Page 49 sur 54

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 10 déc. 2018 17:29
par IRONMAN04
Salut,
Effectivement, tu as un souci avec le calcul de ta FTP, tu ne peux avoir une FTP220w et réaliser 2 répétition de 20’ à 227w en étant à 85-90%???
Il me semble évident que ta FTP est sous estimée, cette séance, ton temps vélo sur le half d’Aix, le laissent supposer... Tu dois être certainement plus proches des 240-250w. :?:
Le plus simple de faite un test en centre médico sportif où il sera également relevé la lactatemie, intéressant et ça conforterait ou contredirait tes chiffres en test terrain.....
Ciao

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 10 déc. 2018 20:04
par Gasp!
ELTITO a écrit :
09 déc. 2018 21:21
Je souhaite rester avec mon pédalier Rotor et mes plateaux ovales.
Quel capteur de puissance pourrait se monter dessus en me donnant des données fiables malgré les plateaux ovales?
Merci
rotor (2)inPower :D :mrgreen:

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 16 déc. 2018 22:10
par USAT
Fais toi un test sur 6' bon sang, tu seras fixé.

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 16 déc. 2018 22:11
par USAT
IRONMAN04 a écrit :
10 déc. 2018 17:29
Salut,
Effectivement, tu as un souci avec le calcul de ta FTP, tu ne peux avoir une FTP220w et réaliser 2 répétition de 20’ à 227w en étant à 85-90%???
Il me semble évident que ta FTP est sous estimée, cette séance, ton temps vélo sur le half d’Aix, le laissent supposer... Tu dois être certainement plus proches des 240-250w. :?:
Le plus simple de faite un test en centre médico sportif où il sera également relevé la lactatemie, intéressant et ça conforterait ou contredirait tes chiffres en test terrain.....
Ciao
Galère les tests en centre, cadence imposée, échauffement trop court, tu sues énormément, pas de chaussures auto... fais cet été mais la machine s’arrêtait au palier de 370 watts. C'était pas agréable.

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 16 déc. 2018 23:16
par IRONMAN04
Salut USAT,
C’est vrai que ce n’est pas agréable,,,, perso je l’avais réalisé avec mes chaussures Vélo donc nickel..
Sinon, , pour moi les tests étaient très justes et correspondaient aux valeur de terrain.... Et puis il y a le critère de la lactatemie qui peut être interessnte... Même si avec un capteur on approche les limites de la même façon... Le corolaire des deux indicateurs est intéressant.... :wink:
Ciao

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 17 déc. 2018 13:24
par Bikoon
Salut à tous,

Je suis à la recherche de programme d'entraînement HT basé sur la puissance.

Un peu de contexte :
48 ans, 71 kgs pour 184 cm, ancien triathlète (1992 à 2000, Embrunman en 1996), je fais du trail et ultra-trail depuis plus de 10 ans.
Je suis inscrit en club d'athlé depuis 2 ans après avoir bâché sur l'UT4M (trail de 160 kms autour de Grenoble) par manque de plaisir :oops: . Je décide donc de faire autre chose, et je ressors mon Giant TCR qui n'a pas tourné depuis presque 10 ans :roll: . 2017, 3 formats M autour de 2h20 le triatlong IDF, plein de palisir mais à la rue en vélo :?
2018 de nouveau une année de trails, sans triathlon.

L'envie de varier [et le besoin de préserver un peu mes tendons :oops: ], je prévois une année 2019 principalement axée sur le tri :D au programme à ce jour 2 à 3 M et le L de Deauville + 2 swimruns longue distance.

Afin d'essayer de m'améliorer en bicyclette, je viens de faire l'acquisition de pédales Assioma dans l'optique de structurer mon entraînement. J'ai donc ressorti mon HT après plus d'un an sans faire de vélo (seulement du vélotaf et un peu de VTT) et j'ai réalisé samedi un test PMA trouvé sur le net : après 15' d'échauffement, départ à 100w et 2 mn par paliers de 30 w, j'arrête après le palier 310w.

Alors maintenant, quoi faire avec ça ? :roll:
Je sais que je ne deviendrai jamais une brute à vélo, mais j'aimerais progresser en étant plus à l'aise dans les bosses ou en tenant une allure (relativement) élevée sur le plat.

Merci d'avance pour toutes vos suggestions / conseils :D

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 17 déc. 2018 13:42
par Jerome.A
Salut Bikoon, si tu prends le temps de lire les 49 pages tu trouveras a peu pres tout ce que tu veux sur l entrainement avec un capteur.
si tu es a l aise en anglais training with power de friel est un ''must read''
Et tu dois egalemetn faire un test de FTP donc determiner ta puissance max moyenne sur 1heure d effort. il existe un protocol raccourci avec un effort max de 20minutes et tu prends 95% de celel ci, mais il faut inclure ds ce test un echauffement et queqlues minutes a PMA, PAS SEULEMENT 20' a bloc.
Bonne recherche.

Si tu as un HT ou des rouleaux c'est le meilleur moyen de t entrainer avec la puissance.

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 17 déc. 2018 14:05
par IRONMAN04
Salut,
En ce qui concerne seulement le vélo, tu as le bouquin de F. Grappe....
Sur le triathlon, j’ai acheté le bouquin de Friel qui est traduit en français depuis peu, très bien notamment pour une bonne programmation, très intéressant, tout y est, tests, entraînements, exemples de séances.....m :wink:
Bonne saison 2019
Ciao

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 17 déc. 2018 17:42
par Bikoon
Jerome.A a écrit :
17 déc. 2018 13:42
Salut Bikoon, si tu prends le temps de lire les 49 pages tu trouveras a peu pres tout ce que tu veux sur l entrainement avec un capteur.
C'est vrai que je l'ai joué un peu feignasse sur ce coup-là :oops: :roll:
Je vais donc m'y plonger, ainsi que dans le livre de Joe Friel [dès qu'il ne sera plus en rupture :? ]

Merci à vous 2 :D

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 18 déc. 2018 14:51
par USAT
IRONMAN04 a écrit :
16 déc. 2018 23:16
Salut USAT,
C’est vrai que ce n’est pas agréable,,,, perso je l’avais réalisé avec mes chaussures Vélo donc nickel..
Sinon, , pour moi les tests étaient très justes et correspondaient aux valeur de terrain.... Et puis il y a le critère de la lactatemie qui peut être interessnte... Même si avec un capteur on approche les limites de la même façon... Le corolaire des deux indicateurs est intéressant.... :wink:
Ciao
la lactatémie est intéressante mais a titre informatif, on est tous différents vis à vis de notre résistante aux lactates. suivant le taux. SV2 est fixé a 4mmol/L si je dis pas de conneries. J'ai beau appuyé comme un malade je suis rarement en lactique, j'ai tenu 188puls sur 18 km cet été, pas l'ombre d'une brulure de cuisses :) . C'est tjr le souffle qui me limite, très rarement les muscles ( sur un effort court, moins d'un heure trente). Sur plus long c'est une autre affaire. bref, c'est pas simple :wink:


J'ai un pote avec un bon niveau cap, 20 de vma, ( marathon en 2h45) qui avait les cuisses qui brulaient vite à vélo dès qu'il poussait un peu ( pas de données de puissance dispo) mais vraiment c'était étonnant une telle différence entre 2 sports

J'ai fais le test pour vérifier le cœur, pas a titre sportif, ça explique surement que le protocole était limité en palier de puissance.

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 18 déc. 2018 14:53
par USAT
IRONMAN04 a écrit :
17 déc. 2018 14:05
Salut,
En ce qui concerne seulement le vélo, tu as le bouquin de F. Grappe....
Sur le triathlon, j’ai acheté le bouquin de Friel qui est traduit en français depuis peu, très bien notamment pour une bonne programmation, très intéressant, tout y est, tests, entraînements, exemples de séances.....m :wink:
Bonne saison 2019
Ciao
Pas de plan dans son bouquin. (grappe)

Sinon pour la personne qui reprends le vélo au bout de 10 ans, tu viens de saturer d'un sport alors avant de raisonner en puissance, ce qui est très contraignant, roule, fais toi plaisir, retrouve des sensations, travail et trouve une bonne position, soit à l'aise en descente etc, fais de la force et de la vélocité au feeling, un peu d'intensité en bosses. ça te prendra déjà pas mal de temps.

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 18 déc. 2018 16:56
par Bikoon
USAT a écrit :
18 déc. 2018 14:53
Sinon pour la personne qui reprends le vélo au bout de 10 ans, tu viens de saturer d'un sport alors avant de raisonner en puissance, ce qui est très contraignant, roule, fais toi plaisir, retrouve des sensations, travail et trouve une bonne position, soit à l'aise en descente etc, fais de la force et de la vélocité au feeling, un peu d'intensité en bosses. ça te prendra déjà pas mal de temps.
Tu as certainement raison et merci pour ces conseils :D , mais l'idée du capteur était pour trouver une source de motivation / de structure pour faire du HT cet hiver.
Parallèlement à ça, je dois me trouver un vélo polyvalent et garder mon Giant pour le sous-sol, et je vais augmenter le nombre de sorties VTT :sm3:

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 18 déc. 2018 19:57
par ravioliv
Re
Donc sur les differents sujets couverts, quelques indications

CP20 @300w j avais affinée ma FTP a 275w ( donc 8% de moins que CP20 et non 5% ) sur correlation avec les resulats de course de cette année

Sinon il etait fait mention de reference a Aix, j avais fais 2h43 en 2016 ( l annee sans natation avec le vent a 80km/h ) et je pense que j etais quand meme un petit cran en dessous en velo qu'en 2018 ( pas de capteur de puissance en 2016 )

Pour confirmer tout cela j ai terminée la saison par un test en labo avec prise de lactates et chose interressante, j ai pu faire le test en mettant ma pedale powermeter ( favero assioma ) sur le bike du labo, ce qui permet de comparer les valeurs avec celles de l ergometre.
Resultat
valeurs identiques entre les deux capteurs de puissance
FTP a 276 watts au "seuil 2" (4mmol) ce qui corrobore mes evaluation terrain
PMA 320watts ( atteinte de la VO2max car j ai reussi a terminer le palier de 340watts mais la VO2 etait plafonnée depuis 320watts
Seuil 1 @190watts ce qui sera ma baseline pour l'allure IM pour Nice ( du moins valeur a pas depasser, je m autorise a etre en dessous :lol: )

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 19 déc. 2018 11:27
par Néo
ravioliv a écrit :
18 déc. 2018 19:57
Re
Donc sur les differents sujets couverts, quelques indications

CP20 @300w j avais affinée ma FTP a 275w ( donc 8% de moins que CP20 et non 5% ) sur correlation avec les resulats de course de cette année

Sinon il etait fait mention de reference a Aix, j avais fais 2h43 en 2016 ( l annee sans natation avec le vent a 80km/h ) et je pense que j etais quand meme un petit cran en dessous en velo qu'en 2018 ( pas de capteur de puissance en 2016 )

Pour confirmer tout cela j ai terminée la saison par un test en labo avec prise de lactates et chose interressante, j ai pu faire le test en mettant ma pedale powermeter ( favero assioma ) sur le bike du labo, ce qui permet de comparer les valeurs avec celles de l ergometre.
Resultat
valeurs identiques entre les deux capteurs de puissance
FTP a 276 watts au "seuil 2" (4mmol) ce qui corrobore mes evaluation terrain
PMA 320watts ( atteinte de la VO2max car j ai reussi a terminer le palier de 340watts mais la VO2 etait plafonnée depuis 320watts
Seuil 1 @190watts ce qui sera ma baseline pour l'allure IM pour Nice ( du moins valeur a pas depasser, je m autorise a etre en dessous :lol: )
Tu peux (largement) dépasser cette valeur dans les montées.

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Publié : 19 déc. 2018 12:13
par ravioliv
Oui je parle de la moyenne of course je sais que dans les bosses ca peut etre plus et moins dans les descentes