Références minimales pour ironman embrun

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
olivemiller
Messages : 636
Enregistré le : 19 nov. 2010 22:16

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par olivemiller » 02 avr. 2019 15:41

Ben oui sinon ce n'est pas un test de 400

olivemiller
Messages : 636
Enregistré le : 19 nov. 2010 22:16

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par olivemiller » 02 avr. 2019 15:49

triporteur a écrit :
28 mars 2019 08:53
raoul a écrit :
27 mars 2019 23:13
Donc n'y voit pas un sacerdoce ! De la technique et des 50 ou 100 m peuvent te faire passer à 1h20 sur IM avec 2x1 h par semaine de nage.
oui, je fais mes gammes, mes exercices, je suis sérieux.
en plus je nage 3x / semaine, ça me laisse le temps pour travailler plusieurs aspects: endurance, technique, cardio
je vois que tout cela me fait progresser
mais pour l'instant, dès que je dois faire plus de 100-200m, je repasse dans mon style d'origine
j'ai encore plein d'heures de nat pour progresser :)
Vu ton niveau de nat, il est inutile de faire des séries physiologiques (ou cardio) dans ce sport car il faut que tu progresses techniquement. Inutile de faire des séries de plus de 200m car ta technique se dégrade trop. Faire des répet de 50m ou 100m.

raoul
Messages : 2241
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par raoul » 03 avr. 2019 05:46

triporteur a écrit :
29 mars 2019 16:42
alors la, je ne peux pas donner de conseil

je peux respirer des 2 cotés à peu pres pareil.
d'ailleurs quand je nage en 2T, je fais une longueur à droite et le retour à gauche.
le 3T, je ne vais pas plus vite, c'est surtout le PB qui m'aide flottaison.

quand je mets le PB, le 2T ne m'est pas du tout naturel, le souffle n'est pas calé. alors qu'en passant sur 3T ç'est confortable.
sans PB, en 2T je suis confort, en 3T, carbo

faut que j'essaie une combi: si c'est comme un PB, je vais continuer à faire les exos 3T.
sinon, je vais me concentrer sur 2T
Tu peux aussi mixer le 3 T et 2 T en faisant du 2 T à gauche, puis 3 T, puis 2 T à droite, puis 3 T, puis 2 T à gauche etc. C'est une nage équilibrée en mixant 2 T et 3 T ou le trois T permet de changer de côté.

Dans les faits et pour avoir essayé... je trouve qu'il faut garder les éducatifs à l'entraînement. Donc force-toi à faire du 3 T à l'entraînement, force-toi à faire du 2 T du côté qui va le moins bien à l'entraînement, fais aussi du 2 T du côté où tu es à l'aise à l'entraînement.

Mais le jour de course, fais ce qui va le plus vite d'après tes chronos de piscine. Souvent c'est du 2 temps au départ et passage en 3 temps avec la fatigue et dès que tu peux poser ta nage. Mais si tu vas plus vite en 2 T côté gauche, fais cela. Tu seras en course et pas à l'entraînement !

Mais à l'entraînement il faut savoir tout faire.

Parce qu'on pourrait aussi parler de l'attaque talon ou médio et si tu poses le talon à la fin... est-ce grave docteur ? :wink:

Fais ce qui va le plus vite, c'est une course. Mais à l'entraînement on fait les gammes.

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 03 avr. 2019 07:45

@raoul
t'inquiète, je fais les gammes

je vais essayer le 3T-2T comme tu l'indiques

et oui, en course je prends l'option avec le meilleur ratio vitesse/endurance/gestion du contexte modulo la lucidité pour faire le bon choix :D

@olivemiller
oui, dès que l'exercice est technique, je fais des répétitions sur petites distances

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 03 avr. 2019 08:03

Question vélo:

hier sur le HT, j'ai fait qqes essais: à puissance constance (mode erg), j'ai fait varier la cadence pour voir l'impact sur FC
grosso modo, la fc baisse avec la baisse de la cadence à puissance constante

mon interpretation:
cadence élevée: la FC bosse, moins les muscles
cadence faible: fc relax, mais les muscles bossent

Du coup, passer en cadence faible permet de réduire la FC si jamais elle est trop haute, mais les muscles vont vite saturer donc la situation est transitoire, histoire de se remettre dans la bonne zone FC
ça marche comme ça? vous roulez comme ça, en passant en faisant des aller-retours FC<->muscle suivant le cas?

raoul
Messages : 2241
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par raoul » 03 avr. 2019 12:00

triporteur a écrit :
03 avr. 2019 08:03
Question vélo:

hier sur le HT, j'ai fait qqes essais: à puissance constance (mode erg), j'ai fait varier la cadence pour voir l'impact sur FC
grosso modo, la fc baisse avec la baisse de la cadence à puissance constante

mon interpretation:
cadence élevée: la FC bosse, moins les muscles
cadence faible: fc relax, mais les muscles bossent

Du coup, passer en cadence faible permet de réduire la FC si jamais elle est trop haute, mais les muscles vont vite saturer donc la situation est transitoire, histoire de se remettre dans la bonne zone FC
ça marche comme ça? vous roulez comme ça, en passant en faisant des aller-retours FC<->muscle suivant le cas?
Un seul mot : perception !

Ton corps sait ce qui est juste ou non, mais le corps doit s'étalonner et faire des exercices. J'ai déjà donné une réponse sur les rpm en fonction de l'intensité, de la pente, de la durée etc. La "vérité" est entre 70 et 90 rpm en montée et plus en descente et plat pour une course comme l'Embrunman. Le minimum en très forte pente est de 60 rpm si tes braquets sont limites.

Ton ce qui n'est pas naturel va te faire griller des cartouches, soit en glycogène si tu tournes trop vite, soit en casse musculaire si tu tournes trop gros. Ton corps, ton cerveau connaît le bon ratio si tu es entraîné et que tu as fais tes exos (unijambiste, force en sous-cadence, vélocité max, PMA à >100 rpm etc). Quand tu es entraîné à tourner vite et lentement, tu vas te mettre au ratio idéal entre 70 et 90 rpm en montée.

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 03 avr. 2019 13:32

ok, merci
ça va se construire au fur et à mesure, avec l'entrainement qualitatif et quantitatif

bien reçu !

shika
Messages : 2660
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par shika » 04 avr. 2019 20:09

triporteur a écrit :
03 avr. 2019 08:03
Question vélo:

hier sur le HT, j'ai fait qqes essais: à puissance constance (mode erg), j'ai fait varier la cadence pour voir l'impact sur FC
grosso modo, la fc baisse avec la baisse de la cadence à puissance constante

mon interpretation:
cadence élevée: la FC bosse, moins les muscles
cadence faible: fc relax, mais les muscles bossent

Du coup, passer en cadence faible permet de réduire la FC si jamais elle est trop haute, mais les muscles vont vite saturer donc la situation est transitoire, histoire de se remettre dans la bonne zone FC
ça marche comme ça? vous roulez comme ça, en passant en faisant des aller-retours FC<->muscle suivant le cas?
C'est marrant que tu l'aies découvert comme ça :) de mon côté ça m'est arrivé quelques fois de péter en sortie de groupe au début et un copain qui me ramenait m'avait incité à baisser ma cadence pour faire baisser la fc.

En fait le point important c'est pas tant la cadence que le moment de force (torque). C'est pas facile à expliquer mais y a le chapitre 7 de Training and Racing With a Power Meter et plus particulièrement la sous-partie nommée "quadrant analysis" qui fournit des pistes.

En gros, même une cadence très faible n'est pas problématique tant que tu n'appliques pas une force exagérée au cours du cycle de pédalage. Ce que dit raoul à propos du gradiant de la route et la cadence associée est en fait lié à l'inertie de ton pédalage. Plus tu pédales "rond" et moins il y a d'à-coups dans ton pédalage = des gros écarts dans le moment de force. En côte c'est d'autant plus vrai que la gravité vient s'ajouter à la résistance à l'air et la résistance au roulement, une cadence plus élevée implique donc moins de temps entre chaque cycle de pédalage et notamment le moment où les manivelles sont à l'horizontale, là où tu as le plus de force. C'est aussi d'autant plus vrai qu'on a tendance à produire plus de puissance en moyenne que sur le plat. Le hic c'est que la FC augmente avec la cadence, et que tu peux te retrouver à court de braquets si la pente est très forte.

J'ai toujours cru qu'il valait mieux avoir une cadence élevée pour limiter la casse musculaire, en fait c'est faux, il y a des moments où c'est souhaitable d'emmener des plus gros braquets sans forcément appuyer comme une brute sur les pédales, et pas que pour faire baisser la FC, c'est aussi une question de rendement.

Je suppose que c'est de cette force appliquée à laquelle raoul fait référence en parlant de perception.

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 04 avr. 2019 21:35

c’est très pointu le vélo en fait, mais super interessant !
je vais découvrir plein de trucs, c'est chouette de démarrer qqch de nouveau.
bon en cap, y'a peut être autant de trucs de ce genre (cadence, puissance et cie) mais je ne m'y suis pas vraiment intéressé. enfin si, un peu la cadence.

enfin bref, bon de toute façon, moi c'est repos, j'ai plié le HT !!!!!!!!
a priori la carte électronique aurait grillé si j'en crois les forums sur le sujet
allez, ça me fera ma semaine de récup...

Jerome.A
Messages : 2123
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par Jerome.A » 05 avr. 2019 08:17

Durant un stage on avait fait un exo sur la monte du col de Vence:
4min a moins de 40t/min(la vitesse la plus dure que tu arrives a tenir entre 35 et 40t/min enchaine une minute tout a gauche a velocite maximale. Durant tout le col. (en essayant de garder une vitesse/Watt constant)
Mon bilan perso, sur des effort court <20min je prefere passer ''en force'', si on parle de long col ou de bcp d enchainements de 5 a 20min sur une heure ou deux ca passe mieux en velocite.
Egalement pour boire et manger durant les monte je prefere generalement passer en mode force le temps de manger puis retourner en velocite après.


Pour le point sur la respiration des deux cote c'est primordial car il est parfois utile de regarder/respirer d un cote plutot que l autre. Soleil qui gene, vague, vent, une ligne d'eau du cote ou on respire mal, un gars qui envoi enormement de flotte du cote qu' on prefere, un repere facil a identifier du ''mauvais cote'' pour s orienter, drafter quelqu un.
De plus si on arrive pas a respire des 2 cotes ca veut qd meme dire que la nage est plutot mauvaise et pas du tout equilibre. Appui fuyant, anguille, jambes qui coulent, grand ecart, respirer en l'air et pas sur le cote.... pas mal deducatif a faire avec palmes et planche pour respirer des deux cote.
By failing to prepare you are preparing to fail

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 15 avr. 2019 19:08

hello !

j'ai la possibilité d'avoir une combi orca 3.8 pour 300€ (modèle 2018)
https://www.orca.com/fr-fr/mens-3.8-wetsuit/ (c'est le modèle 2019)

un avis ?
merci !

shika
Messages : 2660
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par shika » 15 avr. 2019 21:51

Pour les références minimales pour Embrun je dirais qu'une combi néoprène entrée de gamme est suffisante ;)

Après ça m'étonnerait beaucoup qu'un modèle de l'année dernière soit si radicalement dépassé que ça vaille le coup de payer 2 fois le même prix pour un modèle de cette année. Donc ça peut paraître une bonne affaire de prime abord, par contre fais juste attention aux trop bonnes promo, un de mes amis avait trouvé une super combi à un prix très correct, au final il ne l'a pas reçue. Si c'est dans un magasin avec pignon sur rue et que tu peux inspecter la combi c'est mieux.

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 17 avr. 2019 14:30

shika a écrit :
15 avr. 2019 21:51
Pour les références minimales pour Embrun je dirais qu'une combi néoprène entrée de gamme est suffisante ;)
je n'ai pas énormément de marge sur la BH natation du coup si une combi "haut de gamme" me permet de gagner qqes minutes p/r combi d'entrée de gamme, pour 50-100€ de plus, c'est envisageable :)

triporteur
Messages : 231
Enregistré le : 13 janv. 2019 17:43

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par triporteur » 17 avr. 2019 15:01

bingo, une orca 3.8 de 2012 (bon etat) pour 150€
je vérifie la taille ce soir

FAYARD
Messages : 21639
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Références minimales pour ironman embrun

Message non lu par FAYARD » 17 avr. 2019 15:07

triporteur a écrit :
17 avr. 2019 14:30
shika a écrit :
15 avr. 2019 21:51
Pour les références minimales pour Embrun je dirais qu'une combi néoprène entrée de gamme est suffisante ;)
je n'ai pas énormément de marge sur la BH natation du coup si une combi "haut de gamme" me permet de gagner qqes minutes p/r combi d'entrée de gamme, pour 50-100€ de plus, c'est envisageable :)
Il faut quand même se méfier avec les combinaisons trop haut de gamme pour les débutants, elles sont fragiles, très fines et n’offrent pas la meilleur flottaison car les très bons nageurs n’en ont pas besoin. Elles ont une très bonne glisse, mais si tu ne sais pas l’exploiter, ça sert pas à grand chose.
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

Répondre