COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Trapanelle en nat
Messages : 324
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

Thierry *OnlineTri* a écrit :
02 avr. 2020 00:33
C'est clair que l'instrumentalisation politique de la crise bat son plein (y compris par certains médecins comme l'a montré Roselyne Bachelot, c'est le jeu ma petite Lucette comme on dit).

C'est sans doute plus facile d'être dans l'opposition aujourd'hui que d'être aux manettes à devoir faire des choix pour anticiper de +-15j les dégâts de l'épidémie sans avoir de boule de cristal... Les études de l'Impérial College (dont la dernière est sorti avant-hier) sont un bon guide mais n'intègre aucune composante social ou économique...

Je regarde un peu l'actu coté UK et US les situations ne sont guère plus enviables... Bon ok ce ne sont pas les élèves les plus brillants de la classe en matière de gestion de crise.

Amusant de voir le regard que l'on peut porter à Hong Kong sur notre politique vis à vis des masques, ils comprennent que ce n'est pas encore dans notre culture, que même l'OMS précise que ce n'est pas prouvé qu'il y ai un bénéfice pour la population "générale" et que vu l'état des stocks c'était sans doute sage de les réserver au personnel médical. Il note que notre attitude change toutefois, les masques "Channel" ne saurait tarder conclue l'article :D

Taiwan (23 millions d'habitants) semble faire un travail de fou pour endiguer le virus, les cas ont encore des numéros (345 pour l'instant) et ils n'ont découvert que 7 nouveaux cas récemment. Ils sont forcement pour renomage du covid-19 en "pneumonie de Wuhan" ce qui embête les chinois...

Sinon pour ceux qui souhaite comprendre un peu plus l'utilité d'un test sérologique un article intéressant (en français) sur le Quotidien Du Médecin ici. Rappelons qu'à l'heure actuelle, la période d'immunité après une première infection n'est pas encore déterminée (les premières victimes du covid-19 n'ont pas 6 mois!).

T.
Il sera intéressant de voir à la fin de cette crise si nous l'avons mieux gére ou moins bien que beaucoup d'autres pays. Et effectivement, nous ne sommes pas des asiatiques ou tout au moins des japonais, des coréens ou Taiwanais. On a pas vraiment la même mentalité.

Trapanelle en nat
Messages : 324
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 23:22
Ce qui est surtout marrant, c'est que ce sont les mêmes qui criaient hier à la gabegie, au scandale et à l'enrichissement des Big Pharmas quand R. Bachelot achetait pour l'Etat des tonnes de vaccins et de masques inutiles, qui crient aujourd'hui au scandale pour dénoncer l’impréparation du gouvernement, les mêmes qui accusaient le gouvernement de faire un coup d'état en le soupçonnant de reporter les municipales qui aujourd'hui le critiquent pour ne pas l'avoir fait, les mêmes qui hier trouvaient que le gouvernement en faisait trop pour aujourd'hui lui reprocher son inaction - tous le épidémiologues de salon, les rageux systématiques, les spécialistes du YAKA FAUKON... ou plutôt du YAVEKA FALLAIKON, parce qu'ils sont tous très bons pour dire ce qu'il aurait fallu faire, mais bien sûr seulement APRES les événements... Ignorance totale de la difficulté des choix et des arbitrages en situation d'incertitude, incapacité d'appréhender la complexité des processus sanitaires, industriels et logistiques, tentation irrésistible d'ouvrir sa grande gueule pour déblatérer, critiquer et râler sur tous les sujets quand on n'est pas en situation de responsabilité, au lieu de faire front commun, d'assurer l'unité nationale et de se soumettre aux décisions d'intérêt général. Et après on s'étonne que les asiatiques ou les Allemands se démerdent bien mieux pour surmonter ce genre de crises...

Un minimum de décence. Respecter les consignes, attendre la fin de la crise, et c'est seulement alors qu'on pourra faire le bilan, tirer les leçons de ce qui a marché, de ce qui n'a pas marché, et de ce qu'on pourrait faire de mieux pour la prochaine fois en s'inspirant des pays qui ont le mieux combattu l'épidémie.
Pas mieux, un vrai pays de gueulards !!

Trapanelle en nat
Messages : 324
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

débutant a écrit :
01 avr. 2020 21:37
Trapanelle en nat a écrit :
01 avr. 2020 17:01
Dave a écrit :
01 avr. 2020 14:29
Il y a des risque de pénuries de produits d’anesthésie et réanimation aussi. Les 10000 respirateurs commandés ne seront pas livrés avant >1 mois si je ne me trompe pas. C’est hallucinant.
Et là, pas possible d'accuser uniquement le gouvernement, les grands pontes de la santé vont être mouillés aussi... Et je ne parle pas de Buzyn...

Bon à priori, les produits d'anesthésie en pénurie, c'est dans l'europe entière... Et ce n'est que le début, quand l’Afrique, l'Inde et le Pakistan vont être touchés...
Ils trouveront une solution.
Nous ne sommes pas à leur place.
Laissons-les travailler.
Tout à fait d'accord avec toi.

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 23:22
Ce qui est surtout marrant, c'est que ce sont les mêmes qui criaient hier à la gabegie, au scandale et à l'enrichissement des Big Pharmas quand R. Bachelot achetait pour l'Etat des tonnes de vaccins et de masques inutiles, qui crient aujourd'hui au scandale pour dénoncer l’impréparation du gouvernement, les mêmes qui accusaient le gouvernement de faire un coup d'état en le soupçonnant de reporter les municipales qui aujourd'hui le critiquent pour ne pas l'avoir fait, les mêmes qui hier trouvaient que le gouvernement en faisait trop pour aujourd'hui lui reprocher son inaction - tous le épidémiologues de salon, les rageux systématiques, les spécialistes du YAKA FAUKON... ou plutôt du YAVEKA FALLAIKON, parce qu'ils sont tous très bons pour dire ce qu'il aurait fallu faire, mais bien sûr seulement APRES les événements... Ignorance totale de la difficulté des choix et des arbitrages en situation d'incertitude, incapacité d'appréhender la complexité des processus sanitaires, industriels et logistiques, tentation irrésistible d'ouvrir sa grande gueule pour déblatérer, critiquer et râler sur tous les sujets quand on n'est pas en situation de responsabilité, au lieu de faire front commun, d'assurer l'unité nationale et de se soumettre aux décisions d'intérêt général. Et après on s'étonne que les asiatiques ou les Allemands se démerdent bien mieux pour surmonter ce genre de crises...

Un minimum de décence. Respecter les consignes, attendre la fin de la crise, et c'est seulement alors qu'on pourra faire le bilan, tirer les leçons de ce qui a marché, de ce qui n'a pas marché, et de ce qu'on pourrait faire de mieux pour la prochaine fois en s'inspirant des pays qui ont le mieux combattu l'épidémie.
Ta mauvaise foi légendaire est de retour, avec le même talent que pour être avocat de Éric D qui avait raison en tout.
Résultat, des abandons et des compétitions à l’agonie en
limite des délais avec tous les risques pour sa santé !

Là encore, on retrouve tes grosses ficelles.
Jusqu’en 2009, il y avait un stock de 1,6 milliards de masques en sécurité des virus qui sont un danger permanent.
Le scandale Bachelot, c’était 94 millions de vaccins commandés pour 712 millions d’€, pour le virus H1N1 qui n’était pas très virulent, la Pologne pays continental n’avait pas vacciné sa population, car elle venait de l’industrie pharmaceutique et qu’elle était corrompue.
Gouvernement Sarkozy Hollande Macron, tous coupables, nos cotisations sociales ne baissent pas, ils déremboursent les soins et liquident l’hôpital, et nous soignons gratuitement le terre entière dans nos hôpitaux !
Résultats, on a les meilleurs médecins, mais on se retrouvent avec 2 à 5 fois moins de lits de réanimation que d’autres pays.
Pour cette crise, ils ont au départ envoyé le 20/02,17 tonnes de masques, de gants et de liquide hydroalcoolique à la Chine
Puis ils ont menti en nous disant que les masques et les gants ne servaient à rien, car ils en avaient pas.
On n’a pas fermé les frontières à temps, Macron disait que c’était un repli nationaliste, en laissant donc rentrer le virus librement.
Lâchement, ils mentent sur les décès du Coronavirus, on attend toujours les morts en Hepad et la hausse globale de mortalité, qui multiplie le bilan par 3
On nous ment sur le pic qui serait atteint, ce qui est démenti tous les jours.
On laisse crever nos vieux par manque de réanimation, on fait quelques teansferts très coûteux, en refusant de solliciter à plein le privé.
On nous ment en parlant d’un potentiel de 5.000 à 14.000 lits de réanimation, alors qu’on n’a pas le personnel,

Alors le schizophrènie, l’hypocrisie et la malhonnêteté systématique de notre pays, c’est toujours de vilipender le Rassemblement National qui dénonce tout ça, de pleurer au patriotisme économique, à la relocalisation des moyens de production stratégique, au démantèlement de l’hôpital publique, bref se faire maintenant le chantre d’une politique nationale, sociale et étatiste, tout en l’ayant toujours combattu et en ayant fait tout l’inverse !!!!
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Trapanelle en nat
Messages : 324
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

Venner192 a écrit :
02 avr. 2020 08:06

Alors le schizophrènie, l’hypocrisie et la malhonnêteté systématique de notre pays, c’est toujours de vilipender le Rassemblement National qui dénonce tout ça, de pleurer au patriotisme économique, à la relocalisation des moyens de production stratégique, au démantèlement de l’hôpital publique, bref se faire maintenant le chantre d’une politique nationale, sociale et étatiste, tout en l’ayant toujours combattu et en ayant fait tout l’inverse !!!!

Tout devient plus clair d'un coup.

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

Trapanelle en nat a écrit :
02 avr. 2020 08:11
Venner192 a écrit :
02 avr. 2020 08:06

Alors le schizophrènie, l’hypocrisie et la malhonnêteté systématique de notre pays, c’est toujours de vilipender le Rassemblement National qui dénonce tout ça, de pleurer au patriotisme économique, à la relocalisation des moyens de production stratégique, au démantèlement de l’hôpital publique, bref se faire maintenant le chantre d’une politique nationale, sociale et étatiste, tout en l’ayant toujours combattu et en ayant fait tout l’inverse !!!!

Tout devient plus clair d'un coup.
Clair pour moi qui l’ai toujours été et clair tout autant pour toi, militant politique
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10574
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par eric d »

Mon avis est que le plus important serait d'etre capable de déterminé si une personne a ete infecté et si elle a developpé des anticorps. puis de faire des statistiques sur le nombre de personnes qui on ete infecté et qui ne risque plus rien. cela permettait d'avoir une idée de la mortalité du virus. Car aujourd'hui la seule chose dont on est un peu pres sur c'est le nombre de deces du au virus qui tourne autour de 4000. Mais si 4 millions de personnes on ete infectés c'est relativement pas si grave que cela. Si seulement 1 millions de personne on ete infecté alors c'est plus embêtant.

Comme on sais pas combien de personnes on ete infecté on ne peu que supposé et agir par rapport a cette supposition et voir ce qui se passe en attendant d'être capable d'affiner le chiffre.

Ensuite je pense que il faut arrêter un peu de dépenser toute son énergie a gérer la crise au jour le jour. mais refflechir a ce qui a conduit l'ensemble des pays a se retrouver dans cette crise. On voit bien que ce qui marche, c'est le confinement, les distances, le teletravail.

avoir une vie plus saine, avec davantage de sport moins de stress, rend certainement plus résistant a n'importe quel virus. et on voit bien que le monde va droit au mur,en prenant une tout autre direction, le corona n'est que le debut de ce qui nous attend avec le réchauffement climatique qui par ses effets est tres proche, ca va toucher tout le monde pauvres ou riche (un peu moins les riches ...tant qu'il ya pas plus de virus ce qui ne sera pas le cas).

inutile de paniquer, ca va faire mal.
Dernière modification par eric d le 02 avr. 2020 08:20, modifié 1 fois.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie

triplette
Messages : 5582
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Venner192 a écrit :
02 avr. 2020 08:06
Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 23:22
Ce qui est surtout marrant, c'est que ce sont les mêmes qui criaient hier à la gabegie, au scandale et à l'enrichissement des Big Pharmas quand R. Bachelot achetait pour l'Etat des tonnes de vaccins et de masques inutiles, qui crient aujourd'hui au scandale pour dénoncer l’impréparation du gouvernement, les mêmes qui accusaient le gouvernement de faire un coup d'état en le soupçonnant de reporter les municipales qui aujourd'hui le critiquent pour ne pas l'avoir fait, les mêmes qui hier trouvaient que le gouvernement en faisait trop pour aujourd'hui lui reprocher son inaction - tous le épidémiologues de salon, les rageux systématiques, les spécialistes du YAKA FAUKON... ou plutôt du YAVEKA FALLAIKON, parce qu'ils sont tous très bons pour dire ce qu'il aurait fallu faire, mais bien sûr seulement APRES les événements... Ignorance totale de la difficulté des choix et des arbitrages en situation d'incertitude, incapacité d'appréhender la complexité des processus sanitaires, industriels et logistiques, tentation irrésistible d'ouvrir sa grande gueule pour déblatérer, critiquer et râler sur tous les sujets quand on n'est pas en situation de responsabilité, au lieu de faire front commun, d'assurer l'unité nationale et de se soumettre aux décisions d'intérêt général. Et après on s'étonne que les asiatiques ou les Allemands se démerdent bien mieux pour surmonter ce genre de crises...

Un minimum de décence. Respecter les consignes, attendre la fin de la crise, et c'est seulement alors qu'on pourra faire le bilan, tirer les leçons de ce qui a marché, de ce qui n'a pas marché, et de ce qu'on pourrait faire de mieux pour la prochaine fois en s'inspirant des pays qui ont le mieux combattu l'épidémie.
Ta mauvaise foi légendaire est de retour, avec le même talent que pour être avocat de Éric D qui avait raison en tout.
Résultat, des abandons et des compétitions à l’agonie en
limite des délais avec tous les risques pour sa santé !

Là encore, on retrouve tes grosses ficelles.
Jusqu’en 2009, il y avait un stock de 1,6 milliards de masques en sécurité des virus qui sont un danger permanent.
Le scandale Bachelot, c’était 94 millions de masques commandés pour 712 millions d’€, pour le virus H1N1 qui n’était pas très virulent, la Pologne pays continental n’avait pas vacciné sa population, car elle venait de l’industrie pharmaceutique et qu’elle était corrompue.
Gouvernement Sarkozy Hollande Macron, tous coupables, nos cotisations sociales ne baissent pas, ils déremboursent les soins et liquident l’hôpital, et nous soignons gratuitement le terre entière dans nos hôpitaux !
Résultats, on a les meilleurs médecins, mais on se retrouvent avec 2 à 5 fois moins de lits de réanimation que d’autres pays.
Pour cette crise, ils ont au départ envoyé le 20/02,17 tonnes de masques, de gants et de liquide hydroalcoolique à la Chine
Puis ils ont menti en nous disant que les masques et les gants ne servaient à rien, car ils en avaient pas.
On n’a pas fermé les frontières à temps, Macron disait que c’était un repli nationaliste, en laissant donc rentrer le virus librement.
Lâchement, ils mentent sur les décès du Coronavirus, on atteint toujours les morts en Hepad et la hausse globale de mortalité, qui multiplie le bilan par 3
On nous ment sur le pic qui serait atteint, ce qui est démenti tous les jours.
On laisse crever nos vieux par manque de réanimation, on fait quelques teansferts très coûteux, en refusant de solliciter à plein le privé.
On nous ment en parlant d’un potentiel de 5.000 à 14.000 lits de réanimation, alors qu’on n’a pas le personnel,

Alors le schizophrènie, l’hypocrisie et la malhonnêteté systématique de notre pays, c’est toujours de vilipender le Rassemblement National qui dénonce tout ça, de pleurer au patriotisme économique, à la relocalisation des moyens de production stratégique, au démantèlement de l’hôpital publique, bref se faire maintenant le chantre d’une politique nationale, sociale et étatiste, tout en l’ayant toujours combattu et en ayant fait tout l’inverse !!!!
Il y a ce qui est dit et ce que tu entends. Manifestement ce n'est pas la même chose.
Par ex, personne n'a annoncé que le pic serait atteint. Par ailleurs, on nous ment nullement sur le nombre de décès, la façon dont il est déterminé est connue de tous, tout le monde en connaît les limites.
Bref dans ce cadre là, je ne suis pas certain que tu sois le mieux placé pour pointer la malhonnête des autres.....
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

matafan
Messages : 3697
Inscription : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par matafan »

Venner192 a écrit :
02 avr. 2020 08:14
Trapanelle en nat a écrit :
02 avr. 2020 08:11
Venner192 a écrit :
02 avr. 2020 08:06

Alors le schizophrènie, l’hypocrisie et la malhonnêteté systématique de notre pays, c’est toujours de vilipender le Rassemblement National qui dénonce tout ça, de pleurer au patriotisme économique, à la relocalisation des moyens de production stratégique, au démantèlement de l’hôpital publique, bref se faire maintenant le chantre d’une politique nationale, sociale et étatiste, tout en l’ayant toujours combattu et en ayant fait tout l’inverse !!!!

Tout devient plus clair d'un coup.
Clair pour moi qui l’ai toujours été et clair tout autant pour toi, militant politique
Avec ton légendaire bon sens, comment ne réalises-tu pas qu'à la tête du RN "qui dénonce tout ça", tu as les personnages les plus plus corrompus et malhonnêtes de la classe politique française ? Ca me dépasse. Bref. Désolé pour le hors-sujet.

Silver0l
Messages : 7050
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

flu a écrit :
02 avr. 2020 06:01
FAYARD a écrit :
02 avr. 2020 01:51
Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 23:22
Ce qui est surtout marrant, c'est que ce sont les mêmes qui criaient hier à la gabegie, au scandale et à l'enrichissement des Big Pharmas quand R. Bachelot achetait pour l'Etat des tonnes de vaccins et de masques inutiles, qui crient aujourd'hui au scandale pour dénoncer l’impréparation du gouvernement, les mêmes qui accusaient le gouvernement de faire un coup d'état en le soupçonnant de reporter les municipales qui aujourd'hui le critiquent pour ne pas l'avoir fait, les mêmes qui hier trouvaient que le gouvernement en faisait trop pour aujourd'hui lui reprocher son inaction - tous le épidémiologues de salon, les rageux systématiques, les spécialistes du YAKA FAUKON... ou plutôt du YAVEKA FALLAIKON, parce qu'ils sont tous très bons pour dire ce qu'il aurait fallu faire, mais bien sûr seulement APRES les événements... Ignorance totale de la difficulté des choix et des arbitrages en situation d'incertitude, incapacité d'appréhender la complexité des processus sanitaires, industriels et logistiques, tentation irrésistible d'ouvrir sa grande gueule pour déblatérer, critiquer et râler sur tous les sujets quand on n'est pas en situation de responsabilité, au lieu de faire front commun, d'assurer l'unité nationale et de se soumettre aux décisions d'intérêt général. Et après on s'étonne que les asiatiques ou les Allemands se démerdent bien mieux pour surmonter ce genre de crises...

Un minimum de décence. Respecter les consignes, attendre la fin de la crise, et c'est seulement alors qu'on pourra faire le bilan, tirer les leçons de ce qui a marché, de ce qui n'a pas marché, et de ce qu'on pourrait faire de mieux pour la prochaine fois en s'inspirant des pays qui ont le mieux combattu l'épidémie.
Faudrait surtout arrêter de mentir et dire la vérité pour une fois, les erreurs seraient plus facilement acceptées et cela n’alimenterait pas le complotisme.
+3
Ce gouvernement navigue à vue, il improvise en permanence, constat flagrant d'incompétence manifeste.
Non, il fait au mieux compte tenu des contraintes existantes et des choses connues au moment des décisions.
Un exemple typique d'instrumentalisation politicienne par "les prophètes de la 25ème heure":
https://oeilsurlefront.liberation.fr/ac ... nt_1783679

flu a écrit :
02 avr. 2020 06:01
Envoyer les aînés qu'on sait très citoyens , aller voter pour les municipales, en pleine épidémie . :clap:
Là encore c'est faire preuve d'un ignorance crasse de la réalité de la situation politique et de la complexité de nos institutions que de reprocher le non-report du premier tour.
Le pb c'est que tout le monde savait que LREM allait se prendre une fessée aux municipales. S'ils avaient repoussé les élection, tout le monde aurait crié au scandale, au coup d'état anti-démocratique, à la manipulation politique... L'ennemi à ce moment était Macron, pas le virus.
Le gouvernement voulait reporter, mais n'a pas pu prendre une telle mesure qui exige un minimum d'unité et de consensus politique à cause de l'opposition:
https://www.lejdd.fr/Politique/coronavi ... es-3954939
https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 64541.html
Le gouvernement ne pouvait simplement pas prendre une décision aussi grave qu'un report d'élection, car ceci exige l'approbation du Sénat, qui est tenu par la droite et qui était violemment opposé à cette mesure, pressés qu'ils étaient de battre LREM.
Encore une fois, les râleurs ont gagné, et les élections n'ont pas pu être reportées.
flu a écrit :
02 avr. 2020 06:01
L'inutilité des masques prônée dans un premier temps même par Veran (qui semble à peu près compétent) alors que les Chinois en réclament et toutes les images des médias montrent les populations concernées portant des masques ! :clap:
C'est l'OMS elle-même qui ne recommande pas l'usage généralisé des masques. Ils ne sont vraiment utiles que pour les personnels soignants et les personnes contaminées. Ce ne sont pas d'ailleurs forcément les pays qui ont le plus de masques qui s'en sortent le mieux. La réussite est plus liée aux tests et au traçage dès le début de la crise.

Les asiatiques ont une attitude différente vis à vis des masques, et ça ne date pas du COVID-19. On voyait bien avant déjà souvent les touristes asiatiques se balader chez nous (ou chez eux) avec des masques... Ils ont donc développé depuis longtemps une industrie et une culture du masque que nous n'avons pas chez nous. Peut-être que ça viendra (est-ce vraiment souhaitable?), mais ça ne se fera pas du jour au lendemain.
flu a écrit :
02 avr. 2020 06:01
Pour quelles raisons, inexpérience des élus et de nos représentants ? Une mondialisation qui montre depuis ont-elles ses limites et impuissances avec une incapacité d'entente et de coordination même au sein de l'Europe du Marché ?
Toutes ces erreurs se paieront a l'issue de cette crise sanitaire. Sauf si l'on bascule dans une véritable dictature type état d'urgence permanent, auquel cas, on sera impuissant.
Tous les jours je remercie les cieux qu'on ait le gouvernement actuel plutôt que les autres zozos qui se présentaient à nos suffrages.
La mondialisation est un des rares rayons d'espoir que l'on a. Un pays tout seul (comme l'Iran, abandonné de tous à cause des sanctions américaines) a très peu de chances de s'en tirer. La chance que l'on a est que le virus n'attaque pas toutes les régions en même temps. On a aidé les Chinois au début de l'épidémie, et maintenant c'est eux qui nous aident. Ça prend 1 an pour monter une industrie capable de produire 1 milliard de masques en 15j, ça prend 15j pour les importer de Chine. Les Allemands souffrent moins que nous et ils accueillent nos malades. La mondialisation, l'Europe sont la solution, pas le problème.

Et Dieu merci on n'a pas chez nous un de ces gouvernements populistes qui tend à proliférer dans le monde, et qui se sont montrés les pires pour gérer la situation (cf. Bolsonaro, Trump, Johnson...).
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

matafan a écrit :
02 avr. 2020 08:36
Venner192 a écrit :
02 avr. 2020 08:14
Trapanelle en nat a écrit :
02 avr. 2020 08:11



Tout devient plus clair d'un coup.
Clair pour moi qui l’ai toujours été et clair tout autant pour toi, militant politique
Avec ton légendaire bon sens, comment ne réalises-tu pas qu'à la tête du RN "qui dénonce tout ça", tu as les personnages les plus plus corrompus et malhonnêtes de la classe politique française ? Ca me dépasse. Bref. Désolé pour le hors-sujet.

lol c’est la meilleure de l’année, le coup des assistants parlementaires c’est peanuts et discutable comparé à la corruption systémique des pouvoirs politiques nationaux et européens
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Trapanelle en nat
Messages : 324
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

Sinon, en rapport avec le titre : "COVID-19, de l'espoir?"

https://www.lyoncapitale.fr/actualite/c ... on-stable/

Quelques "bonnes nouvelles", ça ne fait pas de mal.

Silver0l
Messages : 7050
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

En y réfléchissant, cette polémique sur les masques est vraiment grotesque.

Revenons en 2019, et mettons-nous dans les chaussures du gouvernement qui se penche sur les questions de santé.

A ce moment, il a affaire à 12000 revendications des personnels politiques et médicaux: la disparition des petites maternités, la nécessité de rénover les urgences et la grève des urgentistes, les déserts médicaux en province, la croissance incontrôlée des dépenses de santé, la nécessité de mettre en place le 0 reste à charge, le manque de médecins sur certaines spécialités, la prise en compte de la grande dépendance, l'explosion des maladies chroniques, le handicap, l'obésité, alzheimer...

Qui en 2019 a parlé des respirateurs ou de masques?

Juste personne...

C'est après la crise que se réveillent tous les prophètes de la 25ème heure, les YAVAIKA et FALLAIKON... qui nous expliquent maintenant que c'est un scandale que le gouvernement n'ai pas tout vu, tout su, tout prévu...

Et ce qui est sûr, c'est que quand sous leur pression on aura des milliards de masques et des milliers de respirateurs supplémentaires, la prochaine crise sera complètement différente, et exigera des moyens complètement différents, qui manqueront encore, et qu'on accusera encore le gouvernement du moment de ne pas avoir anticipé, de naviguer à vue etc...

Il est complètement illusoire et même dangereux de vouloir tout planifier, tout gérer à l'avance. La crise par définition sera une surprise: inondation, canicule, astéroïde, épidémie, guerre... Le bon gouvernement est celui qui en situation d'incertitude prend les bonnes décisions, au bon moment, compte tenu des informations disponibles sur le moment, en s'entourant des meilleurs conseils scientifiques et en collaborant avec ses pairs.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

triplette a écrit :
02 avr. 2020 08:19
Venner192 a écrit :
02 avr. 2020 08:06
Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 23:22
Ce qui est surtout marrant, c'est que ce sont les mêmes qui criaient hier à la gabegie, au scandale et à l'enrichissement des Big Pharmas quand R. Bachelot achetait pour l'Etat des tonnes de vaccins et de masques inutiles, qui crient aujourd'hui au scandale pour dénoncer l’impréparation du gouvernement, les mêmes qui accusaient le gouvernement de faire un coup d'état en le soupçonnant de reporter les municipales qui aujourd'hui le critiquent pour ne pas l'avoir fait, les mêmes qui hier trouvaient que le gouvernement en faisait trop pour aujourd'hui lui reprocher son inaction - tous le épidémiologues de salon, les rageux systématiques, les spécialistes du YAKA FAUKON... ou plutôt du YAVEKA FALLAIKON, parce qu'ils sont tous très bons pour dire ce qu'il aurait fallu faire, mais bien sûr seulement APRES les événements... Ignorance totale de la difficulté des choix et des arbitrages en situation d'incertitude, incapacité d'appréhender la complexité des processus sanitaires, industriels et logistiques, tentation irrésistible d'ouvrir sa grande gueule pour déblatérer, critiquer et râler sur tous les sujets quand on n'est pas en situation de responsabilité, au lieu de faire front commun, d'assurer l'unité nationale et de se soumettre aux décisions d'intérêt général. Et après on s'étonne que les asiatiques ou les Allemands se démerdent bien mieux pour surmonter ce genre de crises...

Un minimum de décence. Respecter les consignes, attendre la fin de la crise, et c'est seulement alors qu'on pourra faire le bilan, tirer les leçons de ce qui a marché, de ce qui n'a pas marché, et de ce qu'on pourrait faire de mieux pour la prochaine fois en s'inspirant des pays qui ont le mieux combattu l'épidémie.
Ta mauvaise foi légendaire est de retour, avec le même talent que pour être avocat de Éric D qui avait raison en tout.
Résultat, des abandons et des compétitions à l’agonie en
limite des délais avec tous les risques pour sa santé !

Là encore, on retrouve tes grosses ficelles.
Jusqu’en 2009, il y avait un stock de 1,6 milliards de masques en sécurité des virus qui sont un danger permanent.
Le scandale Bachelot, c’était 94 millions de masques commandés pour 712 millions d’€, pour le virus H1N1 qui n’était pas très virulent, la Pologne pays continental n’avait pas vacciné sa population, car elle venait de l’industrie pharmaceutique et qu’elle était corrompue.
Gouvernement Sarkozy Hollande Macron, tous coupables, nos cotisations sociales ne baissent pas, ils déremboursent les soins et liquident l’hôpital, et nous soignons gratuitement le terre entière dans nos hôpitaux !
Résultats, on a les meilleurs médecins, mais on se retrouvent avec 2 à 5 fois moins de lits de réanimation que d’autres pays.
Pour cette crise, ils ont au départ envoyé le 20/02,17 tonnes de masques, de gants et de liquide hydroalcoolique à la Chine
Puis ils ont menti en nous disant que les masques et les gants ne servaient à rien, car ils en avaient pas.
On n’a pas fermé les frontières à temps, Macron disait que c’était un repli nationaliste, en laissant donc rentrer le virus librement.
Lâchement, ils mentent sur les décès du Coronavirus, on atteint toujours les morts en Hepad et la hausse globale de mortalité, qui multiplie le bilan par 3
On nous ment sur le pic qui serait atteint, ce qui est démenti tous les jours.
On laisse crever nos vieux par manque de réanimation, on fait quelques teansferts très coûteux, en refusant de solliciter à plein le privé.
On nous ment en parlant d’un potentiel de 5.000 à 14.000 lits de réanimation, alors qu’on n’a pas le personnel,

Alors le schizophrènie, l’hypocrisie et la malhonnêteté systématique de notre pays, c’est toujours de vilipender le Rassemblement National qui dénonce tout ça, de pleurer au patriotisme économique, à la relocalisation des moyens de production stratégique, au démantèlement de l’hôpital publique, bref se faire maintenant le chantre d’une politique nationale, sociale et étatiste, tout en l’ayant toujours combattu et en ayant fait tout l’inverse !!!!
Il y a ce qui est dit et ce que tu entends. Manifestement ce n'est pas la même chose.
Par ex, personne n'a annoncé que le pic serait atteint. Par ailleurs, on nous ment nullement sur le nombre de décès, la façon dont il est déterminé est connue de tous, tout le monde en connaît les limites.
Bref dans ce cadre là, je ne suis pas certain que tu sois le mieux placé pour pointer la malhonnête des autres.....
Si tu parles de malhonnêteté, je vais mettre à jour la tienne de suite.
La communication lénifiante chaque soir du gouvernement, commence par donner les chiffres de mortalité les plus importants par pays.
On s’enorgueillit, l’Italie, l’Espagne, la Chine, les USA... pour ne dire le nombre de morts des français que bien plus tard, sans jamais te donner le nombre des derniers 24h et en comparant des choux et des carottes, car nous ne comptons pas 2/3 des morts en Hepad ou à domicile.
Par contre tous les jours, on te prend pour un con avec le nombre de guerris sachant que 99,5% au moins guérissent.
Et on te parle de l’amélioration du nombre de personnes admises en réanimation, pour te faire croire, que c’est en voie d’amélioration, donc que le pic est passé.
Sauf que la réanimation est saturée, donc les admissions sont bloquées à un nombre de morts ou de sortants, donc c’est d’autant plus de morts en amont à l’hôpital ou en Hepad ou à domicile, car les médecins généralistes considèrent alors qu’il n’est plus nécessaire d’hospiliser le vieillard, qui crève de sa pneumonie dans un long supplice d’étouffement.
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

fredugo
Messages : 94
Inscription : 10 févr. 2006 20:54

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par fredugo »

bonjour
les soignants ont manifesté pendant des mois pour alerter sur la destruction de notre système de santé, ils se sont fait matraquer.
des décisions et des choix politiques ont été pris depuis des années (et des gouvernements)en nous affirmant que tout irait pour le mieux qu'on devait pas s'inquiéter et qu'on pouvait et ne devait pas faire autrement.
l’hôpital était une entreprise comme une autre, il fallait fermer des lits, des hôpitaux, supprimer des postes, pressurer les personnels soignants.
Des directeur de service des urgences ont démissionné de leurs taches administratives pour alerter sur les dangers qui nous guettaient, il y a eu des dizaines d'actions, manifestations pour informer les populations....
Des hommes et des femmes, des partis politiques, des syndicats ont crié haut et fort leur ras le bol de voir cette destruction de notre système de santé.
ils n'ont pas été écoutés.
et maintenant si y en a un qui demande de regarder comment on en est arrivé la c'est un profiteur, un opportuniste, un militant, un défaitiste ou je ne sais quoi ....
trop drôle si on ne parlait pas de mort.
lire ci dessous plus spécifiquement sur la gestion des masques
https://www.mediapart.fr/journal/france ... nge-d-etat

Répondre