L'INSEP recrute des triathlètes

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Anaël
Messages : 10
Enregistré le : 17 mai 2012 10:01

L'INSEP recrute des triathlètes

Message non lu par Anaël » 27 août 2013 13:06

Bonjour,

Dans le cadre d’une étude menée à la rentrée prochaine (octobre 2013), le département Recherche de l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP) recherche des duathlètes/triathlètes amateurs masculins résidant en région parisienne :
* 18 à 45 ans,
* niveau de performance compris entre 2h et 2h20 sur triathlon CD [donner une/des perf de référence (type 10km, semi, triathlon connu)]
* volume horaire d’entraînement compris entre 12 et 15h par semaine [citer une semaine type d’entraînement de préparation d’objectif]
* n’ayant pas participé à une épreuve longue distance (type ironman) au cours des 6 derniers mois,
* ne prenant pas de traitement médicamenteux,
* ne se sentant pas mal à l’aise avec les piqûres ou prises de sang,
* ne souffrant pas de diabète
* n’ayant aucun antécédent de trouble cardiovasculaire

Cette étude aura pour objectif d'identifier s'il est profitable de planifier des séances d'entraînement à jeûn le matin et d’observer une éventuelle adaptation sur le rendement énergétique en cyclisme.

L’expérimentation se déroulera sur une période d’environ 9 semaines entre début octobre et début décembre 2013. Durant cette période, chaque participant verra sa charge d'entraînement modifiée. Pendant les 3 premières semaines, l’entrainement sera identique à l’entrainement habituellement réalisé (soit 12-15h à intensité variable). Pendant les 3 dernières semaines, durant 4 jours/semaine, les participants devront s’entrainer 2 fois par jour, chaque journée incluant une séance à haute intensité (séance réalisée le soir après 17h) suivie d’une séance à faible intensité (séance réalisée le lendemain matin avant 10h) ; un programme d’entraînement incluant 6 séances types par semaine sera proposé aux participants. Le reste de la semaine, les participants devront continuer à s’entrainer une seule fois par jour à faible intensité. Pendant les 3 dernières semaines, les participants ne devront pas prendre part à des compétitions sportives.

Au cours des 3 dernières semaines, chaque participant devra également suivre rigoureusement des consignes nutritionnelles en fonction du groupe expérimental auquel il appartiendra:
- soit dans un groupe "low CHO", qui devra diminuer ses apports en glucides pendant 6 séances d’entraînement par semaine, parmi lesquelles 3 séances seront effectuées à jeûn le matin.
- soit dans un groupe "high CHO", qui devra conserver un apport régulier en glucides pendant et entre les 6 séances d’entraînement proposées chaque semaine.

Des exemples de menus types seront fournis aux participants (préparés par une nutritionniste) et il leur sera demandé (plusieurs jours par semaine) de prendre des photos des aliments ingérés au cours de la journée, afin de rendre compte de leurs apports énergétiques.

Au cours de l’étude chaque triathlète réalisera 3 sessions de tests à l’INSEP, comprenant : un test d’effort sur ergocycle + un test de 24min à intensité sous-maximale sur ergocycle + un test de 1min à intensité supra-maximale sur ergocycle + un test de performance d’environ 1h15’ simulant un enchaînement cyclisme-course à pied (40min de cyclisme + 10km de course à pied sur la piste couverte de l’INSEP). Ces tests auront lieu en laboratoire et sur la piste d’athlétisme de l’INSEP, selon les mêmes protocoles que ceux passés par l’équipe de France Olympique de triathlon (laboratoire « Sport, Expertise et Performance » de l’INSEP, Bois de Vincennes).
Au cours des 3 semaines d’entraînement modifié, chaque semaine, la première et la dernière séance d’entraînement type en cyclisme seront organisées au laboratoire de l’INSEP, afin de fixer les intensités d’effort et de réaliser une prise de sang. Les créneaux des tests passés à l'INSEP pourront être ajustés en fonction de l'emploi du temps personnel de chaque athlète.

Les principaux paramètres étudiés durant l’étude seront : la composition corporelle (masse musculaire et masse grasse), la consommation en oxygène (à l’aide d’un masque à l’effort), des paramètres sanguins (lactatémie, catécholamines, glycémie…), la qualité du sommeil (en portant chaque nuit une montre actimètre), les apports nutritionnels (en prenant des photos des aliments consommés), les performances réalisées lors des tests de cyclisme et course à pied.

En retour de la participation aux tests, une compensation sera apportée aux participants ainsi qu’un test d’effort à faire dans l’année au laboratoire de l’INSEP. Un débriefing sera prévu avec les chercheurs de l'INSEP. La participation à cette étude fournira enfin à chaque triathlète impliqué l'occasion de mieux comprendre comment optimiser son alimentation et sa charge d'entraînement.


Si vous êtes intéressés par ce projet ou souhaitez de plus amples informations, veuillez transmettre vos coordonnées et les informations relatives à votre activité sportive, à Julien LOUIS à l’adresse suivante : julien.louis@insep.fr

Une réponse vous sera donnée à partir du lundi 26 août


Anaël AUBRY et Laurie-Anne MARQUET, étudiants en doctorat à l’INSEP, investigateurs de l’étude

Christophe HAUSSWIRTH, Yann LE MEUR & Julien LOUIS, chercheurs à l'INSEP et responsables scientifiques du projet


Sujet remonté par Anaël le 27 août 2013 13:06.

Répondre