Le Gravel- Phénomène de mode ?

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1457
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par abdo_kassou »

kimaswan a écrit :
13 août 2019 06:31
débutant a écrit :
12 août 2019 20:24
Le gravel, est-il un phénomène de mode ?

https://bike-cafe.fr/2019/08/le-gravel- ... e-de-mode/

Sous ses airs de vélo décontracté et débonnaire, le gravel bike devient un phénomène de mode. Tout le monde en parle, même les magazines comme « men’s fitness », qui m’a interviewé sur le sujet. Un peu comme la longueur des cheveux, les prénoms des bébés, le type de bière que l’on boit, … le gravel nous entraîne vers quelque chose de nouveau, qui est dans l’air du temps.

Comme, il y a quelques années la mode des véhicules 4×4 monstrueux, qui ne servaient qu’à monter sur les trottoirs des villes, va-t-on voir des « urbains » rouler en pneus de 47 cramponnés pour aller faire leurs courses en ville ? Notre gravel ne serait-il pas le vélo de trop, qui ne servira à rien car :
Perso, j'ai switché depuis 2 ans sur gravel. Le route est en cours de vente. Même le VTT va partir. Restera le CLM.
Suite à un accident, il m'est (et c'était déjà difficile avant) impossible de rouler sur route sans avoir en permanence de l'appréhension quant aux véhicules, ce qui fait que les sorties routes sont pesantes et ne sont pas très plaisantes. Je roule donc sur des chemins de terre/pierre/sablés en bord de fleuve. Chaque sortie est un pur plaisir, sans avoir à me retourner en permanence et à avoir l'esprit appesanti par la crainte et la peur. J'ai préparé un IM avec uniquement gravel et HT sur CLM. Le gravel reproduit très bien l'effort CLM car on est presque toujours en prise. Les sorties sont très efficaces et "rentables" au regard du temps passé. Les chemins que je parcours sont rapides et ouverts donc je passe souvent en force et me prend à m'imaginer sur un Tro bro léon ou un Paris-Roubaix. Et cela en tournant presque toujours sur les mêmes parcours.
Je roule en WTB Horizon 47c 650B en tubeless sur jantes de 30mm de large à 1290gr la paire. Super rendement des pneus même sur bitume. Grosse solidité (une crevaison lors de la première sortie finie à moins d'1 bar ; rien depuis 5000km et les pneus ont encore de quoi faire 2000-3000km). Pourtant, je ne les ménage pas (pierres saillantes etc). Si besoin de confort, je baisse la pression et le rendement en pâti assez peu. Le confort offert par le volume du pneu est extrêmement appréciable. Pour moi, c'est clairement accéder à une nouvelle pratique, bien plus agréable que le vélo de route. Mais il faut avouer que c'est une pratique adaptée à certains terrains. Aux USA, ils ont bcp de voies cendrées. En France, c'est moins évident mais j'ai trouvé le terrain parfait autour de chez moi pour cette pratique et qui me procure bien plus de plaisir que la route.
Tu habites où?
car de mon côté, c'est soit routes (le réseau secondaire est hyper bien pourvu, peu fréquenté mais routes pourries: j'ai mis des pneus en 28 et c'est nickel); soit chemins qui demandent de l'exigence (ornières, pentes raides, peu de rendement). Le gravel, de ce j'en comprends ne serait adapté ni à l'un ni à l'autre.
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

laurent39
Messages : 742
Inscription : 21 août 2008 08:41
Localisation : lons le saunier

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par laurent39 »

bnt734 a écrit :
19 mai 2020 14:40
Je trouve que la limite se ressent principalement sur les chemins trop cassant, trop caillouteux.
Un gravel ne remplacera pas un VTT c'est sur, personellement j'apprecie la polyvalence avec un seul velo et 2 paires de roues suivant l'usage.

Tu avais quoi comme pneu lors de ton essai? Pas trop gonflé?
j'étais parti avec des 33 mm gonflé à 3 bars.....
le top serait d'avoir un CX et un VTT :D

Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1100
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par fred378 »

laurent39 a écrit :
19 mai 2020 20:38
bnt734 a écrit :
19 mai 2020 14:40
Je trouve que la limite se ressent principalement sur les chemins trop cassant, trop caillouteux.
Un gravel ne remplacera pas un VTT c'est sur, personellement j'apprecie la polyvalence avec un seul velo et 2 paires de roues suivant l'usage.

Tu avais quoi comme pneu lors de ton essai? Pas trop gonflé?
j'étais parti avec des 33 mm gonflé à 3 bars.....
le top serait d'avoir un CX et un VTT :D
combien pèse tu ? 2.5 à 2.7 de pression c'est suffisant pour du chemin et ça tapera moins :)

Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1100
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par fred378 »

Perso, sur mon wilier en 700x40 je mets 2.8 pour du parcours mixte...je pèse 74kilos

Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1100
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par fred378 »

laurent39 a écrit :
02 mai 2020 17:15
et au niveau confort, vous trouvez cela pas trop raide au bout d'une heure ou deux...?

j'hésite vraiment entre un gravel et un CX, car 33 mm ca va quand même taper, alors que sur certains gravel tu peux monter à 42 mm..
ou un CX avec assez de dégagement...

d'autres retours de modèles..?
salut
je possede un wilier Jareen 2020 en GRX 11 VIT...que du bonheur
pneus en 700x40
pour le prix c'est un super vélo

laurent39
Messages : 742
Inscription : 21 août 2008 08:41
Localisation : lons le saunier

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par laurent39 »

fred378 a écrit :
20 mai 2020 12:02
laurent39 a écrit :
19 mai 2020 20:38
bnt734 a écrit :
19 mai 2020 14:40
Je trouve que la limite se ressent principalement sur les chemins trop cassant, trop caillouteux.
Un gravel ne remplacera pas un VTT c'est sur, personellement j'apprecie la polyvalence avec un seul velo et 2 paires de roues suivant l'usage.

Tu avais quoi comme pneu lors de ton essai? Pas trop gonflé?
j'étais parti avec des 33 mm gonflé à 3 bars.....
le top serait d'avoir un CX et un VTT :D
combien pèse tu ? 2.5 à 2.7 de pression c'est suffisant pour du chemin et ça tapera moins :)
1m78 70 kg après confinement !! :mrgreen: :mrgreen:
j'avoue que le teste m'a quelques peu refroidi....la position harley sur un VTT suis pas super fan !!

Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1100
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par fred378 »

fred378 a écrit :
20 mai 2020 12:10
laurent39 a écrit :
02 mai 2020 17:15
et au niveau confort, vous trouvez cela pas trop raide au bout d'une heure ou deux...?

j'hésite vraiment entre un gravel et un CX, car 33 mm ca va quand même taper, alors que sur certains gravel tu peux monter à 42 mm..
ou un CX avec assez de dégagement...

d'autres retours de modèles..?
salut
je possede un wilier Jareen 2020 en GRX 11 VIT...que du bonheur
pneus en 700x40
pour le prix c'est un super vélo
Image

bnt734
Messages : 1618
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par bnt734 »

Sûrement du vrai dans la notion de mode du gravel mais de mon côté c'est une véritable redécouverte du velo après 5 ans à faire que de la route.
Dans le Vercors pour la semaine, j'ai pu bien tester le vélo avec la configuration roues 650b et pneus tubeless en 42 (WTB Resolute). Ça passe plutôt bien partout, le meilleur terrain de jeu semble être la foret mais bonne surprise sur les chemins caillouteux avec une pression autours des 2,5 bars. Rendement correct aussi sur les portions goudronnées, pas trop de vibration.
Faut juste que j'évite les montées au delà de 10% ou là un sub compact en 48-32 voire 46-30 serait plus adapté.
Avec les Mavic Ksyrium pour la route, ça envoie bien aussi sur la route.
Bref, pas de regrets à mon niveau d'avoir passé le cap en attendant le jour où je pourrais avoir une belle machine route et un VTT sympa

Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1100
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par fred378 »

je suis en 46x30 sur mon wilier ..tres bien pour passer partout :D

geraud
Messages : 5779
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par geraud »

bnt734 a écrit :
19 mai 2020 14:40
Je trouve que la limite se ressent principalement sur les chemins trop cassant, trop caillouteux.
Un gravel ne remplacera pas un VTT c'est sur, personellement j'apprecie la polyvalence avec un seul velo et 2 paires de roues suivant l'usage.

Tu avais quoi comme pneu lors de ton essai? Pas trop gonflé?
Je suis d accord. Le gravel c est un "entre deux", plutôt bon pour les chemins agricoles, carrossable mais où tu n emmenerais pas ton bon vélo de route.
Personnellement avant que l on ne parle de gravel, ça m arrivait d aller rouler sur ces chemins avec un vieux route monté avec des pneus larges (du 25 ou 27 ).
Je trouve que la grosse différence avec le VTT c est que quand on a créé le VTT on a vraiment ouvert une nouvelle voie, et permis une pratique qui n etait pas possible avant. Le gravel, on a mis un nom sur quelque chose qui pouvait déjà se faire avant en partant d un route ou surtout d un velo de cyclo cross. C est surtout une innovation marketing.
Le Tro bro leon n a pas attendu l arrivee du gravel pour exister.

Apres, pour celui qui veut de toute facon s acheter un nouveau vélo, ça peut-être intéressant (et j y réfléchis aussi après avoir plié mon ancien cadre). Pour celui qui a un vieux mulet et veux rouler sur des chemins agricoles, ce n est peut-être pas utile de s acheter un velo spécifique.

bnt734
Messages : 1618
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par bnt734 »

fred378 a écrit :
23 mai 2020 14:54
je suis en 46x30 sur mon wilier ..tres bien pour passer partout :D
Oui je m'en rends compte maintenant. Au moment de l'achat, le braquet n'était pas forcement un critère et le 50-34 me rassurait pour les futurs triathlons car j'avais ca sur mon précedent vélo de route.
Au final en regardant de plus près le calcul des développement, on emmène quasi pareil en 46-11 qu'en 50-12 (8,82 vs 8,79).
Et a mon niveau, le 50-12 je ne l'utilise pas souvent...
Par contre la différence pour plus mouliner est énorme!

Avatar de l’utilisateur
fred378
Messages : 1100
Inscription : 19 févr. 2009 09:35
Localisation : Canejan (33610)

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par fred378 »

bnt734 a écrit :
23 mai 2020 15:58
fred378 a écrit :
23 mai 2020 14:54
je suis en 46x30 sur mon wilier ..tres bien pour passer partout :D
Oui je m'en rends compte maintenant. Au moment de l'achat, le braquet n'était pas forcement un critère et le 50-34 me rassurait pour les futurs triathlons car j'avais ca sur mon précedent vélo de route.
Au final en regardant de plus près le calcul des développement, on emmène quasi pareil en 46-11 qu'en 50-12 (8,82 vs 8,79).
Et a mon niveau, le 50-12 je ne l'utilise pas souvent...
Par contre la différence pour plus mouliner est énorme!
en effet..j'avais un mono plateau sur mon SLATE avant et je dois dire que le groupe GRX en 11 vit et 46x30 est bien plus polyvalent ..je ne regrette pas mon choix :D
et au moins quand ça monte bien...tout a gauche , on mouline et ça grimpe tranquille....de plus la philosophie du Gravel c'est pas le chrono...et ça m'arrange bien :D

Avatar de l’utilisateur
kimaswan
Messages : 2194
Inscription : 02 juin 2007 19:14
Localisation : Nantes

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par kimaswan »

abdo_kassou a écrit :
19 mai 2020 16:40
kimaswan a écrit :
13 août 2019 06:31
débutant a écrit :
12 août 2019 20:24
Le gravel, est-il un phénomène de mode ?

https://bike-cafe.fr/2019/08/le-gravel- ... e-de-mode/

Sous ses airs de vélo décontracté et débonnaire, le gravel bike devient un phénomène de mode. Tout le monde en parle, même les magazines comme « men’s fitness », qui m’a interviewé sur le sujet. Un peu comme la longueur des cheveux, les prénoms des bébés, le type de bière que l’on boit, … le gravel nous entraîne vers quelque chose de nouveau, qui est dans l’air du temps.

Comme, il y a quelques années la mode des véhicules 4×4 monstrueux, qui ne servaient qu’à monter sur les trottoirs des villes, va-t-on voir des « urbains » rouler en pneus de 47 cramponnés pour aller faire leurs courses en ville ? Notre gravel ne serait-il pas le vélo de trop, qui ne servira à rien car :
Perso, j'ai switché depuis 2 ans sur gravel. Le route est en cours de vente. Même le VTT va partir. Restera le CLM.
Suite à un accident, il m'est (et c'était déjà difficile avant) impossible de rouler sur route sans avoir en permanence de l'appréhension quant aux véhicules, ce qui fait que les sorties routes sont pesantes et ne sont pas très plaisantes. Je roule donc sur des chemins de terre/pierre/sablés en bord de fleuve. Chaque sortie est un pur plaisir, sans avoir à me retourner en permanence et à avoir l'esprit appesanti par la crainte et la peur. J'ai préparé un IM avec uniquement gravel et HT sur CLM. Le gravel reproduit très bien l'effort CLM car on est presque toujours en prise. Les sorties sont très efficaces et "rentables" au regard du temps passé. Les chemins que je parcours sont rapides et ouverts donc je passe souvent en force et me prend à m'imaginer sur un Tro bro léon ou un Paris-Roubaix. Et cela en tournant presque toujours sur les mêmes parcours.
Je roule en WTB Horizon 47c 650B en tubeless sur jantes de 30mm de large à 1290gr la paire. Super rendement des pneus même sur bitume. Grosse solidité (une crevaison lors de la première sortie finie à moins d'1 bar ; rien depuis 5000km et les pneus ont encore de quoi faire 2000-3000km). Pourtant, je ne les ménage pas (pierres saillantes etc). Si besoin de confort, je baisse la pression et le rendement en pâti assez peu. Le confort offert par le volume du pneu est extrêmement appréciable. Pour moi, c'est clairement accéder à une nouvelle pratique, bien plus agréable que le vélo de route. Mais il faut avouer que c'est une pratique adaptée à certains terrains. Aux USA, ils ont bcp de voies cendrées. En France, c'est moins évident mais j'ai trouvé le terrain parfait autour de chez moi pour cette pratique et qui me procure bien plus de plaisir que la route.
Tu habites où?
car de mon côté, c'est soit routes (le réseau secondaire est hyper bien pourvu, peu fréquenté mais routes pourries: j'ai mis des pneus en 28 et c'est nickel); soit chemins qui demandent de l'exigence (ornières, pentes raides, peu de rendement). Le gravel, de ce j'en comprends ne serait adapté ni à l'un ni à l'autre.
Entre Nantes et Angers, donc bords de Loire et des petits affluents ou canaux.
-----------------__0------------0
--------------_`\<,_---------</\_
--~.o^,----(_)/ (_)---------_/\
Ride more, Talk less

laurent39
Messages : 742
Inscription : 21 août 2008 08:41
Localisation : lons le saunier

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par laurent39 »

Bonjour à tous

bon ben ca y est ! :D :D je suis parti sur un inflite cf slx 9.0 race team d'occasion récente sur TROC ....en taille M.
réception dans la semaine, et essai ce weekend si tout va bien !!!

je vous ferais un petit feedback

bnt734
Messages : 1618
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: Le Gravel- Phénomène de mode ?

Message non lu par bnt734 »

Yeah! Bien joué ! :)

Répondre