COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Silver0l
Messages : 8025
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 22:00
Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 21:45
Z__orglub a écrit : 28 janv. 2021 19:07

(...)

Voici le lien vers l'étude Australienne qui a réalisé ça : https://interactives.lowyinstitute.org/ ... rformance/


La crédibilité du classement... :lol: :lol: :lol:
Faut vite qu'on aille imiter le Togo, le Myanmar, la Zambie, le Zimbabwe, la RDC... qui sont bien mieux classés que nous.

Quand on sait que l'impact et la propagation de l'épidémie sont éminemment variable d'un pays à l'autre en fonction de tout un tas de critères géographiques, climatiques, sociologiques, culturels, démographiques ou tout simplement aléatoires (mutations du virus, super-contaminateurs...)... qui échappent totalement à la gestion de la crise. :roll:

Et le plus marrant, c'est que ceux qu sont ici les plus virulents pour dire qu'il n'y a pas que les critères sanitaires qui comptent qui utilisent un classement basé uniquement sur des critères sanitaires, en oubliant tout le volet social de l'affaire (mesure prises pour soutenir les personnes et les entreprises...).

Un peu de sérieux, please!
Ah d’accord, du coup, le Brésil et les USA n’ont pas eu de bol alors. Ils avaient des super super contaminateurs... :lol:
Allons allons, un peu de sérieux !!! :mrgreen:
On l'a dit et répéter 1000 fois, tu ne peux pas assimiler le nombre de décès et la qualité d'une politique anti-épidémie. Il y a des pays qui ont très bien gérés et qui ont eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient au milieu d'une région à fort impact, et d'autres qui ont mal gérés et n'ont pas eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient dans une zone à faible impact et/ou naturellement coupés du monde (par ex, une île comme la Nouvelle Zélande). Et puis bien sûr tu as des pays mal gérés à fort impact et des pays bien gérés à faible impact. Il faut regarder au delà du chiffre des morts pour juger de l'impact d'une politique, et si on veut absolument comparer, il faut être ultra-prudent, puisqu'on voit que même à l'intérieur d'un pays géré uniformément, les variations peuvent être énormes (par exemple l'Alsace disproportionnellement touchée lors de la première vague à cause du super-contaminateur du rassemblement évangélique sans que la gestion de la crise en Alsace soit spécialement à incriminer).
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 8025
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Z__orglub a écrit : 28 janv. 2021 22:25
h-tri a écrit : 28 janv. 2021 21:22
Z__orglub a écrit : 28 janv. 2021 18:09 https://www.bfmtv.com/politique/castex- ... 80354.html

Un débat, un vote ? ils commencent enfin à comprendre... Peut-être qu'ils vont aussi nous laisser sortir de chez nous ?
Oui, m'enfin...
19h : Les nouvelles mesures feront l'objet d'un vote au Parlement la semaine prochaine
Les nouvelles mesures attendues pour freiner l’épidémie feront l’objet d’un débat et d’un vote à l’Assemblée et au Sénat la semaine prochaine.
Emmanuel Macron pourrait annoncer ces mesures ce week-end ou lundi et ensuite les parlementaires auraient à se prononcer par un vote à la suite d’un débat selon l’article 50-1 de la Constitution.
Les mesures sont annoncées par macron puis il y a débat au parlement... pour débattre de quoi si les mesures sont déjà annoncées ?
Le confinement le week-end paraît être dans tous les scénarios, par contre j'espère bien qu'ils nous laisseront au moins le 3h/20 km...
Oui, c'est tout ce que je demande, que l'on puisse faire du sport, y compris le soir en semaine.
Oui, enfin ça c'est la demande des bigorexiques qui fréquentent un forum de triathlon, je ne suis pas sûr que ce soit la demande majeure des français. Je penserais plutôt aux magasins, aux écoles...
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Z__orglub
Messages : 927
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 21:45
Z__orglub a écrit : 28 janv. 2021 19:07
FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 18:56 Article sur Le Parisien, la France se classe 73eme sur 98 pays concernant sa gestion de la Covid...apparement tout le monde ne partage pas l’avis de Silver.
La première place est sans surprise détenue par la Nouvelle Zélande.
(...)

Voici le lien vers l'étude Australienne qui a réalisé ça : https://interactives.lowyinstitute.org/ ... rformance/


La crédibilité du classement... :lol: :lol: :lol:
Faut vite qu'on aille imiter le Togo, le Myanmar, la Zambie, le Zimbabwe, la RDC... qui sont bien mieux classés que nous.

Quand on sait que l'impact et la propagation de l'épidémie sont éminemment variable d'un pays à l'autre en fonction de tout un tas de critères géographiques, climatiques, sociologiques, culturels, démographiques ou tout simplement aléatoires (mutations du virus, super-contaminateurs...)... qui échappent totalement à la gestion de la crise. :roll:

Et le plus marrant, c'est que ceux qu sont ici les plus virulents pour dire qu'il n'y a pas que les critères sanitaires qui comptent qui utilisent un classement basé uniquement sur des critères sanitaires, en oubliant tout le volet social de l'affaire (mesure prises pour soutenir les personnes et les entreprises...).

Un peu de sérieux, please!
Je suis d'accord. On ne peut pas agréger tous les critère dans un unique classement.

Il manque l'aspect autoritarisme également. Je ne mettrai pas au même niveau un pays qui tente de préserver les libertés des citoyens, et celui qui taille dedans à la hache.

Pour les aspects économiques, ce qu'il faut évaluer, c'est pas quel pays a le plus flambé, mais plutôt lequel a été le plus efficace. Par exemple, si la France force les contribuables a payer les saisonniers au chomage partiel, tu peux considérer ça comme une victoire. Moi je considère que c'est moins efficace que de les avoir laissé travailler et ne pas avoir eu à les payer.

Bref, on a au moins trois classement : sanitaire, liberté, économique. Et je crois qu'on est mauvais partout. Sauf peut-être sanitaire, où l'on doit être dans la moyenne en Europe.
Z__orglub
Messages : 927
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 22:35
Z__orglub a écrit : 28 janv. 2021 22:25
h-tri a écrit : 28 janv. 2021 21:22
Oui, m'enfin...

Les mesures sont annoncées par macron puis il y a débat au parlement... pour débattre de quoi si les mesures sont déjà annoncées ?
Le confinement le week-end paraît être dans tous les scénarios, par contre j'espère bien qu'ils nous laisseront au moins le 3h/20 km...
Oui, c'est tout ce que je demande, que l'on puisse faire du sport, y compris le soir en semaine.
Oui, enfin ça c'est la demande des bigorexiques qui fréquentent un forum de triathlon, je ne suis pas sûr que ce soit la demande majeure des français. Je penserais plutôt aux magasins, aux écoles...
C'est surtout la demande de satisfaire à notre constitution qui nous autorise à sortir de chez nous. Je ne comprends pas pourquoi ce n'est pas une évidence pour les français qu'il y a une hiérarchie dans les libertés...

Et l'arbitrage que fait le gouvernement n'est pas de choisir X trucs à interdire par rapport à N disponible en fonction de ce que demande les français. Il s'agit de choisir les mesures qui ont le plus d'impact, et qui génèrent le moins de perte économiques, et qui sont compatible avec nos droits principaux.

Aller marcher dans la rue le soir après le boulot, ça n'intéresse peut-être pas la majorité des français mais
1. ça ne contribue pas à la propagation de la maladie
2. c'est quand même une liberté plus fondamentale que celle d'aller acheter une lampe chez ikea le samedi après-midi
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 825
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par felipe »

FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 21:27 Scandal au commissariat d’Aubervilliers, les officiers ont fait un pot de départ d’une collègue, on les voit danser et boire, le tout sans masque et sans respect des gestes barrières !!! :mrgreen:
Polémique également pour le départ d’une sous-préfète, 60 invités à son pot.... :mrgreen:

La désobéissance prend de l’ampleur...allons nous nous diriger vers des procès en sédition ? :mrgreen:

Le 3eme confinement, ça promet... :sm2:
Bof...

Je suis beaucoup plus choqué par les chefs de service dans l'administration, qui sont opposés par principe au télétravail et décrètent que le travail de leurs agents n'est pas teletravaillable pour les forcer à venir....

Du coup, c'est risible de voir que les memes administrations sont à 100% télétravail dans un département et a 0% dans l'autre...

Quand on sait que le télétravail est l'une des mesures les plus efficaces pour ralentir l'épidémie, je pense que ses chefs de service mériteraient plus une sanction adminstrative que ses pov flics qui de toutes façons travaillent en promiscuité en permanence.... un peu plus, un peu moins...

Mais tu as raison, le 3e confinement risque d'être n'importe quoi. Déjà que le 2ème...
Qu'ils ferment les commerces non essentiels, ce sera déjà pas mal...
Qu'ils veillent également à la mise en oeuvre du télétravail...
Qu'ils clouent les avions au sol...

Pas besoin de confiner. A part empêcher les gens de faire du sport à l'extérieur, le confinement n'empêche pas les réunions de famille et les fêtes...
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
FAYARD
Messages : 26074
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

felipe a écrit : 28 janv. 2021 23:10
FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 21:27 Scandal au commissariat d’Aubervilliers, les officiers ont fait un pot de départ d’une collègue, on les voit danser et boire, le tout sans masque et sans respect des gestes barrières !!! :mrgreen:
Polémique également pour le départ d’une sous-préfète, 60 invités à son pot.... :mrgreen:

La désobéissance prend de l’ampleur...allons nous nous diriger vers des procès en sédition ? :mrgreen:

Le 3eme confinement, ça promet... :sm2:
Bof...

Je suis beaucoup plus choqué par les chefs de service dans l'administration, qui sont opposés par principe au télétravail et décrètent que le travail de leurs agents n'est pas teletravaillable pour les forcer à venir....

Du coup, c'est risible de voir que les memes administrations sont à 100% télétravail dans un département et a 0% dans l'autre...

Quand on sait que le télétravail est l'une des mesures les plus efficaces pour ralentir l'épidémie, je pense que ses chefs de service mériteraient plus une sanction adminstrative que ses pov flics qui de toutes façons travaillent en promiscuité en permanence.... un peu plus, un peu moins...

Mais tu as raison, le 3e confinement risque d'être n'importe quoi. Déjà que le 2ème...
Qu'ils ferment les commerces non essentiels, ce sera déjà pas mal...
Qu'ils veillent également à la mise en oeuvre du télétravail...
Qu'ils clouent les avions au sol...

Pas besoin de confiner. A part empêcher les gens de faire du sport à l'extérieur, le confinement n'empêche pas les réunions de famille et les fêtes...
Rassure toi, je partage ton avis, c’est l’ampleur que prend cette affaire de pot de départ qui devient risible. Les gestes barrières et la distanciation à 4 dans une bagnole de flics, c’est comment ? Ah oui faut rouler les fenêtres ouvertes, par 0 degrés, c’est très sympa.. :mrgreen:
Y’a des métiers où ce n’est pas possible, y a eu un paquet de clusters dans les services de police, chez les pompiers, les mecs venaient bosser en étant positif pour assurer la continuité des secours, pareil chez les infirmières et médecins à l’hôpital. On se fout de nous..et sur les RS, ça se déchaînent, ça appelle à la révocation des agents, à la GAV, à la prison...mon dieu, que les gens sont cons.. :sm11:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 26074
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 22:31
FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 22:00
Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 21:45



La crédibilité du classement... :lol: :lol: :lol:
Faut vite qu'on aille imiter le Togo, le Myanmar, la Zambie, le Zimbabwe, la RDC... qui sont bien mieux classés que nous.

Quand on sait que l'impact et la propagation de l'épidémie sont éminemment variable d'un pays à l'autre en fonction de tout un tas de critères géographiques, climatiques, sociologiques, culturels, démographiques ou tout simplement aléatoires (mutations du virus, super-contaminateurs...)... qui échappent totalement à la gestion de la crise. :roll:

Et le plus marrant, c'est que ceux qu sont ici les plus virulents pour dire qu'il n'y a pas que les critères sanitaires qui comptent qui utilisent un classement basé uniquement sur des critères sanitaires, en oubliant tout le volet social de l'affaire (mesure prises pour soutenir les personnes et les entreprises...).

Un peu de sérieux, please!
Ah d’accord, du coup, le Brésil et les USA n’ont pas eu de bol alors. Ils avaient des super super contaminateurs... :lol:
Allons allons, un peu de sérieux !!! :mrgreen:
On l'a dit et répéter 1000 fois, tu ne peux pas assimiler le nombre de décès et la qualité d'une politique anti-épidémie. Il y a des pays qui ont très bien gérés et qui ont eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient au milieu d'une région à fort impact, et d'autres qui ont mal gérés et n'ont pas eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient dans une zone à faible impact et/ou naturellement coupés du monde (par ex, une île comme la Nouvelle Zélande). Et puis bien sûr tu as des pays mal gérés à fort impact et des pays bien gérés à faible impact. Il faut regarder au delà du chiffre des morts pour juger de l'impact d'une politique, et si on veut absolument comparer, il faut être ultra-prudent, puisqu'on voit que même à l'intérieur d'un pays géré uniformément, les variations peuvent être énormes (par exemple l'Alsace disproportionnellement touchée lors de la première vague à cause du super-contaminateur du rassemblement évangélique sans que la gestion de la crise en Alsace soit spécialement à incriminer).
Je répète ce que j’ai dit précédemment, le virus fait ce qu’il veut, peu importe nos décisions, on est pas capable d’anticiper, les scientifiques et autres expert se plantent depuis le début. On perd notre temps, notre argent, pour quelques vies sauvées, pas des milliers, loin de là. Ce virus fait ni plus ni moins que de la sélection naturelle. J’espère qu’une fois la première vague de vaccins effectués, le gvt va lâcher la bride, ça devient insupportable. Toi tu gagnes peut être de l’argent, mais beaucoup sont en train de tout perdre, et le RSA ça ne permet pas de vivre correctement.
J’ai l’impression que Macron est en train de prendre la mesure de la grogne, il n’ose pas imposer un confinement strict, parce qu’il sait que les gens ne vont plus obéir. Un ami m’a envoyé un lien, celui de la priorité de la vaccination dans l’éducation nationale, tu sais par qui il faudra commencer ? Les CPE et les Proviseurs....On sent toute la bienveillance du chef d’état. :clap:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Silver0l
Messages : 8025
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 23:53
Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 22:31
FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 22:00

Ah d’accord, du coup, le Brésil et les USA n’ont pas eu de bol alors. Ils avaient des super super contaminateurs... :lol:
Allons allons, un peu de sérieux !!! :mrgreen:
On l'a dit et répéter 1000 fois, tu ne peux pas assimiler le nombre de décès et la qualité d'une politique anti-épidémie. Il y a des pays qui ont très bien gérés et qui ont eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient au milieu d'une région à fort impact, et d'autres qui ont mal gérés et n'ont pas eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient dans une zone à faible impact et/ou naturellement coupés du monde (par ex, une île comme la Nouvelle Zélande). Et puis bien sûr tu as des pays mal gérés à fort impact et des pays bien gérés à faible impact. Il faut regarder au delà du chiffre des morts pour juger de l'impact d'une politique, et si on veut absolument comparer, il faut être ultra-prudent, puisqu'on voit que même à l'intérieur d'un pays géré uniformément, les variations peuvent être énormes (par exemple l'Alsace disproportionnellement touchée lors de la première vague à cause du super-contaminateur du rassemblement évangélique sans que la gestion de la crise en Alsace soit spécialement à incriminer).
(...)
Un ami m’a envoyé un lien, celui de la priorité de la vaccination dans l’éducation nationale, tu sais par qui il faudra commencer ? Les CPE et les Proviseurs....On sent toute la bienveillance du chef d’état. :clap:
Balance le lien. Juste curieux de voir comment les fake news se répandent...
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Fab74ch
Messages : 3486
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Silver0l a écrit : 29 janv. 2021 06:54
FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 23:53
Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 22:31

On l'a dit et répéter 1000 fois, tu ne peux pas assimiler le nombre de décès et la qualité d'une politique anti-épidémie. Il y a des pays qui ont très bien gérés et qui ont eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient au milieu d'une région à fort impact, et d'autres qui ont mal gérés et n'ont pas eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient dans une zone à faible impact et/ou naturellement coupés du monde (par ex, une île comme la Nouvelle Zélande). Et puis bien sûr tu as des pays mal gérés à fort impact et des pays bien gérés à faible impact. Il faut regarder au delà du chiffre des morts pour juger de l'impact d'une politique, et si on veut absolument comparer, il faut être ultra-prudent, puisqu'on voit que même à l'intérieur d'un pays géré uniformément, les variations peuvent être énormes (par exemple l'Alsace disproportionnellement touchée lors de la première vague à cause du super-contaminateur du rassemblement évangélique sans que la gestion de la crise en Alsace soit spécialement à incriminer).
(...)
Un ami m’a envoyé un lien, celui de la priorité de la vaccination dans l’éducation nationale, tu sais par qui il faudra commencer ? Les CPE et les Proviseurs....On sent toute la bienveillance du chef d’état. :clap:
Balance le lien. Juste curieux de voir comment les fake news se répandent...
comme ça
Sur les chaînes TV en quelques heures après des milliers de partages. C’est juste hallucinant.
geraud
Messages : 6870
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par geraud »

FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 23:53
Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 22:31
FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 22:00

Ah d’accord, du coup, le Brésil et les USA n’ont pas eu de bol alors. Ils avaient des super super contaminateurs... :lol:
Allons allons, un peu de sérieux !!! :mrgreen:
On l'a dit et répéter 1000 fois, tu ne peux pas assimiler le nombre de décès et la qualité d'une politique anti-épidémie. Il y a des pays qui ont très bien gérés et qui ont eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient au milieu d'une région à fort impact, et d'autres qui ont mal gérés et n'ont pas eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient dans une zone à faible impact et/ou naturellement coupés du monde (par ex, une île comme la Nouvelle Zélande). Et puis bien sûr tu as des pays mal gérés à fort impact et des pays bien gérés à faible impact. Il faut regarder au delà du chiffre des morts pour juger de l'impact d'une politique, et si on veut absolument comparer, il faut être ultra-prudent, puisqu'on voit que même à l'intérieur d'un pays géré uniformément, les variations peuvent être énormes (par exemple l'Alsace disproportionnellement touchée lors de la première vague à cause du super-contaminateur du rassemblement évangélique sans que la gestion de la crise en Alsace soit spécialement à incriminer).
Je répète ce que j’ai dit précédemment, le virus fait ce qu’il veut, peu importe nos décisions, on est pas capable d’anticiper, les scientifiques et autres expert se plantent depuis le début. On perd notre temps, notre argent, pour quelques vies sauvées, pas des milliers, loin de là. Ce virus fait ni plus ni moins que de la sélection naturelle. J’espère qu’une fois la première vague de vaccins effectués, le gvt va lâcher la bride, ça devient insupportable. Toi tu gagnes peut être de l’argent, mais beaucoup sont en train de tout perdre, et le RSA ça ne permet pas de vivre correctement.
J’ai l’impression que Macron est en train de prendre la mesure de la grogne, il n’ose pas imposer un confinement strict, parce qu’il sait que les gens ne vont plus obéir. Un ami m’a envoyé un lien, celui de la priorité de la vaccination dans l’éducation nationale, tu sais par qui il faudra commencer ? Les CPE et les Proviseurs....On sent toute la bienveillance du chef d’état. :clap:
J imagine que la vidéo gêne bien plus les autorités (et leurs collègues eux memes) que la fête elle meme.
Ca doit être simple maintenant dans la région d intervenir pour le non-respect des règles sanitaires...

L exemplarite est fondamentale sinon tu passes pour un guignol. Donc si tu penses que t autoriser un écart est tolérable (je ne dis pas que je partage l avis que c etait normal de faire ce pot de depart, juste que c est leur decision) au moins tu le fais sans photos ni vidéos.

Apres c est aussi possible de reporter le pot de depart au mois de juin. Ca fait l occasion de revoir le collègue, de prendre de ses nouvelles, et ça évite de prendre des risques. De toute façon, en ce moment, pour toute activité de groupe, soit tu ne respectes aucun regle, soit tu fais un truc à moitié.
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10684
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

triplette a écrit : 28 janv. 2021 17:44
claude a écrit : 28 janv. 2021 17:08 Ca devait arriver un jour :

https://www.sudouest.fr/2021/01/27/covi ... 7-4803.php

Décidément, les Chinois nous auront tout fait :sm1:
Plus que jamais, il faut donc arriver à pied par la Chine.
:mrgreen:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
IRONMAN04
Messages : 1448
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par IRONMAN04 »

J’adore cette ambiance de franche camaraderie entre français !!! J’ose même pas imaginer si on était face à un adversaire encore plus virulent qu’un virus qui cible les plus faibles (mais pas que), si la situation sociale venait à dégénérer même si certains pensent que cela n’arrivera jamais. :liar:
Oui, cette vidéo de policiers faisant la fête peut interroger, mais n’y a t’il pas d’autres images qui vous choquent tous les soirs au 20h00?? Imaginez que le restaurateur de Nice a été mis en garde à vue pour l’emploi d’un cuisinier en situation irrégulière, pas pour la mise en danger d’autrui :think: (le proc a du considérer que les éléments matériels ne sont pas réunis :?: ), sanction un simple rappel à la loi de ce que j’ai lu. Une clémence bienvenue dans ce contexte tendu.
Bref, tout ce que j’aimerai, c’est un peu de « courage » politique pour prendre des décisions permettant à certains domaines de notre économie de continuer, reprendre leur activité, des expériences réalisées dans d’autres pays limitrophes sont concluantes, pourquoi ne pas essayer??? On va devoir vivre semble t’il avec ce virus, vaccin ou pas, et quelques soient les mesures sanitaires, je souhaiterai juste que nos gouvernants, politiques, élites (médecins, sociologues, philosophes,,,,,) se penchent sur le rapport entre les générations, et les moyens matériels et financiers et les mesures liberticides à prendre. En gros, peut on d’un côté tout faire pour gagner quelques mois de gagné sur des «grands âges » alors que plusieurs jeunes générations subiront des séquelles mettant en cause les années futures,,, l’âge moyen des décès serait d’environ 82 ou 85 ans, avec une espérance de vie pour les hommes de 79,5ans, je pense qu’il n’est pas indécent de se poser la question. Une nation, un peuple, si on en est toujours un ou une, doit s’interroger. c’est une notion qui moi même parle. Un peu comme quand De Gaulle disait, la France avant les lois.
Ciao
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 825
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par felipe »

FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 23:53
Je répète ce que j’ai dit précédemment, le virus fait ce qu’il veut, peu importe nos décisions, on est pas capable d’anticiper, les scientifiques et autres expert se plantent depuis le début. On perd notre temps, notre argent, pour quelques vies sauvées, pas des milliers, loin de là. Ce virus fait ni plus ni moins que de la sélection naturelle. J’espère qu’une fois la première vague de vaccins effectués, le gvt va lâcher la bride, ça devient insupportable. Toi tu gagnes peut être de l’argent, mais beaucoup sont en train de tout perdre, et le RSA ça ne permet pas de vivre correctement.
J’ai l’impression que Macron est en train de prendre la mesure de la grogne, il n’ose pas imposer un confinement strict, parce qu’il sait que les gens ne vont plus obéir. Un ami m’a envoyé un lien, celui de la priorité de la vaccination dans l’éducation nationale, tu sais par qui il faudra commencer ? Les CPE et les Proviseurs....On sent toute la bienveillance du chef d’état. :clap:
Pour l'instant, le gouvernement achète la paix sociale et l'acceptation du confinement à grand renfort d'indemnisation.

Certains ne perdent pas beaucoup financièrement et ont beaucoup de temps libre (chômage partiel) ;
Certains cumulent chômage partie et nouvel le activité et gagent beaucoup plus qu'avant la COVID-19 ;
Certains ne sont pas pressés que l'activité reprenne (cas des commerces dans les stations de ski huppés) car ils savent que la clientèle ne sera pas au rendez vous cette année ;

Bref, les indemnisations sont une drogue dure et le sevrage va être compliqué.

Si certains perdent beaucoup, d'autres sont loin d'être perdants.

En tous cas, je ne me leurre pas. Si les français acceptent mieux les confinements que les autres pays, c'est surtout parce que le robinet de l'argent est grand ouvert (et certainement pas parce que les français seraient plus intelligents, ou plus civiques que nos voisins européens). Si Lemaire ferme le robinet, ça pètera en moins de 48h.
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
Fafa44
Messages : 309
Inscription : 25 sept. 2016 19:28

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fafa44 »

felipe a écrit : 29 janv. 2021 10:05
Pour l'instant, le gouvernement achète la paix sociale et l'acceptation du confinement à grand renfort d'indemnisation.

Certains ne perdent pas beaucoup financièrement et ont beaucoup de temps libre (chômage partiel) ;
Certains cumulent chômage partie et nouvel le activité et gagent beaucoup plus qu'avant la COVID-19 ;
Certains ne sont pas pressés que l'activité reprenne (cas des commerces dans les stations de ski huppés) car ils savent que la clientèle ne sera pas au rendez vous cette année ;

Bref, les indemnisations sont une drogue dure et le sevrage va être compliqué.

Si certains perdent beaucoup, d'autres sont loin d'être perdants.

En tous cas, je ne me leurre pas. Si les français acceptent mieux les confinements que les autres pays, c'est surtout parce que le robinet de l'argent est grand ouvert (et certainement pas parce que les français seraient plus intelligents, ou plus civiques que nos voisins européens). Si Lemaire ferme le robinet, ça pètera en moins de 48h.
100% d'accord avec toi.
Je suis partit avec un guide en ski de rando, d'un côté il maugréait le gouvernement et se plaignait de la fermeture des remontées et de sa baisse de revenus. De l'autre côté j'ai appris par un autre guide que leurs CA était couvert à 100%. Quand je pense qu'on l'a réglé en cash :roll:

Bref l'exemple parfait du français schizophrène...
FAYARD
Messages : 26074
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

geraud a écrit : 29 janv. 2021 08:13
FAYARD a écrit : 28 janv. 2021 23:53
Silver0l a écrit : 28 janv. 2021 22:31

On l'a dit et répéter 1000 fois, tu ne peux pas assimiler le nombre de décès et la qualité d'une politique anti-épidémie. Il y a des pays qui ont très bien gérés et qui ont eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient au milieu d'une région à fort impact, et d'autres qui ont mal gérés et n'ont pas eu beaucoup de morts, juste parce qu'ils étaient dans une zone à faible impact et/ou naturellement coupés du monde (par ex, une île comme la Nouvelle Zélande). Et puis bien sûr tu as des pays mal gérés à fort impact et des pays bien gérés à faible impact. Il faut regarder au delà du chiffre des morts pour juger de l'impact d'une politique, et si on veut absolument comparer, il faut être ultra-prudent, puisqu'on voit que même à l'intérieur d'un pays géré uniformément, les variations peuvent être énormes (par exemple l'Alsace disproportionnellement touchée lors de la première vague à cause du super-contaminateur du rassemblement évangélique sans que la gestion de la crise en Alsace soit spécialement à incriminer).
Je répète ce que j’ai dit précédemment, le virus fait ce qu’il veut, peu importe nos décisions, on est pas capable d’anticiper, les scientifiques et autres expert se plantent depuis le début. On perd notre temps, notre argent, pour quelques vies sauvées, pas des milliers, loin de là. Ce virus fait ni plus ni moins que de la sélection naturelle. J’espère qu’une fois la première vague de vaccins effectués, le gvt va lâcher la bride, ça devient insupportable. Toi tu gagnes peut être de l’argent, mais beaucoup sont en train de tout perdre, et le RSA ça ne permet pas de vivre correctement.
J’ai l’impression que Macron est en train de prendre la mesure de la grogne, il n’ose pas imposer un confinement strict, parce qu’il sait que les gens ne vont plus obéir. Un ami m’a envoyé un lien, celui de la priorité de la vaccination dans l’éducation nationale, tu sais par qui il faudra commencer ? Les CPE et les Proviseurs....On sent toute la bienveillance du chef d’état. :clap:
J imagine que la vidéo gêne bien plus les autorités (et leurs collègues eux memes) que la fête elle meme.
Ca doit être simple maintenant dans la région d intervenir pour le non-respect des règles sanitaires...

L exemplarite est fondamentale sinon tu passes pour un guignol. Donc si tu penses que t autoriser un écart est tolérable (je ne dis pas que je partage l avis que c etait normal de faire ce pot de depart, juste que c est leur decision) au moins tu le fais sans photos ni vidéos.

Apres c est aussi possible de reporter le pot de depart au mois de juin. Ca fait l occasion de revoir le collègue, de prendre de ses nouvelles, et ça évite de prendre des risques. De toute façon, en ce moment, pour toute activité de groupe, soit tu ne respectes aucun regle, soit tu fais un truc à moitié.
L’exemplarité, c’est un terme que j’entends depuis le début de ma carrière, et ça me hérisse le poil !!! Quand les gens qui nous dirigent seront exemplaires, ne serait ce qu’un tout petit peu, alors je le serais complètement à mon tour, mais pas avant. Je le suis déjà beaucoup plus qu’eux, mais je t’avoue qu’il me manque ce petit plus, quant à eux il leur manque tellement...Quand je vois Macron à la télé, je pense immédiatement affaire Benalla, ça passe pas..On aurait de l’exemplarité chez les politiques, Macron aurait quitté le pouvoir quand le scandal a éclaté...
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Répondre