COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
gus30
Messages : 256
Inscription : 11 août 2017 17:30
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par gus30 »

fayard mais c'est exactement ça que les gens attendent , que d'une fois pour toutes le gvt prenne ses responsabilités
Z__orglub
Messages : 934
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
IRONMAN04
Messages : 1451
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par IRONMAN04 »

Oui ce n’est pas comme si on avait pu demander aux militaires, au service de santé, quelques conseils logistiques :doh:
On a été mauvais dès le début avec les masques et la série se poursuit depuis un an,,,, en espérant que la vaccination avec les futurs vaccins plus faciles à gérer améliore la situation d’ici avril :?:
On va attendre les annonces.....
Ciao
Silver0l
Messages : 8035
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
Je ne connais pas le détail de cet histoire, mais de façon générale:

1) il n'est pas choquant que l'Etat fasse appel à des sociétés privées pour le conseiller ou l'assister pour tout un tas de mission. Il faut aller chercher les compétences sur tel ou tel point là où elles sont, et c'est pas forcément au sein de l'Etat qu'elles sont présentes, qu'elles ont l'expérience, ou qu'elles sont disponibles pour une tâche donnée. Tous les gouvernements, en France et ailleurs, ont recours à des sociétés de conseil, et depuis très longtemps. C'est un élément de flexibilité important, et il n'y a pas de raison que l'Etat s'en prive, de même que les boîtes privées d'ailleurs, qui ont aussi quasiment toutes recours à des boîtes de conseil (Mc Kinsey doit conseiller les 3/4 des grandes entreprises). Il n'y a pas de raison que l'Etat se prive de ce dont les entreprises peuvent profiter.

2) sur le fait qu'elle soit américaine, le code des marchés publics est très strict, et il interdit le favoritisme en faveur de telle ou telle entreprise. On n'a pas le droit d'éliminer une entreprise comme ça, juste parce qu'elle ne vous plait pas, ou parce que sa maison mère n'a pas la bonne nationalité. Les entreprises doivent répondre à des cahiers des charges, les appels d'offres doivent être publiés et publics (au dessus d'un certain seuil), et ensuite l'Etat doit faire son choix sur des critères objectifs de qualité et de coût. Si Mc Kinsey a fait la meilleure proposition et qu'ils n'avaient pas été retenus, ils auraient été légitimement en droit d'attaquer l'Etat pour favoritisme. C'est une question de bonne gestion des deniers publics et d'équité.

3) lors de ces appels d'offre, les références sont importantes. Si Mc Kinsey a déjà organisé des campagnes de vaccinations massives en France ou ailleurs, et que ses concurrents n'ont pas pu le faire, ça a pu les aider.

Donc de façon générale, rien de choquant, mais après faudrait connaître le détail du dossier.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
flu
Messages : 777
Inscription : 11 août 2006 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par flu »

Silver0l a écrit : 14 janv. 2021 00:13
Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
Je ne connais pas le détail de cet histoire, mais de façon générale:

1) il n'est pas choquant que l'Etat fasse appel à des sociétés privées pour le conseiller ou l'assister pour tout un tas de mission. Il faut aller chercher les compétences sur tel ou tel point là où elles sont, et c'est pas forcément au sein de l'Etat qu'elles sont présentes, qu'elles ont l'expérience, ou qu'elles sont disponibles pour une tâche donnée. Tous les gouvernements, en France et ailleurs, ont recours à des sociétés de conseil, et depuis très longtemps. C'est un élément de flexibilité important, et il n'y a pas de raison que l'Etat s'en prive, de même que les boîtes privées d'ailleurs, qui ont aussi quasiment toutes recours à des boîtes de conseil (Mc Kinsey doit conseiller les 3/4 des grandes entreprises). Il n'y a pas de raison que l'Etat se prive de ce dont les entreprises peuvent profiter.

2) sur le fait qu'elle soit américaine, le code des marchés publics est très strict, et il interdit le favoritisme en faveur de telle ou telle entreprise. On n'a pas le droit d'éliminer une entreprise comme ça, juste parce qu'elle ne vous plait pas, ou parce que sa maison mère n'a pas la bonne nationalité. Les entreprises doivent répondre à des cahiers des charges, les appels d'offres doivent être publiés et publics (au dessus d'un certain seuil), et ensuite l'Etat doit faire son choix sur des critères objectifs de qualité et de coût. Si Mc Kinsey a fait la meilleure proposition et qu'ils n'avaient pas été retenus, ils auraient été légitimement en droit d'attaquer l'Etat pour favoritisme. C'est une question de bonne gestion des deniers publics et d'équité.

3) lors de ces appels d'offre, les références sont importantes. Si Mc Kinsey a déjà organisé des campagnes de vaccinations massives en France ou ailleurs, et que ses concurrents n'ont pas pu le faire, ça a pu les aider.

Donc de façon générale, rien de choquant, mais après faudrait connaître le détail du dossier.
Ça c'est la théorie dans le monde des bisounours .
En pratique, il est fréquent que les critères du marché soient définis pour retenir un candidat , déterminés à l'avance par les décideurs .
Fafa44
Messages : 309
Inscription : 25 sept. 2016 19:28

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fafa44 »

Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
C'est une grosse boite de consultants, certes américaine, mais avec une filiale en France, comme beaucoup d'autres boites du même type. Donc moi ça me choque pas.

Pour ce qui est de la confiance, déjà à mon niveau j'en ai assez peu dans l'ANSM car je suis amené à travailler avec eux. Pour le reste de la myriade d'agence de santé j'en sais rien. Je me rappelle aussi l'extrême frustration de E. Philippe lors de son audition parlementaire lorsqu'il évoquait de l'intérieur l'apathie de ces différents services de santé.
Manque de moyen, de ressources, d'attractivités des services de l'état? Un peu de tout ça je pense.
Aussi une personne compétente ira plus facilement dans un cabinet comme Mc Kinsey que dans une ARS pour être payé une misère.
Z__orglub
Messages : 934
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Fafa44 a écrit : 14 janv. 2021 08:40
Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
C'est une grosse boite de consultants, certes américaine, mais avec une filiale en France, comme beaucoup d'autres boites du même type. Donc moi ça me choque pas.

Pour ce qui est de la confiance, déjà à mon niveau j'en ai assez peu dans l'ANSM car je suis amené à travailler avec eux. Pour le reste de la myriade d'agence de santé j'en sais rien. Je me rappelle aussi l'extrême frustration de E. Philippe lors de son audition parlementaire lorsqu'il évoquait de l'intérieur l'apathie de ces différents services de santé.
Manque de moyen, de ressources, d'attractivités des services de l'état? Un peu de tout ça je pense.
Aussi une personne compétente ira plus facilement dans un cabinet comme Mc Kinsey que dans une ARS pour être payé une misère.
C'est une stratégie assumée. Couper les fonds et dire qu'ils font de la merde.
Silver0l
Messages : 8035
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Z__orglub a écrit : 14 janv. 2021 10:26
Fafa44 a écrit : 14 janv. 2021 08:40
Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
C'est une grosse boite de consultants, certes américaine, mais avec une filiale en France, comme beaucoup d'autres boites du même type. Donc moi ça me choque pas.

Pour ce qui est de la confiance, déjà à mon niveau j'en ai assez peu dans l'ANSM car je suis amené à travailler avec eux. Pour le reste de la myriade d'agence de santé j'en sais rien. Je me rappelle aussi l'extrême frustration de E. Philippe lors de son audition parlementaire lorsqu'il évoquait de l'intérieur l'apathie de ces différents services de santé.
Manque de moyen, de ressources, d'attractivités des services de l'état? Un peu de tout ça je pense.
Aussi une personne compétente ira plus facilement dans un cabinet comme Mc Kinsey que dans une ARS pour être payé une misère.
C'est une stratégie assumée. Couper les fonds et dire qu'ils font de la merde.
Ouais, enfin, s'il fallait payer tous les fonctionnaires comme des consultants de McKinsey, j'ai peur que 2 ou 3 fois le PIB de la France ne suffise pas.. :lol:

Et pour y être passé, le processus de recrutement chez McKinsey est comme qui dirait légèrement plus sélectif et exigeant que pour entrer dans la fonction publique, et pareil en terme d'exigence de travail (ce qui n'empêche bien sûr pas qu'on trouve aussi des gens très bien dans la fonction publique)... :sm11:

La fonction publique ne peut et ne doit pas recruter comme McKinsey ou un autre grand cabinet de conseil, il vaut mieux payer quelques consultants ponctuellement pour telle ou telle mission quand il y en a besoin.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 8035
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

flu a écrit : 14 janv. 2021 07:29
Silver0l a écrit : 14 janv. 2021 00:13
Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
Je ne connais pas le détail de cet histoire, mais de façon générale:

1) il n'est pas choquant que l'Etat fasse appel à des sociétés privées pour le conseiller ou l'assister pour tout un tas de mission. Il faut aller chercher les compétences sur tel ou tel point là où elles sont, et c'est pas forcément au sein de l'Etat qu'elles sont présentes, qu'elles ont l'expérience, ou qu'elles sont disponibles pour une tâche donnée. Tous les gouvernements, en France et ailleurs, ont recours à des sociétés de conseil, et depuis très longtemps. C'est un élément de flexibilité important, et il n'y a pas de raison que l'Etat s'en prive, de même que les boîtes privées d'ailleurs, qui ont aussi quasiment toutes recours à des boîtes de conseil (Mc Kinsey doit conseiller les 3/4 des grandes entreprises). Il n'y a pas de raison que l'Etat se prive de ce dont les entreprises peuvent profiter.

2) sur le fait qu'elle soit américaine, le code des marchés publics est très strict, et il interdit le favoritisme en faveur de telle ou telle entreprise. On n'a pas le droit d'éliminer une entreprise comme ça, juste parce qu'elle ne vous plait pas, ou parce que sa maison mère n'a pas la bonne nationalité. Les entreprises doivent répondre à des cahiers des charges, les appels d'offres doivent être publiés et publics (au dessus d'un certain seuil), et ensuite l'Etat doit faire son choix sur des critères objectifs de qualité et de coût. Si Mc Kinsey a fait la meilleure proposition et qu'ils n'avaient pas été retenus, ils auraient été légitimement en droit d'attaquer l'Etat pour favoritisme. C'est une question de bonne gestion des deniers publics et d'équité.

3) lors de ces appels d'offre, les références sont importantes. Si Mc Kinsey a déjà organisé des campagnes de vaccinations massives en France ou ailleurs, et que ses concurrents n'ont pas pu le faire, ça a pu les aider.

Donc de façon générale, rien de choquant, mais après faudrait connaître le détail du dossier.
Ça c'est la théorie dans le monde des bisounours .
En pratique, il est fréquent que les critères du marché soient définis pour retenir un candidat , déterminés à l'avance par les décideurs .
Oui, c'est ce qu'on appel un appel d'offre pipé, et c'est susceptible d'être attaqué devant le TA. Nombreuses ont été les condamnations...
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
PEB
Messages : 199
Inscription : 20 mai 2019 09:37

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par PEB »

Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
Je trouve cela dommage, voire surprenant. C'est une problématique de logistique nouvelle qui implique de construire des solutions innovantes (donc coûteuse en temps de recherche pour des consultants qui ont souvent l'habitude de répliquer des solutions pré-existantes). Nous avons, en France, suffisamment de chercheurs en logistique qui auraient été tout content de décrocher une ANR (ou autre contrat de recherche publique) pour réfléchir sur le sujet et apporter des solutions toute aussi pertinentes (voire meilleures ?) pour un coût bien moindre. Et les chercheurs savent travailler tout aussi vite que les consultants de Mc K... C'était une occasion de financer la recherche et mettre en avant son utilité sociale à moindre coût :( ...
Z__orglub
Messages : 934
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Silver0l a écrit : 14 janv. 2021 10:46 Et pour y être passé, le processus de recrutement chez McKinsey est comme qui dirait légèrement plus sélectif et exigeant que pour entrer dans la fonction publique, et pareil en terme d'exigence de travail (ce qui n'empêche bien sûr pas qu'on trouve aussi des gens très bien dans la fonction publique)... :sm11:
Comme tu le sais, on a des fonctionnaires de très haut niveau. Le concours pour être directeur de recherche au CNRS, ou intégrer certains corps, n'est pas le même que pour être secrétaire. Et on n'a pas besoin de payer les gens des fortunes pour trouver des compétences. Si c'était le cas, il faudrait payer le président des millions pour trouver quelqu'un d'apte à la tâche. J'ai enseigné pendant plusieurs années dans une grande école d'ingénieur, et j'ai bien observé les carrières des élèves. Ce n'était souvent pas les meilleurs qui faisaient les carrières les plus lucratives/prestigieuses, mais tout simplement ceux qui rêvaient de gagner du fric. Bien sur, quand on commence à payer les gens des misères, là ça ne fonctionne plus.

Je n'ai pas un avis tranché sur cette histoire de McKinsey, je comprends tes arguments. L'état n'est pas censé avoir toutes les compétences. Mais ça me gène pour plusieurs raisons.

1. Ça m'attriste qu'on n'ait pas les resources au sein de l'état pour quelque chose d'aussi fondamental et banal que de distribuer des vaccins à la population. On ne parle pas d'envoyer une fusée sur mars quand même. C'est peut-être plus dur que ce que j'imagine, mais j'ai du mal à croire qu'on n'ait pas quelques personnes en France qui sauraient faire ça tout aussi bien que ces consultants.
2. On généralise le message que pour avoir des gens compétents, il faut nécessairement les payer des fortunes, alors que ce n'est pas le cas. Et au passage, on sous-entend que nos fonctionnaires sont incompétents (alors qu'on ne fait que diminuer les moyens dont ils disposent).
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1687
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par abdo_kassou »

Fafa44 a écrit : 14 janv. 2021 08:40
Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
C'est une grosse boite de consultants, certes américaine, mais avec une filiale en France, comme beaucoup d'autres boites du même type. Donc moi ça me choque pas.

Pour ce qui est de la confiance, déjà à mon niveau j'en ai assez peu dans l'ANSM car je suis amené à travailler avec eux. Pour le reste de la myriade d'agence de santé j'en sais rien. Je me rappelle aussi l'extrême frustration de E. Philippe lors de son audition parlementaire lorsqu'il évoquait de l'intérieur l'apathie de ces différents services de santé.
Manque de moyen, de ressources, d'attractivités des services de l'état? Un peu de tout ça je pense.
Aussi une personne compétente ira plus facilement dans un cabinet comme Mc Kinsey que dans une ARS pour être payé une misère.
Depuis quand le salaire signifie une compétence accrue voire une utilité???? ah, je vois tu es dans le règne de l'économie mondialisé, cf Macron, argent roi.
Je te renvoie aux bullshits jobs de David Graeber
https://www.babelio.com/livres/Graeber- ... bs/1074915

"que penser d'une société qui, d'une part, méprise et sous-paie ses infirmières, chauffeurs de bus, jardiniers ou musiciens ? autant de professions authentiquement créatrices de valeur ? et, d'autre part, entretient toute une classe d'avocats d'affaires, d'actuaires, de managers intermédiaires et autres gratte-papier surpayés pour accomplir des tâches inutiles, voire nuisibles ?"
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1315
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Silver0l a écrit : 14 janv. 2021 00:13
Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
Je ne connais pas le détail de cet histoire, mais de façon générale:

1) il n'est pas choquant que l'Etat fasse appel à des sociétés privées pour le conseiller ou l'assister pour tout un tas de mission. Il faut aller chercher les compétences sur tel ou tel point là où elles sont, et c'est pas forcément au sein de l'Etat qu'elles sont présentes, qu'elles ont l'expérience, ou qu'elles sont disponibles pour une tâche donnée. Tous les gouvernements, en France et ailleurs, ont recours à des sociétés de conseil, et depuis très longtemps. C'est un élément de flexibilité important, et il n'y a pas de raison que l'Etat s'en prive, de même que les boîtes privées d'ailleurs, qui ont aussi quasiment toutes recours à des boîtes de conseil (Mc Kinsey doit conseiller les 3/4 des grandes entreprises). Il n'y a pas de raison que l'Etat se prive de ce dont les entreprises peuvent profiter.

2) sur le fait qu'elle soit américaine, le code des marchés publics est très strict, et il interdit le favoritisme en faveur de telle ou telle entreprise. On n'a pas le droit d'éliminer une entreprise comme ça, juste parce qu'elle ne vous plait pas, ou parce que sa maison mère n'a pas la bonne nationalité. Les entreprises doivent répondre à des cahiers des charges, les appels d'offres doivent être publiés et publics (au dessus d'un certain seuil), et ensuite l'Etat doit faire son choix sur des critères objectifs de qualité et de coût. Si Mc Kinsey a fait la meilleure proposition et qu'ils n'avaient pas été retenus, ils auraient été légitimement en droit d'attaquer l'Etat pour favoritisme. C'est une question de bonne gestion des deniers publics et d'équité.

3) lors de ces appels d'offre, les références sont importantes. Si Mc Kinsey a déjà organisé des campagnes de vaccinations massives en France ou ailleurs, et que ses concurrents n'ont pas pu le faire, ça a pu les aider.

Donc de façon générale, rien de choquant, mais après faudrait connaître le détail du dossier.
C'est si difficile que ça de vacciner des gens ?
Quel conseil a bien pu donner Mc Kinsey ? "Alors vous faites bien attention à garder le vaccin au frais, vous faites faire la piqure par un infirmier, pas par le chauffeur du camion, et surtout vous dites bien aux gens de garder le coton bien appuyé à l'endroit de la piqure".
Qu'après il faille énormément de moyens je veux bien, mais n'importe quel médecin doit savoir qu'est-ce qu'il faut faire, non ?
Ca me fait penser à Pulp fiction: Travolta et Jackson on tué le passager arrière sans faire exprès et ils font appel à un expert pour savoir quoi faire. Monsieur Wolf arrive et leur dit juste de nettoyer la voiture !
Ou alors, autre possibilité: on a fait appel à une société étrangère au cas où tous nos médecins ne seraient pas d'accord entre eux, pour éviter des disputes stériles.
Z__orglub
Messages : 934
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

superyoyo a écrit : 14 janv. 2021 13:12
Silver0l a écrit : 14 janv. 2021 00:13
Z__orglub a écrit : 13 janv. 2021 21:27 Sinon, qu'est-ce que vous pensez du fait que le gouvernement se fasse conseiller par des consultants américains pour le déploiements des vaccins ?

https://www.lepoint.fr/sante/vaccinatio ... 491_40.php

Je ne suis pas chauvin, mais ça me fait de la peine qu'on ne trouve pas les resources pour faire ça au sein de notre pays, ou peut-etre pire, que le gouvernement ne fasse pas confiance à nos fonctionnaires et nos entreprises.
Je ne connais pas le détail de cet histoire, mais de façon générale:

1) il n'est pas choquant que l'Etat fasse appel à des sociétés privées pour le conseiller ou l'assister pour tout un tas de mission. Il faut aller chercher les compétences sur tel ou tel point là où elles sont, et c'est pas forcément au sein de l'Etat qu'elles sont présentes, qu'elles ont l'expérience, ou qu'elles sont disponibles pour une tâche donnée. Tous les gouvernements, en France et ailleurs, ont recours à des sociétés de conseil, et depuis très longtemps. C'est un élément de flexibilité important, et il n'y a pas de raison que l'Etat s'en prive, de même que les boîtes privées d'ailleurs, qui ont aussi quasiment toutes recours à des boîtes de conseil (Mc Kinsey doit conseiller les 3/4 des grandes entreprises). Il n'y a pas de raison que l'Etat se prive de ce dont les entreprises peuvent profiter.

2) sur le fait qu'elle soit américaine, le code des marchés publics est très strict, et il interdit le favoritisme en faveur de telle ou telle entreprise. On n'a pas le droit d'éliminer une entreprise comme ça, juste parce qu'elle ne vous plait pas, ou parce que sa maison mère n'a pas la bonne nationalité. Les entreprises doivent répondre à des cahiers des charges, les appels d'offres doivent être publiés et publics (au dessus d'un certain seuil), et ensuite l'Etat doit faire son choix sur des critères objectifs de qualité et de coût. Si Mc Kinsey a fait la meilleure proposition et qu'ils n'avaient pas été retenus, ils auraient été légitimement en droit d'attaquer l'Etat pour favoritisme. C'est une question de bonne gestion des deniers publics et d'équité.

3) lors de ces appels d'offre, les références sont importantes. Si Mc Kinsey a déjà organisé des campagnes de vaccinations massives en France ou ailleurs, et que ses concurrents n'ont pas pu le faire, ça a pu les aider.

Donc de façon générale, rien de choquant, mais après faudrait connaître le détail du dossier.
C'est si difficile que ça de vacciner des gens ?
Quel conseil a bien pu donner Mc Kinsey ? "Alors vous faites bien attention à garder le vaccin au frais, vous faites faire la piqure par un infirmier, pas par le chauffeur du camion, et surtout vous dites bien aux gens de garder le coton bien appuyé à l'endroit de la piqure".
Qu'après il faille énormément de moyens je veux bien, mais n'importe quel médecin doit savoir qu'est-ce qu'il faut faire, non ?
Ca me fait penser à Pulp fiction: Travolta et Jackson on tué le passager arrière sans faire exprès et ils font appel à un expert pour savoir quoi faire. Monsieur Wolf arrive et leur dit juste de nettoyer la voiture !
Ou alors, autre possibilité: on a fait appel à une société étrangère au cas où tous nos médecins ne seraient pas d'accord entre eux, pour éviter des disputes stériles.
Il y a aussi un coté "je me couvre". Imagine, tu es manager, il y a une merde à résoudre et ça risque de tomber sur ta gueule. Si tu as les moyens, tu vas payer la boite la plus prestigieuse pour faire le job. Tu pourras dire à tes chefs que tu as fait ce qu'il fallait.

C'est qq chose que j'ai déjà vécu : Il y a un problème à résoudre, auquel le manager ne comprend rien. Il trouve que l'équipe chargé de faire ça n'avance pas assez vite, mais il n'a pas les éléments pour comprendre pourquoi c'est lent. Il embauche une équipe de consultants chargé d'aider la première ou de refaire le job. Au final, on perd des mois pour que les consultants comprennent le problème, et arrivent aux même conclusions que l'équipe initiale.

Dans ce cas particulier, je pense qu'on est en plein dans l'idéologie Macronisme, avec l'idée que les fonctionnaires sont des brèles, et qu'il faut arroser de fric le cabinet de conseil le plus prestigieux, parce que eux ils savent. Vu comme ça, il a y une cohérence idéologique, et c'est pour ça que les français ont voté.

Cela dit, on ne connait pas tous les éléments dans cette histoire.
IRONMAN04
Messages : 1451
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par IRONMAN04 »

Les deux derniers commentaires sont la synthèse exacte de la situation, de la vision du président et accessoirement de son gouvernement qui ne fait qu’obéir aux ordres. « qu’ils viennent me chercher!!! » . :doh:
Répondre