Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
kent 7
Messages : 2192
Inscription : 05 mai 2010 14:12

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par kent 7 »

je t'attendais Hugo :wink:
Avatar de l’utilisateur
kent 7
Messages : 2192
Inscription : 05 mai 2010 14:12

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par kent 7 »

FAYARD a écrit :
Bangbros a écrit :
kent 7 a écrit : "cours à une allure qui ne soit jamais supérieure à celle de la compétition ou diminue l'intensité quand la fréquence du pouls dépasse 150."
j'ai jamais entendu une merde pareille
il y a sur OT des triathlètes qui ont un certains vécu dans le triathlon, rarement blessé et avec des résultats corrects...toi tu as préparé deux fois la saintélyon et tu as été DNS sur les deux tentatives...2 fractures de fatigues...et c'est pas faute de t'avoir prévenu, tu en faisais trop et trop vite...tu devrais peut être repenser ta façon de t'entrainer...enfin je dis ça, je dis rien.. :roll: :roll: :roll:

Finalement Bangbros tu ne sais pas t'entraîner :D
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par lopapy »

kent 7 a écrit :sorties vélo avec ma compagne ( qui améliore largement son best temps vélo et cap sur IM malgré du vent usant ) en Correze et Cantal : beaucoup de D+ ( pas du tout le style du parcours vichyssois ) de la chaleur et ... jamais plus de 120 puls de moyenne ; roulant avec un capteur de puissance Ergomo : j'ai pas tapé trop fort dans les watts sauf dans le Puy Mary :wink: donc des sorties "cyclotouristes " à 20/22 de moyenne qui m'ont permis de rouler , seul :wink: en 5h20 à Vichy ( 33 de moyenne ) : ETRANGE non ?

Je me suis basé sur les écrits de Joe Friel ( en anglais : j'ai peut-être compris de travers :oops: )
Non, pas si étrange que cela... Il y a déjà une base, tu y as cru, même si c'est peut être de travers et en plus tu es arrivé à Vichy super bien reposé.
Tu avais donc de la réserve pour taper... L'optimisation, pour toi, est peut être de continuer comme cela en rajoutant, ou augmentant la part, de fracs vélo ou muscu vélo.

Pas trop pour ne pas déséquilibrer l'équilibre qui t'as permis de réussir ton challenge, mais suffisamment pour espérer faire plus vite avec les mêmes moyens.

Pour "comprendre de travers", que cela soit le cas ou pas, c'est ainsi que les plus belles découvertes se font.
J'ai des athlètes qui m'ont réalisé des plans complètement à l'ouest de ce que je demandais, mes protocoles devaient être à chi*r...
Que de belles découvertes j'ai fait... D'ailleurs, pour exemple, faire du vélo 36h à 48h avant un marathon fut découvert après que par erreur, 2 triathlètes et 1 CAP de l'époque aient fait ce protocole là, se trompant. A l'analyse des semaines après, au vu des résultats, j'ai codifié des tests et eu d'excellents retours...
Ugo l'asticot a écrit :Encore une fois excellente question de Kent qui a fait demarrer beaucoup de conversations et bouscule pas mal de choses.

Je suis surpris, mais je ne vais pas dans le sens du grain. Oui, je pense que tout a ete fait en matiere d'entrainement depuis bien longtemps. Ce que font les meilleurs ne sont que des choses deja faites, mais remises au gout du jour, agencees differemment. Parfois les memes choses mais expliquees autrement, des fois avec un coup de pouce de "la science". Il n'y a pas eu de revolution de l'entrainement depuis longtemps, la derniere certainement sur la theorisation et generalisation de la pliometrie dans les lancers en athle. En triathlon, je ne pense pas. Je predis d'ailleurs un retour du volume et des junk miles d'ici peu...

L'essence de l'entrainement c'est d'abord le bon sens, et c'est la dimension la plus objective (et objectivable). La realite, est qu'on ne peut pas tout bosser tout le temps a l'entrainement, alors on doit faire des choix. Choix qui se remarquent qand la performance est au bout, et qui ont le potentiel de devenir normes si c'est un minimum generalisable. C'est comme le savoir academique, il faut segmenter, on ne peut pas aller directement du CP a la terminale (ou on rate un paquet d'autres choses). Les principes de l'entrainement sont connus, et les meilleurs coaches (les plus reconnus) disent des choses simples (cf Brett Sutton, John Hellemans, Dave Scott). Au contraire des explications simplistes ou unifactorielles, qui ont une portee extremement limitee. Non, le mur du marathon n'est pas hydrique, tout n'est pas hydrique, come on peut le lire ici meme tres souvent.

L'essence de l'entrainement c'est aussi l'entrainabilite. Elle est genetique (pour etre performant il faut d'abord bien choisir ses parents), et elle est culturelle (il y avait notre petit marronier post-Hawaii sur le no pain no gain). Et meme si il est tentant de penser que les pros on tout teste et mesure, on est a des annees lumieres d'objectiver quoi que ce soit. Mais il y a beaucoup de travail en ce sens en definissant le champ des dynamiques complexes, qui ont deja fait des liens avec d'autres dimensions de la performance (la fatigue, l'hydratation, les electrolytes, le role de la locomotion dans l'evolution,...).
Il est exact que comme la mode on revient a des styles de travaux des années antérieures (La ref Volodalen de Kent, je vais la relire...)
P.e. le barefoot, on en faisait déjà dans les années 80, ne serait ce déjà qu'en récupération.
On y reviens aujourd'hui sous l'impact des plus motivées... Car la technologie de la chaussure a connu son pic à la fin de siècle dernier, balayant toute opportunité en pied nu...
Même Zola Budd du s'y mettre...

Bien évidemment, également, tout n'est pas aussi simpliste que l'on peut "l'écrire"(et pourtant les coachs disent des choses simples ? :sm19: ), mais, à un moment donné, il faut savoir vulgariser un concept au maximum pour que l'athlète moyen ne décroche pas au premier plan proposé.
Comme p.e. le concept grossir le coeur avec l'endurance et le muscler avec la résistance... On sait que ce n'est pas scientifiquement exact, mais il n'y a rien de mieux pour expliquer l'évolution cardiaque.

Il y a des découvertes encore à faire, ne serait ce déjà que dans la différenciation entre les hommes et les femmes. J'en fais depuis plus de 25 ans empiriquement, j'y ais trouvé des explications scientifiques dans les écrits de Nathalie Boisseau et JR Poortmans sur la carburation, entre autre...
MAIS, pour analyser leurs écrits il a fallu que je sois très motivé car c'est techniquement élevé... Et les entraineurs qui appliquent les résultats de cette chercheuses Staps de Clermont Ferrand ne sont pas légion.
C'est comme quand Grégoire Millet fait sa press sur les travaux de V. Billat avec l'exemple de Paula Radcliff...
J'ai passé cette press a énormément de personnes, peu ont fait évoluer leurs plans... Et pourtant il y a matière a fortement réflechir la structure du travail cardiaque.

Et encore, je ne suis pas sur d'avoir tout compris moi même alors que je revendique mes nouveaux protocoles de cinétique de VO2max à, partir de cette press.

On ne peut partir sur des champs nouveaux de méthode d'entrainement qu'avec des athlètes motivés, et pour cela, il faut qu'ils comprennent l'architecture des protocoles.
Et là... C'est rare...
Car bien souvent, rivalité oblige, ils regarderont ce que font les petits copains. Et si lors d'une course, le petit copain est devant avec des méthodes traditionnelles (issues pour la plupart du No Pain No Gain), il faut vraiment que l'athlète soit sur de son coach pour continuer de réaliser des protocoles "bizzarres"...

P.e. faire 4 sorties par jour en CAP, ce n'est pas évident de le faire conceptualiser à un athlète...
Et pourtant, quelle énorme caisse d'endurance cela a donné à chaque fois...
Quand c'est utilisé avec modération, sinon grosse usure nerveuse...

La technologie aussi nous fait évoluer dans les protocoles, le textile comme les appareillages... Etc..., Etc...

L'Papy...Il_n'y_a_qu'une_vérité_mais_chacun_la_sienne...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
SylBol
Messages : 692
Inscription : 27 déc. 2011 20:33
Localisation : Toulouse

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par SylBol »

lopapy a écrit :
Pour "comprendre de travers", que cela soit le cas ou pas, c'est ainsi que les plus belles découvertes se font.
J'ai des athlètes qui m'ont réalisé des plans complètement à l'ouest de ce que je demandais, mes protocoles devaient être à chi*r...
Que de belles découvertes j'ai fait... D'ailleurs, pour exemple, faire du vélo 36h à 48h avant un marathon fut découvert après que par erreur, 2 triathlètes et 1 CAP de l'époque aient fait ce protocole là, se trompant. A l'analyse des semaines après, au vu des résultats, j'ai codifié des tests et eu d'excellents retours...

L'Papy...Il_n'y_a_qu'une_vérité_mais_chacun_la_sienne...
Bonjour L'Papy,
Pourrais tu détailler un peu ces tests et les retours? En quelques lignes si tu le peux.
J'ai moi même remarqué que les veilles de tri, si je me faisais une petite "remise en route" sans intensité, j'avais l'impression d'être mieux dés le départ de la course, de mettre moins de temps à rentrer dedans...
Etant dans les derniers jours avant le marathon de dimanche, je pensais faire une petite seance de 6x30/30 en accélération progressive ce soir mardi ou demain mercredi afin de ne pas tout couper...
Mais peut etre qu'une petite demi-heure de HT pourrais en effet remplacer cette séance en évitant les chocs de la CAP...
Et du coup en refaire une vendredi soir afin de ne pas s'endormir complètement?
Merci de tes pistes encore une fois!

Sylvain
Avatar de l’utilisateur
kent 7
Messages : 2192
Inscription : 05 mai 2010 14:12

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par kent 7 »

Je viens de lire de 0 à 226 km de Guy hemmerlin : il a bien gardé ses secrets !
Fab74ch
Messages : 3323
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par Fab74ch »

kent 7 a écrit :Je viens de lire de 0 à 226 km de Guy hemmerlin : il a bien gardé ses secrets !
Cad? Tu peux en dire plus sur ce bouquin? Je suis à deux doigts de me laisser tenter?
Il y a des choses intéressantes?
Avatar de l’utilisateur
kent 7
Messages : 2192
Inscription : 05 mai 2010 14:12

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par kent 7 »

Je suis embarasse pour te répondre: je trouvais ses articles très interressants dans les magazines, là je suis un peu déçu car cela reste très généraliste... Idéal pour débuter sur ironman moins pointu pour s' améliorer...
Fab74ch
Messages : 3323
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par Fab74ch »

Ok, je te remercie pour ton avis.

Et pour les chapitres dietetique, etc, c'est intéressant?
Et le plan du 70.3? = plan IM *0.5? *0.75?
Avatar de l’utilisateur
Bangbros
Messages : 854
Inscription : 18 juil. 2013 11:03

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par Bangbros »

tu t'attendais à quoi?
tri = pompe à fric
si tu veux du pointu faut prendre un plan personnalisé bien cher à l'année.
et encore tu seras considéré comme un client pas comme un athlète.
"Train hard, race hard, never win" moi
Alistair Brownlee sur 10.000m : http://www.flotrack.org/coverage/250668 ... 0aMPqh_uGM
Hauss Joel
Messages : 243
Inscription : 20 mai 2004 12:55
Localisation : Réunion

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par Hauss Joel »

Bangbros a écrit :tu t'attendais à quoi?
tri = pompe à fric
si tu veux du pointu faut prendre un plan personnalisé bien cher à l'année.
et encore tu seras considéré comme un client pas comme un athlète.
Il ne faut jamais généraliser :D
Paqman
Messages : 72
Inscription : 06 sept. 2006 12:11
Localisation : Dijon

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par Paqman »

Post super intéressant.
J'avais quelques questions (sachant que je n'aie aucune compétence en entraînement, seulement une activité d'Athlète)

@lopapy : Quand tu évoques les WE blocs , peux-tu citer un exemple précis. Car dans mes préparations marathons, j'utilise beaucoup la notion d'enchaînement Sortie longue (<= 2h00 avec une seule de 2h00 dans la prépa) le lendemain d'une bonne séance de qualité ... et ce dans l'idée de faire moins de SL

@tous :
Votre avis sur l'importance d'un entraînement en groupe (pour l'aspect économie (ou pas) nerveuse) sur les SL ? sur les séances de qualité ?
(j'ai lu que lopapy trouvait cela bénéfique pour les séances longues)

J'ai lu (je ne sais où) que l'apport de sucre sur un marathon serait plus utile pour la tête que pour les jambes (notamment au moment du mur) ? Etes vous ok ? Et si oui faudrait-il travailler/tester cela à l'entraînement ?
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par lopapy »

Pas relu et écrit par séquence depuis ce matin... :oops: Alors peut être répétition ou fôtes de frappe ou d'orthographes...
SylBol a écrit :
lopapy a écrit :
Pour "comprendre de travers", que cela soit le cas ou pas, c'est ainsi que les plus belles découvertes se font.
J'ai des athlètes qui m'ont réalisé des plans complètement à l'ouest de ce que je demandais, mes protocoles devaient être à chi*r...
Que de belles découvertes j'ai fait... D'ailleurs, pour exemple, faire du vélo 36h à 48h avant un marathon fut découvert après que par erreur, 2 triathlètes et 1 CAP de l'époque aient fait ce protocole là, se trompant. A l'analyse des semaines après, au vu des résultats, j'ai codifié des tests et eu d'excellents retours...

L'Papy...Il_n'y_a_qu'une_vérité_mais_chacun_la_sienne...
Bonjour L'Papy,
Pourrais tu détailler un peu ces tests et les retours? En quelques lignes si tu le peux.
J'ai moi même remarqué que les veilles de tri, si je me faisais une petite "remise en route" sans intensité, j'avais l'impression d'être mieux dés le départ de la course, de mettre moins de temps à rentrer dedans...
Etant dans les derniers jours avant le marathon de dimanche, je pensais faire une petite seance de 6x30/30 en accélération progressive ce soir mardi ou demain mercredi afin de ne pas tout couper...
Mais peut etre qu'une petite demi-heure de HT pourrais en effet remplacer cette séance en évitant les chocs de la CAP...
Et du coup en refaire une vendredi soir afin de ne pas s'endormir complètement?
Merci de tes pistes encore une fois!

Sylvain
Lesquels de tests ? Sur le velo 36h/48h avant ?

Alors la problématique se pose de la façon suivante.
Le cardiaque est très intéressé de pourvoir continuer à fonctionner jusqu'à très proche de la compétition. Surtout sur du long...
(Pour les sprinter et jusqu'au demi fond, jocker, chuis pas compétent)
Donc, plus c'est long, plus c'est le temps de soutien cardiaque qui est nécessaire et non l'explosivité, alors on peut la titiller jusqu'à très proche de la compétition.

Mééééééééé attention que l'ossature muscolo-tendino-osseuse n'est pas d'accord et si tu la laisse tranquille plusieurs jours avant la compétition elle ne saura que te remercier (jusqu'à 10 jours pour un ultra trail ou 10kms CAP et au dessus)
Du coup nous voilà devant une contradiction. Comment tenir son cardiaque au top tout en minimisant l'impact sur le corps au repos.

Suite a des analyses à, postériori de plusieurs entrainements, nous avons défini puis valider durant les années 90 que de faire un CLM avec le cardiaque régulier pendant 45kms en gros, plus echauffement avant, récup' après, nous avait très étonnemment donné un coup de boost avec une périod d'euphorie.

Notons quand même qu'après l'euphorie, comme toute routine, c'est tombé en désuétude et quand je le remets en place j'ai souvent un temps d'arrêt de l'athlète car ce n'est pas commun... Même moi, je ne le fais pas "a chaque fois" (mais le regrette comme pour dimanche car AMHA c'était 2' à 3' de moins sur mon marathon avec l'amélioration de mon temps de soutien)

Pour un marathon, je fais souvent une VS le Mardi qui pourrait coincider avec un pseudo RDS (Mercredi soir serait mieux mais moins longtemps que mardi soir) et un rappel avec le CLM du Vendredi après midi. MAIS PLUS DE CAP a partir du Mercredi ou Mardi après la VS !!!
Pour Mon Marathon de Dimanche je n'ai pas arreté l'entrainement "normal"(Natation/Velo/CAP/Kravmaga), juste pas fait de vélo la veille.
Mais dès lundi je reprenais, dimanche j'ai un petit trail puis un 57 bornes début novembre. Je ne suis personnellement pas un exemple, j'ai pris mon marathon comme une SL ! :oops:
Fab74ch a écrit :
kent 7 a écrit :Je viens de lire de 0 à 226 km de Guy hemmerlin : il a bien gardé ses secrets !
Cad? Tu peux en dire plus sur ce bouquin? Je suis à deux doigts de me laisser tenter?
Il y a des choses intéressantes?
kent 7 a écrit :Je suis embarasse pour te répondre: je trouvais ses articles très interressants dans les magazines, là je suis un peu déçu car cela reste très généraliste... Idéal pour débuter sur ironman moins pointu pour s' améliorer...
Hauss Joel a écrit :
Bangbros a écrit :tu t'attendais à quoi?
tri = pompe à fric
si tu veux du pointu faut prendre un plan personnalisé bien cher à l'année.
et encore tu seras considéré comme un client pas comme un athlète.
Il ne faut jamais généraliser :D
TAFDAK avec le Joel...

CF également mon post quelques msg plus haut, PAS FACILE de VULGARISER ce que les laboratoires trouvent. :mrgreen:

Et chacun a son interprétation ! :sm23:

Quand tu fais un livre tu t'adaptes à ton possible public et donc il m'étonnerait que Guy Hermelin ait eu envie d'écrire pour des doctorants en Staps ?
Mais à un quidam moyen qui y trouvera son pain quotidien.

Ce n'est pas le cas de Kent qui tente de gratter au delà de ces explications.

Par contre je ne suis pas sur que le bouquin de Billat qui a circulé sur ce forum il y a peu, trouve également du charme auprès de Kent car très pointu !
J'en ai déjà fait l'expérience avec les bouquins sur la carburation ! Je me suis accroché dans tous les virages pour ne pas sauter ! :sm1:

Et pour mon cas, autant par l'écrit vous avez la possibilité de relire mes posts pour tenter de comprendre ce que je tente d'exprimer, mais par oral mon discours est plus difficile à intégrer.
Et pourtant je fait les efforts pour être compris car je suis un béotien.

Cela ne m'empèche pas d'être régulièrement tancé par des forumers qui me trouvent trop complexe...

Chacun voit midi à sa porte en fonction de ses objectifs. J'ai des athlètes qui n'ont absolument pas besoin que je crédibilise mes conseils par une démonstration, d'autres oui, pas évident de faire le discernement car même sans comprendre certain, par orgueil, font semblant... Vous les perdez car il ne savent presque plus ou ils habitent après et quand je pose une question j'ai des frayeurs sur l'utilisation des conseils (mais aussi de belles surprise "a l'insu de mon plein gré" comme déjà expliqué)
Paqman a écrit :Post super intéressant.
J'avais quelques questions (sachant que je n'aie aucune compétence en entraînement, seulement une activité d'Athlète)

@lopapy : Quand tu évoques les WE blocs , peux-tu citer un exemple précis. Car dans mes préparations marathons, j'utilise beaucoup la notion d'enchaînement Sortie longue (<= 2h00 avec une seule de 2h00 dans la prépa) le lendemain d'une bonne séance de qualité ... et ce dans l'idée de faire moins de SL

@tous :
Votre avis sur l'importance d'un entraînement en groupe (pour l'aspect économie (ou pas) nerveuse) sur les SL ? sur les séances de qualité ?
(j'ai lu que lopapy trouvait cela bénéfique pour les séances longues)

J'ai lu (je ne sais où) que l'apport de sucre sur un marathon serait plus utile pour la tête que pour les jambes (notamment au moment du mur) ? Etes vous ok ? Et si oui faudrait-il travailler/tester cela à l'entraînement ?
Le WE blocs sont issues des préparation ultra trail ou durant 2 jours plus d'une dizaine d'heure sont consacrés à la préparation physique...

Si tu veux maximiser le bloc que tu me donnes je voterais plutôt sur 1 journée ta SL puis ta qualité (plutôt dans ce sens avec une qualité qui mettra en priorité la maitrise de la foulée en pré fatigue et non un chrono cardiaque à faire). Je ferais même 1h a Jeun, qualité à midi et 1h le soir, ce serait tip top à mon gout.

Entrainement groupe :
Natation : Important pour garder la motivation de faire X longueurs de bassin. Si seul, avoir un plan d'exercice solide sinon on risque de sortir rapidement du bassin ou de prendre des temps de récupération trop long.

Vélo : Les cyclistes de bases sont capable de faire des exercices seuls de fractionnés. C'est très usant nerveusement car la douleur musculaire vient avant la limite cardiaque, mais l'idéal, pour ceux qui n'ont pas un protocole d'entrainement aussi pointu que les pros, est de sortir avec des coursiers, voire de faire quelques courses FFC en complément de cyclosportive qui amèneront des travaux cardiaques impossible à réaliser dans les 2 autres sports.
P.e. pour les parisiens aller à Longchamps ou Vincennes est un must rapport qualité/temps de travail cardiaque.

CAP : C'est plus compliqué... En groupe il faut faire gaffe de ne pas faire la course quand on doit être en endurance. Si l'on arrive pas à parler pour rester dans le groupe, ce n'est pas bon. Surtout pour des triathlètes, il m'apparait important de bien faire son endurance à pied pour eviter les blessures dans ce sport traumatisant. S'il faut les faire seul, alors faire les sorties seul, mais MAHA, il est possible de sortir en groupe de niveau d'endurance (et non performance) équivalent. Si tous le monde discute comme si vous étiez en train de boire un coup, la sortie sera bénéfique.
Pour la résistance, il faut, là, être avec un groupe homogène de VMA et de sexe. 2" de différence sur 200m peut user et casser un athlète.
Il faut être très attentif la dessus et une compétition remplace avantageusement une résistance "lourde"...

Le sucre, plus utile pour la tête que les jambes, c'est obscur comme citation. Quel sucre ? Et les bras ? etc...

Voilà, en plusieurs séquence, arf...

L'Papy_long...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Hauss Joel
Messages : 243
Inscription : 20 mai 2004 12:55
Localisation : Réunion

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par Hauss Joel »

Pour le court, si on dit que le sprint et le DO (...ou je sais pas comment) c'est du court, en tout cas du rapide, et pour une course le dimanche, je fais souvent faire un truc du genre la dernière semaine:
3x1000+400 le mardi ou 3/4x 800+300 le mercredi s'ils n'ont pas pu le mardi.
Les 1000 (ou 800) à Vitesse de course 10kil et les 400 (ou 300) à Vitesse 3000 (voir 2 à 3" plus vite s'il n'y en a que 3 par exemple pour les 800/300).
Le jeudi 1H30 de vélo ...en fonction du voyage et du décalage horaire.
Rien ou très peu le vendredi: Souvent récup ou recco des parcours.
Un rappel dans les 3 le samedi.
Avec des 25/50/100 en nat,
des accélérations sur 30" jusqu'à la vitesse de la VMA en CP ( ce qui représente dans ce cas là un peu moins de 200m)
Une séance de déblocage vélo en: 10' à 200w 5' à 295/300w, 5' à 360, 2' à 250, 3' à 390, + 3 sprints progressifs de 10" récup 4'+ 15' à 200/220w à 100 trs/mn.
Le matin de la course un réveil musculaire avec un peu d'élastique et 20' à pieds.
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par lopapy »

Merci pour ces infos ! :wink:

On va dépiauter cela...Image
Hauss Joel a écrit :Pour le court, si on dit que le sprint et le DO (...ou je sais pas comment) c'est du court, en tout cas du rapide, et pour une course le dimanche, je fais souvent faire un truc du genre la dernière semaine:
3x1000+400 le mardi ou 3/4x 800+300 le mercredi s'ils n'ont pas pu le mardi.
Les 1000 (ou 800) à Vitesse de course 10kil et les 400 (ou 300) à Vitesse 3000 (voir 2 à 3" plus vite s'il n'y en a que 3 par exemple pour les 800/300).
Le jeudi 1H30 de vélo ...en fonction du voyage et du décalage horaire.
Rien ou très peu le vendredi: Souvent récup ou recco des parcours.
Un rappel dans les 3 le samedi.
Avec des 25/50/100 en nat,
des accélérations sur 30" jusqu'à la vitesse de la VMA en CP ( ce qui représente dans ce cas là un peu moins de 200m)
Une séance de déblocage vélo en: 10' à 200w 5' à 295/300w, 5' à 360, 2' à 250, 3' à 390, + 3 sprints progressifs de 10" récup 4'+ 15' à 200/220w à 100 trs/mn.
Le matin de la course un réveil musculaire avec un peu d'élastique et 20' à pieds.
J'ai quelques questions.... (Image)

*C'est spécifique à David, CAD à un athlète de haut niveau, ou c'est un process standard que tu donnes meme à quelqu'un qui fait le DO en 3h ?
*C'est 3x(1000+400) ou (3x1000) + 400 ?
*Tu y adaptes un régime alimentaire adapté (style semi RDS sans y aller jusqu'à l'intégrisme) avec un changement après la séance du mardi ou mercredi, ou le régime alimentaire est toujours le même ?
*La récup' entre les séries de 1000 et 400 sont de combien en temps ? Marchées, trottine ou VMA:2 ?

*Ton 1h30' de vélo est avec un protocole précis ou c'est une sortie détente voire fartlek ?

*Un rappel des 3 sports le samedi, + ou - de 24h avant ? Ce n'est pas trop court pour la surcompensation ? (quoique pour sprint ou DO le phénomène de surcompensation est discutablement pertinent)
*" 3 sprints progressifs de 10" récup 4'" c'est 4' de récup après les 3 sprints espacé d'une Dizaine/Trentaine de seconde ? Ou 4' entre chaque sprint ?

*Elastique=TRX ?

Merci beaucoup... :sm2:

L'Papy_ki_couestionne_Image
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
Hauss Joel
Messages : 243
Inscription : 20 mai 2004 12:55
Localisation : Réunion

Re: Tout a t-il été fait en matière d'entraînement ?

Message non lu par Hauss Joel »

lopapy a écrit :Merci pour ces infos ! :wink:

On va dépiauter cela...Image
Hauss Joel a écrit :Pour le court, si on dit que le sprint et le DO (...ou je sais pas comment) c'est du court, en tout cas du rapide, et pour une course le dimanche, je fais souvent faire un truc du genre la dernière semaine:
3x1000+400 le mardi ou 3/4x 800+300 le mercredi s'ils n'ont pas pu le mardi.
Les 1000 (ou 800) à Vitesse de course 10kil et les 400 (ou 300) à Vitesse 3000 (voir 2 à 3" plus vite s'il n'y en a que 3 par exemple pour les 800/300).
Le jeudi 1H30 de vélo ...en fonction du voyage et du décalage horaire.
Rien ou très peu le vendredi: Souvent récup ou recco des parcours.
Un rappel dans les 3 le samedi.
Avec des 25/50/100 en nat,
des accélérations sur 30" jusqu'à la vitesse de la VMA en CP ( ce qui représente dans ce cas là un peu moins de 200m)
Une séance de déblocage vélo en: 10' à 200w 5' à 295/300w, 5' à 360, 2' à 250, 3' à 390, + 3 sprints progressifs de 10" récup 4'+ 15' à 200/220w à 100 trs/mn.
Le matin de la course un réveil musculaire avec un peu d'élastique et 20' à pieds.
J'ai quelques questions.... (Image)

*C'est spécifique à David, CAD à un athlète de haut niveau, ou c'est un process standard que tu donnes meme à quelqu'un qui fait le DO en 3h ?
*C'est 3x(1000+400) ou (3x1000) + 400 ?
*Tu y adaptes un régime alimentaire adapté (style semi RDS sans y aller jusqu'à l'intégrisme) avec un changement après la séance du mardi ou mercredi, ou le régime alimentaire est toujours le même ?
*La récup' entre les séries de 1000 et 400 sont de combien en temps ? Marchées, trottine ou VMA:2 ?

*Ton 1h30' de vélo est avec un protocole précis ou c'est une sortie détente voire fartlek ?

*Un rappel des 3 sports le samedi, + ou - de 24h avant ? Ce n'est pas trop court pour la surcompensation ? (quoique pour sprint ou DO le phénomène de surcompensation est discutablement pertinent)
*" 3 sprints progressifs de 10" récup 4'" c'est 4' de récup après les 3 sprints espacé d'une Dizaine/Trentaine de seconde ? Ou 4' entre chaque sprint ?

*Elastique=TRX ?

Merci beaucoup... :sm2:

L'Papy_ki_couestionne_Image
Alors allons-y
C'était en réponse à trop longue inactivité de l'organisme.
Je voulais montrer par un exemple précis comment je procédais dans la gestion à la fois de la récupération et de la surcompensation.
Mais je n'ai rien inventé du tout. C'est juste une mise en place précise avec les années. Cela nous a permis d'affiner ce "protocole". Il aurait pu être différent en fonction d'un autre athlète
L'exemple est ce que fait David en général la dernière semaine avant une compétition. Donc un athlète de haut niveau très entrainé.
Pour un athlète à 3 h sur DO il n'a forcement pas les même priorité physiologique (si on peu le dire ainsi).
Mais, en adaptant selon le niveau, je suis persuadé que c'est pas mal pour réactiver l’organisme s'il est déjà entrer dans un bon cycle de réup pour justement le réactiver sans mobiliser trop de ressources énergétiques et suffisamant court/intense pour créer de la surcompensation.

La série à pieds c'est 3x(1000+400) 1'30 de récup après le 1000 ou le 800 qu'il court entre 2'50 et 3' l'objectif étant d'être placé pas de claquer une perf) et 3 à 4' après le 400 qu'il court en 1'05/1'07(CAD VMA ou presque 98/100%)
On est pas là non plus à 1' près pour la récup. Ce n'est pas un travail pour développer quelque chose, mais un rappel des allures qu'il doit produire.
Les récup sont marchées après le 1000 ou souvent trottinées après le 400. Mais je n'y attache pas vraiment d'importance.
Si tu analyses les temps de travail avec ses capacité, il est entre 90% et 100% de VMA.

Non il n'y a pas de régime alimentaire particulier.
Je pense que pour un athlète de Ht niveau qui s'entraine déjà pas mal, l'organisme n'a pas besoin d'être d'avantage stressé avec un régime particulier à une semaine d'une compétition.
Ceci est mon avis et je conçois très bien que certains puissent le discuter. Je ne connais et ne maitrise pas tout non plus.

Les 1h30 de vélo sont là pour accélérer un peu plus la récup de la course de la veille mais également comme elle n'engendre pas de fatigue particulière permet comme c'est souvent le cas de vérifier le matos après le voyage avion et le démontage/remontage du vélo.
Les 3 la veille sont vraiment la veille. Le vendredi c'est très souvent repos complet.
Encore une fois, après une journée en léthargie, l'organisme est stressé par un rappel dans les différentes activité et qui dit stressé dit adaptation et donc surcompensation.
Je ne sais pas si cela t'es déjà arrivé de faire deux courses. Une le samedi et une le dimanche. On a très souvent de très bonnes sensations le dimanche en ayant fait une course le samedi.
Pour les sprints, c'est départ à 4' donc 3'50 entre les sprints. ça pourrait être moins, mais l'important et de bien récupérer.
Pour des gars de ht niveau, les sprints ça va taper les 800/1000 watts en pointe maxi.

Non pas TRX. élastique. C'est du genre thérabande ou plus rustique, mais dans ce style là.
Il répète un protocole plus court (10/12 reps) que ce qu'il fait en routine chaque jours avant de nager (environs 2x(30 rep sur 10/12 exos de bras/épaules/gainage).
Voilà j'espère avoir été plus ou moins complet et si je peux t'apporter d'autres éléments c'est sans problèmes.
Répondre