L'ACTUALITE DU CYCLISME

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Pelvoux
Messages : 2193
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Pelvoux »

geraud a écrit : 23 juin 2022 09:23
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 08:49 Ca suffisait amplement d'avoir Madouas, Geniets, Kung et Le Gac (un coup du lobby breton 8) ) pour une étape qui fait peur certes, mais qui peut aussi très bien se passer, baser sa sélection là-dessus c'est bizarre je trouve.

Ok Geniets est bon sur tous les terrains, il grimpe très bien, pour moi il était impératif dans la sélection, mais choisir Antoine Duchesne à la place d'un Bruno Armirail ou d'un Rudy Molard qui auraient permis de faire une vraie différence sur les terrains difficiles.

Est-ce qu'on nous cache des choses à la fdj? Du genre on fait croire que Pinot va viser les étapes, alors qu'en fait il va s'élancer avec une autre idée et voir jour après jour si ça se passe bien, et si la première semaine est passée sans encombre et le podium toujours accessible, pourquoi pas tenter le coup ;)

On va pas se mentir, Gaudu est un formidable grimpeur, mais il n'a pas les moyens de jouer un podium du tour, et même un top 5 semble très compliqué. Pinot reste le leader naturel de l'équipe, et avec la confiance que peut apporter un Kung transformé (d'ailleurs heureusement qu'il est pas chez Bahrein lui dis-donc sinon il aurait bien pris cher :roll: ), on peut se mettre à avoir des idées...

Déçu pour Armirail...
https://www.cyclismactu.net/news-tour-f ... 66031.html
Dans ses propos, on dirait qu il l a appris presqu en meme temps que nous. Si vraiment il ne l a découvert qu hier, ça va être tout noir ou tout blanc pour le chrono. Soit ça te transcende pour montrer au boss qu il s est trompé, soit tu t effondres.
Il "paye" peut-être le fait d avoir un profil trop proche de Kung, mais en un peu moins fort
C'est un pari de l'encadrement, rmais dont l'annonce tardive montre par l'exemple que le bien être mental des courreurs d'une equipe ne semble pas être une priorité. Garder sous pression tous les mecs au cas ou l'un deux serait malade avant le départ OK, mais y a des limites. Sur le choix des hommes, c'est la vérité du terrain qui validera ou pas ce choix. Avec cette selection, batie sur le modèle des grosses écuries visant un bon général, on affiche clairement des ambitios, et c'est peut etre assez présomptueux par rapport à ce qu'on a vu depuis le début de l'année.
Dernière modification par Pelvoux le 23 juin 2022 10:05, modifié 1 fois.
JeanValjean
Messages : 531
Inscription : 23 oct. 2018 12:22

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par JeanValjean »

geraud a écrit : 23 juin 2022 09:23
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 08:49 Ca suffisait amplement d'avoir Madouas, Geniets, Kung et Le Gac (un coup du lobby breton 8) ) pour une étape qui fait peur certes, mais qui peut aussi très bien se passer, baser sa sélection là-dessus c'est bizarre je trouve.

Ok Geniets est bon sur tous les terrains, il grimpe très bien, pour moi il était impératif dans la sélection, mais choisir Antoine Duchesne à la place d'un Bruno Armirail ou d'un Rudy Molard qui auraient permis de faire une vraie différence sur les terrains difficiles.

Est-ce qu'on nous cache des choses à la fdj? Du genre on fait croire que Pinot va viser les étapes, alors qu'en fait il va s'élancer avec une autre idée et voir jour après jour si ça se passe bien, et si la première semaine est passée sans encombre et le podium toujours accessible, pourquoi pas tenter le coup ;)

On va pas se mentir, Gaudu est un formidable grimpeur, mais il n'a pas les moyens de jouer un podium du tour, et même un top 5 semble très compliqué. Pinot reste le leader naturel de l'équipe, et avec la confiance que peut apporter un Kung transformé (d'ailleurs heureusement qu'il est pas chez Bahrein lui dis-donc sinon il aurait bien pris cher :roll: ), on peut se mettre à avoir des idées...

Déçu pour Armirail...
https://www.cyclismactu.net/news-tour-f ... 66031.html
Dans ses propos, on dirait qu il l a appris presqu en meme temps que nous. Si vraiment il ne l a découvert qu hier, ça va être tout noir ou tout blanc pour le chrono. Soit ça te transcende pour montrer au boss qu il s est trompé, soit tu t effondres.
Il "paye" peut-être le fait d avoir un profil trop proche de Kung, mais en un peu moins fort
C'est le genre de profil idéal pour un grand tour, même si je trouve qu'on en fait un peu des caisses sur lui (ça reste un équipier), je ne vois pas à quoi un Duchesne va servir sur un tour qui est hyper accidenté, après les pavés le plat c'est terminé définitivement. Un Armirail qui donne tout dans l'échappée pour un autre coureur, ou si on a besoin de rouler et qu'il reste 50 coureurs dans le peloton c'est hyper précieux.
Pelvoux
Messages : 2193
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Pelvoux »

JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 10:04
geraud a écrit : 23 juin 2022 09:23
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 08:49 Ca suffisait amplement d'avoir Madouas, Geniets, Kung et Le Gac (un coup du lobby breton 8) ) pour une étape qui fait peur certes, mais qui peut aussi très bien se passer, baser sa sélection là-dessus c'est bizarre je trouve.

Ok Geniets est bon sur tous les terrains, il grimpe très bien, pour moi il était impératif dans la sélection, mais choisir Antoine Duchesne à la place d'un Bruno Armirail ou d'un Rudy Molard qui auraient permis de faire une vraie différence sur les terrains difficiles.

Est-ce qu'on nous cache des choses à la fdj? Du genre on fait croire que Pinot va viser les étapes, alors qu'en fait il va s'élancer avec une autre idée et voir jour après jour si ça se passe bien, et si la première semaine est passée sans encombre et le podium toujours accessible, pourquoi pas tenter le coup ;)

On va pas se mentir, Gaudu est un formidable grimpeur, mais il n'a pas les moyens de jouer un podium du tour, et même un top 5 semble très compliqué. Pinot reste le leader naturel de l'équipe, et avec la confiance que peut apporter un Kung transformé (d'ailleurs heureusement qu'il est pas chez Bahrein lui dis-donc sinon il aurait bien pris cher :roll: ), on peut se mettre à avoir des idées...

Déçu pour Armirail...
https://www.cyclismactu.net/news-tour-f ... 66031.html
Dans ses propos, on dirait qu il l a appris presqu en meme temps que nous. Si vraiment il ne l a découvert qu hier, ça va être tout noir ou tout blanc pour le chrono. Soit ça te transcende pour montrer au boss qu il s est trompé, soit tu t effondres.
Il "paye" peut-être le fait d avoir un profil trop proche de Kung, mais en un peu moins fort
C'est le genre de profil idéal pour un grand tour, même si je trouve qu'on en fait un peu des caisses sur lui (ça reste un équipier), je ne vois pas à quoi un Duchesne va servir sur un tour qui est hyper accidenté, après les pavés le plat c'est terminé définitivement. Un Armirail qui donne tout dans l'échappée pour un autre coureur, ou si on a besoin de rouler et qu'il reste 50 coureurs dans le peloton c'est hyper précieux.
Hyper accidenté? franchement je trouve pas, les sprinteurs, les vrais puncheurs, les hommes du general risquent de rafler quasi intégralement la mise. Rien à voir avec un giro ou une vuelta.
JeanValjean
Messages : 531
Inscription : 23 oct. 2018 12:22

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par JeanValjean »

Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 10:10
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 10:04
geraud a écrit : 23 juin 2022 09:23
Dans ses propos, on dirait qu il l a appris presqu en meme temps que nous. Si vraiment il ne l a découvert qu hier, ça va être tout noir ou tout blanc pour le chrono. Soit ça te transcende pour montrer au boss qu il s est trompé, soit tu t effondres.
Il "paye" peut-être le fait d avoir un profil trop proche de Kung, mais en un peu moins fort
C'est le genre de profil idéal pour un grand tour, même si je trouve qu'on en fait un peu des caisses sur lui (ça reste un équipier), je ne vois pas à quoi un Duchesne va servir sur un tour qui est hyper accidenté, après les pavés le plat c'est terminé définitivement. Un Armirail qui donne tout dans l'échappée pour un autre coureur, ou si on a besoin de rouler et qu'il reste 50 coureurs dans le peloton c'est hyper précieux.
Hyper accidenté? franchement je trouve pas, les sprinteurs, les vrais puncheurs, les hommes du general risquent de rafler quasi intégralement la mise. Rien à voir avec un giro ou une vuelta.
Quand je dis accidenté, je parle moyenne montagne/montagne et toutes les étapes globalement non destinées aux sprinteurs. Et après les pavés désolé mais il n'y a plus d'étape facile, d'où une sélection d'Armirail que j'aurais trouvé bien plus pertinente. Euuh je ne vois pas le rapport avec ta phrase sur les puncheurs et les hommes du général :think:
Pelvoux
Messages : 2193
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Pelvoux »

JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 10:32
Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 10:10
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 10:04

C'est le genre de profil idéal pour un grand tour, même si je trouve qu'on en fait un peu des caisses sur lui (ça reste un équipier), je ne vois pas à quoi un Duchesne va servir sur un tour qui est hyper accidenté, après les pavés le plat c'est terminé définitivement. Un Armirail qui donne tout dans l'échappée pour un autre coureur, ou si on a besoin de rouler et qu'il reste 50 coureurs dans le peloton c'est hyper précieux.
Hyper accidenté? franchement je trouve pas, les sprinteurs, les vrais puncheurs, les hommes du general risquent de rafler quasi intégralement la mise. Rien à voir avec un giro ou une vuelta.
Quand je dis accidenté, je parle moyenne montagne/montagne et toutes les étapes globalement non destinées aux sprinteurs. Et après les pavés désolé mais il n'y a plus d'étape facile, d'où une sélection d'Armirail que j'aurais trouvé bien plus pertinente. Euuh je ne vois pas le rapport avec ta phrase sur les puncheurs et les hommes du général :think:
Je m'explique.
Armirail, tu le selectionnes surtout pour viser une victoire d'étape avec une échappée, c'est dans ce rôle qu'il excelle. Je ne l'ai jamais vu frotter et être au avants postes sur une bordure, et mine de rien, ça va être ça jusqu'à la Planche : des sprinteurs et des puncheurs qui controlent des étapes hyper nerveuses, et on ne parle pas des bordures au danemark.
A partir du moment où l'equipe joue le general en priorité et non les étapes, armirail se trouve un peu à contremplois.
Et même en cas d'échec de cette stratégie; il y aura peu d'étapes pour s'imposer en se projettant à l'avant comme il le fait si bien : chatel? mende? foix? peyragudes? C'est à peu près tout, Et ce, dans la version la plus optimiste. ( un roglic revanchard pourrait vouloir gagner à mende ).
Y a treize etapes qui se termineront, sauf faits de course particliers, par un sprint ou une course de cote dans les derniers km, avec selection préalable sur chutes ou bordures.
-Y a trois grosses explications au sommets entre favoris.
-4 Etapes pour baroudeurs grimpeurs.
-un chrono.
Il faut donc surtout du personnel pour replacer les leaders, les protéger du vent, etc... Pas pour rouler en tête de peloton pendant 100 bornes sur terrain accidenté ou faire rally sur rally. C'est pas un tour pour lui.
FAYARD
Messages : 28058
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

bnt734 a écrit : 23 juin 2022 09:52
geraud a écrit : 23 juin 2022 09:23 Si vraiment il ne l a découvert qu hier, ça va être tout noir ou tout blanc pour le chrono. Soit ça te transcende pour montrer au boss qu il s est trompé, soit tu t effondres.
C'est censé être des professionnels, il peut etre decu de sa non selection mais ya un titre national à aller chercher, aucune raison de s'effondrer.
Si c'est le cas, la suite dans ce metier risque d'etre dur pour lui...
Oui ça va aller, il ne rate pas les JO. Il y a encore la Vuelta en 2022 et 3 GT chaque année.
“Les réseaux sociaux vous ont tous mis trop à l’aise avec le fait de manquer de respect aux gens, sans vous faire casser la gueule”. Mike Tyson :eusa-whistle:
JeanValjean
Messages : 531
Inscription : 23 oct. 2018 12:22

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par JeanValjean »

Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 11:17
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 10:32
Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 10:10

Hyper accidenté? franchement je trouve pas, les sprinteurs, les vrais puncheurs, les hommes du general risquent de rafler quasi intégralement la mise. Rien à voir avec un giro ou une vuelta.
Quand je dis accidenté, je parle moyenne montagne/montagne et toutes les étapes globalement non destinées aux sprinteurs. Et après les pavés désolé mais il n'y a plus d'étape facile, d'où une sélection d'Armirail que j'aurais trouvé bien plus pertinente. Euuh je ne vois pas le rapport avec ta phrase sur les puncheurs et les hommes du général :think:
Je m'explique.
Armirail, tu le selectionnes surtout pour viser une victoire d'étape avec une échappée, c'est dans ce rôle qu'il excelle. Je ne l'ai jamais vu frotter et être au avants postes sur une bordure, et mine de rien, ça va être ça jusqu'à la Planche : des sprinteurs et des puncheurs qui controlent des étapes hyper nerveuses, et on ne parle pas des bordures au danemark.
A partir du moment où l'equipe joue le general en priorité et non les étapes, armirail se trouve un peu à contremplois.
Et même en cas d'échec de cette stratégie; il y aura peu d'étapes pour s'imposer en se projettant à l'avant comme il le fait si bien : chatel? mende? foix? peyragudes? C'est à peu près tout, Et ce, dans la version la plus optimiste. ( un roglic revanchard pourrait vouloir gagner à mende ).
Y a treize etapes qui se termineront, sauf faits de course particliers, par un sprint ou une course de cote dans les derniers km, avec selection préalable sur chutes ou bordures.
-Y a trois grosses explications au sommets entre favoris.
-4 Etapes pour baroudeurs grimpeurs.
-un chrono.
Il faut donc surtout du personnel pour replacer les leaders, les protéger du vent, etc... Pas pour rouler en tête de peloton pendant 100 bornes sur terrain accidenté ou faire rally sur rally. C'est pas un tour pour lui.
D'accord je vois ce que tu veux dire, mais comme d'habitude on en fait trop sur la première semaine, où la plupart des coups durs sont dûs à un manque de réussite, j'ai rarement vu des coureurs perdre le tour en première semaine à cause de leur équipe, par contre à cause de chute ou de manque de réussite oui. Madouas est une brute, Le Gac est une brute, Kung est une brute, Geniets également, les 4 se débrouillent à merveille lorsqu'il s'agit de placement, de bordures, ou de rouler sur le plat, je ne me fais aucun souci là-dessus. Par contre quand ça va rouler 2h à fond à chaque début d'étape 10 jours d'affilée parce qu'on voudra prendre l'échappée (aujourd'hui la seule manière de gagner si on ne s'appelle pas Pogacar ou Roglic), peut-être que la solidité d'Armirail viendra à manquer...Si Pinot ou Gaudu décrochent au GC, ils auront aussi besoin d'Armirail en échappée...

Bref, si c'est pour jouer la 8ème place avec Gaudu, je trouve ça dommage, si c'est pour rassurer Pinot en première semaine pourquoi pas, après ce n'est pas non plus le débat du siècle ;)

Mais par contre, à partir de l'étape de la Planche des Belles-Filles, TOUTES les étapes sont favorables aux échappées, les équipes UAE et Jumbo chercheront à en faire le moins possible pour ne pas faire profiter les autres de leur travail, ça ne peut se jouer qu'à la régulière entre Roglic et Pogacar, ils sont trop forts, leurs équipes respectives sont trop fortes, pour moi c'est du 1vs1. Si Pogacar envoie tout le monde sur les roses dès la Planche, le tour est terminé. Pour les autres, la 3ème place sera synonyme de victoire, que je vois elle-même difficilement se refuser à Vlasov cette année. Grosse armada ou pas, c'est le dernier étage de la fusée qui compte, et Ineos risque de se rendre compte rapidement que la première place lui sera inaccessible aussi.
A partir de là qui va rouler derrière les échappées et pour quel gain?? Je ne sais pas. C'est pour ça que je dis que toutes les étapes sont potentiellement favorables aux échappées, et si je m'appelle Pinot, que je suis au top, et que je cherche à gagner des étapes exclusivement, avec un peu de réussite je peux aller en claquer 2 ou 3, (mais entre 2 ou 3, peut-être qu'il n'y a qu'un Armirail de différence :lol: :lol: :lol: )
geraud
Messages : 8325
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 09:58
geraud a écrit : 23 juin 2022 09:23
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 08:49 Ca suffisait amplement d'avoir Madouas, Geniets, Kung et Le Gac (un coup du lobby breton 8) ) pour une étape qui fait peur certes, mais qui peut aussi très bien se passer, baser sa sélection là-dessus c'est bizarre je trouve.

Ok Geniets est bon sur tous les terrains, il grimpe très bien, pour moi il était impératif dans la sélection, mais choisir Antoine Duchesne à la place d'un Bruno Armirail ou d'un Rudy Molard qui auraient permis de faire une vraie différence sur les terrains difficiles.

Est-ce qu'on nous cache des choses à la fdj? Du genre on fait croire que Pinot va viser les étapes, alors qu'en fait il va s'élancer avec une autre idée et voir jour après jour si ça se passe bien, et si la première semaine est passée sans encombre et le podium toujours accessible, pourquoi pas tenter le coup ;)

On va pas se mentir, Gaudu est un formidable grimpeur, mais il n'a pas les moyens de jouer un podium du tour, et même un top 5 semble très compliqué. Pinot reste le leader naturel de l'équipe, et avec la confiance que peut apporter un Kung transformé (d'ailleurs heureusement qu'il est pas chez Bahrein lui dis-donc sinon il aurait bien pris cher :roll: ), on peut se mettre à avoir des idées...

Déçu pour Armirail...
https://www.cyclismactu.net/news-tour-f ... 66031.html
Dans ses propos, on dirait qu il l a appris presqu en meme temps que nous. Si vraiment il ne l a découvert qu hier, ça va être tout noir ou tout blanc pour le chrono. Soit ça te transcende pour montrer au boss qu il s est trompé, soit tu t effondres.
Il "paye" peut-être le fait d avoir un profil trop proche de Kung, mais en un peu moins fort
C'est un pari de l'encadrement, rmais dont l'annonce tardive montre par l'exemple que le bien être mental des courreurs d'une equipe ne semble pas être une priorité. Garder sous pression tous les mecs au cas ou l'un deux serait malade avant le départ OK, mais y a des limites. Sur le choix des hommes, c'est la vérité du terrain qui validera ou pas ce choix. Avec cette selection, batie sur le modèle des grosses écuries visant un bon général, on affiche clairement des ambitios, et c'est peut etre assez présomptueux par rapport à ce qu'on a vu depuis le début de l'année.
En fait, je trouve que leur stratégie d equipe a 2 voir 3 têtes a du plomb dans l aile. Parce que des la fin de la première semaine, sans un Reichenbach ou un Mollard, tu perds un ou deux étages de la fusée en haute montagne.
Si Pinot, Gaudu et éventuellement Storer s en sortent sans encombre, ça va être compliqué de garder cet avantage. Parce qu a la première attaque sévère qui obligerait les FdJ à rouler derrière un Pogacar ou un jumbo, tu risques vite de n avoir que ces 3 leaders. Sans un Reichenbach ou un Mollard pour assurer le tempo, il va vite falloir choisir qui sacrifier.

Meme chose pour les étapes. On a pas mal supputé sur un Gaudu leader pour le general et un Pinot qui chasse les etapes ou les pois. Mais avec si peu d equipiers grimpeurs, ça va vite faire un leader trop isolé pour qu un des ses rares coéquipiers grimpeurs se lance dans des échappées.
Gaudu entouré de Mollard, Storer et Reichenbach, tu peux envoyer Pinot devant, quitte à ce qu il décroche si besoin. Mais les 3 ne peteront pas subitement donc tu peux gérer.
Gaudu qui n a que Pinot et Storer avec lui, c est plus chaud de laisser Pinot jouer l etape.
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 2101
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par abdo_kassou »

Armirail, pour gagner j'y crois pas une seconde. Mais à lui tout seul il tient un peloton à distance. Une échappée au long court avec lui et un Madouas en seconde semaine, c'est un ticket gagnant, Armirail te fait un boulot de titan, et Madouas (ou un autre) n'a plus qu'à se concentrer sur les 30 derniers km. C'est une erreur de casting que j'ai du mal à comprendre.
Et j'ai trouvé Kung costaud en montagne sur le Tour de Suisse. Mais il va jamais remplacer Armirail.
À propos du Tour de Suisse, Mader, Schachman, forfait suite covid, pas loin d'un tiers du peloton l'a eu....
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?
FAYARD
Messages : 28058
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 14:00
Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 11:17
JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 10:32

Quand je dis accidenté, je parle moyenne montagne/montagne et toutes les étapes globalement non destinées aux sprinteurs. Et après les pavés désolé mais il n'y a plus d'étape facile, d'où une sélection d'Armirail que j'aurais trouvé bien plus pertinente. Euuh je ne vois pas le rapport avec ta phrase sur les puncheurs et les hommes du général :think:
Je m'explique.
Armirail, tu le selectionnes surtout pour viser une victoire d'étape avec une échappée, c'est dans ce rôle qu'il excelle. Je ne l'ai jamais vu frotter et être au avants postes sur une bordure, et mine de rien, ça va être ça jusqu'à la Planche : des sprinteurs et des puncheurs qui controlent des étapes hyper nerveuses, et on ne parle pas des bordures au danemark.
A partir du moment où l'equipe joue le general en priorité et non les étapes, armirail se trouve un peu à contremplois.
Et même en cas d'échec de cette stratégie; il y aura peu d'étapes pour s'imposer en se projettant à l'avant comme il le fait si bien : chatel? mende? foix? peyragudes? C'est à peu près tout, Et ce, dans la version la plus optimiste. ( un roglic revanchard pourrait vouloir gagner à mende ).
Y a treize etapes qui se termineront, sauf faits de course particliers, par un sprint ou une course de cote dans les derniers km, avec selection préalable sur chutes ou bordures.
-Y a trois grosses explications au sommets entre favoris.
-4 Etapes pour baroudeurs grimpeurs.
-un chrono.
Il faut donc surtout du personnel pour replacer les leaders, les protéger du vent, etc... Pas pour rouler en tête de peloton pendant 100 bornes sur terrain accidenté ou faire rally sur rally. C'est pas un tour pour lui.
D'accord je vois ce que tu veux dire, mais comme d'habitude on en fait trop sur la première semaine, où la plupart des coups durs sont dûs à un manque de réussite, j'ai rarement vu des coureurs perdre le tour en première semaine à cause de leur équipe, par contre à cause de chute ou de manque de réussite oui. Madouas est une brute, Le Gac est une brute, Kung est une brute, Geniets également, les 4 se débrouillent à merveille lorsqu'il s'agit de placement, de bordures, ou de rouler sur le plat, je ne me fais aucun souci là-dessus. Par contre quand ça va rouler 2h à fond à chaque début d'étape 10 jours d'affilée parce qu'on voudra prendre l'échappée (aujourd'hui la seule manière de gagner si on ne s'appelle pas Pogacar ou Roglic), peut-être que la solidité d'Armirail viendra à manquer...Si Pinot ou Gaudu décrochent au GC, ils auront aussi besoin d'Armirail en échappée...

Bref, si c'est pour jouer la 8ème place avec Gaudu, je trouve ça dommage, si c'est pour rassurer Pinot en première semaine pourquoi pas, après ce n'est pas non plus le débat du siècle ;)

Mais par contre, à partir de l'étape de la Planche des Belles-Filles, TOUTES les étapes sont favorables aux échappées, les équipes UAE et Jumbo chercheront à en faire le moins possible pour ne pas faire profiter les autres de leur travail, ça ne peut se jouer qu'à la régulière entre Roglic et Pogacar, ils sont trop forts, leurs équipes respectives sont trop fortes, pour moi c'est du 1vs1. Si Pogacar envoie tout le monde sur les roses dès la Planche, le tour est terminé. Pour les autres, la 3ème place sera synonyme de victoire, que je vois elle-même difficilement se refuser à Vlasov cette année. Grosse armada ou pas, c'est le dernier étage de la fusée qui compte, et Ineos risque de se rendre compte rapidement que la première place lui sera inaccessible aussi.
A partir de là qui va rouler derrière les échappées et pour quel gain?? Je ne sais pas. C'est pour ça que je dis que toutes les étapes sont potentiellement favorables aux échappées, et si je m'appelle Pinot, que je suis au top, et que je cherche à gagner des étapes exclusivement, avec un peu de réussite je peux aller en claquer 2 ou 3, (mais entre 2 ou 3, peut-être qu'il n'y a qu'un Armirail de différence :lol: :lol: :lol: )
Je trouve que tu vas vite en besogne…Pogacar et Roglic peuvent connaître des ennuis sur la première semaine, une chute et bye bye la victoire. C’est déjà arrivé à d’autres leader et pas qu’une fois…Sur le papier le tour est déjà plié, mais dans les faits…
“Les réseaux sociaux vous ont tous mis trop à l’aise avec le fait de manquer de respect aux gens, sans vous faire casser la gueule”. Mike Tyson :eusa-whistle:
Pelvoux
Messages : 2193
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Pelvoux »

On va se raconter d'histoire : pour la fdj, faire un bon general, ça veut dire d'abord suivre : ils ne prendront pas la course à leur compte et n'anticipe pas d'avoir à le faire. A raison dans ce cas de figure, on a vu que le boomerang leur revenait rapidement dans la face les fois où ils l'ont fait.
Si il y a débat, c'est bien sur les objectifs affichés, que l'on peut juger irrealiste ou pas.
Ne pas oublier que faire un bon général, c'est s'assurer une présence mediatique quotidienne parce qu'on reste dans le match, et qu'un top 8 sur le tour c'est 275 points UCI, contre 120 pour une victoire d'étape. On peut juger cette logique boutiquière et anti spectacle, mais le directeur d'equipe, c'est ça qu'il voit. Les courreurs, c'est autre chose.
Je réitère mon analyse sur ce parcours : les occasions seront rares pour une échappée, il y aura beaucoup de sprinteurs au départ, et qui passeront mieux les quelques modestes bosses que groenowegen ( desolé pour l'orthographe ). voilà la liste non exhausitve: ewan, jacobsen, (impey ), jakobsen, coquard, pedersen, GROENEWEGEN, mathews ( arrivée en biosse ), kristoff, et van aert bien sûr. ca fait du monde pour rouler sur des parcours pas bien difficiles à ce niveau.
Au soir du granon, le paysage sera plus éclairci, la planche, c'est insuffisant pour décanter le général.
Session de rattrapage à partir de le 12 ème étape pour les leaders au tapis, mais faudra pas se râter : mende, foix, et peut être peyragudes, that s all.
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 2101
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par abdo_kassou »

Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 07:19
abdo_kassou a écrit : 22 juin 2022 22:17
Pelvoux a écrit : 22 juin 2022 17:27

J abonde en ton sens.
Un petit mot sur la sélection FDJ....
Le gac, geniets, duchesne selectionnes.
Je fais l hypothèse qu il était deja prévu que reichenbach ne fasse pas le tour. Dur dur pour molard et armirail.
Ils paient ce parcours très délicat dans sa première partie, qui nécessitera des spécialistes de classique.
La preuve également qu on ne désespère pas de faire in fine un bon général pour l un des leaders, malgré les déconvenues de gaudu sur le Dauphiné
Très dur pour Armirail... très très injuste aussi, car à mon avis, c'est un des plus gros moteurs Français et il s'est clairement spécialisé dans ce rôle d'equipiers modèle. Il doit vraiment être très déçu...
Ou alors, il y a des paramètres physiques que nous ignorons?
Ensuite je trouve assez malin de divulguer la sélection avant le championnat de France, ça permettra au groupe de courir plus libéré, parfois on sait que le maillot ouvre les portes du Tour et ça peut inciter à jouer perso...
La justice? J'ai bien peur que le mérite n'ai pas grand chose à voir là dedans...
Quand un gars se fait la peau pour l'équipe, mouille le maillot sans arrières pensées, tu dois l'intégrer à ta garde rapprochée, un peu à l'image d'un Le Guilloux, Arbes, Quilfen... C'est très injuste dans ce sens, parce que des gars pas mieux que lui et sans cette âme trempée de gregario ont été retenu. Madiot m'avait habitué à mieux en termes de valeurs humaines.
J'espère qu'il va être champion de France et qu'un fdj va opportunément déclarer forfait.
Mais cette non sélection laissera des traces
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?
Pelvoux
Messages : 2193
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Pelvoux »

abdo_kassou a écrit : 23 juin 2022 15:08
Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 07:19
abdo_kassou a écrit : 22 juin 2022 22:17
Très dur pour Armirail... très très injuste aussi, car à mon avis, c'est un des plus gros moteurs Français et il s'est clairement spécialisé dans ce rôle d'equipiers modèle. Il doit vraiment être très déçu...
Ou alors, il y a des paramètres physiques que nous ignorons?
Ensuite je trouve assez malin de divulguer la sélection avant le championnat de France, ça permettra au groupe de courir plus libéré, parfois on sait que le maillot ouvre les portes du Tour et ça peut inciter à jouer perso...
La justice? J'ai bien peur que le mérite n'ai pas grand chose à voir là dedans...
Quand un gars se fait la peau pour l'équipe, mouille le maillot sans arrières pensées, tu dois l'intégrer à ta garde rapprochée, un peu à l'image d'un Le Guilloux, Arbes, Quilfen... C'est très injuste dans ce sens, parce que des gars pas mieux que lui et sans cette âme trempée de gregario ont été retenu. Madiot m'avait habitué à mieux en termes de valeurs humaines.
J'espère qu'il va être champion de France et qu'un fdj va opportunément déclarer forfait.
Mais cette non sélection laissera des traces
Franchement, moi j'ai pas les infos pour trancher entre les interessés, geniets, duchene, le gac, n'ont pas non plus démérités, loin de là, en tant que pur gregario. Je regrette le timing de l'annonce, qui aurait pu ( du ) être largement anticipé et jusitifié au Pyrénen, puisqu'il ne s'agit pas d'un problème de forme physique du moment. Ne pas oublier non plus qu'armirail avait aussi galéré tout au long du tour 2021, réusissant difficilement à s'exprimer.
Dernière modification par Pelvoux le 23 juin 2022 15:22, modifié 1 fois.
JeanValjean
Messages : 531
Inscription : 23 oct. 2018 12:22

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par JeanValjean »

Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 14:59 On va se raconter d'histoire : pour la fdj, faire un bon general, ça veut dire d'abord suivre : ils ne prendront pas la course à leur compte et n'anticipe pas d'avoir à le faire. A raison dans ce cas de figure, on a vu que le boomerang leur revenait rapidement dans la face les fois où ils l'ont fait.
Si il y a débat, c'est bien sur les objectifs affichés, que l'on peut juger irrealiste ou pas.
Ne pas oublier que faire un bon général, c'est s'assurer une présence mediatique quotidienne parce qu'on reste dans le match, et qu'un top 8 sur le tour c'est 275 points UCI, contre 120 pour une victoire d'étape. On peut juger cette logique boutiquière et anti spectacle, mais le directeur d'equipe, c'est ça qu'il voit. Les courreurs, c'est autre chose.
Je réitère mon analyse sur ce parcours : les occasions seront rares pour une échappée, il y aura beaucoup de sprinteurs au départ, et qui passeront mieux les quelques modestes bosses que groenowegen ( desolé pour l'orthographe ). voilà la liste non exhausitve: ewan, jacobsen, (impey ), jakobsen, coquard, pedersen, GROENEWEGEN, mathews ( arrivée en biosse ), kristoff, et van aert bien sûr. ca fait du monde pour rouler sur des parcours pas bien difficiles à ce niveau.
Au soir du granon, le paysage sera plus éclairci, la planche, c'est insuffisant pour décanter le général.
Session de rattrapage à partir de le 12 ème étape pour les leaders au tapis, mais faudra pas se râter : mende, foix, et peut être peyragudes, that s all.
Ok, on verra pour les échappées / occasions pour les sprinteurs, qui ont certainement aussi des chasseurs d'étapes dans leur équipe qui prendront les devants. On sait tous à quel point c'est dur de contrôler les échappés à partir du moment où on a passé le premier grand massif.

Allez j'aime bien jouer, je parie sur 1 sprint massif après l'étape de Longwy : celui des Champs (et 50 coureurs qui se disputent la victoire en haut de la bosse à Lausanne j'appelle pas ça un sprint 😉).
Pelvoux
Messages : 2193
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Pelvoux »

JeanValjean a écrit : 23 juin 2022 15:22
Pelvoux a écrit : 23 juin 2022 14:59 On va se raconter d'histoire : pour la fdj, faire un bon general, ça veut dire d'abord suivre : ils ne prendront pas la course à leur compte et n'anticipe pas d'avoir à le faire. A raison dans ce cas de figure, on a vu que le boomerang leur revenait rapidement dans la face les fois où ils l'ont fait.
Si il y a débat, c'est bien sur les objectifs affichés, que l'on peut juger irrealiste ou pas.
Ne pas oublier que faire un bon général, c'est s'assurer une présence mediatique quotidienne parce qu'on reste dans le match, et qu'un top 8 sur le tour c'est 275 points UCI, contre 120 pour une victoire d'étape. On peut juger cette logique boutiquière et anti spectacle, mais le directeur d'equipe, c'est ça qu'il voit. Les courreurs, c'est autre chose.
Je réitère mon analyse sur ce parcours : les occasions seront rares pour une échappée, il y aura beaucoup de sprinteurs au départ, et qui passeront mieux les quelques modestes bosses que groenowegen ( desolé pour l'orthographe ). voilà la liste non exhausitve: ewan, jacobsen, (impey ), jakobsen, coquard, pedersen, GROENEWEGEN, mathews ( arrivée en biosse ), kristoff, et van aert bien sûr. ca fait du monde pour rouler sur des parcours pas bien difficiles à ce niveau.
Au soir du granon, le paysage sera plus éclairci, la planche, c'est insuffisant pour décanter le général.
Session de rattrapage à partir de le 12 ème étape pour les leaders au tapis, mais faudra pas se râter : mende, foix, et peut être peyragudes, that s all.
Ok, on verra pour les échappées / occasions pour les sprinteurs, qui ont certainement aussi des chasseurs d'étapes dans leur équipe qui prendront les devants. On sait tous à quel point c'est dur de contrôler les échappés à partir du moment où on a passé le premier grand massif.

Allez j'aime bien jouer, je parie sur 1 sprint massif après l'étape de Longwy : celui des Champs (et 50 coureurs qui se disputent la victoire en haut de la bosse à Lausanne j'appelle pas ça un sprint 😉).
Ok, mais c'est pas une echappée non plus :naughty:
Répondre