Embrunman...

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
Pat76
Messages : 13973
Inscription : 18 juil. 2008 19:17
Localisation : Dieppe

Re: Embrunman...

Message non lu par Pat76 »

bah moi j'ai craqué et plus d'une fois d'ou mes 16h30 :oops:
canette
Messages : 97
Inscription : 22 janv. 2008 23:06
Localisation : sur des skis de fond

Re: Embrunman...

Message non lu par canette »

Christian Robin a écrit ::lol: Merci, Canette, Bilbon Sacquet et Lo Papy pour vos réponses gentilles....et respect pour tes 12 heures 17 ! putain ! pour moi, c'est 3000m au dessus de l'Everest, et ça me fait vraiment très plaisir pour toi ! :lol:
Comme j'ai dit, je ne me prends pas le chou: j'ai préparé ma poudre dans des gros seaux, bien touillé les deux poudres, et puis je pioche connement dedans....
Pour la bouffe, je sais que j'ai fait très gaffe, pour perdre du poids et ne pas avoir à tirer mon gros cul...C'a été dur, parce que depuis des années, je vais en vacances dans le coin ( St Apollinaire). On s'est fait copains avec tout le secteur, et c'est apéro/ bouffe chez les uns et les autres...En février, ç'a été homérique, mais là restrictions : les gars m'ont demandé si j'avais chopé une sale maladie, et ces cons me faisaient humer du Crozes Hermitage et me passaient des ravioles sous le nez...Petits enfoirés, va :mrgreen:
Mais j'ai tenu bon, et je suis content de mon temps, en sachant parfaitement où j'en suis par rapport aux autres :mrgreen: :mrgreen: Chacun joue dans sa cours..... :wink:

du Crozes Hermitage..hummm..ah les salauds !! on doit avoir le même genre de potes :wink:
boire, courir, manger, skier, boire, nager, manger, pédaler...
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Embrunman...

Message non lu par débutant »

Christian Robin a écrit ::lol: Merci, Canette, Bilbon Sacquet et Lo Papy pour vos réponses gentilles....et respect pour tes 12 heures 17 ! putain ! pour moi, c'est 3000m au dessus de l'Everest, et ça me fait vraiment très plaisir pour toi ! :lol:
Tu gagnes environ 3 heures tous les 3 ans. Ta prochaine perf sera environ de 11h00 à Embrun.

Et n'oubli pas tu fais 2ème de ta catégorie, avec 50% d'abandon dans ta catégorie, à Embrun, triathlon le plus dure du monde, et au scratch au 1er tier. Et personne au dessus de ton âge à Embrun.
Avatar de l’utilisateur
ufoot
Messages : 297
Inscription : 23 déc. 2009 16:04
Localisation : Argenteuil
Contact :

Re: Embrunman...

Message non lu par ufoot »

lopapy a écrit :Hohisse l'UFOOT !
Merci pour tes conseils & encouragements. Dans l'ensemble je me bile pas trop, je sais que je garderai toujours un peu de la "caisse" que j'ai choppée cet été, j'y vais un peu mollo sur la dose, je fais du sport à l'envie en ce moment, si j'ai pas envie j'y vais pas, je me sens un peu con car il fait beau et je devrais en profiter mais je laisse filer un peu la sauce, sans faire de gras, mais j'avoine pas, car je sens que je vais user la mécanique avant l'heure si j'en rajoute.

A+

ufoot.
Qui veut aller loin ménage sa monture.
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Embrunman...

Message non lu par lopapy »

Je ne reviendrais pas sur la suite de l'histoire Ufootienne, elle fut abondamment relaté avec son périple Mexicain et sa Déca_Victoire ! :sm2:

Juste l'info que mon CR Zanimale est enfin arrivée suite au souci de Kikourou Vous pouvez le consulter sous le lien...

>>>>EMBRUNMAN (Ironman des hautes alpes) Trilogie de l'été phase 2... A l'abordage !<<<<

Image

Bonne lecture...

Comme d'hab', les questions soit sur le forum, soit en MP, soit ailleurs, arf...

LoPapy_phase_prépa_raid28_sous_la_neige
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Avatar de l’utilisateur
ZidorTri
Messages : 49
Inscription : 25 févr. 2010 14:29
Localisation : Exilé en terre d'Albion... mais je reviendrai !

Re: Embrunman...

Message non lu par ZidorTri »

Voilà un message que j'avais écrit le 22 août et que j'ai retiré avant de posté (mais j'en avais sauvegardé une copie). Finalement je préfère le poster... pour solder cette année et me remotiver!

"Bon ben j'me lance.

J'ai longuement hésité avant d'écrire ces lignes de peur de faire misérabiliste - je cherche pas à me faire plaindre, juste à partager une mauvaise expérience mais qui renforce si on arrive à passer au dessus.

Embrun ça fait 15 ans que j'en rêvais; quand je faisais mon service militaire et découvrais qu'on pouvait faire du sport tout en ayant une vie normale. Un jour un camarade me dit qu'il vient de courir 12km à pied; je le regarde incrédule, et je me dis en moi: quel frimeur, comment peut-il dire un tel truc, qui peut courir 12km comme ça sans être mort? Il me voit sceptique et m'explique que c'est tout à fait possible - et qu'il y a même des gars normaux qui font des triathlons y compris un truc terrible: Embrun. Je suis pour le moins dubitatif mais vu mon poids (à l'époque 85kg pour 1,70m) je me dis qu'il faut que je fasse un peu de sport.

Je commence à courir un petit peu; puis y prends goût et un an après avoir été incrédule sur la possibilité de courir 12km, je ne fais plus que 67kg et arrive à faire cette distance 5 fois par semaine. Puis j'enchaîne des courses, des entraînements longue distance (en été je faisais des Aix-Marseille (40km), Aix-Cassis (60km) avec juste une bouteille d'un demi-litre (que je remplissais de temps en temps quand même!). Je suis même dans un club de tri pendant un an - mais là ça devient difficilement compatible avec le boulot. Je continue la course à pied et quelques années après mon service militaire je descends en dessous de 3h sur marathon.

Et là je repense à ce qui n'était qu'un rêve: Embrun. Et si j'essayais. Mais là encore problème avec le boulot. Je pars souvent en mission à l'étranger et parfois dans des endroits où il n'est même pas possible de courir: chiens errants et parfois enragés dans certains pays d'Europe de l'Est, problèmes de sécurité en Afrique. Souvent pas de piscine - ou alors l'eau de couleur verte avec des gars qui se croient aux bains turcs et qui te regardent comme un zombie quand t'enchaînes tes longueurs. Je parle même pas de faire du vélo. Heureusement depuis quelques années mes missions me permettent de rentrer le jeudi soir et j'ai la chance d'avoir un super environnement pour m'entraîner. Je me remets au tri en 2006.
Du vendredi au dimanche j'essaie d'enchaîner 2 séances de chaque par jour et arrive au mieux à placer 12 heures (2 fois 1h de nat, 2 fois 4h à vélo et 2 séances de 1h de cap). A première vue c'est pas trop mal. Mais en pratique c'est pas génial. Quand on s'entraîne pas pendant 4 jours et qu'on met 12 heures sur trois jours c'est un peu comme démarrer à fond avec un moteur à froid quand il gêle... ça casse. Souvent j'ai des problèmes aux tendons, ligaments, muscles, vertèbres et tout le tralala.

L'année dernière je profite d'une opportunité dans mon boulot pour me mettre à mon compte ce qui me permet de pouvoir mieux organiser mes journées et rester un peu plus à la maison - et m'entraîner un peu plus. Mon entraînement passe à la vitesse supérieure. J'arrive à enchaîner 3 ironman en trois mois en 2009. Plus quelques autres half et x-terra. Et pendant l'été 2009 on part 15 jours avec mon amie à Embrun afin de reconnaître le parcours ainsi que celui de la Marmotte. Je fais plusieurs fois ces deux parcours, en essayant différents types de plateaux/pédaliers. Je me sens confiant pour Embrun 2010.
Entre mi janvier et le 8 août dernier je m'entraîne entre 12 et 15 heures par semaine - en juillet ce sera même du 17-19 heures. Mes temps s'améliorent - surtout en natation. Ma fraîcheur à la fin du vélo augmente. Et en cap c'est toujours mon point fort. J'ai des rêves de moins de 12 heures... ça restera des rêves.

Lors de ma dernière séance de vélo le 8 août, je suis plus qu'à quelques km de la maison; y'a un autre cycliste que je ne connais pas, que j'ai jamais vu, qui se colle dans ma roue. Dans un pays (UK) où les routes sont hyper étroites, sans bas-côtés, avec des voitures qui s'amusent systématiquement à te frôler, avec des trous de poules dignes d'un pays du tiers-monde qui imposent souvent de faire des écarts de trajectoire. Il faut être con franchement!!! Je me retourne pour lui dire de dégager. Ma roue se prend dans une rigole imprévue, je vois le ciel... bang! Je suis étalé sur la chaussée. J'ai mal à l'épaule et ailleurs. Aux gens qui se pressent autour je dis que ça va et que je dois rentrer, je dois faire mes valises car j'ai une course... hmm! Le mec à côté il est en sang. Je suis désolé pour lui. Je fais une dernière côte de 2km (assez raide, je la fais plusieurs fois normalement pour m'entraîner). J'ai vraiment mal. Je me dis que ça va passer - mais bon c'est emmerdant car j'aurai pas beaucoup de temps pour faire mes valises le lendemain. La nuit la douleur passe pas. Le lendemain c'est les urgences. Bilan: omoplate cassée.

Cette semaine avant Embrun je la concevais comme un rare moment de méditation, d'attente pleine de de satisfaction au regard de l'entraînement accompli durant ces douze derniers mois et au delà depuis ce jour, il y a quinze ans déjà, où j'appris qu'il était tout à fait possible de courir 12km pour un être normal. Cette semaine je devais en profiter car ça avait demandé quelques sacrifices durant cette dernière année - notament professionnels. Pas énormes, mais suffisament conséquents pour me conduire à signer pour recommencer mon boulot d'avant (eh oui! - être à son compte c'est pas si évident que ça en a l'air). Je sais donc que je risque fort de ne pas avoir pendant longtemps la possibilité de me ré-entraîner comme je l'ai fait cette année. Alors autant profiter de cette semaine et de la course. Ca c'est ce que je pensais jusqu'au 8 août à 17h35.
En réalité cette semaine du 8 au 15 août a été très difficile. Je repensais à tout ce que représentait pour moi cette course, à l'entraînement que j'avais fait et que je ne pourrai probablement pas refaire, à l'âge qui avance et qui fait que c'était probablement ma dernière possibilité de faire moins de 12 heures. Je pensais aussi à tous ceux qui contribuaient sur ce forum et ailleurs et qui partageaient leur expérience (LoPapy), conseils (le Husky, Fayard, Benj... si si il peut être de bon conseil: le dernier truc que j'ai pris c'était la recette du petit déj. qu'il avait posté et qui est super), leur bonne humeur (Aurélie évidemment) et leur envie de partager (Tikeur). Et à tous les autres. J'aurais franchement aimé vous rencontrer.

Et merde!"
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Embrunman...

Message non lu par lopapy »

Ouille, voilà un texte qui permet de relativiser tous ses petits bobos de sportif mécontent.

Bien sur, ce n'est pas la fin du monde, mais l'écrire et le poster doit être un fameux exutoire, j'espère, pour toi...

Maintenant, ne jamais ecrire jamais, ses limites on ne les connais pas (même si faire <12h est une limite sacrément basse arf...) et la vie est pleine de surprise.

Si tu n'as aucune séquelle de ton accident, alors cela ne sera qu'une péripétie, car tu sauras qu'Embrun, au vu de tes expériences, n'est plus le monstre de ta jeunesse. Sauf à vouloir obligatoirement faire <12h, tu pourras t'y présenter avec moins d'ambition prendre connaissance de l'épreuve et si l'opportunité professionnelle se représente, tu auras l'expérience pour le tenter ce fameux <12h (sauf si tu as déjà le mathusalem age de l'Husky !!! :lol: )

LoPapy_13°c-dans-sa-piece-la-plus-chaude-nirapa-nager-au-lac-!!! :mrgreen:
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: Embrunman...

Message non lu par Bryce »

Beau récit, même si évidemment j'aurais préféré comme nous tous qu'il se termine par un compte rendu de course... :?

Et bravo pour tes trois Ironman en trois mois en 2009... :sm6:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"
Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Embrunman...

Message non lu par aurelie.218 »

Très beau récit, oui....émouvant, même :sm1: On n'est jamais à l'abri d'un revirement du destin :shock:
Et donc, mission Embrun 2011 comme je l'ai vu sur le topic des IM ppur la saison prochaine :sm2: Avec double motivation et expérience des entraînements...tu vas te régaler !
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/
roue832g
Messages : 234
Inscription : 08 déc. 2010 10:18

Re: Embrunman...

Message non lu par roue832g »

:( oah merci franchement ça prend aux tripes, ayant eu ton rêve et ayant pu l'accomplir, merci de ton témoignage que je trouve émouvant et.........qui sait :wink:
Répondre