cadence de pédalage

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Silver0l
Messages : 7867
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Silver0l »

maere a écrit :
SilverOl, tu pratiques de temps en temps le vélo voir même le triathlon?
Tu sais nous sortir un nombre incalculable d'études "scientifiques", mais jamais tu ne nous fais part de ton expérience...
On s'en fout de mon expérience ou de ton expérience. C'est par les expériences anecdotiques personnelles que s'entretiennent les légendes. On répète aux gars: "moulinez, c'est mieux pour courir après et c'est plus économique", et ils finissent par s'en persuader et s'en convaincre, et par convaincre les autres. Et puis un jour il y a un gars qui prend un groupe d'athlète, qui prend des capteurs de puissance, qui mesure la consommation d'oxygène, qui mesure tout ça à différentes cadences, qui les fait courir après etc et puis qui trouve que ben non, finalement, c'est pas comme tout le monde dit, en vérité, c'est beaucoup plus économique de pédaler à cadence lente. Et un autre répète l'expérience et trouve la même chose. Et aujourd'hui, tous les scientifiques savent que la cadence la plus économique est bien plus lente que ce que les cyclistes ont appris à faire... Et maintenant on commence à y voir un peu clair: plus l'épreuve est longue et moins la puissance produite est élevée, et plus on a intérêt à avoir une cadence lente (à puisance élevé et sur durée courte, le résultat est différent, car on ne cherche alors pas forcément la cadence la plus économique). Mais le pauvre triathlète lambda qui fait son vélo sur IM en 6h en produisant 170W, il est toujours persuadé qu'il doit mouliner à 100 RPM par des mecs comme jhr qui gobent aveuglément tout ce qu'on leur raconte et qui colportent les légendes urbaines sans fondement scientifique...

Et sinon, oui, je pratique le triathlon. J'ai même commencé alors que tu étais à peine né et j'ai atteint un niveau correct, même si aujourd'hui je dois arrêter...
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
jean972
Messages : 49
Inscription : 08 sept. 2012 01:37

Re: cadence de pédalage

Message non lu par jean972 »

je préfere avoir de vrai références, que l'avis d'un quidam que je ne connais pas :).

Donc merci pour les liens !
Blackstar
Messages : 4413
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Blackstar »

Silver0l a écrit :
Blackstar a écrit :Intéressant. En dehors de Sutton, quelles sont les études qui se soucient de courir après le vélo ?
Une des études citées ci-dessus (http://www.savoir-sport.org/apps/fiche/ ... t=1&id=544) conclue qu'il est intéressant de réduire la cadence pour les triathlètes, afin de mieux courir après:
Ces résultats montrent l' opportunité pour l’entraîneur de proposer une cadence de pédalage en phase initiale de l’épreuve cycliste plus basse que celle que le triathlète adopterait spontanément (FLC), et ce, dans le but d’une réduction de la dépense énergétique. Dans cette perspective, des tests de routine d’évaluation de la cadence " énergétiquement optimale " devraient être envisagés pour cette population. Ceci autoriserait une individualisation des propositions de réduction de cadence de pédalage, par rapport à la FLC, pour se rapprocher au mieux de celle repérée la plus économique pour chacun des triathlètes, leur permettant ainsi d'économiser leur capital d’énergie pour être plus performants lors de la course à pied qu’ils doivent réaliser en enchaînement de l’épreuve cycliste.
Oui donc la seul étude citée, indique que ça peut peut être une opportunité mais qu'il convient de l'individualiser.
Ce constat s'applique à toutes autres disciplines de notre sport : nager en amplitude ou en fréquence en natation ou à pied.

En résumé, dave80, part sur une base de ton choix (celle de ton étude vaut aussi bien que les autres) expérimente à l'entrainement et trouve ta façon de pédaler sur la distance que tu vas préparer.
C'est le résultat en compétition qui validera ou non, ton choix.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Antoine191
Messages : 1569
Inscription : 29 avr. 2011 15:07

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Antoine191 »

Michel Desjoyaux (Vendee globe) disait toujours que celui qui gagne c'est pas celui qui fait la course parfaite mais seulement celui qui fera le moins d'erreur. Le fait que tu ai des résultats montre juste que tu as globalement fait moins d'erreur que les autres, pas que ta solution est optimale, juste moins mauvaise. Par exemple ceux qui suivent un peu Pete Jacobs auront remarqué que lorsqu'il gagne en 2012 il a fait un peu n'importe quoi dans sa préparation, mais une bonne combinaison de talent/génétique et le fait qu'il ai su saisir les opportunité de course lui ont permis la victoire. Sa préparation était loin de ce que l'on entend etre la prépa idéale.

Concernant la cadence il y a des choses qu'il faut garder (adaptation en fonction de l'intensité de l'effort) et des choses qu'il faut remettre en cause (en moyenne la cadence optimale se situerait autour de 90 alors que c'est plutôt 70-75 pour du long). Bref l'idée n'est pas de dire a machin que sa cadence optimale est de 75, on est tous bien conscient que chaque corps est légèrement différent mais qu'il ne se laisse pas bourrer le crane avec les "mouline pour courir mieux" et centre plutôt ses expériences autour de 73 (+5 - 5) que autour de 90. C'est aussi tentant de mouliner car c'est moins douloureux et que naturellement on choisi les solutions qui nous font le moins souffrir, pas forcément les plus efficace.

Il faut aussi s'adapter au terrain, si une bosse necessite une passage proche de FTP, on peut monter a 90rpm pour la passer, a l'inverse, dés que tu es lancé derrière la bosse il ne faut pas rester 20 minute a 90 rpm sur le plat qui suit mais le plus vite possible remettre la plaque pour faire rapidement baisser sa consommation d'oxygène par l'amélioration du rendement de manière a s'économiser pour les prochaines difficultés.
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: cadence de pédalage

Message non lu par lopapy »

EXCELLENT ! Image

D'ailleurs cette histoire de fréquence de pédalage me taraude aussi pas mal car autant les jeunes s'y mettent bien, autant si je ne fais pas de HTV, automatiquement, ma fréquence baisse malgré mes désirs d'accélération. Et quand je veux (faire semblant) de pédaler vite en kms/h assez longtemps, instinctivement je baisse ma fréquence...
Mais, comme l'écrit Silver0l...
Silver0l a écrit :
maere a écrit :
SilverOl, tu pratiques de temps en temps le vélo voir même le triathlon?
Tu sais nous sortir un nombre incalculable d'études "scientifiques", mais jamais tu ne nous fais part de ton expérience...
On s'en fout de mon expérience ou de ton expérience. C'est par les expériences anecdotiques personnelles que s'entretiennent les légendes. On répète aux gars: "moulinez, c'est mieux pour courir après et c'est plus économique", et ils finissent par s'en persuader et s'en convaincre, et par convaincre les autres. Et puis un jour il y a un gars qui prend un groupe d'athlète, qui prend des capteurs de puissance, qui mesure la consommation d'oxygène, qui mesure tout ça à différentes cadences, qui les fait courir après etc et puis qui trouve que ben non, finalement, c'est pas comme tout le monde dit, en vérité, c'est beaucoup plus économique de pédaler à cadence lente. Et un autre répète l'expérience et trouve la même chose. Et aujourd'hui, tous les scientifiques savent que la cadence la plus économique est bien plus lente que ce que les cyclistes ont appris à faire... Et maintenant on commence à y voir un peu clair: plus l'épreuve est longue et moins la puissance produite est élevée, et plus on a intérêt à avoir une cadence lente (à puisance élevé et sur durée courte, le résultat est différent, car on ne cherche alors pas forcément la cadence la plus économique). Mais le pauvre triathlète lambda qui fait son vélo sur IM en 6h en produisant 170W, il est toujours persuadé qu'il doit mouliner à 100 RPM par des mecs comme jhr qui gobent aveuglément tout ce qu'on leur raconte et qui colportent les légendes urbaines sans fondement scientifique...

Et sinon, oui, je pratique le triathlon. J'ai même commencé alors que tu étais à peine né et j'ai atteint un niveau correct, même si aujourd'hui je dois arrêter...

Voilà des écrits que j'aime et que sur Facebook, je cliquerais. Image

Je soulignerais ce que Silver0l a écrit :"On s'en fout de mon expérience ou de ton expérience. C'est par les expériences anecdotiques personnelles que s'entretiennent les légendes."
[/b]
C'est, en d'autres termes, ce que j'essaie de marteler au quotidien car BEAUCOUP généralisent LEUR expérience, pour l'appliquer aux autres, d'ou d'enÔrmes problèmes qui en découlent...
Ceci en triathlon MAIS, aussi et surtout, dans la vie de tous les jours, en coaching c'est flagrant et dangereux !

D'ailleurs quand quelqu'un n'est pas d'accord avec mes conseils, sans argutie solide, souvent il passe au personnel et me répond qu'il n'est pas fait comme moi, ne distinguant même pas que ceux que je lui conseille n'est absolument pas indiqué pour moi (et d'ailleurs je ne conseille à personne de s'entrainer comme moi :sm1: )

Même si je ne suis pas toujours d'accord avec Silver :twisted: , je lis toujours ses points de vue (dans la posture de l'avocat du diable très souvent :evil: ) avec délectation car je peux faire mon profit d'excellentes informations qui me permettront de construire, par après, un raisonnement mathématiquement logique.[/size]

Il m'arrive d'ailleurs, quand je suis d'accord avec quelqu'un, de faire aussi cet Avocat du Diable, car si mon interlocuteur est bon, il me construira des arguments dont je pourrais utiliser l'impact dans d'autres discussions et je le remercie. Sauf quand les arguties tournent en rond et que la personne s'en prend au personnel, n'arrivant pas à sortir du "voilà c'est comme cela... Et... c'est tout !" :sm1:

L'Papy_ki_tenait_à_le_signaler...

Image
PS : D'ailleurs, au sujet de Silver0l, il lui arrive aussi d'admettre qu'il s'est trompé, oui... Oui... :mrgreen: Une fois c'est arrivé... :D
Plus d'argument en stock, il a admit, discrètement, avoir pensé comme beaucoup de mouton, lui qui aime se démarquer ! :lol:

PS2 : Mon cher Silver0l, les "études" récentes montrent que l'arthrose ne vient pas de la CAP et qu'au contraire, elle permet de lutter contre.Image
Ainsi j'ai des arthrosé de la hanche et du genou qui, après avoir pensé tout arreter, ont repris, homéopathiquement, la CAP en n'y faisant que de l'endurance (oui, je sais, tu n'aimes pas cela pouah... :sm10: ) gardant le cardiaque pour le vélo/nat et cela leur a permis de finir sans souci arthrosique des UTMB/GRR et autre GRP...
Si tu arrètes toute CAP, je te prédis une rapide descente aux enfer osseuse !!! :evil:
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Silver0l
Messages : 7867
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Silver0l »

lopapy a écrit :
PS2 : Mon cher Silver0l, les "études" récentes montrent que l'arthrose ne vient pas de la CAP et qu'au contraire, elle permet de lutter contre.
Ainsi j'ai des arthrosé de la hanche et du genou qui, après avoir pensé tout arreter, ont repris, homéopathiquement, la CAP en n'y faisant que de l'endurance (oui, je sais, tu n'aimes pas cela pouah... :sm10: ) gardant le cardiaque pour le vélo/nat et cela leur a permis de finir sans souci arthrosique des UTMB/GRR et autre GRP...
Si tu arrètes toute CAP, je te prédis une rapide descente aux enfer osseuse !!! :evil:
Bon on est un peu HS sur ce coup, mais par contre ça m'intéresserait beaucoup si tu pouvais me filer un lien sur ces études. Je soufre quand même beaucoup moins depuis que j'ai complètement arrêté la CAP, et je suis conscient de la nécessité de continuer de mobiliser l'articulation, mais je pensais qu'en continuant de nager et rouler, ça faisait le job, sans avoir à subir le poids du corps et les chocs destructeurs de la CAP. En tout cas c'est ce que mon toubib me dit et ça a l'air de marcher... Par contre je donnerai beaucoup pour pouvoir courir à nouveau (même en endurance s'il le faut... :wink: ) - mais pas au détriment de la santé, je veux passer à la prothèse (inéluctable à terme selon le toubib) le plus tard possible.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
NANGATRI
Messages : 1977
Inscription : 13 déc. 2012 22:12

Re: cadence de pédalage

Message non lu par NANGATRI »

"""""PS2 : Mon cher Silver0l, les "études" récentes montrent que l'arthrose ne vient pas de la CAP et qu'au contraire, elle permet de lutter contre.Image
Ainsi j'ai des arthrosé de la hanche et du genou qui, après avoir pensé tout arreter, ont repris, homéopathiquement, la CAP en n'y faisant que de l'endurance (oui, je sais, tu n'aimes pas cela pouah... :sm10: ) gardant le cardiaque pour le vélo/nat et cela leur a permis de finir sans souci arthrosique des UTMB/GRR et autre GRP...
Si tu arrètes toute CAP, je te prédis une rapide descente aux enfer osseuse !!! :evil:""""

Complètement d'accord avec toi. Mon épouse qui ne peut pas courir pour des prob génétiques de hanches est arthrosique depuis ses 30 ans. L'inactivité lui créant de plus en plus de soucis, elle s'est décidée à tenter la marche nordique. Elle en retire aujourd'hui des bienfaits qu'elle n'imaginait pas.
Pour ma part, les point d'arthrose qui me gênent parfois sont lié non pas à la cap, mais à ma jeunesse d'apprenti maçon et se situent aux épaules>>> engendrant des difficultés à avoir un geste efficace en crawl. Mais ce n'est pas invalidant.
Par contre, malgré mes + de 80 marathons (sans compter tout le reste), aucun souci par ailleurs.

Pour en revenir à la cadence, étant plutôt néophyte en la matière, je fais beaucoup de tests perso (HT ou vélo) et j'essaie d'être le moins possible formaté. Je n'ai pas de capteur de puissance et je m'en tiens à l'aisance musculaire couplée à l'aisance cardio-respiratoire. Je suis dans la phase d'allongement des durées, afin de trouver le meilleur rendement (pour moi) qui me permettra de courir bien derrière le vélo.
Avec du temps et de la patience, les feuilles de mûrier se transformeront en robe de soie.
Mais,
Y penser sans cesse ne labourera pas le champ.
Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10590
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: cadence de pédalage

Message non lu par eric d »

Silver0l a écrit :
lopapy a écrit :
PS2 : Mon cher Silver0l, les "études" récentes montrent que l'arthrose ne vient pas de la CAP et qu'au contraire, elle permet de lutter contre.
Ainsi j'ai des arthrosé de la hanche et du genou qui, après avoir pensé tout arreter, ont repris, homéopathiquement, la CAP en n'y faisant que de l'endurance (oui, je sais, tu n'aimes pas cela pouah... :sm10: ) gardant le cardiaque pour le vélo/nat et cela leur a permis de finir sans souci arthrosique des UTMB/GRR et autre GRP...
Si tu arrètes toute CAP, je te prédis une rapide descente aux enfer osseuse !!! :evil:
Bon on est un peu HS sur ce coup, mais par contre ça m'intéresserait beaucoup si tu pouvais me filer un lien sur ces études. Je soufre quand même beaucoup moins depuis que j'ai complètement arrêté la CAP, et je suis conscient de la nécessité de continuer de mobiliser l'articulation, mais je pensais qu'en continuant de nager et rouler, ça faisait le job, sans avoir à subir le poids du corps et les chocs destructeurs de la CAP. En tout cas c'est ce que mon toubib me dit et ça a l'air de marcher... Par contre je donnerai beaucoup pour pouvoir courir à nouveau (même en endurance s'il le faut... :wink: ) - mais pas au détriment de la santé, je veux passer à la prothèse (inéluctable à terme selon le toubib) le plus tard possible.
silver, pour regenerer il faut soliciter juste ce qu'il faut et longtemps. essayes de marcher tranquillement sans forcer , pour avoir une marche sans compenssion, peu etre que c'est seulement 1 ou 2 kmh. mais cela 2 ou 3 h par jours, tu te regenere. par contre marcher 300 metres par jour a 5 km h peu peu etre avoir l'effet inversse. en natation tu solicite rien, en velo c'est different.

en tout cas , perso, apres avoir marcher plus de 200 kms en 1 semaine , a des allures differente de balllade, je cours comme dans un fauteuil, au niveau tandon et articulation.

pour nice tu peu faire le marathon en 6 heure et etre finisher et te faire moins mal que sur 1 10 kms a 15 kmh. ce qui tu c'est de voulloir forcer.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie
Fantastic
Messages : 380
Inscription : 28 août 2013 15:38

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Fantastic »

P'tain Neuneu sort de son blog... ça va faire maaaaaaaaaal !!! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Fabreizhad Triathlon
Messages : 3896
Inscription : 16 sept. 2013 07:12
Contact :

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Fabreizhad Triathlon »

Pour en revenir aux fréquences "optimales" de pédalage...
N'existerait-il pas une relation entre les fréquences de pédalage et de course à pied ?
Je m'explique :
- En pédalant à plat et de façon naturelle, je suis entre 90 et 93 tours par minute.
- En courant, je tourne entre 90 et 92 foulées gauches ou droites à la minute.
Merci d'avance...

d;-)
Avatar de l’utilisateur
BART26
Messages : 3394
Inscription : 31 oct. 2010 16:28
Localisation : VALENCE

Re: cadence de pédalage

Message non lu par BART26 »

Tu as quoi pour mesurer le nombre de foulée ? :D
Avec l'âge ... on fait moins le malin en sport ... quand on l'a fait étant jeune !
Antoine191
Messages : 1569
Inscription : 29 avr. 2011 15:07

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Antoine191 »

Le vélo et la cap ont des mécanismes tout a fait différent et donc il y a peu de raisons mathématique pour que les cadences optimale soient identique
=> D'un point de vue mécanique les "fréquences naturelles" associé a ces mécanismes sont différentes, et cette fréquence naturelle est très importante en cap puisque c'est une activité "bondissante", donc basé sur les relation masse/ressort. Le vélo est plus dans la production continue d'energie mécanique.
La durée de l'effort est très courte en cap tandis que les muscles sont sollicité environ 30% du cycle en vélo. Le besoin de récup entre chaque geste pour oxygéner et détendre le muscle est donc différent.
Avatar de l’utilisateur
Fabreizhad Triathlon
Messages : 3896
Inscription : 16 sept. 2013 07:12
Contact :

Re: cadence de pédalage

Message non lu par Fabreizhad Triathlon »

BART26 a écrit :Tu as quoi pour mesurer le nombre de foulée ? :D
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - ... 90 - 91 - 92 (1 minute)... :mrgreen:
En fait, je compte juste le nombre de foulées (uniquement d'un côté) sur une minute...

d;-)
Avatar de l’utilisateur
BART26
Messages : 3394
Inscription : 31 oct. 2010 16:28
Localisation : VALENCE

Re: cadence de pédalage

Message non lu par BART26 »

D'accords , je t'imaginais bardé de capteurs accéléro/fréquen/cardio/GPS/cadenceur ... :D
Avec l'âge ... on fait moins le malin en sport ... quand on l'a fait étant jeune !
Répondre