Page 13 sur 15

Re: Altriman 2018

Posté : 03 août 2018 09:36
par petrus
L'eternelle question du " plus dur au monde"....
A mon avis ce qui fait la dureté d'une course n'est pas intrinsèque au parcours lui même mais depends avant tout de l'intensité qu'on y met...
j'ai fait quelques ironman, des ultra trails et autres amusements du même style mais quand on me demande quelle est la course la plus dure que j'ai faite, je remonte invariablement à mes années athlé et au...800m !! Parce que à l'époque je me battais pour quelques centièmes et j'etais à fond du début à la fin. Ca brulait de partout ( pourtant j'aimais ça :mrgreen: ).
L'Altriman c'est plus long mais j'étais pas au max , je voulais juste finir.

Re: Altriman 2018

Posté : 03 août 2018 10:14
par Jean-Charles
petrus a écrit :
03 août 2018 09:36
L'eternelle question du " plus dur au monde"....
A mon avis ce qui fait la dureté d'une course n'est pas intrinsèque au parcours lui même mais depends avant tout de l'intensité qu'on y met...
j'ai fait quelques ironman, des ultra trails et autres amusements du même style mais quand on me demande quelle est la course la plus dure que j'ai faite, je remonte invariablement à mes années athlé et au...800m !! Parce que à l'époque je me battais pour quelques centièmes et j'etais à fond du début à la fin. Ca brulait de partout ( pourtant j'aimais ça :mrgreen: ).
L'Altriman c'est plus long mais j'étais pas au max , je voulais juste finir.
Amen !
Je crains plus de me lancer sur un 5 ou un 10km chrono à fond que sur un L. 😉

Re: Altriman 2018

Posté : 03 août 2018 10:43
par lopapy
Pour le "plus dur au monde" j'avais eu des échanges, à la naissance de l'Altriman, avec NickTheQuick (Nicolas Hemet), car il s'offusquait, à juste titre, que l'on dise "facile" les Ironman "labellisés" par rapport à la course pyrénéenne...

Bien évidemment cela depend de son approche personnelle.
Un ironman "labellisé" pour un athlète comme NTQ est autrement plus dur qu'un "Man" de montagne.
Pourquoi ?
Car la concurrence y sera beaucoup plus dur et qu'au niveau ou est (était ?) NTQ, il faut être "a donf" du début à la fin.
Sur un Xtri, une fois les écarts fait, les meilleurs peuvent gérer.

Pour ma part je vois la difficulté devant la peur des triathlètes de s'y inscrire (pour l'Altriman c'est patent, on va à l'Alpsman, on fini en noir, mais on a peur de l'Altriman), la difficulté de respecter les barrières horaires, même pour les MOP (middle of the pack) et... Le climat qui y règne.

Autant pour certains d'entre nous les Norseman/Celtman nous sont interdit pour cause de frilosité trop importante (même si avec 30°C en Laponie, cette année le Norseman sera peut être "chaud"), autant, p.e., la chaleur ou le froid qui règne sur l'Altriman en font un élément de difficulté supplémentaire.

Il n'y a donc pas de plus dur au monde, car c'est un jugement SUBJECTIF !

L'Papy
Image

Re: Altriman 2018

Posté : 03 août 2018 14:18
par Seillonaz
"Pourtant tu reconnais t'être blessé à plusieurs reprises et être très "fatigué" après tes défis."

euh, une aponévrose plantaire, mon seul abandon volontaire et les 2 hernies discales qui sont dues un peu au sport, un peu aux ports de charges lourdes et beaucoup à l'arthrose. Tu trouves que ça fait beaucoup en 45 ans de sport. je t'invite à regarder les forums de cap, trail, vélo et tu verras que c'est bien plus conséquent. quant à la fatigue, tu verras ça le 22 septembre tu seras étonné.

"Pourquoi s'inscrire sur l'Altriman alors ? Tu aurais pu le faire en off comme certains l'on déjà fait...et prendre encore plus de temps pour apprécier les magnifiques paysages".
heu pour moi ça devait être monstrueux alors tu penses bien que la sécurité d'une organisation( ravitos balisage) ça aide énormément.

Si tu as des plans pour faire un evergreen 228, un embrunman ou un alpsman en off je suis preneur. Mais quand tu ne sais pas où tu mets les pieds, il est un peu difficile d'imaginer que dans le monde du triathlon, Xtreme n'a pas le même sens que dans d'autres disciplines sportives.

Le Bearman, mazette ça à l'air sympa aussi et dans mes prix. Un des triathlons longue distance les plus Xtreme dans le monde aujourd'hui, nous dit l'organisation. Je serai donc au départ le 22 septembre et le seul but sera d'être finisher.

C'est sympa qu'il donne une idée approximative des temps de passage selon le niveau du coureur.

Re: Altriman 2018

Posté : 03 août 2018 17:48
par pierrot12
Nous aurons certainement l'occasion de nous voir car il n'y a pas foule pour le moment dans la liste des inscrits. Mais c'est vraiment sympa, bon entraînement en attendant. Bien à toi et bon courage car il nous en faudra.

Re: Altriman 2018

Posté : 04 août 2018 18:50
par débutant
lopapy a écrit :
03 août 2018 10:43
Pour le "plus dur au monde" j'avais eu des échanges, à la naissance de l'Altriman, avec NickTheQuick (Nicolas Hemet), car il s'offusquait, à juste titre, que l'on dise "facile" les Ironman "labellisés" par rapport à la course pyrénéenne...

Bien évidemment cela depend de son approche personnelle.
Un ironman "labellisé" pour un athlète comme NTQ est autrement plus dur qu'un "Man" de montagne.
Pourquoi ?
Car la concurrence y sera beaucoup plus dur et qu'au niveau ou est (était ?) NTQ, il faut être "a donf" du début à la fin.
NTQ est largement sous les 9h00 à Hawaï. En amateur !!!

Pour son niveau, (mais également tous les autres, en fonction de leur gestion de course), une des principales difficultés en velo sur 180 km plat comparativement par exemples aux 200 km de l'Altriman, est que vous êtes en prise sur 100% du parcours sur a parcours "plat", alors que sur, l'Altriman la récupération est calée de manière régulière tout au long du parcours lors de chaque descente de col. C'est une des. Différences majeures.
Sur un IM "plat" il faut constamment pousser, alors que sur l'Altriman il faut "uniquement" pousser par intermittence.

Re: Altriman 2018

Posté : 06 août 2018 08:53
par Tung
petrus a écrit :
03 août 2018 09:36
L'eternelle question du " plus dur au monde"....
Du bon bullshit marketing, tant que ça fait vendre des dossards ...

Re: Altriman 2018

Posté : 06 août 2018 15:13
par débutant
Tung a écrit :
06 août 2018 08:53
petrus a écrit :
03 août 2018 09:36
L'eternelle question du " plus dur au monde"....
Du bon bullshit marketing, tant que ça fait vendre des dossards ...
A par l'Embrunman (même dans sa version light en cap depuis 2016 compris), aucune autre orga n'use du label marketing "le plus dur du monde", il me semble.

Concernant l'accroche marketing de l'Altriman (Altriman = sujet de ce fil), elle est la suivante : Le triathlon de montagne en Pyrénées.

Re: Altriman 2018

Posté : 08 août 2018 12:54
par Seillonaz
débutant a écrit :
06 août 2018 15:13
Tung a écrit :
06 août 2018 08:53
petrus a écrit :
03 août 2018 09:36
L'eternelle question du " plus dur au monde"....
Du bon bullshit marketing, tant que ça fait vendre des dossards ...
A par l'Embrunman (même dans sa version light en cap depuis 2016 compris), aucune autre orga n'use du label marketing "le plus dur du monde", il me semble.

Concernant l'accroche marketing de l'Altriman (Altriman = sujet de ce fil), elle est la suivante : Le triathlon de montagne en Pyrénées.

http://www.altriman.com/courses/altriman/

L’Altriman est conçu pour vous dépasser, vous surpasser, vous émerveiller. Sans aucun doute, la course la plus dure au monde… !

l'altriman a rejoint l'embrunman dans la folie des maux de notre époque.

Re: Altriman 2018

Posté : 08 août 2018 16:06
par débutant
Ceci dit, dans les Pyrénées, comme dans les Alpes, pas trop le choix, c'est dur.

Ça n'avance pas tout seul à 40 km/h sans pédaler, en train de manger en tenant à 2 mains son jambon/beurre, le bust relevé, au milieu d'un paquet en vélo.

Re: Altriman 2018

Posté : 22 août 2018 21:43
par vute
Super le film. Toujours autant d'émotion de le voir et le revoir. Bravo au réalisateur.
Bravo à tout les bénévoles pour cette 10ème édition.
Longue vie au "BOTCHMAN"
Olive

Re: Altriman 2018

Posté : 22 août 2018 22:24
par Gadagne
J ai vu le film, comme il y en a qui se la racontent :lol: , ça me plairait d aller rouler là bas mais même quand t es fort tu es tellement rincé du velo que tu vas aller allure footing lent, pas mon kif.

Re: Altriman 2018

Posté : 23 août 2018 07:54
par IronJB
Gadagne a écrit :
22 août 2018 22:24
J ai vu le film, comme il y en a qui se la racontent :lol: , ça me plairait d aller rouler là bas mais même quand t es fort tu es tellement rincé du velo que tu vas aller allure footing lent, pas mon kif.
Pas d’accord . Un bon rouleur peut faire un bon marathon même à l’altri. Il faut bien gérer . Tu reprends beaucoup de monde sur le marathon si tu as bien géré ce qui n’empeche pas un bon temps vélo en fonction des capacités de chacun.
Bon après moins de 3h c’est une blague , mais 3h30/3h45 est envisageable quand on a le moteur .

Re: Altriman 2018

Posté : 23 août 2018 07:58
par IronJB
Tung a écrit :
06 août 2018 08:53
petrus a écrit :
03 août 2018 09:36
L'eternelle question du " plus dur au monde"....
Du bon bullshit marketing, tant que ça fait vendre des dossards ...
A l’altri je n’ai pas le sentiment que vendre du dossard soit une priorité, même si c’est le nerf de la guerre .
Plus dur du monde ?
Comme dit au dessus ça dépend de l’intensité qu’on y met .
Oui le parcours est dur, pas impossible. La cap n’est’pas Simple non plus. Après les guignols qui arrivent pas prêts forcément ça coince .

Re: Altriman 2018

Posté : 23 août 2018 11:37
par débutant
IronJB a écrit :
23 août 2018 07:54
Gadagne a écrit :
22 août 2018 22:24
J ai vu le film, comme il y en a qui se la racontent :lol: , ça me plairait d aller rouler là bas mais même quand t es fort tu es tellement rincé du velo que tu vas aller allure footing lent, pas mon kif.
Pas d’accord . Un bon rouleur peut faire un bon marathon même à l’altri. Il faut bien gérer . Tu reprends beaucoup de monde sur le marathon si tu as bien géré ce qui n’empeche pas un bon temps vélo en fonction des capacités de chacun.
Bon après moins de 3h c’est une blague , mais 3h30/3h45 est envisageable quand on a le moteur .
Gadagne, Iron JB à raison, il y a 4 exceptions lors de l'édition de cette année 2018 qui se placent dans sa fourchette cap entre 3h30 et 3h45.

Le vainqueur (cap en 3h36 / 2eme chrono cap)
Le 3eme (cap en 3h36 / 3eme chrono cap)
Le 5eme (cap en 3h35 / 1er chrono cap)
Le 29eme (cap en 3h44'41" / 4eme chrono cap) qui a effectivement géré en velo avec un chrono bike de 9h59'56".

Tous les autres (à partir du 5eme chrono cap inclus) sont au delà des 3h45 en cap.