Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Des infos pas des ragots!
louspib
Messages : 514
Inscription : 08 oct. 2008 20:58

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par louspib »

Yo L a écrit :
06 mars 2020 09:05
débutant a écrit : Oui, en GA 45-49, Vinokouriv à 46 ans est en 8h48 à Kona, en effet.
Vino nage comme un clef de 12 et ne court absolument pas au niveau qui est le sien en vélo .. Imaginez sinon, il serait en - de 8 h 30 sans pb
Le cas pour Contador cette année? 😬

FAYARD
Messages : 23195
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par FAYARD »

Yo L a écrit :
06 mars 2020 09:05
débutant a écrit :
05 mars 2020 21:23
Oui, en GA 45-49, Vinokouriv à 46 ans est en 8h48 à Kona, en effet.
Vino nage comme un clef de 12 et ne court absolument pas au niveau qui est le sien en vélo .. Imaginez sinon, il serait en - de 8 h 30 sans pb
C’est ce que j’avais souligné quand il avait fait ce chrono stratosphérique. Fort heureusement le triathlon est un sport technique, tu ne pas être un très bon nageur en commençant à 45 ans.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7188
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

FAYARD a écrit :
06 mars 2020 10:04
... tu ne pas être un très bon nageur en commençant à 45 ans.
Ton commentaire m'a inspiré un nouveau sujet viewtopic.php?f=3&t=64774 ;)

T.

yoann-51
Messages : 4090
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 »

débutant a écrit :
29 févr. 2020 15:50
Thierry *OnlineTri* a écrit :
28 févr. 2020 06:36
Le dopage n'est absolument pas une affaire de quelques athlètes isolés! De mémoire sur un IM ou un Ultra on est à + de 10% je pense, entre les anti-douleurs, les anti-inflamatoires, ceux qui aident à la perf

T.
Un café pris avant une compet, que tu n' aurais pas pris sans participer à cette compet, est-il du dopage ?

En tout cas cela s'apparenterait à un comportement où tendance dopante.

Idem pour le gateausprot pris avant une compet, que tu n'aurais pas mangé sans faire de compet.

Idem pour l'Isostar dans tes bidons, que tu n'aurais pas bu sans faire de compet.

Idem pour les barres énergétiques prises en compet, car sans compet tu ne les aurais pas prise.

Idem pour la vit c, les vitamines, tout complément alimentaire que tu ne prendrais pas sans faire de compet, etc.

Pour éviter cette derive et ce comportement dopant en vu d'une compet et pendant la compet, gardons les mêmes habitudes, les mêmes routines que s'il n'y avait pas de compet : pomme de terre (un forumeur précisait qu'il s'alimentait de la sorte en compet), fondue au fromage, cassoulet, merguez, choucroute, bière, croissants, chocolatines, raclette, glace, pizza, vin, appero, tiramissu, salami... bref "en mangeant un peu de tout donc varié" et donc perçu par la majorité comme étant bon pour la santé.

Faire attention à son alimentation est-il le début d'une tendance dopante ?
Tu craques là. S'entraîner c'est se doper alors 🤔
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7188
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

yoann-51 a écrit :
07 mars 2020 07:47
...
Tu craques là. S'entraîner c'est se doper alors 🤔
Tu sais qu'au début de l'Olympisme c'était un peu ça ;) Les premiers marathoniens s'entrainaient en marchant, l'idée est que la compétition révélait les talents 'naturels' de chacun.

Les ravitaillements en course (y compris eau) ont longtemps été interdits... les mecs (pas de sexisme, les femmes n'étaient pas autorisées à courir l'épreuve) postaient pourtant des chronos pas dégueu. Pensons au 2h15 de Bikila en 1960... pieds nus (déjà une polémique sur les chaussures :lol: :lol: :lol: ).

T.

scur64
Messages : 135
Inscription : 11 sept. 2015 11:28

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par scur64 »

Thierry *OnlineTri* a écrit :
07 mars 2020 09:45
... les mecs (pas de sexisme, les femmes n'étaient pas autorisées à courir l'épreuve) postaient pourtant des chronos pas dégueu. Pensons au 2h15 de Bikila en 1960... pieds nus (déjà une polémique sur les chaussures :lol: :lol: :lol: ).

T.
Il n'y avait pas de contrôle antidopage à l'époque, ça explique tout. Enfin j'espère sinon ca veut dire que je vais acheter les next% pour rien :D

yoann-51
Messages : 4090
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 »

scur64 a écrit :
07 mars 2020 10:01
Thierry *OnlineTri* a écrit :
07 mars 2020 09:45
... les mecs (pas de sexisme, les femmes n'étaient pas autorisées à courir l'épreuve) postaient pourtant des chronos pas dégueu. Pensons au 2h15 de Bikila en 1960... pieds nus (déjà une polémique sur les chaussures :lol: :lol: :lol: ).

T.
Il n'y avait pas de contrôle antidopage à l'époque, ça explique tout. Enfin j'espère sinon ca veut dire que je vais acheter les next% pour rien :D
Honnêtement les next c'est bidon . Ça me fait rire les types qui courent en next, qui font de la cryo mais incapables de s'astreindre à un entraînement rigoureux et une hygiène de vie irréprochable. Pour moi les next doivent arriver une fois que tu as très bien fait le job en amont. Ce qui est peut-être ton cas.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7188
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

yoann-51 a écrit :
08 mars 2020 07:41
...

Honnêtement les next c'est bidon . Ça me fait rire les types qui courent en next, qui font de la cryo mais incapables de s'astreindre à un entraînement rigoureux et une hygiène de vie irréprochable. Pour moi les next doivent arriver une fois que tu as très bien fait le job en amont. Ce qui est peut-être ton cas.
Si les améliorations de chronos valent aussi pour ceux ayant une technique approximative pourquoi pas... ça me choque moins que ceux qui sont posés comme des facteurs sur de supers vélos chronos top aéro... 😂

débutant
Messages : 10811
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par débutant »

yoann-51 a écrit :
07 mars 2020 07:47
débutant a écrit :
29 févr. 2020 15:50
Thierry *OnlineTri* a écrit :
28 févr. 2020 06:36
Le dopage n'est absolument pas une affaire de quelques athlètes isolés! De mémoire sur un IM ou un Ultra on est à + de 10% je pense, entre les anti-douleurs, les anti-inflamatoires, ceux qui aident à la perf

T.
Un café pris avant une compet, que tu n' aurais pas pris sans participer à cette compet, est-il du dopage ?

En tout cas cela s'apparenterait à un comportement où tendance dopante.

Idem pour le gateausprot pris avant une compet, que tu n'aurais pas mangé sans faire de compet.

Idem pour l'Isostar dans tes bidons, que tu n'aurais pas bu sans faire de compet.

Idem pour les barres énergétiques prises en compet, car sans compet tu ne les aurais pas prise.

Idem pour la vit c, les vitamines, tout complément alimentaire que tu ne prendrais pas sans faire de compet, etc.

Pour éviter cette derive et ce comportement dopant en vu d'une compet et pendant la compet, gardons les mêmes habitudes, les mêmes routines que s'il n'y avait pas de compet : pomme de terre (un forumeur précisait qu'il s'alimentait de la sorte en compet), fondue au fromage, cassoulet, merguez, choucroute, bière, croissants, chocolatines, raclette, glace, pizza, vin, appero, tiramissu, salami... bref "en mangeant un peu de tout donc varié" et donc perçu par la majorité comme étant bon pour la santé.

Faire attention à son alimentation est-il le début d'une tendance dopante ?
Tu craques là. S'entraîner c'est se doper alors 🤔
Oui, c'est un comportement et une activité pour améliorer ses performances naturelles.

débutant
Messages : 10811
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par débutant »

Thierry *OnlineTri* a écrit :
08 mars 2020 09:20
yoann-51 a écrit :
08 mars 2020 07:41
...

Honnêtement les next c'est bidon . Ça me fait rire les types qui courent en next, qui font de la cryo mais incapables de s'astreindre à un entraînement rigoureux et une hygiène de vie irréprochable. Pour moi les next doivent arriver une fois que tu as très bien fait le job en amont. Ce qui est peut-être ton cas.
Si les améliorations de chronos valent aussi pour ceux ayant une technique approximative pourquoi pas... ça me choque moins que ceux qui sont posés comme des facteurs sur de supers vélos chronos top aéro... 😂
Oui, certains comme des facteurs face au vent sur vélo de chrono, et bien profilés lorsque vent dans le dos !

yoann-51
Messages : 4090
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Pièce à conviction : le dopage chez les amateurs...

Message non lu par yoann-51 »

débutant a écrit :
09 mars 2020 12:54
yoann-51 a écrit :
07 mars 2020 07:47
débutant a écrit :
29 févr. 2020 15:50

Un café pris avant une compet, que tu n' aurais pas pris sans participer à cette compet, est-il du dopage ?

En tout cas cela s'apparenterait à un comportement où tendance dopante.

Idem pour le gateausprot pris avant une compet, que tu n'aurais pas mangé sans faire de compet.

Idem pour l'Isostar dans tes bidons, que tu n'aurais pas bu sans faire de compet.

Idem pour les barres énergétiques prises en compet, car sans compet tu ne les aurais pas prise.

Idem pour la vit c, les vitamines, tout complément alimentaire que tu ne prendrais pas sans faire de compet, etc.

Pour éviter cette derive et ce comportement dopant en vu d'une compet et pendant la compet, gardons les mêmes habitudes, les mêmes routines que s'il n'y avait pas de compet : pomme de terre (un forumeur précisait qu'il s'alimentait de la sorte en compet), fondue au fromage, cassoulet, merguez, choucroute, bière, croissants, chocolatines, raclette, glace, pizza, vin, appero, tiramissu, salami... bref "en mangeant un peu de tout donc varié" et donc perçu par la majorité comme étant bon pour la santé.

Faire attention à son alimentation est-il le début d'une tendance dopante ?
Tu craques là. S'entraîner c'est se doper alors 🤔
Oui, c'est un comportement et une activité pour améliorer ses performances naturelles.
Ça dépasse tout ce que j'avais imaginé....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Répondre