diificultés en crawl

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
laurent39
Messages : 731
Enregistré le : 21 août 2008 08:41
Localisation : lons le saunier

Re: diificultés en crawl

Message non lu par laurent39 » 23 avr. 2009 23:17

après un mois à plus ou moins trois fois 1h15 environ par semaine, je commence à voir le bout du tunnel.

j'arrive à enchainer un cinquante metre sans pullboy, certes j'arrive encore cramer mais moins qu'avant, ceci grâce au exercie de nage et de planche avec palme.

Mais la ou je suis content, c'est au niveau des bras, j'ai enfin la sensation de glisser et avec le pull j'arrive à enchainer 300 metres sans être carbo.......il y a juste la respiration en trois temps qui pose encore un peu souci car j'ai tendance nager en 2 fois 2 tps-1 fois 4 tps etc....

en tout cas je me dis qu'avec une bonne combar (ORCA SONAR ) et encore un mois d'entrainement je vais peut être pouvoir me démerder pour le sprint de bourg en crawl

voila juste pour remercier les gens qui donnent des conseils ici et en club et courage à tous et surtout à nous les débutants ............... :wink: :wink: :wink: :wink:

triathletecool
Messages : 201
Enregistré le : 13 juin 2008 02:57

Re: diificultés en crawl

Message non lu par triathletecool » 24 avr. 2009 08:04

en tout cas accroche-toi
ça paie un jour ou l'autre! :D
Ce n'est pas tous les quatre ans, mais tous les jours(la piscine de michael phelps)!

Solarberg
Messages : 1168
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: diificultés en crawl

Message non lu par Solarberg » 24 avr. 2009 09:35

Il faut bien piger que le crawl est une nage où le corps se meut en position uniquement horizontale en passant d'un côté sur l'autre: au contraire du papillon ou de la brasse où le corps ne reste pas en position horizontale, le crawl lui n'implique pas de mouvement du corps en dehors de son axe horizontal. C'est fondamental de bien comprendre cela.

Cela a une double conséquence :

- le nageur doit bien maîtriser la position horizontale dans l'eau et il doit pouvoir la garder tout au long de la nage et

- le nageur doit être confortable en position horizontale sur ces deux flancs gauche et droit.

Si tel n'est pas le cas, le nageur va devoir en plus de générer une force vers l'avant générer les forces nécessaires pour tenir sur l'eau (en effet, si son corps n'est pas horizontal, il va agir comme une ancre dans l'eau!) et donc se fatiguer (en effet, s'il n'arrive pas à avoir une position confortable à l'horizontale à gauche et à droite, il va devoir utiliser une énergie importante pour tenter de maintenir cette position, cette énergie il ne pourra pas l'utiliser pour avancer plus vite).

La première clé du crawl est donc de maîtriser cette horizontalité. ll faut s'entraîner à flotter d'un côté puis de l'autre bien horizontalement de manière facile et confortable. On pourra constater que cela est possible pour tout nageur une fois la bonne position trouvée. Ensuite, il suffit simplement de rechercher à passer de la position horizontale confortable côté gauche à la position horizontale confortable côté droit.

Dans chacune de ces deux positions horizontales, on doit pouvoir ressentir un certain confort, un sentiment de relâchement presque: c'est une position que l'on doit pouvoir garder sans fatigue excessive. Ainsi crawler revient à passer d'une position confortable à une autre.

Dans cette position confortable:

- le corps est bien sûr allongé et horizontal; mais de face, il forme un angle avec la surface (cet angle est variable suivant les nageurs): de face, le nageur n'est pas à plat sur l'eau mais sur le côté.

- la tete est dans une position horizontale dans l'axe du corps (tout simplement dans la même position que lorsqu'on est debout),

- l'épaule est proche du visage : cette position a de nombreux avantages pour d'autres aspects du crawl (propulsion, pénétration dans l'eau),

- le bras est tendu droit devant dans une position variant du parallèle à l'eau à un angle (pas plus de 45°): idéalement, le bras doit être parallèle à l'eau; cela permet une allonge plus grande. Cela dit, mettre son bras dans cette position occasionne pour les moins bons nageurs d'avoir le bassin et les jambes qui plongent. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à prendre de l'angle avec ce bras pour éviter cette descente du bassin (le bras agit comme un Pullbuoy naturel). Il est en effet fondamental de rester horizontal tout au long de la nage durant toutes les phases (y compris la respiration et la propulsion). Au fur et à mesure des progrès, il sera possible de remonter ce bras vers une ligne parallèle à la surface de l'eau. Mais cela n'est pas si important que cela et surtout beaucoup moins important que le maintien de l'horizontalité du corps en toutes circonstances (et surtout d'éviter les jambes qui plongent).

Entraînez-vous en début de séance à travailler ces deux positions de repos à l'horizontal (sur le flanc gauche et sur le flanc droit), juste en avancant avec un léger battement de pieds sans même mouvoir les bras. Prenez conscience de la position de votre corps et cherchez à mémoriser les sensations pour ensuite les reproduire durant le crawl enchaîné.

Pour apprécier si durant le crawl vous alternez bien ces deux positions, marquez un temps d'arrêt sur chaque flanc et vérifiez que vous vous sentez confortable et relaxé dans cette position, que vous pouvez la maintenir sans réel effort et qu'il vous est très facile de prendre votre respiration dans cette position adoptée sans avoir bouger le corps ou soulever votre tête: ce sera le signe que vous avez trouvé la bonne position. Vous devez vous sentir en parfait équilibre sur l'eau à cet instant. Si au contraire, vous sentez que votre corps est déséquilibré ou qu'il vous faut beaucoup d'effort pour le maintenir horizontal, ou que vous devez lever la tête pour respirer, c'est que votre position n'est pas la bonne.

La plupart des nageurs qui se fatiguent en crawl sont ceux qui ne maîtrisent pas ces deux positions. Ils ne sont soit pas horizontaux dans l'eau, soit ils gardent leur horizontalité grâce à beaucoup d'efforts, ce qui les fatiguent inutilement. ;-)

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6079
Enregistré le : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V6 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: diificultés en crawl

Message non lu par Christian Robin » 24 avr. 2009 10:00

Merci, Solarberg, pour ces précisions.le précédent post m'a permis d'intégrer un certain nombre de choses ( l'histoire de la "sonnette" de l'omoplate m'a fait comprendre ( un peu) que le bras peut rester assez souple alors que l'épaule se projette vers l'avant
Les films montrant l'alternance des mouvements d'épaule ( à sec) m'ont permis de comprendre que le nageur se sert de son appui vers l'arrière pour projeter l'autre épaule vers l'avant.
J'ai une petite question: tu nous dis qu'on passe d'un côté sur l'autre: est ce que le bassin doit suivre, ou bien est ce qu'il doit demeurer dans le même plan horizontal, et que seul le buste fait des rotations .
Quand on voit les nageurs, on a l'impression que les jambes et le bassin sont à plat, comme unj bateau qui déjauge, et que seules les épaules pivotent, à peine le buste.
Qu'en penses tu ?
Merci
( pour situer mon NDM: 1500m: 25' hier, avec pull buoy , mais seul dans ma ligne d'eau. Si je peux gratter quelque chose, ce sera sur la technique, non sur la force... )
le husky

Tri-experience
Messages : 316
Enregistré le : 16 juil. 2008 16:00

Re: diificultés en crawl

Message non lu par Tri-experience » 24 avr. 2009 10:15

Merci solarberg pour ces conseils et surtout félicitation pour ta pédagogie.

Notre coach au club nous fait faire à chaque séance un exercice qui me fait penser à celui dont tu parles dont le but est de rester à chaques respiration immobiles durant 4 secondes avec le bras de devant bien horizontale.

Solarberg
Messages : 1168
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: diificultés en crawl

Message non lu par Solarberg » 24 avr. 2009 11:45

Christian Robin a écrit :Les films montrant l'alternance des mouvements d'épaule ( à sec) m'ont permis de comprendre que le nageur se sert de son appui vers l'arrière pour projeter l'autre épaule vers l'avant.
J'ai une petite question: tu nous dis qu'on passe d'un côté sur l'autre: est ce que le bassin doit suivre, ou bien est ce qu'il doit demeurer dans le même plan horizontal, et que seul le buste fait des rotations .
Quand on voit les nageurs, on a l'impression que les jambes et le bassin sont à plat, comme unj bateau qui déjauge, et que seules les épaules pivotent, à peine le buste.
Mes remarques s'adressent avant tout aux débutants ou piètres nageurs. Il faut pas confondre le style d'un nageur olympique sur 200m et celui d'un triathlète qui vise plus d'une heure sur IM. Les meilleurs nageurs a partir d'une certaine vitesse (et surtout compte tenu de la puissance de leurs battements) vont plus fixer le bassin et limiter la rotation aux épaules (cela se justifie d'autant plus quand la fréquence de bras est elevée). En revanche, dès lors que le battement n'est presque plus propulsif mais juste équilibrateur, c'est la rotation de tout le corps qu'on va chercher: d'ailleurs pour en revenir à ce que j'ai dit sur le fait de trouver une position horizontale confortable de chaque côté, il est beaucoup plus facile de trouver cette position avec le bassin en rotation qu'avec le bassin à plat. Faites le test.

Certains vont jusqu'à aller chercher l'analogie du lanceur de base ball: le mouvement de rotation part des pieds, se propage au bassin puis aux épaules. La difficulté c'est alors de ne pas se désunir dans le mouvement, mais bien fait ca donne une bonne glisse.

A chacun de se trouver son équilibre et son confort. Mais il ne faut pas se dire: "je dois bloquer les reins" bien au contraire. Vous glisserez mieux sur la tranche qu'à plat (Imaginer vous plutôt comme un "Class America" qu'un Ferry Douvres Calais) ;-)

laurent39
Messages : 731
Enregistré le : 21 août 2008 08:41
Localisation : lons le saunier

Re: diificultés en crawl

Message non lu par laurent39 » 09 juin 2009 15:08

je me permet de "uper" ce super post pour une question lièe au style de nage :

j'entends parler de rattrapé, semi rattrapé, ou classique, je vois très bien à quoi cela correspond mais ya til un style plus économique ou efficace en natation tri.

merci

nestriman
Messages : 3001
Enregistré le : 03 mai 2008 17:37
Localisation : antibes

Re: diificultés en crawl

Message non lu par nestriman » 09 juin 2009 20:00

Je pense que ce post est un des plus constructifs de ce forum.....merci!

Avatar de l’utilisateur
pacman76
Messages : 8351
Enregistré le : 24 juin 2008 12:40

Re: diificultés en crawl

Message non lu par pacman76 » 09 juin 2009 20:30

Si tout les mecs qui savent etait comme solarberg il n'y aurait que des betes sur le forum
Bravo encore c'est clair et precis super pedagogie tu arrives a expliquer a l'ecrit ce que peu de gars font passer au bord du bassin
Si t'as les memes notions velo et CAP je prends :wink:

POINDIMIE
Messages : 435
Enregistré le : 10 avr. 2009 22:45

Re: diificultés en crawl

Message non lu par POINDIMIE » 09 juin 2009 22:37

Bonsoir calus,

au 100 m cr 1'47 OK
Peux tu me dire le chrono 100 cr avec pullboy ?
Peux tu me dire le chrono 100 cr planche jambes ?
Peux tu me dire le chrono 100 cr plaquettes ?
Peux tu me dire le chrono 100 cr pullboy et plaquettes ?
Peux tu me dire le chrono 50 cr ?
Peux tu me dire le chrono 25 cr ?
Peux tu me dire les sensations après tes CHRONOS ?

Ne te décourage pas ... :wink:

BONW
BONVENT :sm2:

Avatar de l’utilisateur
oliv_from_nice
Messages : 398
Enregistré le : 22 juin 2006 21:23
Localisation : la colle sur loup
Contact :

Re: diificultés en crawl

Message non lu par oliv_from_nice » 10 juin 2009 08:35

25' sur 1500m c'est deja pas mal quand meme, ça fait sortir dans le 1er quart de pas mal de tri.....je signe de suite pour faire 25 dans un bon confort; en piscine j'ai fait 26"30 en faisant 3*500 :mrgreen: ; je faisais y a quelques temmps 31' sur tri; 26/27 actuellement depuis que j'ai vu les videos total immersion et les posts de solarberg :wink:
skiathlete
ski your local mountain

Solarberg
Messages : 1168
Enregistré le : 23 juil. 2005 11:13

Re: diificultés en crawl

Message non lu par Solarberg » 10 juin 2009 09:47

Bon n'en jetez plus! je vais avoir les chevilles qui gonflent! C'est juste des remarques de bon sens!
laurent39 a écrit :je me permet de "uper" ce super post pour une question lièe au style de nage :

j'entends parler de rattrapé, semi rattrapé, ou classique, je vois très bien à quoi cela correspond mais ya til un style plus économique ou efficace en natation tri.

merci
Personne ne nage en rattrapé (le rattrapé c'est un éducatif); quant au débat style classique ou semi-rattrapé (aussi appelé FQS / Front Quadrant Swimming), ca dépend de chacun; a prior le FQS a le meilleur rendement en théorie en bassin (meilleure allonge, meilleure glisse, fréquence de bras plus réduite) ; c'est par pour rien si la plupart des meilleurs nageurs de fond nagent maintenant en FQS en bassin. Il y aussi des exemples d'excellents nageurs qui nagent en "classique" (notamment en tri).

Cela dit, c'est un peu un faux débat car la différence classique/FQS est parfois très subtil; ex: Phelps par exemple nage d'un côté plutôt en FQS et plutot en classique de l'autre. La natation c'est beaucoup une question de tempo et de rythme; à chacun de trouver celui qui lui convient.

laurent39
Messages : 731
Enregistré le : 21 août 2008 08:41
Localisation : lons le saunier

Re: diificultés en crawl

Message non lu par laurent39 » 15 juin 2009 07:04

alors ptit retour sur mon deuxieme tri hier (sprint de chalain) notamment la partie natation :sm1: :sm1: :sm1: :sm1:

eh bien j'ai vécu un cauchemar lol, je sors 215 sur 253 :sm10: :sm10: pourtant je fais un bon départ jusqu'a la première bouée mais après la machine s'est enrayé.......

A mon avis, je me suis mis trop derrière sur la ligne de départ, et pas sur le bon côté car cela se resserait à la première bouée et après j'ai nagé trop extérieur et donc perdu du temps;

Par contre satisfaction j'ai tout passé en crawl deux temps, et je fais deux minutes de moins par rapport à ma partie natation de vouglans en 2008.

Mais c'est très frustrant de se taper trois fois de nat par semaine depuis octobre et d'en chier pareil le jour J....

Enfin ya plus qu'a continuer à bosser

Akunamatata
Messages : 1483
Enregistré le : 01 mars 2006 11:00

Re: diificultés en crawl

Message non lu par Akunamatata » 15 juin 2009 07:52

il ne faut retenir qu'un chose
tu as passe tout en crawl, c'est une grosse etape , felicitations :wink:

Avatar de l’utilisateur
redg40
Messages : 372
Enregistré le : 04 juin 2008 21:20

Re: diificultés en crawl

Message non lu par redg40 » 15 juin 2009 09:33

Il y a un site très bien fait qui traite de tous les problèmes de nages sans être trop compliqué.

http://www.natationpourtous.com/index.php" onclick="window.open(this.href);return false;

Répondre