COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10586
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par eric d »

on voit bien qu'en france il n'y a "que " 10 a 20000 deces pour le moment pour peut etre 10 millions de personnes infecté. On va pas depasser sur l'année les 20 à 40000 deces. Et pour l'année 2021 il y aura moins de deces qu'il ny aura jamai eu.(vue que les personnes qui décèdent sont plus proche de la mort que du berceau). Notre probleme c'est les competes, les rassemblements, la motivation. Heureusement que fayard est la .
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie
FAYARD
Messages : 25336
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

eric d a écrit : 13 avr. 2020 10:07 on voit bien qu'en france il n'y a "que " 10 a 20000 deces pour le moment pour peut etre 10 millions de personnes infecté. On va pas depasser sur l'année les 20 à 40000 deces. Et pour l'année 2021 il y aura moins de deces qu'il ny aura jamai eu.(vue que les personnes qui décèdent sont plus proche de la mort que du berceau). Notre probleme c'est les competes, les rassemblements, la motivation. Heureusement que fayard est la .
Merci :mrgreen:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25336
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

eric d a écrit : 13 avr. 2020 09:02 Le gouvernement chinois a probablement fermé les lignes de ceux qui avaient deux abonnements pour mieux suivre sa population a la trace. Imaginons que en france on mette l’ile de france en confinement et que la Loire Atlantique on fait ce que l’on veux et ben avec deux abonnements on peu aller en Loire Atlantique sans se faire repérer puis revenir une fois que la situation est inversée en utilisant son deuxième abonnement comme si on était deux personnes différentes. Le gouvernement chinois a mis le haut la . Un seul abonnement par presinne, reconaissance facial ecoute telephonique , intelligence artificielle pour cerner les echanges discidents mise en quarantaine des individue présentant des signes de contagions , prisons pour les plus récalcitrants
Je pense même que pour quelques récalcitrants ce sera la mort directement.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7510
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Voilà un point sur l'étude Discovery (aucune info sur l'efficacité des traitements à ce stade, c'est trop tôt. Elle ré-explique le design de l'étude, ce qu'on a appris de la maladie etc...).
phpBB [video]


Voilà le modèle chinois (déjà mis en lien + haut)
phpBB [video]


T.
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7510
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Une étude (Uk) montrant que la poursuite du confinement ferait finalement peu de différence:

https://bibliovid.org/comparison-of-dif ... demic--309

T.
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4983
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Fab74ch a écrit : 12 avr. 2020 22:36
débutant a écrit : 12 avr. 2020 22:13 pourquoi les critiques adressées à Didier Raoult sont sérieuses
https://menace-theoriste.fr/hydroxychlo ... -aide-pas/

Ce papier est né d’une volonté de vulgariser un article publié à destination des médecins généralistes belges.
Très bon article qui vulgarise un sujet que l’on comprend très complexe (très instructif au niveau de la charge virale notamment, qui peut varier d’un jour sur l’autre, et la définition d’une charge virale « négative »).

J’espère que Bardamu va le lire ;)
Je l'ai lu. Mais cet article n'apporte rien de plus par rapport à tout ce que les détracteurs de Raoult ont déjà dit et redit (notamment sur ce fil où j'ai beaucoup appris à ce sujet). Elle se situe dans la même ligne qui consiste à dire que rien ne prouve l'efficacité du traitement Raoult et qu'il faut attendre les résultats des essais poussés pour se prononcer et dont l'auteur pense qu'à coup sûr ils démontreront l'absence d'efficacité ou, à tout le moins l'impossibilité de démontrer l'efficacité.
Mais le choix de ce traitement ne se situe pas dans ces sphères, il consiste juste à le proposer au patient parce que, pour le moment, il n'y a rien d'autre... Il faut donc permettre aux praticiens de le proposer tant qu'on a rien d'autre. Le patient, ensuite, fera son choix...
Pelvoux
Messages : 1283
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Pelvoux »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 13 avr. 2020 12:30 Une étude (Uk) montrant que la poursuite du confinement ferait finalement peu de différence:

https://bibliovid.org/comparison-of-dif ... demic--309

T.
A CONDITION d isoler les personnes fragiles et de continuer a observer une forte distanciation sociale pour tous.
C est pas du confinement, mais en aucun cas c est un retour a la normale.
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Pelvoux a écrit : 13 avr. 2020 13:35
Thierry *OnlineTri* a écrit : 13 avr. 2020 12:30 Une étude (Uk) montrant que la poursuite du confinement ferait finalement peu de différence:

https://bibliovid.org/comparison-of-dif ... demic--309

T.
A CONDITION d isoler les personnes fragiles et de continuer a observer une forte distanciation sociale pour tous.
C est pas du confinement, mais en aucun cas c est un retour a la normale.
En tous cas, c'est plus normal que le confinement que l'on vit aujourd'hui, peu utile selon l'article.

L'article confirme aussi quelque chose qu'on dit depuis le début
Les modélisations montrent l'importance d'une mise en oeuvre du confinement à un stade pas trop précoce de l'infection pour éviter un rebond trop important et le risque d'une deuxième vague lors du déconfinement. Le risque existe de fait pour les régions les moins touchées par l'épidémie.
Ça n'a que peu de sens de confiner des régions peu touchées. Les hopitaux ne sont de toutes façons pas saturés, on ne gagne donc rien. On ruine l'économie, et on reporte le problème à plus tard puisqu'on empêche l'immunité de s'établir.
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2296
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par coleopt »

Mais le choix de ce traitement ne se situe pas dans ces sphères, il consiste juste à le proposer au patient parce que, pour le moment, il n'y a rien d'autre... Il faut donc permettre aux praticiens de le proposer tant qu'on a rien d'autre. Le patient, ensuite, fera son choix...
C'est ici le désaccord. En médecine, l'on ne peut proposer un traitement si il y a des risques pour la santé de la personne qui le prend. En clair, il y a des patients qui ont eu des soucis cardiaques , qui semble lié à la prise de chloroquine. Il faut donc établir les risques, dans quels conditions ils arrivent, et une épidémie ne fait pas loi en la matière.
Ça n'a que peu de sens de confiner des régions peu touchées. Les hopitaux ne sont de toutes façons pas saturés, on ne gagne donc rien. On ruine l'économie, et on reporte le problème à plus tard puisqu'on empêche l'immunité de s'établir.
je travaille dans un établissement de santé, de niveau 3 pour recevoir des malades atteints du Covid19, je travaille dans la région centre, donc une région peu touchée par le virus. Notre établissement n'a plus un lit de libre, tous sont pris par des patients Covid19 aigu, ou non aigu. Notre service d'urgences n'est pas saturé, du moins pas autant que dans les mois passés où c'etait la cours des miracles avec des brancards , des lits dans les couloirs de partout, mais tous les box sont pris. Par contre toutes les chambres d'hospitalisations sont remplies.
h-tri
Messages : 369
Inscription : 01 août 2013 07:36

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par h-tri »

Z_orglub a écrit : 13 avr. 2020 14:25 Ça n'a que peu de sens de confiner des régions peu touchées. Les hopitaux ne sont de toutes façons pas saturés, on ne gagne donc rien. On ruine l'économie, et on reporte le problème à plus tard puisqu'on empêche l'immunité de s'établir.
Ca n'a du sens que pour gagner du temps. Et pour l'instant on ne sait pas si ça sert à quelque chose de gagner du temps.
Si un vaccin est trouvé dans 6 mois, veut-il mieux tout confiner pendant 6 mois puis vacciner, on n'aura alors que très peu de morts dans les régions peu touchées avant le confinement ? Alors qu'avec du stop and go, on aurait 2 mois d'activité (1/3 du temps) donc pas grand chose, mais pas mal de morts ?
Par contre si au bout de 6 mois aucun vaccin n'est trouvé faudra-t-il poursuivre le confinement et combien de temps ?
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

h-tri a écrit : 13 avr. 2020 14:40
Z_orglub a écrit : 13 avr. 2020 14:25 Ça n'a que peu de sens de confiner des régions peu touchées. Les hopitaux ne sont de toutes façons pas saturés, on ne gagne donc rien. On ruine l'économie, et on reporte le problème à plus tard puisqu'on empêche l'immunité de s'établir.
Ca n'a du sens que pour gagner du temps. Et pour l'instant on ne sait pas si ça sert à quelque chose de gagner du temps.
Si un vaccin est trouvé dans 6 mois, veut-il mieux tout confiner pendant 6 mois puis vacciner, on n'aura alors que très peu de morts dans les régions peu touchées avant le confinement ? Alors qu'avec du stop and go, on aurait 2 mois d'activité (1/3 du temps) donc pas grand chose, mais pas mal de morts ?
Par contre si au bout de 6 mois aucun vaccin n'est trouvé faudra-t-il poursuivre le confinement et combien de temps ?
Effectivement, on ne sait pas si ça sert à quelque chose de gagner du temps, mais vraisemblablement non Le vaccin n'a pas l'air d'être prévu dans un futur proche. Et confiner est loin d'être gratuit. Le cout est moins directement observable que le compteur de mort de BFMTV, mais on risque d'en baver. Personnellement, j'ai pas envie d'assister à des émeutes de GJ toute l'année, l'explosion des banlieues, être au chômage pour des années, ne plus pouvoir me payer mes soins dentaires ou médicaux etc etc...

Mais c'est sûr que ce n'est pas simple. La question n'est pas non plus choisir entre confinement extrême et tout normal. On pourrait avoir quelque chose d'intermédiaire comme le suggère l'article. Evaluer quelles sont les mesures les plus importantes : interdictions de rassemblement, confinement des personnes fragiles et voir si l'on s'en sort comme ça.

J'ai l'impression que l'erreur est de vouloir éviter le moindre mort et de ne pas anticiper un tout petit peu. Est-ce qu'on a jamais cherché à éviter les 10000 morts de la grippe, ou les accidents de la route, les victimes de la pollution, de la malbouffe et du tabac etc... on pourrait aussi confiner chaque hiver et interdire tout déplacement non nécessaire pour réduire ces risques. En quoi le covid est différent ?
Pelvoux
Messages : 1283
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Pelvoux »

C est le resultat d une modelisation, l inserm ne dit pas la meme chose.
Il faudrait s interroger sur les motivations de ceux qui produisent l etude. En l occurence ici, qui l a produite?

Ce qui parait sur, exemple asiatique a l appui, est que si on ne confine pas, les zones peu touchees deviennent rapidement des foyers importants necessitant ensuite des mesures fortes.

Les chinois ont commence par un confinement partiel a wuhan, puis un confinement total au vu des resultats mediocres des premieres mesures.

La seule alternative aux confinement indiferencie, c est de tester massivement et d isoler COMPLETEMENT les infectes pour eviter le developpement de foyers importants.
Et il semble que nous n en soyons pas capables pour le moment.

Toutes ces modellisations sont basees sur des hypotheses qui dependent du comportement des populations et des caracteristiques du virus ( encore incertaines ).
Autant dire sur pas grand choses de solides.
On parle de risques de rebond plus importants pour les zones les moins touchees. Ok si 40 a 50 % de la population dune zone a ete infectee, mais sur une ville comme paris ou londres, on en est tres tres loin.
Tout comme l invertitude demeure sur la reelle duree de l immunite que donne une premiere exposition au virus.
On prend un peu trop nos desirs pour des realites.

Par ailleurs, la crise economique est mondiale, et elle va durer tant qu on aura pas traitements ou de vaccins fiables. Tant que les gens auront peur pour eux, qu il y aura de la distanciation sociale, beaucoup de secteurs economiques resteront sinistres.
Les appels a travailler plus pour " rattraper " le temps perdu ou reprendre " plein pot "me semble completement hors sujet au vu des difficultes a venir.
Confinement ou pas, on va rester en mode degrade pour de longs mois, autant se le dire.
Dernière modification par Pelvoux le 13 avr. 2020 15:23, modifié 1 fois.
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Ce que j'anticipe c'est utiliser le prétexte du virus pour assouplir la loi du travail et la protection sociale. Et grace aux restrictions de déplacements, tuer dans l'oeuf les contestataires. Je suis convaincu que la peur des GJ est liée au système d'attestation et à la règle des 1km.

Ce scénario s'est produit dans d'autres circonstances, il y a un bouquin assez édifiant la-dessus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Stratégie_du_choc

Naomi Klein soutient que, de la même manière, des désastres (catastrophes naturelles, changements de régimes, attentats), qui conduisent à des chocs psychologiques, permettent aux chantres du capitalisme d'appliquer la doctrine de l'école de Chicago dont Milton Friedman est l'un des représentants les plus connus. Ils imposeraient à l'occasion des désastres des réformes économiques que Naomi Klein qualifie d'ultra-libérales telles que la privatisation de l'énergie ou de la sécurité sociale
Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10586
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par eric d »

Il convient de relativiser la discussion generale, le confinement c'est une sorte d'hibernation que certains animaux pratiquent d'eux même, dans une guerre il ya destruction de bien, ce n'est pas le cas ici. La il y a des victimes essentiellement des personnes qui se porte mal. L'homme viens tout simplement de retourner a l'état sauvage. les animaux sauvages se portent bien, mieux que les humains.La finalité est que l'humanité se portera mieux et gagnera probablement en humilité.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie
Pelvoux
Messages : 1283
Inscription : 24 juil. 2007 12:25

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Pelvoux »

Cette tentation d utiliser la crise pour imposer des mesures d exception devenant la regle n est pas nouvelle.
Face a l enorme crise qui va decouler de la.situation. Ca va pousser cote patronal pour supprimer des jours feries. Revenir sur les 35 h, etc.....
Répondre