MD : que reste-t-il?

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
Mathdok
Messages : 2060
Inscription : 24 oct. 2008 12:36
Localisation : Hell

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par Mathdok »

d'où la naissance et l'affluence sur les tristars...
NickTheQuick
Messages : 9405
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par NickTheQuick »

Choupix a écrit :
Antoine191 a écrit :Quand tu vois que certains ont le mal de mer, la gerbe, des crampes sur 3.8 de nage tu comprend que en faisant plus long il y aurait des problèmes. Ca dépend du site aussi. Sur un joli plan d'eau calme genre fermé ou nice pas de problème mais effectivement les 3000 a la tranche ou les 1500 a la baule pour moi c'est pas une partie de plaisir et je sais que certain vont a peine plus vite que le courant et n'en voient jamais la fin !
Il n'y aurait pas de problèmes car soit les concurrents dans ce cas de figure ne s'aligneraient pas, soit ils essaieraient de se préparer efficacement pour s'adapter. C'est quand même le principe de l'entraînement pour les épreuves d'endurance : faire en sorte d'être capable d'arriver jusqu'au bout. Si 3,8 km (ou 6-7 dans un monde idéal) c'est trop long, tu t'alignes sur les distances inférieures, non ? Mais c'est vrai que, comme le dit Gaëlle, beaucoup de gens préfèrent "investir" dans le vélo et la course à pied car c'est plus rentable. Ils n'ont pas envie de s'investir dans la nat, ni de se remettre en cause pour travailler la technique quand ils ont de grosses faiblesses, et c'est comme ça qu'ils se retrouvent limite quand les conditions sont dures ou que la distance s'allonge. C'est si dommage... Pourquoi ne pas accorder autant de valeur aux trois sports qui constituent notre discipline ? Je ne comprendrai jamais cette attitude...
Peut-être parce que tu peux t'entraîner quasi où tu veux, quasi quand tu veux en vélo/càp et qu'en nata (surtout dans certaines régions) c'est largement plus compliqué :idea: ?

Nick
braziou
Messages : 12448
Inscription : 16 avr. 2005 02:04
Localisation : La Réunion

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par braziou »

la Natation est le sport le + ingrat des 3 , le moins fun : c'est le seul ou tu ne peux pas causer avec le collègue en t'entrainant ( ou alors faut s'arreter)
c'est le sport le moins pratiqué des 3 par la population
c'est donc logique que c'est le sport qui pose le + de problème et qui séduit le moins ( sauf chez les F , j'ai remarqué :shock: mais elles ne représentent que 20% des triathlètes )
la fédé a fini par reconnaitre les TriStar car ça lui rapporte des sous (Pass) et des licenciés...
trileno
Messages : 62
Inscription : 31 mai 2012 19:24

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par trileno »

moi, ce qui me surprend, c'est qu'il n'y a plus de C, si vous en connaissez, faites moi signe :wink: . Je trouve que c'est le format ideal pour le long.

Le problème vient que le format IM a tout cannibalisé.

J'ai arreté le tri , il y a dix ans, faute de temps, et me suis consacré à la course à pieds, mon gros point fort.
Maintenant , je me remotive pour le tri et je me rend compte que rien n'a changé, au contraire, toujours plus vers le velo.

meme sur les petits triathlon, quand les distances ne correspondent pas au standard, 9 fois sur 10, c'est le velo qui est avantagé.
je comprends pas, c'est plus du triathlon. ou est l'interet d'un tristar par exemple ( le paroxysme ). Autant fair une cyclo.

je preche pas pour ma paroisse, je ferai pas un tri avec une trop grosse course à pieds pour faire une place.
je me plains pas non plus, et je bosse le velo mais aussi la nat :) :wink:
Avatar de l’utilisateur
papanzer
Messages : 1556
Inscription : 09 mars 2010 23:00

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par papanzer »

mon point fort c'est le vélo
et pourtant je suis le 1er à reconnaitre que le format IM ou 1/2 IM avantage les cyclistes
mais les formats B et C auraient sans doute maintenu le tri comme sport ultra confidentiel
à mon avis la graduation sprint / CD / half /IM est pas si mal que ça

par contre tristar c'est de la merde et surement pas du tri
Avatar de l’utilisateur
papanzer
Messages : 1556
Inscription : 09 mars 2010 23:00

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par papanzer »

j'oubliais : fuck tristar & fuck communism (et mélenchon)
Choupix
Messages : 1202
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par Choupix »

NickTheQuick a écrit :
Choupix a écrit :
Antoine191 a écrit :Quand tu vois que certains ont le mal de mer, la gerbe, des crampes sur 3.8 de nage tu comprend que en faisant plus long il y aurait des problèmes. Ca dépend du site aussi. Sur un joli plan d'eau calme genre fermé ou nice pas de problème mais effectivement les 3000 a la tranche ou les 1500 a la baule pour moi c'est pas une partie de plaisir et je sais que certain vont a peine plus vite que le courant et n'en voient jamais la fin !
Il n'y aurait pas de problèmes car soit les concurrents dans ce cas de figure ne s'aligneraient pas, soit ils essaieraient de se préparer efficacement pour s'adapter. C'est quand même le principe de l'entraînement pour les épreuves d'endurance : faire en sorte d'être capable d'arriver jusqu'au bout. Si 3,8 km (ou 6-7 dans un monde idéal) c'est trop long, tu t'alignes sur les distances inférieures, non ? Mais c'est vrai que, comme le dit Gaëlle, beaucoup de gens préfèrent "investir" dans le vélo et la course à pied car c'est plus rentable. Ils n'ont pas envie de s'investir dans la nat, ni de se remettre en cause pour travailler la technique quand ils ont de grosses faiblesses, et c'est comme ça qu'ils se retrouvent limite quand les conditions sont dures ou que la distance s'allonge. C'est si dommage... Pourquoi ne pas accorder autant de valeur aux trois sports qui constituent notre discipline ? Je ne comprendrai jamais cette attitude...
Peut-être parce que tu peux t'entraîner quasi où tu veux, quasi quand tu veux en vélo/càp et qu'en nata (surtout dans certaines régions) c'est largement plus compliqué :idea: ?

Nick
Vivant à Paris, je ne peux pas m'entraîner où je veux quand je veux en vélo, mais je m'adapte.
À notre niveau, pratiquer un sport relève du choix, du plaisir, de la passion. Ça me dépasse qu'on puisse ne pas embrasser totalement le triathlon quand on fait le choix de le pratiquer. Si l'un des aspects de notre sport nous rebute, je suis sûr qu'il existe une discipline différente qui conviendra (le duathlon :idea: ?).
trileno
Messages : 62
Inscription : 31 mai 2012 19:24

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par trileno »

aussi, pour en revenir à la prévalence du vélo dans le tri,
je pense qu'il y a l'aspect business qui est évident.
le tri est devenu un marché important pour les fabricants de cycles.
Pour les gens qui achetent des vélos 5000 euros, il leur faut une sorte de service aprés vente quant à l'utilisation de leur matos

Et c'est ces triathlons à forte dominante vélo le qui leur donne. Ensuite comme le vélo est prédominant dans beaucoup d'épreuves, il en faut un bon pour ne pas être largué, la boucle est bouclé, :sm2:

merci de m'avoir lu, mdr, j'ai un peu l'impression de me parler à moi meme.
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par lopapy »

Choupix a écrit :
Antoine191 a écrit :Quand tu vois que certains ont le mal de mer, la gerbe, des crampes sur 3.8 de nage tu comprend que en faisant plus long il y aurait des problèmes. Ca dépend du site aussi. Sur un joli plan d'eau calme genre fermé ou nice pas de problème mais effectivement les 3000 a la tranche ou les 1500 a la baule pour moi c'est pas une partie de plaisir et je sais que certain vont a peine plus vite que le courant et n'en voient jamais la fin !
Il n'y aurait pas de problèmes car soit les concurrents dans ce cas de figure ne s'aligneraient pas, soit ils essaieraient de se préparer efficacement pour s'adapter. C'est quand même le principe de l'entraînement pour les épreuves d'endurance : faire en sorte d'être capable d'arriver jusqu'au bout. Si 3,8 km (ou 6-7 dans un monde idéal) c'est trop long, tu t'alignes sur les distances inférieures, non ? Mais c'est vrai que, comme le dit Gaëlle, beaucoup de gens préfèrent "investir" dans le vélo et la course à pied car c'est plus rentable. Ils n'ont pas envie de s'investir dans la nat, ni de se remettre en cause pour travailler la technique quand ils ont de grosses faiblesses, et c'est comme ça qu'ils se retrouvent limite quand les conditions sont dures ou que la distance s'allonge. C'est si dommage... Pourquoi ne pas accorder autant de valeur aux trois sports qui constituent notre discipline ? Je ne comprendrai jamais cette attitude...
Mais si, mais si... Fais un effort ! :wink:

NTQ a très bien répondu, en natation si tu as loupé la case jeune tu seras toujours une quiche, pas en Vélo/CAP.

Et pourquoi pas faire QUE du Duathlon ?

Parce que même si je suis le roi de la quiche en natation, je ne peux nier qu'après un triathlon je suis en bien meilleure forme qu'après un duathlon.
Et pourtant je suis bien mieux classé en Duathlon !
La grande majorité des vioc' qui rapportent de l'argent sont aussi comme moi...

Du coup comme le triathlon est un sport "business" rentable dans un format IM's Style, cela restera ainsi.

J'avoue que la tendance Tristar me laisse froid car je ne me retrouve pas du tout dans cette mini natation et mini CAP... :sm10:
Mais pas les nombreux quadra/quinqua à portefeuille épais qui font des cyclosportives et feront, pour le plaisir ces tristar que ne leur demande que peu d'investissement nat/CAP...

Maintenant, pour la natation, en mettant ma cagoule, plus de souci d'angoisse ou d'oreille interne, du coup à Troyes j'aurais presque rajouté 1,5km supplémentaire...
Mais comme je voulais terminer avant la nuit...

LoPapy_enclume_malgré_qu'il_fasse_des_plans_d'entrainement_natatoire_!
(ainsi les quiches CAP nagent mieux que moi 6 mois après avoir débuté... :sm1: )
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Silver0l
Messages : 8000
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par Silver0l »

NickTheQuick a écrit :
Peut-être parce que tu peux t'entraîner quasi où tu veux, quasi quand tu veux en vélo/càp et qu'en nata (surtout dans certaines régions) c'est largement plus compliqué :idea: ?

Nick
Pas d'accord, dans les grandes villes c'est plus facile de trouver une piscine que de trouver un endroit sympa pour courir ou pour rouler. Sans compter l'aspect météo, qui fait que souvent c'est pénible de rouler ou courir, alors qu'à la piscine on s'en fout...
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
NickTheQuick
Messages : 9405
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par NickTheQuick »

Choupix a écrit :
NickTheQuick a écrit :
Choupix a écrit :
Il n'y aurait pas de problèmes car soit les concurrents dans ce cas de figure ne s'aligneraient pas, soit ils essaieraient de se préparer efficacement pour s'adapter. C'est quand même le principe de l'entraînement pour les épreuves d'endurance : faire en sorte d'être capable d'arriver jusqu'au bout. Si 3,8 km (ou 6-7 dans un monde idéal) c'est trop long, tu t'alignes sur les distances inférieures, non ? Mais c'est vrai que, comme le dit Gaëlle, beaucoup de gens préfèrent "investir" dans le vélo et la course à pied car c'est plus rentable. Ils n'ont pas envie de s'investir dans la nat, ni de se remettre en cause pour travailler la technique quand ils ont de grosses faiblesses, et c'est comme ça qu'ils se retrouvent limite quand les conditions sont dures ou que la distance s'allonge. C'est si dommage... Pourquoi ne pas accorder autant de valeur aux trois sports qui constituent notre discipline ? Je ne comprendrai jamais cette attitude...
Peut-être parce que tu peux t'entraîner quasi où tu veux, quasi quand tu veux en vélo/càp et qu'en nata (surtout dans certaines régions) c'est largement plus compliqué :idea: ?

Nick
Vivant à Paris, je ne peux pas m'entraîner où je veux quand je veux en vélo, mais je m'adapte.
À notre niveau, pratiquer un sport relève du choix, du plaisir, de la passion. Ça me dépasse qu'on puisse ne pas embrasser totalement le triathlon quand on fait le choix de le pratiquer. Si l'un des aspects de notre sport nous rebute, je suis sûr qu'il existe une discipline différente qui conviendra (le duathlon :idea: ?).
Tu reconnaîtras que c'est plus facile pour un parisien d'acheter un home-trainer ou de rejoindre Vincennes ou Longchamps que pour une immense majorité des triathlètes (il y en a en dehors de Paris, je t'assure ;-)) de s'acheter une piscine.
Je ne dis à aucun moment, c'est même tout le contraire, que je suis pour une réduction des distances en nata et je hais l'approche TriStar sur le fond comme sur la forme, juste qu'il faut se garder de juger aussi égocentriquement le moindre investissement de certains en natation car les contraintes y sont à mon sens, pour bcp, très souvent supérieures (Pludjamb revival :lol:). Rien n'est plus couteux au sens large du terme qu'une séance de natation : en temps perdu (transport, change, douche etc...), horaires à ne pas rater.

Nick
NickTheQuick
Messages : 9405
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par NickTheQuick »

Silver0l a écrit :
NickTheQuick a écrit :
Peut-être parce que tu peux t'entraîner quasi où tu veux, quasi quand tu veux en vélo/càp et qu'en nata (surtout dans certaines régions) c'est largement plus compliqué :idea: ?

Nick
Pas d'accord, dans les grandes villes c'est plus facile de trouver une piscine que de trouver un endroit sympa pour courir ou pour rouler. Sans compter l'aspect météo, qui fait que souvent c'est pénible de rouler ou courir, alors qu'à la piscine on s'en fout...
http://3.bp.blogspot.com/-pyHS-BvJOKc/T ... 3145_1.jpg

Nick
Silver0l
Messages : 8000
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par Silver0l »

Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Commanaman
Messages : 1698
Inscription : 18 sept. 2006 18:13

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par Commanaman »

NickTheQuick a écrit : Pludjamb revival :lol: Nick
:lol: :lol: :lol: j'en aurai presque la larme à l'oeil...
Commanaman
Messages : 1698
Inscription : 18 sept. 2006 18:13

Re: MD : que reste-t-il?

Message non lu par Commanaman »

Silver0l a écrit :
NickTheQuick a écrit :
Peut-être parce que tu peux t'entraîner quasi où tu veux, quasi quand tu veux en vélo/càp et qu'en nata (surtout dans certaines régions) c'est largement plus compliqué :idea: ?

Nick
Pas d'accord, dans les grandes villes c'est plus facile de trouver une piscine que de trouver un endroit sympa pour courir ou pour rouler. Sans compter l'aspect météo, qui fait que souvent c'est pénible de rouler ou courir, alors qu'à la piscine on s'en fout...
Tu trouves pénible de rouler quand il y a un peu de vent ou de courir avec trois gouttes de pluie... Décevant de la part d'un gars qui fait pourtant partie de la race supérieure des sportifs : http://silberblog.graphz.fr/?p=33
Répondre