COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
Blueboy
Messages : 539
Inscription : 09 déc. 2005 19:08
Localisation : Paname

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Blueboy »

Bardamu a écrit : 12 avr. 2021 11:49
claude a écrit : 12 avr. 2021 11:29
Fafa44 a écrit : 12 avr. 2021 10:02

Celle que je vois bien sortir du bois c'est Marion Maréchal LP.
Elle est nettement plus mignonne que sa tante… mais au niveau de ce qu'il y a entre les oreilles, c'est pas mieux :sm1:
Moi, je la trouve remarquable... Et sa tante n'est pas si conne, c'est juste que c'est une gauchiste contrariée !
Si Marion LP décidait d'y aller (mais ça n'arrivera pas), elle plierait toute la droite, j'en suis convaincu !
Sois fier et prends cher.
triplette
Messages : 6459
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

JeanMoulu a écrit : 12 avr. 2021 16:38
triplette a écrit : 12 avr. 2021 11:18 Tu sais, je ne cherche à convaincre personne.
Moi non plus. Mais ca ne te donne pas raison quand même.
Après 2008, si tu penses que nous ne sommes pas revenus de l'idée d'une auto-régulation par les marchés, t'as loupé un truc.
Sinon tous les plans de relance actuels sont antinomiques avec ce que vous nommez "néolibéralisme", "ultralibéralisme" etc...
Maintenant si tu veux me démontrer le contraire, vas-y, mais bon courage.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
JeanMoulu
Messages : 403
Inscription : 31 mai 2016 15:21

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par JeanMoulu »

triplette a écrit : 12 avr. 2021 17:28
Oui. C'est pas comme si c'était mon métier après tout. :roll:
Z__orglub
Messages : 1073
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

FAYARD a écrit : 12 avr. 2021 17:08
Z__orglub a écrit : 12 avr. 2021 16:08
Silver0l a écrit : 12 avr. 2021 14:49

Non, c'est juste le contraire. Une politique libérale (pas la peine de rajouter néo), c'est de laisser opérer librement les forces vives de la nation, et de maintenir l’État dans son rôle régalien de protecteur et de régulateur.
Le problème, c'est que quand on dit ça, on a strictement rien dit. Régulateur et protecteur comment ? quel est le taux d'imposition ? sur le capital, sur le travail, les héritage, les sociétés. Qu'est ce qui est un service public, qu'est ce qui ne l'est pas ? quelles lois pour protéger l'environnement et les plus fragiles ? comment on se substitue au marché quand il échoue (par exemple sur les projets de long terme) etc etc...

Par ailleurs, les néolibéraux à la Macron sont plus dans une optique d'aider les banques et leurs amis qui sont en situation de monopoles ou de cartel, que de garantir des mécanisme de marché libre. Il s'agit avant tout d'imposer le marché aux plus faibles, et de garantir des rentes aux puissants ou carrément de les subventionner.
Il y avait un faible espoir que Macron mette fin à cette emprise grandissante, mortifère et étouffante de l’État
Ne t'inquiète pas, ce sont les marchés financiers qui vont décider des politiques françaises, grace à la pression sur les taux d'intérêts. D'ailleurs, on parle déjà d'austérité pour rembourser la dette.

Ensuite, la différence entre libéralisme et néolibéralisme est que les deuxième prônent surtout un laissez faire économique. De manière générale, le libéralisme prone aussi les libertés individuelles. Par exemple, je ne pense pas qu'on puisse se prétendre "libéral" et en même temps vouloir pénaliser la prostitution, le cannabis et imposer l'usage d'attestation pour sortir le chien. Alors que c'est compatible avec la pensée néolibérale qui se concentre surtout la propriété privée et qui est principalement allergique à toute forme d'imposition.
Si on se lance dans l’austérité pour rembourser la dette, on va tout droit à la catastrophe. Ce sera contre productif....De toute façon, on n’a pas besoin de rembourser cette dette, juste les intérêts, et pour ça, la croissance suffit, pas besoin de taper toujours sur les classes moyennes, elles n’ont déjà plus grand chose. À cette allure, je vais me casser de ce pays quand je serais à la retraite et je vais dire à mes enfants d’aller travailler à l’étranger, entre la montée de l’intégrisme religieux et les bons à rien en économie qui se succèdent à l’Élysée, ma famille n’a plus rien à faire ici.
Reste plus qu’à me trouver une destination. Le Portugal c’est pas mal, mais dans 10 ans ?
Pas si simple de trouver une destination. Je me pose souvent la question mais je ne trouve pas l'endroit idéal. Je ne suis pas chauvin, mais je crois que la France est quand même un pays où on vit bien, sauf peut-être en région parisienne et dans les banlieues. Mais on mange assez bien, le climat est pas mal, on a beaucoup de vacances, on peut se faire soigner pour pas cher, les études sont quasi gratuites, les inégalités sont quand même moins prononcées qu'ailleurs. Mais effectivement, ca se dégrade économiquement à vue d'oeil (cf. les gilets jaunes) et avec le réchauffement climatique on va subir des migrations importantes.

Les pays du nord de l'Europe ont l'air sympa, mais c'est assez triste, surtout en hiver. Dans les pays anglo-saxons (surtout les US), c'est malbouffe et consommation à l'extrême, culture zéro, d'énormes inégalités et beaucoup de précarité. En Asie, on peut vivre assez bien dans la mesure où l'on vit sur nos rentes d'occidentaux, mais ça a un coté dérangeant de se pointer là-bas et de jouer le roi blanc qui se fait servir par des gens dans la misère. Et ce modèle est un peu fini de toutes façons, déjà maintenant, la plupart des touristes en asie du sud-est sont chinois, on ne pourra plus suivre financièrement. Et tout est saccagé par le tourisme.

Parfois je songe à l'amérique latine (l'argentine ?), ça fait qq années que je me suis mis à l'espagnol, en anticipation. Et je crois que malgré tout, les USA restent une valeur sure. Le pays est tellement grand et plein de resources. Par contre, il faut être du bon coté. Pour les pauvres, c'est littéralement le tiers monde.
IRONMAN04
Messages : 1460
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par IRONMAN04 »

Oui FAYARD, j’y ai pensé mais on ne peut bénéficier du régime fiscal avec nos retraites de la fonction publique :( :( :(
Sinon, j’y serais depuis quelques années. Ne reste plus qu’à continuer à se faire plumer par les,impôts. :x :x :x
Ciao
triplette
Messages : 6459
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

JeanMoulu a écrit : 12 avr. 2021 17:54
triplette a écrit : 12 avr. 2021 17:28
Oui. C'est pas comme si c'était mon métier après tout. :roll:
Bah explique alors.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
FAYARD
Messages : 26265
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

IRONMAN04 a écrit : 12 avr. 2021 18:26 Oui FAYARD, j’y ai pensé mais on ne peut bénéficier du régime fiscal avec nos retraites de la fonction publique :( :( :(
Sinon, j’y serais depuis quelques années. Ne reste plus qu’à continuer à se faire plumer par les,impôts. :x :x :x
Ciao
Comment ça ?
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Silver0l
Messages : 8135
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Z__orglub a écrit : 12 avr. 2021 17:56 Et je crois que malgré tout, les USA restent une valeur sure. Le pays est tellement grand et plein de resources. Par contre, il faut être du bon coté. Pour les pauvres, c'est littéralement le tiers monde.
Tu vomis en permanence sur le libéralisme et tu envisages sérieusement de déménager aux USA!!! :shock: :shock:
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
JeanMoulu
Messages : 403
Inscription : 31 mai 2016 15:21

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par JeanMoulu »

triplette a écrit : 12 avr. 2021 18:46 Bah explique alors.
J'ai essayé d'expliquer quelque trucs dans les pages 500 et des brouettes de ce topic.
Ca n'a rien donné et je n'aurais pas la patience de recommencer.
Silver0l a écrit : 12 avr. 2021 19:04
Z__orglub a écrit : 12 avr. 2021 17:56 Et je crois que malgré tout, les USA restent une valeur sure. Le pays est tellement grand et plein de resources. Par contre, il faut être du bon coté. Pour les pauvres, c'est littéralement le tiers monde.
Tu vomis en permanence sur le libéralisme et tu envisages sérieusement de déménager aux USA!!! :shock: :shock:
Il a tout dit quand il dit qu'il suffit d'être du bon côté. La justice sociale ne l'intéresse pas, il veut qui lui et sa famille soit bien, c'est tout.
Z__orglub
Messages : 1073
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Silver0l a écrit : 12 avr. 2021 19:04
Z__orglub a écrit : 12 avr. 2021 17:56 Et je crois que malgré tout, les USA restent une valeur sure. Le pays est tellement grand et plein de resources. Par contre, il faut être du bon coté. Pour les pauvres, c'est littéralement le tiers monde.
Tu vomis en permanence sur le libéralisme et tu envisages sérieusement de déménager aux USA!!! :shock: :shock:
J'y ai vécu un certain temps. Et je vois pas de contradiction. Un pays ne se résume pas à son régime politique. Et les USA sont un pays extrêmement hétérogène. Beaucoup d'américains sont plus à gauche que les français, sur tout un tas de sujets. Mais comme je le dis, je préfère largement notre modèle. Les USA, c'est la merde pour pas mal de chose.

Après, il faut reconnaitre qu'ils ont la plus grosse armée et beaucoup de resources naturelles. Quand le monde sera chamboulé par le réchauffement climatique, je suis tenté de dire que les USA s'en sortiront bien mieux que l'Europe.

Et je vomis pas sur le libéralisme, pour moi le marché libre est un outil qui fonctionne dans certains cas mais pas dans d'autres. Il ne faut pas confondre la fin et les moyens.
Z__orglub
Messages : 1073
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

JeanMoulu a écrit : 12 avr. 2021 16:38 Les prélévements obligatoires délirants c'est un grand mythe. On est top1 prélèvements certes mais un petit chouia devant le Danemark et pas immensément au dessus des autres.
Oui, il y en a qui croient qu'il suffit de changer de pays pour plus payer d'impôts. A part quelques paradis fiscaux, l'imposition change à la marge. Et surtout, les impôts nous offrent des services, ce n'est pas de l'argent brulé. On parlait des USA, c'est toujours marrant de voir les expats qui se pavanent avec un gros salaire (grace au diplôme de leur grande école française publique), et quand ils voient les factures médicales ou les frais de scolarité des gamins, ils rentrent en France la queue entre les jambes.

L'un dans l'autre, il n'y a pas trop de différences. Un pays peut-etre plus avantageux qu'un autre selon les situations (célibataire jeune et sans enfant vs famille) et heureusement il n'y a pas que l'argent dans la vie. Changer de pays c'est pas anodin, on fait pas ça pour gagner 3% de plus à la fin du mois.
FAYARD
Messages : 26265
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Z__orglub a écrit : 12 avr. 2021 19:53
JeanMoulu a écrit : 12 avr. 2021 16:38 Les prélévements obligatoires délirants c'est un grand mythe. On est top1 prélèvements certes mais un petit chouia devant le Danemark et pas immensément au dessus des autres.
Oui, il y en a qui croient qu'il suffit de changer de pays pour plus payer d'impôts. A part quelques paradis fiscaux, l'imposition change à la marge. Et surtout, les impôts nous offrent des services, ce n'est pas de l'argent brulé. On parlait des USA, c'est toujours marrant de voir les expats qui se pavanent avec un gros salaire (grace au diplôme de leur grande école française publique), et quand ils voient les factures médicales ou les frais de scolarité des gamins, ils rentrent en France la queue entre les jambes.

L'un dans l'autre, il n'y a pas trop de différences. Un pays peut-etre plus avantageux qu'un autre selon les situations (célibataire jeune et sans enfant vs famille) et heureusement il n'y a pas que l'argent dans la vie. Changer de pays c'est pas anodin, on fait pas ça pour gagner 3% de plus à la fin du mois.
Moi si je le fais un jour, c’est parce que je n’aime pas ce qui se trame dans mon pays depuis plusieurs années. J’aurais courbé l’échine et avalé des couleuvres toute ma carrière pour ne pas stigmatiser une certaine catégorie de personnes, mais ma retraite ne servira pas à subventionner ces gens et encore moins les politiciens qui ont trahi ce pays et se sont bien gavés sur le dos des français. La seule chose qui me ferait rester, c’est si un dirigeant a les couilles de remettre l’église au centre du village et c’est pas seulement une image.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5602
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Z__orglub a écrit : 12 avr. 2021 19:53
JeanMoulu a écrit : 12 avr. 2021 16:38 Les prélévements obligatoires délirants c'est un grand mythe. On est top1 prélèvements certes mais un petit chouia devant le Danemark et pas immensément au dessus des autres.
Oui, il y en a qui croient qu'il suffit de changer de pays pour plus payer d'impôts. A part quelques paradis fiscaux, l'imposition change à la marge. Et surtout, les impôts nous offrent des services, ce n'est pas de l'argent brulé. On parlait des USA, c'est toujours marrant de voir les expats qui se pavanent avec un gros salaire (grace au diplôme de leur grande école française publique), et quand ils voient les factures médicales ou les frais de scolarité des gamins, ils rentrent en France la queue entre les jambes.

L'un dans l'autre, il n'y a pas trop de différences. Un pays peut-etre plus avantageux qu'un autre selon les situations (célibataire jeune et sans enfant vs famille) et heureusement il n'y a pas que l'argent dans la vie. Changer de pays c'est pas anodin, on fait pas ça pour gagner 3% de plus à la fin du mois.
En général c'est pris en charge par la mutuelle des expats...
Z__orglub
Messages : 1073
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Bardamu a écrit : 12 avr. 2021 20:40
Z__orglub a écrit : 12 avr. 2021 19:53
JeanMoulu a écrit : 12 avr. 2021 16:38 Les prélévements obligatoires délirants c'est un grand mythe. On est top1 prélèvements certes mais un petit chouia devant le Danemark et pas immensément au dessus des autres.
Oui, il y en a qui croient qu'il suffit de changer de pays pour plus payer d'impôts. A part quelques paradis fiscaux, l'imposition change à la marge. Et surtout, les impôts nous offrent des services, ce n'est pas de l'argent brulé. On parlait des USA, c'est toujours marrant de voir les expats qui se pavanent avec un gros salaire (grace au diplôme de leur grande école française publique), et quand ils voient les factures médicales ou les frais de scolarité des gamins, ils rentrent en France la queue entre les jambes.

L'un dans l'autre, il n'y a pas trop de différences. Un pays peut-etre plus avantageux qu'un autre selon les situations (célibataire jeune et sans enfant vs famille) et heureusement il n'y a pas que l'argent dans la vie. Changer de pays c'est pas anodin, on fait pas ça pour gagner 3% de plus à la fin du mois.
En général c'est pris en charge par la mutuelle des expats...
Ils remboursent au tarif sécu. Vu que ça coute beaucoup plus cher aux USA (en moyenne 7 fois plus cher que chez nous), il faut quand même souscrire une assurance privée sur place, qui ne va te couvrir que si tu vas dans certains hôpitaux, et t'as toujours des franchises, et même en allant dans un hosto de ton réseau, tu peux avoir vu un médecin qui n'était pas dans le réseau et avoir des mauvaises surprises. Bref, c'est la merde. Le pays le plus riche du monde a un système de santé super cher et foireux, à cause de leur idéologie libérale débile.
Marc 4 tri
Messages : 986
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Ya encore des mecs en 2021 qui ne comprennent pas que les charges sociales n'en sont pas, que c'est du salaire différé, que cet argent finance nos soins etc etc ..
La France vit dans un système économique libéral. Une partie de l’économie (les grands groupes internationaux), a été libéralisée depuis 30 ans, ce qui signifie qu’ils peuvent très facilement s’extraire de l’Etat (casse du code du travail en règles, privatisations, dispositifs d'aides aux entreprises leur permettant de faire diminuer les prélèvements etc ...)

L’Etat social (33 % du PIB passe dans des dépenses sociales) est la conséquence du libéralisme, il en compense les effets, notamment sur ceux qui n’arrivent pas à s’insérer dans le système libéral.
Ce système est inefficace économiquement car il développe le court-termisme et le fait que les acteurs sont conduits uniquement par leurs intérêts individuels, ce qui est destructeur de valeur socialement et économiquement.

Ce système est inefficace politiquement. On est dans une économie libérale, mais sans le dire. Quand on est dans un déni de réalité, ça a un coût politique car les Français ne se retrouvent pas dans le discours politique ambiant.
Par contre on a effectivement un état très interventionniste dans la vie quotidienne des français (pas plus de 6 à table, attestation, fichage des citoyens en fonction de leurs croyances religieuses notamment ..)
C'est le french paradox..
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Répondre