COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
IRONMAN04
Messages : 1431
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par IRONMAN04 »

Perso, j’aimerai savoir si dans vos régions des triathlons sont organisés car en PACA, les annulations se succèdent et le sport en prend un grand coup. Ça va être difficile pour certains organisateurs, souvent des clubs de s’en remettre surtout si les collectivités, en difficulté également, n’apportent pas leur soutien.
Si cette saison est catastrophique, je n’ai pas l’impression que la rentrée de septembre pour prêter la saison 2021 ne soit guère plus optimiste. :think:
Ciao
Trapanelle en nat
Messages : 874
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

IRONMAN04 a écrit : 06 août 2020 10:59 Perso, j’aimerai savoir si dans vos régions des triathlons sont organisés car en PACA, les annulations se succèdent et le sport en prend un grand coup. Ça va être difficile pour certains organisateurs, souvent des clubs de s’en remettre surtout si les collectivités, en difficulté également, n’apportent pas leur soutien.
Si cette saison est catastrophique, je n’ai pas l’impression que la rentrée de septembre pour prêter la saison 2021 ne soit guère plus optimiste. :think:
Ciao
Mon club a annulé notre triathlon pour cause des contraintes (public) engendrées par le COVID19. C'est en AURA.
FAYARD
Messages : 25713
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

IRONMAN04 a écrit : 06 août 2020 10:59 Perso, j’aimerai savoir si dans vos régions des triathlons sont organisés car en PACA, les annulations se succèdent et le sport en prend un grand coup. Ça va être difficile pour certains organisateurs, souvent des clubs de s’en remettre surtout si les collectivités, en difficulté également, n’apportent pas leur soutien.
Si cette saison est catastrophique, je n’ai pas l’impression que la rentrée de septembre pour prêter la saison 2021 ne soit guère plus optimiste. :think:
Ciao
Pourquoi ne pas obliger les participants à avoir un test négatif de moins de 48h-72 h pour participer à l’épreuve. Bien évidemment test non remboursé par la SS. Je sais que c’est un coût non négligeable, mais si ça permet de ne pas annuler les épreuves et de ne pas obliger les organisateurs à appliquer des contraintes bien trop lourdes. C’est probablement juste pour cette saison, personne ne pourra faire 15 épreuves cette année, donc ça va pas trop exploser le budget totale d’une saison presque blanche.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1292
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Silver0l a écrit : 04 août 2020 18:22 Impressionnant. Je pensais que c'était juste un charlatan à l'égo démesuré, mais c'est bien pire, à la limite du comportement mafieux (intimidation, harcèlement, circuits financiers opaques...)...
Tu as vu sa page Wikipedia ?
Climato-sceptique, banni de certaines revues suite à des études truquées, ...
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1292
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

En tout cas, Raoult ça ne lui pose pas de problème de travailler avec une musulmane voilée.
Ou alors il fait partie du complot visant au grand remplacement !
https://www.h24info.ma/maroc/a-marseill ... pr-raoult/

Et sur les noirs et les arabes, comme d'habitude il ne fait pas dans la dentelle:

"Sans étrangers, « pas de science en France »
« Son objectif principal est d’aider les pays francophones, de faire du transfert de technologie de pointe et de former de jeunes chercheurs à ces outils innovants de diagnostic », défend Cheikh Sokhna. Mais le professeur Raoult, à l’inverse, sait aussi très bien ce que la science de son pays doit au continent africain. Critique des restrictions posées par l’administration française en matière de délais d’obtention d’un visa, il estime qu’aujourd’hui le milieu scientifique français repose avant tout sur l’apport des doctorants venus du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne. Lors de la visite d’Emmanuel Macron, c’est d’ailleurs une équipe de jeunes chercheurs originaires d’Algérie, du Maroc, du Mali ou encore du Burkina Faso qui a accueilli le chef de l’État."
En France, 50% des thésards sont étrangers. Sans les étrangers, il n’y a plus de science française », faisait valoir Didier Raoult lors d’une conférence donnée en 2013. Le chercheur français y vantait alors le travail des émigrés qui font partie de son équipe, « moteur de la guerre » de la recherche scientifique. « Les meilleurs, les plus intelligents, les plus dynamiques, ceux qui travaillent le dimanche, ce ne sont que des Noirs et des Arabes. Voilà ! C’est comme ça. »"
https://www.jeuneafrique.com/923934/soc ... azzaville/
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1292
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Et dire que Kadhafi nous avait prévenu dès 2009:
https://m.youtube.com/watch?v=tDUSUKsGZ ... tu.be#menu
:mrgreen:
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

superyoyo a écrit : 06 août 2020 18:14 En tout cas, Raoult ça ne lui pose pas de problème de travailler avec une musulmane voilée.
C'est vrai en effet qu'il y a beaucoup d'étrangers et notamment du Maghreb dans les laboratoires de recherche. Les russes/indien/chinois forts se sont toujours barrés en priorité aux USA. Et la France attire de moins de talents car les conditions sont de moins en moins intéressantes. Rien de particulier chez Raoult, c'est partout le cas. Dès qu'on est dans un milieu compétitif, il faut chercher des gens partout ou on peut (c'est comme dans le sport, pas de discrimination dans les clubs de foot il me semble).

Il y a aussi beaucoup de marocains dans les grandes écoles d'ingénieur. Les élites marocaines suivent un peu le modèle français (classe prépa en France, puis concours). Après ils restent pas forcément en France, typiquement, ils partent dans la finance à Londres, HK ou New York.
triplette
Messages : 6232
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

IRONMAN04 a écrit : 05 août 2020 22:21 283 pages, et toujours du Ping Pong. :doh:
Pour une fois, je suis d'accord avec Bardamu, c'est le principe de l'échange.

Sinon, entendons-nous bien. Je ne fais pas partie des anti-Raoult par principe. Je n'ai aucune certitude sur l'HCQ, peut être même que in fine l'avenir lui donnera raison.
Simplement aujourd'hui, avec les connaissances à notre disposition, les arguments en faveur de son protocole ne sont pas assez solides. Et c'est là que cela cloche. Car si il est convaincu de son truc, plutôt que de dépenser son énergie à faire de la politique et de critiquer la communauté scientifique, ses confrères à tout va, il ferait mieux de s'attacher à pondre une étude et une publication qui tiennent la route. Il n'y a qu'à ce prix là, qu'il pourra s'auto-proclamer "génie".
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5245
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

triplette a écrit : 07 août 2020 10:40
IRONMAN04 a écrit : 05 août 2020 22:21 283 pages, et toujours du Ping Pong. :doh:
Pour une fois, je suis d'accord avec Bardamu, c'est le principe de l'échange.

Sinon, entendons-nous bien. Je ne fais pas partie des anti-Raoult par principe. Je n'ai aucune certitude sur l'HCQ, peut être même que in fine l'avenir lui donnera raison.
Simplement aujourd'hui, avec les connaissances à notre disposition, les arguments en faveur de son protocole ne sont pas assez solides. Et c'est là que cela cloche. Car si il est convaincu de son truc, plutôt que de dépenser son énergie à faire de la politique et de critiquer la communauté scientifique, ses confrères à tout va, il ferait mieux de s'attacher à pondre une étude et une publication qui tiennent la route. Il n'y a qu'à ce prix là, qu'il pourra s'auto-proclamer "génie".
C'est justement ce qu'il ne veut pas faire. De ce que j'ai compris de ses explications (parce que tout le reste on s'en fout), lui dit : Ce virus est nouveau, on n'en connaît rien ; faisons ce qu'on peut avec ce qu'on a pour soigner les gens. La médecine n'est pas une science exacte, c'est un art...
Les études préalables, c'est quand on a le temps, même si nous ne devons pas nous priver d'en faire pour améliorer notre réponse.

Tout le reste, c'est de la mayonnaise montée par les médecins en costumes et leurs alliés qui a d'autant plus pris que Raoult est du genre "pour un oeil, un œil, pour une dent, toute la gueule". Du coup, les agressifs qui l'accusent de toutes les turpitudes, comme ses dévots les plus fanatiques, sont le revers de la même pièce polluant l'enjeu véritable de cette crise.
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Bardamu a écrit : 07 août 2020 15:12 La médecine n'est pas une science exacte, c'est un art...
C'était le cas au moyen age, mais les méthodes ont évolué heureusement. Aujourd'hui il existe des protocoles pour s'assurer qu'on fait pas n'importe quoi. Prenons les vaccins. Tu préfères servir de cobaye a un apprenti sorcier dont les arguments reposent sur une réthorique populiste, ou tu préfères un vaccin qui a été testé via des protocoles bien connus et rigoureux ?

Le plus fou, c'est que ce sont les même gens qui sont prêt à suivre toutes les idées de Raoult qui ensuite ne voudront pas se faire vacciner.
Les études préalables, c'est quand on a le temps, même si nous ne devons pas nous priver d'en faire pour améliorer notre réponse.
Raoult aurait eu le temps de faire 15 études... il n'a pas été fichu d'en faire une. Si un traitement fonctionne, ça ne devrait pas être si compliqué de le démontrer.

J'ai un ami américain qui croit que le virus est un coup de Bill Gates, des chinois, de l'OMS. A un moment, je sais pas bien comment on raisonne avec ce type de personnes, ni ce qui cloche exactement dans leur tête. Etre dans le conflit est contre-productif, mais même en étant patient avec des arguments rationnels, il n'y a rien à en tirer. Je crois qu'il faut juste les ignorer et espérer que leur influence restera la plus limitée possible.
triplette
Messages : 6232
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Bardamu a écrit : 07 août 2020 15:12
triplette a écrit : 07 août 2020 10:40
IRONMAN04 a écrit : 05 août 2020 22:21 283 pages, et toujours du Ping Pong. :doh:
Pour une fois, je suis d'accord avec Bardamu, c'est le principe de l'échange.

Sinon, entendons-nous bien. Je ne fais pas partie des anti-Raoult par principe. Je n'ai aucune certitude sur l'HCQ, peut être même que in fine l'avenir lui donnera raison.
Simplement aujourd'hui, avec les connaissances à notre disposition, les arguments en faveur de son protocole ne sont pas assez solides. Et c'est là que cela cloche. Car si il est convaincu de son truc, plutôt que de dépenser son énergie à faire de la politique et de critiquer la communauté scientifique, ses confrères à tout va, il ferait mieux de s'attacher à pondre une étude et une publication qui tiennent la route. Il n'y a qu'à ce prix là, qu'il pourra s'auto-proclamer "génie".
C'est justement ce qu'il ne veut pas faire. De ce que j'ai compris de ses explications (parce que tout le reste on s'en fout), lui dit : Ce virus est nouveau, on n'en connaît rien ; faisons ce qu'on peut avec ce qu'on a pour soigner les gens. La médecine n'est pas une science exacte, c'est un art...
Les études préalables, c'est quand on a le temps, même si nous ne devons pas nous priver d'en faire pour améliorer notre réponse.

Tout le reste, c'est de la mayonnaise montée par les médecins en costumes et leurs alliés qui a d'autant plus pris que Raoult est du genre "pour un oeil, un œil, pour une dent, toute la gueule". Du coup, les agressifs qui l'accusent de toutes les turpitudes, comme ses dévots les plus fanatiques, sont le revers de la même pièce polluant l'enjeu véritable de cette crise.
Mais je suis entièrement d'accord pour dire que la médecine reste, non pas un art, mais une science empirique où les études sont difficilement reproductibles et donc nécessairement sujettes à discussion. Qu'effectivement il faudrait relativiser une médecine trop scientifiques se voulant reposer sur des méthodes définitives et des preuves irréfutables. Mais on ne peut pas non plus passer d'un extrême à l'autre et jouer les charlatans à vendre de l'espoir aux malades avec des remèdes à peine éprouvés. Ce n'est pas crédible (et fort dommageable !) au XXI ème siècle de se déclarer grand médecin-enseignant-chercheur et faire comme si les énormes progrès de la médecine ne découlaient pas aussi de la physique (imagerie), de la chimie (molécules), d'instruments d'analyses et autres méthodologies ou protocoles rigoureux...
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5245
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Z_orglub a écrit : 07 août 2020 15:46
Bardamu a écrit : 07 août 2020 15:12 La médecine n'est pas une science exacte, c'est un art...
C'était le cas au moyen age, mais les méthodes ont évolué heureusement. Aujourd'hui il existe des protocoles pour s'assurer qu'on fait pas n'importe quoi. Prenons les vaccins. Tu préfères servir de cobaye a un apprenti sorcier dont les arguments reposent sur une réthorique populiste, ou tu préfères un vaccin qui a été testé via des protocoles bien connus et rigoureux ?

Le plus fou, c'est que ce sont les même gens qui sont prêt à suivre toutes les idées de Raoult qui ensuite ne voudront pas se faire vacciner.
Les études préalables, c'est quand on a le temps, même si nous ne devons pas nous priver d'en faire pour améliorer notre réponse.
Raoult aurait eu le temps de faire 15 études... il n'a pas été fichu d'en faire une. Si un traitement fonctionne, ça ne devrait pas être si compliqué de le démontrer.

J'ai un ami américain qui croit que le virus est un coup de Bill Gates, des chinois, de l'OMS. A un moment, je sais pas bien comment on raisonne avec ce type de personnes, ni ce qui cloche exactement dans leur tête. Etre dans le conflit est contre-productif, mais même en étant patient avec des arguments rationnels, il n'y a rien à en tirer. Je crois qu'il faut juste les ignorer et espérer que leur influence restera la plus limitée possible.
Ce n’est pas parce qu’on en sait plus qu’on sait tout. La médecine reste un art (au néolithique on faisait des amulettes avec des os aujourd’hui on fait des films avec des effets spéciaux), et même avec les progrès scientifiques, on n’est pas à l’abri d’une erreur médicale ou d’une mauvaise évaluation (je ne parle même pas de mauvais diagnostic) ou encore en chirurgie de risque inhérent même sur une opération bénigne...
Pour le moment il n’y a rien et je constate que Raoult a de bons résultats. Entre un vaccin sans garantie des études nécessaires et Raoult, je préfère mille fois aller à l’Ihum.

Ton ami Américain, je ne sais pas trop qu’en penser. Une chose est sûre les « arguments rationnels » aujourd’hui sont tout aussi impuissants que les théories que tu dénonces.
A Marseille ce n’est ni l’un ni l’autre, on a un médecin qui tente des trucs. Ça a l’air de marcher (plus que les arguments rationnels impuissants) et il ne fait de mal à personne, contrairement à ce que des esprits malfaisants et très puissants on tenté de faire accroire (et ça c’est pas du complotisme mais du réel).
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Bardamu a écrit : 07 août 2020 18:29 Pour le moment il n’y a rien et je constate que Raoult a de bons résultats.
Non, Raoult n'a pas de bons résultats. Ou plutôt, on n'en a aucune idée s'il n'y a pas de groupe de contrôle.

C'est comme si je te dis que je vais "soigner" des gens en leurs donnant du pipi de chat. Miracle, 98% des gens s'en sortent. A coté de ça, l'hopital parisien qui ne prend que les cas les plus grave à 20% de mortalité. Je dois dire que j'ai de bons résultats ? meilleurs que ceux des grands médecins parisiens "en costume", que j'ai "soigné" des gens ? C'est exactement ce que prétend Raoult. Ça suffit a convaincre des gens qu'il a de "bons résultats". Mais c'est malhonnête, ce n'est pas de la science. C'est de la poudre aux yeux, du populisme.

La réalité c'est que sans étude, personne ne peut dire si Raoult a soigné quoique ce soit. Bardamu, je suis désolé de te le dire, mais tu tombes dans le panneau. Tu te fais avoir.

Encore une fois, ce qu'on reproche à Raoult ce n'est pas de "tenter des trucs". C'est de ne pas avoir évalué le truc qu'il a tenté et de le vendre comme le remède miracle. Pire que ça, il a arrêté de l'évaluer quand il a vu que ça ne donnerait rien.
Silver0l
Messages : 7869
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Silver0l a écrit : 30 juil. 2020 19:10 En tout cas, je ne sais pas s'il faut s'en réjouir, mais après avoir été dépassé il y a longtemps par le Royaume Uni et la Suède dans le classement macabre de la mortalité, nous avons été récemment doublés par le Chili, le Pérou et les USA, avec le Brésil à suivre pour bientôt... pourvu que ça ne reparte pas.
https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries
Comme prévu, le Brésil vient de nous doubler. Prochain à venir: probablement le Mexique, où l'épidémie fait rage. L'Afrique tient bon pour le moment, à part l'Afrique du Sud où la situation devient inquiétante.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Silver0l a écrit : 07 août 2020 20:11
Silver0l a écrit : 30 juil. 2020 19:10 En tout cas, je ne sais pas s'il faut s'en réjouir, mais après avoir été dépassé il y a longtemps par le Royaume Uni et la Suède dans le classement macabre de la mortalité, nous avons été récemment doublés par le Chili, le Pérou et les USA, avec le Brésil à suivre pour bientôt... pourvu que ça ne reparte pas.
https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries
Comme prévu, le Brésil vient de nous doubler. Prochain à venir: probablement le Mexique, où l'épidémie fait rage. L'Afrique tient bon pour le moment, à part l'Afrique du Sud où la situation devient inquiétante.
Difficile de voir une logique dans tout ça. Pourquoi des pays comme la France ou le Brésil ont 50 à 100 fois plus de mort que d'autres pays comme le Japon ou la Thailande. Densité, climat, comportement des populations (masques), méthodes de comptage ?

Quelque chose de très important dans les phénomènes exponentiels, c'est le temps qu'il faut pour réagir au problème. En France, le masque n'est finalement devenu systématique dans les lieux clos que fin juillet, alors qu'il l'était déjà en Asie début février. Et encore aujourd'hui, les gens se serrent la main, font des fêtes etc... le problème n'est toujours pas intégré d'une certaine manière.

Dans le livre "les limites de la croissance" dont on a déjà parlé sur ce fil (je sais, je radote, mais je ne suis pas le seul), les auteurs expliquent que ce temps de réaction est critique, et c'est peut-être exactement ça que l'on observe avec ces grosses différences. Une remarque que font les auteurs c'est que même si l'on a les moyens techniques de régler un problème, le temps incompressible qu'il faut pour le découvrir puis le régler peut ne pas suffire si le problème évolue de manière exponentielle. Exemple : le plastique dans les océans. On est encore entrain de se dire "merde, il y a quand même un paquet de plastique, faudrait faire qq chose". A la vitesse où le problème se développe, on risque de se retrouver enseveli de plastique avant d'avoir commencé à mettre en oeuvre les politiques nécessaires.

Il y a aussi une petite histoire pour illustrer l'idée. C'est une bactérie dans sa boite de petri, dont la population double chaque jour. Le 98eme jour, la boite est remplie à 25%. La bactérie se dit que c'est cool, elle a plein de place dans sa boite.
Répondre