[avis livre] "Lore of Nutrition" de Tim Noakes

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7202
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

[avis livre] "Lore of Nutrition" de Tim Noakes

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Image

Lore of Nutrition : challenging conventional dietary belief
janvier 2018 de Tim Noakes, Marika Sboros.
“In the context of junk diets, embedded scientists, corrupt – or simply ignorant – doctors and dietitians, human health and omertàs, what you believe about your personal nutrition will determine not just how you live, but also how you die.” – Tim Noakes

What would you do if you discovered that the food you have been told is good for you is actually the cause of your ill health …?

In December 2010, Professor Tim Noakes was introduced to a way of eating that was contrary to everything he had been taught and was accepted as conventional nutrition ‘wisdom’. Having observed the benefits of the low-carb, high-fat lifestyle first-hand, and after thorough and intensive research, Noakes enthusiastically revealed his findings to the South African public in 2012. The backlash from his colleagues in the medical establishment was as swift as it was brutal, and culminated in a misconduct inquiry launched by the Health Professions Council of South Africa. The subsequent hearing lasted well over a year, but Noakes ultimately triumphed, being found not guilty of unprofessional conduct in April 2017.

In Lore of Nutrition, he explains the science behind the low-carb, high-fat/Banting diet, and why he champions this lifestyle despite the constant persecution and efforts to silence him. He also discusses at length what he has come to see as a medical and scientific code of silence that discourages anyone in the profession from speaking out against the current dietary guidelines. Leading food, health and medical journalist Marika Sboros, who attended every day of the HPCSA hearing, provides the fascinating backstory to the inquiry, which often reads like a spy novel.

Lore of Nutrition is an eye-opener and a must-read for anyone who cares about their health.
Mon avis pour ce qu'il vaut ;)

Je remercie jerome.A de m'avoir mis cet ouvrage sur mon radar l'été dernier, lors de mon post sur "lore of running". A noter de suite qu'une deuxième édition est déjà sortie (elle couvre aussi l'appel du procès -ou plutôt le rejet de l'appel-) sous un autre titre : "real food on trial : how the diet dictators tried to destroy top scientist" (- de 8€ au format kindle)

Mon seul regrêt est d'avoir mis autant de temps à l'ouvrir... il trainait sur ma tablette et je ne cessais de retarder sa lecture, même si j'étais motivé et curieux, 400+ pages sur la nutrition risquait d'être un peu indigeste je pensais... quelle erreur!!!!

Pour ceux qui ne le connaitrait pas Tim Noakes est un médecin-chercheur quasi "maladivement"-rigoureux dans son exercice scientifique. Il est très connu chez les anglo-saxons pour son livre "Lore Of Running" et plus récemment "Waterlogged" qui chamboulent (ou ont chamboulé) les les croyances de l'époque dans les domaines du running et de l'hydratation. Contrairement à beaucoup, il n'a pas d'agenda "commercial", le profit de ses livres est reversé à des associations, il n'a pas de programme/produit miracle à vendre, il s'intéresse **juste** à la science (ou l'absence de science) derrière nos croyances. On comprend qu'il ai pu en énerver quelques uns qui avaient des agendas mercantils différents...

Cet ouvrage s'inscrit donc dans cette lignée mais en bien plus intéressant encore!

"Si vous avez besoin de faire du sport pour controler votre poids alors quelque chose ne va pas avec votre alimentation"

Alors qu'il avait une vision très "classique" de la nutrition (visibile via ses recommandations dans Lore of Running par exemple), il a réalisé fin 2010 que quelque chose n'allait pas... Pesant 101kgs à 60ans et pouvant à peine courir (alors qu'il eu couru bien plus de 100kms semaine avant), il fait alors un virage à 180° et il décide de tenter l'expérience du "low carb-high fat" (alimentation faible en glucides (pas uniquement sucre) et riche en gras) et là c'est la révélation! Sa santé s'améliore de manière assez spectaculaire. A sa manière habituelle, il creuse alors de manière méthodique toute la science et les recherches autour de ce sujet pour faire tomber les a-priori sur ce qui nous semble aujourd'hui un type d'alimentation "extrème" (ce qui est paradoxale puisque il est pratiqué pas les humains depuis la nuit des temps).

Le poids est un moindre problème en fait, car ce qui est vraiment en ligne c'est le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, et toutes les autres maladies "modernes" dont on ne peut pas dire qu'elles sont en baisse... Ce que l'on considère aujourd'hui comme une alimentation "équilibrée" avec un diabolisation plus ou moins grande du gras (ou de certains types de gras) ne serait-il pas finalement l'une des causes du problème plutôt que la solution? C'est là que le livre fait sérieusement réfléchir mais pas que!

Effectivement en allant "un peu" (ok, "carrement") à contre courant de la pensée actuelle et de ce qui est enseigné aux professionnels de santé qui ont fait du gras le "coupable idéal", il pouvait s'attendre, comme d'habitude, à recevoir un peu d'opposition mais là c'est allé au dela de tout ce qu'il pouvait imaginer que ce soit dans le monde académique ou des professionnels de santé, s'en est même glaçant.

Pour un simple tweet sans incidence réelle et rassurant à une future maman qui s'inquiétait de suivre un régime LCHF (low-carb high fat) lors de l'allaitement, l'équivalent du conseil de l'ordre Sud Africain (Health Professions Council of South Africa (HPCSA)) lui a intenté un procès qui durera plus de 4 ans (du tweet au verdict puis au rejet de l'appel de l'HPCSA) en vu de le discréditer! Alors qu'on pourrait penser que cela devrait se jouer sur le terrain strictement scientifique, on ne peut être que témoin de la guerre "sale" qui est menée contre lui (le simple caractère ubuesque de la procédure en témoigne).

Heureusement Tim Noakes est aussi tétu et solide dans son argumentation, il lui aurait suffit de se désinscre de l'ordre (il ne consulte plus depuis des années) pour mettre fin à la procédure, il a décidé de faire face. C'est avec plus de 6000 pages, 1200 diapos et 40h d'intervention qu'il a fait sa déposition montrant que ce qu'on lui reprochait comme étant dangeureux était finalement très bénéfique voir essentiel! Malgré la disproportion de moyens il a réussi à gagner son procès et sortir blanchit de tous les chefs d'accusation... pour autant la HPCSA aura-t-elle évolué dans ses points de vue et recommandations dont Noakes a démontré la dangeorisité? Rien n'est moins sûr :(

Ce qui se passe en Afrique du Sud est assez semblable a ce qui se passe dans la majorité des pays industrialisés (l'obésité progresse un peu partout je pense) et sans doute chez nous, si des professionnels de santé lisent l'ouvrage leur retour sera intéressant.

Cet ouvrage à l'immense mérite de faire sérieusement réfléchir!

A noter que Tim Noakes ne considère que l'aspect nutritionnel pur et dur des choses, bien sur dans nos choix alimentaires des aspects sociaux, économiques et écologiques rentrent en ligne de compte. On sait avec certitude que fumer n'est pas bon pour la santé, ça n'empêche pas des millions de personnes de continuer! Chacun est bien sur libre de faire les choix qu'il/elle veut pour aurant il est bon que ce choix soit fait en toute connaissance de cause.

T.

Répondre