Problème alimentation sortie longue vélo

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar du membre
Choupinette
Messages : 16
Enregistré le : 28 déc. 2012 20:34

Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par Choupinette » 03 juil. 2013 12:14

Bonjour à toutes et à tous.

Lors de sorties à vélo (supérieures à 3 heures) j'ai faim et ce malgré une alimentation conséquente avant de partir. Lors de ces entrainement je me lève très tôt et mange un repas composé de sucres lents et viande. Malgré cela au bout d'un moment j'ai faim pour ne pas dire très faim.

Les compléments proposés par les différentes marques, notamment les gels, je ne les trouve pas bons voir trop sucrés et les compléments salés relativement moyens.

Résultat, lorsque je rentre je suis fatiguée, pour ne pas dire exténuée et je me jette sur tout ce que je trouve. Par contre lors de sorties longues en course à pied je n'ai pas ce problème.

Comme je prépare un longue distance, pour l'instant ce problème m'empêche d'envisager une épreuve aussi longue. Que faire ?

Merci

Avatar du membre
PierreM
Messages : 996
Enregistré le : 07 mars 2012 20:29

Re: Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par PierreM » 03 juil. 2013 12:31

Le bon sens serait de manger quand tu as faim.

Si t'es pas adepte des gels, tu peux essayer :
- Les powerbar
- Les snickers, Lion, Mars...
- Les petites pommes de terre cuite à l'eau avec viande de grison
- Le lait concentré
- Les bananes/pruneaux/abricots secs

Tu n'as que l'embarras du choix.

T.K
Messages : 2534
Enregistré le : 10 nov. 2012 18:21

Re: Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par T.K » 03 juil. 2013 12:35

étrange, quand on a fait le plein de sucres lents, nous partons pour des 4 ou 5h avec des bidons énergétiques sans problème, quelques-uns mangent 2 ou 3 barres céréales, mais cela tient plus du fétichisme, sauf par grand froid quand la dépense calorifique est bien plus grande et où les barres d'amande font du bien. :shock:
BLEU BLANC RAGE

Avatar du membre
phil76400
Messages : 457
Enregistré le : 14 juin 2013 16:39
Localisation : FECAMP , Moyenne Normandie

Re: Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par phil76400 » 03 juil. 2013 12:40

teste le gatosport 1h00 avant ta sortie. on trouve ça dans toutes les grandes surfaces sportives .
C'est facile a cuisiner,ça se congèle tres bien et c'est vraiment top pour tenir au corps

Si ça te suffit pas il y a l'overstim 640 à emporter dans un bidon. ça est riche et nourrissant mais un peu :sm10:

Avatar du membre
aurelie.218
Messages : 10709
Enregistré le : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par aurelie.218 » 03 juil. 2013 14:47

Hello Choupinette !

Tu prends ton dernier repas combien d'heures avant d'enfourcher le bike ?
Car une solution, ce serait de manger un petit dej lambda (au lieu de te lever "très tôt") et simplement de t'alimenter en cours de route si tu as encore la dalle (barres, brioches, pain d'épice, cake, pâtes de fruits ou d'amandes, mini sandwiches, etc...selon tes goûts) :D Ca aura pour avantage de t'habituer à casser la croûte en cours de route en fragmentant les portions (=> chose qui se passera irrémédiablement sur un LD, étant donné qu'en général on a le cul sur la selle aux heures de midi et qu'on mange des portions réparties au gré du parcours)^^

Bon courage :sm2:
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/

Kayou
Messages : 1053
Enregistré le : 31 juil. 2006 11:15

Re: Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par Kayou » 03 juil. 2013 14:58

Les sucres lents le jour même de la course/entrainement, ça ne sert pas à grand chose, c'est trop tard.
Après il faut surtout voir ce que tu manges les jours précédents mais en principe sur les sorties de 3h, pas besoin d'avoir grand chose à manger. Sur les sorties plus longues, 5h, pattes de fruits/nougat pour ma part et sur un peu plus long, renfort avec Powerbar/gateaux

Mathleb
Messages : 289
Enregistré le : 13 févr. 2012 14:41

Re: Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par Mathleb » 04 juil. 2013 15:09

T.K a écrit :étrange, quand on a fait le plein de sucres lents, nous partons pour des 4 ou 5h avec des bidons énergétiques sans problème, quelques-uns mangent 2 ou 3 barres céréales, mais cela tient plus du fétichisme, sauf par grand froid quand la dépense calorifique est bien plus grande et où les barres d'amande font du bien. :shock:
Salut,

Perso j'ai aussi du mal sur de longues sorties vélo (j'avais car là plus de bike donc problème réglé) ...

Avant : je mange souvent 3-4 tranches de pain + choco/confiture + yahourt 1h avant le départ + 1 fruit (pomme souvent)
Pendant : 2 bidons hydrixir ou hydrixir+malto (si plus de 3h, passage dans une petite surface ou fontaine pour refaire un plein d'eau, gel ou barre toutes les 45min-1h et malgré ça après 3h30-4h j'ai souvent du mal et en plus le sucré ne veut souvent plus passer :|

Sur mon seul IM, j'ai plus rien su mangé à partir du km150 en vélo ... ce qui devait arrivé arriva, après le Km10 à pied j'ai explosé pour finir comme je pouvais en buvant qques gorgées de coca et des biscuits salés aux ravitos.

Je pense que je vais devoir tester des minis sandwichs salé (jambon-fromage) sur sorties >5h et IM ...

Je cherche à faire moi même mes barres de céréales et mes boissons, je vais aller voir dans les autre topics s'il y a qqch de sympa (de mémoire il y a plusieurs idées mais me souvient plus) ...

A+

Avatar du membre
Christian Robin
Messages : 6079
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: Problème alimentation sortie longue vélo

Message non lu par Christian Robin » 05 juil. 2013 22:28

Choupinette a écrit :Bonjour à toutes et à tous.

Lors de sorties à vélo (supérieures à 3 heures) j'ai faim et ce malgré une alimentation conséquente avant de partir. Lors de ces entrainement je me lève très tôt et mange un repas composé de sucres lents et viande. Malgré cela au bout d'un moment j'ai faim pour ne pas dire très faim.

Les compléments proposés par les différentes marques, notamment les gels, je ne les trouve pas bons voir trop sucrés et les compléments salés relativement moyens.

Résultat, lorsque je rentre je suis fatiguée, pour ne pas dire exténuée et je me jette sur tout ce que je trouve. Par contre lors de sorties longues en course à pied je n'ai pas ce problème.

Comme je prépare un longue distance, pour l'instant ce problème m'empêche d'envisager une épreuve aussi longue. Que faire ?

Merci
Bonsoir, Choupinette
Il y a la théorie et la pratique. La notion de "sucres lents" est obsolète. on parle aujourd'hui d'index glycémique, c'est à dire de capacité d'un glucide ingéré à provoquer une réponse insulinique( ta mère) , signe que le glucide est passé dans le sang.
Les "sucres lents" qu'on supposait tels parce que ce sont des chaînes longues ( addition de glucoses) peuvent provoquer des réponses insuliniques ( ta mère, toujours) rapide: ainsi, la référence absolue est le glucose, ( indice 100) mais le pain, considéré comme un sucre lents, a un index glycémique plutôt élevé: dans les 70 , alors que le fructose, qui est un sucre simple ( monosaccharide, comme le glucose) a un index glycémique très bas, 40).
Ce qui veut dire en pratique que ton repas de sucres lents ne te tient pas au corps pour la sortie complète.
Il te faut donc un apport régulier de liquide comprenant un mélange malto + glucose ( une bonne recette) Le Malto goût neutre ( Overstim, par exemple) n'a aucun goût sucré....donc, pas ce "dégoût" que nous connaissons tous.
Cette boisson a l'avantage de te nourrir et de t'hydrater, ce qui sont deux choses différentes.
Mais on voit bien , comme dit Aurélie, que si théoriquement, cette boisson suffit, en pratique, elle n'empêche pas une sensation de "creux": la seule solution est d'absorber, comme disent les collègues, de grignoter: gatosport pour ceux qui aiment, mini sandwiches salés etc.
Ca fait trois ans qu'on fait une rando sur une semaine avec des potes: le schéma est le suivant: 7/8 étapes, 1000 km, entre 18 000 et 20 000 mètres de dénivelé. Je ne dis pas cela pour l'exploit, ( c'est faisable par tous) mais pour signifier que ce sont des sorties entre 170 et 110 km, répétées tous les jours. Régime: "mon "mélange malto + glucose, t pourtous un arrêt d'une demi- heure pour repas le midi, avec casse dalle au jambon, et un gâteau de riz . Naturellement, ce n'est pas un "ravito formule 1", mais on ne traîne pas: j'ai constaté que la remise en route, que j'imaginais impossible au début, se déroule plutôt bien: la casse dalle, censé peser sur l'estomac, se digère vite, même si la reprise est en montée...
Conclusion: l'affaire est adaptable non seulement sur les sorties longues, mais aussi sur triathlon long: sandwich moins copieux, juste de quoi se caler, et pas d'arrêt....
Bref, il faut penser que des circonstances "extra-ordinaires" que sont une course sont vécues par des gens "ordinaires", nous: il faut donc réfléchir pour s'adapter au mieux à ces circonstances, en sachant e nous mêmes ne deviendrons pas "extra-ordinaires" :mrgreen:
le husky

Répondre