Références minimales pour ironman embrun

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
FAYARD
Messages : 21937
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par FAYARD » 22 août 2019 13:17

shika a écrit :
22 août 2019 12:32
PoorSwimmer a écrit :
22 août 2019 07:41
shika a écrit :
21 août 2019 20:33


Cette mansuétude tranche avec les propos tenus sur d'autres topics natation, je ne partage pas vraiment ce constat. 2'/100 sur la distance IM, c'est juste arrêter de se battre contre le milieu aquatique, ça demande un peu d'assiduité mais c'est vraiment pas exceptionnel et à la portée de tout le monde. Pendant 3 ans j'ai négligé la natation en essayant juste de pouvoir couvrir la distance en natation. J'y étais déjà aux 2'/100m mais avec une débauche d'énergie qui compromettait la suite de l'épreuve. Cette année j'ai pas voulu remettre ça et j'ai cherché à atteindre une nage économe et je pense y être parvenu (et sous les 1'50 en plus). Avec deux séances par semaine et les bons exercices les progrès sont rapides pour celui qui veut vraiment se donner la peine d'améliorer sa technique. Par exemple les éducatifs à la con ça ne sert à rien si on ne les transpose pas sur la nage complète. Le pull/plaquettes avec des trop grosses plaquettes qui dégradent fortement la nage aussi.

Par contre c'est vrai que les secondes suivantes sont dures à gagner, surtout que la progression n'est pas linéaire.

Je crois que triporteur peut arriver à baisser significativement son chrono natation, il y a bien plus à gagner sur ce plan que dans les autres disciplines où il a de bonnes dispositions, en plus de savoir bien gérer ses courses, bravo mec, je peux en prendre de la graine :wink:
Il faut se méfier des généralités. Tout le monde n'a pas le même potentiel quel que soit le sport. Certains disent que 35 à l'heure sur un S c'est accessible à tt le monde comme d'autres en tennis par exemple, disent que 15/5 c'est facile d'y être. Pourtant force est de constater qu'aucune de ces performances ne sont atteintes par la majorité des pratiquants donc...

Quels sont selon toi les exercices efficaces et les éducatifs "à la con à éviter ?
Sans vouloir généraliser, faire des longueurs en battements de jambe ne m'a pas apporté grand chose étant donné qu'en nage complète je bats en 2 temps pour équilibrer ma nage. 90 % de la propulsion en crawl vient des bras, le battement de jambes est trop énergivore. Ça m'a été utile au début pour acquérir le bon geste et une cheville souple. Les godilles c'est pareil c'est une sacrée perte de temps à mon avis. Par contre nager avec un tuba frontal pendant 3 ans j'en faisais jamais et là ben une fois que tu enlèves la respiration de l'équation la glisse vient toute seule et ça se transpose immédiatement en nage complete.

Donc pour moi tu peux passer un temps considérable à nager sans progresser, pour peu que tu fasses les bons exercices qui sont spécifiques aux défauts que tu as (et pour 90 % des triathlètes c'est tout le temps les mêmes) tu peux progresser très vite. On parle pas de passer de 1'30 à 1'10, mais de 2'15 à 1'55. Quelques défauts techniques à corriger se traduisent facilement en poignées de secondes à ce niveau.
Parce que tu bats mal des jambes quand tu fais tes séries. C’est comme le reste, on fait des éducatifs, on peut faire des longueurs avec une seule jambe pour bien décomposer, des petites accélérations, jambe droite, deux jambes, jambe gauche, deux jambes..etc. Battement avec petites palmes et puis battement sur le dos pour travailler le mouvement du bassin, si tes genoux sortent de l’eau, c’est que tu plies trop, vision immédiate du défaut.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:

Répondre