COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Marc 4 tri
Messages : 902
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

FAYARD a écrit : 13 août 2020 18:44
Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 17:36
FAYARD a écrit : 13 août 2020 17:26

Il n’y a qu’à voir l’explosion de la criminalité depuis le déconfinement et le nombre d’agressions à cause du masque. Hier c’est une infirmière qui s’est fait rouer de coups par deux adolescents dans un bus parce qu’elle leur a demandé de mettre leur masque... :sm2:
J'ai entendu à la radio que "les jeunes ne savaient pas qu'il s'agissait d'une infirmière"
Bon, les voilà pardonnés !
Et l’infirmière ne savait pas que ces mineurs étaient des multirécidivistes. :sm2:
Un simple malentendu donc.
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

FAYARD a écrit : 13 août 2020 18:44
Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 17:36
FAYARD a écrit : 13 août 2020 17:26

Il n’y a qu’à voir l’explosion de la criminalité depuis le déconfinement et le nombre d’agressions à cause du masque. Hier c’est une infirmière qui s’est fait rouer de coups par deux adolescents dans un bus parce qu’elle leur a demandé de mettre leur masque... :sm2:
J'ai entendu à la radio que "les jeunes ne savaient pas qu'il s'agissait d'une infirmière"
Bon, les voilà pardonnés !
Et l’infirmière ne savait pas que ces mineurs étaient des multirécidivistes. :sm2:
Tiens, une question que je me pose : qu'est ce qu'ils deviennent tous ces "mineurs multirécidivistes" quand ils grandissent ? ils finissent par se calmer ? et à partir de combien d'infirmières tabassés on les met en prison ?
triplette
Messages : 6373
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Boulegan a écrit : 13 août 2020 10:12
triplette a écrit : 12 août 2020 23:30 Hystérie collective mondiale ? Moi, j'y vois plutôt l'amnésie de certain, vous avez oublié les images en Italie et la vitesse de propagation sur le point de saturer les services médicaux. Encore une fois, on peut toujours affirmer que le confinement était une réponse démesurée, en attendant ceux qui n'en voulaient pas, ont été contraint de s'y résoudre.
Les pays qui ont confiné drastiquement, tu parles de l'Italie qui en fait partie, sont ceux dont le nombre de places en réanimation dans les hôpitaux sont parmi les plus bas, avec comme facteur X, une population parmi les plus vieillissantes d'Europe. Ce n'est pas de l'amnésie, c'était une mesure prise dans l'urgence pour répondre à l'incurie des gouvernements passés en matière de santé publique, comme en France. En Allemagne, le confinement a été bien moins drastique (5 x plus de lits en réa qu'en France) et je me souviens encore des images prises le 15 avril dans le centre-ville de Berlin, diffusée au JT de 20 heures de France 2où les Berlinois déambulent tranquillement, certes masqués, mais ils déambulaient.
Le confinement n'a pas grand chose à voir avec la dangerosité du virus. On est tous à-peu près d'accord sur ce point pour dire que le confinement a été ordonné et appliqué - oui, tout le monde y a été contraint - par manque de moyens dans les hôpitaux.
La circulation du virus est toujours effective, ce n'est ni un fantasme, ni illusion. Simplement, si il y a ralentissement dans la propagation, c'est bien parce qu'il y a actuellement réduction globale des interactions sociales, des échanges, du traffic etc...
Il y a une réduction globale des interactions sociales mais pour vivre sur la Côte d'Azur, je ne vois pas trop de différences entre l'an passé et cette année d'un point de vue fréquentation. Le soir, les restos sont pleins, les bars de nuit également, les plages sont bondées, le port du masque est diversement appliqué. Après un mois et demi de vacances et d"interactions, la courbe des malades graves en réa et celle décès est-elle en augmentation ?
On peut effectivement déplorer que cette situation n'est pas durable, mais ca ne change pas le problème, c'est bien avec cette réalité avec laquelle il faut apprendre à vivre désormais...
Quelle réalité ? A quel saint se vouer ? Qui croire ? Veran, Juvin, Raoult, Toussaint, Macron, Poutine, BFM, l'AFP ? Quelles courbes, quels chiffres lire, comment les lire, comment les interpréter ? Le port du masque en extérieur est-il efficace ? Évoquer la réalité actuellement, c'est assez bancal je trouve. :arrow:
Les virus font partie intégrante du monde vivant et sont spécifiques à une espèce. Ils joue un rôle dans la sélection naturelle de l'évolution et circulent parce qu'il y a des interactions entre les individus. L'humanité n'échappe pas à ces processus qui ne datent pas de décembre 2019. Il n'y a rien de politique la dedans, ce sont simplement des connaissances acquises scientifiquement. Si cette réalité t'apparaît bancale, il faut alors t'en remettre, non pas à des décisions politiques, mais aux dieux.
Contrairement à ce que tu suggères, si l'Allemagne n'a pas eu à subir un confinement aussi strict que l'Italie, la France ou l'Espagne, c'est parce que le virus y a moins circulé. Non pas parce que les services de Réa sont mieux armés mais parce qu'ils ont pris beaucoup plus au sérieux les alertes venant de Chine, en s'appropriant très vite les gestes barrières et en appliquant rapidement des mesures visant à limiter les interactions sociales justement. Chez nous il y a eu une inertie et pas seulement chez les dirigeants. Par ex votre bon prof Raoult a été le premier à minimiser le truc, hein !!! Et tu peux relire les posts d'OLT, on y a eu droit aux «Bfm nous saoule avec cette grippette.»
Et 3 mois après vous persistez. Vous idéologisez systématiquement cette pandémie à toutes les sauces, sans essayer d'en comprendre les mécanismes. Vous refusez ainsi d'admettre que les causes de la circulation du virus se trouvent essentiellement dans la forte démographie des grandes cités urbaines, dans l'accélération des échanges, dans le développement des transports notamment aériens etc etc...càd toutes ces interactions sociales qui structurent nos sociétés mondialisées.
Ce n'est peut être pas comme cela que tu voudrais voir les choses, et c'est certes pas réjouissant, mais malheureusement, il semble que c'est dans ce monde là que nous vivons.
Ce virus se fout de savoir si tu préfères Veran ou Raoult, ou comment tu veux interpréter les courbes, si on apporte pas qqs réponses pour tenter de limiter son impact de manière pragmatique, c'est lui qui va nous contraindre à subir ses dégâts fissa fissa.....
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
FAYARD
Messages : 26105
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Z_orglub a écrit : 13 août 2020 20:04
FAYARD a écrit : 13 août 2020 18:44
Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 17:36

J'ai entendu à la radio que "les jeunes ne savaient pas qu'il s'agissait d'une infirmière"
Bon, les voilà pardonnés !
Et l’infirmière ne savait pas que ces mineurs étaient des multirécidivistes. :sm2:
Tiens, une question que je me pose : qu'est ce qu'ils deviennent tous ces "mineurs multirécidivistes" quand ils grandissent ? ils finissent par se calmer ? et à partir de combien d'infirmières tabassés on les met en prison ?
Quelques uns se rangent et les autres continuent dans la délinquance...Je ne connais pas les chiffres exacts. Quant au nombre de mineurs incarcérés, il est assez faible, il y en avait 804 au 1er janvier 2020 et il y a 3000 incarcérations de mineurs par an, chiffre stable depuis une décennie.
La France a une approche très éducative avec les mineurs délinquants, la prison est la dernière solution, donc ils peuvent commettre pas mal de délits avant d’être condamnés à une peine de prison ferme avec mandat de dépôt. Dans notre exemple de l’infirmière, les deux auteurs interpellés (1 est toujours en fuite) ont été placés en détention provisoire, mais ça ne durera pas, tout au plus quelques jours voire quelques semaines, histoire de calmer l’opinion publique et parce que Darmanin s’en est mêlé.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Silver0l
Messages : 8035
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 18:10
FAYARD a écrit : 13 août 2020 18:00
Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 17:36

J'ai entendu à la radio que "les jeunes ne savaient pas qu'il s'agissait d'une infirmière"
Bon, les voilà pardonnés !
L’infirmière a été très agressive, elle leur a dit : les loulous, faudrait peut être mettre vos masques.
J’adore ce pays... :sm2:
Qu'elle arrête de se plaindre 2 mn
Comme dirait Silver01 : "elle au moins elle a du boulot"
Je ne vois pas en quoi le fait que ce soit une infirmière est une circonstance aggravante. Franchement, que la personne frappée soir infirmière, boulangère, mère de famille, chômeuse, médecin ou tradeuse à Wall Street, ces actes violents sont tout aussi condamnables.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 8035
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

FAYARD a écrit : 13 août 2020 17:22
superyoyo a écrit : 13 août 2020 10:53 L’économie de la Suède boit la tasse malgré le refus du confinement:
https://www.capital.fr/economie-politiq ... nt-1371729
C’est à la fin du bal...c’est bien trop tôt pour dire si la Suède a eut tort, je pense qu’elle a pris la meilleure option et l’avenir nous le confirmera ou pas.
Non, c'est pas trop tôt pour juger. Le choix qu'a fait la Suède compte tenu des informations disponibles est mauvais (et d'ailleurs eux-même le reconnaissent), quelle que soit l'issue de tout ça.

Ils payent un prix élevé et immédiat (des milliers de morts en plus par rapport à leurs voisins comparables) sans aucune certitude de connaître un avenir meilleur, et pour un gain assez minime (ils connaissent aussi une récession).

Quel que soit le résultat futur, le choix, au moment où il a été fait, était mauvais.

Suppose que l'on te dise: je te file 10 euros si tu joues à la roulette russe (1 chance sur 6 de mourir).

Tu décides de jouer, clic, la balle ne part pas, tu encaisses tes 10 euros.

Tu as beau dire: "vous voyez, l'avenir m'a donné raison, j'ai gagné 10 euros, et je n'ai rien eu, d'ailleurs la proba de mourir était assez faible", en fait ton choix était le mauvais.

Bien sûr "l'avenir t'a donné raison", mais tu as pris un risque énorme compte tenu des informations dont tu disposait au moment de ton choix, sans aucune garantie que ça allait payer pour un gain minime (en terme probabiliste: ton espérance mathématique de gain était très négative). Rien ne peut justifier rationnellement un tel choix.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
FAYARD
Messages : 26105
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 13:39
Z_orglub a écrit : 13 août 2020 12:46 Je crois qu'on ne pardonnera jamais au Suédois de ne pas avoir fait comme tout le monde.
+1
Voilà voilà..

Les Suédois n’ont pas protesté et ont accepté ce choix fait par leur dirigeants, je me garderais bien de les juger sur le plan moral.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1315
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

"- Eh, Björn, tout le monde confine, on fait pareil ?
- Non, je me suis renseigné sur YouTube y a un mec qui dit qu'il faut pas s'inquiéter pour 3 chinois qui meurent."
https://ourworldindata.org/grapher/tota ... IN~NOR~SWE
Ils ont tenté, ça n'a pas marché (pour l'instant. Il vaut mieux être prudent !) Mais au moins ils n'ont pas donné de leçon au monde entier en disant que c'est eux qui avaient raison.
triplette
Messages : 6373
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Silver0l a écrit : 13 août 2020 20:41
FAYARD a écrit : 13 août 2020 17:22
superyoyo a écrit : 13 août 2020 10:53 L’économie de la Suède boit la tasse malgré le refus du confinement:
https://www.capital.fr/economie-politiq ... nt-1371729
C’est à la fin du bal...c’est bien trop tôt pour dire si la Suède a eut tort, je pense qu’elle a pris la meilleure option et l’avenir nous le confirmera ou pas.
Non, c'est pas trop tôt pour juger. Le choix qu'a fait la Suède compte tenu des informations disponibles est mauvais (et d'ailleurs eux-même le reconnaissent), quelle que soit l'issue de tout ça.

Ils payent un prix élevé et immédiat (des milliers de morts en plus par rapport à leurs voisins comparables) sans aucune certitude de connaître un avenir meilleur, et pour un gain assez minime (ils connaissent aussi une récession).

Quel que soit le résultat futur, le choix, au moment où il a été fait, était mauvais.

Suppose que l'on te dise: je te file 10 euros si tu joues à la roulette russe (1 chance sur 6 de mourir).

Tu décides de jouer, clic, la balle ne part pas, tu encaisses tes 10 euros.

Tu as beau dire: "vous voyez, l'avenir m'a donné raison, j'ai gagné 10 euros, et je n'ai rien eu, d'ailleurs la proba de mourir était assez faible", en fait ton choix était le mauvais.

Bien sûr "l'avenir t'a donné raison", mais tu as pris un risque énorme compte tenu des informations dont tu disposait au moment de ton choix, sans aucune garantie que ça allait payer pour un gain minime (en terme probabiliste: ton espérance mathématique de gain était très négative). Rien ne peut justifier rationnellement un tel choix.
Ce n'est ni bon, ni mauvais. Si les services de santé étaient capables d'encaisser une telle circulation du virus, il n'y avait pas raison d'appliquer des mesures plus strictes que celles mises en place. On peut les envier de ne pas avoir eu à subir un confinement créant une atmosphère anxiogène, mais cela n'en fait pas un pays des plus vertueux. Le revers de la médaille, est effectivement une mortalité lié aux virus très élevée, mais la Suède n'est pas un pays d'irresponsables pour autant non plus. Ils ont apporté des réponses tenables par rapport à leur situation propre. C'est tout.
En revanche, la Suède illustre parfaitement ce que je racontais à Boulegan sur le lien de cause à effet entre l'intensité des interactions sociales et la circulation du virus. Voilà, ce que j'en retiens.....
Dernière modification par triplette le 13 août 2020 21:53, modifié 1 fois.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Olive60
Messages : 676
Inscription : 29 août 2009 18:00

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Olive60 »

Multirécidivistes et probablement déjà dehors !!!

Les mecs rigolent ...
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1315
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Pourquoi il fallait confiner:
https://sciencetonnante.wordpress.com/2 ... t8rFaoKVYE

(Si vous aimez la science, je vous conseille cette chaîne YouTube "science étonnante", il y a de quoi se retourner le cerveau. Et comprendre que la science, c'est très rarement du bon sens.)
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Silver0l a écrit : 13 août 2020 20:41
FAYARD a écrit : 13 août 2020 17:22
superyoyo a écrit : 13 août 2020 10:53 L’économie de la Suède boit la tasse malgré le refus du confinement:
https://www.capital.fr/economie-politiq ... nt-1371729
C’est à la fin du bal...c’est bien trop tôt pour dire si la Suède a eut tort, je pense qu’elle a pris la meilleure option et l’avenir nous le confirmera ou pas.
Non, c'est pas trop tôt pour juger. Le choix qu'a fait la Suède compte tenu des informations disponibles est mauvais (et d'ailleurs eux-même le reconnaissent), quelle que soit l'issue de tout ça.

Ils payent un prix élevé et immédiat (des milliers de morts en plus par rapport à leurs voisins comparables) sans aucune certitude de connaître un avenir meilleur, et pour un gain assez minime (ils connaissent aussi une récession).

Quel que soit le résultat futur, le choix, au moment où il a été fait, était mauvais.

Suppose que l'on te dise: je te file 10 euros si tu joues à la roulette russe (1 chance sur 6 de mourir).

Tu décides de jouer, clic, la balle ne part pas, tu encaisses tes 10 euros.

Tu as beau dire: "vous voyez, l'avenir m'a donné raison, j'ai gagné 10 euros, et je n'ai rien eu, d'ailleurs la proba de mourir était assez faible", en fait ton choix était le mauvais.

Bien sûr "l'avenir t'a donné raison", mais tu as pris un risque énorme compte tenu des informations dont tu disposait au moment de ton choix, sans aucune garantie que ça allait payer pour un gain minime (en terme probabiliste: ton espérance mathématique de gain était très négative). Rien ne peut justifier rationnellement un tel choix.
Leur analyse tout à fait rationnelle était qu'en l'absence de traitement et de vaccins, il fallait trouver une solution sur la durée. Un confinement ne règle pas le problème, il le repousse et permet de lisser la courbe si les hopitaux ne suivent pas. C'est un joker qu'ils auraient pu jouer à n'importe quel moment s'ils en avaient été contraint mais ils ne l'ont pas été, contrairement à nous. Par ailleurs, leur décision n'était pas aveugle. On avait un certain nombre de données sur la maladie qui permettait de quantifier le pire de cas.

On voit bien d'ailleurs qu'aujourd'hui, la situation de la France n'est pas différente de la Suède : on a fait le constat qu'ils ont fait en février sauf qu'il nous aura fallu un confinement pour le comprendre. On ne pourra pas supporter un deuxième confinement, le cout sera trop grand.

Le choix que tu reproches aux Suédois, c'est celui qu'on fait aujourd'hui. Par ailleurs en suivant ta logique de roulette russe, on devrait confiner de nouveau avec la recrudescence de cas qu'on observe. Imagine qu'on ne le fasse pas, on va droit vers la mort (même si la proba est faible). Au passage, c'est un argument qui ne s'applique pas au covid dont les effets étaient quand même quantifiables, mais qui s'applique tout à fait au réchauffement climatique et à tout un tas de problèmes environnementaux. Pour le coup, on parle vraiment de roulette russe.

Ensuite oui, ils ont aussi une récession, mais moins importante qu'ailleurs. Et non, ils ne reconnaissent pas avoir fait un mauvais choix

https://fr.euronews.com/2020/08/05/sued ... e-covid-19
Les Suédois sont satisfaits de la gestion de la pandémie : leur économie a moins souffert qu'ailleurs dans la zone euro. Le produit intérieur brut a chuté de 8,6 % au deuxième trimestre, selon l'office des statistiques de Stockholm. Dans la zone euro, il était de 12,1 %
Partout ailleurs, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Autriche et au Danemark, le nombre de cas augmente à nouveau. Mais en Suède, la situation s'améliore. Au cours des deux ou trois derniers jours, il n'y a eu aucun nouveau cas d'infection, et le taux de mortalité est également en baisse
Par ailleurs, si on regarde la mortalité toute causes de janvier à juillet, on voit que l'année 2020 est dans la lignée des années précédentes. On n'observe pas de surmortalité significative.

https://pbs.twimg.com/media/EfD7c40XoAQ ... name=large

Je pense que c'est à prendre avec des pincettes et à confirmer, mais ça se comprend très bien. La plupart de morts sont avant tout des gens qui n'avaient que peu d'espérance de vie, c'est quelque chose qu'il faut prendre en compte quand on parle de mortalité. C'est aussi quelque chose qu'on a entendu de médecins français comme le professeur Eric Caumes.

Je ne veux pas défendre les Suédois à tout prix. Je pense qu'il est trop tôt pour conclure, mais j'admire le fait qu'ils aient réussi à se ranger derrière un choix rationnel, mais critiqué, et surtout sans céder à la panique des images sensationnalistes relayées par les médias. Bel exemple de rationalisme et d'unité nationale.

Ce qui m'agace dans cette histoire, et c'est ça qui me fait réagir en fait, ce sont les critiques aveugles des chauvinistes qui ne peuvent pas supporter qu'un petit pays aura osé faire différemment !!! C'est tellement flagrant et nul...

Contrairement à toi qui est toujours bourré de certitudes, je ne sais pas si ce sont eux qui ont eu raison, mais en tout cas, Leur choix tenait tout à fait la route. Il était censé et justifié au moment ou il a été pris, et aujourd'hui, les prédictions qui ont motivées le choix semblent s'être réalisées (baisse de PIB moindre, pas de reprise de l'épidémie, mortalité maitrisée).
FAYARD
Messages : 26105
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Z_orglub a écrit : 13 août 2020 20:04
FAYARD a écrit : 13 août 2020 18:44
Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 17:36

J'ai entendu à la radio que "les jeunes ne savaient pas qu'il s'agissait d'une infirmière"
Bon, les voilà pardonnés !
Et l’infirmière ne savait pas que ces mineurs étaient des multirécidivistes. :sm2:
Tiens, une question que je me pose : qu'est ce qu'ils deviennent tous ces "mineurs multirécidivistes" quand ils grandissent ? ils finissent par se calmer ? et à partir de combien d'infirmières tabassés on les met en prison ?
Au temps pour moi, les deux mineurs ne sont finalement pas en détention provisoire, ils sont simplement sous contrôle judiciaire. Tu vois, ils peuvent recommencer à leur guise, le message est clair...
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10704
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

triplette a écrit : 13 août 2020 20:19 Les virus font partie intégrante du monde vivant et sont spécifiques à une espèce. Ils joue un rôle dans la sélection naturelle de l'évolution et circulent parce qu'il y a des interactions entre les individus. L'humanité n'échappe pas à ces processus qui ne datent pas de décembre 2019. Il n'y a rien de politique la dedans, ce sont simplement des connaissances acquises scientifiquement. Si cette réalité t'apparaît bancale, il faut alors t'en remettre, non pas à des décisions politiques, mais aux dieux.
Pris en flag de détournement de propos Triplette et à grande vitesse. :wink:
Est-ce que je remets en question un seul instant les connaissances acquises en matière de virologie dont je ne comprends pas grand chose quoiqu'il arrive. Je ne te parle pas de cette réalité-là mais des âneries dites et relayées depuis mars 2020 par nos autorités, par les chercheurs, médecins, journalistes, réseaux sociaux. Quelle réalité croire ?
Contrairement à ce que tu suggères, si l'Allemagne n'a pas eu à subir un confinement aussi strict que l'Italie, la France ou l'Espagne, c'est parce que le virus y a moins circulé. Non pas parce que les services de Réa sont mieux armés mais parce qu'ils ont pris beaucoup plus au sérieux les alertes venant de Chine, en s'appropriant très vite les gestes barrières et en appliquant rapidement des mesures visant à limiter les interactions sociales justement.
Je ne suis pas certain de cette affirmation et même si elle était juste, elle ne pourrait expliquer à elle seule les "bons" résultats de l'Allemagne.
Sur Wikipedia, il y a 5 hypothèses qui sont avancées pour "explication des taux inférieurs" à la France, l'Italie et l'Espagne notamment.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A ... 3%A9rieurs
Par ex votre bon prof Raoult a été le premier à minimiser le truc, hein !!! Et tu peux relire les posts d'OLT, on y a eu droit aux «Bfm nous saoule avec cette grippette.»
Et 3 mois après vous persistez. Vous idéologisez systématiquement cette pandémie à toutes les sauces, sans essayer d'en comprendre les mécanismes. Vous refusez ainsi d'admettre que les causes de la circulation du virus se trouvent essentiellement dans la forte démographie des grandes cités urbaines, dans l'accélération des échanges, dans le développement des transports notamment aériens etc etc...càd toutes ces interactions sociales qui structurent nos sociétés mondialisées.
C'est curieux que tu crois que j'idéalise Raoult. :lol: Ce n'est "mon" professeur Raoult, il ne m'a pas sauvé la vie. J'ai écrit il y a quinze jours que si j'avais chopé le Covid19, il est très probable que j'aurais accepté et suivi le protocole proposé par Raoult et son équipe de l'IHU de Marseille, en l'état actuel des connaissances et des traitements disponibles à cette époque-là. Si un professeur X ou Y avait proposé un traitement qui semblait avoir des résultats, j'aurais pris ce traitement. Je n'ai pas besoin de déifier un bonhomme, je n'ai pas d'idole, en tout cas par de ce genre. Après, le fait qu'il se fasse dézinguer par une partie de l'intelligentsia médicale, politique et journalistique, ça me le rend sympathique, oui ! :wink:
Ce n'est peut être pas comme cela que tu voudrais voir les choses, et c'est certes pas réjouissant, mais malheureusement, il semble que c'est dans ce monde là que nous vivons. Ce virus se fout de savoir si tu préfères Veran ou Raoult, ou comment tu veux interpréter les courbes, si on apporte pas qqs réponses pour tenter de limiter son impact de manière pragmatique, c'est lui qui va nous contraindre à subir ses dégâts fissa fissa.....
Cette crise sanitaire, chacun la voit à l'aune de ses peurs, ses craintes, son insouciance, son pragmatisme. Sur ce plan là, je ne fais la morale à personne, chacun vit cette crise et son rapport au virus à sa manière. Mais je me permets juste de redire - et je constate - que les réponses et les réactions des autorités sont inadaptées, souvent démesurées, mensongères et irréfléchies. Si d'autres pensent que le gouvernement a bien agi, ça les regarde.
Et pour être tout à fait clair, les conséquences psycho-sociales de cette crise sanitaire m'alarment davantage - et ce depuis le mois de mars - que les morts induits directement par ce virus. Juste comme ça, je croise les doigts pour les enseignants du primaire, du collège et du lycée pour la rentrée septembre et l'état psychique de 12 millions d'enfants déscolarisés pendant 6 mois...
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
Marc 4 tri
Messages : 902
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Silver0l a écrit : 13 août 2020 20:28
Marc 4 tri a écrit : 13 août 2020 18:10
FAYARD a écrit : 13 août 2020 18:00

L’infirmière a été très agressive, elle leur a dit : les loulous, faudrait peut être mettre vos masques.
J’adore ce pays... :sm2:
Qu'elle arrête de se plaindre 2 mn
Comme dirait Silver01 : "elle au moins elle a du boulot"
Je ne vois pas en quoi le fait que ce soit une infirmière est une circonstance aggravante. Franchement, que la personne frappée soir infirmière, boulangère, mère de famille, chômeuse, médecin ou tradeuse à Wall Street, ces actes violents sont tout aussi condamnables.
EUH ... je ne vois pas où l'un d'entre nous a expliqué que c'était une circonstance aggravante, ça sort de ton imagination.
J'ai simplement rappelé que France Info a bien insisté là dessus, histoire de rendre le truc racoleur, et qui a fait dévier le sujet sur de la plaisanterie .
Par contre vu le contexte social actuel, les juges en tiendront peut être compte. Tout comme ils tiendront compte du fait qu'une infirmière, c'est .... une femme.

Ca m'amène à une réflexion très personnelle, sur le discours ambiant entretenu par les mêmes (réacs en tout genre, politiciens de droite, CSP + , et qui consomment du service publie à gogo) consistant à stigmatiser les fonctionnaires (hospitaliers ou pas) en aboutissant à l'équation fonctionnaires = fainéants = impôts = dette publique
Ce discours méprisant a visiblement été reçu 5 sur 5 par les petites racailles de banlieue qui n'hésitent pas à casser du prof, du pompier ou encore du médecin. Pour eux l'exemple vient d'en haut, faut pas l'oublier, ils respectent plus un mec en costard dans une belle bagnole, qu'un smicard dans le RER.
Du coup on arrive à un parallèle entre la mentalité du rappeur de cité qui prône la réussite individuelle et matérielle à tout prix , avec celle du CSP+ libéral tout aussi matérialiste et obsédé par sa réussite personnelle (sa carrière, donc son pognon)
C'est une analyse certes très sommaire et réductrice mais qui mérite peut être réflexion.
Un peu comme cet idiot de GJ qui disait à Macron "vous êtes mon employé", sous entendu, je paie des impôts, donc ton salaire, donc tu m'obéis (c'est le terme employé qui compte, il aurait pu lui dire je vous ai élu et vous avez des comptes à me rendre)
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Répondre