COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1261
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

FAYARD a écrit : 03 oct. 2020 19:49
triplette a écrit : 03 oct. 2020 19:38
FAYARD a écrit : 03 oct. 2020 18:08 Je n’ai aucune envie de débattre avec toi.
Pas de soucis, mais dans ce cas il est préférable de ne pas donner des leçons, stp :idea:
Ferme ta gueule, stp.
Encore des insultes :|
Ça donne vachement envie d'aimer la police.
FAYARD
Messages : 25365
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

superyoyo a écrit : 03 oct. 2020 23:51
FAYARD a écrit : 03 oct. 2020 19:49
triplette a écrit : 03 oct. 2020 19:38
Pas de soucis, mais dans ce cas il est préférable de ne pas donner des leçons, stp :idea:
Ferme ta gueule, stp.
Encore des insultes :|
Ça donne vachement envie d'aimer la police.
C’est certes grossier, mais ce n’est pas une insulte.
Sinon, l’amalgame c’est ton truc apparemment.
Pour finir, mêlez vous de vos affaires, vous n’êtes pas concernés.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25365
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

FAYARD a écrit : 04 oct. 2020 03:53 https://www.facebook.com/13511258693643 ... =e&extid=0

Ah la Suède :sm3:
Ah les suédoises :sm3:
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
kestrel
Messages : 1237
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

Evisims a écrit : 03 oct. 2020 19:42
FAYARD a écrit : 03 oct. 2020 19:30 Revenons à nos moutons, apparement y a beaucoup plus d’engouement pour tester le vaccin que pour télécharger l’application Stop-Covid !!!! D’ailleurs on est où avec ce fiasco qui nous coûte un pognon de dingue !!!
Ce qui m’amuse pas mal avec ça, c’est que beaucoup de monde a refusé de télécharger cette application de peur d’être tracé (tout en utilisant Facebook, carte de crédit, téléphone portable...), mais ces même personnes sont tout contents de laisser leurs coordonnées partout où ils vont au cas où des cas COVID seraient déclarés parmi les clients...
Entre tout le monde et beaucoup, il y a un monde mais tu as raison

https://www.francetvinfo.fr/culture/ser ... 15743.html
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Silver0l a écrit : 03 oct. 2020 18:45
Marc 4 tri a écrit : 03 oct. 2020 18:35 Je pense que tu détestes autant les GJ que Trump et essaies par un tour de passe passe de les mettre dans le même sac.
C est une bonne ruse mais tu ne m as pas convaincu.
Ce n'est pas que moi qui fait le rapprochement entre le Trumpisme et les GJ, c'est un constat très largement répandu par tous ceux qui s'intéressent aux populismes.
Voir un exemple parmi des milliers:
https://www.la-croix.com/Monde/rue-urne ... 1200988747

A tel point que Trump a d'ailleurs soutenu les GJ, se rêvant même comme leur leader, affirmant que les GJ chantaient "We want Trump" :shock: :
https://www.nouvelobs.com/societe/20181 ... n-nom.html
Pas un constat, mais l'avis de la plume d'un journaliste, le tout dans un article réservé aux abonnés.
L'avis des journalistes, c'est leur avis, pas un constat. Les plumes des uns et des autres peuvent mener à tout type de rapprochement; je peux moi aussi faire un parallèle entre Maradona et Napoléon, ou entre Nelson Mandela et Nabila, si j'ai un peu de temps à perdre (enfin beaucoup)
Mais soyons sérieux 5mn, les GJ sont avant tout des gens qui estiment que leur salaire n'est pas digne de leur travail, et que les profits engendrés par la classe dominante se font au détriment de leurs vies.
Partant de ce constat, toute forme de protestation émerge, basée avant tout sur un sentiment d'injustice de classe.
Et bien évidemment, comme ils ne sont pas structurés, que le mouvement est spontané, et qu'ils ont des avis différents sur le rôle de l'état (entre autres) leurs revendications fusent dans tous les sens, quitte à être en contradiction avec celle de leurs voisins de rond point. Mais le fond reste le même, c'est de la lutte des classes, et celui qui incarne à leurs yeux la classe dominante (et qui plus est arrogante) est Macron le banquier, qui insulte le peuple à chacune ou presque de ses sorties, tel un enfant gâté qui se prend pour le roi.
Trump a eu beau brailler ce qu'il veut, il l'a fait pour emmerder Macron avec qui il venait de se brouiller pour des questions climatiques (après la sortie de Macron sur "make planet great again" pendant les accords de Paris) : les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Les GJ n'ont été qu'un allié de circonstance de Trump, via Twitter, rien d'autre. Et peut être que leur seul point en commun porte sur la question de l'emploi qui doit passer avant celle de l'écologie (et encore, c'est à débattre)
L'idéologie profonde de la lutte des GJ est beaucoup plus en phase je pense avec celle du programme de Benoît Hamon, qui proposait d'instituer un 49.3 citoyen, de favoriser la participation citoyenne par le numérique, renforcer le contrôle des dépenses de frais de mandat des parlementaires, introduire un « collège citoyen » au Sénat, bref .... le RIC
Dis moi où t'as vu Trump proposer des interventions citoyennes dans son programme. Il a détruit l'Obama care alors que les GJ étaient pour plus de protection sociale.
Là où les GJ ont échoué, outre le fait qu'ils se sont fait infiltrer de partout (car tout le monde a voulu les utiliser, et même Macron en faisant le grand débat) , non le grand échec des GJ c'est qu'ils n'ont pas associé à leur mouvement les gens des "quartiers". Car si les mecs de cités (et les familles des "mecs de cité") s'étaient unis avec les GJ, je pense que le gvt aurait rapidement sauté.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Avatar de l’utilisateur
ED
Messages : 808
Inscription : 05 juil. 2004 17:31
Localisation : pas dans l'eau
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par ED »

Marc 4 tri a écrit : 03 oct. 2020 17:03
ED a écrit : 03 oct. 2020 14:43 En fait, vous connaissez des gj que ceux que les médias ont voulu vous montrer. Les anti-syteme complotiste qui ont voulu récupérer le mvt genre égalité et réconciliation...
A la base les gj c'est juste des personnes qui en ont eu marre de tirer le diable par la queue tous les mois, de jamais voir le bout du tunnel. De par savoir ce qu'est un resto des vacances.
Enfin bref sortez de votre cocon de triathlete csp+, parce que la niveau mepris c'est du beau niveau

Alors je sais pas si ta pique s'adresse à moi, mais je ne suis pas un CSP+ et je ne caricature pas les GJ
Ceux que j'ai connus sont ceux qui ont squatté pas loin de chez moi, et qui avaient plutôt le profil de syndicalistes CGT.
Effectivement ceux mis en avant par les médias (lorsque les médias ont décidé qu'il fallait les dépeindre sou un mauvais jour) étaient plutôt des mecs anti tout et qui avaient envie de tout péter.
Désolé, mon message ne s'adressait pas du tout a toi bien au contraire. Je suis même particulièrement d'accord avec ton dernier message.
"Si vous êtes capables de trembler d’indignation chaque fois qu’il se commet une injustice dans le monde, alors nous sommes Camarades." CHE GUEVARA
Evisims
Messages : 401
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Evisims »

Marc 4 tri a écrit : 04 oct. 2020 11:59 Là où les GJ ont échoué, outre le fait qu'ils se sont fait infiltrer de partout (car tout le monde a voulu les utiliser, et même Macron en faisant le grand débat) , non le grand échec des GJ c'est qu'ils n'ont pas associé à leur mouvement les gens des "quartiers". Car si les mecs de cités (et les familles des "mecs de cité") s'étaient unis avec les GJ, je pense que le gvt aurait rapidement sauté.
Je pense que si cela s'était produit, on aurait pas été loin du résultat de ce que Trump essaie actuellement de faire aux US... Définitivement monter 2 franges de la population l'une contre l'autre...
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Evisims a écrit : 04 oct. 2020 14:35
Marc 4 tri a écrit : 04 oct. 2020 11:59 Là où les GJ ont échoué, outre le fait qu'ils se sont fait infiltrer de partout (car tout le monde a voulu les utiliser, et même Macron en faisant le grand débat) , non le grand échec des GJ c'est qu'ils n'ont pas associé à leur mouvement les gens des "quartiers". Car si les mecs de cités (et les familles des "mecs de cité") s'étaient unis avec les GJ, je pense que le gvt aurait rapidement sauté.
Je pense que si cela s'était produit, on aurait pas été loin du résultat de ce que Trump essaie actuellement de faire aux US... Définitivement monter 2 franges de la population l'une contre l'autre...
Ben Trump depuis les manifs antifa et le mouvement BLMatters s est clairement positionné comme le candidat des blancs.
Or unir les GJ avec les gens des quartiers serait revenu à créer une alliance « black blanc beur » (si je puis me permettre) à l’inverse de Trump qui est en mode white power.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
FAYARD
Messages : 25365
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Marc 4 tri a écrit : 04 oct. 2020 14:47
Evisims a écrit : 04 oct. 2020 14:35
Marc 4 tri a écrit : 04 oct. 2020 11:59 Là où les GJ ont échoué, outre le fait qu'ils se sont fait infiltrer de partout (car tout le monde a voulu les utiliser, et même Macron en faisant le grand débat) , non le grand échec des GJ c'est qu'ils n'ont pas associé à leur mouvement les gens des "quartiers". Car si les mecs de cités (et les familles des "mecs de cité") s'étaient unis avec les GJ, je pense que le gvt aurait rapidement sauté.
Je pense que si cela s'était produit, on aurait pas été loin du résultat de ce que Trump essaie actuellement de faire aux US... Définitivement monter 2 franges de la population l'une contre l'autre...
Ben Trump depuis les manifs antifa et le mouvement BLMatters s est clairement positionné comme le candidat des blancs.
Or unir les GJ avec les gens des quartiers serait revenu à créer une alliance « black blanc beur » (si je puis me permettre) à l’inverse de Trump qui est en mode white power.
Les habitants des quartiers ont toujours reproché aux GJ de ne s’intéresser à eux que pour servir leur cause, et d’ailleurs beaucoup de GJ n’aiment pas ces habitants, il suffit de lire les commentaires sur les sites GJ.
Il y a beaucoup trop d’individualisme dans ces luttes, le manque d’unité a profité aux dirigeants...Et si par un tour de magie, cela avait fonctionné, l’état aurait réagit. Il n’y a que sur les 2-3 premiers week-end où la situation aurait pu déraper, après l’état a mis les moyens.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Silver0l
Messages : 7707
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Marc 4 tri a écrit : 03 oct. 2020 18:11
Silver0l a écrit : 03 oct. 2020 17:33 Trump s'est bâti contre l'establishment républicain, contre la droite traditionnelle, contre les grandes entreprises (elles sont toutes contre Trump, à commencer par Amazon, Microsoft etc) pour fédérer les colères de droite et de gauche contre le système, contre la mondialisation, contre le libre-échange, contre les médias, contre les scientifiques qui dénoncent le réchauffement climatique etc etc.

Quant à Trump, c'est un self made man comme Macron, qui a pulvérisé les camps traditionnels comme Macron, et qui n'est pas détesté par les entreprises (tu cites Amazon et Microsoft, or Bezos déteste Trump car il a favorisé la signature d'un contrat de plusieurs milliards à Microsoft au détriment d' Amazon, et ce pour des rivalités personnelles, donc ton exemple est faux)
Encore une fois, tu ferais mieux de t'abstenir de commenter ce que tu ne connais pas.

L'histoire dont tu parles, l'octroi par le DoD américain du contrat JEDI (10 milliards $) à Microsoft plutôt qu'à AWS en octobre 2019, est bien postérieure à l'antagonisme politique entre Bezos et Trump.

C'est d'ailleurs au nom de cet antagonisme que Bezos a contesté devant les tribunaux l'octroi de ce contrat à Microsoft, puisque c'est selon lui la raison pour laquelle AWS avait été évincé de JEDI.

Cet haine farouche est bien antérieur à 2019. Elle vient notamment du fait que Bezos a racheté le Wahington Post en 2013, et en a fait une formidable machine de guerre politique anti-Trump lorsque celui est monté en puissance, dénonçant ses mensonges et appelant notamment à voter pour H. Clinton.

Tout ceci a culminé avec l'hallucinante histoire des sexto de Bezos, qui finalement devait conduire à son divorce pour faire de Mackenzie Bezos la femme la plus riche du monde. Des alliés politiques de Trump avaient menacé Bezos de publier ses sextos s'il n'arrêtait pas ses investigations anti-Trump dans le Washington Post! L'explication de Bezos:
https://medium.com/@jeffreypbezos/no-th ... 6e3922310f
...et tout ça bien avant le contrat Jedi, qui n'est qu'un épiphénomène dans la lutte entre Trump et Bezos.

Plus généralement, pour parler du secteur que je connais, je peux te dire que la quasi-totalité des boîtes américaines de la Sillicon Valley et de l'IT sont anti-Trump, même si en général elles se gardent bien de prendre des positions publiques comme Bezos le fait.

Tu sélectionnes des faits partiels ou faux pour alimenter ton biais idéologique, qui veut mettre sous un même bannière Trump, Amazon et Macron, alors qu'ils sont en vérité violemment opposés.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
claude
Messages : 4410
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par claude »

Marc 4 tri a écrit : 03 oct. 2020 18:11 ...
Quant à Trump, c'est un self made man comme Macron, qui a pulvérisé les camps traditionnels comme Macron, et qui n'est pas détesté par les entreprises (tu cites Amazon et Microsoft, or Bezos déteste Trump car il a favorisé la signature d'un contrat de plusieurs milliards à Microsoft au détriment d' Amazon, et ce pour des rivalités personnelles, donc ton exemple est faux)
...
Trump est un héritier, c'est son père qui avait constitué la fortune dont il s'est plus ou bien servi…

Tu regardes son dernier fils… il devait être comme ça et avoir le même comportement plus jeune :roll:
Claude
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Silver0l a écrit : 04 oct. 2020 16:47
Marc 4 tri a écrit : 03 oct. 2020 18:11
Silver0l a écrit : 03 oct. 2020 17:33 Trump s'est bâti contre l'establishment républicain, contre la droite traditionnelle, contre les grandes entreprises (elles sont toutes contre Trump, à commencer par Amazon, Microsoft etc) pour fédérer les colères de droite et de gauche contre le système, contre la mondialisation, contre le libre-échange, contre les médias, contre les scientifiques qui dénoncent le réchauffement climatique etc etc.

Quant à Trump, c'est un self made man comme Macron, qui a pulvérisé les camps traditionnels comme Macron, et qui n'est pas détesté par les entreprises (tu cites Amazon et Microsoft, or Bezos déteste Trump car il a favorisé la signature d'un contrat de plusieurs milliards à Microsoft au détriment d' Amazon, et ce pour des rivalités personnelles, donc ton exemple est faux)
Encore une fois, tu ferais mieux de t'abstenir de commenter ce que tu ne connais pas.

L'histoire dont tu parles, l'octroi par le DoD américain du contrat JEDI (10 milliards $) à Microsoft plutôt qu'à AWS en octobre 2019, est bien postérieure à l'antagonisme politique entre Bezos et Trump.

C'est d'ailleurs au nom de cet antagonisme que Bezos a contesté devant les tribunaux l'octroi de ce contrat à Microsoft, puisque c'est selon lui la raison pour laquelle AWS avait été évincé de JEDI.

Cet haine farouche est bien antérieur à 2019. Elle vient notamment du fait que Bezos a racheté le Wahington Post en 2013, et en a fait une formidable machine de guerre politique anti-Trump lorsque celui est monté en puissance, dénonçant ses mensonges et appelant notamment à voter pour H. Clinton.

Tout ceci a culminé avec l'hallucinante histoire des sexto de Bezos, qui finalement devait conduire à son divorce pour faire de Mackenzie Bezos la femme la plus riche du monde. Des alliés politiques de Trump avaient menacé Bezos de publier ses sextos s'il n'arrêtait pas ses investigations anti-Trump dans le Washington Post! L'explication de Bezos:
https://medium.com/@jeffreypbezos/no-th ... 6e3922310f
...et tout ça bien avant le contrat Jedi, qui n'est qu'un épiphénomène dans la lutte entre Trump et Bezos.

Plus généralement, pour parler du secteur que je connais, je peux te dire que la quasi-totalité des boîtes américaines de la Sillicon Valley et de l'IT sont anti-Trump, même si en général elles se gardent bien de prendre des positions publiques comme Bezos le fait.

Tu sélectionnes des faits partiels ou faux pour alimenter ton biais idéologique, qui veut mettre sous un même bannière Trump, Amazon et Macron, alors qu'ils sont en vérité violemment opposés.
Tu affirmes que "les grandes entreprises (elles sont toutes contre Trump, à commencer par Amazon, Microsoft etc) "
, sous entendu (car on parle de politique) les grandes entreprises sont contre la politique de Trump. Or je te cite un exemple dans lequel Trump a favorisé Microsoft au détriment de Amazon, comme je pourrais aussi te parler du fait que Trump a favorisé Microsoft pour l'acquisition de Tik Tok.
Donc ton explication qui consiste à dire que Trump est un candidat qui est détesté par les entreprises, pour renforcer TON biais idéologique qui veut mettre Trump sur l'échiquier à l'opposé de Macron, car tu es un macroniste et que tu détestes Trump est complètement bidon.
D'autant plus que ensuite tu admets que Bezos a un contentieux personnel avec Trump, et que donc il le déteste forcément, mais ça ne veut pas dire que TOUTES LES GRANDES entreprises sont contre la politique de Trump, non ça veut juste dire que Bezos n'aime pas Trump, et que c'est une rivalité qui date d'avant sa présidence , donc ça n'a rien à voir avec la politique de Trump.
Tu m'accuses de faire exactement ce que tu fais, tu prends un fait isolé "Bezos a un contentieux avec Trump", puis tu le grossis "toutes les grandes entreprises détestent Trump" pour alimenter ton idéologie " Trump tout comme les GJ déteste les grandes entreprises, ce qui en fait 1 - l'allié objectif des GJ 2 - il est à l'opposé de Macron" Le tout saupoudré par l'argument d'autorité du "c'est un secteur que je connais donc ta gueule"
Moi je pense que le secteur que tu connais bien est celui des vendeurs de tapis et des arracheurs de dents.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Un article intéressant de Thomas Piketty sur les similitudes Trump - Macron

https://www.lemonde.fr/blog/piketty/201 ... me-combat/
On a coutume d’opposer Trump et Macron : d’un côté le vulgaire businessman américain, aux tweets xénophobes et climato-sceptiques ; de l’autre l’esprit européen éclairé, soucieux de dialogue des cultures et de développement durable. Tout cela n’est pas entièrement faux, et de surcroît bien agréable pour nos oreilles françaises. Mais si l’on regarde de plus près les politiques menées, on est frappé par les similitudes.

En particulier, Trump comme Macron viennent de faire adopter des réformes fiscales extrêmement proches, et qui dans les deux cas constituent une incroyable fuite en avant dans le mouvement de dumping fiscal en faveur des plus riches et des plus mobiles.
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Z_orglub a écrit : 04 oct. 2020 23:12 Un article intéressant de Thomas Piketty sur les similitudes Trump - Macron

https://www.lemonde.fr/blog/piketty/201 ... me-combat/
On a coutume d’opposer Trump et Macron : d’un côté le vulgaire businessman américain, aux tweets xénophobes et climato-sceptiques ; de l’autre l’esprit européen éclairé, soucieux de dialogue des cultures et de développement durable. Tout cela n’est pas entièrement faux, et de surcroît bien agréable pour nos oreilles françaises. Mais si l’on regarde de plus près les politiques menées, on est frappé par les similitudes.

En particulier, Trump comme Macron viennent de faire adopter des réformes fiscales extrêmement proches, et qui dans les deux cas constituent une incroyable fuite en avant dans le mouvement de dumping fiscal en faveur des plus riches et des plus mobiles.
Je ne m'appelle pas Piketty et c'est pourtant exactement ce que j'ai expliqué plus haut.
Mais il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut ...
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Répondre