COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Trapanelle en nat
Messages : 325
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

Dave a écrit :
01 avr. 2020 14:29
Il y a des risque de pénuries de produits d’anesthésie et réanimation aussi. Les 10000 respirateurs commandés ne seront pas livrés avant >1 mois si je ne me trompe pas. C’est hallucinant.
Et là, pas possible d'accuser uniquement le gouvernement, les grands pontes de la santé vont être mouillés aussi... Et je ne parle pas de Buzyn...

Bon à priori, les produits d'anesthésie en pénurie, c'est dans l'europe entière... Et ce n'est que le début, quand l’Afrique, l'Inde et le Pakistan vont être touchés...

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1449
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par abdo_kassou »

ED a écrit :
01 avr. 2020 15:50
https://nordpresse.be/coronavirus/?fbcl ... 7uSaupajY0

Va y avoir des volontaires si il faut un test
Génial
Dommage que soyons le 1er du mois d'avril
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

Silver0l
Messages : 7055
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 11:28
Thierry *OnlineTri* a écrit :
01 avr. 2020 09:48
débutant a écrit :
01 avr. 2020 00:01
https://m.facebook.com/story.php?story_ ... composer=0

Dicours de sortie de crise du président de la république
Pas la peine de remettre des conneries FB ici, je pense que ceux qui sont sur les réseaux sociaux sont déjà suffisamment inondés comme ça ;)

Une étude sérieuse en double aveugle vs placebo est lancée pour l'Hydroxychloroquine: (un poisson d'Avril sur un tel sujet serait douteux ;) )
https://www.lequotidiendumedecin.fr/spe ... hloroquine

T.
On a perdu 15j, on devrait déjà avoir les résultats si cette étude avait été faites dés le début du confinement, quand la polémique a commencé. Si ce médicament donne des résultats intéressant, des gens auront été intubés alors qu’ils auraient pu guérir tranquillement, Véran et le gvt auront des procès à affronter.
Oui, halte aux c...ries qui pullulent sur FB.

Pour la chloroquine, l'irresponsabilité serait de mettre tous les patients sur ce traitement, alors qu'il est très loin de faire l'unanimité chez les médecins, et que toutes les personnes sérieuses reconnaissent que la valeur probante des études de Raoult est quasi-nulle. Compte tenu des risques associés, c'est une utilisation massive de l'HCQ qui serait susceptibles d'être condamnée s'il s'avère qu'elle est finalement sans effet sur le COVID-19. Avant de généraliser, il faut être sûr que le rapport bénéfice/risque est positif. Il faut d'abord tester, dans un environnement contrôlé, et c'est ce qui a été commencé depuis quelques semaines, un peu partout dans le monde et dans l'UE en particulier - la France étant plutôt en avance sur le sujet.

Mais là encore, c'est pas une question de YAKA FAUKON. Monter une étude sérieuse est complexe et ne se fait pas du jour en lendemain. Il faut définir la durée et les protocoles de test, sélectionner les cohortes de patient, trouver les hôpitaux et les patients volontaires, organiser la distribution des médicaments... et surtout, il faut déterminer les médicaments et les dosages qu'on va tester, sachant qu'il y a plein de molécules candidates, et que ce ne sont pas forcément les plus médiatiques, comme l'HCQ, qui seront in fine les plus efficaces (intuitivement, les antiviraux sembleraient plus indiqués). Par ailleurs, on peut aussi combiner les molécules entre elles (comme l'association HCQ + azithromycine), ce qui a pour effet une explosion combinatoire des traitements à tester.

Bref, on fait au mieux qu'on peut, et ça ne sert à rien de râler en permanence, les autorités font au mieux dans un contexte d'incertitude généralisée.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump

triplette
Messages : 5582
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 17:17
FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 11:28
Thierry *OnlineTri* a écrit :
01 avr. 2020 09:48


Pas la peine de remettre des conneries FB ici, je pense que ceux qui sont sur les réseaux sociaux sont déjà suffisamment inondés comme ça ;)

Une étude sérieuse en double aveugle vs placebo est lancée pour l'Hydroxychloroquine: (un poisson d'Avril sur un tel sujet serait douteux ;) )
https://www.lequotidiendumedecin.fr/spe ... hloroquine

T.
On a perdu 15j, on devrait déjà avoir les résultats si cette étude avait été faites dés le début du confinement, quand la polémique a commencé. Si ce médicament donne des résultats intéressant, des gens auront été intubés alors qu’ils auraient pu guérir tranquillement, Véran et le gvt auront des procès à affronter.
Oui, halte aux c...ries qui pullulent sur FB.

Pour la chloroquine, l'irresponsabilité serait de mettre tous les patients sur ce traitement, alors qu'il est très loin de faire l'unanimité chez les médecins, et que toutes les personnes sérieuses reconnaissent que la valeur probante des études de Raoult est quasi-nulle. Compte tenu des risques associés, c'est une utilisation massive de l'HCQ qui serait susceptibles d'être condamnée s'il s'avère qu'elle est finalement sans effet sur le COVID-19. Avant de généraliser, il faut être sûr que le rapport bénéfice/risque est positif. Il faut d'abord tester, dans un environnement contrôlé, et c'est ce qui a été commencé depuis quelques semaines, un peu partout dans le monde et dans l'UE en particulier - la France étant plutôt en avance sur le sujet.

Mais là encore, c'est pas une question de YAKA FAUKON. Monter une étude sérieuse est complexe et ne se fait pas du jour en lendemain. Il faut définir la durée et les protocoles de test, sélectionner les cohortes de patient, trouver les hôpitaux et les patients volontaires, organiser la distribution des médicaments... et surtout, il faut déterminer les médicaments et les dosages qu'on va tester, sachant qu'il y a plein de molécules candidates, et que ce ne sont pas forcément les plus médiatiques, comme l'HCQ, qui seront in fine les plus efficaces (intuitivement, les antiviraux sembleraient plus indiqués). Par ailleurs, on peut aussi combiner les molécules entre elles (comme l'association HCQ + azithromycine), ce qui a pour effet une explosion combinatoire des traitements à tester.

Bref, on fait au mieux qu'on peut, et ça ne sert à rien de râler en permanence, les autorités font au mieux dans un contexte d'incertitude généralisée.
C'est absolument exact et les discussions devraient rester dans ce cadre là.
Mais certain tiennent à entretenir la culture française jusqu'à la caricature : ou bien ils croient et attendent l'homme providentiel (ex : Dr Raout) ou il leur faut un responsable plus crétin que les autres sur qui on charge tout (ex : Macron). Rien de nouveau dans l'hexagone quoi....
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

FAYARD
Messages : 23296
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 17:17
FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 11:28
Thierry *OnlineTri* a écrit :
01 avr. 2020 09:48


Pas la peine de remettre des conneries FB ici, je pense que ceux qui sont sur les réseaux sociaux sont déjà suffisamment inondés comme ça ;)

Une étude sérieuse en double aveugle vs placebo est lancée pour l'Hydroxychloroquine: (un poisson d'Avril sur un tel sujet serait douteux ;) )
https://www.lequotidiendumedecin.fr/spe ... hloroquine

T.
On a perdu 15j, on devrait déjà avoir les résultats si cette étude avait été faites dés le début du confinement, quand la polémique a commencé. Si ce médicament donne des résultats intéressant, des gens auront été intubés alors qu’ils auraient pu guérir tranquillement, Véran et le gvt auront des procès à affronter.
Oui, halte aux c...ries qui pullulent sur FB.

Pour la chloroquine, l'irresponsabilité serait de mettre tous les patients sur ce traitement, alors qu'il est très loin de faire l'unanimité chez les médecins, et que toutes les personnes sérieuses reconnaissent que la valeur probante des études de Raoult est quasi-nulle. Compte tenu des risques associés, c'est une utilisation massive de l'HCQ qui serait susceptibles d'être condamnée s'il s'avère qu'elle est finalement sans effet sur le COVID-19. Avant de généraliser, il faut être sûr que le rapport bénéfice/risque est positif. Il faut d'abord tester, dans un environnement contrôlé, et c'est ce qui a été commencé depuis quelques semaines, un peu partout dans le monde et dans l'UE en particulier - la France étant plutôt en avance sur le sujet.

Mais là encore, c'est pas une question de YAKA FAUKON. Monter une étude sérieuse est complexe et ne se fait pas du jour en lendemain. Il faut définir la durée et les protocoles de test, sélectionner les cohortes de patient, trouver les hôpitaux et les patients volontaires, organiser la distribution des médicaments... et surtout, il faut déterminer les médicaments et les dosages qu'on va tester, sachant qu'il y a plein de molécules candidates, et que ce ne sont pas forcément les plus médiatiques, comme l'HCQ, qui seront in fine les plus efficaces (intuitivement, les antiviraux sembleraient plus indiqués). Par ailleurs, on peut aussi combiner les molécules entre elles (comme l'association HCQ + azithromycine), ce qui a pour effet une explosion combinatoire des traitements à tester.

Bref, on fait au mieux qu'on peut, et ça ne sert à rien de râler en permanence, les autorités font au mieux dans un contexte d'incertitude généralisée.
Tu es toujours entrain d’excuser le pouvoir en place, quelqu’il soit. On a perdu du temps, c’est aussi simple que cela. Les masques, les gels, les principes actifs pour les tests..etc. Le seul point positif et j’en suis admiratif, c’est d’avoir triplé le nombre de lits en réanimation. Les directeurs, les chefs de service, ont poussé les murs, et agit avec pragmatisme sans attendre de directives qui seraient venus trop tard.
Véran nous disait les yeux dans les yeux, il y a un mois, la France est prête. Or elle ne l’était pas pour diverses raisons certes, mais il a menti. Lui et le gvt ont perdu toute crédibilité et surtout la confiance des français.
Et non je ne partage pas ton avis, les autorités ne font pas au mieux, parce qu’ils n’ont pas dit la vérité.
Le ministre de l’intérieur qui interdit de porter des masques aux policiers en disant que ça ne sert à rien et que c’est anxiogène pour la population. En même temps si il avait dit « mettez vos masques » on aurait dit: où sont ils ? :sm2:
Non seulement ils ne sont pas bons, mais en plus ils mentent. Pourtant ils nous coûtent un pognon de dingue !!
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

FAYARD
Messages : 23296
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

triplette a écrit :
01 avr. 2020 17:47
Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 17:17
FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 11:28


On a perdu 15j, on devrait déjà avoir les résultats si cette étude avait été faites dés le début du confinement, quand la polémique a commencé. Si ce médicament donne des résultats intéressant, des gens auront été intubés alors qu’ils auraient pu guérir tranquillement, Véran et le gvt auront des procès à affronter.
Oui, halte aux c...ries qui pullulent sur FB.

Pour la chloroquine, l'irresponsabilité serait de mettre tous les patients sur ce traitement, alors qu'il est très loin de faire l'unanimité chez les médecins, et que toutes les personnes sérieuses reconnaissent que la valeur probante des études de Raoult est quasi-nulle. Compte tenu des risques associés, c'est une utilisation massive de l'HCQ qui serait susceptibles d'être condamnée s'il s'avère qu'elle est finalement sans effet sur le COVID-19. Avant de généraliser, il faut être sûr que le rapport bénéfice/risque est positif. Il faut d'abord tester, dans un environnement contrôlé, et c'est ce qui a été commencé depuis quelques semaines, un peu partout dans le monde et dans l'UE en particulier - la France étant plutôt en avance sur le sujet.

Mais là encore, c'est pas une question de YAKA FAUKON. Monter une étude sérieuse est complexe et ne se fait pas du jour en lendemain. Il faut définir la durée et les protocoles de test, sélectionner les cohortes de patient, trouver les hôpitaux et les patients volontaires, organiser la distribution des médicaments... et surtout, il faut déterminer les médicaments et les dosages qu'on va tester, sachant qu'il y a plein de molécules candidates, et que ce ne sont pas forcément les plus médiatiques, comme l'HCQ, qui seront in fine les plus efficaces (intuitivement, les antiviraux sembleraient plus indiqués). Par ailleurs, on peut aussi combiner les molécules entre elles (comme l'association HCQ + azithromycine), ce qui a pour effet une explosion combinatoire des traitements à tester.

Bref, on fait au mieux qu'on peut, et ça ne sert à rien de râler en permanence, les autorités font au mieux dans un contexte d'incertitude généralisée.
C'est absolument exact et les discussions devraient rester dans ce cadre là.
Mais certain tiennent à entretenir la culture française jusqu'à la caricature : ou bien ils croient et attendent l'homme providentiel (ex : Dr Raout) ou il leur faut un responsable plus crétin que les autres sur qui on charge tout (ex : Macron). Rien de nouveau dans l'hexagone quoi....
Tu bosses à l’extérieur en ce moment ? Moi oui, et tous les jours les flics demandent où sont les masques ?
Moi je suis un privilégié, dans mon unité, j’ai le droit au FFP2, 1 par jour. 8h avec le même, pas le droit de l’enlever sinon tu peux le jeter.
Alors oui tous les jours on a le droit d’insister et de dire où sont les masques ?
Je n’imagine même pas la colère du personnel soignant, ça doit rendre dingue !!! Ces gens ont du sang sur les mains.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

triplette
Messages : 5582
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 17:59
triplette a écrit :
01 avr. 2020 17:47
Silver0l a écrit :
01 avr. 2020 17:17


Oui, halte aux c...ries qui pullulent sur FB.

Pour la chloroquine, l'irresponsabilité serait de mettre tous les patients sur ce traitement, alors qu'il est très loin de faire l'unanimité chez les médecins, et que toutes les personnes sérieuses reconnaissent que la valeur probante des études de Raoult est quasi-nulle. Compte tenu des risques associés, c'est une utilisation massive de l'HCQ qui serait susceptibles d'être condamnée s'il s'avère qu'elle est finalement sans effet sur le COVID-19. Avant de généraliser, il faut être sûr que le rapport bénéfice/risque est positif. Il faut d'abord tester, dans un environnement contrôlé, et c'est ce qui a été commencé depuis quelques semaines, un peu partout dans le monde et dans l'UE en particulier - la France étant plutôt en avance sur le sujet.

Mais là encore, c'est pas une question de YAKA FAUKON. Monter une étude sérieuse est complexe et ne se fait pas du jour en lendemain. Il faut définir la durée et les protocoles de test, sélectionner les cohortes de patient, trouver les hôpitaux et les patients volontaires, organiser la distribution des médicaments... et surtout, il faut déterminer les médicaments et les dosages qu'on va tester, sachant qu'il y a plein de molécules candidates, et que ce ne sont pas forcément les plus médiatiques, comme l'HCQ, qui seront in fine les plus efficaces (intuitivement, les antiviraux sembleraient plus indiqués). Par ailleurs, on peut aussi combiner les molécules entre elles (comme l'association HCQ + azithromycine), ce qui a pour effet une explosion combinatoire des traitements à tester.

Bref, on fait au mieux qu'on peut, et ça ne sert à rien de râler en permanence, les autorités font au mieux dans un contexte d'incertitude généralisée.
C'est absolument exact et les discussions devraient rester dans ce cadre là.
Mais certain tiennent à entretenir la culture française jusqu'à la caricature : ou bien ils croient et attendent l'homme providentiel (ex : Dr Raout) ou il leur faut un responsable plus crétin que les autres sur qui on charge tout (ex : Macron). Rien de nouveau dans l'hexagone quoi....
Tu bosses à l’extérieur en ce moment ? Moi oui, et tous les jours les flics demandent où sont les masques ?
Moi je suis un privilégié, dans mon unité, j’ai le droit au FFP2, 1 par jour. 8h avec le même, pas le droit de l’enlever sinon tu peux le jeter.
Alors oui tous les jours on a le droit d’insister et de dire où sont les masques ?
Je n’imagine même pas la colère du personnel soignant, ça doit rendre dingue !!! Ces gens ont du sang sur les mains.
La planète entière est au courant du manque de masque.
On aurait eu les stock du passé, aujourd'hui tu en manquerais pareil. L'ampleur de la pandémie a dépassé tout le monde, cette réalité t'échappe encore ? Je sais bien que l'humanité est bourrée de croyance, mais faut vraiment prendre nos dirigeants pour des Dieux pour penser encore aujourd'hui que tout à leurs yeux auraient du être prévisible.
Ceci dit, je comprends très aisément les inquiétudes et les demandes des gens exposé bien évidemment.
Quant à moi si tu veux savoir, cela fait 3 semaines qu'avec ma compagne nous toussons comme des rats, nous avons eu notre épisode fièvreux avec mal de crâne, nous sommes donc par précaution dans la distanciation sociale même à domicile avec les mômes depuis un bail. Et on aimerait bien être dépisté pour savoir si on a chopé ou non cette merde....
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

La mėdiacratie vous dit chaque jour qu'on a atteint le pic... non la pandémie fait de plus de morts et se répand, surtout en France !!!

La mortalité explose à l'hôpital, la réanimation est saturée, 95% sont des plus de 65 ans qu'on laisse donc crever sans leur donner une dernière chance, 865 morts en 24h... sans compter les morts hors hôpital et le développement du virus dans l'ouest.

Italie 727 morts, et ça va exploser dans le sud après l'incubation suite à la transhumance nord-sud

Espagne en plein dedans, 864 morts

Le Royaume-Uni, ça explose, ce n'est que le début, 563 morts

États-Unis développement exponentiel, ça sera le plus touché, la Maison Blanche annonce déjà 100.000 à 240.000 morts en tout, 865 morts aujourd'hui

Au moins, ils disent la vérité eux, nous on nous amuse tous les jours, alors qu'on va tout droit vers 60.000 morts.
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

claude
Messages : 4083
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par claude »

Sans parler de tous les parisiens (zone contaminée) qui ont fait courageusement leur baluchon pour se réfugier en province / maison de campagne / villa… il y a bientôt 15 jours… "ça va péter, colonel !"
Claude

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1449
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par abdo_kassou »

Lu ce jour, taux de décès dans les ephad, 20%....
Avec 700 000 résidents, je vous laisse faire le compte.
Sachant qu'il y 1,5 millions de vieux confinés chez eux...avec des soignants à domicile qui n'en peuvent plus.
Petite anecdote perso: ma voisine, 120 kg, maladie orpheline stade bien avancé, est tombée chez elle. C'est le matin, elle est enfermée. L'aide soignante sonne chez moi, je passe par le toit, la trappe fenêtre salle de bain ouverte, je rentre, et j'arrive à la remettre sur pied :dance:
Le problème c'était l'aide soignante, la pauvre, grosse atteinte poumon, ça soufflait, sifflait, toussait... et pas de masque bien sûr.
4 jours après, je suis tombé malade.... Aux symptômes je pense bien sûr au covid. Mais je ne le saurais jamais. J'en suis à J+9, je pense que c'est passé, mais quelle fatigue et maux de tête pendant 5 jours...
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

FAYARD
Messages : 23296
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

triplette a écrit :
01 avr. 2020 18:29
FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 17:59
triplette a écrit :
01 avr. 2020 17:47


C'est absolument exact et les discussions devraient rester dans ce cadre là.
Mais certain tiennent à entretenir la culture française jusqu'à la caricature : ou bien ils croient et attendent l'homme providentiel (ex : Dr Raout) ou il leur faut un responsable plus crétin que les autres sur qui on charge tout (ex : Macron). Rien de nouveau dans l'hexagone quoi....
Tu bosses à l’extérieur en ce moment ? Moi oui, et tous les jours les flics demandent où sont les masques ?
Moi je suis un privilégié, dans mon unité, j’ai le droit au FFP2, 1 par jour. 8h avec le même, pas le droit de l’enlever sinon tu peux le jeter.
Alors oui tous les jours on a le droit d’insister et de dire où sont les masques ?
Je n’imagine même pas la colère du personnel soignant, ça doit rendre dingue !!! Ces gens ont du sang sur les mains.
La planète entière est au courant du manque de masque.
On aurait eu les stock du passé, aujourd'hui tu en manquerais pareil. L'ampleur de la pandémie a dépassé tout le monde, cette réalité t'échappe encore ? Je sais bien que l'humanité est bourrée de croyance, mais faut vraiment prendre nos dirigeants pour des Dieux pour penser encore aujourd'hui que tout à leurs yeux auraient du être prévisible.
Ceci dit, je comprends très aisément les inquiétudes et les demandes des gens exposé bien évidemment.
Quant à moi si tu veux savoir, cela fait 3 semaines qu'avec ma compagne nous toussons comme des rats, nous avons eu notre épisode fièvreux avec mal de crâne, nous sommes donc par précaution dans la distanciation sociale même à domicile avec les mômes depuis un bail. Et on aimerait bien être dépisté pour savoir si on a chopé ou non cette merde....
Arrête Triplette, tu racontes des bêtises, avec 1 milliard 700 millions de masques comme nous avions avant, le personnel soignant aurait pu voir venir et on aurait pu en donner à d’autres professions.
La rigueur budgétaire tue, ce n’est pas une nouveauté. Moi ce que je leur reproche, c’est les mensonges. Ces gens n’assument jamais.
Bon courage pour la guérison.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

FAYARD
Messages : 23296
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

abdo_kassou a écrit :
01 avr. 2020 19:05
Lu ce jour, taux de décès dans les ephad, 20%....
Avec 700 000 résidents, je vous laisse faire le compte.
Sachant qu'il y 1,5 millions de vieux confinés chez eux...avec des soignants à domicile qui n'en peuvent plus.
Petite anecdote perso: ma voisine, 120 kg, maladie orpheline stade bien avancé, est tombée chez elle. C'est le matin, elle est enfermée. L'aide soignante sonne chez moi, je passe par le toit, la trappe fenêtre salle de bain ouverte, je rentre, et j'arrive à la remettre sur pied :dance:
Le problème c'était l'aide soignante, la pauvre, grosse atteinte poumon, ça soufflait, sifflait, toussait... et pas de masque bien sûr.
4 jours après, je suis tombé malade.... Aux symptômes je pense bien sûr au covid. Mais je ne le saurais jamais. J'en suis à J+9, je pense que c'est passé, mais quelle fatigue et maux de tête pendant 5 jours...
Désolé mec, mais les quelques cas que je connais dans mon entourage ont les mêmes symptômes que toi. Pas de dépistage non plus, mais difficile de ne pas penser au covid19 en effet.
Grosse fatigue, maux de tête permanent pas très fort mais cela ne s’arrête pas et toux de ouf. Des jours avec et des jours sans, ça monte et ça descend. Pour certains ça dure depuis 15j, d’autres c’est moins long. J’en ai un seul qui a eu des douleurs terribles dans les poumons (comme des aiguilles plantées) et ça ne passe pas depuis 3 semaine, il reprend le boulot très bientôt et il est inquiet à juste titre. C’est une belle saloperie ce virus.
Bon courage
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10574
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par eric d »

Comment va le patient Venner aujourd'hui ? :D
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie

triplette
Messages : 5582
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 19:13
triplette a écrit :
01 avr. 2020 18:29
FAYARD a écrit :
01 avr. 2020 17:59


Tu bosses à l’extérieur en ce moment ? Moi oui, et tous les jours les flics demandent où sont les masques ?
Moi je suis un privilégié, dans mon unité, j’ai le droit au FFP2, 1 par jour. 8h avec le même, pas le droit de l’enlever sinon tu peux le jeter.
Alors oui tous les jours on a le droit d’insister et de dire où sont les masques ?
Je n’imagine même pas la colère du personnel soignant, ça doit rendre dingue !!! Ces gens ont du sang sur les mains.
La planète entière est au courant du manque de masque.
On aurait eu les stock du passé, aujourd'hui tu en manquerais pareil. L'ampleur de la pandémie a dépassé tout le monde, cette réalité t'échappe encore ? Je sais bien que l'humanité est bourrée de croyance, mais faut vraiment prendre nos dirigeants pour des Dieux pour penser encore aujourd'hui que tout à leurs yeux auraient du être prévisible.
Ceci dit, je comprends très aisément les inquiétudes et les demandes des gens exposé bien évidemment.
Quant à moi si tu veux savoir, cela fait 3 semaines qu'avec ma compagne nous toussons comme des rats, nous avons eu notre épisode fièvreux avec mal de crâne, nous sommes donc par précaution dans la distanciation sociale même à domicile avec les mômes depuis un bail. Et on aimerait bien être dépisté pour savoir si on a chopé ou non cette merde....
Arrête Triplette, tu racontes des bêtises, avec 1 milliard 700 millions de masques comme nous avions avant, le personnel soignant aurait pu voir venir et on aurait pu en donner à d’autres professions.
La rigueur budgétaire tue, ce n’est pas une nouveauté. Moi ce que je leur reproche, c’est les mensonges. Ces gens n’assument jamais.
Bon courage pour la guérison.
Mais Fayard si il y avait eu ce stock, au moment où personne n'imaginait une telle pandémie, il est très probable qu'une bonne partie soit partie en Asie, voire même en Italie après. Même le peut être sauveur Pr Raoult ne croyait pas possible la venue du virus dans nos contrés. Il aurait été impensable de ne pas faire preuve alors de solidarité avec l'Asie. Bref, si il y avait eu ce stock, rien ne permet de dire qu'il aurait été destiné à nos soignants ou à nos F.O. Et même si cela avait été le cas, se sentant protégés, les masques distribués en nombre auraient peut être simplement contribué à reculer la date du confinement de 1 à 2 semaines.
Tout cela pour dire qu'en pareille situation d'urgence, les autorités agissent comme elles peuvent avec les moyens à disposition. Avec d'autres moyens, les décisions auraient été certainement autres, mais face à l'ampleur du problème constaté, probablement tout autant impuissantes. Faut pas se faire d'illusion pour le moment ce virus nous dépasse. Je suis persuadé qu'on va finir pas prendre le dessus, ca bosse et ça coopère partout dans le monde pour ça, mais faut être patient.
Après, entendons nous bien, ça ne veut pas dire qu'il faudra ignorer les défaillances et ne pas remettre en cause un certain nombre de principes économiques dogmatiques dont effectivement on mesure les limites.
Bon courage à toi également.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

eric d a écrit :
01 avr. 2020 20:23
Comment va le patient Venner aujourd'hui ? :D
Envoie tes raisonnements, on a besoin de se détendre... :D
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Répondre