Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

Bonjour à tous, j'ai décidé d'ouvrir un sujet qui a mon sens touche la majorité d'entre nous qui sommes triathlète amateur.
Nous savons à quel point notre sport est exigent au niveau professionnel, sociale, pecunier...
Je pratique le triathlon depuis maintenant 3ans sur des courtes distances ( S, M)
Mon curriculum sportif :
- 1h04 sprint
-2h34 M montagneux ( salagou)
- 3H06 Marathon
- 1h24 semi marathon
-36'29 10 K .

j'ai décidé pour la saison 2020 de me lancer dans le grand bain du longue distance. ( half ironman)

Bien entendu une telle preparation à ces événements demande du volume horaire et de l'intensité.
Mais voilà j'ai l'impression d'etre limite par mon métier d'ouvrier paysagiste. Des journée difficille dans le froid à porter des charges , faire des accrobaties . qui puise dans mes réserve physiquement et mentalement . Difficile derrière d'effectuer des séances intenses autant en natation, vélo ou course à pied.
Je suis passionne par mon sport et je me demande si un tels rythme de vie est compatible avec mon métier.. J'ai une tels determination que pour le moments j'y arrive mais pour combien de temps encore... Mon corps a ses limites.

Je suis depuis quelque temps une préparation hivernal avec gutai training 2.0 avec des seance intense des seances à jeun à effectuer avant de partir au travail. Je commence à 7h45 donc je me leve à 6h pour effectuer mon footing.
Mon volume Hebdo s'eleve à 10h par semaine que je trouve énorme au vue de Ma vie professionnelle. Je me sent parfois très fatiguer...

Je me demande si justement ma pratique du triathlon longue distance est compatible avec mon métier?

Je me demandais si cela était le cas pour d'autre personne?
Si d'autre personne vivais le même problème que moi et comment y faire fasse quand on veut performer en triathlon longue distance.

Merci à tous de m'apporter vos témoignage personnelle

Lag
Messages : 183
Inscription : 21 oct. 2018 13:10

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Lag »

J’ai commencé le triathlon il y a 28 ans, j’étais à l’époque maçon :oops: je m’entraînais 8h/semaine. Mes temps sur IM allait de 9h30 à 10 h. Je me suis ensuite reformer pour devenir conducteur de travaux. J’ai été obligé d’augmenter considérablement mon entraînement pour maintenir le niveau. Passer des journées entières derrière un bureau n’entretien pas la forme. Par contre c’est vrai que tu peux mieux te donner lors des séances et tu récupère mieux. C’est un équilibre à trouver, c’est vrai que ça demande pas mal d’effort, quand tu passe une journée sous la flotte tu n’as pas forcément envie de sortir pour une séance de 10x400 le soir.
Pour la petite histoire mon meilleur temps est passé à 9H01. Je me suis beaucoup entraîné pendant 8 mois et je n’avais plus de vie sociale, je l’ai fait qu’une seule x juste pour voir ce que je valais réellement.

Stephtri
Messages : 424
Inscription : 31 août 2006 19:10
Localisation : Bretagne - Finistère

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Stephtri »

c'est surtout une façon de gérer son temps entre : travail/sport / famille
Perso je suis chaudronnier et j'ai fais des chantiers pendant pas mal d'années
c''est vrai que le soir quand tu rentre et que tu travail dans un atelier froid (actuellement 6°) ou en extérieur et qu'il faut aller nager à 21h, ben comment dire ...il faut de la motivation
Rien n'est impossible, il faut juste trouver l'équilibre
Sauter des séances quand le corps en à vraiment besoin; la PPG devant la télé c'est bien aussi ; augmenter le volume quand les beaux jours reviennent; choisir une course plus vers Août/ Septembre que Mai /Juin

J'ai et je fait toujours du long (half et IM) depuis 1996

bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

Merci pour vos témoignage, c'est vrai qu'il s'agit d'une question d'adaptation, surtout que je souhaite performer, me retrouver dans le haut du panier de mon groupe d'age serais une satisfaction Surtout quand il faut prendre en compte la vie professionel. Nous ne sommes pas des professionnels entierment dédier à notre passions. Et je trouve sa encore plus meritable .
Les réseaux sociaux cultive tellement ce culte de la performance...

maere
Messages : 846
Inscription : 22 mars 2012 19:21

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par maere »

bendalytri a écrit :
04 déc. 2019 20:53
Les réseaux sociaux cultive tellement ce culte de la performance...
Les bons amateurs qu'on voit beaucoup sur les réseaux sociaux, c'est peut être paradoxalement ceux qui ont le moins de vie sociale...

flu
Messages : 675
Inscription : 11 août 2006 22:52

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par flu »

En 2013, l'équipe 21 avait diffusé un reportage sur 3 bretons se préparant pour Embrun. Les gars avaient un profil différent. L'un d'être eux était maçon ; tu le voyais dans des dures journées de travail utiliser le marteau-piqueur, manipuler de lourdes charges puis le soir aller s'entraîner ou le matin avant sa journée . Le gars est où a peut être été membre de Ot ?
Je lui accorde toute mon admiration parce qu'effectivement , c'est compliqué de s'entraîner et assurer les travaux physiques en même temps.
Après, tu peux avoir un travail de bureau sédentaire mais chronophage et stressant qui t'epuise mentalement empêchant le déroulement correct de tes séances. Dans ces cas, il est peut être préférable d'avoir un job éreintant mais qui te permet de finir à 16h30-17h00 et de bien dormir , ce qui est primaurdial pour encaisser l'entraînement.
Dans ton cas, je ne placerai pas évidemment des séances dures lors de ta journée de travail : 45' de footing facile , 45' HT ou aux beaux jours 1h30 de bike easy après ton taf. Tu gardes tes séances qualitatives ou longues pour le we ou lors de tes jours de repos, si tu en as.

francky48
Messages : 2806
Inscription : 26 nov. 2008 16:21

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par francky48 »

2h34 au Salagou c'est cette année bendalytri ?

bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

francky48 a écrit :
05 déc. 2019 18:01
2h34 au Salagou c'est cette année bendalytri ?
oui c'etait bien cette année et autant pour moi je viens de vérifier j'ai fais 2h39 :wink:

Avatar de l’utilisateur
Billy
Messages : 1240
Inscription : 04 mars 2007 00:27
Localisation : Canada

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Billy »

Lag a écrit :
04 déc. 2019 20:00
J’ai commencé le triathlon il y a 28 ans, j’étais à l’époque maçon :oops:
[Mode Debutant on] Et est-ce qu'être maçon ça aide pour gérer le mur du Marathon ? [Mode Debutant off]

ok, je :arrow:

bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

flu a écrit :
05 déc. 2019 17:48
En 2013, l'équipe 21 avait diffusé un reportage sur 3 bretons se préparant pour Embrun. Les gars avaient un profil différent. L'un d'être eux était maçon ; tu le voyais dans des dures journées de travail utiliser le marteau-piqueur, manipuler de lourdes charges puis le soir aller s'entraîner ou le matin avant sa journée . Le gars est où a peut être été membre de Ot ?
Je lui accorde toute mon admiration parce qu'effectivement , c'est compliqué de s'entraîner et assurer les travaux physiques en même temps.
Après, tu peux avoir un travail de bureau sédentaire mais chronophage et stressant qui t'epuise mentalement empêchant le déroulement correct de tes séances. Dans ces cas, il est peut être préférable d'avoir un job éreintant mais qui te permet de finir à 16h30-17h00 et de bien dormir , ce qui est primaurdial pour encaisser l'entraînement.
Dans ton cas, je ne placerai pas évidemment des séances dures lors de ta journée de travail : 45' de footing facile , 45' HT ou aux beaux jours 1h30 de bike easy après ton taf. Tu gardes tes séances qualitatives ou longues pour le we ou lors de tes jours de repos, si tu en as.
je termine mes journées a 15h30 donc il est vrai que derriere j'ai le temps de faire mes séances d'entrainement, seulement avec parfois plus ou moins de fatigue , j'essaye depuis 1mois aussi de faire mes footing le matin tot avant de partir au boulot . le week end j'en profite pour faire mes sortie longues ou au seuil .
il est vrai que chaque métier a sa pars de pénibilité , quelqu'un travailant dans un bureau sera peut etre user mentalement mais il aura tout de meme la fraicheur physique .
il sagit vraiment d'adaptation je pense et de progressivité . mes collégues me prennent pour un fou et se demandent comment je fais ahah . mais j'ai reussis a prendre un rythme . il y a des jours sans et des jours avec...et il faut savoir gérer sa je pense .

francky48
Messages : 2806
Inscription : 26 nov. 2008 16:21

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par francky48 »

bendalytri a écrit :
05 déc. 2019 19:15
francky48 a écrit :
05 déc. 2019 18:01
2h34 au Salagou c'est cette année bendalytri ?
oui c'etait bien cette année et autant pour moi je viens de vérifier j'ai fais 2h39 :wink:
Tu as un bon petit niveau pour quelqu'un qui débute et qui n'a pas beaucoup de disponibilités pour s'entraîner. Je ne dis pas ça parce qu'on a fini quasiment ensemble hein 😁. L'année dernière après ce triathlon j'avais pris également un programme avec Gutaï format M avec 10 heures par semaine. Si tu suis bien leur séances tu vas progresser. Un conseil sur la semaine de test, fais les au taquet. C'est ce qui va déterminer les intensités pour tes séances à venir tout au long du programme. Si tu as d'autres questions n'hésite pas. Bon courage à toi

Lag
Messages : 183
Inscription : 21 oct. 2018 13:10

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Lag »

Billy a écrit :
05 déc. 2019 19:26
Lag a écrit :
04 déc. 2019 20:00
J’ai commencé le triathlon il y a 28 ans, j’étais à l’époque maçon :oops:
[Mode Debutant on] Et est-ce qu'être maçon ça aide pour gérer le mur du Marathon ? [Mode Debutant off]

ok, je :arrow:
:lol: :lol: :lol: Exellent :clap: :clap: :clap: je pense que oui 👍 je me sentais vraiment costaud, quand je vois les efforts que ça me demande aujourd’hui :oops: bon faut dire que le poids des années se font ressentir aussi :wink:

Venner192
Messages : 1468
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Venner192 »

Là où il y a la volonté, rien d'insurmontable.
Ouvrier dans l'affichage extérieur des années, en semaine un heure nat ou cap quali le matin à 7h, vélo 2/3h le soir, beaucoup de home-trainer en salle ou à domicile, 5 à 7h d'entraînement par jour le WE... tout pour sa passion, vie sociale en vrac, sans regret d'être allé au bout du truc, mais les dégâts sur ma vie sont incommensurables, pas d'enfants, pas profité de mes parents, etc...
Bref, j'ai un regard sans concession sur le monde de la compétition d'endurance chez les amateurs, c'est une drogue, attention de ne pas s'y perdre, ne pas couper son lien social, ou les meurtrissures prendront le pas sur les plaisirs.
Voilà aussi les raisons de mes conseils à l'acide pour notre dingo Eric D, pour qui la bravade sportive et la vie virtuelle qu'il s'invente sur tous les forums, l'entraînent à sa perte...
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Stephtri
Messages : 424
Inscription : 31 août 2006 19:10
Localisation : Bretagne - Finistère

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Stephtri »

je serais curieux de savoir le nombre de "manuel " (pas des portos) qui pratique le tri ?
ce n'est pas une critique envers les personnes de "bureaux" , mais juste de la curiosité

Perso heureusement que l'équilibre avec ma femme (elle n'est pas sportive) a été trouvé et qu'elle est comme moi une bénévole dans l'âme sinon ça ne ferait pas 25 ans de mariage et 2 enfants

FAYARD
Messages : 22612
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par FAYARD »

bendalytri a écrit :
05 déc. 2019 19:32
flu a écrit :
05 déc. 2019 17:48
En 2013, l'équipe 21 avait diffusé un reportage sur 3 bretons se préparant pour Embrun. Les gars avaient un profil différent. L'un d'être eux était maçon ; tu le voyais dans des dures journées de travail utiliser le marteau-piqueur, manipuler de lourdes charges puis le soir aller s'entraîner ou le matin avant sa journée . Le gars est où a peut être été membre de Ot ?
Je lui accorde toute mon admiration parce qu'effectivement , c'est compliqué de s'entraîner et assurer les travaux physiques en même temps.
Après, tu peux avoir un travail de bureau sédentaire mais chronophage et stressant qui t'epuise mentalement empêchant le déroulement correct de tes séances. Dans ces cas, il est peut être préférable d'avoir un job éreintant mais qui te permet de finir à 16h30-17h00 et de bien dormir , ce qui est primaurdial pour encaisser l'entraînement.
Dans ton cas, je ne placerai pas évidemment des séances dures lors de ta journée de travail : 45' de footing facile , 45' HT ou aux beaux jours 1h30 de bike easy après ton taf. Tu gardes tes séances qualitatives ou longues pour le we ou lors de tes jours de repos, si tu en as.
je termine mes journées a 15h30 donc il est vrai que derriere j'ai le temps de faire mes séances d'entrainement, seulement avec parfois plus ou moins de fatigue , j'essaye depuis 1mois aussi de faire mes footing le matin tot avant de partir au boulot . le week end j'en profite pour faire mes sortie longues ou au seuil .
il est vrai que chaque métier a sa pars de pénibilité , quelqu'un travailant dans un bureau sera peut etre user mentalement mais il aura tout de meme la fraicheur physique .
il sagit vraiment d'adaptation je pense et de progressivité . mes collégues me prennent pour un fou et se demandent comment je fais ahah . mais j'ai reussis a prendre un rythme . il y a des jours sans et des jours avec...et il faut savoir gérer sa je pense .
Tu peux aussi prendre des compléments alimentaires, protéines, acides aminés, créatine,..etc. Ça aide à supporter les charges importantes, et ce n’est pas du dopage, rassure toi.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

Répondre