STRYD, capteur puissance pour la CAP

Du vélo, aux lunettes de piscine en passant par les runnings pour parler matos c'est ici que ça se passe! Attention pas de petites annonces ou d'annonces commerciales ici (voir plus bas les forums dédiés à cela).
Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6502
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 19 juin 2018 08:06

Merci pour la référence! Faudra que je lise ça ;) ;) Ca me fait pensé que je n'avais jamais ouvert de sujet sur "Running with Power" il va falloir que je corrige ça...

T.

Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6502
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 05 juin 2019 12:52

Question concernant Stryd : les mesures de temps de contact au sol, fréquence, oscillation verticale, ... sont-elles cohérentes avec les mêmes données mesurées via la ceinture cardio HRM Tri Garmin?

Vank
Messages : 1976
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par Vank » 05 juin 2019 13:51

Après plus de 18 mois d'utilisation mon retex relatif au capteur stryd va dans le sens d'une utilisation très pragmatique, similaire à celle d'un capteur de puissance vélo.

A savoir que la seule donnée que j'utilise est la puissance. Je ne m'intéresse pas aux autres (leg spring, form power, etc.....).
Pour des raisons personnelles et inutiles à développer ici je fais pas mal de mes séances spé (VMA, seuil) en côtes. Connaissant les puissances cibles de ces filières particulières sur le plat, je fais en sorte de les reproduire en côtes. L'analyse croisée avec d'autres données telles que la FC voire la VAP calculée par certaines applications fait ressortir une cohérence quasi parfaite.

Je rajouterais que savoir si la puissance mesurée (je devrais plutôt dire calculée) est exacte importe peu. Le plus important est qu'elle soit précise.

Pour en terminer sur le sujet je n'utilise le capteur qu'à l'entraînement tant il est vrai qu'en CàP il n'y a plus rien à gérer comme sur le vélo. On se débrouille avec ce qu'il reste :lol: :lol:
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Blackstar
Messages : 4053
Enregistré le : 22 juin 2010 19:21

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par Blackstar » 05 juin 2019 23:12

Ca doit t'aider pour la gestion du pacing, non ?
Apres tout contrôler c'est contre-productif.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Vank
Messages : 1976
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par Vank » 06 juin 2019 11:53

Blackstar a écrit :
05 juin 2019 23:12
Ca doit t'aider pour la gestion du pacing, non ?
Apres tout contrôler c'est contre-productif.
Pour le pacing pas vraiment. En fait j'ai la chance de parfaitement me connaître à pied avec plus de 40 ans d'expérience dans cette discipline ce qui fait que quelle que soit la distance de course, dès les premières foulées après T2 j'ai une idée très précise de ce qui va être possible ou pas et je me trompe très rarement.

Et je suis parfaitement d'accord sur le fait que tout contrôler en permanence n'est pas judicieux. Je ne sais plus sur quel post j'avais expliqué qu'il m'arrivait souvent de faire des séances vélo ou CàP "en aveugle" et de confronter à posteriori mon ressenti (forcément subjectif) avec l'objectibité des données enregistrées. Je trouve ça intéressant et ça renforce la capacité à se fier à ses sensations.
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6502
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 07 juin 2019 08:48

super merci pour ces retours :)

Stryd faisant de la mesure indirecte (vue qu'il n'y a pas de mesure de la force excercée sur le sol par exemple) je me demandais à quel point il n'y avait pas redondance avec les données fournies par Garmin pour les "Running Metrics".

L'indication que la puissance suit la VAP est intéressante car cela va dans ce sens (l'avantage de Stryd étant de te fournir l'info en temps réel).

Pour ce qui est de toutes les autres mesures c'est pas évident effectivement d'en faire qq chose en temps réel à l'exception de la cadence peut-être car tout est lié de toute façon. Tel que je le vois cela peut peut-être apporté une mesure "objective" des progrès réalisés pour celui qui effectue un travail technique sur sa foulée ou peut-être pour comparer différentes chaussures...

T.

shika
Messages : 2665
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par shika » 07 juin 2019 10:10

Blackstar a écrit :
05 juin 2019 23:12
Ca doit t'aider pour la gestion du pacing, non ?
Apres tout contrôler c'est contre-productif.
Et bien pour ma part c'est le cas et ça change tout. Pour moi qui suis un peu un chien fou et ai toujours tendance à partir trop vite ça m'a permis d'avoir une gestion de l'effort beaucoup plus linéaire avec de sacrées améliorations de chrono à la clé. Sur mon dernier M la CAP contenait une belle bosse à grimper deux fois, je tourne à 4:25 de moyenne sur les 10km avec les 3 derniers km à 4:25 aussi, plus régulier c'est pas possible. Ça ne me dérange plus de voir une allure qui baisse en montée car souvent les W sont même au dessus des valeurs sur le plat, et quand j'arrive en haut j'ai la gniaque pour relancer.

C'est aussi hyper intéressant pour pouvoir comparer des perf sur des parcours différents. Si j'avais eu que le chrono j'aurais été hyper déçu de mon temps CAP, le fait d'avoir une valeur absolue en watts me permet de savoir que j'étais pas moins bien que sur un duathlon M 1 mois avant bien que l'allure ait été plus lente

J'ai une Suunto Ambit 3 qui ne me donne que la puissance donc je ne me sers que de ça à l'entraînement, par contre je regarde a posteriori sur powercenter les valeurs produites.

raoul
Messages : 2241
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par raoul » 07 juin 2019 10:15

Vank a écrit :
06 juin 2019 11:53
Blackstar a écrit :
05 juin 2019 23:12
Ca doit t'aider pour la gestion du pacing, non ?
Apres tout contrôler c'est contre-productif.
Pour le pacing pas vraiment. En fait j'ai la chance de parfaitement me connaître à pied avec plus de 40 ans d'expérience dans cette discipline ce qui fait que quelle que soit la distance de course, dès les premières foulées après T2 j'ai une idée très précise de ce qui va être possible ou pas et je me trompe très rarement.

Et je suis parfaitement d'accord sur le fait que tout contrôler en permanence n'est pas judicieux. Je ne sais plus sur quel post j'avais expliqué qu'il m'arrivait souvent de faire des séances vélo ou CàP "en aveugle" et de confronter à posteriori mon ressenti (forcément subjectif) avec l'objectibité des données enregistrées. Je trouve ça intéressant et ça renforce la capacité à se fier à ses sensations.
J'avais lu que F. Grappe demandait d'annoncer les watts à l'aveugle pour étalonner l'échelle perceptive de ses sujets entraînés. Les meilleures arrivent à ressentir la puissance à 10 watts près à l'aveugle.

L'étallonage des sensations est important.

Jerome.A
Messages : 2131
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par Jerome.A » 12 sept. 2019 07:25

Pour ceux qui courent avec un stryd, quelles champs utilisez vous sur votre montre pour faire du pacing?
j utilise mon Stryd depuis maintenant 2 mois sans trop regarder les valeures.
Mais maintenant que je commence a avoir une petite base de donnee de mes Watt par allure et autre je voudrais l utiliser pour mon marathon dans 3 semaines.
By failing to prepare you are preparing to fail

shika
Messages : 2665
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: STRYD, capteur puissance pour la CAP

Message non lu par shika » 12 sept. 2019 17:26

Salut Jérôme,

Pour ma part l'écran que j'ai le plus souvent c'est temps-allure-puissance moyenne sur 10 secondes. Ensuite dans la ligne du bas je peux faire défiler d'autres indicateurs :
- l'heure, pour surveiller que je vais pas être à la bourre
- le cardio que je regarde presque plus, sauf pour le retour au calme
- la distance pour savoir combien il reste à parcourir quand c'est pas basé sur une durée
- l'allure moyenne que je regarde souvent pour me motiver.

J'ai d'autres écrans mais que je ne regarde plus trop, j'aime mieux garder toujours le même avec temps et allure instantanée car je fais souvent des laps manuels sur mes séances plutôt que de prendre du temps à programmer une séance à l'avance, ça me laisse un peu de liberté pour par exemple déclencher après avoir traversé une route par ex.

La puissance je m'en sers beaucoup pour pas depasser z1 sur mes footings, en course pour respecter les seuils et souvent avec une limite haute à pas dépasser, la limite basse me sert à relancer de temps en temps, ou en descente où les sensations sont souvent très trompeuses (tu vas vite mais t'es loin de la cible, tu peux encore accélérer). Donc une moyenne sur 10 secondes est bien souvent largement suffisante et me permet d'avoir un effort géré dans la durée, pas de faire des à-coups si je puis dire.

Répondre