Références minimales pour ironman embrun

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
FAYARD
Messages : 20545
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par FAYARD » 17 mai 2019 15:33

triporteur a écrit :
17 mai 2019 13:40
et sinon, j'ai nagé 1h non stop ce midi en nat, i2, pour suivre vos conseils et voir comme évolue la nage
alors :
2600m : 1h, 2'19/100, 9'15/400, 23' au 1000

1er 400 : 9'30; dernier : 9'11
meilleur 400 : 9h'02; moins bon : 9'47

bilan,
10-12 min pour être chaud et trouver le rythme, puis je reste globalement constant en vitesse,
et une fois le rythme trouvé, je peux passer en respi 3T, avant je suis en 2T.

j'en sors pas plus fatigué que çà, mais ça tire sur la nuque
Si ça tire sur la nuque c’est que tu ne nages pas assez avec la tête orientée vers le fond du bassin et/ou que tu tournes trop la tête quand tu respires.
Les verts sur le podium de la L1 :sm2: :sm2:

triporteur
Messages : 166
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 17 mai 2019 16:40

bon ben c'est tout trouvé : "tu tournes trop la tête quand tu respires"
je vais travailler le truc des lunettes à moitié sous l'eau

++
merci

shika
Messages : 2283
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par shika » 17 mai 2019 19:11

FAYARD a écrit :
17 mai 2019 07:40
shika a écrit :
17 mai 2019 06:39
Disons que ça s'ajoute aussi à un déclin des performances liées à l'âge entre autres, ça aussi faut l'accepter, revoir ses objectifs à la baisse et trouver d'autres motivations. Dur aussi de pas tomber dans la surenchère, de pas se brûler les ailes...

Pour flu, pour ce que tu dis on peut faire le parallèle avec les distances en tri. Un S et un IM c'est des efforts vraiment différents, je pensais pas que je m'amuserais autant sur un S en fait c'est fun, mais différemment :)
Je ne suis pas d’accord avec toi sur la motivation qui disparaît parce que tu as fait EM. Je l’ai fait après 4 années de triathlon, et franchement bon débarras, ça m’a saoulé, surtout l’entraînement où tu traînes et les heures qu’il faut s’envoyer. J’y suis allé parce que mes potes de club le faisaient donc ça tombait bien, c’était pour le côté pratique. Et derrière j’ai fait 10 ans de S, M et quelques L, je me suis éclaté, et pas besoin de faire des sorties de 4,5 ou 6 h de vélo, avec 8-9 h hebdo de sport, tu te fais plaisir et question alimentation en course, rien à foutre, 3 gels et c’est géré. La motivation elle n’est pas dans l’épreuve, ou alors t’aime pas ce sport, la mienne elle est dans le plaisir de l’effort dans les trois disciplines du triathlon. Je ne fais plus de compétition depuis 6 ans, mais je continue toujours à nager, pédaler et courir (quand mes genoux me laissent tranquille).
Triporteur, c’est typiquement le sportif qui ne continuera pas le triathlon, il retournera à la cap, une fois son défi réalisé. Il y en a beaucoup comme ça maintenant. On va pas se mentir, les principaux freins sont la natation et l’investissement financier et horaire.
Tu te méprends, déjà je parlais pas de moi mais du pote qui a fait la diagonale. Le post-marathon blues n'est pas un mythe, et après un ultra c'est pire. Le fait est que quand tu passes autant de temps à t'entraîner dans un seul but, et que celui-ci est passé, il faut un moment pour se remobiliser et passer à autre chose. Mais c'est pareil pour les gens qui tombent en dépression en partant à la retraite quand ils l'ont mal préparé.
Et ensuite pour ceux qui ont exprimé leur potentiel jeune, le poids des ans n'est pas le même qu'un nouvel arrivant qui commence sur le tard et qui a une grosse marge de progression, "on ne peut pas être et avoir été". Il faut alors trouver d'autres motivations. Tu ne battras peut-être pas ton record, mais tu peux trouver d'autres satisfactions, ça demande juste de prendre du recul, de revoir ses ambitions. Un podium dans la catégorie d'âge, une qualification à une épreuve nationale etc... :)

yoann-51
Messages : 3889
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par yoann-51 » 17 mai 2019 19:20

En tout cas, c'est un des premiers sujets depuis bien longtemps qui ne part pas en sucette et où on peut échanger avec"bienveillance" je pense que l'on peut remercier triporteur pour sa patience, et sa capacité à accepter les critiques 😁

Sinon, comme Fayard, après plus de 20 ans de sport divers athlétisme, tri, du trail, ski alpi, je n'ai jamais fait de long, en athle je n'ai jamais couru au delà de 15 km, en trail pas plus de 20, je ne fais pratiquement que du kilomètre vertical et s et m en tri , ce qui ne m'empêche pas de m'éclater. L'avantage avec le court c'est que tu peux plus facilement concilier la vie de famille.
Et après je ne suis sûrement pas équipé pour faire du long....
J'ai toujours aimé me mettre minable à l'entraînement sur de courtes répétitions plutôt que de faire des bornes.

Et quand je regarde de longues épreuves comme l'UTMB, même si je reste admiratif du mental de certains, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'ils sont en train de se ruiner la santé, mais je comprends cette notion de voyage intérieur, mais pourquoi ne pas faire de voyage tout seul ?
Sinon triporteur faut arrêter de te tripoter et passer à deux minutes de moyenne au 100 m en nat c'est un objectif très raisonnable ! Mais un minimum je pense.
Demande à des potes de t'aider, lit des bouquins et va nager !!!!! Après je ne sais pas dans quelle condition tu y vas pendant midi, mais si tu as peu de temps, c'est compliqué de Poser ta nage, je ne sais pas si je suis clair ?
Mais techniquement c'est important de ne pas avoir un timing serré comme ça tu as le temps pour poser ta nage, respirer sans être obsédé par l'horloge.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10286
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par eric d » 19 mai 2019 16:39

a mon avis yoan tu as du te ruiner la santé a te mettre minable sur du court.

FAYARD
Messages : 20545
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par FAYARD » 19 mai 2019 16:46

eric d a écrit :
19 mai 2019 16:39
a mon avis yoan tu as du te ruiner la santé a te mettre minable sur du court.
C’est sûr que toi, c’est pas la vitesse qui t’aura usé... :lol:
Les verts sur le podium de la L1 :sm2: :sm2:

yoann-51
Messages : 3889
Enregistré le : 22 nov. 2007 12:19

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par yoann-51 » 19 mai 2019 20:53

eric d a écrit :
19 mai 2019 16:39
a mon avis yoan tu as du te ruiner la santé a te mettre minable sur du court.
Toi tu as dû te ruiner le cerveau pour me répondre sans faire une faute 🤔
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Répondre