S'entraîner sous la chaleur

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Stone Sour
Messages : 44
Inscription : 28 oct. 2019 00:58

S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Stone Sour »

Yosh,

Je sais d'avance que ce type de sujet à été traité, mais j'aimerais avoir quelques retours d'expériences ou habitudes sportives.

L'été est de plus en plus cognant et avec mon travail de nuit une semaine sur deux je suis obligée de courir en heure chaude. (Le matin je dors, et le soir je repars bosser)

Jusque là rien d'insurmontable, je supporte assez bien la chaleur. Mais ce qui m'embête est mon cardio qui s'envole de 10 à 15bpm alors que les sensations non.
Parfois je suis à 170bpm alors que j'ai l'impression d'être sous les 160bpm (c'est ma zone d'aisance) et pourtant j'affole pas le compteur de vitesse ! 🤣
Par contre le fractionné est un exercice d'autant plus pénibles par forte chaleur...

- Je me demandais si continuer aux mêmes allures était à faire, ou au contraire réduire la vitesse pour favoriser l'adaptation à la chaleur.
- Ou simplement plus se fier aux sensations, et oublier cette FC car les zones sont au final assez théorique et relèvent plus d'une fourchette que d'une valeur FC fixe.

Voilà !
(J'ai toujours l'impression d'avoir des interrogations archies nazes)

Eissero
Messages : 42
Inscription : 22 mars 2020 11:32

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Eissero »

Bonjour,

Je vais avoir la même problématique que toi, cela sera mon premier été ayant commencé à courir en Novembre dernier. Je cours principalement durant ma pause déjeuner en semaine soit de 12h à 13h, du cout avec les fortes chaleurs.

Afin d'éviter la surchauffe, je me suis trouvé une zone ombragée sur une piste cyclable le long d'une fôret afin de profiter de l'ombre et de la douceur relative pour les scéances de fractionné.
Pour les sorties longues, je vais adapter mon hydration en fonction de la chaleur étant donnée que l'on transpire plus, cela semble logique de boire plus :wink:

Pour l'instant, je ne remarque pas d'augmentation de ma fréquence cardiaque par rapport à la chaleur. J'utilise un HRM-tri depuis peu. La valeur est plus précise que celui de la montre.
Utilises-tu un capteur particulier ? La différence de mesure peut s'expliquer de la sorte peut-être.

Si je serais dans ton cas et avec tes questions :
- Je viserai l'allure souhaité en fonction de mes sensations et non de ce que me dit le capteur. Si au bout de quelques scéances la fatigue augmente je réduierai l'allure ou la charge (temps).
- Pour les scéances d'endurance fondamentale, je suivrai la valeur du capteur afin d'être dans la bonne fourchette.

Voilà, si jamais cela peut t'aider.

Merci de m'avoir lu,
Eissero

john01280
Messages : 75
Inscription : 27 mai 2019 15:32

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par john01280 »

Il faut un certain temps avant de s'aclimater à la chaleur et voir sa FC revenir à des valeurs plus habituelles...
Hier j'avais une séance avec 30min allure 10km, j'ai fait les dernieres 15 min entre 190 et 196 bpm... (fcmax 194).
Une des raison d'ailleurs pour laquelle il vaut mieux utiliser des allures de course en fonction de sa vma pour les séances de fractionnés plutot que la fréquence cardiaque...

Jerome.A
Messages : 2412
Inscription : 20 nov. 2015 15:02

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Jerome.A »

ta fcmax est donc a 196
By failing to prepare you are preparing to fail

h-tri
Messages : 296
Inscription : 01 août 2013 07:36

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par h-tri »

On peut chercher à éviter la chaleur pour s'entraîner en s'entraînant tôt le matin, à l'ombre,...
Mais le jour de la course on n'aura pas le choix !
Donc je pense qu'il faut continuer à s'entraîner normalement malgré la chaleur, mais en prenant toutes les précautions nécessaires (casquette, crème de soleil, hydratation...).

Briscar
Messages : 18
Inscription : 14 mars 2020 10:39

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Briscar »

Hier première sortie cap sous la chaleur à 16h30 , mix seuil/vma , très peu d'ombre , j'en ai chier ! Mon cardio était bon jusqu'à ma deuxième serie au seuil , je commençais vraiment à avoir chaud , la mon cardio etait légèrement plus haut que d'habitude à la même vitesse , en ce qui concerne lhydratation , c'est la premiere fois que j'amenais de L eau avec moi ....
J'ai acheter un porte goyrde decath avec 2 petites gourdes, er je dois dire que c'est super chiant! Une fois bu galère à remettre la gourde en place , on perds le rythme respiratoire....
Avez vous une solution plus pratique ? Pour une sortie longue en endurance ça va avec un kamelback, par contre sur une séance de fractionné. ...

bnt734
Messages : 1645
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par bnt734 »

Apres avoir essayé les portes gourdes inclinés, les ceintures avec flasques, j'utilise depuis 1 an une ceinture (Salomon Pulse) avec les flasques souple de Decat (250 ou 500 ml suivant la sortie)
C'est le meilleur produit que j'ai recontré à ce jour, le reste n'arretait pas de bouger / tourner.
On peut glisser les clés et le telephone à l'avant si besoin.
https://www.deporvillage.fr/ceinturon-s ... gJ6P_D_BwE

FAYARD
Messages : 23592
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par FAYARD »

john01280 a écrit :
24 juin 2020 13:39
Il faut un certain temps avant de s'aclimater à la chaleur et voir sa FC revenir à des valeurs plus habituelles...
Hier j'avais une séance avec 30min allure 10km, j'ai fait les dernieres 15 min entre 190 et 196 bpm... (fcmax 194).
Une des raison d'ailleurs pour laquelle il vaut mieux utiliser des allures de course en fonction de sa vma pour les séances de fractionnés plutot que la fréquence cardiaque...
Enfin là on parle de canicule, ça va être compliqué de s’adapter, et il faut en tenir compte en évitant des séances trop difficiles en pleine chaleur, ça fatigue, on se déshydrate et ça peut faire des dégâts. Faire une séance coûte que coûte sans se soucier des éléments extérieurs comme un pic de chaleur, c’est pas la meilleure idée. Le cardio est un bon indicateur, Il faut en tenir compte. Dans la mesure où les piscines sont en train de ré-ouvrir, c’est le bon moment d’en profiter pour faire du fractionné dans l’eau, y a moins de risques.
En vélo on souffre un peu moins de la chaleur, surtout si on grimpe assez haut et puis on peut se servir des parties ombragées pour faire ses exercices.
Même après autant d’années à faire du sport, personnellement je n’ai jamais réussi à m’adapter à la chaleur, rien à faire, mes performances ont toujours été plus basses qu’avec des températures acceptables.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

Briscar
Messages : 18
Inscription : 14 mars 2020 10:39

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Briscar »

bnt734 a écrit :
24 juin 2020 16:40
Apres avoir essayé les portes gourdes inclinés, les ceintures avec flasques, j'utilise depuis 1 an une ceinture (Salomon Pulse) avec les flasques souple de Decat (250 ou 500 ml suivant la sortie)
C'est le meilleur produit que j'ai recontré à ce jour, le reste n'arretait pas de bouger / tourner.
On peut glisser les clés et le telephone à l'avant si besoin.
https://www.deporvillage.fr/ceinturon-s ... gJ6P_D_BwE
sympa la ceinture salomon , mais du coup les flasques, tu les mets ou?

Briscar
Messages : 18
Inscription : 14 mars 2020 10:39

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Briscar »

Apparement derrière c'est bien ça ?

h-tri
Messages : 296
Inscription : 01 août 2013 07:36

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par h-tri »

FAYARD a écrit :
24 juin 2020 16:51
Même après autant d’années à faire du sport, personnellement je n’ai jamais réussi à m’adapter à la chaleur, rien à faire, mes performances ont toujours été plus basses qu’avec des températures acceptables.
Mes premières années de chaleur je souffrais beaucoup de la chaleur, performances en nette baisse dès qu'il faisait chaud, et la chaleur a même été ma seule cause d'abandon sur une course (un half début juin, premier jour où il faisait un peu chaud, pas assez bu sur le vélo et crampes au ventre terribles en course à pied).
Depuis j'essaie d'apprendre à gérer la chaleur et même si les performances pures seront toujours moins bonnes quand il fait chaud que frais, j'arrive en général à bien limiter la casse et du coup j'arrive même à faire de meilleurs classements quand il fait plus chaud car les performances des concurrents baissent plus que les miennes.
Après, à un certain point, quand il fait vraiment très chaud comme sur les 2 dernières éditions du L de l'Alpe d'Huez par exemple (en 2019 il s'est déroulé le jour le plus chaud de l'année), c'est vraiment difficile de gérer et j'ai quand même eu des vomissements, des crampes... avec malgré cela des classements tout à fait honorables car une majorité des concurrents a eu des problèmes similaires.

bnt734
Messages : 1645
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par bnt734 »

Briscar a écrit :
24 juin 2020 20:05
Apparement derrière c'est bien ça ?
Possible derriere et/ou devant, je préfère garder la poche avec la fermeture eclaire pour les clés.
Je la porte sous le tshirt, à moitié sur le short et sur la peau donc, jamais eu de soucis de frottement

Stone Sour
Messages : 44
Inscription : 28 oct. 2019 00:58

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Stone Sour »

Houla, j'en ai raté des réponses ! :D Merci pour tous vos retours !
Eissero a écrit :
24 juin 2020 12:57
Utilises-tu un capteur particulier ? La différence de mesure peut s'expliquer de la sorte peut-être.

Si je serais dans ton cas et avec tes questions :
- Je viserai l'allure souhaité en fonction de mes sensations et non de ce que me dit le capteur. Si au bout de quelques scéances la fatigue augmente je réduierai l'allure ou la charge (temps).
- Pour les scéances d'endurance fondamentale, je suivrai la valeur du capteur afin d'être dans la bonne fourchette.
J'utilise le capteur optique de ma montre Garmin 735xt, donc en soit pas exacte à l'instant T.


Pour l'instant j'avais en effet prévu de courir mes séances de vitesse en fonction de l'allure, et l'EF au capteur même si ça se traduit par du 7'30 du km.. xD Et c'est aussi vos conseils donc à poursuivre.
h-tri a écrit :
24 juin 2020 15:20
On peut chercher à éviter la chaleur pour s'entraîner en s'entraînant tôt le matin, à l'ombre,...
Mais le jour de la course on n'aura pas le choix !
Donc je pense qu'il faut continuer à s'entraîner normalement malgré la chaleur, mais en prenant toutes les précautions nécessaires (casquette, crème de soleil, hydratation...).
Oui, je prends de l'eau avec moi pour boire et m'arroser, j'ai des points d'eau potable sur mon trajet pour remplir.
Et puis c'est vrai que souvent les courses se font autour de l'été... Donc autant essayer de s'y faire.

yoyo73
Messages : 1827
Inscription : 08 août 2006 06:41

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par yoyo73 »

Briscar a écrit :
24 juin 2020 20:04
bnt734 a écrit :
24 juin 2020 16:40
Apres avoir essayé les portes gourdes inclinés, les ceintures avec flasques, j'utilise depuis 1 an une ceinture (Salomon Pulse) avec les flasques souple de Decat (250 ou 500 ml suivant la sortie)
C'est le meilleur produit que j'ai recontré à ce jour, le reste n'arretait pas de bouger / tourner.
On peut glisser les clés et le telephone à l'avant si besoin.
https://www.deporvillage.fr/ceinturon-s ... gJ6P_D_BwE
sympa la ceinture salomon , mais du coup les flasques, tu les mets ou?
Pour avoir testé la Salomon et la Compressport, la Sammie est encore mieux: un peu plus large, sans aucun compartiment donc tu organises ton rangement comme tu veux. Au max j’ai déjà mis 2 flasques de 500ml, 1 coupe vent, 1 tph, et 2 barres

https://www.alltricks.fr/F-11906-bidons ... 9YQAvD_BwE

Eissero
Messages : 42
Inscription : 22 mars 2020 11:32

Re: S'entraîner sous la chaleur

Message non lu par Eissero »

Hello,
Stone Sour a écrit :
25 juin 2020 12:26

Oui, je prends de l'eau avec moi pour boire et m'arroser, j'ai des points d'eau potable sur mon trajet pour remplir.
Et puis c'est vrai que souvent les courses se font autour de l'été... Donc autant essayer de s'y faire.
Pour ma part, lors de mes sorties en semaine qui ne dépasse pas 50 minutes d'effort, je ne prend pas de boisson avec moi. L'hydratation avant et après est pour l'instant suffisante pour ne pas avoir de courbatures en dehors de la normale.
Lors de mes sorties longues, j'organise une boucle qui passe par devant chez moi, cela me permet un "pit stop" pour boire et manger toutes les 45 minutes environ.

En vélo, la problématique est plus simple :wink:

Eissero

Répondre