Vitesse pure et course de fond

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Athlete2016
Messages : 22
Enregistré le : 11 déc. 2016 09:24

Vitesse pure et course de fond

Message non lu par Athlete2016 » 06 févr. 2017 12:52

Bonjour,

Y a-t-il à votre sens un intérêt à faire des séances de vitesse pure pour progresser sur 5000-10000m?
Par vitesse pure, disons travail sur des distances allant de 60 à 200m.

(progression de l'économie de course ? Amélioration VMA ? FORCE ?)

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 9831
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par eric d » 06 févr. 2017 13:25

oui, si tu gagnes 1 ms en vitesse maxi ca te fais gagner des secondes sur 5000 ou 10000.

FAYARD
Messages : 17491
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par FAYARD » 06 févr. 2017 13:57

Alléluia !!! Pour une fois que tu n'écris pas une connerie, il faut le souligner !!!! :mrgreen: :mrgreen:
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par raoul » 06 févr. 2017 14:00

Oui, il y a un effet des sprints et intervalles à 175 %.

Mais (ce n'est que mon avis), ce travail doit venir compléter les classiques (Foncier, seuil et VMA) et non les remplacer. Profiter de faire quelques sprints et vitesse max lorsqu'on est sur la piste est une bonne chose à mon avis. Dans certaines études, il y a une amélioration des chronos identiques au travail classique de VMA, mais sans amélioration du VO2 max, dans d'autres il y a une amélioration du VO2 max...


Une étude parmi d'autres :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16469933

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par raoul » 06 févr. 2017 14:05


FAYARD
Messages : 17491
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par FAYARD » 06 févr. 2017 14:12

raoul a écrit :Oui, il y a un effet des sprints et intervalles à 175 %.

Mais (ce n'est que mon avis), ce travail doit venir compléter les classiques (Foncier, seuil et VMA) et non les remplacer. Profiter de faire quelques sprints et vitesse max lorsqu'on est sur la piste est une bonne chose à mon avis. Dans certaines études, il y a une amélioration des chronos identiques au travail classique de VMA, mais sans amélioration du VO2 max, dans d'autres il y a une amélioration du VO2 max...


Une étude parmi d'autres :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16469933
Les séances de sprint sont des entrainements à part entière, elles demandent une véritable préparation. Elles ne doivent pas être faites à l'arrache parce qu'on est sur la piste. Elles sont traumatisantes et sources de blessures musculaires.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par raoul » 06 févr. 2017 14:54

FAYARD a écrit :
raoul a écrit :Oui, il y a un effet des sprints et intervalles à 175 %.

Mais (ce n'est que mon avis), ce travail doit venir compléter les classiques (Foncier, seuil et VMA) et non les remplacer. Profiter de faire quelques sprints et vitesse max lorsqu'on est sur la piste est une bonne chose à mon avis. Dans certaines études, il y a une amélioration des chronos identiques au travail classique de VMA, mais sans amélioration du VO2 max, dans d'autres il y a une amélioration du VO2 max...


Une étude parmi d'autres :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16469933
Les séances de sprint sont des entrainements à part entière, elles demandent une véritable préparation. Elles ne doivent pas être faites à l'arrache parce qu'on est sur la piste. Elles sont traumatisantes et sources de blessures musculaires.

Comme je le fais, ce n'est pas traumatisant. Par exemple, je fais mes deux derniers 400 m avec les 100 derniers mètres à fond.

Et puis chacun est différent... moi c'est la vitesse marathon qui me déglingue et c'est comme si j'ai besoin de vitesse pour rester en forme... :sm2: Du reste mon médecin du sport m'avait dit que c'était le volume qui posait problème pour moi et non la vitesse. Et depuis que j'ai arrêté de courir uniquement et repris le triathlon je n'ai plus de problèmes... Pourtant j'ai gardé le même nombre de séance à VMA, soit 1x par semaine environ...

Vive le triathlon :D :D :D

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 9831
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par eric d » 06 févr. 2017 15:22

j'ai des chiffres. un gain en vitesse pur de 1 ms correspond a une augmentation equivalente de de VO2 de 1,2 ml sur marathon 3ml sur 10000 et 3,6 ml sur 5000

tiré du livre courir de cordner nelson

Vank
Messages : 1730
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40
Localisation : VCLB, VDL

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par Vank » 06 févr. 2017 16:25

A un moment il faut sortir de la théorie des bouquins et faire dans le pragmatisme.

Avant de songer au travail que tu évoques et qui demeure musculairement risqué comme le dit bien Fayard pose-toi d'abord la question de savoir si tu as eu le temps d'aller au bout du bout de l'optimisation par le biais des autres filières (VMA, soutien, ..etc). Pour une grande majorité d'entre nous c'est rarement le cas.

D'autre part, intuitivement ou plutôt par expérience, je pense qu'un autre moyen pour un triathlète de travailler sur son économie de course, quelle que soit la distance préparée, est de courir en pré fatigue. C'est aussi risqué musculairement mais moins à priori. Sur ce point je peux me tromper.

Si tu décidais d'opter pour ce type de séance je te conseille de te limiter au classique 150m VLV (vite lent vite par tranche de 50m) avec récups longues.Quand je n'avais le temps de n'être qu'un coureur à pied j'avais l'habitude d'en placer une ou deux vers la fin de prépa avant un objectif important.

Question subsidiaire: fais-tu régulièrement des gammes? Si non: fonce! ;-)
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

FAYARD
Messages : 17491
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par FAYARD » 06 févr. 2017 16:33

raoul a écrit :
FAYARD a écrit :
raoul a écrit :Oui, il y a un effet des sprints et intervalles à 175 %.

Mais (ce n'est que mon avis), ce travail doit venir compléter les classiques (Foncier, seuil et VMA) et non les remplacer. Profiter de faire quelques sprints et vitesse max lorsqu'on est sur la piste est une bonne chose à mon avis. Dans certaines études, il y a une amélioration des chronos identiques au travail classique de VMA, mais sans amélioration du VO2 max, dans d'autres il y a une amélioration du VO2 max...


Une étude parmi d'autres :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16469933
Les séances de sprint sont des entrainements à part entière, elles demandent une véritable préparation. Elles ne doivent pas être faites à l'arrache parce qu'on est sur la piste. Elles sont traumatisantes et sources de blessures musculaires.

Comme je le fais, ce n'est pas traumatisant. Par exemple, je fais mes deux derniers 400 m avec les 100 derniers mètres à fond.

Et puis chacun est différent... moi c'est la vitesse marathon qui me déglingue et c'est comme si j'ai besoin de vitesse pour rester en forme... :sm2: Du reste mon médecin du sport m'avait dit que c'était le volume qui posait problème pour moi et non la vitesse. Et depuis que j'ai arrêté de courir uniquement et repris le triathlon je n'ai plus de problèmes... Pourtant j'ai gardé le même nombre de séance à VMA, soit 1x par semaine environ...

Vive le triathlon :D :D :D
On ne parle pas de la même chose, toi tu incorpores un peu de sprint dans tes séances de VMA, moi je voyais de véritables séances de vitesse avec echauffement spécifique, exercices techniques et séries de sprint uniquement.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par raoul » 06 févr. 2017 17:07

FAYARD a écrit :
raoul a écrit :
FAYARD a écrit :
Les séances de sprint sont des entrainements à part entière, elles demandent une véritable préparation. Elles ne doivent pas être faites à l'arrache parce qu'on est sur la piste. Elles sont traumatisantes et sources de blessures musculaires.

Comme je le fais, ce n'est pas traumatisant. Par exemple, je fais mes deux derniers 400 m avec les 100 derniers mètres à fond.

Et puis chacun est différent... moi c'est la vitesse marathon qui me déglingue et c'est comme si j'ai besoin de vitesse pour rester en forme... :sm2: Du reste mon médecin du sport m'avait dit que c'était le volume qui posait problème pour moi et non la vitesse. Et depuis que j'ai arrêté de courir uniquement et repris le triathlon je n'ai plus de problèmes... Pourtant j'ai gardé le même nombre de séance à VMA, soit 1x par semaine environ...

Vive le triathlon :D :D :D
On ne parle pas de la même chose, toi tu incorpores un peu de sprint dans tes séances de VMA, moi je voyais de véritables séances de vitesse avec echauffement spécifique, exercices techniques et séries de sprint uniquement.
Oui j'ai pensé qu'on ne parlait pas de la même chose. :D

Mon idée, c'est qu'il paraît évident que l'entraînement autour de VMA est plus efficace que le sprint, mais que le sprint a également son efficacité. Vu qu'il est difficile de faire une séance dédiée au sprint en triathlon, car il y a deux autres disciplines à travailler... Le plus simple est de sprinter sur les derniers mètres des deux dernières séries d'un entraînement de VMA par exemple... Ce qui donne toujours le meilleur temps aux deux dernières, une FC très élevée (garantie d'un débit sanguin très élevé). De plus, il me semble que les sprints lancés sont moins traumatisants et plus spécifiques (sprint de fin d'épreuve par exemple).

Sinon, j'ai testé l'entraînement de sprint avec un coureur de 800 m un hiver. J'ai remplacé ma séance de VMA par une séance avec lui, y.c. muscu en fin de séance, encadrement etc. Et c'était nul en terme de transfert sur 10 km par exemple, par contre je me suis amélioré jusqu'à 1500 m...

Le meilleur résultat a toujours été les séries longues chez moi et de loin... Ex : 6 x 800 m ou 5 x 1000 m. Chez tous mes potes, ce sont également les longues séries qui ont eu le plus d'effet. Donc pour moi, quelques sprints dérouillent, maintiennent le potentiel athlétique, mais ne remplacent pas la VMA.

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 9831
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par eric d » 06 févr. 2017 17:25

le sprint en descente est efficace il faut une pente de 2 degre 6

FAYARD
Messages : 17491
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par FAYARD » 06 févr. 2017 18:03

raoul a écrit :
FAYARD a écrit :
raoul a écrit :

Comme je le fais, ce n'est pas traumatisant. Par exemple, je fais mes deux derniers 400 m avec les 100 derniers mètres à fond.

Et puis chacun est différent... moi c'est la vitesse marathon qui me déglingue et c'est comme si j'ai besoin de vitesse pour rester en forme... :sm2: Du reste mon médecin du sport m'avait dit que c'était le volume qui posait problème pour moi et non la vitesse. Et depuis que j'ai arrêté de courir uniquement et repris le triathlon je n'ai plus de problèmes... Pourtant j'ai gardé le même nombre de séance à VMA, soit 1x par semaine environ...

Vive le triathlon :D :D :D
On ne parle pas de la même chose, toi tu incorpores un peu de sprint dans tes séances de VMA, moi je voyais de véritables séances de vitesse avec echauffement spécifique, exercices techniques et séries de sprint uniquement.
Oui j'ai pensé qu'on ne parlait pas de la même chose. :D

Mon idée, c'est qu'il paraît évident que l'entraînement autour de VMA est plus efficace que le sprint, mais que le sprint a également son efficacité. Vu qu'il est difficile de faire une séance dédiée au sprint en triathlon, car il y a deux autres disciplines à travailler... Le plus simple est de sprinter sur les derniers mètres des deux dernières séries d'un entraînement de VMA par exemple... Ce qui donne toujours le meilleur temps aux deux dernières, une FC très élevée (garantie d'un débit sanguin très élevé). De plus, il me semble que les sprints lancés sont moins traumatisants et plus spécifiques (sprint de fin d'épreuve par exemple).

Sinon, j'ai testé l'entraînement de sprint avec un coureur de 800 m un hiver. J'ai remplacé ma séance de VMA par une séance avec lui, y.c. muscu en fin de séance, encadrement etc. Et c'était nul en terme de transfert sur 10 km par exemple, par contre je me suis amélioré jusqu'à 1500 m...

Le meilleur résultat a toujours été les séries longues chez moi et de loin... Ex : 6 x 800 m ou 5 x 1000 m. Chez tous mes potes, ce sont également les longues séries qui ont eu le plus d'effet. Donc pour moi, quelques sprints dérouillent, maintiennent le potentiel athlétique, mais ne remplacent pas la VMA.
Je partage ton avis sur la question.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

raoul
Messages : 1523
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par raoul » 06 févr. 2017 18:37

Merci. :wink:

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 9831
Enregistré le : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Vitesse pure et course de fond

Message non lu par eric d » 06 févr. 2017 19:33

non on parl de vitesse pur pas de vitesse aerobie, ameliorer sa capacité a courrir plus vite de 0,3 ms si l'on est capable de courir a 8 ms permet de gagner 30 seconde sur un 10000 en 30 minute. et pour gagner 0,3 ms quand on court a 8 ms il faut faire de la vrai vitesse avec des depart lancé et le mieux c'est en descente ou tracté avec un chien par exemple sur de court instant maxi 10 seconde, ce qui compte c'est la vitesse maxi. pendant un instant t qui dure 2 ou 3 seconde. et donc il est relativement facile de gagner 0,3 ms en vitesse pur.Pour cela il faut etre relativement frais je pense.

Répondre