Evergreen228 2019, pourquoi cette ecatombe

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
JeanValjean
Messages : 276
Inscription : 23 oct. 2018 12:22

Re: Evergreen228 2019, pourquoi cette ecatombe

Message non lu par JeanValjean »

Tu parles pour toi la dernière phrase? C'est bien de faire son auto-critique :lol:

Si avec une année de "préparation" tu t'embarques à l'aveugle sur le parcours, tu peux aussi t'en prendre à toi-même..

Avatar de l’utilisateur
Blueberry
Messages : 222
Inscription : 10 déc. 2009 19:19

Re: Evergreen228 2019, pourquoi cette ecatombe

Message non lu par Blueberry »

Jean-Charles a écrit :
03 oct. 2019 21:07
Je trouve ça bien triste ces approximations. Pour le gars moyen comme moi qui consacre son année à se préparer pour finir, on a autre chose à foutre que perdre de l'énergie dans l'orientation. Pour moi c'est de l'amateurisme pur et simple. :sm2:
On t'en a mis un peu plus pour le même prix. Plutôt cool, non? :D

Faut faire la part des choses entre de l'amateurisme et du jemenfoutisme. Ici, c'est clairement le premier et c'est aussi ça qui fait le charme de ce genre d'épreuve. Et puis, le traileur averti sait que dans ce genre de configuration on n'est jamais à l'abri d'une balise loupée, d'un débalisage sauvage, etc. Si on n'est pas prêt à faire face à ce genre d'aléas, autant aller courir sur la prom' :wink:

Et longue vie à l'EG (et aux autres épreuves du même genre)!

Jean-Charles
Messages : 461
Inscription : 07 mai 2013 07:25

Re: Evergreen228 2019, pourquoi cette ecatombe

Message non lu par Jean-Charles »

Vous êtes gentils les gens. Ne me prêtez pas des propos qui ne sont pas les miens.
Mon niveau ou ma prépa n'a rien à voir là dedans.

Quand on change la logistique de l'épreuve la veille ça n'est pas sérieux. Quand la communication autour de ces changements n'est pas à la hauteur ça n'est pas sérieux. Quand le ravito de T2/milieu de CAP/arrivée est à sec à 17h alors qu'il reste encore plus de 17h de course pour les derniers, ça n'est pas sérieux.
Quand les bénévoles de ces ravitos sont obligés d'éclairer la nuit avec leur téléphone portable faute de lumière, ça n'est pas sérieux.
Quand c'est un spectateur qui t'indique la direction à la sortie du parc parce qu'il n'y a ni fléchage ni signaleur, ce n'est pas sérieux.
Quand tu commence le trail et que sur le même parcours tu croises les cyclistes du 58 qui descendent pleine balle face à toi, ça n'est pas sérieux.

Je pourrais continuer comme ça avec le système de chronométrage, le placement des ravitos sur le parcours vélo du 118, le parcours vélo et les travaux avec feux rouges etc.

Pour revenir sur le balisage, il y avait bien du balisage sur plusieurs itinéraires différents pour redescendre du plan de l'Aiguille. J'ai suivi le bon nonobstant vos remarques acerbes :wink:, ça me fait juste chier d'être classé derrière des mecs qui ont pris un itinéraire plus facile, même s'ils l'ont fait en toute bonne foi.

Je le redis, c'était une rando sympa. Mais pour le prix je connais nombre d'épreuves bien mieux ficelées.
Et je continuerai à participer à des courses à l'organisation "roots", mais pas à 220€ pour un half.

Groschir
Messages : 1
Inscription : 04 oct. 2019 20:36

Re: Evergreen228 2019, pourquoi cette ecatombe

Message non lu par Groschir »

Bonjour à tous,
Premier message sur le forum, que je parcours régulièrement mais sans participer activement jusque là.
Pourquoi ce message?
Parce que la description de l’evergreen ici faite n’a rien avoir avec le plaisir que j’ai eu à participer à cette épreuve.
Après le 118 en 2017, j'ai fini cette année le 228. Loin des premiers. Sans jouer la gagne. Au final 29eme sur les 100 partants.
Ce triathlon est mon plus beau souvenir sportif.
Tout était réuni.
Lac splendide, parcours vélo épique avec des cols bien casse pattes et des points de vue magnifiques, trail sur les 2 versants de chamonix, au pieds des glaciers, puis soleil couchant, nuit claire, pleine lune éclairant les sommets...
Un truc de dingue. Le tout sous un grand soleil, sans coup de chaud.
Je me suis senti hyper privilégié de pouvoir être là ce jour là, en forme. Et les autres participants m’avaient l’air de partager ce plaisir. Je pense en particulier à David, on était pile sur la même longueur d’onde.
Il y avait des équipes médicales, à la sortie de l’eau, en voiture sur le parcours vélo, mobiles sur le trail ( feu de camp avant plan l aiguille), des bénévoles réconfortants aux ravitos, des motards sur le parcours vélo, des signaleurs.....
Je n’ai eu aucun problème de balisage. Les organisateurs ont géré immédiatement le dé balisage sauvage du trail en cours d’épreuve.
On est sur une épreuve en semi autonomie, avec 100 partants seulement, un parcours long, du trail de nuit....on n’est pas sur un 10 km sur route. Il s’agit bien de semi autonomie, notamment en ce qui concerne l’alimentation. Il faut rester attentif au parcours, respecter le code de la route.....
L’esprit sportif c’est aussi savoir être dégourdi, s’adapter, respecter les autres concurrents, respecter l’organisation. Ils ne sont qu’une poignée, donnent beaucoup de leur temps et toute leur énergie, sont déficitaires, tout en devant ensuite essuyer des critiques publiques parfois violentes et injustifiées.
Il y aura toujours des déçus. Des grincheux aussi.
Préparer le parcours, s’entraîner au trail la nuit, être autonome, respecter le règlement de l’épreuve, assister au briefing....
Comme souvent on entend plus les déçus que ceux qui sont rentrés ravis.
L’organisation a bien expliqué que cette épreuve incroyable gardera toujours ce côté roots. Avis aux bougons, passez votre chemin...je souhaite aux grincheux de créer une épreuve aussi belle. Je viendrai alors y participer, toujours avec plaisir, respect et enthousiasme.
Désolé, il fallait que ça sorte.
Mathieu

Gus0
Messages : 236
Inscription : 26 avr. 2018 17:44

Re: Evergreen228 2019, pourquoi cette ecatombe

Message non lu par Gus0 »

Jean-Charles a écrit :
04 oct. 2019 18:04
Vous êtes gentils les gens. Ne me prêtez pas des propos qui ne sont pas les miens.
Mon niveau ou ma prépa n'a rien à voir là dedans.

Quand on change la logistique de l'épreuve la veille ça n'est pas sérieux. Quand la communication autour de ces changements n'est pas à la hauteur ça n'est pas sérieux. Quand le ravito de T2/milieu de CAP/arrivée est à sec à 17h alors qu'il reste encore plus de 17h de course pour les derniers, ça n'est pas sérieux.
Quand les bénévoles de ces ravitos sont obligés d'éclairer la nuit avec leur téléphone portable faute de lumière, ça n'est pas sérieux.
Quand c'est un spectateur qui t'indique la direction à la sortie du parc parce qu'il n'y a ni fléchage ni signaleur, ce n'est pas sérieux.
Quand tu commence le trail et que sur le même parcours tu croises les cyclistes du 58 qui descendent pleine balle face à toi, ça n'est pas sérieux.

Je pourrais continuer comme ça avec le système de chronométrage, le placement des ravitos sur le parcours vélo du 118, le parcours vélo et les travaux avec feux rouges etc.

Pour revenir sur le balisage, il y avait bien du balisage sur plusieurs itinéraires différents pour redescendre du plan de l'Aiguille. J'ai suivi le bon nonobstant vos remarques acerbes :wink:, ça me fait juste chier d'être classé derrière des mecs qui ont pris un itinéraire plus facile, même s'ils l'ont fait en toute bonne foi.

Je le redis, c'était une rando sympa. Mais pour le prix je connais nombre d'épreuves bien mieux ficelées.
Et je continuerai à participer à des courses à l'organisation "roots", mais pas à 220€ pour un half.
"""" mais pas à 220€ pour un half."""" un peu exagère , je ne fait plus des courses avec des prix exorbitant , seulement que pas que sont a la mode , et comme au IM Nice pas au top au ravitos . après chaque un voie a son porte monnaie .

Gus0
Messages : 236
Inscription : 26 avr. 2018 17:44

Re: Evergreen228 2019, pourquoi cette ecatombe

Message non lu par Gus0 »

Groschir a écrit :
05 oct. 2019 10:03
Bonjour à tous,
Premier message sur le forum, que je parcours régulièrement mais sans participer activement jusque là.
Pourquoi ce message?
Parce que la description de l’evergreen ici faite n’a rien avoir avec le plaisir que j’ai eu à participer à cette épreuve.
Après le 118 en 2017, j'ai fini cette année le 228. Loin des premiers. Sans jouer la gagne. Au final 29eme sur les 100 partants.
Ce triathlon est mon plus beau souvenir sportif.
Tout était réuni.
Lac splendide, parcours vélo épique avec des cols bien casse pattes et des points de vue magnifiques, trail sur les 2 versants de chamonix, au pieds des glaciers, puis soleil couchant, nuit claire, pleine lune éclairant les sommets...
Un truc de dingue. Le tout sous un grand soleil, sans coup de chaud.
Je me suis senti hyper privilégié de pouvoir être là ce jour là, en forme. Et les autres participants m’avaient l’air de partager ce plaisir. Je pense en particulier à David, on était pile sur la même longueur d’onde.
Il y avait des équipes médicales, à la sortie de l’eau, en voiture sur le parcours vélo, mobiles sur le trail ( feu de camp avant plan l aiguille), des bénévoles réconfortants aux ravitos, des motards sur le parcours vélo, des signaleurs.....
Je n’ai eu aucun problème de balisage. Les organisateurs ont géré immédiatement le dé balisage sauvage du trail en cours d’épreuve.
On est sur une épreuve en semi autonomie, avec 100 partants seulement, un parcours long, du trail de nuit....on n’est pas sur un 10 km sur route. Il s’agit bien de semi autonomie, notamment en ce qui concerne l’alimentation. Il faut rester attentif au parcours, respecter le code de la route.....
L’esprit sportif c’est aussi savoir être dégourdi, s’adapter, respecter les autres concurrents, respecter l’organisation. Ils ne sont qu’une poignée, donnent beaucoup de leur temps et toute leur énergie, sont déficitaires, tout en devant ensuite essuyer des critiques publiques parfois violentes et injustifiées.
Il y aura toujours des déçus. Des grincheux aussi.
Préparer le parcours, s’entraîner au trail la nuit, être autonome, respecter le règlement de l’épreuve, assister au briefing....
Comme souvent on entend plus les déçus que ceux qui sont rentrés ravis.
L’organisation a bien expliqué que cette épreuve incroyable gardera toujours ce côté roots. Avis aux bougons, passez votre chemin...je souhaite aux grincheux de créer une épreuve aussi belle. Je viendrai alors y participer, toujours avec plaisir, respect et enthousiasme.
Désolé, il fallait que ça sorte.
Mathieu
tan mieux pour toi si t'est content , quand tu prennes une inscription si élève tu doit être au top dans t'organisation que apparemment n'est pas les cas , malgré les problèmes de-balisage du parcours trail " a l'armée on dit toujours commander c'est prévoir "

Répondre