altriman 2019

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Jerome.A
Messages : 2240
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02

Re: altriman 2019

Message non lu par Jerome.A » 22 juil. 2019 10:15

si tu passes reelement autant de temps dessus j investirais dauns le haut de gamme direct drive.
Il y a 2-3 references qui sont top.
J'ai un Tacx NEO, pour ce que j en fait c'est formidable, confort, realisme immersion sur Zwift, precision...
je crois que le kikr core est l un de meilleur rapport qualite prix du moment (un peu moins de 800 euros je crois)

Et parfois il y a des belles occasions egalement. Mais franchement ne regarde pas de HT qui ne sont pas en direct drive.Ou ne depense pas plus de 200 euros dedans.
By failing to prepare you are preparing to fail

raoul
Messages : 2294
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: altriman 2019

Message non lu par raoul » 22 juil. 2019 14:09

Maltese a écrit :
22 juil. 2019 10:07
Qu'est ce que vous avez comme HT ?

J'en ai un assez simple et j'hésite à faire l'investissement.
J'y passe de mi-octobre à fin mars de 5 à 10 heures par semaine (force, vélocité, allures, foncier).
J'ai pas trop de pb de T°C. Il est dans la cabane au fond du jardin et j'utilise un brasseur d'air.
J'ai un ergometre. J'en suis très content car tu peux le prendre à l'intérieur. Il faut regarder d'avoir au minimum 800-1000 watts et valider l'étallonage. Le mien était vendu testé après fabrication. L'avantage c'est que si tu règles 200 w et que tu pédales 2x moins vite, il te met 2x plus de résistance pour rester à 200 w. Les tests par palier de 30 w sont donc facile à réaliser.

Rhum1
Messages : 29
Enregistré le : 24 sept. 2010 21:43

Re: altriman 2019

Message non lu par Rhum1 » 22 juil. 2019 19:15

lopapy a écrit :
17 juil. 2019 15:17
Long, très long post, à lire en plusieurs fois, arf... :mrgreen:
Merci pour ces souvenirs, mes Zamis ne m'ayant pas encore fait leur CR. :wink:



Bonjour à Tous ! :sm2:

l'Altriman est vraiment une course fabuleuse et mon ami La Tortue Nantaise y a fait sa 10ème participation.
Quand on sait qu'il a déjà terminé 10ème de cette course, autour de 15h et qu'il fini en plus de 17h presque 50 cette année, après avoir fait Nice.
Que mon ami Raspoutine n'a pas réussi à vaincre son signe indien sur l'Altriman et est encore DNF...
Que le taux de DNF de 2012, ou je fais ma meilleure place, est largement battu, et bien...

Etre au départ était déjà une belle performance ! BRAVO !!!!


Je vais me permettre d'amener quelques compléments a bien des posts.

Drancis Frake a écrit :
11 avr. 2019 10:40
shika a écrit :
10 avr. 2019 18:29
FTP ÷ poids, tout simplement :)

C'est super costaud ta cyclo cooper77 avec des données pareilles tu vas jouer les premiers rôles en vélo!
Sans juger de la performance de Cooper 77, il y a quand même une grosse différence entre gérer son effort en solitaire sur un tri et dans une cyclo où il faut s'ingénier à prendre le bon wagon, les contraintes physiologiques (et mentales) ne sont pas tout à fait identiques.

Il faut être conscient de ces différences. :wink:

Et la je dis non, et vraiment un gros et énOrme NON !
Faire des cyclosportives pour le XXL ou des courses de vélo pour les S/M, est un must dans les entrainements.
Le vélo est un sport technique DANGEREUX qui demande des réflexes à inscrire dans son instinct.

Celui qui s'entraine tout seul ne saure jamais bien pédalé en toute circonstance et sera stressé si, comme à Nice, les pelotons sont légions.
Au contraire celui qui fait des courses de vélo ou l'ambiance de tueur est présente, apprendra à se positionner ou il faut, à pédaler quand il faut et se nourrira auprès des plus aguerris de ce qu'il faut faire en situation de stress.
Ainsi, seul, au lieu de couper un effort 200m trop tot, de se positionner coté route ou il y a du vent, les réflexes appris lui permettront d'affiner la bonne stratégie face au vent, aux intempéries, aux dénivelés et à la circulation.

Et je n'écris même pas sur la destruction mentale que peut faire une sortie longue vélo seul dans des conditions difficiles qui font dire à des triathlon warrior "j'ai travaillé mon mental". C'est faux ! Au contraire, le gouverneur central a emmagasiné des émotions négatives de déplaisir qui ressortiront dans la même situation en course. On effleure ce sujet en sophrologie ou méditation de pleine conscience, on le comprends avec Vipassana.

Alors oui, faites des courses conviviales, à pied, en vélo voire en natation,
avec des amis et travaillez la technique avec la maxime "no pleasure, no gain !"


raoul a écrit :
24 avr. 2019 07:24
gasolinefr a écrit :
22 avr. 2019 21:31
Merci pour vos lumières.
Du coup c'est pas mal de placer un ou plusieurs petits tri dans la prépa. Ça permet de travailler l'intensité au dessus de i3. Limite on peut se demander si c'est vraiment utile de placer un L dans la prépa qui va plutôt nous placer en i3 et privilégier des courses courtes a la place. Et pour travailler l'endurance faire de longues sorties sans chrono en i2. J'ai bon ? 😉
Quelques courses sont clairement insuffisantes au niveau de l'intensité. Au vu de ton volume de plus de 10h, il y a clairement 1 séance intense (entre i4 et i5, voire i6) par semaine et par sport à réaliser. Le but de s'entraîner en i2 au lieu d'i3 sur le reste permet d'avoir le jus sur les séances intenses, de ne pas se blesser ou devenir sensible à la moindre bactérie ou virus.

Les courses sont bonnes pour le côté psychologique, les enchaînements, les transitions, le plaisir. Mais le revers, c'est que tu dois alléger avant et te reposer après, donc pas sûr qu'il y ait un vrai gain par rapport au maintien de ton volume et intensité.
Drancis Frake a écrit :
29 avr. 2019 10:28
gasolinefr a écrit :
22 avr. 2019 21:31
Merci pour vos lumières.
Du coup c'est pas mal de placer un ou plusieurs petits tri dans la prépa. Ça permet de travailler l'intensité au dessus de i3. Limite on peut se demander si c'est vraiment utile de placer un L dans la prépa qui va plutôt nous placer en i3 et privilégier des courses courtes a la place. Et pour travailler l'endurance faire de longues sorties sans chrono en i2. J'ai bon ? 😉
Participer à un ou deux triathlons L permet de se situer, de savoir où on en est avec son entraînement, ça permet de se créer des repères pour les épreuves plus longues. Avec l'intensité X sur L on peut envisager l'intensité de l'effort que l'on pourra fournir sur XXL.
Personnellement, pour préparer l'Embrunman je participais à 2 triathlons M et 2 triathlons L. Les triathlons M me permettaient de faire du seuil lactique et je les incluais dans mon entraînement, avant les triathlon L je levais un peu le pied la semaine précédente.
Il y a une différence entre participer à une course en étant à i3 et enchaîner des entraînements à i3. Ce qui compte c'est de savoir pourquoi on participe à telle ou telle course. Quel est l'objectif visé par rapport à son objectif principal ?
Dernière règle, il ne faut pas participer à ces courses de préparation sur la retenue, il faut se lâcher. Ça permet aussi de rompre la "monotonie" des entraînements, de changer de cadre.
Je plussoie complètement les propos de Sir Drake, en particulier ssur le "il faut se lacher". Toutes les courses de préparation se font "a donf" et comme l'écrit Raoul, c'est l'entrainement qui est allégé.
Le stress compétitif protège des blessures, c'est donc bien plus rentable qu'un entrainement dur.
Et la convivialité amène des images positives (surtout la bière après course :wink: )


raoul a écrit :
29 avr. 2019 13:03
.../...
Et cela ne vient pas que de moi, de mémoire j'avais lu un livre il y a une quinzaine d'année qui s'appelle "Regards d'experts sur le triathlon" où quasiment tous les pros et entraîneurs recommandent un test (dont le 5000 m facile à récupérer). Je n'ai pas le temps de retrouver le livre et de contrôler, mais je crois que tous parlaient du 5000 m en cap et de tests du style. Dans ce livre, il y avait de grands noms (Sutton, Leder, etc). Certains de ces noms sont controversés, mais cela n'enlève rien au fait que tous disaient que c'était super significatif du niveau. Donc dopés ou non, si on est fort au 5000 m on sera fort en cap. :D

A titre perso, j'ai vérifié cela sur moi et des amis. Au final, le niveau d'endurance est assez stable chez un athlète une fois préparé. La corrélation est donc très bonne et ce genre de test est meilleur que tous les tests de labo qui font miroiter des choses en relation à des ml O2/min/kg. Hinault avait plus de 80 ml O2/min/kg de VO2 max, mais ne courrait pas le 10 km en 28 min. J'ai vu également que c'est un très bon entraînement en i4.
Pas d'accord du tout sur la corrélation 5000m-Marathon...
Cela dépend de ton temps de soutien (ton endurance)
J'ai des athlètes <35' sur le 10km qui vont te faire un autour de 17', voire moins.
Sur marathon, ils sont péniblement à 3h, n'ayant toujours pas intégrer la notion d'endurance.
Au contraire j'ai des athlètes qui vont te faire le 5000m en 19:30' et le marathon autour de 3h.
Eux, c'est leur vitesse qu'ils doivent travailler...
C'est comme la VMA, j'ai des VMA cinétique souvent différentes pour 2 athlètes à même sexe et même VMA (6', vamevale, leger bouchet, cooper, etc...)

Merri a écrit :
30 mai 2019 16:29
L'année dernière j'y suis allé sans jamais avoir dépassé 10 km à l'entraînement et c'est passé. Certes en 5 heures, en gérant pour ne pas finir défoncé, mais c'est passé. Vos entraînements me donnent le vertige !
Sans avoir le niveau de Merri, j'ai des athlètes finishers avec 2000kms de vélo, je fais moi même ma meilleure place avec 1500kms au départ (mais une belle sortie de 190 avec 3800D+ la ou Alaphilippe a pris son maillot jaune la première fois, ouille)
raoul a écrit :
18 juin 2019 09:09
Rhum1 a écrit :
18 juin 2019 08:10


Je te confirme que c'est un vrai profil. "qqn qui fait des balades le Week-end… ", tu sors çà d'ou ?

Ca m'énerve, désolé, mais çà ne vous vient pas à l'idée que ce n'est pas parce que l'on a déjà fait un triathlon que l'on peut savoir rouler et courir ? Arrêter de vous .... avec vos % de FTP et de watts à la noix ... ah mince j'ai fait une contre perf parceque j'ai roulé tel col à 232,5W au lieu des 231W que la montre m'a donné.

J'arrête là, désolé de m'être emporté, mais ce n'est pas très enrichissant comme discussion.

Néanmoins ,bonne course !
Si tu es une vraie personne et que tu te présentes au départ je te présente toutes mes excuses. Faire 8h30 au vélo tranquille est très peu probable, comme courir le marathon en moins de 3h30. Si tu joues la gagne dans des cyclos de montagne ou des top 10, alors ok, mais il aurait fallu le dire d'entrée. Car s'inscrire sur un IM de montagne sans la moindre peur n'est vraiment pas courant. Du reste Triporteur dans le sujet de l'Embrunman, bien que valant 3h au marathon et habitué des ultras de plusieurs jours était mort de trouille...

Donc un départ de masse en natation de nuit, courir après le vélo et tout ça pendant 12 à 20 h suivant le niveau... Explique-nous ton parcours. Je me permettrai au besoin de ne pas trop participer en fonction de tes réponses.
Intéressant le Troll Rhum1, j'en ai entrainé des dizaines qui ont préparés Embrun, à la belle époque, à sa manière.
Pas de PDT (Pomme de Terre, Patatoïde... Prise de Tête !!!) et toujours une belle surprise à l'arrivée (Embrun en VTT en sortant à plus de 1h45' de l'eau, en finissant milieu de peloton p.e.)
Je regrette que son manque de connaissance sur l'hydratation le fasse abandonner


Latortue a écrit :
26 juin 2019 20:30
Bonjour à tous.
Je viens de tomber sur le forum et les échanges sont très intéressants! Vous êtes tous très actifs et je n'est pas eu le temps de tous lire.
Je me suis inscrit sur un coup de tête sur l'altriman il y a quelques mois et malheureusement depuis 1 semaine je souffre d'une forte douleur a l'arrière du genou qui est survenu durant une sortie longue (136 km, dev +. 3200m, 60% d'humidité).
Depuis je suis incapable de faire du vélo et la course a pied me fais terriblement mal. Bref je n'aborde pas l'Altriman en très grande forme! Merci pour vos conseils éclairés.
raoul a écrit :
27 juin 2019 17:16
Latortue a écrit :
27 juin 2019 09:22
Bonjour.
Merci beaucoup pour vos messages de soutien (Raoul et Gasolinefr)!
Espérons que cela s'arrange avec le temps, je n'ai plus qu'à être patient jusqu'à samedi prochain.
La chaleur est en effet insupportable ! Et la fatigue redouble! De mon côté j'ai nettement vu la différence sur ma fréquence cardiaque au repos! Elle monte en flèche depuis lundi. Sur les conseils de mon médecins je rafraîchi mon corps le soir en plaçant mes pieds dans une bassine avec des glaçons durant 20/30 minutes. Cela permet de refroidir le corps, de faire une meilleure nuit et donc une meilleure récupération musculaire.
Autre astuce de mon médecin pour éviter les coups de chaud pendant le trajet voiture jusqu'à Matemale j'ai prévu des blocs de froid que je placerai sous mes jambes de temps en temps pour éviter le stockage d'eau dans les muscles. Je n'ai jamais essayait mais ça ne coûte rien...
Bonne journée
Sans mentir, j'ai compté…

4h45' de vélo aujourd'hui, bu 8 litres, perdu 1 kg !

Il faisait 30 degrés en haut des cols !

A ce stade, il faudrait un ravito toutes les heures pour boire 2 litres par heure !!! J'hésite à prendre un tube d'électrolytes pour mettre dans l'eau, si je vois des fontaines sur le parcours de l'Altriman… C'est mieux de la boisson hypo ou isotonique, mais avec les électrolytes c'est mieux que l'eau pure...

Par contre, ça passe easy. Je ne sais pourquoi on parle toujours de 0.8 à 1.2 litres/h ???? A mon avis, il faut boire cela au minimum et plus si on a soif. Finalement c'est de la logique de boire si on a soif… Donc là j'ai bu 1.7 litres à l'heure et si j'avais eu 2 à 2.5 lites/h j'aurai tout bu sans soucis et avec plaisir.

Du coup, en ne perdant que 1 kg, je me dis qu'il ne faut pas se gêner de boire deux litres à l'heure si on a ce genre de température… Je pense que je vais finir la journée à 14 litres ! C'est dingue cette canicule !

Dire qu'il y a deux semaines je ne perdais pas de poids avec 0.8 litres/h sur des sorties de 6h...

Espérons que ce soit un peu nuageux et 25 degrés au max le 6 juillet..
On reviendra sur les soucis d'hydratation, mais j'ai été étonné que latortue ne soit pas considéré comme Troll comme Rhum1 !?!?!?! :sm11:
J'attends d'ailleurs son CR de la course, allo LaTortue ???
Si son histoire est vrai, même s'il n'a pas été au bout, bravo ! Sinon, gros Troll :wink:

Sinon, mon cher Raoul, il y a longtemps que les limites sucre/l et l/h ont été enfoncés, notamment par des athlètes pro à Hawaii.
C'est particulier à chacun, beaucoup en fonction de ses croyances et aussi de la non application du "mal au ventre tu as hydratation tu feras"


débutant a écrit :
04 juil. 2019 19:17
En terme de logistique, prévoir à faire face à un peu toutes les météo en velo, tout en sachant que les 2 sacs ravito perso velo sont restitués et le sont effectivement. Ça n'est pas annoncé en destination de la poubelle comme à Embrun.
A Nice aussi c'est poubelle pour les 2 sacs ravitaillement.
J'ai trouvé cela indécent sur ce type de course à très gros budget !
Mes athlètes étaient déboussolé de ne pouvoir laisser quelque chose et de devoir tout emporter.


shika a écrit :
06 juil. 2019 20:16
Finisher déshydraté mais finisher quand même, y avait moyen de faire tellement mieux, mais bon pas grave, je reviendrai, le cadre est superbe, les bénévoles gentils comme tout, super orga, j'ai pas osé aborder Benoît car je me doute qu'il a 1000 choses à faire donc je me suis contenté d'un sourire, merci Brioche et sa ptite femme vous êtes top!

À demain pour ceux qui vont à la paella party!

Alors la aussi je dis haut et fort "n'HESITEZ pas à aller saluer Benoit", cela lui fera un GRAND plaisir.
Ainsi que le grand BIGPEUF qui a lancé le post EricD et qui tient le ravitaillement de Pailhère depuis le début.

sebtache a écrit :
07 juil. 2019 08:49
Bonjour à toutes et tous,
Bravo à vous pour vos performances dans ces conditions.
Vous lisant depuis plus d'un an, vous avez réussi à me convaincre pour 2020.
J'en serai.
Apres votre recuperation, je suis preneur de vos conseils pour l'entraînement et la preparation (j'habite dans la nievre donc plat).
Bonne recuperation á vous.
Mon pote la Tortue Nantaise, en référence en haut, prépare l'Altriman sur le pont de Nantes.
Et pour ses premiers UTMB, je lui avais donné les escaliers de la Beaujoire à se taper.
L'année ou sur l'Altriman, avec se 83kg il m'explose sur le marathon, avec mes <70kgs (alors que sur marathon sec nous avions 45' d'écart), j'ai compris que le spécifique, important, ne faisait pas tout.
Et dans la Nièvre tu as tout ce qu'il faut pour préparer l'Altriman, juste prévoir 2 cyclosportives montagneuses fin mai/début juin.


Drancis Frake a écrit :
07 juil. 2019 15:56
raoul a écrit :
07 juil. 2019 14:32


Mdr. J'y ai pensé, relis le fil, mais il n'y a pas vraiment de solution... J'ai rajouté des pastilles d'electrolytes avec 1 g de sel par pastille en prévention de soucis de santé (6 pastilles en tout), j'ai fait 2-3 entraînements en pleine chaleur pour m'habituer, je me suis refroidi à toutes les fontaines et ruisseaux... Ça a fonctionné partiellement car j'ai pu boucler le vélo en étant cuit, mais le soleil était le plus fort...

Le taux de finisher moyen est vers 73 %, 2012 avec 62 % était le plus bas taux avant 2019 et ses 48 %. Pour finir, il fallait un meilleur niveau que le mien cette année où alors qu'on me laisse boucler le marathon en 7h... :D
Bonjour Raoul

L'épreuve est à peine terminée que tu es déjà le nez dans les statistiques ! :mrgreen:

La possible défaillance fait partie du jeu et personne n'a à s'en justifier ou à s'en excuser, d'autant plus qu'on fait du triathlon pour soi, mais comme le dit Fayard, pour être plus performant tu as des questions à te poser. Là tu dois te rendre compte que d'avoir la tête tout le temps dans les nombres ce n'est pas la solution, l'entraînement c'est aussi se faire violence et dans aucunes de tes interventions pendant ta préparation je ne la ressens. C'est d'abord à l'entraînement qu'on doit courtiser sa limite, que ce soit en endurance fondamentale ou pendant une séance au seuil lactique, il n' y a qu'ainsi que l'on progresse. Cela signifie qu'il faut mettre son cerveau sur "off" tout en étant raisonné, c'est la recherche perpétuelle d'un équilibre pour ne pas tomber dans l'excès et l'épuisement, c'est ce qui rend l'entraînement aussi intéressant que l'épreuve. Les livres et les formules ne te le disent pas et pourtant c'est indispensable.

Concernant l'épreuve, elle est tentante car avec si peu de participants j'imagine une ambiance bon enfant et plutôt familiale aux antipodes d'un Ironman avec son m'as-tu-vu, son clinquant et ses paillettes. J'imagine facilement qu'à vélo, et plus encore en CP, on doit se retrouver complètement seul, "livré aux éléments", ne se battant que contre eux et soi-même. C'est cool ! Un jour peut-être lorsque j'aurais atteint d'autres objectifs que je me suis fixé.

Bonne récup.
Je ne m'étendrais pas trop sur l'entrainement de Raoul, j'admire son travail et parfois c'est trop complexe, même pour moi.
Mais il y a beaucoup à apprendre de ses travaux et recherche, qui ne concerne que lui mais dont je peux me resservir quand j'ai un profil identique (ou presque)
La, sur cet Altriman, je conçois parfaitement que Raoul ait eu un coup de chaud, pas qu'il n'ait pas su le prévoir. :mrgreen:
Ton focus sur les pastilles d'électrolytes me chiffonnent, même si j'y souscris.
La quantité de sel m'interpelle.
J'ai l'habitude, sur 24h de CAP, de mettre un soluté pour bébé diarrhéique type milupaGe45, plus performant que les produits dit sportif.
Mais c'est pour tenir 24h...
Même si Marie, en 2012, gagne autour de 19h, je n'ai jamais vu l'Altriman sous l'angle "Electrolytique".

Ce fut, AMHA, une bonne pioche pour toi, alors, pourquoi un coup de chaud ? D'ou vient il ?
Tu déclares des litrages bu, as tu fait un compte exhaustif, ravitaillement par ravitaillement ?
L'as tu formalisé pour l'exploiter ? Je les fait faire à mes athlètes niçois, et souvent l'impression est d'avoir trop bu au contraire de la réalité.



raoul a écrit :
08 juil. 2019 03:43
warp1977 a écrit :
07 juil. 2019 21:46

J’adore cet argument, donc je vais répondre encore la même chose :
Je n’ai jamais été coureur world tour et pourtant je parle de Bardet qui ne travaille pas le clm.
Je n’ai jamais été footballeur et je rigole du PSG en C1.
Etc etc.
Et donc je vais préciser mon propos: le vainqueur de l’altriman, à mon avis, il a « respecté » l’epreuve et s’est présenté avec l’entrainement nécessaire. Est-ce qu’il l’a trouvé dur ? Probablement. Est-ce qu’il a tremblé pour les barrières horaires ? Non.
Car il était entraîné, pas car il a passé des heures à calculé le gramme de sel par heures en fonction de la pression atmosphérique à une altitude donnée.
Ok, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il n'y pas forcément besoin de gagner le tour de France pour entraîner Bardet... Mais va sur le site de l'Altriman regarder par toi-même le temps des premiers de cette année en comparaison aux autres années et soit honnête sur les effets de la chaleur. Je suis sûr que tu dis que Bardet ne s'entraîne pas assez en clm car il roule moins vite que Froome... C'est un peu le même principe avec la chaleur, si le temps des premiers est beaucoup plus lent et le plus lent de tous c'est bien que la chaleur doit faire qqch non ? Je ne fais pas de statistiques, va regarder sur le site...

J'ai commencé à regarder le sel, car j'ai vu qu'il y a plus de morts sur marathon qu'en ultra parce qu'en ultra les participants connaissent mieux l'alimentation. Par contre, l'hyponatrémie et l'hyperthermie maligne n'est pas assez connue. Sérieusement, il y a un risque d'avoir d'avoir un mort sur une course avec ces chaleurs ! J'espère qu'il n'y en a pas eu et j'ai tout de suite tendu 2 pastilles à un participant couché que des gens aidaient avec de l'eau, car des coureurs sont morts pour cela (hyponatrémie). Juste parce qu'on a donné de l'eau a qqn qui s'était vidé de son sodium ! Le coeur souffre plus du froid, du chaud, du manque de sel que d'aller à fond par conditions optimales.

Je pense que j'ai bu 25-30 litres le jour de l'Altriman... Tout est hors-norme cette course. A ce stade, c'est obligé de s'intéresser un peu à l'alimentation et boissons...
Pour warp, tu as raison dans ta réponse sur Bardet ou le PSG et bien entendu, ton raisonnement sur le "plus d'entrainement, moins de PDT" peut s'entendre. Mais CLAIREMENT, quand tu prends tout le schéma d'entrainement du Raoul, rajouté à ses PDT légendaire, je ne crois pas que cela soit ici que le bas blesse. Ni même le fait de ne pas faire des sorties vélo de + de 5h comme l'écrit Fayard.
J'en ai des dizaines de finishers Altriman sans sortie de +de 5h hormis en cyclosportive de montagne >180kms.
Même si, j'en conviens, c'est très bon d'en faire. Ce n'est pas cela qui donne les symptômes qui ont amenés Raoul au Hors Délai.

Sinon, faire l'Altriman permet de le comprendre, j'ai des potes en sub11 à Embrun et 14h30' à l'Altriman... Même Zamora, après y avoir fait la nage et le vélo a dit que c'était une course de fou en ne faisant pas la CAP (arrêt prévu)


Choupix a écrit :
08 juil. 2019 09:16
warp1977 a écrit :
07 juil. 2019 21:46

J’adore cet argument, donc je vais répondre encore la même chose :
Je n’ai jamais été coureur world tour et pourtant je parle de Bardet qui ne travaille pas le clm.
Je n’ai jamais été footballeur et je rigole du PSG en C1.
Etc etc.
Et donc je vais préciser mon propos: le vainqueur de l’altriman, à mon avis, il a « respecté » l’epreuve et s’est présenté avec l’entrainement nécessaire. Est-ce qu’il l’a trouvé dur ? Probablement. Est-ce qu’il a tremblé pour les barrières horaires ? Non.
Car il était entraîné, pas car il a passé des heures à calculé le gramme de sel par heures en fonction de la pression atmosphérique à une altitude donnée.
Raoul s'est peut-être perdu dans les détails mais tu ne peux pas dire qu'il n'était pas entraîné et qu'il n'a pas respecté l'épreuve. Et tout le monde n'a pas le bagage génétique du vainqueur.
Cela dit, avant de faire l'Altri, j'avais les mêmes a priori que toi.
Je ne suis pas aussi fort que toi mais j'avais fait tous mes IM "normaux" entre 10h15 et 11h quand je me suis présenté à l'Altri. Je m'étais correctement entraîné pour cette épreuve, je l'étais autant que pour Nice ou autre. Je suis plus grimpeur que rouleur. Eh bien j'ai bâché. La partie vélo m'a sonné, la première montée à pied m'a couché. Voilà. J'étais sûr que ça passerait parce que j'avais de la marge d'un point de vue athlétique, et parce que j'avais déjà "maîtrisé" la distance. Eh bien non.
Il faut le vivre pour le comprendre.
Heureux de lire ces lignes Choupix et surtout que tu y sois revenu, riche de l'expérience précédente, bravo ! :sm28:
pain&gain a écrit :
08 juil. 2019 10:23
Surprenant que l'organisation n'ai pas decidé de reduire l'epreuve vu les conditions...
Pas de drame humain bien heureusement
Bravo à tous les participants
Heureusement qu'ils n'ont rien changé. :sm11:
A Nice, enlevé 30kms de vélo puis 10kms de CAP a surtout eu pour effet de rendre caduque les temps réalisés par les athlètes.
Et d'augmenter leurs frustrations.
A Francfort, la chaleur fut pire, ils ont maintenu l'IM de base.
C'est la même organisation Ironman pourtant... Pas dans le même pays ! :sm1:


Maltese a écrit :
08 juil. 2019 15:51
Bravo même si certains ne sont pas finisher.

J'étais le week end dernier à l'Alsacienne avec 38° (lendemain de l'Ariégeoise).
Initialement, je voulais faire le 180 kms et 4500m de D+, et l'organisation l'a annulé. Je me suis sans regret rattrapé sur le 125 km et 3800m de D+.

Je suis partie très cool et largement sous mon rythme de croisière, arrivé à 12h je me pensais bien hydraté peut être à tord.
Finalement j'avais très faim. Je me suis forcé à manger avec dégout et à continuer à boire. C'est revenue mais le mal avait déjà commencé.

J'ai perdue 30' sur mon temps de référence.

Au final, on pense beaucoup à l'hydratation, mais on a tendance à moins manger. La chaleur a un effet coupe faim.

Avez vous également cet effet avec la chaleur ?
Sur le vélo, en cyclosportive, cela peut avoir des conséquences importantes MAIS ce n'est pas la chaleur qui te donne le dégout, c'est la déshydratation. L'hypoglycémie et la déshydratation ont le mêmes symptomes SAUF... Que l'hypoglycémie donne la fringale ! :twisted:
Si tu as le dégout, du sucré en particulier, c'est signe que la déshydratation est déjà bien avancé.
L'urgence est de boire 2 grands verres de 20cl de Coca qui te feront soit vomir, et tu repas à zéro en buvant, soit augmenté sérieusement l'osmolarité pour te réhydrater !

raoul a écrit :
08 juil. 2019 18:03
FAYARD a écrit :
08 juil. 2019 17:48


Faire les choses à moitié et compter sur Dieu ou la chance pour que ça passe, c’est pas mon truc.
Tu me fait penser à Ericd, tu cherches les gains marginaux, tu élabores des plans pour parer à toutes les éventuelles surprises, en oubliant l’essentiel.
Les veilles méthodes, ça fonctionnent pas mal, elles ont fait leur preuve, faire des sorties de 180-200 bornes pour être finisher à l’altriman, c’est simple, pas révolutionnaire, mais ça marche.
Tu veux le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière...au final, c’est HD. Regarde Gasoline..il a fait le job...et malgré la chaleur elle a réussie.
ET qui t'a dit que je faisais le choses à moitié avec ma famille ? Ce que je fais parfois à moitié c'est le triathlon pas la famille ! C'est un choix et je n'ai pas besoin de conseil là-dessus. :D
Evitez de prendre un cas, de le sortir du contexte et d'en faire un exemple.
Notre chère Gasoline n'a surement pas fait l'entrainement CAP qu'elle aurait espérer à cause de son genou.
Et pourtant c'est passé...
Quand au vélo, elle n'a pas autant de sortie longue qu'elle voulait au départ puisque les intempéries l'ont empéché et à part la Bonnette, je ne crois pas qu'il y a d'autres sorties >180kms... A voir... :)
Quand à Raoul, je l'ai déjà écrit, en fonction de ce que l'on ne connait pas, je pense qu'avec ses PDT, il a optimisé bien mieux que la plupart d'entre nous.

Rhum1 a écrit :
08 juil. 2019 18:15
shika a écrit :
08 juil. 2019 13:48
Y qu'un seul Romain à l'épreuve, je pense qu'il s'agit de lui :)
Hello à tous,

Quel aventure !
En quelque mots ... 1h24 en natation 😱 vous êtes sur qu’il y a 3,8km ? Car ce temps est excellent pour moi ( pour rappel j’ai appris le crawl en Novembre).
Vélo, bon je vais pas être original, mais 10h20 avé ça au moins 1h de pause et un rythme réduit tout sur le 34 28 m’a permis de me préserver musculaire, ça c’est un fait, mon entraînement était adéquat. Par contre, estomac en vrac et crampe d’estomacs , ça ce n’était pas prévu ! La chaleur était terrible.
Je démarre la CAP très confiant sur les premiers foulées, pas de crampes, pas de jambe lourde 😀. 42eme a T2, j’allais continuer ma partie de pacman... jusqu’au 6/7km ou mon estomac me fait de plus en plus mal ... Je marche, je m’en pli en deux, c’esrt mort je me tors de douleur. Je stoppe 15min au Angles à la première monteerpiur espérer que ça passe à coup de coca. En vain, je retourne en marchant pour abandonner.

Déçu de n’en pas avoir boucler, mais pour mon 1er triathlon, donc mon 1er ironman, c’est pour moi excellent !! Un parcours vélo de route beauté et j’ai tellement apprécié ce second tour de natation dans les dernièrs places !!

Je reviendrais, peut être pas l’année prochaine, pour en faire d’autre, mais je reviendrais !!!
Alors, même s'il n'est pas de première jeunesse, :sm2: voici mon traité sur l'hydratation :sm2: , et je peux le voir régulièrement (A Nice p.e. encore cette année) que mes athlètes résistent mieux sous la chaleur que les autres.
gasolinefr a écrit :
08 juil. 2019 19:56
Hello,
Merci à tous pour vos messages !
Sinon côté alimentation en démarrant le vélo j'ai tourné aux pâtes d'amande au début puis mélange fruits secs et amandes. Pas de gel ni de barres car ça me donne mal au ventre. Mais je n'ai pas pu avaler grand chose de solide après Paillhere. Mais je me souvenais d'un bouquin de Serge Cotereau où il disait que même sur les courses longues de l'eau, du sucre et du sel ça suffisait, le reste c'est du marketing. Côté boisson je supporte pas les boissons énergétiques du commerce (surtout l'isostar qui était aux ravitos, je crois que c'est le pire!!) donc une fois avoir bu toute ma boisson perso j'ai tourné au mélange eau/coca dans mes gourdes (1/3 de coca pour 2/3 d'eau) et aux ravitos j'ai essayé de manger des chips pour le sel. Avec des pastilles d'electrolytes ça aurait été sans doute mieux mais j'avais pas prévu. Même après la ligne d'arrivée j'ai pas réussi à manger une part de pizza. L'appétit est revenu le lendemain matin...
Du coup j'ai du avaler pas mal de coca samedi. C'est pas top car ça n'apporte pas que du sucre mais c'est aussi acidifiant et surtout ça apporte du phosphore qui fragilise les os. Bref c'est une solution qui me permet de finir mes courses mais faut que je trouve autre chose. Du coca y en a à tous les ravitos donc c'était bien pratique pourtant...
Pourquoi l'Isostar ne te va pas ?
Dans quelle condition l'as tu utilisé ?

Il y a très peu de différence entre toutes ces préparations (seule celle de Gérald sur l’Embrun-man était "hypoglycémiante") et naturellement toutes devrait convenir.
Car quoi qu'on pense primairement, ce n'est pas la boisson qui donne le mal au ventre, c'est la déshydratation.
Quand on a faim, on a mal au ventre, quand on a soif, c'est pareil !
Ton analyse sur le Coca est pertinente, c'est excellent en urgence, pas en continue, pour l'acide phosphorique mais aussi pour son osmolarité trop grande, que tu as contournée en le diluant avec de l'eau.


Rhum1 a écrit :
08 juil. 2019 20:18
FAYARD a écrit :
08 juil. 2019 19:47


Comment as tu élaboré tes plans d’entraînements ? Tu as pris des trucs à droite ou à gauche, tu as été conseillé par des amis triathletes, sur OT ?
Pour l’alimentation, tu as regardé les topics sur OT ?

Je te demande ça parce qu’en regardant ton Strava, on voit que tu as un bon niveau vélo, un bon niveau cap, largement suffisant pour être finisher à l’altri, mais au final, tu es DNF en étant loin de ton objectif chrono vélo. Perso y a un truc qui m’a sauté aux yeux direct en le regardant, pas de sorties longues en vélo !!!!
Ah oui la vache, un pseudo qui ressemble à mon prénom, et hop on est fliqué ! 😉 Oui, je sais roulé en montagne, oui je sais courir (34’50 sec au 10km), oui je connais l’endurance (10eme à l’echappee Belle 144km 11000m+), mais la ćetait trop chaud pour moi, et un estomac bloqué dès le début du vélo ... Il y a une raison que je vais chercher.
Je ne suis ni plan, ni cardio, ni wattmètre. Tout est basée sur un peu de lecture scientifique et surtout mes sensations.

En sortie longue vélos 2 3 fois 5h30 et une de 4200m+. Je ferais peut être plus la prochaine fois, mais oubliez pas que c’est mon 1er tri et que ma principal préoccupation était le natation !!!!!! L’agencement des entraînements était aussi une découverte. Au final j’ai consacré 3 mois pour cet iron ...
Je sais à quoi m’attendre pour l'année prochaine et comment mieux m’organiser 😉 Le principale n’est pas que j’ai pris du plaisir et que je vais donc me mettre réellement au tri ? 😉

Au fait, il y avait réellement 3,8km en nat ?
FAYARD a écrit :
08 juil. 2019 20:57
.../...
Le triathlon est une discipline un peu particulière, tu commences par une position allongée puis assise pour finir debout. Ça n’a l’air de rien, mais quand on est pas habitué, ça peut perturber l’estomac et la digestion.
Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté, établit un véritable plan d’entraînement, fait toi les dents sur des triathlons S,M et L. Prend le temps de lire les topics sur OT, c’est une mine d’or. L’altriman ne se fait pas à l’arrache. C’est probablement l'épreuve la plus difficile au monde en triathlon. Il faut apprendre à s’alimenter sur le long, essayer des choses, se planter puis réussir.
Une chose est sûr, si tu veux faire un bon chrono vélo, comme tu l’avais espéré, même pas en rêve avec tes sorties de 5h30. Va falloir en faire quelques unes de 200km. Oublie tes trails, ça n’a rien à voir. Le triathlon c’est pas une addition de trois sports, c’est une discipline à part entière.
En regardant ton Strava, jamais de la vie on pense que tu prépares l’altriman avec l’objectif de faire 8h30 à vélo, un L tout au plus.
C'est plein de bon sens Fayard même si cela dépend de la personnalité de l'athlète.
Je déconseille formellement de faire des sorties vélo seul et pourtant j'ai une athlète qui fait son premier pseudo IM et qui a envoyé comme jamais en vélo malgré ses sorties longues seule. Il faut la prendre en entier, elle adore être seule, donc l'usure nerveuse n'existe pas pour elle au contraire de la grande majorité des athlètes.

On ne connait rien du passif de Rhum1, peut être même que son entrainement était trop fort en fonction de sa vie, ses possibilité et ses croyances.

Tiens, abandonner avec un mal au ventre alors qu'il a fait l'échappé belle, c'est presque une faute professionnelle. :D
"Mal au ventre tu as hydratation tu feras", en Trail c'est connu...


Merci de m'avoir fait revivre cette épreuve, je vais passer 15 jours aux Angles bientôt, je vais avoir de beaux souvenirs...

L'Papy_kissé_fé_plaisir_en_vous_lisant

Salut,
Très interessant tes retours à travers les discussions pre - courses. Pour mon cas perso, tu cibles un manque d'hydratation durant la course ?

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: altriman 2019

Message non lu par lopapy » 23 juil. 2019 08:47

Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Avatar du membre
Brioche
Messages : 23
Enregistré le : 10 juin 2014 12:42

Re: altriman 2019

Message non lu par Brioche » 15 août 2019 19:55

Bonsoir à tous !

Merci pour vos messages, effectivement j’en ai vu certains pendant l’altri ;)

Le film 2019 vient de sortir : https://youtu.be/Jmgw1IozcEU

Et pour les plus courageux, téméraires ou fous, les inscriptions 2020 sont ouvertes : http://www.altriman.com/inscriptions

A très vite !
CM et bénévole de l'ALTRIMAN
www.altriman.com

shika
Messages : 2763
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: altriman 2019

Message non lu par shika » 15 août 2019 20:35

Comme j'avais la banane en regardant le flim ! :D

Je reviendrai c'est sûr, pas l'année prochaine mais je reviendrai :wink:

débutant
Messages : 9986
Enregistré le : 01 sept. 2009 21:38

Re: altriman 2019

Message non lu par débutant » 16 août 2019 11:51

lopapy a écrit :
23 juil. 2019 08:47
:sm2: A lire surtout si en plus tu fais du trail... :sm2:

L'Papy_viiite
A lire et relire, et surtout à appliquer, à expérimenter et à mettre au point au niveau de chacun.

débutant
Messages : 9986
Enregistré le : 01 sept. 2009 21:38

Re: altriman 2019

Message non lu par débutant » 16 août 2019 12:03

Maltese a écrit :
22 juil. 2019 10:07
Qu'est ce que vous avez comme HT ?

J'en ai un assez simple et j'hésite à faire l'investissement.
J'y passe de mi-octobre à fin mars de 5 à 10 heures par semaine (force, vélocité, allures, foncier).
J'ai pas trop de pb de T°C. Il est dans la cabane au fond du jardin et j'utilise un brasseur d'air.
Si pas de problème de budget, suis le conseil de Jérôme.A.
Si t'es passionné, que c'est ton besoin, que tu es certain de l'utiser, que ça correspond à ton organisation pro et familiale, vas y.

Ce n'est pas à 95 ans en EHPAD que tu vas te poser cette question. Arrivé à 95 ans, si en pas trop mal état, tu te poseras plutot des questions de type "dois-je choisir le supplément dégustation pain d'épice lors de la sortie prévue dans six mois, ou est-trop de sucre pour ma santé".

À chaque période ses besoins, ses envies, et son organisation.

Ca s'achète eglement en occasion, et ça se revend facilement (Tacs Neo, Kickr Core, etc).
Pas trop d'offres en occasion (leboncoin, troc velo), preuve que les utilisateurs en seraient satisfaits ?

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: altriman 2019

Message non lu par lopapy » 17 août 2019 16:51

Hello Tous...

Je reviens d'un "pélerinage" des Angles ou j'ai ausculté le terrain au vu des différents changements de parcours de l'Altriman.

Hébé... :sm18:

On se focalise sur le vélo qui avec le col de Jouel et de Dent en plus ces dernières années, a légèrement durci un parcours qui n'en demandait pas tant, mais très peu dissertent sur la CAP. :sm6:

J'avais frémis la première année en arrivant au bas de la cote de Balcère et j'avais proposé une montée sur la piste de ski pour corser ce parcours.
Effectivement, la (ou les) piste de ski ne sont pas suffisamment "sécure" pour faire monter par la, alors l'ami Benoit a simplement mis 2 fois la cote de Balcère au lieu d'une dans son marathon. C'est tout simplement une boucherie. :sm27:

Quand je vois les temps marathon de cette année avec plus de 4h pour le premier de la course, cela donne le tempo de ce final.

J'ai toujours pensé qu'une fois la BH du vélo passée, il suffisait de terminer tranquille la CAP. Quand on se trouve en bas, au lac et que l'on sait que l'on doit monter, non pas une, mais 2 fois la station de ski, heu... J'aimerais d'ailleurs connaitre le D+ de la CAP. C'est sur Openrunner ?

Je ne sais pas si aujourd'hui, je serais capable de finir correctement un Altriman, ouille, ouille, ouille... :sm1:
Faudrait déjà que je me fasse une préparation. :mrgreen:

Je reviendrais avec d'autres billes.

L'Papy_qui n'a pas vu beaucoup de plat en dehors du lac sur la CAP...

PS : sinon l'entrainement HTV au capteur semble mur pour le quidam moyen aujourd'hui.

Image
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

shika
Messages : 2763
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: altriman 2019

Message non lu par shika » 17 août 2019 21:48

Y a bien 410m de D+ comme annoncé, soit 820 pour le marathon. Les chiffres sur Strava sont de cet ordre de grandeur en général

Maltese
Messages : 110
Enregistré le : 19 juin 2009 17:59

Re: altriman 2019

Message non lu par Maltese » 19 août 2019 09:09

Jerome.A a écrit :
22 juil. 2019 10:15
si tu passes reelement autant de temps dessus j investirais dauns le haut de gamme direct drive.
Il y a 2-3 references qui sont top.
J'ai un Tacx NEO, pour ce que j en fait c'est formidable, confort, realisme immersion sur Zwift, precision...
je crois que le kikr core est l un de meilleur rapport qualite prix du moment (un peu moins de 800 euros je crois)

Et parfois il y a des belles occasions egalement. Mais franchement ne regarde pas de HT qui ne sont pas en direct drive.Ou ne depense pas plus de 200 euros dedans.
Merci pour vos retours. Je ne suis pas encore bien décidé.

débutant
Messages : 9986
Enregistré le : 01 sept. 2009 21:38

Re: altriman 2019

Message non lu par débutant » 19 août 2019 17:27

débutant a écrit :
16 août 2019 12:03
Maltese a écrit :
22 juil. 2019 10:07
Qu'est ce que vous avez comme HT ?

J'en ai un assez simple et j'hésite à faire l'investissement.
J'y passe de mi-octobre à fin mars de 5 à 10 heures par semaine (force, vélocité, allures, foncier).
J'ai pas trop de pb de T°C. Il est dans la cabane au fond du jardin et j'utilise un brasseur d'air.
Si pas de problème de budget, suis le conseil de Jérôme.A.
Si t'es passionné, que c'est ton besoin, que tu es certain de l'utiser, que ça correspond à ton organisation pro et familiale, vas y.

Ce n'est pas à 95 ans en EHPAD que tu vas te poser cette question. Arrivé à 95 ans, si en pas trop mal état, tu te poseras plutot des questions de type "dois-je choisir le supplément dégustation pain d'épice lors de la sortie prévue dans six mois, ou est-trop de sucre pour ma santé".

À chaque période ses besoins, ses envies, et son organisation.

Ca s'achète eglement en occasion, et ça se revend facilement (Tacs Neo, Kickr Core, etc).
Pas trop d'offres en occasion (leboncoin, troc velo), preuve que les utilisateurs en seraient satisfaits ?
Si pas encore convaincu, tu peux faire un tour sur le fil olt de ceux utilisant ce type de matériel que tu dois probablement déjà connaître : viewtopic.php?f=4&t=61314

Répondre