Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif ?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
erwan_triathlon
Messages : 1612
Inscription : 19 juin 2006 13:04
Localisation : Rennes - France
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par erwan_triathlon »

superyoyo a écrit :Faire des semaines de 10,12 voire 14h, et finir un IM en 12h30, je n'appelle pas ça être "peu sportif" ! :shock:
Je parlais de peu sportif .. au départ du projet (idem pour le surpoids car à la fin avec 91kg pour 1,83m, j'étais relativement affuté...j'ai de larges épaules ;-))

Et je mets également le coté "peu sportif" dans l'absence de séances dures style fractionné ou au seuil

Mais bon, c'est vrai qu'il faut être sportif ou plutôt endurant pour terminer ;-)
http://erwan-triathlon.blogg.org
Premier Tri en 2005. Premier CD La Baule 2007. Premier half Mansigné 2012. Et ensuite les IM. Challenge Vichy 2013, IM Vichy 2015, XXL Vitoria 2016, IM Nice 2018, XXL Tours 2019. 2020 ? Ce sera le FrenchMan XXL :D
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par débutant »

erwan_triathlon a écrit :Premier Tri en 2005. Premier objectif atteint, le CD à La Baule en 2007. Deuxième en 2012
BRAVO !
firecrest
Messages : 100
Inscription : 21 juin 2010 20:06
Localisation : 78

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par firecrest »

PinkFish a écrit :Voilà qui me motive encore plus !!!!
C'est possible !?!?! :!: :?: :?:
IronFab
Messages : 5
Inscription : 11 déc. 2013 21:52

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par IronFab »

Je confirme tes dires erwan_triathlon. Le plus important la motivation et des rêves plein la tête. J'ai fini l'iron man de Nice en juin dernier en 11h28, n'ayant jamais fait aucun triathlon dans ma vie auparavant, sauf à l'entrainement. J'avais juste le rêve de participer à une telle épreuve. C'est une chose à faire au moins une fois dans sa vie, j'ai passé une journée inoubliable. Peut importe le chrono 10h ou bien 16h, le plus important se faire PLAISIR.
Gwen29
Messages : 10
Inscription : 29 août 2008 15:02
Localisation : Rennes BZH

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par Gwen29 »

Bravo Erwan!
la route fut longue et sinueuse ...
mais tu as réussi à le faire ton IM :-)
jpmilou
Messages : 45
Inscription : 19 avr. 2013 07:48

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par jpmilou »

Bel exemple...
Et qui me motive encore plus!

Quand on est en surpoids (1,93 pour 128kg) le seul fait de finir est la plus belle des victoires!
J'ai fini le marathon de Nice cette année en 5h48... je me fous du temps, je l'ai fait et bien fait sans être fracassé le lendemain!

Et c'est décidé avant mes 40 ans je serais Finisher d'un longue distance (Vichy je pense)
j'ai encore 6 ans de bon... ça doit le faire

Le plus important est le plaisir que l'on prend à faire son sport!
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par jmboma »

Au départ on pense lire les conseils d'une personne qui va sortir des chemins battus des plans classiques pour IM... Et pas du tout.
Il est question de volume minimum, de diététique, d'objectif...

On peut finir un IM sans tout ca...

Le commandement que je retiendrais : la natation tu ne négligeras pas, car si t'as jamais nagé ca va être compliqué d'y aller la fleur au fusil, pour le reste...

L'IM reste un faux mythe, surtout une belle entreprise commerciale.
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
Messages : 4581
Inscription : 16 nov. 2004 08:33
Localisation : Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par Kokovich »

jmboma a écrit :Au départ on pense lire les conseils d'une personne qui va sortir des chemins battus des plans classiques pour IM... Et pas du tout.
Il est question de volume minimum, de diététique, d'objectif...

On peut finir un IM sans tout ca...

Le commandement que je retiendrais : la natation tu ne négligeras pas, car si t'as jamais nagé ca va être compliqué d'y aller la fleur au fusil, pour le reste...

L'IM reste un faux mythe, surtout une belle entreprise commerciale.
Tu n'en as pas marre de toujours avoir la même rengaine ? Tu es si fort et si beau toi que c'est tellement facile un IM que chaque année, tu vas Hawaii facile... bin non, je suis con, c'est bien trop commercial. Comme Noël, le jour de l'an, les anniversaires. Si tu as des enfants, tu dois comprendre ce que je veux dire.

Il y a toujours matière à critique et chacun se lance les défis qui lui sont propres avec les idées qui sont les siennes. Pourquoi tu ne te cantonnes pas aux sujets politiques ou tu prones le non respect du patriotisme. Serait-ce peut être car tu n'oses pas t'attaquer au mythe IM ? Trop dur ? Je suis d'accord, avec un minimum d'entraînement, on peut finir un IM mais puisque c'est si facile, pourquoi ne t'y attaques tu pas pour pulvériser tous les records ?

Encore une fois, le Français moyen n'est bon qu'à critiquer sans oser mettre les mains dans le cambouis
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Bangbros
Messages : 854
Inscription : 18 juil. 2013 11:03

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par Bangbros »

faire du sport c'est facile
être bon non

c'est pareil pour tout :idea:
"Train hard, race hard, never win" moi
Alistair Brownlee sur 10.000m : http://www.flotrack.org/coverage/250668 ... 0aMPqh_uGM
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par jmboma »

Kokovich a écrit :
jmboma a écrit :Au départ on pense lire les conseils d'une personne qui va sortir des chemins battus des plans classiques pour IM... Et pas du tout.
Il est question de volume minimum, de diététique, d'objectif...

On peut finir un IM sans tout ca...

Le commandement que je retiendrais : la natation tu ne négligeras pas, car si t'as jamais nagé ca va être compliqué d'y aller la fleur au fusil, pour le reste...

L'IM reste un faux mythe, surtout une belle entreprise commerciale.
Tu n'en as pas marre de toujours avoir la même rengaine ? Tu es si fort et si beau toi que c'est tellement facile un IM que chaque année, tu vas Hawaii facile... bin non, je suis con, c'est bien trop commercial. Comme Noël, le jour de l'an, les anniversaires. Si tu as des enfants, tu dois comprendre ce que je veux dire.

Il y a toujours matière à critique et chacun se lance les défis qui lui sont propres avec les idées qui sont les siennes. Pourquoi tu ne te cantonnes pas aux sujets politiques ou tu prones le non respect du patriotisme. Serait-ce peut être car tu n'oses pas t'attaquer au mythe IM ? Trop dur ? Je suis d'accord, avec un minimum d'entraînement, on peut finir un IM mais puisque c'est si facile, pourquoi ne t'y attaques tu pas pour pulvériser tous les records ?

Encore une fois, le Français moyen n'est bon qu'à critiquer sans oser mettre les mains dans le cambouis
T'es complètement HS mais bon c'est pas une première.
Je croyais que tu avais décider de te calmer. Visiblement pas.

Si tu veux finir un IM y a pas besoin de se monter le bourichon avec de la diéthétique et des plans millimétrés. Après si tu veux performer c'est une toute autre histoire.

Pour la petite histoire j'ai déjà couru un IM, champion.
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
Messages : 4581
Inscription : 16 nov. 2004 08:33
Localisation : Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par Kokovich »

Quand je lis ton blog, tu peux te permettre de faire le faux modeste car tu critiques le mien mais tu es loin d'être mieux :roll:

Et c'est marrant, quand on te fait une remarque où tu as tord, on est complètement hs. Toi qui a la science infuse...
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par jmboma »

Kokovich a écrit :Quand je lis ton blog, tu peux te permettre de faire le faux modeste car tu critiques le mien mais tu es loin d'être mieux :roll:

Et c'est marrant, quand on te fait une remarque où tu as tord, on est complètement hs. Toi qui a la science infuse...
Je te dis que t'es HS car tu comprends pas ce que je veux dire et tu te mets à me rentrer dedans avec ta classe naturelle.
Je disais qu'on avait l'impression que le sujet présentait une approche moins contraignante de la préparation d'un IM alors que ca n'est pas le cas.
Etant passé par là, je vois bien maintenant que si on veut juste aller au bout on n'est pas obligé de passer par toutes les contraintes habituellement décrites dans les mags ou les forums.

Il faut que tu me fasses une explication de texte sur cette pharse car je comprends rien :
Kokovich a écrit :Quand je lis ton blog, tu peux te permettre de faire le faux modeste car tu critiques le mien mais tu es loin d'être mieux :roll:
Ce que je suis sûr, ce que nous avons une approche radicalement différente de la compétition et de la performance.
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
Gasp!
Messages : 1052
Inscription : 18 juil. 2005 13:25
Localisation : Entre Genève et Lausanne....

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par Gasp! »

jmboma a écrit :...
Je disais qu'on avait l'impression que le sujet présentait une approche moins contraignante de la préparation d'un IM alors que ca n'est pas le cas.
Etant passé par là, je vois bien maintenant que si on veut juste aller au bout on n'est pas obligé de passer par toutes les contraintes habituellement décrites dans les mags ou les forums. ...
Peux-tu nous faire partager ton expérience ? :wink:
Un conducteur dangereux, c’est celui qui vous dépasse malgré tous vos efforts pour l’en empêcher.
Woody Allen
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par jmboma »

Gasp! a écrit :
jmboma a écrit :...
Je disais qu'on avait l'impression que le sujet présentait une approche moins contraignante de la préparation d'un IM alors que ca n'est pas le cas.
Etant passé par là, je vois bien maintenant que si on veut juste aller au bout on n'est pas obligé de passer par toutes les contraintes habituellement décrites dans les mags ou les forums. ...
Peux-tu nous faire partager ton expérience ? :wink:
L'idée c'est d'avoir une approche bcp plus décontracté de l'épreuve pour aller chercher du plaisir.
L'idée d'avoir une approche quasi militaire ou professionnelle d'une telle épreuve finit par tuer l'enthousiasme originelle que l'on peut avoir pour l'évènement.
Je peux tout à fait concevoir que certains prennent leur pied par une organisation ultra méticuleuse de tous les aspects de la préparation mais ca n'est pas comme ca que j'aborde la compétition dont le but premier pour moi est de vivre un grand moment. S'il y a un résultat au bout tant mieux, mais c'est loin d'être la finalité.
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
Messages : 4581
Inscription : 16 nov. 2004 08:33
Localisation : Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...
Contact :

Re: Comment finir son premier IM en surpoids et peu sportif

Message non lu par Kokovich »

jmboma a écrit :
Gasp! a écrit :
jmboma a écrit :...
Je disais qu'on avait l'impression que le sujet présentait une approche moins contraignante de la préparation d'un IM alors que ca n'est pas le cas.
Etant passé par là, je vois bien maintenant que si on veut juste aller au bout on n'est pas obligé de passer par toutes les contraintes habituellement décrites dans les mags ou les forums. ...
Peux-tu nous faire partager ton expérience ? :wink:
L'idée c'est d'avoir une approche bcp plus décontracté de l'épreuve pour aller chercher du plaisir.
L'idée d'avoir une approche quasi militaire ou professionnelle d'une telle épreuve finit par tuer l'enthousiasme originelle que l'on peut avoir pour l'évènement.
Je peux tout à fait concevoir que certains prennent leur pied par une organisation ultra méticuleuse de tous les aspects de la préparation mais ca n'est pas comme ca que j'aborde la compétition dont le but premier pour moi est de vivre un grand moment. S'il y a un résultat au bout tant mieux, mais c'est loin d'être la finalité.
Bin une nouvelle fois, c'est ton point de vue et tu imposes ça comme la vérité.

Perso, j'ai une approche certes bien plus pro que certains mais le plaisir est là, meme si les resultats ne suivent plus depuis quelques années. Tu le vois comme ça mais peux-tu concevoir que le plaisir pour certains, passe par les résultats ? D'un point de vue personnel, je ne comprends pas que l'on fasse du soort sans objectif. Pas besoin de s' aligner sur des compétes non plus. Finir une épreuve comme un IM est très facile avec un minimum d'investissement, la preuve avec tous les obèses qui bouclent leur course. Par contre, le finir en 9h, pas pareil du tout.

Et pour ton blog, regarde ce que tu y écris. Tu es facile sur toutes tes courses, tu attends tes potes, tu te rasdures quoi. Pourquoi ne rien faire à bloc, au point de vouloir gerber ? La peur de l'échec ? Et ce n'est pas une moquerie, sincèrement
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com
Répondre