HYDRATATION en course, quelques billes...

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar de l’utilisateur
falkner
Messages : 2663
Inscription : 12 avr. 2010 20:17
Localisation : Hts de Seine

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par falkner »

tout bon pour moi Lopap'. DImanche marathon de Rotterdam avec mes deux gourdes...l'une chargée au glucose et malto plus eau de source, l'autre glucose + eau St Yorre. Les ravitos serviront pour me changer de goût tous les 10 km.
merci encore de tes infos
« Ma musique va d'abord faire peur aux gens. Elle représente le bonheur, et ils n'en ont pas l'habitude », Sun Ra.
Avatar de l’utilisateur
falkner
Messages : 2663
Inscription : 12 avr. 2010 20:17
Localisation : Hts de Seine

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par falkner »

suite marathon.

La 1ère gourde Malto, Glucose + eau de source passe comme une lettre à la poste...
La 2nd quant à elle n'est pas passé du tout ! Glucose + St Yorre (mélange sucré/salé) m'est resté sur le coeur, impossible d'en boire. Pourtant durant la préparation de la mixture je me disais" Putain, en courant j'ai peur que ca ne passe pas" .... hypothèse validée !!!!! la prochaine fois ce sera eau source + glucose et basta !
« Ma musique va d'abord faire peur aux gens. Elle représente le bonheur, et ils n'en ont pas l'habitude », Sun Ra.
Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par aurelie.218 »

En gros, le mélange St-Yorre / glucose est ressorti ? Ou c'était tellement beurk que tu n'en as carrément pas bu ? :oops:
J'espère que Rotterdam s'est bien passé pour toi :sm2: :sm2:
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
falkner
Messages : 2663
Inscription : 12 avr. 2010 20:17
Localisation : Hts de Seine

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par falkner »

aurelie.218 a écrit :En gros, le mélange St-Yorre / glucose est ressorti ? Ou c'était tellement beurk que tu n'en as carrément pas bu ? :oops:
J'espère que Rotterdam s'est bien passé pour toi :sm2: :sm2:
Salut Aurél', non, le mélange ne passait pas (écoeurant au possible), j'ai bu une gorgée et j'ai arrêté net sinon j'aurais été malade. Sachant que je commençais à boire cette mixture vers le 30ème kil et que je sentais que quelque chose se passait... je sentais le mur arriver.... droit dedant. Je partais pour un 3h42.... je termine en 3h52....voilà, 1ère fois que je le prends. C'est radical, ca te stop tout net et tu prends quasi 45'' à 1' au kilo.... voilà. Pas grave, très beau marathon et j'ai bien couru jusqu'au 30ème.

Pas une légende, le marathon commence bien au 30ème kilo ! Pourtant aucun impair de ma part, j'ai tout respecté scrupuleusement dans ma prépa :? mais c'est comme ça, pas grave, le plaisir était de la partie et j'ai passé une superbe week end ensoleilé avec des Hollandais super super accueillants et très proches de toi durant TOUTE la course... j'avais jamais vu cela sur une épreuve de ce type ! A refaire l'année prochaine en réservant une chambre sur une péniche.... yeahhh
« Ma musique va d'abord faire peur aux gens. Elle représente le bonheur, et ils n'en ont pas l'habitude », Sun Ra.
Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6084
Inscription : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V7 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Christian Robin »

falkner a écrit :suite marathon.

La 1ère gourde Malto, Glucose + eau de source passe comme une lettre à la poste...
La 2nd quant à elle n'est pas passé du tout ! Glucose + St Yorre (mélange sucré/salé) m'est resté sur le coeur, impossible d'en boire. Pourtant durant la préparation de la mixture je me disais" Putain, en courant j'ai peur que ca ne passe pas" .... hypothèse validée !!!!! la prochaine fois ce sera eau source + glucose et basta !
Ben, je n'ai pas tout lu dans le détail, mai spour reprendre le fil de Lo papy:
1) il n'y a pas UNE maltodextrine, comme il y a un glucose, un saccharose , ou un maltose: la maltodextrine ' de Roquette ou autre (celle vendue par NutriMuscle) est une hydrolysat d'amidon, c'est à dire une digestion "artificielle" où des chaînes longues sont scindées par des enzymes*
De ce fait, si on laissait aller le processus jusqu'à son terme, on obtiendrait des sucres simples, mono ou disaccharides....mais le process s'arrête auparavant,et on obtient un MELANGE de sucres plus ou moins longs, dont du glucose ...Si on peut comparer: tu broies un bloc de granit dans un concasseur, tu vas obtenir des cailloux de diverses grosseurs, qui iront du gravier au sable....
L'osmolarité d'une maltodextrine me paraît donc être une moyenne.
Voilà pour une miniprécision.
J'ai eu du mal à trouver l'osmolarité exacte de LA maltodextrine ( dans mes deux dicos de médecine, le Delamare et le Masson, point trace de maltodextrine, sauf erreur de ma part.
2) tu as éprouvé des difficultés avec le mélange sucré/salé, il est possible, comme le souligne Lopapy, que l'ajout de sel fasse passer ta boisson d'isotonique qu'elle était à un truc hypertonique qui te refile la chiasse mortelle: 1.5g/litre augmente ton osmolarité de 50 mosm/l...
3) Pour ton eau de source + glucose, Lopapy t'a répondu: à 60g/litre, tu seras aux alentours de 330 mosm/l....sans pour autant avoir tes besoins en oses satisfaits....

:wink:
le husky
Avatar de l’utilisateur
falkner
Messages : 2663
Inscription : 12 avr. 2010 20:17
Localisation : Hts de Seine

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par falkner »

merci Christian pour tes précisions. Je précise que je n'ai éprouvé aucun malaise avec le mélange Caloreen, Glucose et Eau. Jusqu'au 30ème kilo j'étais toujours à 5'09/10 au kilo. J'ai bu régulièrement, toutes les 10' 2 gorgées de ma prépa sans jamais m'arrêter aux ravitos. Ce n'est qu'à partir du 31, sans avoir pu boire plus d'une gorgée du mélange St Yorre/fructose que je suis passé à l'eau glucosée fournie par le ravito. Ma 2nde prépa m'a tout simplement filer l'envie de gerber comme pas possible !!! pas de douleur intestinale, rien, juste une nausée terrible comme quand tu es en train de lire en bagnole et que tu relèves la tête... tu vois le truc ?

Je cherche encore à savoir ce qui s'est passé.... tout était au poil, la prépa physique, la bouffe de la dernière semaine. Non, c'est physiquement que j'ai accusé le coup... trop de stress musculaire ? On verra l'année prochaine au prochain... Paris !
« Ma musique va d'abord faire peur aux gens. Elle représente le bonheur, et ils n'en ont pas l'habitude », Sun Ra.
NICO69007
Messages : 7488
Inscription : 26 nov. 2008 19:43

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par NICO69007 »

Les mystères du corps humains sont parfois très difficiles à appréhender. Même si les conditions semblent toutes identiques, elles ne le sont jamais totalement, donc parfois les conséquences peuvent surprendre (test à l'entrainement ok et en course ça devient la cata totale) !


En tout cas ce post est enrichissant
C'est dans l'effort que l'on se retouve, c'est le meilleur moyen d'apprendre à se connaitre.
Avatar de l’utilisateur
falkner
Messages : 2663
Inscription : 12 avr. 2010 20:17
Localisation : Hts de Seine

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par falkner »

NICO69007 a écrit :Les mystères du corps humains sont parfois très difficiles à appréhender. Même si les conditions semblent toutes identiques, elles ne le sont jamais totalement, donc parfois les conséquences peuvent surprendre (test à l'entrainement ok et en course ça devient la cata totale) !


En tout cas ce post est enrichissant
salut Nico, on est bien d'accord la dessus.... mais la St Yorre avec sucre j'avais pas testé...... mais bon, je n'ai pas pu la boire mais j'ai pu continuer la course et, si j'ai pris le mur, ce n'est bien entendu pas à cause de ce mélange.... mais bel et bien en souci physio ! pas grave, j'ai terminé dans la douleur mais terminé quand même.
« Ma musique va d'abord faire peur aux gens. Elle représente le bonheur, et ils n'en ont pas l'habitude », Sun Ra.
Luigi
Messages : 5
Inscription : 11 avr. 2011 16:39

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Luigi »

Pour info : Le prochain TRIMAG (n°38 - mai/juin) consacre tout un dossier sur les boissons énergétiques ...
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par lopapy »

Bonjour,

Je vais me permettre de jeter un nouveau pavé dans la Mare...

Je pense que le mur des 30 bornes du marathon n'est pas, dans la majorité des cas, hypoglycémique, MAIS hydrique !!!

Réflechissez à ces données :
Qui a connu une hypoglycémie ??? Surtout en vélo car c'est la dessus que l'on consomme le plus ?

Autre nom bien symbolique de cela, la FRINGALE !!!

Combien de coureurs se jettent comme des goinfres sur leur ravitaillement à la fin d'un marathon ?
Pas beaucoup et même ceux qui ont faim, c'est de salé (étonnant ? Ah non, ils sont déshydratés)) et souvent (pour l'avoir constater des milliers de fois depuis 30 ans) ils prennent une grosse assiette pour en laisser plus de la moitié dans la poubelle (l'effet des yeux plus gros que le ventre)

C'est donc bien de signe de déshydratation dont souffrent les marathoniens à l'arrivée...

Il m'a été répondu qu'en CAP l'estomac ballotte, pas en vélo, d'ou le nauséeux des CAP.
Avez vous vus des cas d'hypoglycémie réactionnelle ? J'en ai vu et j'en ai vécu !!!
J'ai eu beau avoir des heures de CAP derrière et un estomac balloté, les obstacles entre la table de ravitaillement et moi même ont sauté !!!
Bien sur, par après l'estomac est lourd, mais vu la quantité ingurgité, ce n'était pas une déshydratation, mouaaaarf... :D

Si vous avez des arguties pour infirmer cela, je serais ravi de les lire et de les analyser.
Car je lance le pavé pour en avoir rapidement car si c'est une "bétise" plus vite j'aurais la démonstration inverse et moins je la propagerais...

Tiens, en ce moment je remet aussi en doute mon axiome de cassage de fibre sur ultra que j'ai depuis mon accident de 2001...

En effet, comment expliciter une élasticité musculaire qui revient durant une course alors que, "normalement", la casse musculaire est passée par là ?

A vos retours...

LoPapy_on_board...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Luigi
Messages : 5
Inscription : 11 avr. 2011 16:39

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Luigi »

Eh bien ça tombe bien ... :sm2:
En plus du dossier spécial "Boissons Energétiques", sur le prochain TRIAMG (n°38) l'article du mois sera sur la notion d'index glycémique, ce qui devrait permettre de comprendre pas mal de phénomènes et éviter certaines erreurs en course, mais surtout à partir de J-3.

Afin de t'éclairer dans ta pensée, et même si cela peut paraître paradoxal : la concentration de la boisson joue sur l'hydratation (en plus d'influencer la glycémie et l'échange d'ions).
Une trop faible concentration ou un déséquilibre en glucides et certains électrolytes accéléreraient la déshydratation : pour caricaturer, plus tu bois, plus tu te déshydrates :(
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par lopapy »

Heu... Je crois que c'est ce que j'ai écris dans mon papier référencé en début de post...
D'ou d'ailleurs une petite polémique du à une sortie de phrase du contexte de notre ami ARoche...

Voir ci dessous chez nos amies de CAF
Image


Pour trimag, le produit ne semble plus dispo dans les pts de vente accessible pour ma pomme.

LoPapy_sur_le_feu...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Luigi
Messages : 5
Inscription : 11 avr. 2011 16:39

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par Luigi »

Yeah Lopapy, :D
J'ai trouvé très percutant et intéressant ton dernier post.
Je souhaitais simplement aller dans ton sens pour appuyer ta théorie.
Au plaisir de lire d'autres de tes interventions ...
Avatar de l’utilisateur
falkner
Messages : 2663
Inscription : 12 avr. 2010 20:17
Localisation : Hts de Seine

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par falkner »

hello

Pour en revenir à mon "mur", je crois comme le dit Lopap, que mon souci à bien été hydrique. Je ne sais pas si cela le confirme mais, à l'arrivée de Rotterdam, il n'y avait rien à manger si ce n'est de la banane ! léger ! J'ai bu une bouteille de 50 cl mais pas d'un trait. Je n'avais pas faim sur le parcours, pas soif non plus mais je crois bien que je n'ai pas bu assez et c'est ce qui, je crois, m'a causé cet ennui... pénible !
« Ma musique va d'abord faire peur aux gens. Elle représente le bonheur, et ils n'en ont pas l'habitude », Sun Ra.
Avatar de l’utilisateur
SezanneTri
Messages : 85
Inscription : 29 janv. 2010 15:54

Re: HYDRATATION en course, quelques billes...

Message non lu par SezanneTri »

Voilà c'est bien ici, sur le post n°1 de ce fil qu'il y a un lien ou des écrits de Môssieur Chlore sont repris !

Bonne lecture.

SEZANNE TRI

Image
Répondre