Alimentation Ironman

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par lopapy » 27 juin 2012 08:06

Juste une précision... 1h22' de natation + 7h29' de vélo donne... 9h51', presque 10h...
Tu écris 4 bidons de 800ml...2,4l...Plus 2 ou 4 gorgées au 100ème kms, ce qui ne nous fera pas dépasser, dans le meilleur des cas, le...0,3l/h de boisson déjà concentré sur laquelle tu as rajouté du solide...

Rien qu'à cette lecture tu es déshydraté avec l'estomac encombré... A toi de conclure. :wink:

LoPapy
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Fabrice F.
Messages : 4
Enregistré le : 26 juin 2012 19:12

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par Fabrice F. » 27 juin 2012 09:06

Tu as biensur raison mais j'ai fait sonner une montre toutes les dix minutes pour boire 4 gorgées hors je lis souvent qu'il faut boire 2 gorgées toutes les dix minutes.Que penses-tu du dosage?

Avatar du membre
aurelie.218
Messages : 10709
Enregistré le : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par aurelie.218 » 27 juin 2012 15:09

lopapy a écrit :Juste une précision... 1h22' de natation + 7h29' de vélo donne... 9h51', presque 10h...
Tu écris 4 bidons de 800ml...2,4l...
Plutôt 3.2 l :oops:

@ Fabrice : je te conseille de lire les interventions de Lopapy (qui est une mine de connaissance et d'expérience) iciiii : http://onlinetri.com/phpBB2/viewtopic.php?f=8&t=39886
Et là : http://onlinetri.com/phpBB2/viewtopic.p ... 75#p752181 (et plus largement, les 13 pages sont intéressantes à lire^^)
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/

sguigui
Messages : 8411
Enregistré le : 05 mars 2011 19:06
Localisation : Dans un train

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par sguigui » 27 juin 2012 15:30

aurelie.218 a écrit :
lopapy a écrit :Juste une précision... 1h22' de natation + 7h29' de vélo donne... 9h51', presque 10h...
Tu écris 4 bidons de 800ml...2,4l...
Plutôt 3.2 l :oops:
:sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2: :sm2:
En ce moment, beaucoup de gens ont renoncé à vivre. Ils ne s'ennuient pas, ils ne pleurent pas, ils se contentent d'attendre que le temps passe. Ils n'ont pas accepté les défis de la vie et elle ne les défie plus.

francky48
Messages : 2773
Enregistré le : 26 nov. 2008 16:21

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par francky48 » 27 juin 2012 16:33

aurelie.218 a écrit :je te conseille de lire les interventions de Lopapy (qui est une mine de connaissance et d'expérience) iciiii : http://onlinetri.com/phpBB2/viewtopic.php?f=8&t=39886
Et là : http://onlinetri.com/phpBB2/viewtopic.p ... 75#p752181 (et plus largement, les 13 pages sont intéressantes à lire^^)
+1 J'ai réglé bien des problèmes au niveau de l'hydratation depuis que j'ai lu les interventions de lopapy et de Christian notamment sur l'osmolarité :wink:
Franck

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par lopapy » 28 juin 2012 09:18

:oops: Et j'ai fait une licence de mathématique dans mon jeune temps... La sénilité n'est plus très loin :cry:
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Avatar du membre
bédéhème
Messages : 1481
Enregistré le : 23 sept. 2010 16:13
Localisation : Phare Ouest

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par bédéhème » 28 juin 2012 12:38

"Sénilité", c'est pas le mot qui remplace "sagesse" dans nos sociétés modernes ? :wink:

Fabrice F.
Messages : 4
Enregistré le : 26 juin 2012 19:12

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par Fabrice F. » 28 juin 2012 20:02

Merci pour les réponses mais en pratique vous faites quoi et comment sur ironman? On s'arrête à chaque ravitaillement on descend du vélo et on fait sa boisson?

Avatar du membre
Christian Robin
Messages : 6079
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par Christian Robin » 28 juin 2012 22:53

Fabrice F. a écrit :Merci pour les réponses mais en pratique vous faites quoi et comment sur ironman? On s'arrête à chaque ravitaillement on descend du vélo et on fait sa boisson?
En pratique, tu estimes le temps que tu vas passer: ainsi, sur du plat comme Roth, tu vas tabler, sans être balaise, sur 6 heures...sur du pentu comme EM, 2 heures de plus
Alors, 6 heures = 6 litres s'il fait chaud: donc, un camelback de 2 litres, plus 2 bidons de 500 remplis de POUDRE malto + glucose
Dans chaque bidon, 200/220 grammes de poudre, soit la dose pour 2 litres.
Quand tu arrives à bout de Camelback, tu t'arrêtes à un ravito, tu vides la poudre dans le camelback, tu rajoutes la flotte, tu brasses bien, et tu repars....
Tu perds du temps? Of course ! mais même les Formule 1 s'arr^tent de temps en temps faire le plein: si elles ne perdent pas de temps, elles n'arrivent pas au bout !
Et puis, quand tu t'arrêtes, tu perds du temps et tu stresses parce que tu es le seul à t'arrêter: mais considère bien que TOUT LE MONDE s'arr^te à un moment ou à un autre! c'est exactement le même principe que lorsque turetires ta combar dès la sortie de l'eau, pendant qu'elle est bien trempée: tout le monde te dépasse, mais quand tu arrives dans le parc, et que tu vois chacun se démener pour se dépoiler, alors que toi, tu jettes la combar et prends ton clou, tu te dis que là, tu gagnes du temps...
Bref, le ravito vélo n'est pas un problème. Ce qui l'est en revanche, c'est le ravito en cap....
le husky

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par lopapy » 29 juin 2012 09:16

Pour ma part je table sur le ravitaillement de l'organisateur, c'est pourquoi j'apprécie les IM par rapport aux UltraCAP ou je suis obligé de préparer ma mixture.

Bien entendu cela me cause des désagréments comme Embrun 2010(*) ou Gérald n'avais prévu que des sucres simples aux ravitaillements.
Même si en ce moment je me bagarre avec l'IG, la Charge Glycémique et, au final, quel est le sucres utilisé par rapport au sucre avalé, j'ai bien senti que ces sucres simples étaient "rapides" (notion fausses avec les études d'aujourd'hui)

A l'Altriman(*) pas de souci, il y a de l'Effinov en bidon sur le vélo, je bois donc un bidon complet au minimum entre chaque ravitaillement...
Maintenant il est évident que si le bidon est sous dosé, on est mal.
Ainsi lors du Chtriman 2011(*), je suis tombé sur 1 bidon sous dosé (le seul !), j'ai connu 20 kms difficiles par la suite ou il m'a fallu jongler entre coca et solide pour remonter cela...

Les dosages précis c'est en trail que je me les fait... Quoique l'écotrail fut aussi fait avec de l'Effinov dont les 30 derniers avec la version soupe, ce fut épique(*).

LoPapy_kihanagé_3,8_dans_canal_en_1h18'_hier...

(*)Cf signature...
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Fabrice F.
Messages : 4
Enregistré le : 26 juin 2012 19:12

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par Fabrice F. » 30 juin 2012 03:38

Merci pour vos réponses.J'avais essayé Effinov sur Half et je n'avais pas trop aimé mais peut-être que j'avais mal dosé pour 800ml ce n'est pas facile avec leurs dosettes.Sur la CAP d'un IM j'aimerais bien connaître votre organisation à tous les deux.Et Lo-papy je ne sais pas comment on peut préparer une course aussi difficile que l'Altriman :roll: .Il faut habiter dans les Pyrénées non?En tous cas je te souhaite bon courage pour ta prépa. :)

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par lopapy » 30 juin 2012 09:42

Salut,

Je ne suis ABSOLUMENT pas une référence en matière d'entrainement personnel.
C'est d'ailleurs amusant d'écouter ceux qui réfutent certaines de mes assertions en m'expliquant que ce n'est pas parce que cela marche avec moi que cela va marcher avec eux.
OR dans ce système là, je suis le grand spécialiste du "Fait ce que je te dis, PAS ce que je fais".

Mes hypothèses s'appuient toujours sur des dizaines voire centaines de retours, très rarement sur ce que je fais.
Mes sensations me donnent des pistes et je cherche de la biblio voire je demande à un petit nombre de tester, mais pas plus.
Si les retours ou les biblio existent alors je demande plus de tests et j'analyse en fonction de ceux qui me font des retours...

MAIS c'est surtout la biblio qui me donnent les pistes à suivre.

Mais ce n'est pas parce qu'un jour j'aurais fait 10x300m à cloche pieds avant un 10kms et que j'explose mon record que je vais le conseiller à tous !
( :evil: rigolez pas j'ai vu pire, alors les certitudes en sports, faut les oublier !!! :lol: )

P.e. je me sous entraine notoirement, bien endessous de ceux dont je réduis très souvent également l'entrainement.

Beaucoup jugent le volume d'entrainement en fonction des kilomètres :

A ce jour ce matin pour 2012,Endomondo, mon juge de paix me donne :
808 kms de CAP et 1975 kms de vélo.
Moyenne (MY)
*Par mois => 135 kms de CAP 330 kms de vélo
*Par semaine=> 31 kms de CAP 76 kms de vélo

Endomondo me compte la dedans toutes mes compétitions, sauf la natation, car le smartphone dans l'eau, bloup...bloup...
(Raid28/Ecotrail/10kms/bike&run/duathlon/triathlon...etc...)

Je suis content car j'ai augmenté mon entrainement depuis l'an dernier donc l'Altriman, même s'il me manque d'avoir fait les 3 ballons en Alsace), devrait pas trop mal se passer.

Bien entendu, pour certains, je ne suis pas un sportif car je fais parti du MOP voire du BOP...
Mais tout est relatif car en ce moment je sors avec un ami jeune quarantenaire ancien 2nde catégorie vélo.

Première année de triathlon je le suis pour Embrun. J'ai réussi à lui faire intégrer que le repos fait parti de l'entrainement.
Hier nous montons une bosse de 4ème catégorie que je me fais sur le 50 pour la première fois. 5kms que je monte à 23/24 kms/h, incroyable pour moi...
MAIS, mon compteur ne marchant pas j'ai d'abords suivi mon copain, qui la monte d'habitude à ces allures là...
J'ai fait 500m avant de sentir le brulé, j'ai donc ralenti, mis des claques au compteur pour, par moment, avoir mon allure.
En regardant filer mon ami j'ai cru être en régression complète, proche de l'apoplexie, inconscient d'envisager le moindre col dans ces conditions.

Vouiméééééééé, relativité oblige, en arrivant exténué en haut et me retournant, ceux qui habituellement me disputent les sommets étaient... Loin, très loin...
Alors ???
Cela m'a remonté le moral et je me dis que c'est mon pote qui est à son meilleur niveau depuis 10 ans (en effet, il a aussi explosé son record sur 10kms en faisant 36')

Tout est donc bien relatif, l'important pour moi dans cet Altriman est de prendre plaisir tout au long de la journée et de tenter de flatter mon orgueil par un record battu ?
Pas évident...

Sinon pour en revenir au dosage Effinov, je ne suis absolument pas compétent.
J'utilise les bidons de l'organisation par facilité, j'ai eu d'excellent retour de ce produit, avec un concepteur, Anthony Roux, qui n'hésite pas à échanger.
Maintenant mon travail sur des organisations qui proposent ce genre de produit, c'est d'apprendre à mieux me connaitre pour noter quand je dois boire plus ou moins concentré en fonction des évènements. Si la boisson proposé n'est pas assez concentré, je prend du coca, si le contraire, je rajoute de l'eau !

MAIS, je me force à boire surtout si l'écoeurement arrive !

LoPapy_soirée_fin_d'année_des_gamins_hier_soir_pfffffuuuiiiittt... :mrgreen:
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

petrus
Messages : 223
Enregistré le : 05 déc. 2005 20:46

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par petrus » 30 juin 2012 10:42

Christian Robin a écrit : Quand tu arrives à bout de Camelback, tu t'arrêtes à un ravito, tu vides la poudre dans le camelback, tu rajoutes la flotte, tu brasses bien, et tu repars....
sur le principe je te suis tout à fait....mais en pratique, ... il vaut mieux mettre la flotte PUIS la poudre
J'ai le souvenir d'un trail ou j'ai aspiré/soufflé dans le tuyau de mon camel bag pendant 30' car j'avais bouché le tuyau d'aspiration :sm1:
depuis toujours flotte PUIS poudre 8)

tri-yann
Messages : 1556
Enregistré le : 25 févr. 2009 17:36

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par tri-yann » 02 juil. 2012 00:10

Bonsoir,

Je vous livre mon retour sur l'alimentation en course : Cela doit être mon 5° LD et à chaque fois j'ai du marcher à cause de grosse douleur abdominale dans les 5 derniers km sur le semi, donc en suivant les conseils de Lopapy et compagnie (merci !), j'ai tester et re-tester plusieurs "tactiques" d'alimentation. Tout d'abord pour Vendôme 2012 : Boisson dosé à 110gr/litres avec 80 de malto + 20g de dextrose + 10g de fructose avec le sachet de thé pour le goût avec deux bidon de 700ml, puis à 5' de vélo, un gel puis toute les 30' du solide puis à 20' de la fin du vélo, un gel anti-crampe, ensuite à pied, gel toute les 30' accompagné de 250ml d'eau (environs)... Mais malgré les tests positif à l’entraînement, il faut que je m'arrête sur le coté parce que embouteillage au niveau des intestin au km15, bien sûr, quasi-impossible de recourir, la galère pour terminer ... Après ce gros revers, remise en question et on repart à l'entrainement pour un nouveau protocole de test. Pour faire court, ce matin à Dijon pour le LD : Pruneau d’Agen deux jours avant pour arriver aller au wc avant la course puisque à Vendôme, peut être à cause du stress, impossible d'aller à la selle avant... 15' avant le départ, mission accompli ! Je prend vite 3 Spasfon sur les conseils de ma pharmacienne, puis à vélo mes 2 bidons avec ma boisson perso mais doser à 100gr par litre, puis un gel à 15', à 1h, à 2h (normalement j'avais prévu à 1h45 mais je sentait bien que ça avait déjà du mal à passer, donc je me suis remémorer l'adage de Lopapy "si mal au ventre, tu bois") puis un dernier gel avant la transition (2h40), à ce moment la, un peu mal au bide mais bon ça ne m'empêche pas -encore- de courir, puis la nouveauté du jour, c'est une bouteille de 500ml, dosé à 75g de malto pur, que je bois par petite gorgée des que le mal de ventre se fait un peu plus ressentir... Malgré les 4 derniers km dur au niveau des jambes, c'est passé ! :D Sans arrêt sur le coté ni de marche ! Enfin :sm2:

Par contre, une envie continuel de faire pipi à partir du km 50 à vélo mais bizarrement, cela ne voulait pas sortir ! Et puis même après la course, je ne suis pas aller me soulager parce que tout simplement plus envie ... :shock: Autre chose, pas très faim, alors peut être un début de déshydratation malgré mes 1.4l à vélo (pour 2h45 d'effort) et mes 500ml à pied (pour 1h30 d'effort), éventuellement il me manquerait 500ml à pied mais après c'est au niveau logistique que cela se complique vu qu'on avait pas de ravito perso ... J'avais prévu quelques gels que j'aurais mis dans ma bouteille avec 250ml d'eau mais cela entreprenez de m'arrêter pour faire le plein d'eau et je n'aurait pas été sûr de repartir ... Et puis les gels ... :sm10:

Voila, que pensez vous de tout ça ?

En tout cas merci à tous et surtout Lopapy et Christian pour leurs précieux conseils ! Je vois grâce à eux, enfin la lumière au bout du tunnel ... Parce que j'étais à deux doigts d'arrêter le longue distance... Pour des problèmes d'ordre intestinaux, je trouvait ça moche ! :sm1:
Entrainement dure, compétition facile qui disait ! Mon c** wé ! Ça ne doit pas s'appliquer au triathlon....

Avatar du membre
lopapy
Messages : 2917
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: Alimentation Ironman

Message non lu par lopapy » 02 juil. 2012 09:07

Sans rentrer dans les détails, "Boisson dosé à 110gr/litres avec 80 de malto + 20g de dextrose + 10g de fructose avec le sachet de thé", j'ai peur que cela soit trop.
En effet, ton sachet de thé va donner une osmolarité plus forte que celle attendu avec juste les ingrédients mis.
Comme ceux tapent haut, il se peut que déjà tu sois trop concentré.

Comme tu rajoute des gels la dessus, il parait évident que la course ne se terminera pas dans de bonnes conditions.

Bravo pour ton test pruneau d'Agen réussi, j'en ai connu un nombre important dont l'effet plus désastreux.
Spasfon ou pas, la course fut bien dérangée ! :wink:

Pour l'envie de pipi puis plus rien c'est effectivement un gros signe de déshydratation mais aussi quelques minutes de gagnées pour finir une course grace au phénomène peu connu de réabsortion. J'en ai déjà écrit quelques mots, mais ce phénomène que je croyais sorti de ma subjectivité lors de mes multiples crashs a trouvé une explication ici avec l'hormone Vassopdépressine.

Quand je sens une envie de pipi qui disparait dans les heures suivantes, je dois me jeter sur mon hydratation !

AMHA si tu doses aussi fortement, faudra oublier le solide dont les gels, car sinon cela restera dans ton estomac. (D'ailleurs ta bouteille à 75gr/l de malto pure fait presque penser à de l'eau à coté ! :wink: )

LoPapy_prépa_Altriman_bouclée_reste_plus_qu'à_plonger_à_Matemale
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Répondre