Velotaf: bénéfique ou pas?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1092
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par fred378 »

bonjour a tous

Depuis environ 10 ans je vais au taff sur mon BadBoy Cannondale
soit environ 28 km par jour....je ne le fais pas tous les jours...quand il pleut fort ou trop froid, je prends ma bétaillère ( vieux Berlingo de 1998)
Perso, je le compte dans mon entrainement...mais je le mets dans une colonne dédiée.
Avantages :
Meme si c'est pas de l'entrainement pur...ça fait tourner les guiboles, ça entretien les cartilages, et ça entretien le système cardio vasculaire bref ça debouche les tuyaux.

Economie d'essence
Ecologique
Pas de perte de temps pour trouver une place de parking
Temps de selle ajouté !
et on peut en trouver d'autres ........ :D

bokeh
Messages : 73
Inscription : 14 févr. 2013 12:26

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par bokeh »

... et c'est la liberté !

Vélotaf pour ma part 5j/5 sur 2 fois 4km.
Je ne le mets pas dans "mon calendrier entrainement". Ça permet juste de faire le strict minimum journalier.

Par contre, étant en zone urbaine bouchonnée, j'ai de plus en plus de soucis avec les pots d'échappement.
Existe t-il un masque qui fonctionne pour éviter de respirer les gaz d’échappement ?

Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par jmboma »

bokeh a écrit :... et c'est la liberté !

Vélotaf pour ma part 5j/5 sur 2 fois 4km.
Je ne le mets pas dans "mon calendrier entrainement". Ça permet juste de faire le strict minimum journalier.

Par contre, étant en zone urbaine bouchonnée, j'ai de plus en plus de soucis avec les pots d'échappement.
Existe t-il un masque qui fonctionne pour éviter de respirer les gaz d’échappement ?
Les masques ca ne sert à rien. Ca ne filtre pas les particules fines donc autant respirer le grand air.
En vélo de toute façon tu respires en moyenne moins de gaz qu'en voiture (qui respire le même air que toi) car tu mets moins de temps à faire le même trajet en milieu urbain. Si tu empruntes des rues peu fréquentées tu es encore plus épargné.
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/

Avatar de l’utilisateur
Nichrome
Messages : 586
Inscription : 15 sept. 2015 19:43

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par Nichrome »

jmboma a écrit :
bokeh a écrit :... et c'est la liberté !

Vélotaf pour ma part 5j/5 sur 2 fois 4km.
Je ne le mets pas dans "mon calendrier entrainement". Ça permet juste de faire le strict minimum journalier.

Par contre, étant en zone urbaine bouchonnée, j'ai de plus en plus de soucis avec les pots d'échappement.
Existe t-il un masque qui fonctionne pour éviter de respirer les gaz d’échappement ?
Les masques ca ne sert à rien. Ca ne filtre pas les particules fines donc autant respirer le grand air.
En vélo de toute façon tu respires en moyenne moins de gaz qu'en voiture (qui respire le même air que toi) car tu mets moins de temps à faire le même trajet en milieu urbain. Si tu empruntes des rues peu fréquentées tu es encore plus épargné.
en voiture, la fréquence respiratoire n'est pas la même puisque tu es "au repos", alors est-ce que le raisonnement est toujours juste ?

redkayak
Messages : 102
Inscription : 11 juil. 2014 13:44

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par redkayak »

Nichrome a écrit : en voiture, la fréquence respiratoire n'est pas la même puisque tu es "au repos", alors est-ce que le raisonnement est toujours juste ?
je pense que l'argument est faux, mais le résultat correct. Apparemment, si tu es en aisance respiratoire (en ville, donc tu ne te tape pas d’accélération de malade), en vélo tu es déjà au dessus des pots d'échappements et ton air se renouvèle mieux que l'air des habitacles ou les prises d'air sont au niveaux des pots.
Plus, si tu as la chance d'avoir une piste cyclable, un faible éloignement de la chaussée est aussi bénéfique dans la diminution de polluant de l'air (je ne dis pas que l'air est propre, mais moins pollué que celle que les automobilistes respirent).

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
sebsoupe
Messages : 1850
Inscription : 27 juin 2014 13:58

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par sebsoupe »

fred378 a écrit :bonjour a tous
Depuis environ 10 ans je vais au taff sur mon BadBoy Cannondale
Image

:sm3: en Alfine


perso : 2x5km 5j/7 depuis mi-2009 sur mon vieux commencal thermo équipé vélotaf
je ne compte pas les kilomètres dans l'entraînement mais dans un fichier à part (mise à jour hebdo)
je regrette juste de ne pas avoir commencé plus tôt!!! ;)

Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1092
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par fred378 »

bonjour sebsoupe
heuuuu....non c'est pas le meme badboy :roll:

moi c'est un ancien modèle mais super nerveux et super solide ..j'ai rien fais dessus depuis plus de 10 ans !!!

ravioliv
Messages : 363
Inscription : 22 sept. 2012 22:09

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par ravioliv »

je reposte mon message sur ce fil qui me semble plus adapté

Dans mon cas j ai 5km le matin et soir ( soit 15min )

Dans le doute j ai enrigistre tout ca comme une activité et en faisant les totaux debut mai je me suis rendu compte que ca représentait un "volume non negligeable". Mais meme si j ai une bonne grosse bosse pour remonter chez moi, je pense que ca n a aucun effet sur l'endurance ou la puissance...
Du coup j ai arreté d'enregistrer pour ne pas polluer mes stats
5 par contre si je fais une seance intervals cote avant de rentrer chez moi comme c est parfois le cas, les 15min avant etant un echauffement, la evidement je pense que ca compte comme du travail qualitatif.

J aimerais qu on puisse me demontrer a partir de quel temps / distance ca commence a etre significatif mais je sais pas si on peut...

totor44
Messages : 731
Inscription : 12 avr. 2012 21:30
Localisation : Nantes

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par totor44 »

Mon expérience du sujet.
3 Ironman au compteur.
Avec des résultats autour de 11h/12h.
Donc pas trop mal.
Pour te donner une idee, je vaux 38' sur 10km, 1h25 sur semi et 3h09 sur marathon. FTP a 270w, et autour de 2' au 100m en natation sur Ironman (et pas beaucoup mieux sur M ou half...)

Si je ne compte pas le velotaf, ça me donne une moyenne d'entraînement annuel de 4h par semaine. Ridicule.
Avec le velotaf 8h. Un peu mieux.

Autant dire que le velotaf compte sans quoi ça ne se passerait pas comme cela sur Ironman.

Attention par contre : je considère le velotaf comme suffisant en terme de fond. Toutes mes autres séances sont donc qualitatives : soit du fractionné/HT soit des sorties longues.
En théorie, la pratique est identique à la théorie. En pratique, ça ne l'est pas.

Floppy
Messages : 318
Inscription : 29 sept. 2015 13:23

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par Floppy »

Idem pour moi en terme de gestion de la quantité/qualité. Quand la fatigue pointe, diminution du vélotaf, la pêche revient vite.

Je n'ai jamais chiffré une semaine type mais je suis en général à 5h de vélotaf en moyenne par semaine.

shika
Messages : 2860
Inscription : 20 sept. 2015 14:51

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par shika »

pareil que totor44.

Le vélotaf m’apporte clairement une base foncière, et là où je l’ai vu, c’est quand on a recommencé les sorties vélo au mois de mars. J’ai rien fait de l’hiver à part du vélotaf, mais rien que ça par rapport à mes collègues pur cyclistes ben j’avais aucun mal à suivre, alors que quand j’ai commencé l’année dernière j’ai tapé le mur sévère à la première sortie.

Sur les sorties longues pour moi c’est des sorties de groupe avec des allures variables. Quand tu disputes une pancarte, quand tu relances dans des bosses, tu te laisses décrocher de quelques centaines de mètres pour mettre une bonne mine pour recoller au groupe, ou alors tu pars devant et tu attends que ça revienne. Sur une sortie de 3h tu as largement la possibilité de varier l’intensité sans que ça se résume à accumuler des bornes.

Après est-ce que l’entraînement croisé en CAP y est pour quelque chose ? Probablement, mais les chaînes musculaires ne sont pas sollicitées de la même manière.

Pour moi, tout effort où tu dépasses 55-60% de FCM vaut la peine d’être comptabilisé, du coup j’exclus la marche, mais j’inclus le vélotaf. Comme toi j’ai une bosse à 5-6% de quelques centaines de mètres pour aller au taf, le fait de la monter tous les jours ben je vois que je tiens de plus en plus longtemps en danseuse sur le vélo. Je trouve aussi que ça me permet de garder une bonne explosivité.

ravioliv
Messages : 363
Inscription : 22 sept. 2012 22:09

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par ravioliv »

je pense que c est une question de duree mini...
45' en I1 OK why not. 15' 2X /j meme si au retour j ai une bonne montée qui te fait monter le puls et arrivée en sueur...j ai des doutes.

Benefices sur un sedentaire OK il sera moins gros et essoufflé. Sur un triathlete amateur je pense que c est peanuts. Du coup j ai arrete de compter avec la montre car ca me fausse me vrai volume je pense d ajouter 2h " d entrainement" sur une semaine

Fafa44
Messages : 208
Inscription : 25 sept. 2016 19:28

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par Fafa44 »

A la belle saison je vélotaf 2 à 3 fois par semaine sur un gravel, un trajet fait 29/30 bornes (donc de 120 à 180 km par semaine), 1/3 urbain, 1/3 chemin forestier et 1/3 de ZI. Je bosse sur Genève donc pas mal de piste cyclable, à l'aller ça descend et au retour ça monte donc. J'ai un itinéraire alternatif par le lac pour piquer une tête lors des fortes chaleurs.
J'ai essayé cet hiver mais t'as beau mettre l'éclairage tu vois que dalle et en ville tu n'est pas visible au milieu de l'éclairage urbain. En plus avec le froid tu crame vachement plus de calories et la journée de boulot qui s'ensuit n'est pas super productive. Bref vu que je ne fait plaisir je prends la caisse l'hiver.

A côté je me fait une montée de col dans le Jura de temps en temps. Pas de sortie longue, au bout d'une heure, que ce soit vélo, CàP ou natation je commence à m'ennuyer. Mais c'est clair qu'une fois que j'ai tombé tout le merdier d'antivol, de garde boue et le sac qui contient tes fringues ta bouffe et ton PC bein c'est vrai que j'ai l'impression d'enlever le frein à main.

piethaen
Messages : 76
Inscription : 01 juil. 2016 07:58

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par piethaen »

Perso j'ai un trajet relativement roulant de 42km au plus court pour me rendre au travail. Je viens de changer de boulot donc je l'ai fait pour la première fois cette semaine. Au retour, j'allonge pour éviter les nationales où je peux rouler le matin (pas de circulation) mais plus le soir. Résultat: 42km à l'aller, où je peux bien tourner les jambes, je rentre ça en moins d'1h30, et un retour de 55km, sans croiser presque de voitures (canal, Ravel,..).

Inutile de dire que je suis PERSUADé que le velotaf a une influence bénéfique sur mon entrainement. Mine de rien, en deux jours je flirte avec les 200km.

Par contre vous gérez comment le problème du sac à dos? c'est tellement désagréable... avoir son PC sur le dos c'est vraiment l'enfer. Je suis sec de partout, mais je sue à grosse goute sous le sac.
Et pour l'alimentation? autant j'ai l'impression d'avoir bien mangé, tant à midi, qu'avant de reprendre la route, autant je me suis pris une petite fringale au retour, malgré les barres, et l'iso dans la gourde... :oops:

Blackstar
Messages : 4238
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par Blackstar »

piethaen a écrit :
18 mai 2017 08:21
Perso j'ai un trajet relativement roulant de 42km au plus court pour me rendre au travail. Je viens de changer de boulot donc je l'ai fait pour la première fois cette semaine. Au retour, j'allonge pour éviter les nationales où je peux rouler le matin (pas de circulation) mais plus le soir. Résultat: 42km à l'aller, où je peux bien tourner les jambes, je rentre ça en moins d'1h30, et un retour de 55km, sans croiser presque de voitures (canal, Ravel,..).

Inutile de dire que je suis PERSUADé que le velotaf a une influence bénéfique sur mon entrainement. Mine de rien, en deux jours je flirte avec les 200km.
C'est surement parce que 1h30 ou 200Km en 2j en velotaf, c'est plus de la commodité de transport, c'est un entrainement en endurance de base...
piethaen a écrit :
18 mai 2017 08:21
Par contre vous gérez comment le problème du sac à dos? c'est tellement désagréable... avoir son PC sur le dos c'est vraiment l'enfer. Je suis sec de partout, mais je sue à grosse goute sous le sac.
Et pour l'alimentation? autant j'ai l'impression d'avoir bien mangé, tant à midi, qu'avant de reprendre la route, autant je me suis pris une petite fringale au retour, malgré les barres, et l'iso dans la gourde... :oops:
Soit tu laisses ton PC au boulot, soit tu ajoutes un porte-bagage avant ou un arrière.
Evites de le mettre dans ton sac à dos, parce que si tu chutes...
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Répondre