De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
cap05
Messages : 482
Enregistré le : 19 mars 2010 15:02

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par cap05 » 24 sept. 2010 13:54

seb bbt a écrit :je suis quand meme assez surpris sur la faco n de voir la natation en traithlon
je m explique: j ai 28 ans je fais du tri depuis 8ans, lorsque j ai commencé le tri je valais 8min au 400m, apres un an d entrainement (a raison de deux seances par semaine) je valais 6min puis depuis je stagne a 5-5'05 en nageant une ou parfois deux fois par semaine
je ne cherche plus a m ameliorer en nat
par contre la barre des 40min en CAP sur un 10km sec, me parait insurmontable
du coup ca me fait doucement rire quand j entends que c est facile de faire un 35min au 10000, et surhumain( pour un triathlete de faire 4'45ou5min au 400)
Ben tu vois, il n'y a pas de règles inscrites dans le marbre...
Chacun à des dispositions physiques/morphologiques... Et dans mon cas c'est pil poil l'inverse!
40' pour un 10km sec c'est easy, alors que 5' au 400 en natation, c'est un temps utopique pour moi.

Silver0l
Messages : 6828
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par Silver0l » 24 sept. 2010 13:56

Jamesby a écrit :
Eh bien on n'est pas tous faits pareil !
La barrière des 40mn, je l'ai franchie en 1 an, à 35 ans bien tapés. Quand je disais que 35' est accessible pour tout coureur (en bonne santé, bien sûr), je maintiens : mais il faut un bon plan d'entraînement. Et faire minimum 5 sorties par semaine pour atteindre ce niveau.

En revanche, faire moins de 5' au 400m NL... hum, je vois pas comment y arriver.
Ben je suppose que si tu as 35 ans, que tu es en bonne santé et que tu fais 5 entraînements de nat par semaine avec un bon coach et un bon plan d'entraînement, tu arriveras assez vite à 5' au 400, mais combien de triathlètes peuvent faire 5 entraînements de nat par semaine? Et pour quel gain surtout?

A la base, la question qui se pose à tout triathlète est: je peux faire x heures d'entraînement par semaine, comment répartir mes x heures pour optimiser ma performance en fonction de mon objectif (CD ou LD ou IM)? Pour moi, la réponse est 4h de vélo + 2h de nat + 1h de CAP pour un objectif CD, pour un autre ce sera différent, mais je pense que très rares seront ceux qui pourront caser 5h de nat, et surtout pour lesquels ce sera un compromis optimal (à part les pros / élites, bien sûr)!

cap05
Messages : 482
Enregistré le : 19 mars 2010 15:02

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par cap05 » 24 sept. 2010 14:13

En effet, j'ai regardé le meilleur temps natation à Nice et au final, il termine 10' devant moi alors que je suis sorti de l'eau très loin derrière (1h15). Tout dépend du format que tu veux privilégier... A moins que ce soit uniquement un nageur qui se soit mis ponctuellement au triathlon. 8)

Avatar du membre
dad1
Messages : 2953
Enregistré le : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par dad1 » 24 sept. 2010 15:19

Silver0l a écrit :
Jamesby a écrit :
Eh bien on n'est pas tous faits pareil !
La barrière des 40mn, je l'ai franchie en 1 an, à 35 ans bien tapés. Quand je disais que 35' est accessible pour tout coureur (en bonne santé, bien sûr), je maintiens : mais il faut un bon plan d'entraînement. Et faire minimum 5 sorties par semaine pour atteindre ce niveau.

En revanche, faire moins de 5' au 400m NL... hum, je vois pas comment y arriver.
Ben je suppose que si tu as 35 ans, que tu es en bonne santé et que tu fais 5 entraînements de nat par semaine avec un bon coach et un bon plan d'entraînement, tu arriveras assez vite à 5' au 400, mais combien de triathlètes peuvent faire 5 entraînements de nat par semaine? Et pour quel gain surtout?

A la base, la question qui se pose à tout triathlète est: je peux faire x heures d'entraînement par semaine, comment répartir mes x heures pour optimiser ma performance en fonction de mon objectif (CD ou LD ou IM)? Pour moi, la réponse est 4h de vélo + 2h de nat + 1h de CAP pour un objectif CD, pour un autre ce sera différent, mais je pense que très rares seront ceux qui pourront caser 5h de nat, et surtout pour lesquels ce sera un compromis optimal (à part les pros / élites, bien sûr)!
Un peu juste ton temps d'entraînement pour du CD et surtout dérisoire à pied pour espérer courir derrière le vélo !!

Une fois qu'on a atteint un seuil en vélo et à pied, autant investir dans la natation, surtout pour du sprint ou CD

Pour moi l'idéal serait :

3h30 de vélo
2h00 de càp
4h00 de nat

sans oublier d'inclure du multi dans ces heures

mais bon chacun ses points faibles à travailler
cap05 a écrit :En effet, j'ai regardé le meilleur temps natation à Nice et au final, il termine 10' devant moi alors que je suis sorti de l'eau très loin derrière (1h15). Tout dépend du format que tu veux privilégier... A moins que ce soit uniquement un nageur qui se soit mis ponctuellement au triathlon. 8)
je crois que tu dois retourner à l'école apprendre à lire car le meilleur temps natation est de 49mn, soit 26 mn de mieux que toi :mrgreen:
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Fred
Messages : 1597
Enregistré le : 13 févr. 2003 10:01
Localisation : Angoulême

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par Fred » 24 sept. 2010 15:57

dad1 a écrit :
cap05 a écrit :En effet, j'ai regardé le meilleur temps natation à Nice et au final, il termine 10' devant moi alors que je suis sorti de l'eau très loin derrière (1h15). Tout dépend du format que tu veux privilégier... A moins que ce soit uniquement un nageur qui se soit mis ponctuellement au triathlon. 8)
je crois que tu dois retourner à l'école apprendre à lire car le meilleur temps natation est de 49mn, soit 26 mn de mieux que toi :mrgreen:
Tu devrais l'accompagner alors car il parlait du temps final pour les 10' de déficit, pas du temps natation :wink:

cap05
Messages : 482
Enregistré le : 19 mars 2010 15:02

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par cap05 » 24 sept. 2010 20:36

Fred a écrit :
dad1 a écrit :
cap05 a écrit :En effet, j'ai regardé le meilleur temps natation à Nice et au final, il termine 10' devant moi alors que je suis sorti de l'eau très loin derrière (1h15). Tout dépend du format que tu veux privilégier... A moins que ce soit uniquement un nageur qui se soit mis ponctuellement au triathlon. 8)
je crois que tu dois retourner à l'école apprendre à lire car le meilleur temps natation est de 49mn, soit 26 mn de mieux que toi :mrgreen:
Tu devrais l'accompagner alors car il parlait du temps final pour les 10' de déficit, pas du temps natation :wink:
J'aimerai bien nager en 59'... Même si mes propos n'était pas super clair je peux te donner des cours de logiques :mrgreen:

Silver0l
Messages : 6828
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par Silver0l » 24 sept. 2010 20:59

dad1 a écrit :
Silver0l a écrit : A la base, la question qui se pose à tout triathlète est: je peux faire x heures d'entraînement par semaine, comment répartir mes x heures pour optimiser ma performance en fonction de mon objectif (CD ou LD ou IM)? Pour moi, la réponse est 4h de vélo + 2h de nat + 1h de CAP pour un objectif CD, pour un autre ce sera différent, mais je pense que très rares seront ceux qui pourront caser 5h de nat, et surtout pour lesquels ce sera un compromis optimal (à part les pros / élites, bien sûr)!
Un peu juste ton temps d'entraînement pour du CD et surtout dérisoire à pied pour espérer courir derrière le vélo !!

Une fois qu'on a atteint un seuil en vélo et à pied, autant investir dans la natation, surtout pour du sprint ou CD

Pour moi l'idéal serait :

3h30 de vélo
2h00 de càp
4h00 de nat

sans oublier d'inclure du multi dans ces heures

mais bon chacun ses points faibles à travailler
Le temps total et le mix optimal dépendent de chacun.

Chacun doit trouver son équilibre en fonction de ses moyens et de ses ambitions.

Pour prendre mon exemple, et pour illustrer une démarche rationnelle qui pourra peut-être en inspirer certains...

Premièrement, il faut se fixer combien de temps on veut/peut s'entraîner. Je n'ai que 7h par semaine, car ma famille, mon boulot et de toute façon mon corps ne me permettent pas de faire plus. Donc c'est ton paramètre de départ.

Ensuite se fixer un objectif: terminer dans les premiers 10% sur CD - avec mon temps total d'entraînement, je ne peux pas espérer faire quelque chose de bien sur LD (même si j'en fait de temps en temps pour le fun), et encore moins sur IM (j'ai arrêté d'en faire, je n'ai plus rien à prouver ni à moi-même ni à personne).

Ensuite seulement se pose la question de la répartition optimale - qui dépend de ton niveau dans les différentes disciplines (points faibles à travailler), de tes contraintes personnelles, mais aussi du type d'épreuve visé, puisque le poids des disciplines n'est pas le même (nat comptant pour pas grand chose en IM, profil plus équilibré nécessaire en CD ou LD).

Perso, j'ai pas le droit de courir plus d'1h par semaine (coxarthrose), donc pour la CAP c'est vite réglé.

Ensuite le seul choix c'est 2 séances de nat + 1 séance longue de vélo + 1 séance courte de vélo de gym, ou sinon 3 séances de nat + 1 séance longue de vélo. Dans le premier cas je gagne environ 1'30 au 1500, dans le second je gagne 4' sur 40km, donc mon équilibre est trouvé: 4 de vélo / 2 de nat / 1 de CAP - et ça me permet en général d'atteindre mon objectif (top 10%).

Avatar du membre
dad1
Messages : 2953
Enregistré le : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par dad1 » 24 sept. 2010 22:47

cap05 a écrit :
J'aimerai bien nager en 59'... Même si mes propos n'était pas super clair je peux te donner des cours de logiques :mrgreen:
ma réponse s'est perdue en route...

Tu prends les chèques emploi-service pour les cours de logique :mrgreen:
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Avatar du membre
dad1
Messages : 2953
Enregistré le : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par dad1 » 24 sept. 2010 22:53

Silver0l a écrit :
dad1 a écrit :
Silver0l a écrit : A la base, la question qui se pose à tout triathlète est: je peux faire x heures d'entraînement par semaine, comment répartir mes x heures pour optimiser ma performance en fonction de mon objectif (CD ou LD ou IM)? Pour moi, la réponse est 4h de vélo + 2h de nat + 1h de CAP pour un objectif CD, pour un autre ce sera différent, mais je pense que très rares seront ceux qui pourront caser 5h de nat, et surtout pour lesquels ce sera un compromis optimal (à part les pros / élites, bien sûr)!
Un peu juste ton temps d'entraînement pour du CD et surtout dérisoire à pied pour espérer courir derrière le vélo !!

Une fois qu'on a atteint un seuil en vélo et à pied, autant investir dans la natation, surtout pour du sprint ou CD

Pour moi l'idéal serait :

3h30 de vélo
2h00 de càp
4h00 de nat

sans oublier d'inclure du multi dans ces heures

mais bon chacun ses points faibles à travailler
Le temps total et le mix optimal dépendent de chacun.

Chacun doit trouver son équilibre en fonction de ses moyens et de ses ambitions.

Pour prendre mon exemple, et pour illustrer une démarche rationnelle qui pourra peut-être en inspirer certains...

Premièrement, il faut se fixer combien de temps on veut/peut s'entraîner. Je n'ai que 7h par semaine, car ma famille, mon boulot et de toute façon mon corps ne me permettent pas de faire plus. Donc c'est ton paramètre de départ.

Ensuite se fixer un objectif: terminer dans les premiers 10% sur CD - avec mon temps total d'entraînement, je ne peux pas espérer faire quelque chose de bien sur LD (même si j'en fait de temps en temps pour le fun), et encore moins sur IM (j'ai arrêté d'en faire, je n'ai plus rien à prouver ni à moi-même ni à personne).

Ensuite seulement se pose la question de la répartition optimale - qui dépend de ton niveau dans les différentes disciplines (points faibles à travailler), de tes contraintes personnelles, mais aussi du type d'épreuve visé, puisque le poids des disciplines n'est pas le même (nat comptant pour pas grand chose en IM, profil plus équilibré nécessaire en CD ou LD).

Perso, j'ai pas le droit de courir plus d'1h par semaine (coxarthrose), donc pour la CAP c'est vite réglé.

Ensuite le seul choix c'est 2 séances de nat + 1 séance longue de vélo + 1 séance courte de vélo de gym, ou sinon 3 séances de nat + 1 séance longue de vélo. Dans le premier cas je gagne environ 1'30 au 1500, dans le second je gagne 4' sur 40km, donc mon équilibre est trouvé: 4 de vélo / 2 de nat / 1 de CAP - et ça me permet en général d'atteindre mon objectif (top 10%).
Soit tu as de bonnes bases pour tourner dans les 10% avec si peu d'entraînement
Soit le niveau dans ta ligue est "faible"

tu tournes le CD en combien de temps (détaillé)?

C'est vrai que l'alchimie n'est pas facile à trouver
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Silver0l
Messages : 6828
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par Silver0l » 24 sept. 2010 23:46

dad1 a écrit :
Soit tu as de bonnes bases pour tourner dans les 10% avec si peu d'entraînement
Soit le niveau dans ta ligue est "faible"

tu tournes le CD en combien de temps (détaillé)?

C'est vrai que l'alchimie n'est pas facile à trouver
Mon cas personnel a peu d'importance, je peux te donner les détails en MP si tu veux.

Ce que je voulais mettre en avant, c'est une démarche rationnelle, que j'ai juste illustré par mon cas perso:

partir du temps dispo -> se fixer des objectifs (ambitieux mais réalistes) -> en déduire la répartition optimale de son temps d'entraînement

Avatar du membre
ELORAC
Messages : 64
Enregistré le : 25 sept. 2010 06:56

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par ELORAC » 25 sept. 2010 07:12

Moi je nage 1fois voir rien dans la semaine et je nage sur IM en 1H14 alors la nage sur le long ça veux rien dire mais pour des CD et SPT la oui

Avatar du membre
O-max
Messages : 141
Enregistré le : 11 nov. 2008 12:12

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par O-max » 25 sept. 2010 08:58

la natation pour le long a de l'importance bien au contraire. Pas en terme chronométrique mais en dépense énergetique. Si tu sort de l'eau en 1h15 relativement frais ou dans le même temps mais avec la jauge deja tres entammée, la suite de ta course ne sera pas la même :arrow:
It's a long way to the top if you wanna an IRON-MAN

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par lopapy » 25 sept. 2010 09:12

Silver0l a écrit :
dad1 a écrit :
Soit tu as de bonnes bases pour tourner dans les 10% avec si peu d'entraînement
Soit le niveau dans ta ligue est "faible"

tu tournes le CD en combien de temps (détaillé)?

C'est vrai que l'alchimie n'est pas facile à trouver
Mon cas personnel a peu d'importance, je peux te donner les détails en MP si tu veux.

Ce que je voulais mettre en avant, c'est une démarche rationnelle, que j'ai juste illustré par mon cas perso:

partir du temps dispo -> se fixer des objectifs (ambitieux mais réalistes) -> en déduire la répartition optimale de son temps d'entraînement
Ton exemple avec la coxarthrose est vraiment parlant car dans la CAP il est fréquent, ou tout du moins pas inhabituel, d'avoir des athlètes avec cela ou des arthroses du genou qui malgré tout veulent faire des UTMB ou des GRR, en particulierb avant 2010.
(J'en ai un qui a tenté le GRP il y a peu et un autre qui se lance dans le GRR cette année)
La réthorique est toujours la même, faire un maximum de sorties courte en CAP de l'ordre de 20'/30', comme cela l'inflammation ne prend pas de grosses proportion, est vite calmée et le corps continue son apprentissage de l'entrainement avec bonheur. (dans cet ordre d'idée tu peux doubler allègrement ton heure par semaine en faisant jusqu'à 6 sortie de 20' ou 4 de 30', plus limite)
Bien entendu ces sorties sont en endurance, cool, juste là pour maintenir la mémoire musculaire de la CAP. Après, le cardiaque, tu le travaille aisément avec les 2 autres sports !
Le jour de la course longue le corps met en place un processus pour résister à la douleur qui marche dans la grande majorité des cas, sans aucune dégradation post compétition (du moins dans la centaine de cas que j'ai, loin, il est vrai, d'une sérieuse étude)
PAR CONTRE, si l'athlète faisait des sorties longues régulièrement, ce processus serait usé lors de la compétition et "jamais" l'athlète ne verra l'arrivée !

Cela te permettrait de refaire avec bonheur des IM sans souci, à moins que ton souci de HF (Hanche Folle ©LTDB MHF) soit bien plus grave, mais là, j'ai aussi bien des exemples de coureurs opérés avec une prothèse, que nous avions qualifié d'inconscient il y a quelques années et qui aujourd'hui court sans souci des ultras plusieurs fois par an.(Dont même un médecin orthopédiste qui le déconseillait, à l'époque, à tout le monde !)

Voilà, pour une petite aparté sur les MHF et autre Gonalgie à arthrose.

LoPapy_kiha_une_pointe_à_sa_hanche_gauche_vivement_l'ostéopathe...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Silver0l
Messages : 6828
Enregistré le : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par Silver0l » 25 sept. 2010 09:40

lopapy a écrit : Cela te permettrait de refaire avec bonheur des IM sans souci, à moins que ton souci de HF (Hanche Folle ©LTDB MHF) soit bien plus grave, mais là, j'ai aussi bien des exemples de coureurs opérés avec une prothèse, que nous avions qualifié d'inconscient il y a quelques années et qui aujourd'hui court sans souci des ultras plusieurs fois par an.(Dont même un médecin orthopédiste qui le déconseillait, à l'époque, à tout le monde !)
Mon souci de HF n'est pas trop grave, mais je n'ai plus aucune envie de faire des IM.

Au risque de me faire casser ici, je trouve que souvent la motivation pour faire des IM est assez malsaine: on fait ça pour se prouver à soi-même quelque chose, où prouver aux autres quelque chose, parce que ça impressionne toujours Tante Albertine et les collègues du bureau de raconter qu'on a nagé 4km / roulé 180 / courru 42. Mais on ne dit pas à quelle allure - et de toute façon on le dirait, que Tante Albertine et les collègues ne feraient pas vraiment la différence entre faire ça en 9h ou faire ça en 15h. Pour ma part, je n'ai plus rien à (me) prouver.

Je pourrai faire des IM tranquille, mais certainement pas terminer dans le Top 10% avec 7h d'entraînement. Mon plaisir, c'est de se tirer la bourre avec des petits jeunots en nageant/roulant/courant à donf :twisted: , à mon niveau modeste, et même si en CAP je prends souvent cher - ce n'est plus de jogger/marchoter à 10 à l'heure et de gérer le mental, l'alimentation, les crampes, les vomissements, la nuit qui tombe, la souffrance qui dure et 1 mois pour récupérer! J'aime aussi les grands efforts d'endurance longue, mais pour ça je fais du ski-alpinisme, dans des décors grandioses, sans les chocs de la CAP, et sans chrono qui tourne.

Sinon, pour les 4 sorties de 30' ou 6 de 20', pourquoi pas, mais ça pose le pb du ratio temps utile / temps total d'entraînement . Si tu mets 40' pour te mettre en tenue, aller sur site, revenir du site, te doucher et te changer, c'est un peu chiant de courir 20'. Tu as un ratio 1/3 de temps utile sur temps total. Et ce qui compte dans l'équation familiale et professionnelle, c'est le temps total consacré à l'entraînement, pas le temps utile
effectivement consacré à courir.

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: De zéro à 3 séances de natation par semaine : danger ?

Message non lu par lopapy » 25 sept. 2010 10:25

Silver0l a écrit : Mon souci de HF n'est pas trop grave, mais je n'ai plus aucune envie de faire des IM.
Tout est dit si c'est vraiment ton désir...
Au risque de me faire casser ici, je trouve que souvent la motivation pour faire des IM est assez malsaine: on fait ça pour se prouver à soi-même quelque chose, où prouver aux autres quelque chose, parce que ça impressionne toujours Tante Albertine et les collègues du bureau de raconter qu'on a nagé 4km / roulé 180 / courru 42. Mais on ne dit pas à quelle allure - et de toute façon on le dirait, que Tante Albertine et les collègues ne feraient pas vraiment la différence entre faire ça en 9h ou faire ça en 15h. Pour ma part, je n'ai plus rien à (me) prouver.
La nous sommes dans le domaine total du subjectif, car, p.e., après 30 ans de CAP et mon premier Embrun en 1995, qu'ais je à prouver avec mon NDM ?
Par contre quel plaisir de communier avec "la nature" justement sur un IM un peu difficile ou la stratégie va être plus importante que le bourrinage pur.

J'ai la chance de retrouver des sensations propres à l'ultra CAP sans en avoir les séquelles, c'est physiquement extraordinaire !
Je pourrai faire des IM tranquille, mais certainement pas terminer dans le Top 10% avec 7h d'entraînement. Mon plaisir, c'est de se tirer la bourre avec des petits jeunots en nageant/roulant/courant à donf :twisted: , à mon niveau modeste, et même si en CAP je prends souvent cher - ce n'est plus de jogger/marchoter à 10 à l'heure et de gérer le mental, l'alimentation, les crampes, les vomissements, la nuit qui tombe, la souffrance qui dure et 1 mois pour récupérer! J'aime aussi les grands efforts d'endurance longue, mais pour ça je fais du ski-alpinisme, dans des décors grandioses, sans les chocs de la CAP, et sans chrono qui tourne.
Récup' après un IM fait avec 7h/8h d'entrainement ? 1 semaine... 1 mois c'est après un 24h voire un 100kms CAP.
MAIS, il est vrai, que c'est fini de pouvoir me tirer la bourre avec les jeunots (CAD 5% d'une CAP), je suis maintenant plutôt dans les 10%, poids natatoire oblige.
C'est le prix à payer que je donne à tous les CAP que j'ai mis sur Triathlon pour pouvoir continuer à faire de l'ultra avec moins de séquelles.

Par contre, si tu fais réellement du Ski-Alpinisme, chapeau... Pour avoir discuté et vu un peu de la Pierra Menta, echangé avec des afficionados, c'est vraiment un sport de costaud et d'ailleurs en trail de montagne, les spécimens devant en Ski Alpinisme seront (sont déjà quand on parle de Jornet) devant les CAP sans souci.
Il me souvient avoir entendu une amie(Ex Patronne hopitaux de la Tarentaise) m'évoquer les capacités physiques des skieurs alpinistes de la Pierra Menta qu'elle suivait avec attention. Leur poids ne leur permettra jamais de réaliser les perfs en CAP sur route que les analyses en laboratoire laisse supposer, mais en Ultra Trail...
Sinon, pour les 4 sorties de 30' ou 6 de 20', pourquoi pas, mais ça pose le pb du ratio temps utile / temps total d'entraînement . Si tu mets 40' pour te mettre en tenue, aller sur site, revenir du site, te doucher et te changer, c'est un peu chiant de courir 20'. Tu as un ratio 1/3 de temps utile sur temps total. Et ce qui compte dans l'équation familiale et professionnelle, c'est le temps total consacré à l'entraînement, pas le temps utile
effectivement consacré à courir.
TAFDAK, j'avais oublié ton contexte qui n'est pas si particulier que cela dans la Kapitale.
J'ai la chance que la majorité des athlètes suivis n'ait pas le souci des transports trop obérant pour faire du sport souvent à petite dose.

LoPapy_malgré_tout_cela_je_suis_toujours_une_enclume_en_natation_ :cry:
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Répondre