L'ACTUALITE DU CYCLISME

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
geraud
Messages : 7672
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

laurent B a écrit : 11 oct. 2021 19:02
La grosse différence (même si je ne dis pas que tout est clean en triathlon, loin de la), c est qu on part d un sport encore relativement jeune et essentiellement amateur. Le triathlon aujourd hui ressemble beaucoup au cyclisme du début des années 80: une élite très resserrée de vrais pros, et autour beaucoup de tres bons athlètes mais qui n en vivent pas, ont un boulot à côté, etc...
Donc un triathlete AG qui peut se permettre de s y consacrer d avantage, qui recupere une structure, un coach... c est comme quand un cycliste Elite 2 passe pro; tu progresses forcément beaucoup tres vite.[/quote]


Je ne vois pas en quoi le fait que le sport soit jeune permette de penser qu'il est plus propre pour autant.
Pour être depuis assez longtemps dans le triathlon soit plus de 25 ans, il y a pas mal d'affaires qui ont circulé sur le long notamment rien que sur notre cher territoire national. Il y a aussi des coureurs de grands renoms avec palmarès qui ont été démasqués...nandrolone, epo, il ne faut pas l'oublier.
Quant aux histoires à l'international, il y en a aussi bien évidemment et il faut être lucide...la World Company IM n'a jamais été très regardante sur le sujet pour ne pas freiner son business...mais beaucoup d'histoires circulent dans les parcs sur les années 90/2000...notamment chez nos amis outre rhin et je ne parle pas de l'époque actuelle...
Beaucoup d'anciens dopés confondus venant du cyclisme ont aussi inondés les parcs à vélo avec leurs méthodes ou pas...sachant que les contrôles étaient bien moins fréquent sur les courses à label...
Quant à l'usage technologique du moteurs qui est quand même avéré par bon nombre de suiveurs du cyclisme (les images en cyclo-cross de WVA sont tellement parlantes), pourquoi n'aurait-il pas été déjà utilisé sur IM...? Y-a-t-il des contrôles sur IM sur les moteurs, je n'en ai aucune idée, mais quand on voit que les contrôles sont faient sur le bout des doigts dans le cyclisme, les tricheurs ont encore de belles années devant eux en triathlon malheureusement...
[/quote]
Ca tombe bien, parce que je n ai jamais dit que le fait d'être un sport jeune était une garantie.
Si tu veux tu peux inventer un sport aujourd'hui et te doper demain.

Ce que j ai dit, c est que dans un sport jeune, il y a une plus forte progression naturelle durant les premières décennies. Au début tu es dans l empirisme, tu n attires pas forcément les plus gros potentiels ou pas assez pour qu il y ait de l emulation, les aspects techniques, nutritionnels,... ne sont pas optimisés. En gros tout peut-être assez bien amélioré. Par contre, plus le temps passe, plus ça a été optimisé, plus la marge de progres est limitée.
Je n invente rien; il suffit de regarder les courbes d evolutions des records de tous les sports; elles ont toutes une forme asymptotique.

Ce que je disais donc c est que des progrès qui sont encore possibles naturellement dans des sports jeunes, ne le sont plus dans des sports matures.
Mais évidemment, ça ne veut pas dire qu il n y a pas aussi du dopage.
Avatar de l’utilisateur
kent 7
Messages : 2376
Inscription : 05 mai 2010 14:12

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par kent 7 »

laurent B a écrit : 11 oct. 2021 19:02
La grosse différence (même si je ne dis pas que tout est clean en triathlon, loin de la), c est qu on part d un sport encore relativement jeune et essentiellement amateur. Le triathlon aujourd hui ressemble beaucoup au cyclisme du début des années 80: une élite très resserrée de vrais pros, et autour beaucoup de tres bons athlètes mais qui n en vivent pas, ont un boulot à côté, etc...
Donc un triathlete AG qui peut se permettre de s y consacrer d avantage, qui recupere une structure, un coach... c est comme quand un cycliste Elite 2 passe pro; tu progresses forcément beaucoup tres vite.[/quote]


Je ne vois pas en quoi le fait que le sport soit jeune permette de penser qu'il est plus propre pour autant.
Pour être depuis assez longtemps dans le triathlon soit plus de 25 ans, il y a pas mal d'affaires qui ont circulé sur le long notamment rien que sur notre cher territoire national. Il y a aussi des coureurs de grands renoms avec palmarès qui ont été démasqués...nandrolone, epo, il ne faut pas l'oublier.
Quant aux histoires à l'international, il y en a aussi bien évidemment et il faut être lucide...la World Company IM n'a jamais été très regardante sur le sujet pour ne pas freiner son business...mais beaucoup d'histoires circulent dans les parcs sur les années 90/2000...notamment chez nos amis outre rhin et je ne parle pas de l'époque actuelle...
Beaucoup d'anciens dopés confondus venant du cyclisme ont aussi inondés les parcs à vélo avec leurs méthodes ou pas...sachant que les contrôles étaient bien moins fréquent sur les courses à label...
Quant à l'usage technologique du moteurs qui est quand même avéré par bon nombre de suiveurs du cyclisme (les images en cyclo-cross de WVA sont tellement parlantes), pourquoi n'aurait-il pas été déjà utilisé sur IM...? Y-a-t-il des contrôles sur IM sur les moteurs, je n'en ai aucune idée, mais quand on voit que les contrôles sont faient sur le bout des doigts dans le cyclisme, les tricheurs ont encore de belles années devant eux en triathlon malheureusement...
[/quote


Idem ... combien de suspensions déguisées en blessures chez certains vétérans supersoniques du Sud Ouest finalement chopés par la patrouille ?... combien de problèmes cardiaques suspects chez des GA et/ou des pros en France et outre Rhin ?
Un pote m'avait raconté l'énorme poubelle de déchets pharmaceutiques de produits interdits découverte dans un appart prêté à des australiens qui faisaient la saison pour un gros club français de l'époque ...
Les tablettes de Solupred avalées devant moi par un AG qualifié à Kona avant le départ d'un triathlon LD ...
" Le succès , c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme " Winston Churchill
claude
Messages : 4927
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par claude »

geraud a écrit : 11 oct. 2021 19:58 ...
Quant à l'usage technologique du moteurs qui est quand même avéré par bon nombre de suiveurs du cyclisme (les images en cyclo-cross de WVA sont tellement parlantes), pourquoi n'aurait-il pas été déjà utilisé sur IM...? Y-a-t-il des contrôles sur IM sur les moteurs, je n'en ai aucune idée, mais quand on voit que les contrôles sont faient sur le bout des doigts dans le cyclisme, les tricheurs ont encore de belles années devant eux en triathlon malheureusement...
...
Dans les IM on consigne son vélo dans le parc la veille, et on ne vient le rechercher qu'après l'arrivée du marathon... On le laisse donc très longtemps "à la merci" d'un contrôle éventuel... Ca serait prendre un risque énorme, avec en cas de découverte le bannissement "à vie" :sm1:

Chez les cyclistes pros, l'équipe peut évacuer discrètement le vélo potentiellement suspect...
Claude
jat.gab
Messages : 721
Inscription : 26 mai 2015 10:20

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par jat.gab »

claude a écrit : 12 oct. 2021 10:05
geraud a écrit : 11 oct. 2021 19:58 ...
Quant à l'usage technologique du moteurs qui est quand même avéré par bon nombre de suiveurs du cyclisme (les images en cyclo-cross de WVA sont tellement parlantes), pourquoi n'aurait-il pas été déjà utilisé sur IM...? Y-a-t-il des contrôles sur IM sur les moteurs, je n'en ai aucune idée, mais quand on voit que les contrôles sont faient sur le bout des doigts dans le cyclisme, les tricheurs ont encore de belles années devant eux en triathlon malheureusement...
...
Dans les IM on consigne son vélo dans le parc la veille, et on ne vient le rechercher qu'après l'arrivée du marathon... On le laisse donc très longtemps "à la merci" d'un contrôle éventuel... Ca serait prendre un risque énorme, avec en cas de découverte le bannissement "à vie" :sm1:

Chez les cyclistes pros, l'équipe peut évacuer discrètement le vélo potentiellement suspect...
Oui ce serait prendre un risque énorme ! Le jour où il y aura des contrôles...
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 11253
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan »

geraud a écrit : 11 oct. 2021 17:30 Il y a certainement une partie normale, liée à la progression naturelle de tout sport. Mais sans doute pas que...
En l'occurrence, on parle d'une saison, et pas n'importe quelle saison puisque c'est une année post-Covid où certains ont clairement bricolé dans leur coin en l'absence de contrôles.
Je veux bien qu'on parle de progression, sur 5, 10 ans, sur une génération de coureurs mais sur une seule saison :roll: :naughty: :naughty:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
laurent B
Messages : 139
Inscription : 04 janv. 2004 10:02
Localisation : Annecy

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par laurent B »

claude a écrit : 12 oct. 2021 10:05
geraud a écrit : 11 oct. 2021 19:58 ...
Quant à l'usage technologique du moteurs qui est quand même avéré par bon nombre de suiveurs du cyclisme (les images en cyclo-cross de WVA sont tellement parlantes), pourquoi n'aurait-il pas été déjà utilisé sur IM...? Y-a-t-il des contrôles sur IM sur les moteurs, je n'en ai aucune idée, mais quand on voit que les contrôles sont faient sur le bout des doigts dans le cyclisme, les tricheurs ont encore de belles années devant eux en triathlon malheureusement...
...
Dans les IM on consigne son vélo dans le parc la veille, et on ne vient le rechercher qu'après l'arrivée du marathon... On le laisse donc très longtemps "à la merci" d'un contrôle éventuel... Ca serait prendre un risque énorme, avec en cas de découverte le bannissement "à vie" :sm1:

Chez les cyclistes pros, l'équipe peut évacuer discrètement le vélo potentiellement suspect...
Oui, chez les cyclistes pro, on l'évacue discrètement pendant la course en changeant de vélo, il ne reste même pas sur la galerie de la voiture du DS, ou à l'arrivée, le moteur serait désactivé via une montre ou une télécommande...en plus de disparaître rapidement également.

Très sincèrement pour le triathlon, je ne pense pas que le fait que le vélo reste en parc à vélo la veille et pendant une grande partie de la course soit un frein pour les tricheurs...Malheureusement, l'imagination pour la triche n'a pas de limite et certains sont prêts à prendre tous les risques surtout si ils savent qu'il n'y a pas de contrôle des moteurs dans les parcs.
Encore une fois, je ne sais pas si il y a de tels contrôles dans le triathlon actuellement, mais les perf deviennent vraiment stratosphériques en ce moment...Les records sont explosés, les athlètes sont capables d'enchainer...donc...pas de fausse naïveté sur la période et les résultats qui vont avec !

Pour les anciens du forum, dans un autre registre, quand on se rappelle ce que faisait "Tigut"...c'était vélo à la place de la CAP et voiture à la place du vélo, peut-être un précurseur !
geraud
Messages : 7672
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

claude a écrit : 12 oct. 2021 10:05
geraud a écrit : 11 oct. 2021 19:58 ...
Quant à l'usage technologique du moteurs qui est quand même avéré par bon nombre de suiveurs du cyclisme (les images en cyclo-cross de WVA sont tellement parlantes), pourquoi n'aurait-il pas été déjà utilisé sur IM...? Y-a-t-il des contrôles sur IM sur les moteurs, je n'en ai aucune idée, mais quand on voit que les contrôles sont faient sur le bout des doigts dans le cyclisme, les tricheurs ont encore de belles années devant eux en triathlon malheureusement...
...
Dans les IM on consigne son vélo dans le parc la veille, et on ne vient le rechercher qu'après l'arrivée du marathon... On le laisse donc très longtemps "à la merci" d'un contrôle éventuel... Ca serait prendre un risque énorme, avec en cas de découverte le bannissement "à vie" :sm1:

Chez les cyclistes pros, l'équipe peut évacuer discrètement le vélo potentiellement suspect...
L equipe peut évacuer discrètement etc... si l UCI ne fait rien pour l eviter.
Quand tu contrôles un coureur lors d un contrôle inopiné ou non, beaucoup de choses ont été faites pour que le coureur n ait pas la possibilité de trafiquer le contrôle (avec un perf pour diluer vite fait, ou faire pisser un autre comme ça a pu se faire à une epoque).
Si tu veux contrôler les vélos sans que les équipes ne puissent changer le velo, c est encore plus facile. A priori l interet du moteur c est surtout dans le final, pas dans les 100 premiers kilomètres. Les arrivées sont barrierées avec des points de sortie contrôlés pour éviter que le public ne rentre; c est comme un Sas, donc si tu veux contrôler tous les vélos, ce n est pas bien compliqué. Et au pire tu contrôles en plus les vélos qui ont été changés dans les 50 derniers kilomètres, tu tires 3 voitures au sort ou tu contrôles tout ce qui est sur la galerie... bref, ce ne sont pas les solutions qui manquent
geraud
Messages : 7672
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Boulegan a écrit : 12 oct. 2021 15:14
geraud a écrit : 11 oct. 2021 17:30 Il y a certainement une partie normale, liée à la progression naturelle de tout sport. Mais sans doute pas que...
En l'occurrence, on parle d'une saison, et pas n'importe quelle saison puisque c'est une année post-Covid où certains ont clairement bricolé dans leur coin en l'absence de contrôles.
Je veux bien qu'on parle de progression, sur 5, 10 ans, sur une génération de coureurs mais sur une seule saison :roll: :naughty: :naughty:
En l occurence c est sur 2 saisons puisque pour beaucoup la saison a été blanche l an dernier.
Honnêtement, en dehors du dopage, je pense que cela a pu avoir un PETIT effet bénéfique sur les performances. Tu ne t entraines pas en fonction des courses de l annee mais du coup tu peux avoir des charges plus importantes à l entrainement, tu as des plages de récupération plus importantes,... ce serait intéressant je trouve d avoir une vraie étude sur la progression d un coureur au sein d une saison normale, avec des compétitions, et d un coureur qui dedie sa saison a l entrainement.
Mais en tout cas, et indépendamment de ça, en 2 ans il y a une petite progression naturelle de toute facon. 20% de la progression naturelle sur 10 ans si tu preferes :wink:

Mais en tout cas, ce que je voulais juste dire, c est qu on ne peut pas tout mettre sur le compte du dopage. Que le niveau moyen progresse, c est normal. Par contre quand l ampleur du progres est trop grande, c est qu il y a autre chose...

Apres, pour "l annee Covid", je serais plus partagé. Dans les sports pro très contrôlés (cyclisme, athlé,...) tres probablement que ca a eu un gros impact (même si ce n est pas tout le monde); tu passes de "très controlé" a "tu sais que tu ne pourras pas être contrôlé car les contrôleurs ne peuvent pas se deplacer", forcément pour certains, c est la tournée du patron!
Par contre chez les GA en tri, j en suis moins sur. Il n y a deja que très peu de contrôles en course et pour ainsi dire pas de contrôles hors compétition. Donc pas sur que ça ait changé grand chose dans le sens ou ceux qui voulaient se charger etaient plutot libres de le faire, confinement ou pas.
geraud
Messages : 7672
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Un autre exemple, peut-être plus parlant, c est pour moi l athletisme.
On disait le chrono du 100m feminin intouchable, pourtant 2 athlètes en ont été très proches cette année.
Est ce que cela veut dire qu elles sont aussi chargées que Flo-Jo? Probablement pas... même si c est le jeu du chat et de la souris, et que le dopage a toujours un coup d avance, les contrôles ont énormément progressé et on ne pourrait sans doute plus se charger de la sorte.

Est ce que pour autant on peut dire qu elles sont clean? Ben ça reste du 100m, dont on connait les habitudes... et on sait que le dopage est particulièrement efficace sur ces sports qui demandent de l explosivité. Donc je ne parierais pas...

Mais en tout cas, ce n est pas parce qu elles battent un des records les plus sales de l histoire qu on peut conclure au scandale. C etait il y a 35 ans, et l evolution des performances fait que tout record peut-être battu un jour de facon clean. Sauf que justement, ça peut prendre 30, 40, 50 ans,... pour que cette évolution compense l avantage que t avait donné le dopage.
geraud
Messages : 7672
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

laurent B a écrit : 12 oct. 2021 16:58
claude a écrit : 12 oct. 2021 10:05
geraud a écrit : 11 oct. 2021 19:58 ...
Quant à l'usage technologique du moteurs qui est quand même avéré par bon nombre de suiveurs du cyclisme (les images en cyclo-cross de WVA sont tellement parlantes), pourquoi n'aurait-il pas été déjà utilisé sur IM...? Y-a-t-il des contrôles sur IM sur les moteurs, je n'en ai aucune idée, mais quand on voit que les contrôles sont faient sur le bout des doigts dans le cyclisme, les tricheurs ont encore de belles années devant eux en triathlon malheureusement...
...
Dans les IM on consigne son vélo dans le parc la veille, et on ne vient le rechercher qu'après l'arrivée du marathon... On le laisse donc très longtemps "à la merci" d'un contrôle éventuel... Ca serait prendre un risque énorme, avec en cas de découverte le bannissement "à vie" :sm1:

Chez les cyclistes pros, l'équipe peut évacuer discrètement le vélo potentiellement suspect...
Oui, chez les cyclistes pro, on l'évacue discrètement pendant la course en changeant de vélo, il ne reste même pas sur la galerie de la voiture du DS, ou à l'arrivée, le moteur serait désactivé via une montre ou une télécommande...en plus de disparaître rapidement également.

Très sincèrement pour le triathlon, je ne pense pas que le fait que le vélo reste en parc à vélo la veille et pendant une grande partie de la course soit un frein pour les tricheurs...Malheureusement, l'imagination pour la triche n'a pas de limite et certains sont prêts à prendre tous les risques surtout si ils savent qu'il n'y a pas de contrôle des moteurs dans les parcs.
Encore une fois, je ne sais pas si il y a de tels contrôles dans le triathlon actuellement, mais les perf deviennent vraiment stratosphériques en ce moment...Les records sont explosés, les athlètes sont capables d'enchainer...donc...pas de fausse naïveté sur la période et les résultats qui vont avec !

Pour les anciens du forum, dans un autre registre, quand on se rappelle ce que faisait "Tigut"...c'était vélo à la place de la CAP et voiture à la place du vélo, peut-être un précurseur !
Sur les courses pro il y a aussi des arbitres à moto, comme en tri, et des arbitres (enfin commissaires) en voiture. Et s ils arrivent à prendre un coureur en train de jeter un bidon, ils doivent pouvoir voir un coureur changer de vélo. Surtout que la comme pour le dopage, les choses se savent ou se voient un peu, et il y a des coureurs que tu cibles plus que d autres.

Ca ne se fait pas aujourd hui, mais en soit, rien n empecherait qu on saisisse le velo pour contrôle lorsqu il y a un changement. C est un peu d organisation, peut-être un ou deux points de règlement à adapter, mais si on souhaite aller vers ca, c est beaucoup beaucoup moins compliqué à mettre en place que le passeport biologique par exemple.
Apres tout est question de volonté... mais je pense qu on ne peut pas se limiter au fait que les vélos "disparaissent". S ils disparaissent aujourd hui, c est qu on le veut bien.
Dernière modification par geraud le 12 oct. 2021 18:16, modifié 1 fois.
FAYARD
Messages : 27305
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

geraud a écrit : 12 oct. 2021 18:08 Un autre exemple, peut-être plus parlant, c est pour moi l athletisme.
On disait le chrono du 100m feminin intouchable, pourtant 2 athlètes en ont été très proches cette année.
Est ce que cela veut dire qu elles sont aussi chargées que Flo-Jo? Probablement pas... même si c est le jeu du chat et de la souris, et que le dopage a toujours un coup d avance, les contrôles ont énormément progressé et on ne pourrait sans doute plus se charger de la sorte.

Est ce que pour autant on peut dire qu elles sont clean? Ben ça reste du 100m, dont on connait les habitudes... et on sait que le dopage est particulièrement efficace sur ces sports qui demandent de l explosivité. Donc je ne parierais pas...

Mais en tout cas, ce n est pas parce qu elles battent un des records les plus sales de l histoire qu on peut conclure au scandale. C etait il y a 35 ans, et l evolution des performances fait que tout record peut-être battu un jour de facon clean. Sauf que justement, ça peut prendre 30, 40, 50 ans,... pour que cette évolution compense l avantage que t avait donné le dopage.
2 athlètes la même saison après 35 ans d’attente, la probabilité est assez faible, je n’y crois pas trop.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
geraud
Messages : 7672
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Je ne sais pas honnetement... je ne sais pas si les nouvelles semelles ont aussi un rôle (à priori c'était plutot fond et demi fond, mais je n'ai pas trop suivi le 100m et si l'évolution technologique avait un rôle)
Mais en tout cas, justement, sur 35 ans, c'est logique qu'il y ait une augmentation notable des performances moyennes des meilleurs athlètes.

Bon sinon, pour revenir au vélo, en parlant de rouler vite, ca s'agite du coté de la piste.
Dowsett se relance sur le record de l'heure, et Ganna annonce s'être testé sur 30mn et avoir roulé à 57,7km/h pendant ces 30mn :shock:
https://www.msn.com/fr-fr/sport/other/c ... d=msedgntp
Entre son palmarès et son coup de pédale sur piste, et ses performances - pas que sur chrono - et la caisse qu'il a sur la route, s'il y en a un qui peut emmener ce record très loin, c'est bien Ganna.
Pelvoux
Messages : 1982
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Pelvoux »

tour de france 2022, d'un classicisme sévère:
un ptit chrono de 13 bornes, plat.
un gros risques de bordures durant la première semaine.
une etape de pavé.
La planche des belles filles montée sèche, peu d'écart à attendre.
La'' vraie'' montagne commence à la onzième etape, on menage encore le suspense.
10 derniers jours hyper exigeant à défaut d'être originaux, avec des pentes raides et de l'altitude. Une dernière etape pyreneenne délicate à négocier.
un chrono de 40 bornes difficile et possiblement sous la chaleur du sud ouest.

Plus intéressant sur le papier que le tour 2021, qui s'était revelé malgré tout hyper spectaculaire.
JeanValjean
Messages : 477
Inscription : 23 oct. 2018 12:22

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par JeanValjean »

L'étape de Chatel a l'air de se terminer en altitude mais je ne sais pas ce que cela donne réellement

Ensuite on a de la grosse étape alpestre:

Albertville - Granon : J'ai pensé dans un premier temps à un enchainement Madeleine-Galibier-Granon mais ce sera sans la Madeleine et c'est déjà pas mal puisqu'il faudra grimper le Télégraphe puis le Galibier par son versant le plus difficile (après avoir remonté la vallée de la Maurienne), dommage qu'il y est la dissuasive "descente" du Lautaret avant le Granon.

Et Briançon-Alpe d'Huez: Il faudra se taper le Galibier de l'autre côté + Croix de Fer + Alpe d'Huez...

Des étapes qui peuvent être ennuyeuses si les grands cols sont escamotés avant les montées finales, mais qui feront mal aux organismes avec le double passage du Galibier en haute-altitude (enfin j'espère).
geraud
Messages : 7672
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

J ai beaucoup aimé la réponse d Audrey Cordon-Ragot
https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rou ... ot/1292050
Ca change des discours hyper démagogiques entendus après Paris Roubaix. Comparer les pratiques homme et femmes au nombre de kilomètres parcouru n a aucun sens (sans compter que dans ce cas il faudrait dénoncer la parité sur les grand chelems en tennis ou les femmes (2sets gagnants) gagnent autant que les hommes (3 sets) :wink: )
Ce qui fait les revenus d un sportif c est l argent généré par son sport, par la course.
Donc oui, la vraie professionnalisation du cyclisme féminin passera par une augmentation des salaires. Mais cela ne pourra se faire qu en parallèle d une augmentation des revenus. Deja la, avec un Paris Roubaix et une grande boucle, cela va dans le bon sens. Ca va être plus de médiatisation, donc plus de sponsors à court terme, et à long terme susciter des vocations, donc élever la densité de tres bonnes coureuses, donc l interet des courses, etc...
Répondre