Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par Kenzo »

Image

Les polluants rejetés dans notre environnement se retrouvent dans notre alimentation à plus ou moins long terme. À travers l’eau, l’air ou les sols, les contaminants chimiques polluent les fruits et légumes, les poissons, la viande mais aussi le lait ou les œufs. En effet, en mangeant, nous nous exposons à une multitude de polluants dont les effets sur la santé ne sont pas négligeables. Alors quels comportements alimentaires faut-il adopter pour préserver sa santé et l’environnement ?


Les plats préparés = usage très modéré

Pratiques et rapides, ils sont remplis de sel, de sucre, de colorants, d’exhausteurs de goûts et surtout d’acides gras. Un plat préparé ne remplacera jamais un repas préparé à domicile avec des produits issus directement de l’agriculture et de l’élevage. La conséquence de ces plats préparés trop gras, trop salés ou trop sucrés est l’explosion de l’obésité, du diabète, du cancer et des maladies cardiovasculaires.

Les pesticides

La France est le premier utilisateur européen de pesticides. Chaque repas consommé en France contiendrait 21 « pesticides » ! Des études ont montré que l’exposition aux pesticides augmenterait le risque de développer certains cancers, dont le lymphome non-Hodgkinien,le sarcome, la leucémie, le cancer de la prostate et le cancer du cerveau. Les femmes enceintes et les enfants sont particulièrement vulnérables aux pesticides. L’exposition in utero peut présenter des risques pour le fœtus. En effet, les pesticides sont considérés comme perturbateurs endocriniens

Les PCB

Les polychlorobiphényles (PCB) sont interdits depuis 1987 mais encore présents dans notre environnement, s’accumulent dans les tissus adipeux et se retrouvent concentrés dans la chaîne alimentaire. Ainsi, ils se retrouvent dans les poissons, les plus gros prédateurs comme les saumons. De même, sur terre, les PCB présents dans le sol se retrouvent dans les plantes, puis chez les animaux (vaches, chèvres, volailles) qui les consomment, pour finir dans les œufs et le lait. L’exposition aux PCB présente des risques pour la santé. Des études ont mis en évidence des effets sur la reproduction et la croissance ainsi que sur les systèmes immunitaires, nerveux et endocrinien.

Les métaux lourds

Les métaux lourds comme le plomb, le mercure, le cadmium, l’arsenic, l’aluminium sont présents en traces dans toute l’alimentation, et peuvent présenter des risques pour la santé car ils se retrouvent dans les plantes, les animaux et les poissons. Ils s’accumulent dans la chaîne alimentaire : thons, requins, brochets, espadons ou maquereaux. Dans l’alimentation, ils peuvent également provenir des emballages ou des ustensiles de cuisine comme l’aluminium, qui a la capacité de migrer vers les aliments, surtout s’ils sont chauffés ou acides. Consommer des aliments trop riches en métaux lourds peut avoir des conséquences neurotoxiques, cancérigènes.

Les additifs alimentaires

Les additifs alimentaires sont des substances rajoutées par les industries agro-alimentaires pour colorer, sucrer ou contribuer à la conservation des aliments : colorants, conservateurs, arômes artificiels, antioxydants ou antioxygènes, émulsifiants, gélifiants, stabilisants, édulcorants, exhausteurs de goût et acidulants. Ils sont présents dans les viennoiseries, confiseries, jus de fruits, plats préparés, sauces, confitures… Quelques uns sont à éviter car ils peuvent avoir des effets négatifs sur la santé à court, moyen et long terme. Les sulfites (E220 à 224 et E226 à E228), les additifs à base d’aluminium (E520) ou le phosphate d’aluminium acide sodique (E541) présent dans des confiseries ou dans des plats préparés. À éviter aussi le E320 qui est suspecté d’entraîner l’hyperactivité chez l’enfant et d’augmenter le risque de cholestérol (viennoiseries, sauces, produits chocolatés).

Les contenants pas tous innocents !

La plupart des revêtements de boîtes de conserve ou canettes contiennent du Bisphénol A (BPA), perturbateur endocrinien potentiellement cancérigène. L’Assemblée nationale a voté une proposition de loi interdisant le BPA dans les contenants alimentaires à partir de 2014. Sous l’effet de la chaleur, le BPA des récipients plastiques « migre » du contenant vers le contenu. Préférez les matériaux les plus sûrs : gré, verre, terre cuite, céramique et évitez de chauffer nourriture ou liquides dans ces contenants plastique Ces derniers sont codifiés selon leur composition. Évitez les plastiques portant le code 3, 6 et 7.

Fruits et légumes à volonté si pas contaminés !

Une consommation régulière de fruits et légumes (cuits, crus, surgelés, en conserve ou frais) est indispensable pour notre santé. Riches en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants, ils ont un rôle protecteur dans la prévention de maladies comme les cancers, les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le diabète. Consommez des fruits et légumes de saison car les aliments produits sous serre peuvent bénéficier de traitement fongiques importants et privilégiez les produits locaux pour éviter certains insecticides et fongicides (exemple les oranges ou des bananes, traitées par des fongicides en cargo). Il est préférable de privilégier les produits locaux, frais et de saison, et dans la mesure du possible de les choisir « bio » mais cela n’empêche pas de toujours laver et nettoyer scrupuleusement les fruits et légumes !

La viande avec modération

La consommation de viande est incriminée par de nombreuses études. Volailles et lapins comportent des taux importants d’antibiotiques ; les porcs et les bovins sont mis en cause dans le développement de l’obésité et de certains cancers. Le Fond Mondial de Recherche contre le Cancer recommande de consommer moins de 300g de viande par semaine. Préférez les viandes maigres comme la dinde, le poulet de bonne qualité (label rouge ou Bio).

Les poissons, ce n’est plus aussi bon !

Les poissons sont une source indispensable de phosphore, d’iode et d’oméga 3 mais les poissons d’eau douce sont contaminés par les PCB, un polluant organique persistant, qui présente des risques pour la santé. En janvier 2012, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) a recommandé de limiter la consommation de poissons d’eau douce à 1 fois tous les 2 mois pour les femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 3 ans et à 2 fois par mois pour le reste de la population. Compte tenu de la toxicité des métaux lourds et des PCB pour les femmes enceintes, il est recommandé de ne pas consommer plus de 150 gr/semaine de poissons de mer prédateurs comme la lotte, le loup, l’empereur, le thon, la truite.

Vérifier l’eau

Des traces de médicaments et de pesticides ont été mesurées dans l’eau potable. Même à faibles doses, des perturbateurs endocriniens peuvent altérer la reproduction et le développement. Vous pouvez accéder aux résultats de la qualité de l’eau de votre commune en consultant le site du ministère de la santé.

Choisir les bonnes graisses... mais pas toutes

Une alimentation trop grasse est mauvaise pour la santé mais les graisses sont essentielles au bon fonctionnement de notre organisme. Elles apportent de l’énergie, protègent nos organes et jouent un rôle dans le transport des vitamines dans l’organisme. Il faut différencier les acides gras saturés qui augmentent le taux de mauvais cholestérol (produits laitiers, charcuterie, chips, viennoiseries, viandes, beurre, huile de palme) des acides gras insaturés dont les oméga 3 font partie. Ils sont présents dans les noix, les huiles végétales et les poissons gras. Leur consommation aide à diminuer la pression artérielle et la quantité de triglycérides dans le sang.

Cuire à feu doux

Toute cuisson à température excessive détruit les acides gras essentiels comme les oméga 3 ainsi que les deux tiers des vitamines et produit des composés carbonés potentiellement toxiques. Seules les cuissons à basse température et à la vapeur garantissent le respect du produit. Éviter la cuisson des aliments dans des casseroles ou plats en aluminium abîmés ou rayés.

La mention « graisse végétale hydrogénée » signale des acides gras polyinsaturés appelés acide gras trans (plats préparés, les biscuits, les confiseries, les viennoiseries, les pâtes à tartiner, les chocolats, les céréales, le beurre d’arachide, la margarine, etc). Ils sont nocifs pour la santé car favorisent les maladies cardiovasculaires en augmentant le « mauvais » cholestérol et en diminuant le « bon » cholestérol.
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par Kenzo »

Image

Fruits/légumes: De plusieurs centaines de variétés de végétaux comestibles consommés hier par nos ancêtres "les chasseurs-cueilleurs",nous sommes passé à quelques dizaines aujourd'hui,et malgré leur belle apparence , quand ils proviennent de "l'agriculture industrielle" ils sont fades,avec un pourcentage moindre de micronutriments permettant de se maintenir en bonne santé . "42% contiennent des résidus d'engrais et de pesticides,dont 5% au-delà des teneurs autorisées,selon une étude de la Commision Européenne" .Comme le cadmium des engrais phosphatés qui attaquerait particulièrement le fonctionnement des reins..Doit-on aussi avoir peur des produits des cultures O.G.M?Des chercheurs de l'université de Berkeley (U.S.A)ont constaté l'apparition de pathologies , de déficiences diverses , et une croissance ralentie,sur des hamsters nourris avec du maïs génétiquement modifié.Aussi "manger bio une sage précaution ! ",comme l'a écrit le cardiologue et chercheur au C.N.R.S:Michel de Lorgueil.*

Image

La viande : Produit cher,réservé autrefois aux gens riches,qui pouvaient en avoir tous les jours sur leur table.Depuis la Grande Guerre sa consommation a suivit une courbe exponentielle : un français en mange 3 fois plus qu'à cette époque,et à cause de "l'élevage moderne" sa qualité nutritive est aussi bien moindre qu'auparavant,et non sans risques:ainsi une étude de l'équipe de l'I.N.R.A,du chercheur Denis Corpet,la consommation régulière de charcuterie élèverait de manière significative le risque du cancer du colon,à cause du traitement industriel de la viande de porc*.Les éleveurs,par peur de perdre leur cheptel,acceptent que au moindre signe de faiblesse et même par simple prévention,on lui administre des antibiotiques(pour le bonheur financier des lobbies vétérinaires).Résultat:des malades devenus imuno-résistants aux anti-biotiques!que l'on ne peut pas soigner!Les "gros mangeurs de viande"( 200 gr/jour)auraient également un risque aggravé de cancer colorectal , selon une étude épidémiologique portant sur 500 000 personnes,mené en 2005,par le Pr Elio Riboli*Si l'on y regarde bien on s'aperçoit que la courbe d'augmentation des cancers touchant le système digestif suit celle de la quantité de viande consommée.On ne se demandera donc pas pourquoi ces maladies étaient absentes parmi les populations en mangeant peu:comme les habitants des îles du Japon...autrefois ! Faire le choix d'acheter de la viande bio et réduire sa consommation est à la fois bon pour sa santé et pour celle de la planète:pour fabriquer 1 kg de viande de boeuf il faut 7/10 kg de céréales,15000 litres d'eau,et 5 fois plus de surface que pour produire la même quantité de proteïnes végétales ! On notera aussi que les "élévage intensifs" d'animaux ont été responsables des deux dernières pandémies:la grippe aviaire,et la grippe porcine !Réduisez votre consommation de viande et préférez là-aussi le bio.Les volailles contiennent moins d'acides gras saturés que les viandes rouges,ce qui fait que l'on peut en manger davantage,mais sans exclusivité car les autres produits carnés des sources intéressantes de fer et de vitamines B12.

Image

Le pain:durant des millénaires , le pain(sous diverses formes)a été l'aliment de base de nombreuses civilisations.Il ne l'est plus heureusement aujourd'hui,car depuis "l'invention"de la "farine blanche" et de la culture de blés à haut rendemment mais de piètre qualité , il est devenu quasi indigeste...Aussi après retiré le son,on le vend à prix d'or dans les pharmacies pour ceux qui ont des problèmes digestifs ! Le pain n'est donc plus fabriqué avec de la farine complète,mais avec cette " farine moderne",a laquelle on ajoute divers "améliorants chimiques".Le fondateur de la Vie Claire:Henri-Charles Geffroy s'éleva,durant les année 50, contre l'utilisation de cette farine ainsi bluttée de ses meilleurs nutriments ,modification préjudiciable à la santé ;c'est pourquoi la Confédération Nationale de la Boulangerie,regroupant les minoteries qui firent disparaître les moulins et les meuniers dans les régions,lui intenta un procès(l'intérêt caché de cette "farine moderne"?en retirant ses "composants vivants"on peu la stocker en grande quantité,et la conserver longtemps,ce qui n'est pas le cas du blé complet)Mangez du vrai pain complet celui des magasins bio,qui ne soit pas un mélange de farine blanche,de son et de " matières grasses végétales "douteuses comme celui des supermarchés!Et il faut savoir que le pain complet fait avec des farines industrielles complétes contient un taux de résidus de pesticides plus important que le pain blanc,de part la présence de l'écorce broyée du grain de blé eduites des pesticides rajoutés durant son stokage,pour éviter sa fermentation.

Image

Le lait:contrairement à ce que notre société de consommation nous fait croire le lait n'est pas un aliment indispensable,même "si les produits laitiers c'est bon pour la santé"spécialement pour le calcium qu'ils apportent.Comment se fait-il alors que les populations asiatiques,peu consommatrices de lait,ont beaucoup moins de fractures des os que nous,très amateurs de ces produits ? Au vue des nombreux phénomènes d'intolérance au lait et à ses dérivés(provoquant souvent des diarrhées chroniques : cause qui est rarement pronostiquée par les médecins généralistes ! ) il vaut mieux ( surtout pour les adultes )chercher ce calcium ailleurs : dans les végétaux,où il sera mieux assimlé par l'organisme..Les produits laitiers les mieux tolérés et les plus nourrissants sont les fromages fermiers traditionnels et les "vrais " yaourts(ceux fait depuis plus de 1000 ans avec du lait fermenté,uniquement).


Image


L'alcool:si vous buvez de l'alcool (modéremment) choissisez de boire du vin,parce que c'est un alcool spécifique,qui bien que contenant comme tous les autres de l'éthanol(qui apporte l'ivresse),il est le seul à avoir(de par son mode de production)des molécules antioxydantes en grandes quantités.Parmi elles les polyphénols provenant des grains de raisins,qui auraient une action bénéfique sur le mauvais cholestérol;ils auraient aussi un effet cytoprotecteur et anti-inflammatoire.. .Choisissez là encore des vins bio,ou issu de la biodynamie , et évitez les très grands crus :Bordeaux,ou Bourgogne.On a découvert que ces derniers contenaient parfois un taux de pesticides 6000 fois plus élevés que celui autorisé dans l'eau du robinet,parce que vu le prix d'or attendu de la récolte,on traite davantage ce raisin !
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
Pharos117
Messages : 177
Inscription : 01 juil. 2009 20:46
Localisation : St Germain en Laye

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par Pharos117 »

Super complet !
Pour l'alcool, il paraît que la bière a un effet detox utilisée en randonnée et sports de glisse en montagne.
Vrai ?
On réveillon à tous.
magnus
Messages : 2414
Inscription : 03 nov. 2006 22:48

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par magnus »

Pharos117 a écrit :Super complet !
Pour l'alcool, il paraît que la bière a un effet detox utilisée en randonnée et sports de glisse en montagne.
Vrai ?
On réveillon à tous.
La bière et plus particulièrement le houblon mélangé a l'alcool est un catalyseur pour l'acide urique et n'est pas du tout bon pour le muscle.....créateur de crampe, contracture et autre désagrément......donc a eviter.
jhr
Messages : 1926
Inscription : 11 sept. 2009 09:40

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par jhr »

On bouffe que des produits pollués, et toxiques mais on a jamais vécu aussi vieux! Les chasseurs ceuilleurs récolteurs a 25 ans ils étaient morts...Va comprendre charles!!! Allez bon réveillon et a donf sur les excés. C'est pas bon mais ça fait du bien.Bonne année a tous :wink:
Avatar de l’utilisateur
bédéhème
Messages : 1481
Inscription : 23 sept. 2010 16:13
Localisation : Phare Ouest

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par bédéhème »

Je dirai surtout "attention à CEUX qu'il y a AUTOUR de votre assiette !!!" :mrgreen: (Surtout pour partager une St Sylvestre)
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par Kenzo »

Les consommateurs veulent connaître l'origine des aliments

Septante pour cent des consommateurs européens souhaitent que l'origine des aliments soit clairement mentionnée sur l'emballage. C'est ce qu'a conclu l'organisation européenne des consommateurs (Bureau Européen des Unions de Consommateurs) dans son enquête "Appetite to Know" qui a sondé des consommateurs en Suède, France, Pologne et Autriche en juillet 2012. Le BEUC dénonce le manque de clarté de la législation européenne sur les labels alimentaires. L'Europe va élaborer de nouvelles règles cette année.

Les règles imposées par l'Europe sur la mention de l'origine des aliments ne sont pas claires, estime le BEUC. L'origine doit figurer sur les olives, les huiles, le boeuf, le vin non-européen, le poisson frais, les fruits frais, les légumes frais mais le producteur est libre pour les autres produits, comme le fromage ou les pâtes.

Le BEUC souligne qu'il peut y avoir un manque de clarté sur des saucisses danoises de porc vendues comme "Britanniques" car la viande est transformée en Grande-Bretagne ou sur le fait qu'un drapeau italien sur une boîte de sauce tomate dissimule le fait qu'elle a été fabriquée en Chine. L'origine figure juste après le goût et l'information sur le prix et la date de péremption parmi les souhaits des consommateurs, d'après le BEUC.

C'est pourquoi, le BEUC demande, un jour après que Test-Achats a formulé le même souhait, que l'Europe impose des règles claires de sorte que le consommateur sache dans quel pays les aliments bruts sont produits et dans quel pays ils sont ensuite transformés.
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par Kenzo »

Les fruits bientôt plus chers à cause des Chinois

Image

Pommes, raisins et mangues seront bientôt plus chers parce que la classe moyenne chinoise consomment de plus en plus de ces fruits importés, indique jeudi De Tijd.
"Le marché mondial des fruits change considérablement en ce moment", explique Theo de Kool, CEO d'Univeg, un leader belge dans le secteur. "Tout s'est accéléré ces 12 derniers mois. L'Asie et le Moyen-Orient prennent une part toujours plus grande." La croissance des volumes destinés à ces régions émergentes aura, selon M.de Kool, "certainement un impact sur les prix que nous paierons".

"Les agriculteurs détiennent désormais une alternative au marché européen. Ils augmenteront donc leur prix." "Quand les gens voient augmenter leur pouvoir d'achat, ils veulent le montrer. Cela a été le cas chez nous aussi dans le passé avec les oranges et les bananes. Mais la Chine a en plus la force du nombre", affirme Philippe Appeltans, de l'Association des coopératives horticoles belges.

Pour les producteurs, cette tendance est une bonne nouvelle. "Quatre cinquièmes des fruits belges sont destinés à l'exportation, vers le Japon, le Moyen-Orient et, de plus en plus, la Chine", selon Philippe Appeltans. "Pour des fruits frais du jour comme la framboise ou la fraise, ça ne marche pas comme cela car ils doivent être importés par avion et ça coûte plus cher."
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
matafan
Messages : 3712
Inscription : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par matafan »

jhr a écrit :On bouffe que des produits pollués, et toxiques mais on a jamais vécu aussi vieux! Les chasseurs ceuilleurs récolteurs a 25 ans ils étaient morts...Va comprendre charles!!! Allez bon réveillon et a donf sur les excés. C'est pas bon mais ça fait du bien.Bonne année a tous :wink:
Si on n'a jamais vécu aussi vieux, c'est que la médecine maintient en vie des personnes qui auraient du mourir. Si les chasseurs cueilleurs mourraient à 25 ans c'est parce qu'il se faisaient bouffer par un ours, qu'il mourraient d'une fracture qui les empêchaient de se déplacer, d'une rage de dent qui les empêchait de manger, d'une infection ou de la rougeole... D'un point de vue évolutionniste il n'y a aucun intérêt à vivre après que ta descendance soit devenue autonome.

Et d'ailleurs même si l'espérance de vie continue d'augmenter, l'espérance de vie en bonne santé reste stable... Simplement on vit plus longtemps dépendant, immobile, ou sénile.
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par raoul »

et évitez les très grands crus :Bordeaux,ou Bourgogne.On a découvert que ces derniers contenaient parfois un taux de pesticides 6000 fois plus élevés que celui autorisé dans l'eau du robinet,parce que vu le prix d'or attendu de la récolte,on traite davantage ce raisin !
C'est n'importe quoi ! :D

Déjà... les grands vins sont meilleures ! lol

En plus, ...

On ne peut pas comparer des normes pour du vin et de l'eau. La limite d'E. Coli (indicateur de matières fécales) est par exmple de <50 germes/gramme pour le lait et de zéro pour 100 ml d'eau. Vu qu'il est anormal de trouver des pesticides dans de l'eau, la limite est très basse. Les quantités de pesticides dans les vins sont toujours très largement inférieures aux limites légales (du vin). La raison ?

- le délai d'attente entre le dernier traitement et les vendanges est très long par rapport aux autres cultures. Si vous vous amuser à comparer le délai d'attente du même produit en viticulture ou pour des petits fruits...

exemple du Switch... (l'anti botrytis n°1) http://www.syngenta.com/country/ch/Site ... itch_f.pdf

Délai viticulture en Suisse : véraison ou 15 août au plus tard (donc 7 semaines environ, car les vendanges débutent le 5 oct en moyenne en Suisse). En pratique, les vignerons non bio font leur dernier traitement vers le 5 août en Suisse. Il y a donc les deux derniers mois sans traitement. Pendant ces deux mois le raisin est lavé en partie par la pluie.
Délai framboise en Suisse : 2 semaines... et expliquez-moi comment laver une framboise...

- Il n'y a aucune raison économique de traiter plus. La culture de la vigne est limitée par un quota de production. Les vignerons acceptent des seuils par maladie et n'ont aucune pression pour livrer des fruits parfaits vu que le raisin est pressé et foulé. Les meilleures vins sont issus de récoltes très mûres qui commencent à pourrir.

Aujourd'hui, ce sont surtout les fruits exotiques qui posent des problèmes de résidus, car presque toute l'Europe est sous le régime de production raisonnée ou intégrée, voire bio.
Avatar de l’utilisateur
DJJJJJ
Messages : 3012
Inscription : 24 mai 2006 22:16

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par DJJJJJ »

raoul a écrit :
et évitez les très grands crus :Bordeaux,ou Bourgogne.On a découvert que ces derniers contenaient parfois un taux de pesticides 6000 fois plus élevés que celui autorisé dans l'eau du robinet,parce que vu le prix d'or attendu de la récolte,on traite davantage ce raisin !
C'est n'importe quoi ! :D

Déjà... les grands vins sont meilleures ! lol

En plus, ...

On ne peut pas comparer des normes pour du vin et de l'eau. La limite d'E. Coli (indicateur de matières fécales) est par exmple de <50 germes/gramme pour le lait et de zéro pour 100 ml d'eau. Vu qu'il est anormal de trouver des pesticides dans de l'eau, la limite est très basse. Les quantités de pesticides dans les vins sont toujours très largement inférieures aux limites légales (du vin). La raison ?

- le délai d'attente entre le dernier traitement et les vendanges est très long par rapport aux autres cultures. Si vous vous amuser à comparer le délai d'attente du même produit en viticulture ou pour des petits fruits...

exemple du Switch... (l'anti botrytis n°1) http://www.syngenta.com/country/ch/Site ... itch_f.pdf

Délai viticulture en Suisse : véraison ou 15 août au plus tard (donc 7 semaines environ, car les vendanges débutent le 5 oct en moyenne en Suisse). En pratique, les vignerons non bio font leur dernier traitement vers le 5 août en Suisse. Il y a donc les deux derniers mois sans traitement. Pendant ces deux mois le raisin est lavé en partie par la pluie.
Délai framboise en Suisse : 2 semaines... et expliquez-moi comment laver une framboise...

- Il n'y a aucune raison économique de traiter plus. La culture de la vigne est limitée par un quota de production. Les vignerons acceptent des seuils par maladie et n'ont aucune pression pour livrer des fruits parfaits vu que le raisin est pressé et foulé. Les meilleures vins sont issus de récoltes très mûres qui commencent à pourrir.

Aujourd'hui, ce sont surtout les fruits exotiques qui posent des problèmes de résidus, car presque toute l'Europe est sous le régime de production raisonnée ou intégrée, voire bio.
Faîtes comme moi : ne buvez que du Bio.

Si vous avez besoin de bonnes adresses de grand vins en Bio je suis à votre dispo (et d'ailleurs preneur en retour !). En Bourgogne je suis un peu faible... À part la DRC qui est en Biodynamie depuis des lustres mais un peu hors budget ! Tiens, un exemple montrant que les très grands crus ne sont pas + traités ;) Les Hermitage de folie de Chapoutier sont aussi en Bio.

Les 1er crus classés de Bordeaux j'en sais rien, je n'achète en Bordeaux que les gouttes de Dieu -pour ceux qui connaîtraient ;)- qui est en Bio depuis 40 ans : château Le Puys. http://www.lexpress.fr/actualites/2/un- ... 22434.html.
J'en bois d'autres mais je ne les achète plus, les tarifs ne correspondent plus à rien :roll:
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par raoul »

Faîtes comme moi : ne buvez que du Bio.
Tu as raison, c'est le seul moyen d'être sûr. Mais dans les analyses, peu de différences entre vins bios et ceux de production intégrée (stade avant le bio, entre la lutte raisonnée et le bio). Si vous avez une approche quantitative de l'ingestion de pesticides, le vin n'est pas le meilleur investissement. Le meilleur investissement se concentre sur les cultures hors UE. Par exemple, j'ai lu que des fruits exotiques dépassaient 14 x la norme maximale... Et quand on sait que la norme maximale est fixée en rapport à ce qui est possible et admissible comme je l'ai montré dans les exemples du Switch et du lait... ça fait peur !
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par raoul »

Tiens, un exemple montrant que les très grands crus ne sont pas + traités Les Hermitage de folie de Chapoutier sont aussi en Bio.
Une grande partie des grands vins et grands crus sont en bio aujourd'hui, ça fait partie du marketing. Dans les faits, les vignerons bio jouent le jeu. J'ai entendu quelques cas de "contamination par le voisin"... :lol: histoire de garder la tête haute après avoir eu recours à la chimie... Mais c'est plutôt rare et les produits qui seraient tentant en bio sont des anti-mildiou et oïdium, donc des produits de milieu de saison qui auraient peu de risques de se retrouver dans les vins au final. Le bio dans le vin est donc sûr.
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par lopapy »

Pour les vins, en dehors qu'effectivement le taux de pesticide est marginal par rapport aux autres fruits pour les raisons indiquées par Raoul, je n'ai pas en main de données officieuses, CAD dégagées de tout lobbying pro ou anti "bio", qui me permette d'affirmer que le bio a un effet important...
Certains l'affirment ou evoquent la contamination des vignes du voisin pour les produits trouvés...
(En 2012, les bios ont pleurés... Ou racheté du raison aux non bio...)
Ceci écrit, il faut savoir aussi rendre hommage à ceux qui respectent, de l'enherbement jusqu'à la mise en bouteille cette option bio.
Pour certain c'est une règle d'or !

On peut faire tout dire suivant de quel coté de la barrière l'on se trouve...
C'est comme l'hélico interdit sur les vignes... Autant j'y croyais dans les années 90, car quand on courrait dans les vignes le moindre hélico nous transformait en bonhomme vert, autant avec les études actuelles menées + les comparaisons entre travail au sol et hélico et simplement la subjectivité de courir ou pédaler à coté d'un hélico ou d'un enjambeur aujourd'hui me font écrire que c'est une belle c*nnerie !

Que les controles soient plus performant sur les compagnies d'hélicoptères, ok, mais les interdire c'est envoyer au casse pipe, comme je l'ai vu, des gens travailler dans les vignes sans aucune protection et augmenter les maladies dans les 3 ou 5 ans... (Surtout quand il est demandé d'avoir une tenue de protection et que dans la majeure partie du temps, quand il fait chaud, les protections c'est Tongue et short !)
Un triathlète vigneron s'est brulé avec les produits l'été dernier...

Il y a souvent de grosse différence entre l'ecologie politique et la réalité du terrain...

L'Papy_il_pleut_il_pleut
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: Attention à ce qu'il y a dans votre assiette !!!

Message non lu par Kenzo »

A Hong Kong, on mange étoilé pour moins de cinq euros

Image

Des dizaines de personnes font la queue tous les midis devant les portes d'un minuscule restaurant à Hong Kong. Comme d'autres dans ce territoire du sud de la Chine, cette échoppe qui ne paye pas de mine est étoilée au Michelin et permet de se régaler pour l'équivalent de quelques euros.

Le Ho Hung Kee est doté d'une étoile au Michelin depuis 2011. Fréquenté par les gens du coin, mais aussi par les touristes attirés par sa réputation, il propose ses spécialités du sud de la Chine à partir de 35 dollars de Hong Kong (3,40 euros).
Comme d'autres centaines de petits établissements à Hong Kong, appelés "cha chaan teng" (cantines à thé) dans le dialecte local, ce restaurant modeste sert des plats simples à base de nouilles et de riz: les nouilles aux wontons (sorte de raviolis à la pâte fine, fourrés habituellement de porc et de crevettes), ou encore le congee, un porridge à base de riz servi avec un accompagnement.

La salle peut accueillir une cinquantaine de clients (en se serrant bien). Partager sa table avec un inconnu est la règle.

Les cuistots démarrent la journée très tôt, préparant les crevettes et les enveloppant dans la pâte à wonton, pour servir le millier de clients quotidiens de ce restaurant familial, qui a vu le jour dans les années 40 en tant que simple stand de rue. Il a déménagé dans du "dur" en 1964.

La propriétaire actuelle, Patty Ho, est la belle-fille des fondateurs. Elle n'a jamais varié des recettes originales car elle veut que ses clients connaissent l'expérience d'"une culture culinaire traditionnelle".
"Les restaurants modernes ont modifié la façon de préparer les wontons, en n'utilisant par exemple que des crevettes. Mais nous gardons la recette originale, qui comprend du porc, ce qui donne une saveur moelleuse", déclare la patrone à l'AFP.

Pour elle, c'est ce respect des traditions qui lui vaut son macaron.

En 2011, lorsqu'ils ont appris que le Michelin leur avait accordé une étoile, les salariés du Ho Hung Kee ont sauté de joie. "Qu'un petit restaurant comme le nôtre ait reçu une étoile Michelin... J'avais le sentiment que c'était la reconnaissance d'une tradition culinaire propre à Hong Kong", se souvient Patty Ho.

"J'ai vu la queue devant le restaurant, j'ai regardé le menu, toutes des spécialités de Hong Kong, et j'ai donc voulu essayer", déclare Jordan Mok, un citadin trentenaire, qui prend place à l'intérieur. "Les wontons, le congee, le jarret de porc... toutes des spécialités de Hong Kong et de la province du Guangdong (sud)".

Le "Tim Ho Wan", lui aussi établissement très modeste étoilé par le Michelin, propose un panier de dim sum, ces bouchées cantonaises, pour un prix compris entre 3 et 5 euros. "Pang's Kitchen", un autre "une étoile" à petits prix, s'adresse aux estomacs cantonais: intestins de poissons grillés et soupe de serpent au menu, des mets prisés dans la région.

Manger étoilé à tout petit prix, "si j'en crois mon expérience, c'est possible uniquement à Hong Kong", déclarait à l'AFP Michael Ellis, directeur international des guides Michelin, à l'occasion de la présentation du guide Hong Kong/Macao en décembre.

"Le cadre n'est sans doute pas l'équivalent d'un restaurant une étoile en Europe: il faut parfois faire la queue, se retrouver à l'étroit dans une toute petite salle et rincer ses baguettes dans un bol d'eau chaude", ajoutait-il. "Ce n'est pas très chic" mais "la nourriture est exceptionnelle".

Hong Kong est l'endroit "le moins cher" dans "l'univers étoilé" Michelin des restaurants, selon lui. Les cuisiniers savent "porter de la nourriture très humble à un niveau étoilé".
Le Michelin fera-t-il tourner la tête de ces simples échoppes?

Ho Hing Kee a ouvert une autre branche dans un centre commercial tout neuf, pour répondre à l'afflux des clients étrangers. La sélection est plus vaste mais les prix identiques à ceux pratiqués dans la petite boutique originelle, assure Patty Ho.
I don't ride a bike to add days to my life. I ride a bike to add life to my days !!!
Répondre