CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 823
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par felipe »

Choupix a écrit : 06 avr. 2021 18:30 OK tout le monde n'habite pas à 5' de la mer ou d'un plan d'eau nageable mais franchement, c'est triste de réclamer un duathlon pour un tri qui a lieu en juillet. Ça laisse trois mois (OK, deux mois pour les plus frileux) pour se débrouiller à nager un peu (ou beaucoup) en eau libre, en plus d'un travail de renforcement du haut du corps à sec. Peut-être même qu'on pourra refaire quelques séances en piscine d'ici là (je parle des couvertes).

Je n'achète pas l'argument du risque d'accident, déjà on a la bouée néoprène, et puis beaucoup d'amateurs du long ne nagent déjà pas beaucoup (voire presque pas) en temps normal (hors covid je veux dire). Voir des temps dégradés pour certains, je veux bien le croire, mais les concurrent(e)s auront la caisse habituelle (bossée à vélo et à pied), ils lâcheront certes plus d'énergie sur la partie nat, auront davantage mal aux épaules en sortant, mais ne seront pas "à la rue" et arriveront au bout de la nat (et de leur iron ou half).
Je viens de prendre la température du plan d'eau derrière chez moi : 10°C !
La réglementation sportive FFTRI en vigueur prévoit l'annulation de la natation en dessous de 12°C. Entre 12 et 16°C, les distances sont raccourcies.
C'est 16°C la température minimale pour l'eau libre.

On atteint généralement ces températures fin avril (parfois plus tôt, parfois plus tard, en fonction de la météo).

On va peut être me dire que je suis frileux, mais je trouve qu'il est dangereux de nager dans une eau à 10°C et je vais attendre tranquillement qu'elle monte à 16°C :think:
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
john01280
Messages : 87
Inscription : 27 mai 2019 15:32

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par john01280 »

Moi je vois mal comment un évènement de cet envergure peut s'organiser début juillet sachant qu'il n'y aura aucune visibilité sur la faisabilité avant Juin… Ca laisse un délai très court pour l'organisateur qui aura déjà à cette date engagé pas mal de frais s'il n'a pas pris la décision d'annuler l'évènement avant…
Cependant on a bien vu l'été dernier que les seuls évènements qui ont eu lieu sont ceux où l'organisateur y a cru jusqu'au bout sans jamais penser à annuler (au mois d'Aout) ou ceux qui avaient reporté leur course au mois de septembre/octobre.
Pour le problème de la natation, effectivement à part aller nager en eau libre dès que ce sera possible, sinon dans tous les cas, il faudra gérer le mieux possible pour ne pas sortir cramé… (moi l'avantage c'est que comme je ne sais pas trop nager, que je m'entraine ou pas le résultat est le même :lol: )
Trapanelle en nat
Messages : 987
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Trapanelle en nat »

felipe a écrit : 06 avr. 2021 19:11
On va peut être me dire que je suis frileux, mais je trouve qu'il est dangereux de nager dans une eau à 10°C et je vais attendre tranquillement qu'elle monte à 16°C :think:
C'est fou, je me sens moins seul d'un coup :whistle:
Papapingouin
Messages : 134
Inscription : 28 juin 2014 07:47

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Papapingouin »

john01280 a écrit : 07 avr. 2021 06:35 Moi je vois mal comment un évènement de cet envergure peut s'organiser début juillet sachant qu'il n'y aura aucune visibilité sur la faisabilité avant Juin… Ca laisse un délai très court pour l'organisateur qui aura déjà à cette date engagé pas mal de frais s'il n'a pas pris la décision d'annuler l'évènement avant…
Cependant on a bien vu l'été dernier que les seuls évènements qui ont eu lieu sont ceux où l'organisateur y a cru jusqu'au bout sans jamais penser à annuler (au mois d'Aout) ou ceux qui avaient reporté leur course au mois de septembre/octobre.
Pour le problème de la natation, effectivement à part aller nager en eau libre dès que ce sera possible, sinon dans tous les cas, il faudra gérer le mieux possible pour ne pas sortir cramé… (moi l'avantage c'est que comme je ne sais pas trop nager, que je m'entraine ou pas le résultat est le même :lol: )
Le problème d'une organisation comme le Ch'triman c'est que sur les deux jours ça brasse beaucoup de monde....!
Avatar de l’utilisateur
Rocky Rider
Messages : 2000
Inscription : 26 mai 2011 09:14
Localisation : Alençon
Contact :

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Rocky Rider »

Papapingouin a écrit : 07 avr. 2021 07:29
john01280 a écrit : 07 avr. 2021 06:35 Moi je vois mal comment un évènement de cet envergure peut s'organiser début juillet sachant qu'il n'y aura aucune visibilité sur la faisabilité avant Juin… Ca laisse un délai très court pour l'organisateur qui aura déjà à cette date engagé pas mal de frais s'il n'a pas pris la décision d'annuler l'évènement avant…
Cependant on a bien vu l'été dernier que les seuls évènements qui ont eu lieu sont ceux où l'organisateur y a cru jusqu'au bout sans jamais penser à annuler (au mois d'Aout) ou ceux qui avaient reporté leur course au mois de septembre/octobre.
Pour le problème de la natation, effectivement à part aller nager en eau libre dès que ce sera possible, sinon dans tous les cas, il faudra gérer le mieux possible pour ne pas sortir cramé… (moi l'avantage c'est que comme je ne sais pas trop nager, que je m'entraine ou pas le résultat est le même :lol: )
Le problème d'une organisation comme le Ch'triman c'est que sur les deux jours ça brasse beaucoup de monde....!
L'année dernière, dans les seules épreuves qu'il y a eu on avait Deauville et l'IM des Sables alors que de petites étaient annulées...comme quoi il n'y a pas de règles ;)
Calendriers, résultats, statistiques, pronostics... toute le base de données du triathlon FFTRI est sur T2 Area : https://www.t2area.com
Choupix
Messages : 1203
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Choupix »

felipe a écrit : 06 avr. 2021 19:11
Choupix a écrit : 06 avr. 2021 18:30 OK tout le monde n'habite pas à 5' de la mer ou d'un plan d'eau nageable mais franchement, c'est triste de réclamer un duathlon pour un tri qui a lieu en juillet. Ça laisse trois mois (OK, deux mois pour les plus frileux) pour se débrouiller à nager un peu (ou beaucoup) en eau libre, en plus d'un travail de renforcement du haut du corps à sec. Peut-être même qu'on pourra refaire quelques séances en piscine d'ici là (je parle des couvertes).

Je n'achète pas l'argument du risque d'accident, déjà on a la bouée néoprène, et puis beaucoup d'amateurs du long ne nagent déjà pas beaucoup (voire presque pas) en temps normal (hors covid je veux dire). Voir des temps dégradés pour certains, je veux bien le croire, mais les concurrent(e)s auront la caisse habituelle (bossée à vélo et à pied), ils lâcheront certes plus d'énergie sur la partie nat, auront davantage mal aux épaules en sortant, mais ne seront pas "à la rue" et arriveront au bout de la nat (et de leur iron ou half).
Je viens de prendre la température du plan d'eau derrière chez moi : 10°C !
La réglementation sportive FFTRI en vigueur prévoit l'annulation de la natation en dessous de 12°C. Entre 12 et 16°C, les distances sont raccourcies.
C'est 16°C la température minimale pour l'eau libre.

On atteint généralement ces températures fin avril (parfois plus tôt, parfois plus tard, en fonction de la météo).

On va peut être me dire que je suis frileux, mais je trouve qu'il est dangereux de nager dans une eau à 10°C et je vais attendre tranquillement qu'elle monte à 16°C :think:
Juste une précision : si en effet en dessous de 12° la nat est annulée, entre 12 et 16, elle peut être modifiée mais il n'y a pas d'automaticité. C'est au bon vouloir de l'orga, et souvent sous la pression d'athlètes (déjà vu).
Pour l'eau libre, je ne connais pas les règles, mais si la combi est interdite (et compte tenu des distances), ça me paraît logique ce 16°.

Je n'encourage personne à nager dans une eau à 10° (surtout avec les températures d'air qu'on a en ce moment), mais tu as raison, début mai, l'eau sera partout nageable, sauf accident météo. Ça laisse deux mois pour faire quelques séances, se réhabituer aux sensations et à l'environnement. À part les quelques malins ou chanceux qui ont pu continuer à nager en piscine, on en sera tous au même point.

À titre perso, comme beaucoup d'entre nous, je n'ai pas nagé du premier confinement à l'été, puis j'ai fait quelques séances en lac pendant les congés, puis quelques séances en piscine en septembre avant que ça referme, et depuis plus rien. Je vais faire l'effort d'aller nager dans un étang à 25' de chez moi quand il sera possible de dépasser les 10 km. Je veux croire aussi que les clubs pourront retrouver des créneaux piscine avant l'été. Et j'espère que mon tri de juillet (un autre L) sera maintenu, et sa natation avec, même si je ne suis pas une flèche aquatique !
ChrisBoumbo
Messages : 145
Inscription : 06 juin 2013 21:52

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par ChrisBoumbo »

Choupix a écrit : 07 avr. 2021 09:29
felipe a écrit : 06 avr. 2021 19:11
Choupix a écrit : 06 avr. 2021 18:30 OK tout le monde n'habite pas à 5' de la mer ou d'un plan d'eau nageable mais franchement, c'est triste de réclamer un duathlon pour un tri qui a lieu en juillet. Ça laisse trois mois (OK, deux mois pour les plus frileux) pour se débrouiller à nager un peu (ou beaucoup) en eau libre, en plus d'un travail de renforcement du haut du corps à sec. Peut-être même qu'on pourra refaire quelques séances en piscine d'ici là (je parle des couvertes).

Je n'achète pas l'argument du risque d'accident, déjà on a la bouée néoprène, et puis beaucoup d'amateurs du long ne nagent déjà pas beaucoup (voire presque pas) en temps normal (hors covid je veux dire). Voir des temps dégradés pour certains, je veux bien le croire, mais les concurrent(e)s auront la caisse habituelle (bossée à vélo et à pied), ils lâcheront certes plus d'énergie sur la partie nat, auront davantage mal aux épaules en sortant, mais ne seront pas "à la rue" et arriveront au bout de la nat (et de leur iron ou half).
Je viens de prendre la température du plan d'eau derrière chez moi : 10°C !
La réglementation sportive FFTRI en vigueur prévoit l'annulation de la natation en dessous de 12°C. Entre 12 et 16°C, les distances sont raccourcies.
C'est 16°C la température minimale pour l'eau libre.

On atteint généralement ces températures fin avril (parfois plus tôt, parfois plus tard, en fonction de la météo).

On va peut être me dire que je suis frileux, mais je trouve qu'il est dangereux de nager dans une eau à 10°C et je vais attendre tranquillement qu'elle monte à 16°C :think:
Juste une précision : si en effet en dessous de 12° la nat est annulée, entre 12 et 16, elle peut être modifiée mais il n'y a pas d'automaticité. C'est au bon vouloir de l'orga, et souvent sous la pression d'athlètes (déjà vu).
Pour l'eau libre, je ne connais pas les règles, mais si la combi est interdite (et compte tenu des distances), ça me paraît logique ce 16°.

Je n'encourage personne à nager dans une eau à 10° (surtout avec les températures d'air qu'on a en ce moment), mais tu as raison, début mai, l'eau sera partout nageable, sauf accident météo. Ça laisse deux mois pour faire quelques séances, se réhabituer aux sensations et à l'environnement. À part les quelques malins ou chanceux qui ont pu continuer à nager en piscine, on en sera tous au même point.

À titre perso, comme beaucoup d'entre nous, je n'ai pas nagé du premier confinement à l'été, puis j'ai fait quelques séances en lac pendant les congés, puis quelques séances en piscine en septembre avant que ça referme, et depuis plus rien. Je vais faire l'effort d'aller nager dans un étang à 25' de chez moi quand il sera possible de dépasser les 10 km. Je veux croire aussi que les clubs pourront retrouver des créneaux piscine avant l'été. Et j'espère que mon tri de juillet (un autre L) sera maintenu, et sa natation avec, même si je ne suis pas une flèche aquatique !
Comme tu l'as dit, il faut déjà avoir un lac à moins de 10 minutes de chez soi...
Ensuite, si les piscines ouvrent à la mi-mai (ce que je doute fortement), cela laissera 1 mois et 1/2 pour nager. Et là je suis d'accord qu'en nageant 2/3 fois par semaine, ça peut être juste suffisant pour pas exploser au bout de 2km.

Pour les habitués des IM, peut être que le manque de Nat ne fait pas peur. Mais perso c'est mon premier, j'ai jamais nagé 3,8km de Nat (c'était mon objectif pour 2021) donc je ne pense pas être le seul inquiet.

Sur vélo, si t'as un coup de mou, tu poses le pied à terre, tu manges un truc et ça repart. En Nat au milieu du bassin, tu fais l'étoile de mer ?

Je dis pas qu'ils doivent annuler la Nat, juste repenser pour ceux qu'ils le souhaitent une épreuve alternative.
Papapingouin
Messages : 134
Inscription : 28 juin 2014 07:47

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Papapingouin »

C'est vrai qu'il faut comprendre les appréhensions en natation des newbies sur cette distance, 2 ou 4km ça fait une sacrée différence. Mais gardez tous le moral, de toute façon on a pas le choix !
jbtri
Messages : 85
Inscription : 30 sept. 2015 22:23

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par jbtri »

felipe a écrit : 06 avr. 2021 19:11
Je viens de prendre la température du plan d'eau derrière chez moi : 10°C !
La réglementation sportive FFTRI en vigueur prévoit l'annulation de la natation en dessous de 12°C. Entre 12 et 16°C, les distances sont raccourcies.
C'est 16°C la température minimale pour l'eau libre.

On atteint généralement ces températures fin avril (parfois plus tôt, parfois plus tard, en fonction de la météo).

On va peut être me dire que je suis frileux, mais je trouve qu'il est dangereux de nager dans une eau à 10°C et je vais attendre tranquillement qu'elle monte à 16°C :think:
Faut arrêter le délire.
Si tu vises sub10, tu risques sans doute d’être pénalisé.
Si tu vises sub12, nager 4 ou 5 fois suffira.
La première sortie, tu nageras 1 heure ; dès la deuxième, tu nageras 1h30 et c’est gagné.

Et pour la température, à St-Malo-Dinard, les locaux et les enfants de l’ecole de natation nagent toute l’année.
Après un point bas à 7 degrés, elle est remontée à 9 degrés.
Si j’avais la chance d’avoir un plan d’eau à 10 degrés à moins de 10km, j’y passerais plusieurs heures par semaine.
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 823
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par felipe »

Choupix a écrit : 07 avr. 2021 09:29
Pour l'eau libre, je ne connais pas les règles, mais si la combi est interdite (et compte tenu des distances), ça me paraît logique ce 16°.
Non, la limite des 16°C s'applique AVEC combi.
En eau libre, la combi est obligatoire entre 16°C - 18°C.
Elle est optionnelle entre 18 et 20°C
Interdite au dessus de 20°C

A noter que ce sont les règle FINA. La FFN, elle, déroge à la limite des 16°C (il faut remplacer la limite de 16°C par 14°C).

jbtri a écrit : 07 avr. 2021 17:05
Faut arrêter le délire.
Si tu vises sub10, tu risques sans doute d’être pénalisé.
Si tu vises sub12, nager 4 ou 5 fois suffira.
La première sortie, tu nageras 1 heure ; dès la deuxième, tu nageras 1h30 et c’est gagné.

Et pour la température, à St-Malo-Dinard, les locaux et les enfants de l’ecole de natation nagent toute l’année.
Après un point bas à 7 degrés, elle est remontée à 9 degrés.
Si j’avais la chance d’avoir un plan d’eau à 10 degrés à moins de 10km, j’y passerais plusieurs heures par semaine.
Je ne doute pas un seul instant que les Malouins sont très résistants au froid, mais la FINA, la FFN, l'ITU et la FFTRI ne sont visiblement pas du même avis que les Malouins au vu des limites de température minimale qu'ils imposent.

Mais je ne vous retiens pas d'écrire à ces organismes pour leur dire votre façon de penser les limites de température.

Pour ma part, et comme je ne suis pas non plus revêtu d'un grosse couche de graisse qui fait flotter et qui protège du froid, je pense que 16°C est une température minimale pour pouvoir s'entraîner 1h en natation avec combinaison sans être dans la souffrance et sans risquer un malaise par hypothermie.
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
Marc 4 tri
Messages : 866
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Marc 4 tri »

Focus sur le vent les gars, ce putain de vent c'est lui l'ennemi sur le Chtriman.
Pour la nat ben on s'échauffe bien à sec avant et on nage en amplitude, perdre 5mn sur un IM c'est pas grand chose.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Marc 4 tri
Messages : 866
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Marc 4 tri »

ChrisBoumbo a écrit : 07 avr. 2021 10:30

Sur vélo, si t'as un coup de mou, tu poses le pied à terre, tu manges un truc et ça repart. En Nat au milieu du bassin, tu fais l'étoile de mer ?

Non tu fais un peu de brasse pour souffler et puis reprends en crawl tranquillement.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Trapanelle en nat
Messages : 987
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: CHTRIMAN GRAVELINES 2020

Message non lu par Trapanelle en nat »

felipe a écrit : 07 avr. 2021 18:53
Choupix a écrit : 07 avr. 2021 09:29
Pour l'eau libre, je ne connais pas les règles, mais si la combi est interdite (et compte tenu des distances), ça me paraît logique ce 16°.
Non, la limite des 16°C s'applique AVEC combi.
En eau libre, la combi est obligatoire entre 16°C - 18°C.
Elle est optionnelle entre 18 et 20°C
Interdite au dessus de 20°C

A noter que ce sont les règle FINA. La FFN, elle, déroge à la limite des 16°C (il faut remplacer la limite de 16°C par 14°C).

jbtri a écrit : 07 avr. 2021 17:05
Faut arrêter le délire.
Si tu vises sub10, tu risques sans doute d’être pénalisé.
Si tu vises sub12, nager 4 ou 5 fois suffira.
La première sortie, tu nageras 1 heure ; dès la deuxième, tu nageras 1h30 et c’est gagné.

Et pour la température, à St-Malo-Dinard, les locaux et les enfants de l’ecole de natation nagent toute l’année.
Après un point bas à 7 degrés, elle est remontée à 9 degrés.
Si j’avais la chance d’avoir un plan d’eau à 10 degrés à moins de 10km, j’y passerais plusieurs heures par semaine.
Je ne doute pas un seul instant que les Malouins sont très résistants au froid, mais la FINA, la FFN, l'ITU et la FFTRI ne sont visiblement pas du même avis que les Malouins au vu des limites de température minimale qu'ils imposent.

Mais je ne vous retiens pas d'écrire à ces organismes pour leur dire votre façon de penser les limites de température.

Pour ma part, et comme je ne suis pas non plus revêtu d'un grosse couche de graisse qui fait flotter et qui protège du froid, je pense que 16°C est une température minimale pour pouvoir s'entraîner 1h en natation avec combinaison sans être dans la souffrance et sans risquer un malaise par hypothermie.
Pas mieux. Après, ceux qui se baignent toute l'année dans l'eau froide sont mieux armés.
Répondre