COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 6486
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Boulegan a écrit : 25 nov. 2021 12:32
Bardamu a écrit : 25 nov. 2021 12:21 Où je voulais en venir ? L'an dernier, ma fille rentre de son footing, passe par le boulevard de Clichy pour rentrer chez elle et se prend une grande claque dans la gueule ponctué d'un "va t'habiller salope". C'est vrai qu'elle était en short aussi...
L'auteur de la gifle est d'une culture où l'espace public appartient aux hommes et où les femmes doivent être couvertes par "pudeur". Il a manifesté un certain "civisme" au regard de sa culture d'origine qui l'y autorise voir l'y encourage.
Jamais un français éduqué à la Française ne ferait ça, sans être en "infraction" avec les principes moraux qui gouvernent sa communauté...
C'était le sens de ma remarque sur le civisme et le Bien Commun.
Cette manie de vouloir tout ethniciser... :roll:
Lundi soir, je rentre du boulot, une camionnette de plombier (avec un nom bien français écrit dessus) grille un feu rouge, pile devant moi et me balance : "la prochaine fois, je t'écrase sale pédale !!"
Bref... :roll: :arrow:
Non, c'est le réel. Il y a 10 ans encore, je ne pense pas que ça lui serait arrivé. Depuis 2 ans, selon ses dires et ceux de ses amis et relations, ça s'est considérablement accéléré pour une jeune femme à Paris.

Et oui, les Cultures c'est essentiel à connaître dans le cadre d'une coexistence...
CHOUCHOU04
Messages : 16
Inscription : 29 août 2021 14:51

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par CHOUCHOU04 »

Bon après, si je lis certains, la France serait un pays où les femmes seraient exploitées et martyrisées??? Mais allez faire un tour dans d’autres pays??? Je ne nie pas une inégalité homme femme au niveau salarial au moins dans le privé,,,, mais dans le public expliquez moi où est l’inégalité homme / femme??? La discrimination positive impose l’égalité par exemple dans les listes électorales. Si l’on parle des violences faites aux femmes, on dirait que le gouvernement actuel, la société découvrent ce sujet,,,,,,, j’ai été formé dans ce domaine dans les années 2005 pour accueillir, prendre en compte, auditionner, conseiller,,, conseiller ces victimes, plus de 15 ans :whistle:
Alors oui ça ne s’arrange pas,,, mais peut être faut il regarder ailleurs,,,, peut être vers la justice et la prise en compte des victimes, pas des justiciables (les crapauds!)???
Enfin, si être une femme aujourd’hui en certains endroits est difficile, interrogez vous pourquoi???
Bref le bon vivre a la française,,,,, c’est fini et j’attends de voir les chiffres du tourisme dans les années à venir…..
Ciao
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 11287
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

Bardamu a écrit : 25 nov. 2021 13:20
Boulegan a écrit : 25 nov. 2021 12:27
Bardamu a écrit : 25 nov. 2021 12:12 Ne dévie pas le sujet. De Périclès à Macron, il n'a jamais été dans la tradition Européenne de légitimer le fait de frapper des femmes. C'est en ce sens que faisais la référence.
Mais on s'en fout des prétendues traditions, de l'Histoire, du passé... le réel, c'est qu'aujourd'hui en France, les femmes dérouillent sous les coups de leur mari, concubin, compagnon (estimation : 250 000 femmes) et qu'une centaine d'entre-elles en meurent.
Ensuite, si vous voulez parler des prétendues discriminations actuelles, je suis prêt à le faire, moi qui exerce une profession où, à la sortie de l'Ecole il y a 75% de femmes et qui plaide devant des femmes les 3/4 du temps (hier encore 3 femmes dans une formation du TGI, mardi en référé, vendredi dernier aussi et mardi dernier aussi). En une semaine, 4 audiences : que des femmes juges et seulement un confrère homme en face... C'est sûr qu'elles ont la vie dure de discriminées les femme en Occident au 21ème siècle... :roll:
Dans ton secteur professionnel CSP +++, il est probable que les femmes émergent.
Mais en matière de sales boulots mal payés ou sous-payés par rapport aux hommes, avec des contrats précaires et des horaires à la con, les femmes sont hors concours par rapport aux hommes.
Il y a les idées fausses de propagande qui circulent et il y a la réalité.
A travail égal, salaire égal. C'est la Loi et c'est respecté. A défaut, j'invite toutes les femmes qui se sentent discriminées à ce niveau à me confier leur dossier. Si c'est le cas, elles vont se faire plein d'argent, et moi avec.

Les plus précaires ne sont pas des femmes mais des hommes. Ils sont moins éduqués, moins employés, plus détenus etc.

En effet, les femmes sont très présentes dans les profession CSP +... merci de le confirmer...
"Les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes prennent des formes multiples. En premier lieu, les inégalités de volume de travail, les femmes étant bien plus souvent à temps partiel que les hommes. Pour les plus jeunes, les moins diplômés, les parents d’enfants en bas âge, ces inégalités de volume de travail sont le principal facteur pesant sur l’écart de revenu salarial.
S’y ajoutent les inégalités de salaire pour un même volume de travail, qui sont faibles au début de la vie active mais s’accroissent tout au long de la carrière. Elles proviennent principalement du fait que les femmes et les hommes ne travaillent pas dans les mêmes secteurs et n’occupent pas les mêmes emplois.
Les écarts de salaire entre les femmes et les hommes pour un même volume de travail se réduisent régulièrement depuis quarante ans. Ils ont diminué d’un quart sur les vingt dernières années. Les écarts de volume de travail se réduisent aussi, mais moins rapidement.
Les femmes accèdent moins aux emplois les mieux rémunérés, ce qui explique une grande partie de l’écart de salaire. Ces inégalités d’accès aux emplois les mieux rémunérés sont particulièrement élevées parmi les salariés ayant des enfants, si bien que les écarts de salaire entre les pères et les mères sont nettement plus importants qu’entre les femmes et les hommes sans enfant."

Sources : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4514861

Ah la la, les idées fausses de propagande :roll: :lol: :lol:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
Z__orglub
Messages : 1721
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

J'aime bien ce sujet... deux pages sur le salaire des femmes. Aucun rapport avec le covid.

Il y a plusieurs questions.

Est-ce que les femmes sont moins productives que les hommes, ce qui expliqueraient des différences de salaire ? Si ce n'est pas le cas, il y a clairement un problème.

Maintenant en supposant qu'elles soient moins productives (pour des raisons X ou Y), est-ce qu'il faut quand même une égalité salariale ?

Prenons le cas d'une femme médecin qui bosse 4 jours par semaine, est-ce qu'elle doit avoir le même salaire qu'un homme qui bosse 5 jours ? on va dire non bien sur. Maintenant, si les femmes d'une entreprise bossent en moyenne qq heures de moins que les hommes, est-ce que le patron doit les payer autant ?

Autre exemple qu'on a vu dans l'actualité : un film avec deux acteurs, di caprio et une femme (dont j'ai oublié le nom). La femme est payée moins que Di Caprio (puisque mon connue), est-ce qu'il faut qu'elle soit payée autant pour des raisons d'égalité ?
triplette
Messages : 6960
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Tous ces mecs qui parlent de la condition des femmes..... :roll:
En tout cas dans les parcs à vélo, ça n'a pas beaucoup évolué en 25 ans. La norme semble plutôt les messieurs font leur entraînements, leur compétitions pendant que leurs femmes gèrent les mômes. C'est peut-être à mettre en relation avec les discours de certain ici. :idea:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 6486
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Boulegan a écrit : 25 nov. 2021 14:10
Bardamu a écrit : 25 nov. 2021 13:20
Boulegan a écrit : 25 nov. 2021 12:27
Mais on s'en fout des prétendues traditions, de l'Histoire, du passé... le réel, c'est qu'aujourd'hui en France, les femmes dérouillent sous les coups de leur mari, concubin, compagnon (estimation : 250 000 femmes) et qu'une centaine d'entre-elles en meurent.


Dans ton secteur professionnel CSP +++, il est probable que les femmes émergent.
Mais en matière de sales boulots mal payés ou sous-payés par rapport aux hommes, avec des contrats précaires et des horaires à la con, les femmes sont hors concours par rapport aux hommes.
Il y a les idées fausses de propagande qui circulent et il y a la réalité.
A travail égal, salaire égal. C'est la Loi et c'est respecté. A défaut, j'invite toutes les femmes qui se sentent discriminées à ce niveau à me confier leur dossier. Si c'est le cas, elles vont se faire plein d'argent, et moi avec.

Les plus précaires ne sont pas des femmes mais des hommes. Ils sont moins éduqués, moins employés, plus détenus etc.

En effet, les femmes sont très présentes dans les profession CSP +... merci de le confirmer...
"Les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes prennent des formes multiples. En premier lieu, les inégalités de volume de travail, les femmes étant bien plus souvent à temps partiel que les hommes. Pour les plus jeunes, les moins diplômés, les parents d’enfants en bas âge, ces inégalités de volume de travail sont le principal facteur pesant sur l’écart de revenu salarial.
S’y ajoutent les inégalités de salaire pour un même volume de travail, qui sont faibles au début de la vie active mais s’accroissent tout au long de la carrière. Elles proviennent principalement du fait que les femmes et les hommes ne travaillent pas dans les mêmes secteurs et n’occupent pas les mêmes emplois.
Les écarts de salaire entre les femmes et les hommes pour un même volume de travail se réduisent régulièrement depuis quarante ans. Ils ont diminué d’un quart sur les vingt dernières années. Les écarts de volume de travail se réduisent aussi, mais moins rapidement.
Les femmes accèdent moins aux emplois les mieux rémunérés, ce qui explique une grande partie de l’écart de salaire. Ces inégalités d’accès aux emplois les mieux rémunérés sont particulièrement élevées parmi les salariés ayant des enfants, si bien que les écarts de salaire entre les pères et les mères sont nettement plus importants qu’entre les femmes et les hommes sans enfant."

Sources : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4514861

Ah la la, les idées fausses de propagande :roll: :lol: :lol:
J'ai déjà répondu à ça et Silver aussi...
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 11287
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

Bardamu a écrit : 25 nov. 2021 14:42 J'ai déjà répondu à ça et Silver aussi...
Oui mais bon, c'est juste que les chiffres officiels publiés par des organismes indépendants non politisés (que tu appelles idées fausses de propagande) sont différents de la perception et du ressenti que tu te fais de la femme dans le monde du travail.
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
léo76
Messages : 35
Inscription : 11 sept. 2008 16:22

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par léo76 »

USAT a écrit : 25 nov. 2021 11:02 Jeme pose une question à propos de l'origine de différence de salaire homme/Femme.

pourquoi une entreprise ( sous entendu ceux qui l'a dirigent) dont le seul but est de faire le plus de bénéfice possible ( et sous entendu que le salaire est une charge, ce qui est discutable), n'emploieraient-ils pas que des femmes puisqu'elles coutent soit disant moins cher? des bons samaritains? ou y aurait-il une autre raison à cette différence?
Une vidéo qui peut expliquer en quoi cette situation est plus complexe que juste une question de salaire
https://www.youtube.com/watch?v=aed8Q40M8r8
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 6486
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Boulegan a écrit : 25 nov. 2021 14:54
Bardamu a écrit : 25 nov. 2021 14:42 J'ai déjà répondu à ça et Silver aussi...
Oui mais bon, c'est juste que les chiffres officiels publiés par des organismes indépendants non politisés (que tu appelles idées fausses de propagande) sont différents de la perception et du ressenti que tu te fais de la femme dans le monde du travail.
Ben non...
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 6486
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

léo76 a écrit : 25 nov. 2021 15:10
USAT a écrit : 25 nov. 2021 11:02 Jeme pose une question à propos de l'origine de différence de salaire homme/Femme.

pourquoi une entreprise ( sous entendu ceux qui l'a dirigent) dont le seul but est de faire le plus de bénéfice possible ( et sous entendu que le salaire est une charge, ce qui est discutable), n'emploieraient-ils pas que des femmes puisqu'elles coutent soit disant moins cher? des bons samaritains? ou y aurait-il une autre raison à cette différence?
Une vidéo qui peut expliquer en quoi cette situation est plus complexe que juste une question de salaire
https://www.youtube.com/watch?v=aed8Q40M8r8
Tant qu'à regarder des videos, y a aussi celle-là. Avant de la critiquer a priori eu égard à l'auteur, regardez là. D'ailleurs y a des choses communes avec Silver...
https://www.youtube.com/watch?v=PFXOFr_3MrM
FAYARD
Messages : 27433
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Boulegan a écrit : 25 nov. 2021 14:54
Bardamu a écrit : 25 nov. 2021 14:42 J'ai déjà répondu à ça et Silver aussi...
Oui mais bon, c'est juste que les chiffres officiels publiés par des organismes indépendants non politisés (que tu appelles idées fausses de propagande) sont différents de la perception et du ressenti que tu te fais de la femme dans le monde du travail.
Je t’avais dit de ne pas mettre une pièce :mrgreen:
Silver c’est le porte flingue de Macron sur OT et Bardamu celui de Zemmour !!! On est bien là :sm2:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 27433
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Jerome.A a écrit : 25 nov. 2021 13:14 Covid-19 : à compter du 15 janvier, le passe sanitaire ne sera plus valide sans la dose de rappel
ramenée au 15 décembre pour les personnes de plus de 65 ans.
Elles font pas rire les annonces là !!! On peut faire la 3 éme dose dés le 5 éme mois après la dernière injection, seulement le pass ne sera plus valable dès le 7eme mois, comment on fait pour prendre rdv sachant que c’est blindé et que ça fait des millions de gens à vacciner en quelques semaines ??? Matériellement ça va être trop juste pour beaucoup d’entre nous. Veran ne tiendra pas son calendrier, c’est pas possible. On repart dans l’amateurisme, ça nous avez manqué !!! :sm11:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Jerome.A
Messages : 2631
Inscription : 20 nov. 2015 15:02

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Jerome.A »

Je n ai pas comprit la meme chose, en france on peut faire le ''booster'' 5mois apres la seconde dose, et le passe sanitaire expire 7 mois apres la seconde dose/rappel,
ce qui laisse une periode de 2 mois.
Il va evidement y avoir un bouchon entre le 15dec et le 15 janvier (rappel avant les fetes, et bcp de staff medical en conges) mais en dehors de ces dates ca devrait passer. (encore faut il avoir prit sont rdv en avance).

Je pense qu'aujourd hui les etats sont mieux organise pour gerer des fortes pression vaccinales entre les centres de vaccination , les pharmacie, les medecins et les lieux de travail. et il n y a pas de seconde dose dans les 6 semaines donc ca devrait passer.
By failing to prepare you are preparing to fail
FAYARD
Messages : 27433
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Jerome.A a écrit : 25 nov. 2021 15:53 Je n ai pas comprit la meme chose, en france on peut faire le ''booster'' 5mois apres la seconde dose, et le passe sanitaire expire 7 mois apres la seconde dose/rappel,
ce qui laisse une periode de 2 mois.
Il va evidement y avoir un bouchon entre le 15dec et le 15 janvier (rappel avant les fetes, et bcp de staff medical en conges) mais en dehors de ces dates ca devrait passer. (encore faut il avoir prit sont rdv en avance).

Je pense qu'aujourd hui les etats sont mieux organise pour gerer des fortes pression vaccinales entre les centres de vaccination , les pharmacie, les medecins et les lieux de travail. et il n y a pas de seconde dose dans les 6 semaines donc ca devrait passer.
C’est tellement bien géré que Doctolib est saturé. Moi qui arrive en bout de 5ème mois, ça va me laisser un mois pour faire le rappel, bah c’est pas gagné et y a plusieurs millions de gens dans mon cas. Surtout que les vieux ne se sont pas précipités pour y aller donc ils vont aussi engorgés les réservations, ce qui est bien normal. En début d’année, ça avait été géré par tranche d’âge, c’était une bonne idée, là, c’est open bar pour tous, forcément ça coince. Je te l’annonce, Veran reviendra sur sa décision si y a trop de retard, sinon ça va râler.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Jerome.A
Messages : 2631
Inscription : 20 nov. 2015 15:02

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Jerome.A »

tu devrais avoir jusqu'au 15 janvier mini (normalement)
By failing to prepare you are preparing to fail
Répondre