Dans quel mesure chaque sport peut-il faire progresser dans un autre?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
raoul
Messages : 2294
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Dans quel mesure chaque sport peut-il faire progresser dans un autre?

Message non lu par raoul » 12 févr. 2019 08:27

Ensuite mon avis là-dessus est que la sollicitation cardiaque et ventilatoire est maximale en cap. Il me semble de mémoire que le ski de fond et cap sont les sports où la fc monte le plus. Et finalement on m'a tjs dit que la loi du facteur limitant n'a jamais été remise en question. Du coup si le débit ventilatoire et cardiaque brident le VO2 max, une routine hebdomadaire de VMA à du sens. Ensuite pour les protocoles, je dirais qu'on a moins de risques de se tromper à faire de la VMA longue, car les contre-efforts en pratique ne sont souvent pas respectés... tandis que sur 5x3' on est bien certain d'avoir fait monter le coeur... et même si on marche au contre-effort.

shika
Messages : 2764
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Dans quel mesure chaque sport peut-il faire progresser dans un autre?

Message non lu par shika » 30 oct. 2019 21:45

Je remonte le sujet même si au départ c'est pas vraiment ça que je cherchais. Je trouve assez réducteur le fait de focaliser uniquement sur la VO2Max /VMA et ça explique peut-être pourquoi la natation est aussi peu considérée dans ce topic. Pourtant pour bien courir il ne suffit pas d'un gros moteur!
Pour ma part, les gains de la natation en terme de gainage se transfèrent en course à pied, mais c'est valable aussi pour les séances de renforcement musculaire, gainage etc... Et j'ajouterais également que ces gains-là peuvent aussi amener une réduction du risque de blessure en course à pied. Or le facteur numéro 1 du frein à la progression c'est l'irrégularité, et souvent après une blessure, on repart de loin, c'est dommage.

Drancis Frake
Messages : 222
Enregistré le : 07 juin 2018 21:11

Re: Dans quel mesure chaque sport peut-il faire progresser dans un autre?

Message non lu par Drancis Frake » 01 nov. 2019 11:11

Bonjour Shika

Je suis tout à fait d'accord avec toi, on ne peut pas uniquement se focaliser sur le VO2, c'est réducteur.
La pratique sportive c'est aussi la stimulation des glandes endocrines, du système nerveux et globalement de tout nos organes : foie, reins, etc. Il y a donc toujours un transfert d'une activité à une autre, ce qui ne veut pas dire qu'un bon nageur fera systématiquement un bon coureur à pied mais il aura beaucoup moins de difficultés à courir qu'une personne sédentaire.

PEB
Messages : 29
Enregistré le : 20 mai 2019 09:37

Re: Dans quel mesure chaque sport peut-il faire progresser dans un autre?

Message non lu par PEB » 01 nov. 2019 21:12

Sujet intéressant.
A mon avis il est peu pertinent de faire des généralisations, tant chaque cas est unique. Schématiquement, un coureur à pied basculera facilement à vélo pour des efforts courts (les 20km d’un S ou les 40 d’un M) en compensant son manque de puissance musculaire dans les cuisses par une grande fréquence de pédalage (son VO2max le lui permet). Sur du long ce sera plus compliqué car il paiera son manque de puissance vs un « vrai » cycliste. Symétriquement, un cycliste aura bien la caisse pour courir (au niveau cardio-vasculaire), mais devra faire un travail d’adaptation musculaire d’autant plus long qu’il sera âgé (surtout au niveau des adducteurs). Profiter pleinement du transfert impliquera un entrainement progressif et régulier en course à pied sur plusieurs mois. Etc.
Concernant la problématique du gainage (abdo + lombaires), importante dans les 3 sports, aucun ne me paraît suffisant pour faire des progrès significatifs à ce niveau. Une bonne PPG s’impose (et sera facilement transférable dans les 3 sports).

Répondre