altriman 2019

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
raoul
Messages : 2308
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: altriman 2019

Message non lu par raoul »

FAYARD a écrit :
07 juil. 2019 13:22
raoul a écrit :
07 juil. 2019 06:26
J'ai eu un gros coup de chaleur (hyperthermie) sur le col de Dent, Garavel, Carcanière qui étaient un véritable four. Du coup, j'avais très mal à la tête et m'essouflais pour rien. Au courage, j'ai réussi à boucler le vélo dans les délais. Sur le marathon, j'étais diminué et j'ai été mis hors délais par l'arbitre après 21 km.

Le problème de cette chaleur et que ça fait perdre beaucoup de temps à tout le monde et il aurait fallu que je vaille 45' de moins en vélo pour terminer cette année. Je suis allé très loin dans la douleur, je me suis aspergé à tous les ruisseaux et fontaines. Au final, je suis déçu de ne pas être finisher, mais content de ce que j'ai accompli. J'étais sur un rythme de 7h au marathon, donc la mise hors délais est juste. Impossible d'accélèrer je m'essouflais ce qui me fait bien penser à une hyperthermie.
Tu avais presque pensé à tout sauf à la canicule...faut accepter de ne pas tout maîtriser et de ne pas tout prévoir...
Mdr. J'y ai pensé, relis le fil, mais il n'y a pas vraiment de solution... J'ai rajouté des pastilles d'electrolytes avec 1 g de sel par pastille en prévention de soucis de santé (6 pastilles en tout), j'ai fait 2-3 entraînements en pleine chaleur pour m'habituer, je me suis refroidi à toutes les fontaines et ruisseaux... Ça a fonctionné partiellement car j'ai pu boucler le vélo en étant cuit, mais le soleil était le plus fort...

Le taux de finisher moyen est vers 73 %, 2012 avec 62 % était le plus bas taux avant 2019 et ses 48 %. Pour finir, il fallait un meilleur niveau que le mien cette année où alors qu'on me laisse boucler le marathon en 7h... :D

FAYARD
Messages : 24653
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: altriman 2019

Message non lu par FAYARD »

raoul a écrit :
07 juil. 2019 14:32
FAYARD a écrit :
07 juil. 2019 13:22
raoul a écrit :
07 juil. 2019 06:26
J'ai eu un gros coup de chaleur (hyperthermie) sur le col de Dent, Garavel, Carcanière qui étaient un véritable four. Du coup, j'avais très mal à la tête et m'essouflais pour rien. Au courage, j'ai réussi à boucler le vélo dans les délais. Sur le marathon, j'étais diminué et j'ai été mis hors délais par l'arbitre après 21 km.

Le problème de cette chaleur et que ça fait perdre beaucoup de temps à tout le monde et il aurait fallu que je vaille 45' de moins en vélo pour terminer cette année. Je suis allé très loin dans la douleur, je me suis aspergé à tous les ruisseaux et fontaines. Au final, je suis déçu de ne pas être finisher, mais content de ce que j'ai accompli. J'étais sur un rythme de 7h au marathon, donc la mise hors délais est juste. Impossible d'accélèrer je m'essouflais ce qui me fait bien penser à une hyperthermie.
Tu avais presque pensé à tout sauf à la canicule...faut accepter de ne pas tout maîtriser et de ne pas tout prévoir...
Mdr. J'y ai pensé, relis le fil, mais il n'y a pas vraiment de solution... J'ai rajouté des pastilles d'electrolytes avec 1 g de sel par pastille en prévention de soucis de santé (6 pastilles en tout), j'ai fait 2-3 entraînements en pleine chaleur pour m'habituer, je me suis refroidi à toutes les fontaines et ruisseaux... Ça a fonctionné partiellement car j'ai pu boucler le vélo en étant cuit, mais le soleil était le plus fort...

Le taux de finisher moyen est vers 73 %, 2012 avec 62 % était le plus bas taux avant 2019 et ses 48 %. Pour finir, il fallait un meilleur niveau que le mien cette année où alors qu'on me laisse boucler le marathon en 7h... :D
Tu y as pensé quand elle était là, pas avant...certains te l’ont dit ici, tu te prends trop la tête et je ne suis pas surpris de ton échec. On sentait du stress dans tes messages. Tu avais le niveau pour être finisher, mais tu es HD, pose toi les bonnes questions.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

Drancis Frake
Messages : 238
Inscription : 07 juin 2018 21:11

Re: altriman 2019

Message non lu par Drancis Frake »

raoul a écrit :
07 juil. 2019 14:32
FAYARD a écrit :
07 juil. 2019 13:22
raoul a écrit :
07 juil. 2019 06:26
J'ai eu un gros coup de chaleur (hyperthermie) sur le col de Dent, Garavel, Carcanière qui étaient un véritable four. Du coup, j'avais très mal à la tête et m'essouflais pour rien. Au courage, j'ai réussi à boucler le vélo dans les délais. Sur le marathon, j'étais diminué et j'ai été mis hors délais par l'arbitre après 21 km.

Le problème de cette chaleur et que ça fait perdre beaucoup de temps à tout le monde et il aurait fallu que je vaille 45' de moins en vélo pour terminer cette année. Je suis allé très loin dans la douleur, je me suis aspergé à tous les ruisseaux et fontaines. Au final, je suis déçu de ne pas être finisher, mais content de ce que j'ai accompli. J'étais sur un rythme de 7h au marathon, donc la mise hors délais est juste. Impossible d’accélérer je m'essouflais ce qui me fait bien penser à une hyperthermie.
Tu avais presque pensé à tout sauf à la canicule...faut accepter de ne pas tout maîtriser et de ne pas tout prévoir...
Mdr. J'y ai pensé, relis le fil, mais il n'y a pas vraiment de solution... J'ai rajouté des pastilles d'electrolytes avec 1 g de sel par pastille en prévention de soucis de santé (6 pastilles en tout), j'ai fait 2-3 entraînements en pleine chaleur pour m'habituer, je me suis refroidi à toutes les fontaines et ruisseaux... Ça a fonctionné partiellement car j'ai pu boucler le vélo en étant cuit, mais le soleil était le plus fort...

Le taux de finisher moyen est vers 73 %, 2012 avec 62 % était le plus bas taux avant 2019 et ses 48 %. Pour finir, il fallait un meilleur niveau que le mien cette année où alors qu'on me laisse boucler le marathon en 7h... :D
Bonjour Raoul

L'épreuve est à peine terminée que tu es déjà le nez dans les statistiques ! :mrgreen:

La possible défaillance fait partie du jeu et personne n'a à s'en justifier ou à s'en excuser, d'autant plus qu'on fait du triathlon pour soi, mais comme le dit Fayard, pour être plus performant tu as des questions à te poser. Là tu dois te rendre compte que d'avoir la tête tout le temps dans les nombres ce n'est pas la solution, l'entraînement c'est aussi se faire violence et dans aucunes de tes interventions pendant ta préparation je ne la ressens. C'est d'abord à l'entraînement qu'on doit courtiser sa limite, que ce soit en endurance fondamentale ou pendant une séance au seuil lactique, il n' y a qu'ainsi que l'on progresse. Cela signifie qu'il faut mettre son cerveau sur "off" tout en étant raisonné, c'est la recherche perpétuelle d'un équilibre pour ne pas tomber dans l'excès et l'épuisement, c'est ce qui rend l'entraînement aussi intéressant que l'épreuve. Les livres et les formules ne te le disent pas et pourtant c'est indispensable.

Concernant l'épreuve, elle est tentante car avec si peu de participants j'imagine une ambiance bon enfant et plutôt familiale aux antipodes d'un Ironman avec son m'as-tu-vu, son clinquant et ses paillettes. J'imagine facilement qu'à vélo, et plus encore en CP, on doit se retrouver complètement seul, "livré aux éléments", ne se battant que contre eux et soi-même. C'est cool ! Un jour peut-être lorsque j'aurais atteint d'autres objectifs que je me suis fixé.

Bonne récup.

Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2214
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: altriman 2019

Message non lu par coleopt »

Concernant l'épreuve, elle est tentante car avec si peu de participants j'imagine une ambiance bon enfant et plutôt familiale aux antipodes d'un Ironman avec son m'as-tu-vu, son clinquant et ses paillettes. J'imagine facilement qu'à vélo, et plus encore en CP, on doit se retrouver complètement seul, "livré aux éléments", ne se battant que contre eux et soi-même. C'est cool !
Cool n'est pas le mot , différant serait plus adapté. Pour avoir participer à un marathon où nous étions 57 au départ, je peux te dire que tu te trouves vite seul, et là le mental joue énormément J'ai également fait celui de Paris, et ben, avec la même distance, celui de Paris se termine les doigts dans le nez, il y a toujours du monde autour de toi, du public ......

gasolinefr
Messages : 277
Inscription : 16 janv. 2016 17:24

Re: altriman 2019

Message non lu par gasolinefr »

raoul a écrit :
07 juil. 2019 14:32

Mdr. J'y ai pensé, relis le fil, mais il n'y a pas vraiment de solution... J'ai rajouté des pastilles d'electrolytes avec 1 g de sel par pastille en prévention de soucis de santé (6 pastilles en tout), j'ai fait 2-3 entraînements en pleine chaleur pour m'habituer, je me suis refroidi à toutes les fontaines et ruisseaux... Ça a fonctionné partiellement car j'ai pu boucler le vélo en étant cuit, mais le soleil était le plus fort...

Le taux de finisher moyen est vers 73 %, 2012 avec 62 % était le plus bas taux avant 2019 et ses 48 %. Pour finir, il fallait un meilleur niveau que le mien cette année où alors qu'on me laisse boucler le marathon en 7h... :D
Le coup des pastilles c'était bien pensé et j'avoue que je te les ai envié sur la fin du vélo et le marathon 😁
Par contre si je peux me permettre tu avais 2 bidons de taille moyenne (600 ml?) et sur une telle épreuve même sans canicule ça me semble juste. J'avais un bidon de 750 et un bidon de 800 et je me suis retrouvée à sec sur la fin du col de dent.
Par contre merci pour ton conseil de faire le plein des bidons à Belfort. Habituellement je m'arrête à un ravito sur 2 mais là fallait boire et faire le plein à tous les ravitos. Après le col de dent à chaque fontaine je m'immergeais complètement avec fringues, casque et chaussures 😁 ca a bien fait rigoler les spectateurs mais moralement ca m'a aidé à tenir et peut être évité un coup de chaud...

raoul
Messages : 2308
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: altriman 2019

Message non lu par raoul »

raoul a écrit :
27 juin 2019 17:16
Latortue a écrit :
27 juin 2019 09:22
Bonjour.
Merci beaucoup pour vos messages de soutien (Raoul et Gasolinefr)!
Espérons que cela s'arrange avec le temps, je n'ai plus qu'à être patient jusqu'à samedi prochain.
La chaleur est en effet insupportable ! Et la fatigue redouble! De mon côté j'ai nettement vu la différence sur ma fréquence cardiaque au repos! Elle monte en flèche depuis lundi. Sur les conseils de mon médecins je rafraîchi mon corps le soir en plaçant mes pieds dans une bassine avec des glaçons durant 20/30 minutes. Cela permet de refroidir le corps, de faire une meilleure nuit et donc une meilleure récupération musculaire.
Autre astuce de mon médecin pour éviter les coups de chaud pendant le trajet voiture jusqu'à Matemale j'ai prévu des blocs de froid que je placerai sous mes jambes de temps en temps pour éviter le stockage d'eau dans les muscles. Je n'ai jamais essayait mais ça ne coûte rien...
Bonne journée
Sans mentir, j'ai compté…

4h45' de vélo aujourd'hui, bu 8 litres, perdu 1 kg !

Il faisait 30 degrés en haut des cols !

A ce stade, il faudrait un ravito toutes les heures pour boire 2 litres par heure !!! J'hésite à prendre un tube d'électrolytes pour mettre dans l'eau, si je vois des fontaines sur le parcours de l'Altriman… C'est mieux de la boisson hypo ou isotonique, mais avec les électrolytes c'est mieux que l'eau pure...

Par contre, ça passe easy. Je ne sais pourquoi on parle toujours de 0.8 à 1.2 litres/h ???? A mon avis, il faut boire cela au minimum et plus si on a soif. Finalement c'est de la logique de boire si on a soif… Donc là j'ai bu 1.7 litres à l'heure et si j'avais eu 2 à 2.5 lites/h j'aurai tout bu sans soucis et avec plaisir.

Du coup, en ne perdant que 1 kg, je me dis qu'il ne faut pas se gêner de boire deux litres à l'heure si on a ce genre de température… Je pense que je vais finir la journée à 14 litres ! C'est dingue cette canicule !

Dire qu'il y a deux semaines je ne perdais pas de poids avec 0.8 litres/h sur des sorties de 6h...

Espérons que ce soit un peu nuageux et 25 degrés au max le 6 juillet..
Si j'y avais pensé avant. Mais là n'est pas le soucis. Vous me donnez pleins de conseils mais j'étais hors délai car pas assez rapide point barre. Si la journée était fraîche j'aurais eu une heure de marge et là j'étais trop juste avec le coup de chaud.

Les bonnes questions c'est de savoir si j'arrive à concilier ma vie professionnelle de 55h/sem, la vie de famille (4 enfants en bas âge) qui passe avant le sport et une préparation pour l'Altriman...

Quand à me faire mal, oui j'ai doublé les entraînements intensifs et continué malgré le coup de chaleur. Quand j'ai eu la poitrine qui serrait à gauche, essoufflé à 120 puls, je me suis dit que j'étais en bonne santé et j'ai continué. Me faire mal, maintenant j'arrive.

raoul
Messages : 2308
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: altriman 2019

Message non lu par raoul »

Mais il manquait des ravitos au col de Dent...et aucune fontaine...

raoul
Messages : 2308
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: altriman 2019

Message non lu par raoul »

gasolinefr a écrit :
07 juil. 2019 17:19
raoul a écrit :
07 juil. 2019 14:32

Mdr. J'y ai pensé, relis le fil, mais il n'y a pas vraiment de solution... J'ai rajouté des pastilles d'electrolytes avec 1 g de sel par pastille en prévention de soucis de santé (6 pastilles en tout), j'ai fait 2-3 entraînements en pleine chaleur pour m'habituer, je me suis refroidi à toutes les fontaines et ruisseaux... Ça a fonctionné partiellement car j'ai pu boucler le vélo en étant cuit, mais le soleil était le plus fort...

Le taux de finisher moyen est vers 73 %, 2012 avec 62 % était le plus bas taux avant 2019 et ses 48 %. Pour finir, il fallait un meilleur niveau que le mien cette année où alors qu'on me laisse boucler le marathon en 7h... :D
Le coup des pastilles c'était bien pensé et j'avoue que je te les ai envié sur la fin du vélo et le marathon 😁
Par contre si je peux me permettre tu avais 2 bidons de taille moyenne (600 ml?) et sur une telle épreuve même sans canicule ça me semble juste. J'avais un bidon de 750 et un bidon de 800 et je me suis retrouvée à sec sur la fin du col de dent.
Par contre merci pour ton conseil de faire le plein des bidons à Belfort. Habituellement je m'arrête à un ravito sur 2 mais là fallait boire et faire le plein à tous les ravitos. Après le col de dent à chaque fontaine je m'immergeais complètement avec fringues, casque et chaussures 😁 ca a bien fait rigoler les spectateurs mais moralement ca m'a aidé à tenir et peut être évité un coup de chaud...
C'était les bidons qu'on nous donnait. J'en ai bu deux au minimum à chaque ravito + bu aux ravitos + bu aux fontaines.

J'ai pris la douche froide également, ça faisait passer les maux de tête 2 min... Il faudrait que je descende dans le sud pour m'habituer au chaud ! Un ou deux entraînements par 30 degrés n'ont pas suffit.

J'avais fini une course dans un état grave en 2003 avec 6 kg en moins. Avec les pastilles on évite l'hyponatrémie et une trop grande déshydratation... Mais contre le chaud ???

warp1977
Messages : 1575
Inscription : 13 avr. 2012 10:36

Re: altriman 2019

Message non lu par warp1977 »

raoul a écrit :
07 juil. 2019 17:54

Si j'y avais pensé avant. Mais là n'est pas le soucis. Vous me donnez pleins de conseils mais j'étais hors délai car pas assez rapide point barre. Si la journée était fraîche j'aurais eu une heure de marge et là j'étais trop juste avec le coup de chaud.
Si tu es hors délais, ce ne sont pas tes calculs à n’en plus finir qui sont en cause...
Et tout mettre sur la chaleur est un peu facile.
Tu passes probablement plus de temps sur olt qu’a t’entrainer. Stop les calculs foireux et entraine toi.

gasolinefr
Messages : 277
Inscription : 16 janv. 2016 17:24

Re: altriman 2019

Message non lu par gasolinefr »

raoul a écrit :
07 juil. 2019 17:56
Mais il manquait des ravitos au col de Dent...et aucune fontaine...
Oui c'était chaud ce manque d'eau dans le col de Dent. Par contre pas mal de voitures suiveuses à ce moment-là et du coup des concurrents qui avaient leur ravito perso... Je sais pas si c'est autorisé dans le règlement mais ceux là ils ont pas eu à subir le manque d'eau dans le col de Dent et donc une énorme avantage par rapport aux autres qui n'avaient pas d'autre choix que de se deshydrater ...
Bon maintenant si j'avais mis un 3e porte bidon j'aurais sans doute moins souffert...
Aujourd'hui c'est encore compliqué pour moi: grosse fatigue et des crampes un peu partout... j'ai fait 3 siestes aujourd'hui !

raoul
Messages : 2308
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: altriman 2019

Message non lu par raoul »

warp1977 a écrit :
07 juil. 2019 18:05
raoul a écrit :
07 juil. 2019 17:54

Si j'y avais pensé avant. Mais là n'est pas le soucis. Vous me donnez pleins de conseils mais j'étais hors délai car pas assez rapide point barre. Si la journée était fraîche j'aurais eu une heure de marge et là j'étais trop juste avec le coup de chaud.
Si tu es hors délais, ce ne sont pas tes calculs à n’en plus finir qui sont en cause...
Et tout mettre sur la chaleur est un peu facile.
Tu passes probablement plus de temps sur olt qu’a t’entrainer. Stop les calculs foireux et entraine toi.
Oui tu as raison pour l'entraînement, sous-entraîné et donc pas assez rapide. Mais sur Olt c'est pendant le travail donc ça ne compte pas vis à vis de madame... :wink:


Rassure-toi la course est finie et je risque de venir moins sur Olt. J'y viens quand j'ai des grosses courses depuis 2004. Mais je voulais être honnête et dire que j'étais hors délais. Ça fait du bien à l'orgueil.

raoul
Messages : 2308
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: altriman 2019

Message non lu par raoul »

gasolinefr a écrit :
07 juil. 2019 18:11
raoul a écrit :
07 juil. 2019 17:56
Mais il manquait des ravitos au col de Dent...et aucune fontaine...
Oui c'était chaud ce manque d'eau dans le col de Dent. Par contre pas mal de voitures suiveuses à ce moment-là et du coup des concurrents qui avaient leur ravito perso... Je sais pas si c'est autorisé dans le règlement mais ceux là ils ont pas eu à subir le manque d'eau dans le col de Dent et donc une énorme avantage par rapport aux autres qui n'avaient pas d'autre choix que de se deshydrater ...
Bon maintenant si j'avais mis un 3e porte bidon j'aurais sans doute moins souffert...
Aujourd'hui c'est encore compliqué pour moi: grosse fatigue et des crampes un peu partout... j'ai fait 3 siestes aujourd'hui !
Oui c'était l'hécatombe d'abandons dans le col de Dent et Garavel. J'ai pensé à ton 34/32 ! Tu avais raison c'est le développement idéal ! Tout le monde était à sec 45'

Pour les crampes, les pastilles d'électrolytes fonctionnent. En tout cas ça a marché sur moi et ça permet de se faire des ravitos supplémentaires aux fontaines, s'il y en a... J'en ai pas vu dans le col de Dent à part celle du début.

Drancis Frake
Messages : 238
Inscription : 07 juin 2018 21:11

Re: altriman 2019

Message non lu par Drancis Frake »

coleopt a écrit :
07 juil. 2019 16:05
Concernant l'épreuve, elle est tentante car avec si peu de participants j'imagine une ambiance bon enfant et plutôt familiale aux antipodes d'un Ironman avec son m'as-tu-vu, son clinquant et ses paillettes. J'imagine facilement qu'à vélo, et plus encore en CP, on doit se retrouver complètement seul, "livré aux éléments", ne se battant que contre eux et soi-même. C'est cool !
Cool n'est pas le mot , différant serait plus adapté. Pour avoir participer à un marathon où nous étions 57 au départ, je peux te dire que tu te trouves vite seul, et là le mental joue énormément J'ai également fait celui de Paris, et ben, avec la même distance, celui de Paris se termine les doigts dans le nez, il y a toujours du monde autour de toi, du public ......
Si, me concernant "cool" est bien le mot :wink: J'aime être livré à moi-même sans personne autour de moi. Le marathon de Paris ou similaire, jamais de la vie pour moi, je déteste les bousculades et me faire marcher sur les pieds.

J'aime les les longs entraînements en solitaire et il est extrêmement rare que je roule à vélo en groupe. D'ailleurs quand j'y réfléchis bien, je n'ai pas le souvenir d'avoir roulé en groupe depuis 2000, sauf en stage de triathlon mais je n'y étais pas pour moi mais pour donner un coup de main à l'organisateur des stages, sinon parfois à deux, mais mon compagnon de route est alors autant motivé que moi et ne ressent pas le besoin de parler tout le temps.

A chacun ses spécificités :wink:

Neou
Messages : 48
Inscription : 16 nov. 2018 17:40

Re: altriman 2019

Message non lu par Neou »

Premièrement, félicitations à tous les Finishers de cette edition particulièrement difficile, pas comme certains pourrait le penser par manque d entraînement, mais parce l altriman c vraiment pas facile du tout dans des conditions optimales alors quand le temps s en mêle ca ne simplifie rien. La course commence vraiment au pied du col de dent et trouve son apothéose dans carcaniere et ses coup de cul. Pour ceux qui n ont pas terminé, je les félicite de s être lancer dans l aventure et j espère qu' ils retenteront l expérience avec réussite. Si je pouvais me permettre de donner un seul conseil, durant toute l année, n hésitez pas à faire de petite séance de force sur home traîner, je pense que c la séance primordiale pour l altri afin de rester dans les délais de barrière horaire. Bonne récup à vous et j espère à bientôt.

gasolinefr
Messages : 277
Inscription : 16 janv. 2016 17:24

Re: altriman 2019

Message non lu par gasolinefr »

Petit cr de ma course :
10 jours avant la course je me bloque les cervicales. Médecin, osteo et kiné pour être opérationnelle le jour de la course. Mais nager reste compliqué et j'appréhende la nat de l'Altri.
Samedi 5h30 le départ est lancé. Pas de brouillard je vais pouvoir faire la nat en entier. Je ne cherche pas à prendre les pieds pour préserver mes cervicales. Je nage relâché. Je sors de l'eau en 1h38. C'est pourri mais j'ai pas mal.
Le vélo je pars direct en manches courtes. Un peu frais au début mais ça se réchauffe très vite. Les choses sérieuses commencent avec la montée du port de Paillhere. Je rattrape Raoul. On roule un moment ensemble. Finalement je prend le large dans le col du Pradel. Je ne comptais pas m'arrêter au ravito de Belfort sur Rebenty car il est en descente et il me reste de l'eau. Mais Raoul m'a convaincue de m'y arrêter. Je crois qu'il m'a sauvé la vie! Au 2/3 du col de Dent mes gourdes sont vides, il y a plein de concurrents allongés à l'ombre. La on ne pense plus à la course mais juste à survivre. Je me sens en danger donc stratégie de survie: je m'arrête à tous les points d'eau. La moyenne horaire chute mais le moral remonte. Je finis le vélo à l'agonie. J'ai des crampes aux cuisses et aux adducteurs qui m'obligent à marcher quand ça monte trop.
Je pose le vélo à 18h30 passés. Je change mes chaussures et les pieds crampent. Je ne vais jamais réussir à courir ! Et surtout j'ai toujours une soif de malade. Je pars avec un bidon qu'on me rempli au premier ravito. J'ai tellement soif que je bois tout et ne peux plus courir car j'ai mal au ventre du coup. J'arrive au 2e ravito en marchant. J'ai soif donc je bois. Un bénévole me dit de pas boire autant car je ne pourrai plus courir. Trop tard je marche déjà... Je commence la montée au lac de Balcere. Ça monte donc j'ai une bonne excuse pour marcher 😁 au ravito en haut j'explique au bénévole que je passerai jamais la barrière horaire des 26 kms. Il arrive à me convaincre que si c'est jouable et qu'il n'y a plus que de la descente et du plat. Reboostee je cours et mon ventre me laisse tranquille. Du coup je donne tout et je passe la bh à 22h17. La limite était 22h30 et ils l'ont rallongé à 22h45. C'est passé mais fallait pas avoir un pépin mécanique. Passé la barrière j'ai plus trop de jus mais je sais que ça va le faire. Je passe la ligne d'arrivée vers 0h45. Une course bien plus difficile que l'année passée et en plus cette année la natation n'a pas été tronquée. Bref contente de l'avoir refaite. Par contre pas sûre de refaire des courses aussi dures à l'avenir...

Répondre