A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
Faab900
Messages : 1764
Inscription : 30 mars 2012 09:24
Localisation : 13

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Faab900 »

100km a écrit :Ouais mais c'était à Hawaii ?
Hawai ou pas, j'aurais honte d'aller faire mes courses dans cette tenue... et d'ailleurs ça ne me viendrait meme pas à l'idée :roll:
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Bryce »

Et d'ailleurs ça ne me viendrait pas à l'idée de courir dans cette tenue :mrgreen:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"
FAYARD
Messages : 25698
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par FAYARD »

Choupix a écrit :
Kokovich a écrit :Je dois avoir un nid à côté de chez moi, ce n'est pas possible autrement :lol:

Je vais courir au stade vendredi matin. Je n'ai aucun signe ostentatoire sur moi et je commence ma séance. Je finis et je cours 15 minutes très très souple. Arrivé un mec avec casquette IM, coupe-vent marathon de la Rochelle et le T-shirt finisher Iron médoc.

Je trouve ça marrant sur le coup et j'ai même pensé à ce post :mrgreen:

D'un coup, le mec s'arrête à côté de moi et commence à me raconter sa vie comme quoi c'est une pointure du LD, connu sur toute la planète triathlon, etc, etc... je souris et le conforte dans ses idées et je sens le type excirait par la possibilité de raconter son baratin. Je finis par lui demander ses temps sur IM et il annonce 9h15 à Nice. Je dis pas mal et en natation, c'est encore mieux, 55 au 100 M et 55 minutes sur 3800. Mon idole :lol:

Sachant qu'il ne faut pas se fier aux apparences, je le laisse dans son délire et retourne chez moi.

Hier matin, séance de natation avec le club et je tombe sur mon zozo. Bin ils étaient loin les 55" au 100 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Il nageait peut-être très très souple, comme tu courais "très très souple" vendredi ?
Sauf qu'il y a contradiction entre 55" au 100m et 55' au 3800m. Le nageur qui tourne ce temps là au 100m fait moins de 50' sur la natation IM et sans forcer. :wink:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Choupix
Messages : 1189
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Choupix »

FAYARD a écrit :Sauf qu'il y a contradiction entre 55" au 100m et 55' au 3800m. Le nageur qui tourne ce temps là au 100m fait moins de 50' sur la natation IM et sans forcer. :wink:
On est d'accord. C'était juste pour rappeler qu'il ne faut jamais juger sur la vitesse quand on ne sait pas en quoi consiste la séance du jour. J'ai lu récemment dans un mag (mais faut-il le croire) que Jorgensen court ses sorties longues sur la base de 5' à 5'30 au kilo. C'est probablement ce que beaucoup de forumeurs font. Donc on pourrait dire "mouaif, elle n'a rien d'impressionnant". Jusqu'à ce que tu apprennes qu'elle court le 10 bornes d'un CD en 33-34' ! Elle, ses footings lents sont vraiment lents !
Avatar de l’utilisateur
jmboma
Messages : 7824
Inscription : 11 août 2007 10:58
Localisation : Villeurbanne
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par jmboma »

Choupix a écrit :J'ai lu récemment dans un mag (mais faut-il le croire) que Jorgensen court ses sorties longues sur la base de 5' à 5'30 au kilo. C'est probablement ce que beaucoup de forumeurs font. Donc on pourrait dire "mouaif, elle n'a rien d'impressionnant". Jusqu'à ce que tu apprennes qu'elle court le 10 bornes d'un CD en 33-34' ! Elle, ses footings lents sont vraiment lents !
Pour croiser fréquemment des burundais qui courent le 10 km sur route en 30', je peux vous dire que leur footing c'est à 6'/km mais quand ils sont sur la piste c'est une autre histoire!!!
Récits de courses :
http://jmbomablog.unblog.fr/
Choupix
Messages : 1189
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Choupix »

jmboma a écrit :
Choupix a écrit :J'ai lu récemment dans un mag (mais faut-il le croire) que Jorgensen court ses sorties longues sur la base de 5' à 5'30 au kilo. C'est probablement ce que beaucoup de forumeurs font. Donc on pourrait dire "mouaif, elle n'a rien d'impressionnant". Jusqu'à ce que tu apprennes qu'elle court le 10 bornes d'un CD en 33-34' ! Elle, ses footings lents sont vraiment lents !
Pour croiser fréquemment des burundais qui courent le 10 km sur route en 30', je peux vous dire que leur footing c'est à 6'/km mais quand ils sont sur la piste c'est une autre histoire!!!
On est d'accord. La plupart d'entre nous nous entrainons trop vite pour les sorties lentes... Le manque d'humilité du pimpin, on en revient au sujet !
Avatar de l’utilisateur
Faab900
Messages : 1764
Inscription : 30 mars 2012 09:24
Localisation : 13

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Faab900 »

j'avais vu un article là dessus dans Jogging international y a quelques années, "Eloge de la lenteur" ou un titre dans le genre, où ils disaient qu'effectivement il fallait se forcer sur certaines séances (notamment sortie longue) à courir lentement. Et ça m'a permis de me rendre compte que je courrais trop vite et que c'est pas facile de se freiner, surtout quand on est en forme on a une tendance naturelle à accélérer sans forcément s'en apercevoir
Penaud
Messages : 783
Inscription : 17 juin 2009 12:41

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Penaud »

Choupix a écrit :
jmboma a écrit :
Choupix a écrit :J'ai lu récemment dans un mag (mais faut-il le croire) que Jorgensen court ses sorties longues sur la base de 5' à 5'30 au kilo. C'est probablement ce que beaucoup de forumeurs font. Donc on pourrait dire "mouaif, elle n'a rien d'impressionnant". Jusqu'à ce que tu apprennes qu'elle court le 10 bornes d'un CD en 33-34' ! Elle, ses footings lents sont vraiment lents !
Pour croiser fréquemment des burundais qui courent le 10 km sur route en 30', je peux vous dire que leur footing c'est à 6'/km mais quand ils sont sur la piste c'est une autre histoire!!!
On est d'accord. La plupart d'entre nous nous entrainons trop vite pour les sorties lentes... Le manque d'humilité du pimpin, on en revient au sujet !
Magnifique pirouette :wink:
Avatar de l’utilisateur
phil76400
Messages : 458
Inscription : 14 juin 2013 16:39
Localisation : FECAMP , Moyenne Normandie

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par phil76400 »

Faab900 a écrit :j'avais vu un article là dessus dans Jogging international y a quelques années, "Eloge de la lenteur" ou un titre dans le genre, où ils disaient qu'effectivement il fallait se forcer sur certaines séances (notamment sortie longue) à courir lentement. Et ça m'a permis de me rendre compte que je courrais trop vite et que c'est pas facile de se freiner, surtout quand on est en forme on a une tendance naturelle à accélérer sans forcément s'en apercevoir
voila une remarque intéressante et qui amène à réfléchir voire se corriger au milieu de cette daube du " le pimpim c'est l'autre"
Avatar de l’utilisateur
Kokovich
Messages : 4581
Inscription : 16 nov. 2004 08:33
Localisation : Agenais, Agenais, Agenais, accessoirement au Layrac triathlon...
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Kokovich »

Choupix a écrit :
FAYARD a écrit :Sauf qu'il y a contradiction entre 55" au 100m et 55' au 3800m. Le nageur qui tourne ce temps là au 100m fait moins de 50' sur la natation IM et sans forcer. :wink:
On est d'accord. C'était juste pour rappeler qu'il ne faut jamais juger sur la vitesse quand on ne sait pas en quoi consiste la séance du jour. J'ai lu récemment dans un mag (mais faut-il le croire) que Jorgensen court ses sorties longues sur la base de 5' à 5'30 au kilo. C'est probablement ce que beaucoup de forumeurs font. Donc on pourrait dire "mouaif, elle n'a rien d'impressionnant". Jusqu'à ce que tu apprennes qu'elle court le 10 bornes d'un CD en 33-34' ! Elle, ses footings lents sont vraiment lents !
Oui, sauf que là en l'occurrence, le type ne valait absolument pas ce qu'il prétendait, sinon, je ne l'aurais pas mis ici :wink:
Si vis pacem, para bellum
--------------------------------------------------
http://mistertri.canalblog.com
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Bryce »

Faab900 a écrit :j'avais vu un article là dessus dans Jogging international y a quelques années, "Eloge de la lenteur" ou un titre dans le genre, où ils disaient qu'effectivement il fallait se forcer sur certaines séances (notamment sortie longue) à courir lentement. Et ça m'a permis de me rendre compte que je courrais trop vite et que c'est pas facile de se freiner, surtout quand on est en forme on a une tendance naturelle à accélérer sans forcément s'en apercevoir
Fait longtemps que ça m'est pas arrivé ça :lol: :roll: :roll: :sm1:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"
Avatar de l’utilisateur
sebsoupe
Messages : 1850
Inscription : 27 juin 2014 13:58

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par sebsoupe »

je prends le casier 226 à la piscine :mrgreen:
100km
Messages : 3148
Inscription : 29 sept. 2010 13:39

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par 100km »

sebsoupe a écrit :je prends le casier 226 à la piscine :mrgreen:
Excellent :lol:
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul
Avatar de l’utilisateur
Fabreizhad Triathlon
Messages : 3896
Inscription : 16 sept. 2013 07:12
Contact :

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Fabreizhad Triathlon »

sebsoupe a écrit :je prends le casier 226 à la piscine :mrgreen:
A celle près de chez moi, ça s'arrête à 100 et quelques... ?

Sinon, donner son avis sur un vélo lorsque l'on ne sait pas bien nager, c'est Pimpim ?

d;-)
Avatar de l’utilisateur
PierreM
Messages : 996
Inscription : 07 mars 2012 20:29

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par PierreM »

Fabreizhad Triathlon a écrit :
sebsoupe a écrit :je prends le casier 226 à la piscine :mrgreen:
A celle près de chez moi, ça s'arrête à 100 et quelques... ?

Sinon, donner son avis sur un vélo lorsque l'on ne sait pas bien nager, c'est Pimpim ?

d;-)
Ca dépend si c'est de l'aquabiking ou pas.
Répondre