Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Des images ou liens vers des images de tri ...
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7563
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Blueboy a écrit : 01 févr. 2021 17:35 ...
Même avec le plus grand des reculs, ça doit être dur à avaler pour Axel Reymond (si c'est vrai)...
C'est une réalité "globale" en tous cas. Avant l'accès d'une marque aux médias et à la notoriété passait obligatoirement par les athlètes "pros", les seuls qui avaient une visibilité régulière auprès du grand public.

Aujourd'hui avec les réseaux sociaux les marques peuvent être en prise directe avec leurs clients... seulement très, très peu savent bien communiquer et du coup cherche des intermédiaires déjà populaires et plus """"vrais"""".

Cela conduit à des situations ubuesques, où des marques invitent parfois "influenceurs" et sportifs HN pour leurs lancements produits. Les premiers connaissant à peine les seconds et étant plus intéressés par se faire des selfies partout qu'autre chose :| :| -- c'est cliché mais si tu fréquentes les marques ou les RP tu verras que c'est souvent ça, les sportifs HN en reviennent le plus souvent assez dégoutés :( :( :(

Bien sur si les "petits" influenceurs sont simplement contents d'être inviter un week-end et de recevoir des produits, pour les plus "populaires" il faut sortir le chèquier et c'est loin d'être donné! Cela vaut dans le sport, le tourisme et un peu tout je pense...

T.
henry
Messages : 149
Inscription : 10 sept. 2006 18:25

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par henry »

Weshgros a écrit : 01 févr. 2021 14:59 Je n'ai aucune idée du trafic qu'il faut générer pour arriver à vivre d'une chaîne youtube.
tout dépend de la vie que tu veux mener ;)
Avatar de l’utilisateur
Blueboy
Messages : 530
Inscription : 09 déc. 2005 19:08
Localisation : Paname

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Blueboy »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 01 févr. 2021 19:01
Blueboy a écrit : 01 févr. 2021 17:35 ...
Même avec le plus grand des reculs, ça doit être dur à avaler pour Axel Reymond (si c'est vrai)...
C'est une réalité "globale" en tous cas. Avant l'accès d'une marque aux médias et à la notoriété passait obligatoirement par les athlètes "pros", les seuls qui avaient une visibilité régulière auprès du grand public.

Aujourd'hui avec les réseaux sociaux les marques peuvent être en prise directe avec leurs clients... seulement très, très peu savent bien communiquer et du coup cherche des intermédiaires déjà populaires et plus """"vrais"""".

Cela conduit à des situations ubuesques, où des marques invitent parfois "influenceurs" et sportifs HN pour leurs lancements produits. Les premiers connaissant à peine les seconds et étant plus intéressés par se faire des selfies partout qu'autre chose :| :| -- c'est cliché mais si tu fréquentes les marques ou les RP tu verras que c'est souvent ça, les sportifs HN en reviennent le plus souvent assez dégoutés :( :( :(

Bien sur si les "petits" influenceurs sont simplement contents d'être inviter un week-end et de recevoir des produits, pour les plus "populaires" il faut sortir le chèquier et c'est loin d'être donné! Cela vaut dans le sport, le tourisme et un peu tout je pense...

T.
Surtout dans des sports de galériens comme la nage en eau libre, où le ratio revenus ou notoriété sur efforts à consentir est tellement faible comparé à d'autres sports
Sois fier et prends cher.
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7563
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Tiens l'épisode #3 est sorti.

Je suis intrigué par l'absence de ventilateur pour qq qui s'entraine régulièrement en intérieur sur Zwift... (après la réponse sera peut-être simplement "prépa Kona" 😂).

J'avais avec ma famille bien apprécié Montréal en été, c'est vrai que c'est un tout autre visage en hiver et je comprends la difficulté de faire de vraies séances à pied.

T.
Lannuzel
Messages : 1
Inscription : 27 déc. 2019 19:16

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Lannuzel »

Salut Nico, j’aime beaucoup tes vidéos et je m’en sers depuis qq temps pour préparer mes entraînements cap notamment! Je suis de ceux qui pense que tu as raison « d’avoir peur » de l’ironman et je ne trouve pas que ta présentation en fait trop. Je constate que ceux qui ont fini cette distance une ou plusieurs fois ont ensuite tendance à minimiser ce type d’épreuves. J’ai l’impression que c’était l’inverse il y a pas mal d’années où beaucoup considérait cela comme surhumain, le corps n’étant pas fait pour encaisser cette distance, et donc, source de problèmes de santé futurs! Il faut un juste milieu mais oui c’est un objectif ambitieux et toi visiblement, tu vas faire l’impasse sur ce que 95% des primo participants font : gérer pour avant tout être finisher! Donc oui c’est un défi de vouloir réaliser un chrono sur IM!! Bravo pour les 3 épisodes déjà réalisés! Je vais suivre les suivantes avec grand intérêt! les choix de planifications des entraînements avec ton coach m’ont particulièrement intéressé!
Encore bravo pour ce travail de grande qualité!
Choupix
Messages : 1203
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Choupix »

Lannuzel a écrit : 08 févr. 2021 03:02 Je suis de ceux qui pense que tu as raison « d’avoir peur » de l’ironman et je ne trouve pas que ta présentation en fait trop. Je constate que ceux qui ont fini cette distance une ou plusieurs fois ont ensuite tendance à minimiser ce type d’épreuves. J’ai l’impression que c’était l’inverse il y a pas mal d’années où beaucoup considérait cela comme surhumain, le corps n’étant pas fait pour encaisser cette distance,
La peur vient de ce qui est inconnu. J'avais peur pour mon premier, parce que je n'avais pas la moindre idée de comment mon organisme allait réagir. J'avais moins peur pour les suivants car là je savais. Et puis j'ai de nouveau eu peur pour mon premier "Xtri", car même si j'avais couvert la distance, je ne savais pas ce qui allait se passer avec 5000 de D+ en vélo et un marathon difficile. On ne minimise pas, on sait, c'est tout. Et notamment que le côté surhumain de l'épreuve est une légende. C'est un discours fabriqué pour glorifier la "performance". Le corps est tout à fait fait pour encaisser de longues périodes d'activité physique modérée.
Avatar de l’utilisateur
Nico U.
Messages : 952
Inscription : 19 oct. 2004 17:13
Localisation : On the edge

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Nico U. »

Choupix a écrit : 08 févr. 2021 10:49 La peur vient de ce qui est inconnu. J'avais peur pour mon premier, parce que je n'avais pas la moindre idée de comment mon organisme allait réagir. J'avais moins peur pour les suivants car là je savais.
D'accord avec ta première affirmation, mais pas avec la réciproque!

Avoir peur de l'inconnu avant le premier IM ne veut pas dire que la peur disparait pour les suivants.
Moi j'avais peur pour le premier mais c’était une peur un peu indéfinissable.
Pour tous les suivants, je savais exactement ce qui m'attendait et la peur était toujours la!
C'est certainement une peur différente a chaque fois, mais il y a tellement de paramètres qu'on ne contrôle pas que même avec de l'expérience et une préparation idéale il y a toujours ce petit pincement au moment de se retrouver face a la ligne de départ....
Faut pas pousser mes mails dans les ordis..
Choupix
Messages : 1203
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Choupix »

Nico U. a écrit : 08 févr. 2021 15:02
Choupix a écrit : 08 févr. 2021 10:49 La peur vient de ce qui est inconnu. J'avais peur pour mon premier, parce que je n'avais pas la moindre idée de comment mon organisme allait réagir. J'avais moins peur pour les suivants car là je savais.
D'accord avec ta première affirmation, mais pas avec la réciproque!

Avoir peur de l'inconnu avant le premier IM ne veut pas dire que la peur disparait pour les suivants.
Moi j'avais peur pour le premier mais c’était une peur un peu indéfinissable.
Pour tous les suivants, je savais exactement ce qui m'attendait et la peur était toujours la!
C'est certainement une peur différente a chaque fois, mais il y a tellement de paramètres qu'on ne contrôle pas que même avec de l'expérience et une préparation idéale il y a toujours ce petit pincement au moment de se retrouver face a la ligne de départ....
Oui, tu as raison. C'est aussi pour ça que j'ai écrit moins peur. La peur, ou plutôt l'appréhension, ne me quitte jamais vraiment. Mais elle évolue en effet. Et d'ailleurs j'ai "peur" aussi sur S, d'une certaine manière. Car je sais que même si ça ne va durer qu'une grosse heure, ça va faire mal. Mais c'est ce que je recherche aussi. Le jour où je n'ai plus cette appréhension (et cette adrénaline) qui monte au départ, que ce soit le S de trifouillis les oies ou l'Ironman European Championships where Anything is Possible, ce sera le moment d'arrêter.
Jerome.A
Messages : 2551
Inscription : 20 nov. 2015 15:02

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Jerome.A »

J ai regarde la premiere video, c'est bien fichu et tres agreable a regarder, mais ou est la notion de plaisir :)
By failing to prepare you are preparing to fail
Reminox
Messages : 218
Inscription : 03 sept. 2016 18:35

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Reminox »

Hello,

Mon retour par rapport à ce que tu vis en ce moment, vu au dernier épisode :

Je pense qu'il y a aussi un moment où il faut faire les choses sans trop se poser de questions. La "motivation", c'est quelque chose de très individuel, très superflu. Tous les athlètes de haut niveau, pro ou amateurs n'ont pas envie de s'entrainer tous les jours et sur chaque séance, loin de là.
Je t'invite à lire les notes de blog de Cody Beals, qui décrit la plupart de ses séances comme "misérables". C'est ça la réalité du haut niveau: pour performer, il faut réussir à s'entraîner avec ou sans plaisir, avec ou sans motivation. "Just fucking train" comme dit le dicton.
Après évidemment attention au vrai syndrome de surentrainement qui peut avoir des conséquences néfastes à moyen terme.
Enfin, je pense que l'on sous-estime globalement l'effet de tout ce qu'on fait en dehors du sport sur notre forme physique et mentale. J'entends par là qu'il faut faire attention à l'accumulation de stress dans tous les à côté (travail, vie de famille, etc etc...) sinon ça peut vite faire déborder le vase.

Voilà, si j'étais toi j'embaucherais quelqu'un ou en tout cas je diminuerais les projets extra-sportifs, si tu veux vraiment mettre le curseur sur le sportif. Après à toi de voir sur quoi tu veux mettre le curseur!

Courage, ça va revenir!
damien9241
Messages : 37
Inscription : 05 oct. 2017 12:18

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par damien9241 »

RunningAddict a écrit : 12 janv. 2021 19:51 Salut !

Moi c'est Nico. Je suis nouveau ici et je ne compte pas juste poster mon projet et m'en aller :)
J'ai un site et une chaine Youtube sur la course à pied et pour 2021 j'ai lancé un gros projet : une série documentaire sur la prépa Ironman.

Le premier épisode est dispo et il va y en avoir 2 par mois jusqu'à la course en Aout. On a mis les moyens pour que ça soit type « Intérieur Sport » (sans prendre le melon et prétendre avoir du contenu aussi bon qu'eux évidemment :wink: ). Bref, j'espère que ça vous plaira, et si vous avez des commentaires... hésitez pas le but est de s'améliorer à chaque épisode !

phpBB [video]
Projet abandonné, pas de messages autres que sur ses vidéos, le profil type du youtuber
Léon Skardu
Messages : 169
Inscription : 07 févr. 2008 07:57

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Léon Skardu »

Bon, il explique que la prépa ironman se transforme en prépa marathon, il expose les raisons.
C'est la vie, c'est le sport, on ne peut pas lui reprocher de ne pas être transparent.
Cette série c'est sur quoi après tout ? Le quotidien d'un sportif amateur (dans le sens noble du terme). Et bien voilà.
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7563
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Léon Skardu a écrit : 06 avr. 2021 11:25 Bon, il explique que la prépa ironman se transforme en prépa marathon, il expose les raisons.
C'est la vie, c'est le sport, on ne peut pas lui reprocher de ne pas être transparent.
Cette série c'est sur quoi après tout ? Le quotidien d'un sportif amateur (dans le sens noble du terme). Et bien voilà.
Jolie implosion et jeté d'éponge relativement "tôt" dans la prépa en effet... :shock:

A son crédit, ce n'est pas évident de renoncer à un projet dans lequel on s'est beaucoup investi, que l'on a été très "public" avec et que l'on conseille beaucoup les autres...

Je suis étonné que le site du marathon de Paris ne soit pas mi à jour son site avec la nouvelle date (17 octobre). Avec un 34' et des poussières solo sur 10k le potentiel pour aller éclater son record marathon est là...

T.
Reminox
Messages : 218
Inscription : 03 sept. 2016 18:35

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Reminox »

Comme je le disais plus haut et pour être un peu dans le même cas que lui avec une vie pro bien remplie et bien prenante, il fallait qu'il fasse un choix de savoir où il souhaitait mettre le curseur entre prépa sportive et vie pro/perso. C'est toujours compliqué de jongler mais visiblement il a fait un choix qui est tout à fait respectable je trouve.

Même si c'est vrai qu'il aurait surement pu revoir ses ambitions à la baisse et maintenir le projet qui restait intéressant en soi (prépa ironman).

Après coup je me dis qu'au global, il y avait quelque chose qui clochait, rien que dans le nom de la série : "darkside" -> tu vois déjà que l'athlète est dans un état d'esprit où il va devoir souffrir, souffrir et encore souffrir, alors que c'est pas le but non plus pour un sportif amateur? (Même si comme je le dis plus haut, il y a des jours avec et des jours sans)
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7563
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Série documentaire : L'envers du décor d'une prépa Ironman

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Très juste remarque sur le coté "DarkSide".

Il avait/a de-facto un double projet qui font de Nico / Running Addict pas tout à fait un athlète "amateur" comme les autres :

* Celui d'une web-série sur lui-même et d'une "documentation" de sa prépa. La différence avec un "Intérieur sport" est qu'ici le reportage se fait à la première personne avec un choix d'angle "à priori". C'est une différence marquée avec des journalistes qui se placent en simples observateurs d'une préparation et qui vont choisir + ou - à la fin le titre et faire les choix de montage en fonction de leurs ressentis (et du résultat souvent connu de la compet préparée). Notons que YT est aussi cruel car on a les retours d'audience en temps réel... se mettre pour de vraie la misère sur une séance ne rapporte pas forcement plus de vues qu'une video qui aura demandé beaucoup moins de travail... Le "vrai" job est là pourtant si l'on veut percer sur les réseaux sociaux et YT.

* Celui de la préparation effective de l'IM de MT avec des objectifs de performance "compétitifs" en age-group (c'était dit dans la première video). A noter qu'à MT comme ailleurs la caté 30-35 est très compétitive et pour espérer une qualif il faut viser le sub-9(!), je ne pense pas que c'était dans les rêves secrets (on entend le coach évoquer du 9h15/9h20).

T.
Répondre