Le triathlon d'après

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par Fab74ch »

dyson a écrit : 18 mai 2020 13:57 Tu as cité ma phrase :shock: :shock: :shock:.
je t'invites à bien chercher dedans ou tu vois le nom de Marine Leleu apparaitre, car moi j'ai beau chercher, je ne le trouve pas...
merci...
Relis bien mon post, j'ai pris des phrases adressées aux bloggeurs en général décriés sur ce post, je ne crois pas ici que des personnes en particulier étaient visées, mais bien une catégorie de personnes. Comme Marine Leuleu appartient à cette catégorie, ces reproches sont, entre autres, pour elle.
dyson
Messages : 2185
Inscription : 04 juil. 2012 12:02
Localisation : tarbes 65

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par dyson »

Dans mon cas pas du tout, car relis bien ce que j'ai écrit plus haut: cette fameuse irondoll, je l'ai rencontré et ce n'est pas fameux :roll:
Je ne l'aurai pas rencontré en réel, je n'aurais pas répondu sur ce topic...
brackman
Messages : 31
Inscription : 16 mai 2020 09:11

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par brackman »

Relis bien mon post, j'ai pris des phrases adressées aux bloggeurs en général décriés sur ce post, je ne crois pas ici que des personnes en particulier étaient visées, mais bien une catégorie de personnes. Comme Marine Leuleu appartient à cette catégorie, ces reproches sont, entre autres, pour elle
C'est intéressant comme réflexion, est ce que tout blogger est un moi-je, non bien évidemment. Aussi pour être clair je ne cherche pas à décrier les bloggers. Un blogger de triathlon qui fait part de ses réflexions, de ses envies, de ses humeur. Certes on se met en scène, mais le premier objectif reste la qualité du contenu. Le moi-je auquel je fais référence ne cherche pas le contenu, il est juste interessé par le narcissisme, sa propre personne.

Pour prendre quelques exemples ce site référence des blogs, au hasard le premier sur la liste de yannick Caladen. Le contenu est pertinent, intéressant. Poutant intéresse-til les marques ?

Un autre exemple chez les amateurs
qui est aussi sur instagram, là encore c'est un vrai blog sur lequel je n'ai aucune remarque. C'est bien fait, diversifié et çà ouvre le triathlon aux personnes qui ne le sont pas, la page insta du même éponyme est dans le même esprit, il n'y a pas de moi-je; Juste un triathlète qui prend du plaisir et le fait partager. C'est çà le juste milieu.

Perso je trouverais plus juste et mérité que des articles de presse interview ce type de bloggeur qui ont manifestement quelque chose à partager que ceux entrant dans la catégorie du moi-je qui n'ont rien à dire et cherchent juste à se mettre en avant dela scène comme juliette irondoll. je ne suis pas certain que ce genre de personnage soit bon pour l'image du triathlon.
Papapingouin
Messages : 97
Inscription : 28 juin 2014 07:47

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par Papapingouin »

En tous les cas elle s'aime bien.....
Mais c'est pas grave ! Comme aurait Benj Landier c'est le modèle du "Pimpin", poussé à l'extrême avec le surnom.
Moi je trouve ça surtout rigolo.
brackman
Messages : 31
Inscription : 16 mai 2020 09:11

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par brackman »

par PEB » 18 mai 2020 15:10

J'ai lu ce sujet en pensant qu'il s'agirait de réflexions sur les évolutions possibles des triathlons.

Quand j'ai vu l'objet de la discussion, j'ai un peu rigolé. Je n'ai pas lu les articles des deux "athlètes " cités dans le post originel (pas vraiment intéressé). Mais le tribunal des tenants de l' "orthodoxie triathlétique" m'a interrogé. Le principe d'avoir un blog, c'est quand même de parler de soi, non? Après certains le font avec humour, d'autre restent très 1er degré... C'est dans la nature humaine. Questionner la légitimité de l'un ou de l'autre à se mettre en avant est très subjectif. Evidement, le prétentieux 1er degré passera pour un con. Mais en même temps, il aura eu le mérite d'en faire rigoler quelques uns... Celui qui a un certain niveau de pratique pourra partager une expérience intéressante (à titre personnel, c'est ce qui m'intéresse). Mais tout le monde est légitime pour essayer d'avoir son quart d'heure de gloire, non? De quel droit pourrait-on en censurer certains? Un peu de tolérance, ça ne fait pas de mal...
Le problème c'est quand ce genre d'énergumène se retrouve dans un team comme dans le team cube pour juiette irondoll, vu la médiocrité des performances, tu te dis qu'on marche sur la tête; Après oui pourquoi pas si elle fait son blog pour s'amuser.
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par Fab74ch »

brackman a écrit : 18 mai 2020 15:47
Relis bien mon post, j'ai pris des phrases adressées aux bloggeurs en général décriés sur ce post, je ne crois pas ici que des personnes en particulier étaient visées, mais bien une catégorie de personnes. Comme Marine Leuleu appartient à cette catégorie, ces reproches sont, entre autres, pour elle
C'est intéressant comme réflexion, est ce que tout blogger est un moi-je, non bien évidemment. Aussi pour être clair je ne cherche pas à décrier les bloggers. Un blogger de triathlon qui fait part de ses réflexions, de ses envies, de ses humeur. Certes on se met en scène, mais le premier objectif reste la qualité du contenu. Le moi-je auquel je fais référence ne cherche pas le contenu, il est juste interessé par le narcissisme, sa propre personne.

Pour prendre quelques exemples ce site référence des blogs, au hasard le premier sur la liste de yannick Caladen. Le contenu est pertinent, intéressant. Poutant intéresse-til les marques ?

Un autre exemple chez les amateurs
qui est aussi sur instagram, là encore c'est un vrai blog sur lequel je n'ai aucune remarque. C'est bien fait, diversifié et çà ouvre le triathlon aux personnes qui ne le sont pas, la page insta du même éponyme est dans le même esprit, il n'y a pas de moi-je; Juste un triathlète qui prend du plaisir et le fait partager. C'est çà le juste milieu.

Perso je trouverais plus juste et mérité que des articles de presse interview ce type de bloggeur qui ont manifestement quelque chose à partager que ceux entrant dans la catégorie du moi-je qui n'ont rien à dire et cherchent juste à se mettre en avant dela scène comme juliette irondoll. je ne suis pas certain que ce genre de personnage soit bon pour l'image du triathlon.
Ok, l'étau se resserre, il semble bien que ce soit l'IronDoll qui t'exacerbe :wink:
Juste pour mon info, c'est quoi dans l'interview ou bien sur sa page Insta (que je ne connaissais pas avant que tu en parles) qui te donne à ce point des montées de colère?
Et dans ce cas, on parle simplement d'une blogueuse amateur de trente piges qui a 4000 followers, c'est pas non plus la notoriété du siècle…
Pour la team cube, il est probable à 90% que ce soit par connaissance qu'elle ait intégré le team. Je ne pense pas qu'elle ait n vélo gratos, elle a surement eu du 30% dessus...
brackman
Messages : 31
Inscription : 16 mai 2020 09:11

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par brackman »

Ok, l'étau se resserre, il semble bien que ce soit l'IronDoll qui t'exacerbe :wink:
Juste pour mon info, c'est quoi dans l'interview ou bien sur sa page Insta (que je ne connaissais pas avant que tu en parles) qui te donne à ce point des montées de colère?
Et dans ce cas, on parle simplement d'une blogueuse amateur de trente piges qui a 4000 followers, c'est pas non plus la notoriété du siècle…
Pour la team cube, il est probable à 90% que ce soit par connaissance qu'elle ait intégré le team. Je ne pense pas qu'elle ait n vélo gratos, elle a surement eu du 30% dessus...
On peut prendre un autre exemple, je suis sur qu'il y en d'autres. faire un propos général sans illustration c'est difficile. Maintenant si tu as d'autres suggestion d'exemples....

Je pense sincèrement que le problème va au-delà de son cas personnel. Pour avoir discuté avec des pros, ils sont nombreux à trouver injuste cette concurrence. j'ai envie de dire à chacun son métier. de deux choses l'une soit instagrameur et influenceur est un métier, mais dans ce cas il faut l'assumer et pourquoi pas créer une catégorie spéciale à côté des pros; soit c'est quelque chose que l'on fait pour le plaisir, mais dans ce cas de grâce laissez les pros faire leur métier.

ce qui me dérange chez elle, c'est qu'elle se la joue comme une pro.
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par Fab74ch »

brackman a écrit : 18 mai 2020 16:11
Ok, l'étau se resserre, il semble bien que ce soit l'IronDoll qui t'exacerbe :wink:
Juste pour mon info, c'est quoi dans l'interview ou bien sur sa page Insta (que je ne connaissais pas avant que tu en parles) qui te donne à ce point des montées de colère?
Et dans ce cas, on parle simplement d'une blogueuse amateur de trente piges qui a 4000 followers, c'est pas non plus la notoriété du siècle…
Pour la team cube, il est probable à 90% que ce soit par connaissance qu'elle ait intégré le team. Je ne pense pas qu'elle ait n vélo gratos, elle a surement eu du 30% dessus...
On peut prendre un autre exemple, je suis sur qu'il y en d'autres. faire un propos général sans illustration c'est difficile. Maintenant si tu as d'autres suggestion d'exemples....

Je pense sincèrement que le problème va au-delà de son cas personnel. Pour avoir discuté avec des pros, ils sont nombreux à trouver injuste cette concurrence. j'ai envie de dire à chacun son métier. de deux choses l'une soit instagrameur et influenceur est un métier, mais dans ce cas il faut l'assumer et pourquoi pas créer une catégorie spéciale à côté des pros; soit c'est quelque chose que l'on fait pour le plaisir, mais dans ce cas de grâce laissez les pros faire leur métier.

ce qui me dérange chez elle, c'est qu'elle se la joue comme une pro.
Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi. Quel est le rapport avec le fait de décréter ou non que ce soit un métier?
Pour moi (et ce n'est donc que mon avis), c'est aux pros de jouer le jeu. Le pro a pour lui d'avoir les résultats et donc une notoriété. Si ceux-ci jouent le jeu des RS, avec des posts réguliers, sympas, s'associent à d'autres pros pour faire des vidéos, alors ils ont un avantage certain sur le bloggeur lambda. ET pas mal de pros s'en sortent très bien (Frodeno, V. Luis, L. Sanders, L. Charles, et bien d'autres. Même C. Beaugrand ou L. Periault ont commencé à s'y mettre plus régulièrement). Après, ceux qui ne veulent pas s'y mettre ne peuvent pas reprocher aux amateurs de tenter. Il leur reste les primes de courses, et si ce n'est pas suffisant, alors il faut faire le job sur les RS. Et il faut avouer que pour un bon nombre, ce n'est malheureusement pas leur truc.
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par Fab74ch »

brackman a écrit : 18 mai 2020 16:11 ce qui me dérange chez elle, c'est qu'elle se la joue comme une pro.
Tu as un exemple précis ou elle se la joue comme une pro?
brackman
Messages : 31
Inscription : 16 mai 2020 09:11

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par brackman »

Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi. Quel est le rapport avec le fait de décréter ou non que ce soit un métier?
je pense que cela participe de la sincérité du message. Cela existe d'ailleurs déjà sur instagram, il me semble, en principe quand un post est à but publicitaire, l'influenceur doit le signaler. C'est déjà une première évolution dans le bon sens et une quasi-reconnaissance du statut de posetru professionnel.

Quand tu vantes les mérites d'un produit parce que tu as reçu une contrepartie on entre dans le domaine de la relation commerciale. Cette pratique est peu répandu chez les instagrameurs triathlètes.

L'avantage d'un instagrameur triathlète pro, c'est qu'en principe il n'y a pas tromperie sur la marchandise si j'ose dire. A moins d'avoir vécu chez lez moines tu sais que c'est sponsorisé. Par contre chez les amateurs, la tendance est au placement de produit permanent et on cherche à te faire croire que c'est spontané alors que cela ne l'est pas. C'est là où le système dérape complètement. Ce n'est plus du contenu, c'est du produit. Et quand il n'y a pas de produit, le contenu cherche à garder les fans avec des post au niveau télé-réalité. Alors oui, il faut faire une catégorie à part sur instagram pour que ce soit plus sain. Tu verras d'un seul coup on les trouveras beaucoup moins intéressant ces soi-disant influenceurs.
brackman
Messages : 31
Inscription : 16 mai 2020 09:11

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par brackman »

Tu as un exemple précis ou elle se la joue comme une pro?
ce sont deux potes qui m'ont montré l'article. ils m'ont dit au début qu'ils ont cru avoir à faire à une pro. je te rassure çà à pas durer deux minutes.

Ca m'a interpellé alors j'ai regardé. Tout concourt à cette apparence. La mise en scène avec la photo en premier plan de l'article. Le tweet du site qui la présente comme une athlète tricolore (c'est là où mes potes ce sont fait avoir); la tonalité générale de l'article, où finalement tu te rends compte qu'il n'y a rien à dire. Et après tu demandes à quoi ça a servi cet article, est ce qu'il n'aurait pas mieux valu faire une inerview de Cassandre Beaugrand, ca aurait été plus intéressant. Après quand tu regardes insta tu vois qu' elle a du payer des photographes pro pour les mises en scènes. Les séances photos avec des photographes pro c'est plutôt pour les triathlètes professionnels, non ?

mais encore une fois si tu as un autre exemple je suis preneur.
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par Fab74ch »

brackman a écrit : 18 mai 2020 16:30
Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi. Quel est le rapport avec le fait de décréter ou non que ce soit un métier?
Par contre chez les amateurs, la tendance est au placement de produit permanent et on cherche à te faire croire que c'est spontané alors que cela ne l'est pas. C'est là où le système dérape complètement. Ce n'est plus du contenu, c'est du produit. Et quand il n'y a pas de produit, le contenu cherche à garder les fans avec des post au niveau télé-réalité. Alors oui, il faut faire une catégorie à part sur instagram pour que ce soit plus sain. Tu verras d'un seul coup on les trouveras beaucoup moins intéressant ces soi-disant influenceurs.
Ecoute, désolé d'insister, mais j'ai parcouru un peu sa page insta, ou fait-elle du placement de produits?
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par Fab74ch »

brackman a écrit : 18 mai 2020 16:39
Tu as un exemple précis ou elle se la joue comme une pro?
ce sont deux potes qui m'ont montré l'article. ils m'ont dit au début qu'ils ont cru avoir à faire à une pro. je te rassure çà à pas durer deux minutes.

Ca m'a interpellé alors j'ai regardé. Tout concourt à cette apparence. La mise en scène avec la photo en premier plan de l'article. Le tweet du site qui la présente comme une athlète tricolore (c'est là où mes potes ce sont fait avoir); la tonalité générale de l'article, où finalement tu te rends compte qu'il n'y a rien à dire. Et après tu demandes à quoi ça a servi cet article, est ce qu'il n'aurait pas mieux valu faire une inerview de Cassandre Beaugrand, ca aurait été plus intéressant. Après quand tu regardes insta tu vois qu' elle a du payer des photographes pro pour les mises en scènes. Les séances photos avec des photographes pro c'est plutôt pour les triathlètes professionnels, non ?

mais encore une fois si tu as un autre exemple je suis preneur.
Non désolé, si parce que il y a une photo au 1er plan dans un article, et parceque c'est écrit "triathlète tricolore" tes potes la prennent pour une pro, on ne peut pas lui reprocher à elle…
L'article est paru dans "le sportaufeminin", a priori c'est n'est pas improbable qu'il s'agisse d'une amatrice non plus.
Elle ferait la une de trimag, je ne dis pas, mais là…

Des autres exemples? Des comme elles? Des blogs d'amatrices(eurs) qui parlent de leur entrainement avec des photos de leurs courses et même de leur copine ou de ce qu'ils mangent? Ben il y en a des milliers, mais il suffit de ne pas les suivre si on n'est pas intéressé :D
brackman
Messages : 31
Inscription : 16 mai 2020 09:11

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par brackman »

Ecoute, désolé d'insister, mais j'ai parcouru un peu sa page insta, ou fait-elle du placement de produits?
Par exemple pour des boucles d'oreilles et elle indique bien à ses folowers "utilise le promo code JULIETTE15".

Voilà ce n'est qu'un exemple. Il y a aussi les tags qui renvoie vers des marques.

Cela dit, elle n'est pas seule à faire cela. Je suis que si on prend un autre instagrameur on trouvera. Mais çà confirme bien ce que je dit. La spontanéité n'existe quasiment plus. Derrière le soit-disant altruisme du partage il y a des intérêts commerciaux. Maintenant, je la considère plus comme une victime d'un système; Peut être que sans rémunération on découvrirait une autre personne, je n'en sais rien. Plus largement, instagram serait différent.

Mais je reviens à mon idée : ok il faut que les triathlètes pro se bougent pour insta. mais n'est ce pas dans l'intérêt de l'entreprise de former en com online les athlètes qu'il sponsorisent. Je pense que c'est pas idiot de soutenir que çà pourrait faire partie du package. C'est gagnant. En tout c'est comme çà que je ferai. d'abord l'humain. C'est juste moi.
brackman
Messages : 31
Inscription : 16 mai 2020 09:11

Re: Le triathlon d'après

Message non lu par brackman »

Non désolé, si parce que il y a une photo au 1er plan dans un article, et parceque c'est écrit "triathlète tricolore" tes potes la prennent pour une pro, on ne peut pas lui reprocher à elle…
L'article est paru dans "le sportaufeminin", a priori c'est n'est pas improbable qu'il s'agisse d'une amatrice non plus.
Elle ferait la une de trimag, je ne dis pas, mais là
Après c'est une question de perception chacun son point de vue.

Il n'en demeure pas moins que l'exemple reste intéressant en ce qui concerne la question de la marque et du nombre de followers. Je suis justement en train d'étudier la question pour venir avec des idées, qui j'espère seront appréciées ou critiquées.
Répondre