natation

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1636
Inscription : 20 janv. 2015 11:33

Re: natation

Message non lu par K1000 »

Blackstar a écrit :
K1000 a écrit :
Blackstar a écrit : Et qu'en bassin, 27 au 1500 c'est aussi bon 1h10 au 10km sur piste (pour donner une idee).
Le record du monde 1500 m NL est de 14'31 (x 2 = 29 mn)
Le record du monde du 10 000 m est de 26'17 (x 2 = 52'34 mn)

Donc, 27 mn au 1500 m NL correspond à 48 mn au 10 000 m. Ce qui est déjà mieux.
Donc 48min au 10k sur piste, c'est un niveau moyen ?
Rapporté à 12 mn (test de Cooper), çà fait 2500 m.
Jamais moins qu'à fond.
Blackstar
Messages : 4433
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: natation

Message non lu par Blackstar »

Et :?:

P.S : ça fait aussi, 12.5 km/h sur une piste.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Waingro
Messages : 487
Inscription : 22 janv. 2010 15:47

Re: natation

Message non lu par Waingro »

La résistance au liquide est différente de la résistance à l'air, le calcul n'est pas aussi simple. Ton calcul veut dire en gros que di on savait tous nager comme on sait courir, un 27' 1500 nat vaudrait 48' au 10km cap. En fait, ton calcul est flatteur, la résistance à l'eau est bcp plus forte, c'est bien pour çà qu'avec de gros défauts on avance pas, même avec une caisse énorme.
Frank
Messages : 3014
Inscription : 08 août 2009 18:05
Localisation : Var

Re: natation

Message non lu par Frank »

Waingro a écrit :La résistance au liquide est différente de la résistance à l'air, le calcul n'est pas aussi simple. Ton calcul veut dire en gros que di on savait tous nager comme on sait courir, un 27' 1500 nat vaudrait 48' au 10km cap. En fait, ton calcul est flatteur, la résistance à l'eau est bcp plus forte, c'est bien pour çà qu'avec de gros défauts on avance pas, même avec une caisse énorme.
Bonjour, il est effectivement toujours très difficile de comparer deux sports, en particulier quand l'un des deux est la natation.
La résistance de l'eau est très forte, c'est vrai, et cela influe notamment sur la résistance à vaincre (au carré de la vitesse), mais il faut parler aussi:
-- des appuis fuyants dans l'élément liquide (alors qu'en vélo ou en cap les appuis sont fermes et il n'y a pas besoin de les chercher par des éducs -en tout cas beaucoup moins-)
-- de la nécessité de placer la respiration (alors qu'en vélo, par exemple on respire quand on veut)
-- de la position horizontale qui influe sur le travail cardiaque différemment que dans les autres disciplines
-- de l'importance de la force et de la VO² Max très inférieures en natation que dans nos deux autres disciplines du tri (sinon les filles ne sortiraient pas en tète de l'eau, et des gamins de 12 ans ne casseraient pas la mn au 100 nl ni ne tourneraient le 1500 nl en 18 ou 19 en petit bain)
-- etc...
Tout cela rend les extrapolations, les comparaisons où hiérarchisation des trois disciplines de notre sport hasardeuses, si ce n'est ridicules.
A+!
Avatar de l’utilisateur
K1000
Messages : 1636
Inscription : 20 janv. 2015 11:33

Re: natation

Message non lu par K1000 »

Je vous invite à revenir quelques pages en arrière. Le postulat était ainsi posé : que vaut 27 mn au 1500 m ?
D'aucuns comparait celà à 1h10 au 10 km CAP.
Je dis faux.
Cela s'approche plus d'un 48 mn au 10 CAP.
Et pour savoir s'il s'agit d'une performance basse, moyenne, élevée ou formidable, il existe des instruments élaborés par d'autres que moi (Cooper, Luc Léger, ...) qui permettent de hiérarchiser les performances.
La comparaison, si elle n'est pas évidente, n'en reste pas moins pertinente, chacune des discipline nécessitant quoi qu'il arrive une technique particulière.
Jamais moins qu'à fond.
Silver0l
Messages : 8005
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: natation

Message non lu par Silver0l »

K1000 a écrit :Je vous invite à revenir quelques pages en arrière. Le postulat était ainsi posé : que vaut 27 mn au 1500 m ?
D'aucuns comparait celà à 1h10 au 10 km CAP.
Je dis faux.
Cela s'approche plus d'un 48 mn au 10 CAP.
Et pour savoir s'il s'agit d'une performance basse, moyenne, élevée ou formidable, il existe des instruments élaborés par d'autres que moi (Cooper, Luc Léger, ...) qui permettent de hiérarchiser les performances.
La comparaison, si elle n'est pas évidente, n'en reste pas moins pertinente, chacune des discipline nécessitant quoi qu'il arrive une technique particulière.

Oui, la question est pertinente. Evidemment, tout est relatif. 27' au 1500 c'est pas bon pour un nageur, mais c'est pas si mauvais pour un triathlète. Ne pas oublier que la moitié des gens à l'M de Nice sortent à plus de 2' au 100m. On est donc plus proche des 48' au 10km CAP que des 1h10 en équivalence.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
FAYARD
Messages : 26043
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: natation

Message non lu par FAYARD »

Silver0l a écrit :
K1000 a écrit :Je vous invite à revenir quelques pages en arrière. Le postulat était ainsi posé : que vaut 27 mn au 1500 m ?
D'aucuns comparait celà à 1h10 au 10 km CAP.
Je dis faux.
Cela s'approche plus d'un 48 mn au 10 CAP.
Et pour savoir s'il s'agit d'une performance basse, moyenne, élevée ou formidable, il existe des instruments élaborés par d'autres que moi (Cooper, Luc Léger, ...) qui permettent de hiérarchiser les performances.
La comparaison, si elle n'est pas évidente, n'en reste pas moins pertinente, chacune des discipline nécessitant quoi qu'il arrive une technique particulière.

Oui, la question est pertinente. Evidemment, tout est relatif. 27' au 1500 c'est pas bon pour un nageur, mais c'est pas si mauvais pour un triathlète. Ne pas oublier que la moitié des gens à l'M de Nice sortent à plus de 2' au 100m. On est donc plus proche des 48' au 10km CAP que des 1h10 en équivalence.

Ouais mais on sait très bien que le niveau nat est mauvais sur IM. Sur format court, si tu nages 2' au 100m, tu vas fermer la marche.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
Messages : 4581
Inscription : 16 nov. 2004 08:33
Localisation : Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...
Contact :

Re: natation

Message non lu par Kokovich »

FAYARD a écrit :
Silver0l a écrit :
K1000 a écrit :Je vous invite à revenir quelques pages en arrière. Le postulat était ainsi posé : que vaut 27 mn au 1500 m ?
D'aucuns comparait celà à 1h10 au 10 km CAP.
Je dis faux.
Cela s'approche plus d'un 48 mn au 10 CAP.
Et pour savoir s'il s'agit d'une performance basse, moyenne, élevée ou formidable, il existe des instruments élaborés par d'autres que moi (Cooper, Luc Léger, ...) qui permettent de hiérarchiser les performances.
La comparaison, si elle n'est pas évidente, n'en reste pas moins pertinente, chacune des discipline nécessitant quoi qu'il arrive une technique particulière.

Oui, la question est pertinente. Evidemment, tout est relatif. 27' au 1500 c'est pas bon pour un nageur, mais c'est pas si mauvais pour un triathlète. Ne pas oublier que la moitié des gens à l'M de Nice sortent à plus de 2' au 100m. On est donc plus proche des 48' au 10km CAP que des 1h10 en équivalence.

Ouais mais on sait très bien que le niveau nat est mauvais sur IM. Sur format court, si tu nages 2' au 100m, tu vas fermer la marche.
Même en nageant en 1'30 tu es à la ramasse :cry: :cry:
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com
olivemiller
Messages : 642
Inscription : 19 nov. 2010 22:16

Re: natation

Message non lu par olivemiller »

Kokovich a écrit :Même en nageant en 1'30 tu es à la ramasse :cry: :cry:
Je pense que ça dépend des régions. Avec 1'30"/100m tu peux sortir dans le premier quart voire mieux.
En tout cas Malo est très intéressé pour nos échanges :roll: Jmboma avait sans doute raison.
olivemiller
Messages : 642
Inscription : 19 nov. 2010 22:16

Re: natation

Message non lu par olivemiller »

Blackstar a écrit :la premiere phrase est bonne, l'autre beaucoup moins mais bon :roll:
Tu as raison. Je retire cette phrase :wink: Il reste donc :
olivemiller a écrit :Tu prends des cours particuliers pendant 3 mois. Sinon tu t'inscris dans un club de natation ou à défaut dans un club de tri.
Je me demande quand même si tu peux progresser en natation dans un club de tri. ça dépend sans doute du coach mais j'ai des copains qui sont toujours au même niveau malgré plusieurs années en club de tri.
Silver0l
Messages : 8005
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: natation

Message non lu par Silver0l »

olivemiller a écrit :
Kokovich a écrit :Même en nageant en 1'30 tu es à la ramasse :cry: :cry:
Je pense que ça dépend des régions. Avec 1'30"/100m tu peux sortir dans le premier quart voire mieux.
En tout cas Malo est très intéressé pour nos échanges :roll: Jmboma avait sans doute raison.

Oui, on sort largement dans les premiers 20% avec 1'30 au 100 dans la plupart des épreuves.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: natation

Message non lu par lopapy »

FAYARD a écrit :
Waingro a écrit :Dans le cas d'une vo2max modeste, même sans gros défauts techniques on est limité. Si Fayard ne pouvait faire mieux que 40' au 10km cap il nagerait 5'30" au 400m nl. Si au contraire il valait 30' en cap il nagerait 4'35". Tout ça avec la même technique...
Là tu parles de faire le 400m en 4'35", moi je te parle de nager le 1500m en 23-24'. Il n'est pas nécessaire d'avoir une bonne caisse pour atteindre ces temps là. J'ai même dit que les barrières commencent autour de 22'30", avant il suffit de changer quelques détails techniques, c'est après que cela se corse sérieusement.
Heu... Tu pourras me faire changer tous les détails techniques du monde, je n'atteindrais jamais ta barrière...
Avec mes muscles de noir je nage "sous l'eau" et j'ai même des soucis pour remonter à la surface après mes coulées.
Je veux bien être l'exception qui confirme ta règle, mais même 25' sur 1500m (sauf en rivière avec le courant :lol: ) restera pour moi un rêve !)
olivemiller a écrit :
olivemiller a écrit :Tu prends des cours particuliers pendant 3 mois. Sinon tu t'inscris dans un club de natation ou à défaut dans un club de tri.
Je me demande quand même si tu peux progresser en natation dans un club de tri. ça dépend sans doute du coach mais j'ai des copains qui sont toujours au même niveau malgré plusieurs années en club de tri.
Cela depend aussi du triathlète qui est souvent "gonflé" par les éducatifs ou autre jambes, qu'il squizze très souvent pour s'éclater dans un PB/PL qui ne le fera pas progresser...
J'ai des triathlètes à évolution bien disparates, certains ne sachant pas nager il y a quelques mois et qui aujourd'hui font la nique aux anciens, alors même qu'ils n'ont pas encore la coordination suffisant pour que la bas du corps apporte ce que le haut fait déjà...

De plus il est écrit qu'il faut 3 entrainements pour progresser, alors que beaucoup sont en tre 1 et 2...

L'Papy_nage_coooool...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Eric-nordisere
Messages : 134
Inscription : 14 nov. 2014 10:55

Re: natation

Message non lu par Eric-nordisere »

Bonjour,

J’ai lu avec attention ce topic et sans vouloir raconter ma vie, je pense que mon expérience peut peut être rassurer les apprentis nageurs (âgés ou pas!) dont je fais parti.
En effet, avec un pote on s’est lancé un défis en septembre, celui de participer au tri de Cublize (M) en juin.. Jusque là tout va bien sauf que j’ai 49 ans et que je ne sais pas nager, si ce n’est une brasse de mémère… Et en plus j'ai toujours détesté ça!

Je me suis donc inscrit à mon club local dans la case débutants adultes, je me suis retrouvé au milieu de personnes forts sympathique mais aux objectifs bien différents des miens ! Des séances à battre des pieds, planches, et ça n’avance pas, beaucoup de brasse qui s’améliore un peu, genou massacré en passant, mais le crawl… NUL, 50m et encore à l’arrache.
Du coup en février je demande à un jeune mns si il accepterais de me prendre en main voyant mon « niveau » stagner, du coup 30’ par semaine en plus, mais toujours des longueurs d’exercices épuisants et franchement sans réel résultat, là je commence à me dire que c’est mort et que je ferais Cublize en brasse en essayant d’être en dessous de l’heure fatidique…

Je me suis mis à pas mal visiter de sites de natation, ici et ailleurs, je suis tombé sur la méthode Total Immersion, et je m’y suis intéressé.
Et depuis un mois j’ai fait les exercices proposés avec assiduité en parallèle des leçons.

Et bien je ne sais pas si c’est grâce à ça mais j’ai eu un déclic assez fort et depuis 2 semaines je suis capable d’aligner 100m en crawl sans fatigue, et mieux le we de l'ascension, 2 sorties en lac, la première 1200M et la seconde samedi 1450m (montre et open runner) en 29’ et 100% crawl avec beaucoup de vent latéral et un fort clapot et presque pas fatigué…

Autant dire que je suis super heureux, et le « pire » c’est que j’y prends vraiment plaisir, ce qui était totalement inimaginable il y a seulement quelques semaines (jours).

Bien sur comme je vous lis, ce sont de piètres résultats sportivement parlant mais une satisfaction énorme, maintenant je suis serein en nat et je ne peux qu’améliorer mes temps, pour le plaisir !
Il reste un travaille énorme, d’orientation notamment, vitesse bien sur. J’ai fait un xs il y a 3 semaines, 80% de crawl mais pas top mais pas dernier ! Et ce we la première vraie expérience encore xs mais ce coup ci en essayant de faire une belle nat, bien propre…

En espérant que ça remonte le moral aux personnes dans la même situation que moi… Du travail, trouver la bonne méthode, les bonnes personnes… Alors 22’,25’, 30’, c’est pas grave pour nous, ce qui compte c’est le plaisir d'apprendre et de progresser !
Avatar de l’utilisateur
Nono le motard
Messages : 272
Inscription : 20 oct. 2011 14:34

Re: natation

Message non lu par Nono le motard »

Eric-nordisere a écrit :Bonjour,

En espérant que ça remonte le moral aux personnes dans la même situation que moi… Du travail, trouver la bonne méthode, les bonnes personnes… Alors 22’,25’, 30’, c’est pas grave pour nous, ce qui compte c’est le plaisir d'apprendre et de progresser !
J'aime bien cette phrase, et je trouve qu'elle se prête bien au triathlon car, à part quelques rares exceptions, les triathlètes viennent d'un ou deux disciplines, voire pas du tout, donc il y a toujours au moins 1 discipline qu'on essaie de travailler ... ou qu'on voudrait améliorer.

Pour en revenir au fil du sujet, et au premier message de Malo qui j'avoue me laisse déjà rêveur : 20 min sur 1150 m, moi perso je signe de suite car même si pour un vrai nageur ça peut paraître très moyen, pour 80 ou 90% des triathlètes ça montre déjà un sacré niveau.

Donc à ce niveau là, pour progresser, pas de mystère : c'est coach et entrainement régulier (au moins 3 fois par semaine), reste à trouver le club et/ou le bon entraineur qui saura corriger les défauts et faire travailler intelligemment pour avancer.

En tout cas il est clair que la natation est un sport difficile techniquement, et que plus on s'y prend tard plus c'est "compliqué" de se corriger, surtout si on a déjà nagé un peu par le passé et pris de mauvaises habitudes.

Pourtant il ne faut rien lâcher, même si c'est souvent déprimant car on progresse doucement, parfois de manière sinusoïdale avec des stagnations voire des régressions. Mais force est de constater qu'on finit toujours par s'améliorer.

SI je prends mon cas personnel, pour étayer avec ma propre expérience, j'ai commencé le triathlon fin 2010, un peu par hasard, et sans jamais avoir appris à nager. Je "savais nager" (entendre par là faire des longueurs pendant une vingtaine de minutes) mais j'étais bourré de défauts, à tous les niveaux (jambes qui coulent, pas de gainage, geste de bras pourri, battement désordonné, respiration catastrophique etc ...).

J'ai pris le train en route, avec des triathlètes aguerris et clairement, les premiers mois furent vraiment très durs ! Je me suis accroché, au fil des mois, des différents entraineurs, des conseils glanés à gauche et à droite, j'ai commencé à me sentir de plus en plus à l'aise, sans être pour autant devenu un "nageur".

5 ans après, je mesure les progrès réalisés :
- 45 sec régulier au 50 sur des 16x50 (départ minute), là où il y a 4 ans j'avais du mal à faire 4 x 50 départ 1'10
- 1'30 sur 100m dans des série de 6x100 (départ 2') alors qu'il y a 4 ans j'étais autour d'1'55 - 2' au 100 m et qu'il m'était difficile d'en enchainer 2
- 14' sur un 800 m en fin séance, contre +17' il y a 2 ans

Je vais essayer de "maintenir ce niveau" que j'ai actuellement, ce qui n'est pas gagné, et j'aimerai faire descendre mon temps sur 1500 m à 25' d'ici 1 à 2 ans (3' à gagner quasiment), je connais les axes de développement à suivre désormais : maintenir le gainage et l'horizontalité, et améliorer le battement pendant la nage.

Bref, tout ça pour dire que oui, c'est dur, mais en étant patient, régulier à l'entrainement, en étant bien encadré par des personnes compétentes (entendre par là qui cherchent d'abord à faire progresser techniquement avant de faire bouffer du carreau pour aller plus vite plus longtemps) on peut y arriver, même en s'y mettant tardivement (j'ai commencé à 37 ans).

8)
Répondre