COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
FAYARD
Messages : 22596
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Venner192 a écrit :
26 mars 2020 10:21
FAYARD a écrit :
26 mars 2020 00:50
Thierry *OnlineTri* a écrit :
26 mars 2020 00:38


Non malheureusement on n'est vraiment qu'au tout début (et quand on voit comment tout le monde râle et tire des conclusion déjà ça fait peur...).

15% de cas détectés c'est à dire qu'on aurait eu déjà en France 170 000 contaminé soit 0,2% de la population sachant que c'est au dela de +-60% de la population contaminée que l'on voit la propagation du virus décroitre. Je te laisse faire la règle de 3 pour avoir le nombre de décès que l'on peut craindre...

T.
Je ne comprends pas pourquoi l’Espagne a pris de l’avance comme cela. Quant à l’Italie, nous n’avions que 8-10 j maxi de retard et j’ai l’impression que nous sommes moins touchés.
M’enfin Fayard, nous décomptons que les morts à l’hôpital, les morts en Hepad ou à domicile ne sont pas testés et décomptés.
Le seul chiffre à peu près fiable, serait la surmortalité actuelle avec un virus grippe peu virulent.
Ce chiffre de 1.102 morts en France est probablement à multiplier par 3 ou 4, voir l’article suivent source France Inter.

« Chaque jour, le bilan des décès dus au virus s'alourdit, mais il serait loin de la réalité, compte tenu du mode de recensement. Basé uniquement sur les chiffres hospitaliers, il exclut notamment les décès en Ehpad et à domicile.

Lors de son point quotidien, lundi, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, déplore "1110 décès à l'hôpital", mais "les décès à l'hôpital représentent probablement une faible part de la mortalité", glisse-t-il dans une réponse à une question de la presse. De quoi remettre en question le bilan journalier des décès dressé depuis le début de l'épidémie.

Dans les Ehpad, "ça ne se compte plus en dizaines, mais en centaines de morts"

Dans un courrier adressé vendredi au ministre de la Santé, Olivier Véran, les principales fédérations du secteur alertent sur l'éventualité de "plus de 100 000 décès". À ce stade déjà, "ça ne se compte plus en dizaines, mais en centaines de morts", confirme Dominique Chave, secrétaire général de l'Union fédérale Santé privée UFSP, qui fait le point sur ses remontées du terrain.

Sa crainte ? Un scénario similaire à celui de l'Espagne, où l'armée a découvert dans certaines maisons de retraite "des personnes âgées absolument abandonnées, parfois même mortes dans leur lit", selon les propos tenus lundi par la ministre de la Défense, Margarita Robles. Selon Dominique Chave, le nombre de morts causés par ce virus dans la population âgée pourrait bien "dépasser celui de la canicule de 2003". À l'été 2003, la canicule avait fait plus de 15.000 morts, essentiellement des personnes âgées.

Sur France Inter, Frédéric Valletoux, le président de la Fédération hospitalière de France, souligne que les personnes touchées par le Covid-19 en maison de retraite sont effectivement "très nombreuses", et quand on ajoutera ces chiffres au bilan global, "on risque d'avoir une réalité toute autre de ce qu'aura été cette épidémie dans le pays".


Michel Kawnik, président fondateur de l’Association française d’information funéraire, reçoit chaque jour des appels de proches qui demandent des renseignements sur l'organisation de funérailles en cette période d'épidémie. Il observe que "depuis quatre ou cinq jours, sur une vingtaine d’appels journaliers, il y a deux à trois appels concernant des décès suite à Covid-19, environ 15%, dont les trois quarts se sont produits à domicile".

"Les familles ont exprimé par téléphone que le médecin avait stipulé qu’il y avait un rapport avec le virus" mais "pas de dépistage post-mortem", ajoute-t-il. "On a eu cinq ou six décès à domicile depuis une semaine et demie, dont le médecin nous a dit que c'était lié au Covid-19", détaille Guillaume, conseiller funéraire à Mulhouse. Bien que, là encore, pas de test pour en être certain.

"À part quand le décès est suspect, par exemple jeune, on ne cherche pas plus loin, il n'y a pas d’autopsie", confirme un soignant du Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR). Pas de dépistage post-mortem donc.

Tout cela ne disqualifie pas cette méthode de recensement aux yeux du responsable presse de l'ARS francilienne, car "quand on a choisi un indicateur, il faut s'y tenir", et celui-ci "permet de voir la dynamique de l'épidémie et de savoir où il faut mettre plus de moyens". Selon lui, impossible de faire le bilan réel au jour le jour, "il faudra attendre des semaines, après la fin de l'épidémie, pour connaitre le vrai nombre".

Afin d'obtenir une photographie plus précise du nombre de décès, le Pr Jérôme Salomon a donc annoncé que l'on peut se fier aux données des bureaux d'état civil pour déterminer une éventuelle surmortalité par rapport aux années précédentes.

Il note déjà que "la mortalité apparaît pour la première fois en hausse par rapport à la mortalité attendue, celle qu'on observe année après année chaque semaine du mois de mars. En particulier dans le Grand Est (...) sur ces deux dernières semaines".

Pour les données de mortalité plus récentes, le ministère de la Santé précise qu'il faudra attendre deux semaines pour estimer l’excès de mortalité survenu une semaine donnée. »
Tu aurais dû lire mon post suivant. Ce n’est pas le nombre de morts qui m’intéresse c’est celui du nombre d’hospitalisation en réanimation. Jusqu’ici tout va bien puisque nous sommes loin de la saturation. Et de ce côté là nous sommes moins touchés que l’Espagne et surtout que l’Italie.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

FAYARD
Messages : 22596
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

3679 personnes en réanimation en Espagne contre 2880 en France. Doit on comprendre qu’on laisse mourir les très vieux pour ne pas surcharger les lits en réa ?
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

Venner192
Messages : 1464
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

FAYARD a écrit :
26 mars 2020 12:04
3679 personnes en réanimation en Espagne contre 2880 en France. Doit on comprendre qu’on laisse mourir les très vieux pour ne pas surcharger les lits en réa ?
Tous ne sont pas testés et hospitalisés, les 3/4 en fait qui meurent en dehors de l’hôpital et des statistiques officielles...
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

FAYARD
Messages : 22596
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Venner192 a écrit :
26 mars 2020 12:21
FAYARD a écrit :
26 mars 2020 12:04
3679 personnes en réanimation en Espagne contre 2880 en France. Doit on comprendre qu’on laisse mourir les très vieux pour ne pas surcharger les lits en réa ?
Tous ne sont pas testés et hospitalisés, les 3/4 en fait qui meurent en dehors de l’hôpital et des statistiques officielles...
Le chiffre des réa est juste et il n’est sujet à aucune interprétation. Je pense, mais ce n’est qu’une impression, qu’on ne s’embarrasse avec des patients qui sont perdus d’avance.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6891
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

FAYARD a écrit :
26 mars 2020 12:04
3679 personnes en réanimation en Espagne contre 2880 en France. Doit on comprendre qu’on laisse mourir les très vieux pour ne pas surcharger les lits en réa ?
Au vue de l'évolution exponentielle des choses une différence de 30% n'est pas très significative, c'est juste qq jours de différence :(

T.

triplette
Messages : 5440
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

FAYARD a écrit :
26 mars 2020 12:26
Venner192 a écrit :
26 mars 2020 12:21
FAYARD a écrit :
26 mars 2020 12:04
3679 personnes en réanimation en Espagne contre 2880 en France. Doit on comprendre qu’on laisse mourir les très vieux pour ne pas surcharger les lits en réa ?
Tous ne sont pas testés et hospitalisés, les 3/4 en fait qui meurent en dehors de l’hôpital et des statistiques officielles...
Le chiffre des réa est juste et il n’est sujet à aucune interprétation. Je pense, mais ce n’est qu’une impression, qu’on ne s’embarrasse avec des patients qui sont perdus d’avance.
Il y a aussi des gens qui ont ordinairement des soins (parfois lourds) à domicile. Evidemment, la covid19 sur un état de santé très fragilisé, peut être fatal. Mais attribuer dans ce cas le décès au seul coronavirus biaise aussi un peu les stats....
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

Trapanelle en nat
Messages : 122
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

Thierry *OnlineTri* a écrit :
26 mars 2020 13:12
FAYARD a écrit :
26 mars 2020 12:04
3679 personnes en réanimation en Espagne contre 2880 en France. Doit on comprendre qu’on laisse mourir les très vieux pour ne pas surcharger les lits en réa ?
Au vue de l'évolution exponentielle des choses une différence de 30% n'est pas très significative, c'est juste qq jours de différence :(

T.
Oui, enfin, les espagnols ont eu leurs premiers morts après nous et sont bientôt au triple de nos chiffres...

Trapanelle en nat
Messages : 122
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

triplette a écrit :
26 mars 2020 13:51
FAYARD a écrit :
26 mars 2020 12:26
Venner192 a écrit :
26 mars 2020 12:21


Tous ne sont pas testés et hospitalisés, les 3/4 en fait qui meurent en dehors de l’hôpital et des statistiques officielles...
Le chiffre des réa est juste et il n’est sujet à aucune interprétation. Je pense, mais ce n’est qu’une impression, qu’on ne s’embarrasse avec des patients qui sont perdus d’avance.
Il y a aussi des gens qui ont ordinairement des soins (parfois lourds) à domicile. Evidemment, la covid19 sur un état de santé très fragilisé, peut être fatal. Mais attribuer dans ce cas le décès au seul coronavirus biaise aussi un peu les stats....
On va dire que le Covid 19 aura été le dernier facteur de leur décès. Mais on ne sait pas si une grippe un peu carabiné n'aurait pas eu le même effet. Idem pour les Ephad.

Fafa44
Messages : 208
Inscription : 25 sept. 2016 19:28

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fafa44 »

Thierry *OnlineTri* a écrit :
25 mars 2020 21:18
Juste un petit point pour ceux qui décrivent le professeur Raoult comme "anti-système" et tous ceux qui se émettent la moindre objection à ses dire d'être à la botte des labos.

1) Quel labo fournit en France (et sans doute ailleurs) l'hydroxychloroquine?
Pour ce qui est du principe actif en lui même: aucun. Il y'a trois fournisseurs qui ont une certification Européenne: un en Finlande (avec une capacité limitée), un en Inde (avec une grosse capacité et qui fait aussi des comprimés), et un à Taïwan (grosse capacité).

Pour ce qui est des comprimés, Sanofi est un des labos fournisseur. Par contre je ne sais ou ils fabriquent, je pense que cela doit être sous-traité, ce qui est courant pour des vieux médicaments.

En cas de demande mondiale simultanée, si une étude montre l’efficacité du médicament, ça risque d'être la foire au plus offrant comme c'est le cas en ce moment sur d'autres médicaments, d’où les nombreuses ruptures de stock en France et en Europe.
En général c'est le principe actif fait défaut.

Je vais creuser la question.

USAT
Messages : 2750
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par USAT »

Et voila. Est-ce que ca va faire la une des journaux?

Le scandale devenait trop énorme.
La colère émanant des dizaines de milliers de patients devenait trop ingérable.
L'accumulation des témoignages de personnes guéries par la prescription du Professeur Raoult devenait trop embarrassante.
La comparaison avec les décisions prises à l'étranger - où tous les pays du monde se ruent sur l'hydroxychloroquine - devenait trop injustifiable.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... aySc6C4e9Y

"L"'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile."

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6891
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Fafa44 a écrit :
26 mars 2020 14:20
...
Pour ce qui est du principe actif en lui même: aucun. Il y'a trois fournisseurs qui ont une certification Européenne: un en Finlande (avec une capacité limitée), un en Inde (avec une grosse capacité et qui fait aussi des comprimés), et un à Taïwan (grosse capacité).

Pour ce qui est des comprimés, Sanofi est un des labos fournisseur. Par contre je ne sais ou ils fabriquent, je pense que cela doit être sous-traité, ce qui est courant pour des vieux médicaments.

En cas de demande mondiale simultanée, si une étude montre l’efficacité du médicament, ça risque d'être la foire au plus offrant comme c'est le cas en ce moment sur d'autres médicaments, d’où les nombreuses ruptures de stock en France et en Europe.
En général c'est le principe actif fait défaut.

Je vais creuser la question.
Oulala tu vas bien plus loin que moi :lol: :lol: :lol: Le truc "amusant" c'est que la critique des médecins "à la solde des labos" pouvait être aisément retournée... Sanofi (et d'autres labos) financent en partie l'IHU de Raoult.

On a aussi la version "medecin X critique médecin Y alors que médecin X est moins reconnu que Y, quel branque!!" alors que soit même on est moins compétent que médecin X.

Ceux qui en ont marre des avis non-informés pourront lire l'intéressante & dérangeante analyse Jean-Dominique Michel...
http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/202 ... 05255.html

T.

Trapanelle en nat
Messages : 122
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

Pour le coup, ça sent la sortie de crise rapide... disont dans 2 semaines.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6891
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Trapanelle en nat a écrit :
26 mars 2020 15:19
Pour le coup, ça sent la sortie de crise rapide... disont dans 2 semaines.
C'est un coup de poker... croisons les doigts!

T.

Venner192
Messages : 1464
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

«Si vous n’avez pas de masques, faites le vous-même» comme vient de dire sur RMC le professeur suisse spécialiste de l’épidémiologie

Enfin, ce que je disais depuis 3 semaines, il y a x moyens de se faire un masque, papier toilette, Sopalin, serviette en papier, très efficace sans être à 100%

Serviette papier plié, 2 agrafes pour 2 élastiques, vite fait bien fait

De même, le virus est très fragile en extérieur, tout alcool vous désinfecte, ce n’est pas ce qui manque en rayon !!

Avec une lingette humidifiée à l’alcool, ça désinfecte très bien les surfaces

Pourquoi ça n’a pas été énoncé publiquement, on sauve direct des centaines ou des milliers de vies !

Je viens de faire un discounter alimentaire dans ma banlieue, une promiscuité des clients affolante...
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

USAT
Messages : 2750
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par USAT »

ça fait un mois que je dis qu'on nous veut baiser, suites de décisions ridicules, des non sens partout, prise des gens pour des abrutis, foutage de gueule, c'est sans nom cette affaire.

Répondre