COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8551
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Joel »

Après, pour ceux qui croient à la Phytothérapie, on peut faire quelque chose de simple que je prends en préventif depuis 15 jours (je suis le Dr Raoult depuis plus d'un mois).
Quinquina (pour l'Hexachloroquine)
Thym et Romarin qui sont de très puissants antiviraux (on peut rajouter le buis pour ceux qui veulent).
L’échinacée pourpre etla Propolis peuvent aider comme anti-biotique naturel puisqu'il semble que cela potentialise l'effet de la quinine.
Et eucalyptus ou tout autre favorisant la respiration

Alors ce ne sera pas bien sur comme un vrai traitement mais tout ce qui est pris est pris ....
Optimiser votre position vélo ?
http://www.velofitting.com

Il n'y a pas de chemin vers le bonheur, le chemin est le bonheur.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7202
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Thierry *OnlineTri* a écrit :
22 mars 2020 11:44
Inutile de vous battre, l'Impérial college a fait les calculs pour vous :
https://www.imperial.ac.uk/media/imperi ... 3-2020.pdf

(je suis en train de le lire donc trop tôt pour vous faire un résumé)

L'estimation de la non-intervention pour l'UK : 510,000 morts et les US : 2,200,000 (d'ici la fin de l'été).

T.
Bon j'ai pu tout lire et les perspectives sans médoc ni vaccin ne sont pas très réjouissantes... Il s'agit des recommandations de l'Impérial Collège qui apporte une vision chiffrée et froidement réaliste(?) de la situation pour le Royaume Unis (largement transposable chez nous je pense). Voici les points clés :

* La modélisation qu'ils ont utilisé est relativement complexe et tient compte de plein de paramètres. Cela ne veut pas dire qu'elle soit juste (le temps le dira) mais ça ne peut être balayé d'un revers de main et c'est que j'ai vu de plus complet jusqu'à présent. Le modèle a été éprouvé avec la grippe aviaire.

* C'est parti pour durer : Sans aucune intervention le pic intervient au bout de 3 mois(!) le problème serait "résolu" d'ici la fin de l'été. Au final 81% de la population est contaminé le bilan au RU (et sans doute en France) serait potentiellement de l'ordre de 400-500k morts, 2 millions aux US. Ils comparent la gravité du scénario à celle de la grippe espagnole. La mortalité et demande en soin intensif est très inégale suivant la tranche d'age.

* Sans contrôle la demande en soins intensifs dépasserait de 30x la capacité médicale (au Royaume Uni). Même si la France est mieux équipé on voit que même avec 2 ou 3x plus de lits on est submergé dans TOUS les cas. La saturation engendrée viendra aggraver la mortalité estimée au point ci dessus.

* Essayer d'avoir moins de morts c'est donc faire des efforts conséquents jusqu'à ce qu'un vaccin arrive. Cela veut dire au moins 18 mois...

* Si l'on veut limiter les morts on peut choisir entre des stratégies de ralentissement du virus (confinement ciblé des malades, fermeture de certains établissements,...) ou de prendre des mesures plus contraignantes pour tenter d'arrêter le virus.

* Les simples stratégies de ralentissement conduisent malheureusement tout de même à une saturation des hôpitaux (demande au mieux 8x supérieure à la capacité de soin, la moins pire de ses stratégies permettant de réduire de 50% le nombre de morts... ça ne sera pas assez).

* Les pays qui le peuvent sont + ou - contraints de TENTER de bloquer la propagation du virus avec des contraintes bien plus forte sur les populations.

* Les effets des mesures prises ne sont visibles au niveau des services de soin intensif 3 semaines après leur mise en place.

* Les confinements/fermetures n'étant pas tenables sur le long terme la solution proposée est de baser l'ouverture/fermeture en fonction du nb de cas dans les urgences. L'étude est faite sur un période de 2 ans(!), l'étude estime que des mesures devront être prises 2/3 du temps...

* On nage en plein inconnu : de tels efforts n'ont jamais été fait à une telle échelle et sur une telle durée. La façon dont les populations vont accepter cela est inconnue.

...

La limite de cette étude est bien sur de ne regarder que l'impact sur les morts dus au COVID-19 à l'exclusion de tous les autres problèmes qu'à un pays à gérer et du coût des mesures.

Il a le mérite de montrer cependant qu'en l'absence de médicament, la lutte est loin d'être simple et ne sera en aucun cas l'affaire de quelques semaines.

Bien sûr il se peut aussi que la simulation soit trop alarmiste. Je suppose que le modèle va être affiné en fonction des nouvelles connaissances sur ce virus.

En matière de politique publique, chaque pays utilisant des stratégies un peu différente il convient donc d'être curieux de ce qui se fait ailleurs et d'apprendre des succès/échecs.

T.

Fab74ch
Messages : 2997
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Thierry *OnlineTri* a écrit :
22 mars 2020 16:12
Thierry *OnlineTri* a écrit :
22 mars 2020 11:44
Inutile de vous battre, l'Impérial college a fait les calculs pour vous :
https://www.imperial.ac.uk/media/imperi ... 3-2020.pdf

(je suis en train de le lire donc trop tôt pour vous faire un résumé)

L'estimation de la non-intervention pour l'UK : 510,000 morts et les US : 2,200,000 (d'ici la fin de l'été).

T.
Bon j'ai pu tout lire et les perspectives sans médoc ni vaccin ne sont pas très réjouissantes...

T.
Merci Thierry.
C’est intéressant de voir qu’avec un calcul coin de table on tombe sur le bon ordre de grandeur : plusieurs (dizaine de) millions, hein FAYARD :wink:

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

Joel a écrit :
22 mars 2020 15:02
Après, pour ceux qui croient à la Phytothérapie, on peut faire quelque chose de simple que je prends en préventif depuis 15 jours (je suis le Dr Raoult depuis plus d'un mois).
Quinquina (pour l'Hexachloroquine)
Thym et Romarin qui sont de très puissants antiviraux (on peut rajouter le buis pour ceux qui veulent).
L’échinacée pourpre etla Propolis peuvent aider comme anti-biotique naturel puisqu'il semble que cela potentialise l'effet de la quinine.
Et eucalyptus ou tout autre favorisant la respiration

Alors ce ne sera pas bien sur comme un vrai traitement mais tout ce qui est pris est pris ....
On a des anti-viraux, ce qu'on n'arrive pas à contrôler, c'est la réaction du système immunitaire qui inflamme les poumons du patient et le tue.
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kenzo
Messages : 15480
Inscription : 07 sept. 2006 14:03
Localisation : ABC NEWS !!!

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Kenzo »

Joel a écrit :
22 mars 2020 15:02
Après, pour ceux qui croient à la Phytothérapie, on peut faire quelque chose de simple que je prends en préventif depuis 15 jours (je suis le Dr Raoult depuis plus d'un mois).
Quinquina (pour l'Hexachloroquine)
Thym et Romarin qui sont de très puissants antiviraux (on peut rajouter le buis pour ceux qui veulent).
L’échinacée pourpre etla Propolis peuvent aider comme anti-biotique naturel puisqu'il semble que cela potentialise l'effet de la quinine.
Et eucalyptus ou tout autre favorisant la respiration

Alors ce ne sera pas bien sur comme un vrai traitement mais tout ce qui est pris est pris ....
Moi tous les jours je me fait une tisane de Thym et de Romarin + Echinacée si besoin. :wink:

Drancis Frake
Messages : 238
Inscription : 07 juin 2018 21:11

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Drancis Frake »

Venner192 a écrit :
22 mars 2020 16:52
Joel a écrit :
22 mars 2020 15:02
Après, pour ceux qui croient à la Phytothérapie, on peut faire quelque chose de simple que je prends en préventif depuis 15 jours (je suis le Dr Raoult depuis plus d'un mois).
Quinquina (pour l'Hexachloroquine)
Thym et Romarin qui sont de très puissants antiviraux (on peut rajouter le buis pour ceux qui veulent).
L’échinacée pourpre etla Propolis peuvent aider comme anti-biotique naturel puisqu'il semble que cela potentialise l'effet de la quinine.
Et eucalyptus ou tout autre favorisant la respiration

Alors ce ne sera pas bien sur comme un vrai traitement mais tout ce qui est pris est pris ....
On a des anti-viraux, ce qu'on n'arrive pas à contrôler, c'est la réaction du système immunitaire qui inflamme les poumons du patient et le tue.
Mieux vaut avoir des freins entretenus que de se retrouver systématiquement le nez dans l'airbag ! Même si le bon état de nos freins n'empêche pas que l'on puisse se retrouver un jour sur le toit.

Le message de Joël est le plus constructif. Tire t'on quelque chose d'intéressant et d'utile de cette cacophonie d'opinions ? Oui, peut-être, pour un sociologue. Je retiens le lien donné en début de sujet, il est très intéressant, car bien argumenté, clair et respire l'honnêteté intellectuelle, ça fait du bien.

Je rajoute à la liste de Joël le Ravintsara qui est aussi très efficace.

Sur ce je vous souhaite bonne joute.

W.

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

Drancis Frake a écrit :
22 mars 2020 17:30
Venner192 a écrit :
22 mars 2020 16:52
Joel a écrit :
22 mars 2020 15:02
Après, pour ceux qui croient à la Phytothérapie, on peut faire quelque chose de simple que je prends en préventif depuis 15 jours (je suis le Dr Raoult depuis plus d'un mois).
Quinquina (pour l'Hexachloroquine)
Thym et Romarin qui sont de très puissants antiviraux (on peut rajouter le buis pour ceux qui veulent).
L’échinacée pourpre etla Propolis peuvent aider comme anti-biotique naturel puisqu'il semble que cela potentialise l'effet de la quinine.
Et eucalyptus ou tout autre favorisant la respiration

Alors ce ne sera pas bien sur comme un vrai traitement mais tout ce qui est pris est pris ....
On a des anti-viraux, ce qu'on n'arrive pas à contrôler, c'est la réaction du système immunitaire qui inflamme les poumons du patient et le tue.
Mieux vaut avoir des freins entretenus que de se retrouver systématiquement le nez dans l'airbag ! Même si le bon état de nos freins n'empêche pas que l'on puisse se retrouver un jour sur le toit.

Le message de Joël est le plus constructif. Tire t'on quelque chose d'intéressant et d'utile de cette cacophonie d'opinions ? Oui, peut-être, pour un sociologue. Je retiens le lien donné en début de sujet, il est très intéressant, car bien argumenté, clair et respire l'honnêteté intellectuelle, ça fait du bien.

Je rajoute à la liste de Joël le Ravintsara qui est aussi très efficace.

Sur ce je vous souhaite bonne joute.

W.
Ce n'est pas une joute, renseigne-toi avant de donner des leçons,.
J'évoque un fait médical fondamental, c'est la réaction incontrôlée du système immunitaire qui achève le patient.
Les chercheurs essaient d'annihler ses effets mortifères.


Source National Geographic 05/03/2020

« Vient ensuite la 2e phase avec l’entrée en jeu du système immunitaire. Stimulé par la présence d’un intrus viral, notre organisme se lance dans la bataille contre la maladie et inonde nos poumons de cellules immunitaires afin de limiter les dégâts et réparer le tissu pulmonaire.

En fonctionnement normal, ce processus inflammatoire est mené avec précision et se limite aux régions infectées mais, parfois, notre système immunitaire sort de ses gonds et ces cellules détruisent tout sur leur passage, y compris les tissus sains.

« Finalement, la réponse immunitaire cause plus de dégâts qu’elle n’en corrige, » poursuit Frieman. Les poumons sont obstrués par davantage de débris et la pneumonie s’aggrave. »
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

geraud a écrit :
22 mars 2020 00:34
Venner192 a écrit :
21 mars 2020 21:59
geraud a écrit :
21 mars 2020 21:25

On sera bien avancé avec des plaintes...

Les experts Allemands eux même disent ne pas exactement savoir pourquoi leur taux de décès est si faible. Un des aspect est juste mathematique; ils ont beaucoup plus testé que nous donc leur chiffre du nombre de contamines est beaucoup plus juste. Donc leur taux plus exact. Comme en France le nombre de contamines est largement sous-estimé, mathématiquement la mortalité est sur estimée.

Oui, ils ont plus de place en réanimation. Mais comme en France la saturation a tout juste été atteinte, ça ne devrait encore pas trop jouer sur les chiffres. Par contre une fois la saturation atteinte, la oui, on va voir des différences.
lol évidemment qu'ils savent expliquer leur chiffre puisqu'ils font des tests et ont les moyens de soigner.
Pour le reste, tu énonces des évidences, c'est ce que je disais pour affirmer dès le début que la mortalité de 2% ne voulait rien dire car on sous-évaluait totalement le nombre de contaminés ou de malades.
Ben non pas évidemment justement. Eux savent te dire ce qu ils font pour limiter la mortalité, mais ils ne savent pas dire pourquoi il y a une telle différence dans la mortalité quand on compare à d autres pays.
Essaye de te renseigner avant de tout trouver évident, et lol, etc... ça t eviterait parfois de prendre les autres de haut pour rien. Et excuse moi si tout est une évidence pour toi. Mais dans ces cas, tu peux sans doute nous expliquer pourquoi avoir 25.000 lits réduirait la mortalité par rapport à un pays qui en a 12.000 (comme la France) quand tu en as à un stade ou la saturation n est pas atteinte en France :!:
Tu persistes dans ton ignorance, alors que je te redis que les autorités allemandes savent pourquoi ils maintiennent un taux de mortalité très bas,.c'est parce qu'ils font massivement des tests, qui leur permet de prendre la maladie précocement.
Nous avons ni les moyens de tester, ni les moyens de fournir des masques aux populations à risque.
Je fais maintenant quotidiennement les courses pour 7 personnes confinées à risque, 6 vieux et un ami cotorep atteint de Spondylathrite Ankylosante, qui n'a pas de défense immunitaire.
Les supérettes et supermarchés sont plein de vieux sans masque, c'est dramatique...
Protégez vos vieux, ils sont en première ligne... :|
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

claude
Messages : 4083
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par claude »

Allez, un petit remontant :

https://www.youtube.com/watch?v=QRxnpw8wDnU

...pour pas que le ciel nous tombe sur la tête...

:mrgreen:
Claude

FAYARD
Messages : 23296
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Fab74ch a écrit :
22 mars 2020 16:38
Thierry *OnlineTri* a écrit :
22 mars 2020 16:12
Thierry *OnlineTri* a écrit :
22 mars 2020 11:44
Inutile de vous battre, l'Impérial college a fait les calculs pour vous :
https://www.imperial.ac.uk/media/imperi ... 3-2020.pdf

(je suis en train de le lire donc trop tôt pour vous faire un résumé)

L'estimation de la non-intervention pour l'UK : 510,000 morts et les US : 2,200,000 (d'ici la fin de l'été).

T.
Bon j'ai pu tout lire et les perspectives sans médoc ni vaccin ne sont pas très réjouissantes...

T.
Merci Thierry.
C’est intéressant de voir qu’avec un calcul coin de table on tombe sur le bon ordre de grandeur : plusieurs (dizaine de) millions, hein FAYARD :wink:
Bah à l’échelle mondiale c’est toujours peu. Je sais bien que c’est dur à entendre, mais plusieurs mois de confinement feront bien plus de dégâts que ce virus. On va sérieusement déséquilibrer la géopolitique mondiale, et ça c’est pas une bonne nouvelle. Sans parler des tensions communautaires qui vont sérieusement augmenter rien que dans notre pays.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

claude
Messages : 4083
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par claude »

Je ne te demandes pas si le confinement est respecté dans certains quartiers… :sm11:

Alors qu'ailleurs, le petit vieux qui sort faire pisser Mirza, il n'échappe pas aux foudres… :sm1:
Claude

claude
Messages : 4083
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par claude »

Une qui ne rigole pas, c'est Angela :

https://www.liberation.fr/direct/elemen ... es_111071/

Heureusement qu'elle s'est arrêtée à 2, en dessous ça aurait été difficile à tenir...
Claude

USAT
Messages : 2863
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par USAT »

La réflexion d'un proche.

Pour la France, il y a un truc vérolé dans tout ça.
En fonctionnant par hypothèses et sous-hypothèses on peut quadriller la situation :

1 - Virus dangereux.
2- Virus à la dangerosité exagérée.

Si 2-, pourquoi? Dans quel but?

Si 1-
1a - ils sont incompétents / inconscients / irresponsables / amateurs
1b - c'est voulu et les décisions ont un sens. Dans leur choix et dans leur temporalité.

Actuellement ça ressemble beaucoup à du 1a. Des mecs dépassés, incapables. Mais en est-on sûr? Ne pas de fier aux apparences.

il y a un truc qui pue, un truc qui colle pas, le grain de sable qui fait que la posture de façade s'effrite.

Toujours en lien avec 1- et 2-.
Si c'est dangereux, tu prends des mesures.
Si ça avait été Ebola, avec les mesures prises, avec le même timing, on est déjà tous morts.

Ils savaient, ils avaient anticipé, selon leurs dires. Mais tout montre que non. Un indice.
Pas de tests (la clé! Tous les pays qui s'en sortent mieux ont fait une large campagne de test) Un Indice.
Pas de masque. Pas de gel.
Un hôpital à la rue, épuisé, vétuste et sans moyens.
Hum...
Si ça n'est pas fait exprès, c'est vachement bien imité.

Alors quand je dis "fait exprès", je me comprends. Ils n'ont pas inventé le virus.
Mais chaque situation permet des opportunités.
On a fait des guerres qui ont été des boucheries pour moins que ça.
Et là on parle de milliers de milliards.

Donc? ça va servir à "masquer" et justifier la crise financière.
Elle arrivait. C'était inévitable, inéluctable.
De plus, partout dans le monde la colère et la contestation sont présentes.
En 2008 on a payé la facture pour eux, ( Dette ) et on la paye encore, au prix fort!le pire, c'est à EUX qu'on la paie. Double peine.
Cette fois les gens auraient refusé de payer la note.
Alors on fait coup double.
On va faire passer la crise sur le dos du virus. Mais pas pour une petite grippe.
Non, après 10000 morts, les gens seront prêts à tout entendre, à tout accepter. Voila pourquoi on va laisser monter un peu les décès, puis seront contrôlés, avec pour dommages collatéraux les soignants, policiers etc.
Ça a déjà commencé! Ils votent des lois merdiques, casse le code du travail. Et tout accuse Macron et ses disciples.
Et il se passe quoi? Macron monte en flèche dans les enquêtes d'opinion!
On pourrait tuer leur famille, les gens diraient encore merci!
Et quand ils auront suffisamment peur, ils accepteront tout. TOUT.

Ça a déjà commencé. Code du travail? On s'en passe!

Quant au confinement, c'est une question complexe.
Est-ce la bonne stratégie? Non.
La seule stratégie? non.
La Corée n'y a pas eu recours et elle s'en est sortie. Ah par contre… ils avaient des tests (en masse) et des masques… la boulette... le manque de test est un hasard quand on vous dit que tout a été prévu? ( Incohérence entre les faits et les paroles, et seul les faits comptent ) Indice.

On retombe toujours sur la même question: incompétents à ce point?
Non, parce qu'ils prennent toutes les mauvaises décisions. Mais en plus à contre-temps.
Mais en tirant les décisions au hasard, on ferait moins de conneries et de faux-pas.
Ça suscite le soupçon... Indice. qu'est-ce cela cache?

Mais revenons en au confinement.
Bonne solution? non.
Mais seule solution à présent. Non pas pour réduire l'épidémie.
C'est stupide de croire ça.
C'est comme croire qu'on peut freiner un train lancé avec ses semelles.

Non, l'idée, c'est de limiter la progression.
Le contamination est acquise. C'est juste une question de temps.
Et justement le confinement, c'est acheter du temps.
Pour ne pas que les hôpitaux explosent. Et qu'on passe de la médecine à la médecine de guerre.
Là, le nombre de morts grimperait en flèche comme en Italie.
C'est juste limiter, "lisser" la progression. Rien de plus.

Ce qui pourrait laisser penser qu'ils ont opté pour la stratégie de l'immunisation de masse.
Ça peut fonctionner. Mais c'est coûteux en vies humaines...
On espère que le nombre de personnes immunisées dépasse celui des infectés.
Ça ne marche que si on ne peut pas rechoper le virus ET que celui-ci ne mute pas. Indice.

Et puis "confinement"... mais avec beaucoup d'exceptions. Surtout si tu bosses et qu'on a besoin de toi. Là tu es sacrifiables à souhait. Donc confinement a géométrie variable. Indice.

Flic ou infirmière, tu joues une mi-temps du bon côté, une autre dans le mauvais.
Tous sont niqués.

Tous cela est donc une fatalité?
Vraiment?
La Corée s'en sort. Et même en allant moins loin.
L'Allemagne. Plus de cas qu'en France.
Mardi ou mercredi ils comptaient… 23 morts DEPUIS LE DEBUT. ( Détection en amont, = traitement prus a temps = moins de morts. Idem pour la Corée )
Le même jour ou la veille, 175 morts en France en 1 SEUL JOUR.
Il n'y a pas un truc qui déconne? Si on a le meilleur système de santé au monde, comme on aime a le répéter, pourquoi on est en là? Indice.

Evidemment on ne prend en charge et on ne détecte les personnes que quand elles sont dans un état critique. Vas sauver la situation après!
Déjà le pronostic est engagé pour des personnes présentant des morbidités dans 99% des cas.

Bien sûr, même si on voulait faire autrement, on ne pourrait pas, malgré que que "tout ai été prévu", (:D )

Si on aborde la situation au premier degré, beaucoup de choses bizarres, incohérentes, contradictoires.

Il ne faut pas faire de sport. Mais on peut faire ses courses.
Il ne faut pas sortir. Mais il faut aller bosser. ( BTP..risible)
Les masques ne sont pas nécessaires, mais on les réserve pour le personnel médical (qui ne les ont toujours pas parfois).
Etc...Pourquoi? cela mène ou? il faut changer d'ange de point de vue, ne pas regarder la on vous dit mais là le bon sens vous mène.

Bref, on peut aussi mettre ça sur le compte de la panique pour des personnes incompétentes en situation de crise.
Macron sort de la banque Rotschild. Il sait quoi? Rien.
Ca l'amuse même. Ce peuple qui lui casse les couilles depuis 1 an et 1/2... il a sa revanche.

SI Bernard Arnault, Xavier Nielle ou Macron meurent du corona, je commencerai à flipper.
Mais ça n'arrivera pas.
Des milliers de personnes seront sacrifiées, telles les liquidateurs de Tchernobyl. Mais pas eux. Non. Pas eux.

ça parle de changer le monde, de le repenser.
Promesse pieuse d'alcoolique.
Une fois la peur passée, les gens retourneront à leur monde. Avec même encore plus de frénésie. Comme s'ils avaient de la consommation à rattraper.
Les comportements sont visibles, exacerbés. La bêtise. L'égoïsme; Aveuglement par effet de groupe.

Quant aux effets du confinement, on ne les mesure pas. On ne les imagine même pas.
Des divorces pour le "moins" grave.
Des dépressions.
Des stress post traumatiques
Mais aussi des personnes âgées qu'on retrouvera mortes chez elles, parce que personnes ne se sera inquiété de leur absence avec le confinement.
Des suicides.
Quelques meurtres.
Economiques etc. Trop difficile à prévoir, trop de paramètres non quantifiables.

Mentalement et physiquement, c'est éprouvant.
Pour certains, les cellules d'isolement, la lumière en plus.
En prison le maximum est de 30 jours et ça détruit les personnes.

Il y a un truc derrière tout ça.. ou alors c'est le plus grand naufrage par cynisme, incompétence et de l'irresponsabilité de l'Histoire...mais je n'y crois pas, ça serait sous estimé la puissance de l'ennemi. Leur tour de force est de vous faire croire qu'ils vous veulent du bien, vous protège, alors que nombre d'indices et de faits montrent l'inverse

On est en guerre oui, reste a savoir qui est l'ennemi dans cette histoire.

Comme pour l'état d'urgence "anti-terroriste".
C'est provisoire.
Puis ça dure.
Et puis un jour ça devient la norme. Baisé.

On manque de tests, de masques, de personnels, de lits de réa, de gel...
Et les premières mesures… c'est de s'en prendre au code du travail.

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

Synthétise ou écris un livre mec...
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Venner192
Messages : 1551
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Venner192 »

geraud a écrit :
22 mars 2020 14:04
Venner192 a écrit :
22 mars 2020 11:15
FAYARD a écrit :
22 mars 2020 06:05


Tes chiffres sur le nombre de lits en réanimation sont faux, l’Allemagne n’a pas 5 fois plus de lits que la France, juste le double.
Source le site de France Inter publié le 12 Mars, et information que j'ai entendue reprise hier soir dans le talk-show de RMC

«Enfin, le système de santé n'est pas toujours aussi développé : en Allemagne, le ministre allemand de la santé dénombre 28 000 lits disponibles en soins intensifs. Ramené à la population outre Rhin, cela représente 6 lits pour 1 000 habitants, c’est-à-dire l'un des taux les plus élevés des pays de l'OCDE, après le Japon et la Corée. Un taux d’équipement 2 fois plus élevé que celui de l'Italie.

La France quasi au même niveau que l’Italie
L'hexagone compte 5 500 lits en soins intensifs, c’est à peu près autant que l'Italie (5 100 lits en temps normal, porté à 7 500 avec la crise du coronavirus)»

Ma constatation, c'est que les pays de tradition collectiviste d'Europe de l'Est ont 6 à 7 lits de réanimation pour 1.000 habitants, et les champions du libéralisme ou du social libéralisme Chili USA Royaume Uni Italie Espagne en ont entre 2 et 2,4
En France, nous sommes à 3 lits, preuve que notre raclure politique socialiste et de droite, sont les fossoyeurs de notre pays et de notre hôpital.
La médiacratie vous formate pour ne pas voter populiste, jusqu'au jour où une pandémie est un révélateur brutal de notre Nation dévastée.
Ca fait une semaine qu on voit ces chiffres en boucle... 5000 c est juste le nombre de places dans les hôpitaux publics. Il faut en ajouter 7000 dans les cliniques. Donc déjà on passe de 5 à 12.

Jusqu a preuve du contraire, si nos pays ont un tel nombre de lits, c est parce que 99,9% du temps, on n a pas besoin de plus. La on est sur un événement hyper exceptionnel; tu ne dimensionnes pas un secteur par rapport à de l exceptionnel. Deja c est infinançable et en plus ça ne marche pas. Triple les lits, triple les postes, et pendant 99 ans tu auras 2/3 de tes machines qui ne sont pas utilisées et le personnel occupé à d autres tâches (parce qu on n a pas besoin de tant de monde) et le jour ou tu en auras vraiment besoin, tu t apercevras que les machines en réserve ne sont plus opérationnelles et les gens ont perdu leurs compétences.

Les populistes ont déjà été au pouvoir dans le monde. Si c etait globalement bien mieux que nos démocraties, ils ont l humilite chevillée au corps, parce qu ils ne l ont pas montré 😁
T’es un inconscient, tes extrapolations sur nos lits de réanimation est totalement fantaisiste !!!
Dans lEst, on sélectionne déjà les malades que l’on ne peut plus soigner en leur laissant toutes leur chance.
Des les Ehpad, on y laisse creuver les vieux qu’on ne peut hospitaliser.
Cette situation tragique va se généraliser avec le pic approchant, et la situation à l’italienne arrive à grands pas.
Ton irresponsabilité se porte aussi sur les possibilités du nombre de lits pour 1.000 selon le degré de responsabilité des gouvernants.
Alors je te laisse consulter le classement par pays, en espérant qu’un de tes proches ne trépassent pas pour t’ouvrir les yeux...

« Sur 35 pays, la France se classe seulement au 19e rang loin, très loin des trois premiers pays ayant le plus de lits en soins intensifs à offrir à leurs habitants, selon l'OCDE : Japon (7,8 lits pour 1.000 habitants), Corée du Sud (7,1) et Allemagne (6). Elle est même surclassée par beaucoup d'ex-pays de l'est : Lituanie (5,5), République slovaque (4,9), Pologne (4,8), Hongrie (4,3), Slovénie (4,2), République tchèque (4,1), Estonie (3,5) et Lettonie (3,3). Mais la France est devant l'Italie (2,6), les Etats-Unis (2,4), l'Espagne (2,4) et le Royaume-Uni (2,1). Enfin, le Chili (2), le Canada (1,9) et le Mexique (1,4) ferment la marche. »
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Répondre