alternance course-pause

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
JM01
Messages : 328
Inscription : 23 mai 2011 02:50

alternance course-pause

Message non lu par JM01 »

Bonjour,

La méthode dite de "Cyrano" a fait ses preuves en course à pied (altenance course de 9 à 15 minutes puis marche lente de 30 à 60 secondes)
Est-ce que vous la pratiquez aussi en triathlon?
Avatar de l’utilisateur
jean.patrick
Messages : 1130
Inscription : 17 août 2011 20:58

Re: alternance course-pause

Message non lu par jean.patrick »

je préfère la méthode Milke : 60" de course / 15' récup
"Chercher à tout comprendre et ne jamais rien savoir est le favoris passe-temps des gens qui savent parler le vent" ASSASSIN, La Formule Secrète, 1989
--------------------------------------------------
Le blog de Spin http://spin03.skyrock.com
sguigui
Messages : 8411
Inscription : 05 mars 2011 19:06
Localisation : Dans un train

Re: alternance course-pause

Message non lu par sguigui »

jean.patrick a écrit :je préfère la méthode Milke : 60" de course / 15' récup
Tu essayes de battre un record de lourdeur :?: :sm11:
En ce moment, beaucoup de gens ont renoncé à vivre. Ils ne s'ennuient pas, ils ne pleurent pas, ils se contentent d'attendre que le temps passe. Ils n'ont pas accepté les défis de la vie et elle ne les défie plus.
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: alternance course-pause

Message non lu par ironturtle »

Ca fait longtemps qu'il l'a. :wink:
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
JM01
Messages : 328
Inscription : 23 mai 2011 02:50

Re: alternance course-pause

Message non lu par JM01 »

ça m'intéresserait de savoir notamment si le fait d'effectuer des transitions à fond la caisse a vraiment un intérêt ou s'il vaudrait mieux en profiter pour ralentir et faire tomber le rythme cardiaque.
j'avoue que je suis toujours à fond lors des transitions mais emporté également par les autres qui tirent la bourre.
Enfin, quid de cette méthode en natation?
sguigui
Messages : 8411
Inscription : 05 mars 2011 19:06
Localisation : Dans un train

Re: alternance course-pause

Message non lu par sguigui »

Je crois que le mieux sur du court c'est de partir pas à fond sur la course à pied
J'avais lu ça dans un magazine très scientifique: trimag
En ce moment, beaucoup de gens ont renoncé à vivre. Ils ne s'ennuient pas, ils ne pleurent pas, ils se contentent d'attendre que le temps passe. Ils n'ont pas accepté les défis de la vie et elle ne les défie plus.
millke
Messages : 3722
Inscription : 14 janv. 2011 15:22

Re: alternance course-pause

Message non lu par millke »

jean.patrick a écrit :je préfère la méthode Milke : 60" de course / 15' récup
Lol tu as vu cela ou?
Pour le plaisir, forever
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: alternance course-pause

Message non lu par lopapy »

Je ne vais pas réécrire les nombreux articles issues des travaux de St Serge formaté par l'excellentissime Jean Marc Dewelle (Cyrano) dans une méthode éprouvé en ultra.

Je ne signalerais que quelques points.

1' de marche est le grand maximum car au dessus le cardiaque descend trop. L'ami Cyrano l'avait pointé à son maximum pour des raisons évidentes de calcul mental.
Avec les montres d'aujourd'hui il est possible de réduire ce temps de marche tout en multipliant leur nombre.

Et ainsi en voir leur intérêt surtout sur IM car lorsque les jambes sont lourdes courir 200/300 m et marcher 5" est souvent un must quand on est dans le dur...

Sinon sur Marathon sec, les arrêts marche au stand sont intéressant jusqu'au 2h45'... Pour 4'/km c'est "facile", courir en 3'55"/57" et pause tous les 2,5kms en marchant buvant durant 10"...
Le seul souci des marches au début d'une course, c'est de rattrapper trop vite le train dans lequel on était. Pour le cas au dessus de 4'/kms le retard se reprend en 2,5kms !!!
A peu près jusqu'au 20/25 èmekm car après on rattrappe et dépasse si le rythme a été choisi correctement...

Aujourd'hui je regrette la disparition des pages Ultrafondus du Cyrano car il avait une page Endurance de premier ordre !

L'Papy_hommage_au_Cyrano_qui_a_formalisé_cela_pour_tous...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
JM01
Messages : 328
Inscription : 23 mai 2011 02:50

Re: alternance course-pause

Message non lu par JM01 »

Merci pour la réponse détaillée.
Je suppose que le principe est valable aussi en natation et en vélo
J'ai utilisé une seule fois le cardio en natation et ai remarqué que la FC ne montait pas autant qu'à vélo ou en CAP; ma limite étant plutôt lié à un manque de puissance et d’endurance dans les bras donc peut être y a t'il moins d'utilité à se reposer sauf à soulager les muscles des bras quelques instants
En vélo, ça devrait être faisable facilement surtout si le parcours est vallonné (repos dans les descentes) par contre plus difficile sur parcours plat où il faut se forcer à ralentir de temps à autre pour soulager la machine..
tribuddy
Messages : 2554
Inscription : 30 déc. 2010 09:25

Re: alternance course-pause

Message non lu par tribuddy »

A ceux qui se posent cette question de marche/ course, vous avez essayé la randonnée sur des sentiers escarpés?
Faites-vous des randos de 30 ou 40 KM en une journée, vous verrez que c'est sportif. Très bon exercice certains jours d'hiver bien frais plutôt qu'une sortie longue en càp.

Perso les alternances course/ marche, très peu pour moi. Là l'hiver arrive et en extérieur entre les fractionnés toujours au trot ou bien récupération sous abri, parce que les angines...
Avatar de l’utilisateur
bentri
Messages : 482
Inscription : 08 juin 2006 14:07
Localisation : Wild wild west of 78

Re: alternance course-pause

Message non lu par bentri »

Pour revenir sur l'alternance Course Marche, il y a eu un article dans Triathlete Europe il y a un an je crois sur ça.
Il le préconisais sur Vélo aussi, en 15' plutôt costaud et 2' cool pour s'hydrater et manger.

A pied ça marche pas mal, je le fais sur CD aussi : Arrêt aux ravitos pour 5 à 10" de récup et Zou rebooste pour la suite.
Bentri la menace
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: alternance course-pause

Message non lu par lopapy »

JM01 a écrit :Merci pour la réponse détaillée.
Je suppose que le principe est valable aussi en natation et en vélo
J'ai utilisé une seule fois le cardio en natation et ai remarqué que la FC ne montait pas autant qu'à vélo ou en CAP; ma limite étant plutôt lié à un manque de puissance et d’endurance dans les bras donc peut être y a t'il moins d'utilité à se reposer sauf à soulager les muscles des bras quelques instants
En vélo, ça devrait être faisable facilement surtout si le parcours est vallonné (repos dans les descentes) par contre plus difficile sur parcours plat où il faut se forcer à ralentir de temps à autre pour soulager la machine..
Pour la natation et le vélo c'est moins indiqué.

En effet, la problématique principale gérée est la casse et la détente musculaire tout en faisant travailler les muscles antagonistes.
Je n'écris pas que musculairement cela n'aurait pas d'impact en natation et vélo, mais pour protocoliser cela en natation c'est difficile et en vélo cela se fait par la nature du sol.
Même quand le parcours est plat, les virage en danseuse permettent ce travail...

L'Papy_viiiiiiite
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
sandidu122
Messages : 19
Inscription : 15 mars 2012 15:20

Re: alternance course-pause

Message non lu par sandidu122 »

Bonjour,
Oui c'est vrai, la surveillance du rythme cardiaque est importante car cela peut éviter des complications. En effet, il y a des limites à ne pas franchir car notre organisme peut ne pas supporter trop d' effort. Avoir un tensiomètre est recommandé pour toutes les personnes faisant du sport. Un modèle qui mesure à la fois la tension artérielle et les pulsations cardiaques est un bon choix.
Répondre