COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
IRONMAN04
Messages : 1377
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par IRONMAN04 »

Rien à ajouter... :wink:
kestrel
Messages : 1082
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

Silver0l a écrit : 23 oct. 2020 17:40
FAYARD a écrit : 23 oct. 2020 17:29
Silver0l a écrit : 23 oct. 2020 16:26

Il y a des scénarios qui annoncent une succession de vagues, avec des optimistes qui pensent que les vagues iront en décroissant, et des pessimistes qui pensent que les vagues resteront constantes (surtout si l'immunité disparaît au bout de quelques mois) jusqu'au jour où on trouvera un vaccin.
Le vaccin je n’y crois pas ou alors avec une efficacité très limitée. Par contre on n’a plus de nouvelles sur l’origine de ce virus, je trouve qu’on a vite avalé la soupe servit par les chinois avec cette histoire de pangolin/chauve souris.
Mais oui, on le sait FAYARD, en vérité c'est Bil Gates qui avec l'appui de l'OMS a financé un labo secret à Wuhan pour répandre un virus à partir du gêne manipulé du SIDA (lui-même inventé par la CIA), que seul son vaccin aux nano-particules pourra soigner, comme ça il pourra tous nous tracer grâce à la 5G...
Pour le vaccin, je ne sais pas, par contre je n'irai pas jusqu'à dire que ça n'existe pas les complots et autres manipulations.
Recherche José Bustani ex de l'OIAC.
On peut dans ces circonstances douter de beaucoup de choses et pourquoi pas de l'origine de ce virus.

C'est un peu pareil pour les armes de destructions massives, prétextes à la guerre du golf.

Biden qui aurait acheté le silence pour son fils.
Trump qui aurait un compte en chine.
Le Pasteur Doucé
Le suicide de Beregovoy
Le Rainbo warrior

et quelques autres: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%2 ... C3%A7aises


Je pense mon pauvre Silver que tu n'imagines même pas tout ce qui peut se tramer dans ton dos, parfois au seuil de ta porte.
Fab74ch
Messages : 3303
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Z_orglub a écrit : 23 oct. 2020 20:03
Le tabac : augmentation des prix continus depuis plusieurs années, campagne de sensibilisation avec images/slogans atroces sur les paquets, publicité interdite, etc.
Encore une fois, si on voulait s'attaquer ce problème, on s'y prendrait autrement. On parle de 70000 morts par an, c'est bien que ce qu'on fait n'est pas suffisant. Je t'ai donné un exemple concret : controler la vente consommation des mineurs comme ça se fait ailleurs. Aux USA, le buraliste perd sa licence. En France, il prend 135 euros d'amende... Pourquoi ce n'est pas une cause nationale au même titre que le covid ?
La pollution de l’air on ne fait rien? Sais-tu seulement combien les normes anti-pollutions sont sévères? Les nouvelles normes sont à 2 doigts de nous faire dépolluer l’air admis dans une région comme Paris... Et ce n’est pas fini, les normes se sévérisent de plus en plus, y compris dans les pays émergents. Ces normes sont ultra contraignantes pour les constructeurs auto, et le système de dépollution des gazs d’échappement est bientôt aussi cher que le moteur lui même.
A nouveau, on parle de 50000 morts par an. Regarde la démesure des moyens mis pour le covid. On a mis l'économie à genou pour "sauver des vies". On a emprisonné les français pendant 2 mois. On a augmenté notre dette publique de 20% (et c'est pas fini). C'est selon toi un choix tout à fait justifié, le seul qui vaille. Pourquoi ce raisonnement ne s'applique pas à la pollution. Les mesures dont tu parles sont vraisemblablement insuffisantes. Un peu comme le masque pour le covid, ça ne suffit pas, mais on ne s'arrête pas là pour le covid. On confine. On ferme. On bloque. On punit. Pourquoi, pour la pollution on s'arrête là ?
Pour la grippe, on a un vaccin! Rien que ça! Que l’on a fait gratuit pour les vieux, rien que ça! Et d’autre part notre système de santé est dimensionné pour le nombre de cas stable chaque année, sauf épidémie de grippe exceptionnelle, sans pour autant arriver à la cheville de ce que l’on voit avec le COVID.
Ça n'empêche qu'on a 10000/15000 morts chaque année. Le vaccin ne marche pas toujours. Pourquoi pas un confinement pour sauver toutes ces vies ? Ça n'a jamais empêché personne de dormir il me semble.

Ton argument et celui de silver (excuse moi si je l'ai mal compris), c'est que chaque mort devrait être évité, coûte que coûte, sauf à nous transformer en une société de barbares. Je prétends qu'on fait déjà des choix qui font que non, sauver une vie ne se fait pas à n'importe quelle prix. Encore un exemple : pourquoi on limite les vitesses à 80 km/h? je prétends qu'il y aurait moins de morts sur les routes si on abaisse la limite à 60, ou 40. Pourquoi ce choix n'a pas été fait ? parce qu'on a estimé que le cout pour la société était trop élevé, au regard du nombre de vie que cela sauverait.

Je dis la même chose pour le covid. le cout pour la société était trop élevé, au regard de ce que l'on gagne.

On met une démesure de resources totalement inimaginables pour le covid. Confiner la France, instaurer un couvre feu, et dépenser des centaines de milliards, augmenter de 20% la dette publique. Je ne sais pas si tu imagines l'ampleur de l'argent qui a été dépensé et tout ce qu'on aura pu faire avec (y compris sauver des vies...). Rien que pour les tests, on dépense 5 millions d'euros par jour. Tout ça pour une maladie relativement bénigne qui touche essentiellement des personnes en fin de vie. Ce n'est pas la grippe, mais ce n'est pas la peste ou le choléra non plus.
C’est intéressant cette faculté que tu as de t’autoproclamer « the curseur de la vérité » :mrgreen:

Le tabac : « on ne fait rien. En fait on en fait pas rien, mais one ne fait pas assez. Les USA, sur un point précis, font mieux » (prendre exemple sur les US pour la santé, c’est comment dire...

La pollution : « On ne fait rien. Ha non on ne fait pas rien, mais c’est pas assez » ==> Je t’ai expliqué que l’on en fait déjà beaucoup. Est-ce que cette pollution ne permet pas de sauver des vies? Construire des hôpitaux ça pollue mais ça sauve des vies? Transporter des malades ça pollue mais ça sauve des vies? Produire à manger ça pollue mais ça sauve des vies? Construire des habitations ça pollue mais ça sauve des vies?

La grippe : « on n’en fait pas assez »

Le Covid : «  oulàlà on en fait trop » ==> Le cout est trop élevé pour ce que l’on gagne. Et qu’est-ce que l’on gagne d’après toi? Que fais d’une société avec un système de santé saturé, à genou? Pas de dommages collatéraux?

Le covid est une saloperie, peu connue, qui sature les hôpitaux alors même que des mesures très strictes sont en place. Les séquelles à long terme ne sont pas encore connues, et quand je vois que les femmes enceintes sont personnes à risques, non ça ne touche pas que les vieux, définitivement.

En tout cas j’espère que tu es très actif pour la société pour mettre en oeuvre toutes ces géniales pensées, ce serait dommage de n’enr faire profiter que quelques perdus sur onlinetri...
Fab74ch
Messages : 3303
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Marc 4 tri a écrit : 23 oct. 2020 20:37 Entièrement d'accord.
Au delà du fait que cette politique ne fait que repousser l'épidémie, elle ne s'inscrit pas dans le long terme.
Lorsqu'on sera arrivés à la 8è vague il se passera quoi ? les caisses seront vides, un tiers du pays sera composé de dépressifs neurasthéniques ?
Les effets collatéraux de toutes ces mesures, vont certainement tuer beaucoup plus de monde que les malades covid eux mêmes. Que fait le gvt pour éviter cela ?
Est-ce que si les services sont saturés par les malades du COVID il n’y aura pas aussi plus de morts que les malades du COVID?
Aujourd'hui, avec le recul on sait que cette maladie touches certaines personnes, et pas d'autres.
Pourquoi ne pas avoir pris des mesures pour protéger ces populations là ?
Par exemple, le 29 août, la liste des pathologies qui définissaient une personne à risque a été divisée par 4 : depuis le 29 août, pour avoir droit au chômage partiel, il fallait en gros avoir le VIH ou un cancer.
Or, c'est au travail que beaucoup de transmissions de virus ont lieu, on le sait ça représente 25% des clusters . Et depuis cette date, on a obligé des obèses diabétiques et j'en passe à aller bosser, à se contaminer.
C'est eux qu'il fallait protéger, en leur garantissant un chômage à 100% ! Il y a aussi beaucoup de personnes qui par peur de perdre en salaire ont continué à bosser en étant atteints : idem, une prise en charge à 100% au leur aurait permis de ne pas aller travailler, en prenant les transports, en mettant en plus d'eux mêmes d'autres personnes en danger.
Il aura fallu attendre la semaine dernière pour que le conseil d'état retoque cette stupide décision du 29 août !
Donc là tu penses que tu peux annoncer au calme à toute la population française que leur assurance chômage va servir des obèses (8 millions de personne en France, une paille...) avec une adhésion complète? J’ai le droit de douter?
Pour ce qui est des tests, pourquoi certaines personnes ont pu passer 10 tests ? Ce n'est pas normal, aucun suivi là encore de la part de l'état.
Je ne comprends pas ce qui est choquant dans les 10 tests? SI tu es négatif un jour, rien ne t’empêche d’être positif le lendemain?

Créer une coordination : à chaque fois qu'on passe un test, on donne les coordonnées de son employeur. Si le test est positif, on est obligés de rester chez soi, avec maintien de salaire à 100% , avec des créations d'emploi dans le service d'aide à la personne, portage de repas etc ... prise en charge de masques FFP2 pour ces personnes et leurs proches.
Ha donc, les obéses (8Mo), les femmes enceintes (0.5Mo) + les tests positifs + quelques vieux par ci par là qui seront pris en charge? ça commence à faire un petit montant là non?
Discours de sensibilisation aux populations, leur demandant de respecter les gestes pour ne pas diffuser le virus pendant que l'état protège les personnes à risques, elles mêmes isolées, ça a du sens, et c'est un message que les français seraient capables de comprendre.
Discours de sensibilisation? Tu es sérieux? Tu penses que c’est la mesure ultime? Il me semble que ça a un peu été mis en oeuvre la sensibilisation non? Les pubs du moments, les slogans, tu veux faire quoi de plus? Juste parce que ce ne serait pas Macron ou le gouvernement qui le dirait?
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Fab74ch a écrit : 23 oct. 2020 21:29
Marc 4 tri a écrit : 23 oct. 2020 20:37 Entièrement d'accord.
Au delà du fait que cette politique ne fait que repousser l'épidémie, elle ne s'inscrit pas dans le long terme.
Lorsqu'on sera arrivés à la 8è vague il se passera quoi ? les caisses seront vides, un tiers du pays sera composé de dépressifs neurasthéniques ?
Les effets collatéraux de toutes ces mesures, vont certainement tuer beaucoup plus de monde que les malades covid eux mêmes. Que fait le gvt pour éviter cela ?
Est-ce que si les services sont saturés par les malades du COVID il n’y aura pas aussi plus de morts que les malades du COVID?

Nous sommes d'accord, c'est un cercle vicieux. Il y a trop de malades du covid, et pas assez de places et de personnel.
Quand je parle des morts je compte aussi tous les morts indirects, liés aux risques psycho sociaux.

Aujourd'hui, avec le recul on sait que cette maladie touches certaines personnes, et pas d'autres.
Pourquoi ne pas avoir pris des mesures pour protéger ces populations là ?
Par exemple, le 29 août, la liste des pathologies qui définissaient une personne à risque a été divisée par 4 : depuis le 29 août, pour avoir droit au chômage partiel, il fallait en gros avoir le VIH ou un cancer.
Or, c'est au travail que beaucoup de transmissions de virus ont lieu, on le sait ça représente 25% des clusters . Et depuis cette date, on a obligé des obèses diabétiques et j'en passe à aller bosser, à se contaminer.
C'est eux qu'il fallait protéger, en leur garantissant un chômage à 100% ! Il y a aussi beaucoup de personnes qui par peur de perdre en salaire ont continué à bosser en étant atteints : idem, une prise en charge à 100% au leur aurait permis de ne pas aller travailler, en prenant les transports, en mettant en plus d'eux mêmes d'autres personnes en danger.
Il aura fallu attendre la semaine dernière pour que le conseil d'état retoque cette stupide décision du 29 août !
Donc là tu penses que tu peux annoncer au calme à toute la population française que leur assurance chômage va servir des obèses (8 millions de personne en France, une paille...) avec une adhésion complète? J’ai le droit de douter?

Déjà tous les obèses et toutes les femmes enceintes ne sont pas des personnes qui travaillent. Et oui je pense que c'est plus entendable que de faire du lock down généralisé, qui a coûté un bras (et en coûtera un autre), tu crois quoi que les français sont farouchement hostiles aux personnes vulnérables ? D'ailleurs, tester, tracer isoler, c'était ça la stratégie de départ non ? eh ben voilà.
Pour ce qui est des tests, pourquoi certaines personnes ont pu passer 10 tests ? Ce n'est pas normal, aucun suivi là encore de la part de l'état.
Je ne comprends pas ce qui est choquant dans les 10 tests? SI tu es négatif un jour, rien ne t’empêche d’être positif le lendemain?

Oui bon, on a tous entendu ci et là qu'il y a eu des abus manifestes. Et de toute manière, il faut créer une coordination entre les labos et les ministères.
Créer une coordination : à chaque fois qu'on passe un test, on donne les coordonnées de son employeur. Si le test est positif, on est obligés de rester chez soi, avec maintien de salaire à 100% , avec des créations d'emploi dans le service d'aide à la personne, portage de repas etc ... prise en charge de masques FFP2 pour ces personnes et leurs proches.
Ha donc, les obéses (8Mo), les femmes enceintes (0.5Mo) + les tests positifs + quelques vieux par ci par là qui seront pris en charge? ça commence à faire un petit montant là non?

Je t'ai répondu plus, haut : c'est infiniment moins cher que tous les milliards sortis à cause du confinement et des autres mesures.
Discours de sensibilisation aux populations, leur demandant de respecter les gestes pour ne pas diffuser le virus pendant que l'état protège les personnes à risques, elles mêmes isolées, ça a du sens, et c'est un message que les français seraient capables de comprendre.
Discours de sensibilisation? Tu es sérieux? Tu penses que c’est la mesure ultime? Il me semble que ça a un peu été mis en oeuvre la sensibilisation non? Les pubs du moments, les slogans, tu veux faire quoi de plus? Juste parce que ce ne serait pas Macron ou le gouvernement qui le dirait?
Pas la mesure ultime, mais si les français sentent qu'ils ont un discours clair, avec une stratégie claire, ils joueront le jeu. Si l'état leur dit : on s'occupe des malades et des personnes à risque, et pour que vous puissiez continuer à vivre normalement il faudra respecter certaines mesures, je pense qu'on n'aurait pas 88% des français qui ne font pas confiance au gvt comme j'ai entendu hier. On n'aurait pas le sentiment qu'ont beaucoup de gens de devoir payer pour les autres. Et bien sûr, après la communication désastreuse du début de pandémie, c'est trop tard, les français ne leur font pas confiance. Si le discours avait été honnête et transparent dès le départ ...
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Petit rappel : coût du chômage partiel au 01/10 => 20 milliards
Plan de relance : 100 milliards
Coûts à venir pour les xxx milliers de chômeurs : xx milliards
Coûts à venir pour les impayés des patients hospi covid : xxx milliards

Je pense qu'avec le centième de cette somme, on aurait pu cibler les populations à risque, les isoler, les assister et les soigner, sans pour autant mettre le pays à genoux.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7476
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Raoult renvoyé dans ses 22 concernant l'utilisation généralisée de l'HCQ... :
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

T.
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Fab74ch a écrit : 23 oct. 2020 21:20 C’est intéressant cette faculté que tu as de t’autoproclamer « the curseur de la vérité » :mrgreen:

...
En tout cas j’espère que tu es très actif pour la société pour mettre en oeuvre toutes ces géniales pensées, ce serait dommage de n’enr faire profiter que quelques perdus sur onlinetri...
Je pourrais te renvoyer le compliment. Je ne fais que donner mon point de vue, tout comme toi et les autres participants du forum.
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Fab74ch a écrit : La grippe : « on n’en fait pas assez »
Je crois que tu n'as pas compris où je voulais en venir. Je ne dis pas qu'on n'en fait pas assez pour la grippe. Je dis qu'en toute cohérence, une personne qui estime qu'il faut paralyser la société, confiner les français pendant des mois, dépenser des centaines de milliards, et augmenter de 20% la dette du pays pour réduire la mortalité du covid, devrait aussi estimer qu'il faudrait lutter plus sérieusement contre la grippe qui tue 10000/15000 mort et s'apparente au covid sur des nombreux points.
Fab74ch a écrit : La pollution : « On ne fait rien. Ha non on ne fait pas rien, mais c’est pas assez » ==> Je t’ai expliqué que l’on en fait déjà beaucoup. Est-ce que cette pollution ne permet pas de sauver des vies? Construire des hôpitaux ça pollue mais ça sauve des vies? Transporter des malades ça pollue mais ça sauve des vies? Produire à manger ça pollue mais ça sauve des vies? Construire des habitations ça pollue mais ça sauve des vies?
Exactement. Et c'est bien ce que je veux souligner. On est d'accord que diminuer la pollution ne peut pas se faire sans contre-partie. Tu admets donc qu'à un moment, on tolère les conséquences sanitaires de la pollution, parce qu'on estime par ailleurs que vouloir trop la réduire aurait des conséquences potentiellement néfastes.

C'est exactement la même chose pour le covid. On a décidé de mettre la France sur les genoux pour réduire la mortalité à très court terme mais le remède sera vraisemblablement pire que le mal. On payera les mesures qui sont prises aujourd'hui pour le reste de notre vie, parce que Macron aura décidé tout seul dans son coin que c'était la chose à faire. Et le pire, c'est qu'on n'est même pas sur qu'elle réduiront la mortalité...
Fab74ch
Messages : 3303
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Z_orglub a écrit : 23 oct. 2020 23:10
Fab74ch a écrit : 23 oct. 2020 21:20 C’est intéressant cette faculté que tu as de t’autoproclamer « the curseur de la vérité » :mrgreen:

...
En tout cas j’espère que tu es très actif pour la société pour mettre en oeuvre toutes ces géniales pensées, ce serait dommage de n’enr faire profiter que quelques perdus sur onlinetri...
Je pourrais te renvoyer le compliment. Je ne fais que donner mon point de vue, tout comme toi et les autres participants du forum.
La différence, il me semble, c’est que en donnant ton point de vue, tu en profites pour systématiquement dénigrer TOUT ce qui est fait actuellement par le gouvernement (que je ne me porte pas spécialement dans mon coeur non plus), ça en devient pénible et ton propos perd en crédibilité.
Je donne mon avis, mais je ne crois pas avoir critiqué ou dénigrer pu avancé que je ferai mieux que les personnes qui sont actuellement en train de prendre des décisions.

Attention, je ne dis pas qu’il ne faut jamais critiquer et proposer des améliorations. Mais d’une part, lorsque la critique est systématique, elle est non productive. Et d’autre part, dans un cas comme celui-ci, ou les pays du monde entier semblent déborder, il faut à mon sens faire preuve d’un peu d’humilité.
Evisims
Messages : 397
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Evisims »

Z_orglub a écrit : 23 oct. 2020 23:31 Je crois que tu n'as pas compris où je voulais en venir. Je ne dis pas qu'on n'en fait pas assez pour la grippe. Je dis qu'en toute cohérence, une personne qui estime qu'il faut paralyser la société, confiner les français pendant des mois, dépenser des centaines de milliards, et augmenter de 20% la dette du pays pour réduire la mortalité du covid, devrait aussi estimer qu'il faudrait lutter plus sérieusement contre la grippe qui tue 10000/15000 mort et s'apparente au covid sur des nombreux points.
Je pense qu’il faut vraiment que tu arrêtes de comparer à la grippe surtout...
Non, la grippe ne fait pas 10 à 15000 morts par an. Elle engendre une surmortalité de 10 à 15000 morts. Ce n’est pas tout à fait la même chose...
Mais admettons même que ce soit le cas. Pour cette année 2020, avec la COVID, on est est à 34508 (hier) et ce avec les mesures (confinement de 1 mois, etc...). Et la, ce n’est pas la surmortalité, c’est les morts directes.
Donc sans ces mesures que tu juges disproportionnés, peux-tu projeter où on en serait ?
triplette
Messages : 5918
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Z_orglub a écrit : 23 oct. 2020 23:31
C'est exactement la même chose pour le covid. On a décidé de mettre la France sur les genoux pour réduire la mortalité à très court terme mais le remède sera vraisemblablement pire que le mal. On payera les mesures qui sont prises aujourd'hui pour le reste de notre vie, parce que Macron aura décidé tout seul dans son coin que c'était la chose à faire. Et le pire, c'est qu'on n'est même pas sur qu'elle réduiront la mortalité...
Sauf que Macron ne décide rien tout seul dans son coin, les mesures prises et les réponses face au covid sont à peu près du même ordre partout (Suède inclus, même si il n'y a pas eu un confinement généralisé). Tu as sûrement les bonnes solutions et tu sais probablement tout mieux que tout le monde, mais de mon côté, et sans t' offenser, il y a un truc qui me dit qu'il doit te manquer pas mal d'éléments de connaissances quand même.
Nos dirigeants sont très certainement des incompétents notoires, mais j'ai bien peur qu'il faille reconnaître que le reste de la population le soit tout autant.

De manière plus générale, faudrait un moment, dégonfler un peu le melon, admettre notre impuissance face à ce virus qui en circulant trop librement pourrait causer des dégâts au delà de ce que l'on imagine. On peut bien se raconter autant d'histoires qu'on veut dans nos têtes de "sapiens" géniaux, lorsque qu'elles se cognent au Réel, ça fait mal. Il n'y a pas de bonnes solutions, on ne fait pas ce qu'on veut, on subit fortement, alors on fait ce qu'on peut avec les moyens à dispositions pour tenter d'éviter le pire. Il n'y a pas vraiment d'autre issus pour le moment. Malheureusement, on en est là, malgré tous les génies prétentieux qui arrivent gueules enfarinée avec leur soit disant solutions miracles. Certes, ils sont amusant un temps, mais comme d'hab´, à force ils ne font qu'empirer le bordel. :idea:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

triplette a écrit : 24 oct. 2020 08:23
Z_orglub a écrit : 23 oct. 2020 23:31
C'est exactement la même chose pour le covid. On a décidé de mettre la France sur les genoux pour réduire la mortalité à très court terme mais le remède sera vraisemblablement pire que le mal. On payera les mesures qui sont prises aujourd'hui pour le reste de notre vie, parce que Macron aura décidé tout seul dans son coin que c'était la chose à faire. Et le pire, c'est qu'on n'est même pas sur qu'elle réduiront la mortalité...
Sauf que Macron ne décide rien tout seul dans son coin, les mesures prises et les réponses face au covid sont à peu près du même ordre partout (Suède inclus, même si il n'y a pas eu un confinement généralisé). Tu as sûrement les bonnes solutions et tu sais probablement tout mieux que tout le monde, mais de mon côté, et sans t' offenser, il y a un truc qui me dit qu'il doit te manquer pas mal d'éléments de connaissances quand même.
Nos dirigeants sont très certainement des incompétents notoires, mais j'ai bien peur qu'il faille reconnaître que le reste de la population le soit tout autant.

De manière plus générale, faudrait un moment, dégonfler un peu le melon, admettre notre impuissance face à ce virus qui en circulant trop librement pourrait causer des dégâts au delà de ce que l'on imagine. On peut bien se raconter autant d'histoires qu'on veut dans nos têtes de "sapiens" géniaux, lorsque qu'elles se cognent au Réel, ça fait mal. Il n'y a pas de bonnes solutions, on ne fait pas ce qu'on veut, on subit fortement, alors on fait ce qu'on peut avec les moyens à dispositions pour tenter d'éviter le pire. Il n'y a pas vraiment d'autre issus pour le moment. Malheureusement, on en est là, malgré tous les génies prétentieux qui arrivent gueules enfarinée avec leur soit disant solutions miracles. Certes, ils sont amusant un temps, mais comme d'hab´, à force ils ne font qu'empirer le bordel. :idea:
Donc si je résume bien, quand on critique on est un yakafokon et ça sert à rien car on n est pas constructif.
Quand on propose des solutions on est un petit génie avec la gueule enfarinée.
Dans tous les cas le message est donc le même : ferme ta gueule.
Du coup si on est juste là pour commenter les stats du gvt en faisant plus de stats, et de dire oh là là c est grave on va dans le mur, je suggère qu on ferme ce topic.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
triplette
Messages : 5918
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Marc 4 tri a écrit : 24 oct. 2020 09:33
triplette a écrit : 24 oct. 2020 08:23
Z_orglub a écrit : 23 oct. 2020 23:31
C'est exactement la même chose pour le covid. On a décidé de mettre la France sur les genoux pour réduire la mortalité à très court terme mais le remède sera vraisemblablement pire que le mal. On payera les mesures qui sont prises aujourd'hui pour le reste de notre vie, parce que Macron aura décidé tout seul dans son coin que c'était la chose à faire. Et le pire, c'est qu'on n'est même pas sur qu'elle réduiront la mortalité...
Sauf que Macron ne décide rien tout seul dans son coin, les mesures prises et les réponses face au covid sont à peu près du même ordre partout (Suède inclus, même si il n'y a pas eu un confinement généralisé). Tu as sûrement les bonnes solutions et tu sais probablement tout mieux que tout le monde, mais de mon côté, et sans t' offenser, il y a un truc qui me dit qu'il doit te manquer pas mal d'éléments de connaissances quand même.
Nos dirigeants sont très certainement des incompétents notoires, mais j'ai bien peur qu'il faille reconnaître que le reste de la population le soit tout autant.

De manière plus générale, faudrait un moment, dégonfler un peu le melon, admettre notre impuissance face à ce virus qui en circulant trop librement pourrait causer des dégâts au delà de ce que l'on imagine. On peut bien se raconter autant d'histoires qu'on veut dans nos têtes de "sapiens" géniaux, lorsque qu'elles se cognent au Réel, ça fait mal. Il n'y a pas de bonnes solutions, on ne fait pas ce qu'on veut, on subit fortement, alors on fait ce qu'on peut avec les moyens à dispositions pour tenter d'éviter le pire. Il n'y a pas vraiment d'autre issus pour le moment. Malheureusement, on en est là, malgré tous les génies prétentieux qui arrivent gueules enfarinée avec leur soit disant solutions miracles. Certes, ils sont amusant un temps, mais comme d'hab´, à force ils ne font qu'empirer le bordel. :idea:
Donc si je résume bien, quand on critique on est un yakafokon et ça sert à rien car on n est pas constructif.
Quand on propose des solutions on est un petit génie avec la gueule enfarinée.
Dans tous les cas le message est donc le même : ferme ta gueule.
Du coup si on est juste là pour commenter les stats du gvt en faisant plus de stats, et de dire oh là là c est grave on va dans le mur, je suggère qu on ferme ce topic.
C'est ton résumé pas le mien. Il est effectivement très binaire et peut être correspond-il assez bien à la façon dont tu abordes les choses de manière générale ?
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

triplette a écrit : 24 oct. 2020 10:07
Marc 4 tri a écrit : 24 oct. 2020 09:33
triplette a écrit : 24 oct. 2020 08:23
Sauf que Macron ne décide rien tout seul dans son coin, les mesures prises et les réponses face au covid sont à peu près du même ordre partout (Suède inclus, même si il n'y a pas eu un confinement généralisé). Tu as sûrement les bonnes solutions et tu sais probablement tout mieux que tout le monde, mais de mon côté, et sans t' offenser, il y a un truc qui me dit qu'il doit te manquer pas mal d'éléments de connaissances quand même.
Nos dirigeants sont très certainement des incompétents notoires, mais j'ai bien peur qu'il faille reconnaître que le reste de la population le soit tout autant.

De manière plus générale, faudrait un moment, dégonfler un peu le melon, admettre notre impuissance face à ce virus qui en circulant trop librement pourrait causer des dégâts au delà de ce que l'on imagine. On peut bien se raconter autant d'histoires qu'on veut dans nos têtes de "sapiens" géniaux, lorsque qu'elles se cognent au Réel, ça fait mal. Il n'y a pas de bonnes solutions, on ne fait pas ce qu'on veut, on subit fortement, alors on fait ce qu'on peut avec les moyens à dispositions pour tenter d'éviter le pire. Il n'y a pas vraiment d'autre issus pour le moment. Malheureusement, on en est là, malgré tous les génies prétentieux qui arrivent gueules enfarinée avec leur soit disant solutions miracles. Certes, ils sont amusant un temps, mais comme d'hab´, à force ils ne font qu'empirer le bordel. :idea:
Donc si je résume bien, quand on critique on est un yakafokon et ça sert à rien car on n est pas constructif.
Quand on propose des solutions on est un petit génie avec la gueule enfarinée.
Dans tous les cas le message est donc le même : ferme ta gueule.
Du coup si on est juste là pour commenter les stats du gvt en faisant plus de stats, et de dire oh là là c est grave on va dans le mur, je suggère qu on ferme ce topic.
C'est ton résumé pas le mien. Il est effectivement très binaire et peut être correspond-il assez bien à la façon dont tu abordes les choses de manière générale ?
Ah oui pas mal celle-là.
Une fois que tu reprends la terminologie (en l'occurrence "yakafokon" ça tourne en boucle ici), on te renvoie dans tes 22 en expliquant que c'est ton ressenti, et donc ton idéologie (ou alors ton "biais", terme à la mode "psy" pour indiquer que t'es débile mais que c'est pas de ta faute, tu es victime d'un truc dans ton cerveau qui t'empêche de penser normalement)
Donc, je vais nuancer, le message c'est ferme ta gueule, sans montrer qu'on te l'a demandé.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Répondre